Grand Paris

Re: Grand Paris

Messagede Pïérô » 07 Sep 2015, 11:20

Mardi 8 septembre

Le Grand Paris du séparatisme social

Rencontre-débat avec Hacène Belmessous

Proposé par "Contreverses débats publics", animé par Jean Pierre Dumas

à 19h, Bar-restaurant « Le lieu dit », 6 rue Sorbier, Paris 20e

Pour qui fait-on les villes ?

Et comment les luttes de la Zad à Notre-Dame-des-Landes et les mobilisations citoyennes à la Ferme du Bonheur, à Nanterre, peuvent-elles aider à inventer et imposer un droit à la ville ?

À produire de l'égalité et contrer ces formes urbaines de séparatisme social, à l'exemple de ce qui se développe à travers cette gigantesque machine antidémocratique qu'est le Grand Paris ?

L'enquête sociopolitique de Hacène Belmessous, qui s'appuie sur une résidence d'écrivain à la Ferme du Bonheur, dessine à partir d'expérimentations et de batailles locales ce que pourrait être une autre ville. Il dresse un état des lieux du monopole des expertises du lobby marchand qui essaye de produire la ville sans ceux qui l'habitent.

Son livre sur « le Grand Paris du séparatisme social » essaie aussi de penser ce qui relie les résistances de NDDL à celles de Nanterre ou d'autres banlieues populaires. Que pourraient être ces liens dans ce contexte séparatisme et désillusionné vis-à-vis du politique ?

Et si ces résistances tirent leur force de leur ancrage local, comment de telles expérimentations locales peuvent-elles inspirer, être partagées, et surtout indiquer ce que peut être, dans la France d'aujourd'hui, le droit à la ville ?

Nous introduiront cette soirée avec la lecture d'un extrait d'une pièce "La rage" qu'il vient d'écrire sur le même sujet et à laquelle il compte donner vie avec le metteur en scène de théâtre Jean-Pierre Dumas.


Hacène Belmessous est chercheur indépendant spécialiste des questions urbaines, membre du comité de rédaction de la revue annuelle L'Esprit des Villes et auteur de plusieurs ouvrages, parmi lesquels :
Mixité sociale : une imposture. Retour sur un mythe français (L'Atalante 2006),
Le Nouveau Bonheur français, ou le monde selon Disney (2009),
et co-auteur de Les Minorisés de la République. La discrimination au logement des jeunes générations d'origine immigrée (La Dispute, 2006),
Opération banlieues. Comment l'État prépare la guerre urbaine dans les cités françaises (La Découverte, 2010),
Sur la corde raide. Le feu de la révolte couve toujours en banlieue (Le Bord de l'Eau, 2013),
Le Grand Paris du séparatisme social (Post-Editions, 2015).

Jean-Pierre Dumas est metteur en scène, réalisateur, acteur et scénariste.
Après des études de Droit, il entre au Conservatoire Libre du Cinéma Français et suit des cours d'art dramatique à l'Atelier Théâtral des Quartiers d'Ivry avec Philippe Adrien notamment.
Dès sa sortie du CLCF, il écrit et réalise Le cœur et l'écho sélectionné au festival de Belfort. Puis devient collaborateur de Philippe Adrien au Théâtre de La Tempête.
Il crée sa propre compagnie Paradoxale Cie avec laquelle il créera plusieurs spectacles dont : Jeu de l'amour et de la vanité d'après Marivaux au théâtre de l'Aquarium ; Sextuor Banquet d'Armando Llamas au théâtre de la Tempête ; Corps de police de Thierry Illouz au théâtre de L'Opprimé ; Di-l'aime montage d'après René Girard à Anis Gras.
Il anime également Controverses débats publics mensuels et intervient en milieu scolaire.

http://paris.demosphere.eu/rv/41304

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21646
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Grand Paris

Messagede bipbip » 10 Nov 2015, 09:40

Paris, jeudi 12 novembre

Projection débat « Paris Grand Capital »

Projection du film, suivi d'une discussion avec le réalisateur François Lathuilliere, le jeudi 12 novembre à 20h // au CICP (21 ter rue Voltaire 75011 Paris - m° Rue des boulets).

Le grand Paris est en marche, sa banlieue attise les appétits du capital. À Ivry, Alain observe les pelleteuses, on détruit l'usine à côté de sa boulangerie. À Bagnolet, des immigrés sont expulsés d'un squat, ils font face aux CRS sous la neige. À Pantin, Monsieur le Maire fait visiter sa ville en bus, il vante ses réalisations aux futurs habitants.

Ce film documentaire est une balade dans le chaos de la restructuration urbaine. Il donne la parole à ceux qui ne l'ont pas.

Image

Quelques extraits du texte du livret du film, qui explique l'histoire du film :

"En 2009, dans le quartier des Coutures à Bagnolet, un peu par hasard, je filme l'expulsion d'un squat en plein hiver sous la neige. Les travailleurs africains expulsés manu militari sans même avoir pu récupérer leurs affaires, me prennent pour un journaliste. Ils s'adressent alors à la caméra pour témoigner de leur indignation. La rage est difficilement contenue face à une rangée de CRS impassibles, fraîchement débarqués de leur province. (...) En 2011, je participe au Collectif des mal-logés du 18eme sans frontières.Entre deux réunions le dimanche après-midi dans le parc de la Goutte d'Or, on mène des actions dans plusieurs mairies et autres administrations. (...) Au printemps, suite à l'immolation d'une mère de famille désespérée dans le hall de la mairie de Saint-Denis, on décide d'ouvrir un squat dans le quartier des Cornillons à la Plaine Saint-Denis. Juste après l'ouverture, on fait du porte à porte pour avertir les gens du quartier de l'ouverture du squat. Je parle avec Mme Cardoso, qui me dit : « cet immeuble est vide depuis trop longtemps, ce n'est pas normale alors que des gens sont à la rue ». Je rencontre aussi les époux Matias. Ces trois personnes accepteront plus tard de participer au film. Le lendemain matin, nous sommes expulsés. (...) Je décide alors de faire un pas de côté pour me lancer dans la réalisation d'un film. Petit à petit, je commence à tourner des images, je vais le faire pendant deux ans. (...) Le film donne la parole à ceux qui ne l'ont pas. Il n'y a pas de discours de spécialistes. Trop souvent la parole populaire ne vient qu'illustrer les discours des professionnels de la récupération. Comme si les gens étaient trop bêtes pour ne pas comprendre ce qui leur arrive. Quand il s'agit de la banlieue parisienne, c'est encore plus caricatural. Elle concentre sur elle les stéréotypes et les fantasmes distillés par les médias.J'ai toujours eu du mal à me taire, dans le film je dialogue avec les personnes filmées. La caméra se balade dans le chaos de la réorganisation des villes de banlieue : des expulsions aux pelleteuses, des manifestations aux interventions de la police."

http://www.librairie-quilombo.org/Paris-Grand-Capital
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Grand Paris

Messagede Pïérô » 18 Déc 2015, 13:59

Samedi 19 décembre 2015 à Paris

Projection, rencontre « Paris grand capital »

à 16h30, Librairie du Monde libertaire - Publico, 145 rue Amelot, Paris 11e

Dans le chaos de la restructuration urbaine.

Projection du film Paris grand capital et rencontre-débat avec son réalisateur François Lathuillière.

Le grand Paris est en marche, sa banlieue attise les appétits du capital. À Ivry, Alain observe les pelleteuses, on détruit l'usine à côté de sa boulangerie. À Bagnolet, des immigrés sont expulsés d'un squat, ils font face aux CRS sous la neige. À Pantin, Monsieur le Maire fait visiter sa ville en bus, il vante ses réalisations aux futurs habitants. Ce film documentaire est une balade dans le chaos de la restructuration urbaine. Il donne la parole à ceux qui ne l'ont pas. Entrée libre.


Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21646
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Un salaire ... Pour quoi faire ?

Messagede ARTHUR » 15 Fév 2016, 09:30

Viande à concours

Il y avait foule devant le Pavillon de l’Arsenal au soir de l’inauguration de l’exposition « Réinventer Paris » [1].
Une heure après l’ouverture il fallait compter environ 45 mn de queue pour pouvoir pénétrer à l’intérieur, à l’instant même où monsieur Jean-Louis Missika, élu « socialiste » à l’Urbanisme de la Maire de Paris, se félicitait de ce succès auprès d’un public composé semble-t-il, majoritairement d’étudiants d’écoles d’architecture ou d’urbanisme.
Après qu’on l’ait présenté comme un élu à 1000 idées/secondes (toutes, bien entendu, plus formidables et exceptionnelles les unes que les autres), ce dernier s’émerveillait de cette assistance si jeune et si nombreuse y voyant le succès de cette opération, et l’avenir inventif de la ville-capital(e)(iste). La sociologie, dont monsieur Missika se réclame, doit s’arrêter à la frontière de la démagogie politicienne.
Revenons donc quelque peu sur ce qui n’est, en fait, qu’un énième raffut médiatique, (dont monsieur Missika est aussi un spécialiste) pour la promotion marchande d’une équipe municipale dont la mission principale serait dorénavant d’être le meilleur opérateur touristique. Monsieur Missika n’a-t-il pas, entre-autre, le titre d’ « élu à l’attractivité » ?
Pour attirer le touriste à devises, il faut bien évidemment lui offrir un peu plus que des commerces ouverts le dimanche. Il faut le faire rêver, lui donner l’image dynamique d’une capitale jeune dynamique, exceptionnelle … innovante.

La suite sur: http://www.cnt-f.org/subrp/spip.php?article890
ARTHUR
 
Messages: 351
Enregistré le: 12 Juin 2010, 21:07

Re: Grand Paris

Messagede bipbip » 26 Avr 2016, 11:33

Montreuil, jeudi 28 avril 2016

Projection « Paris Grand Capital »

Film documentaire de François Lathullière - 2015 - 80 min

(dans le cadre de la Parole Errante Demain)

à 20h, Café-librairie Michèle Firk, La Maison de l’Arbre / La Parole Errante
9 rue François Debergue, Montreuil (93)

A Ivry-sur-Seine, Alain observe le ballet des bulldozers ; on détruit l'usine à côté de sa boulangerie. A Saint-Denis, Mme Cardoso feuillette des photos de l'ancienne banlieue rouge ; elle attend avec inquiétude une lettre d'expropriation. A Bagnolet, des immigrés africains sont expulsés d'un squat en plein hiver ; ils font face aux CRS sous la neige. A Pantin, Mr le Maire fait visiter sa ville en bus ; au micro, il vante ses réalisations aux futurs habitants. Le Grand Paris est en marche, la banlieue attise les appétits du capital.

Ce film est une balade avec ceux qui subissent la violence de la restructuration urbaine. Certains résistent.
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Grand Paris

Messagede bipbip » 26 Juin 2016, 13:51

Noisy-le-Sec : c’est chaud bouillant à la cité Pierre-Feuillère

Depuis deux semaines la tension monte à la cité Pierre-Feuillère de Noisy-le-Sec. suite à la décision de l’OPHLM de profiter des travaux de restauration d’un immeuble ayant subi des gros dégâts en 2007 pour densifier l’habitat collectif en construisant deux nouveaux groupes de logements.

Depuis deux semaines la tension monte à la cité Pierre-Feuillère de Noisy-le-Sec. suite à la décision de l’OPHLM de profiter des travaux de restauration d’un immeuble ayant subi des gros dégâts en 2007 pour densifier l’habitat collectif en construisant deux nouveaux groupes de logements. Cela avec l’assentiment du maire (centre droit), qui reprend à son compte avec enthousiasme les consignes de densification adressées dans le cadre du Grand Paris aux différentes communes de Seine-Saint-Denis. Les premières victimes de cette fringale de béton seraient les arbres séculaires de la cité, qui en font un lieu de vie particulièrement agréable en comparaison de ce qu’est en général l’environnement des cités HLM de banlieue.

Quelques habitants ont pris l’initiative d’alerter leurs voisins et un comité de défense s’est constitué. Avec des soutiens venus du reste de la ville, ils ont constitué un groupe de "sentinelles" qui surveille tous les matins les tentatives d’installation du chantier. Jusque-là l’entreprise GTM - qui fait partie du groupe Vinci - semblait vouloir respecter l’opposition des habitants de la cité et accepter d’attendre que la justice se prononce (lundi 27) sur le référé qu’ils avaient engagé.

... https://paris-luttes.info/noisy-le-sec- ... llant-6263
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Grand Paris

Messagede bipbip » 14 Juil 2016, 18:25

Le Grand Paris, voie express pour la spéculation immobilière ?

De vastes projets urbains se préparent autour des gares du Grand Paris Express. Un chantier colossal qui pourrait ne pas profiter à tous. Si certaines collectivités encadrent le marché, d’autres le laissent faire. Au risque d’une explosion des prix qui repoussera plus loin les familles modestes. Enquête.

Le « kilomètre 1 » du Grand Paris Express a été lancé en grande pompe, le 4 juin dernier, à Clamart (Hauts-de-Seine). Avec ballet de tractopelles, valse d’élus et… Camélia Jordana. Deux tunneliers vont plonger dans le sous-sol de cette ville des Hauts-de-Seine pour creuser une partie de cette infrastructure de transport, présentée comme le « chantier du siècle ». 200 km répartis sur quatre nouvelles lignes. 22 milliards d’investissement. 10 000 à 15 000 emplois directs par an pour bâtir « le métro le plus digital du monde ». Et en surface aussi, cela va s’agiter. De nombreux élus en profitent pour lancer de grands projets urbains autour des 68 nouvelles gares programmées, avec un risque non négligeable : faire monter les prix du foncier et de l’immobilier.

... http://www.humanite.fr/le-grand-paris-v ... ere-611808
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Grand Paris

Messagede bipbip » 01 Jan 2017, 17:13

Vendredi 6 janvier 2017 à Paris

Projection rencontre « Paris grand capital »
Un film de François Lathuillière

« A Ivry-sur-Seine, Alain observe le ballet des bulldozers ; on détruit l'usine à côté de sa Boulangerie. A Saint-Denis, Mme Cardoso attend avec inquiétude une lettre d'expropriation. A Bagnolet, des immigrés africains sont expulsés d'un squat en plein hiver ; ils font face aux CRS sous la neige. A Pantin, Mr le Maire fait visiter sa ville en bus et micro en main vante ses réalisations aux futurs habitants. Le Grand Paris est en marche, la banlieue attise les appétits du capital. Ce film est une balade avec ceux qui subissent la violence de la restructuration urbaine. Certains résistent. »

à 20h30, Centre d'Animation Mercoeur, 4 Rue Mercoeur, Paris 11e

Suivi d'une rencontre-débat en présence de la réalisateur François Lathuillière

... et de la traditionnelle auberge espagnole pour partager ensemble nos p'tits plats et boissons

https://paris.demosphere.eu/rv/51880

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Grand Paris

Messagede Pïérô » 19 Juil 2017, 00:31

Loop city : La logique des pôles dans la planification du Grand Paris

Une critique de la centralisation technocratique et des cas précis que sont Europacity et le projet Carma

Le projet d’Europacity, réalisé par BIG, présente un plan architectural caractéristique – une série de zones spécialisées rangées autour d’une boucle centrale de distribution du flux de visiteurs – qui peut être considéré à certains égards comme une mise en abîme d’un plan urbanistique à l’échelle du Grand Paris également conçu comme une séquence des pôles spécialisés reliés par une boucle des transports.

Ce modèle de réglementation urbanistique se présente comme une façon de décentrer les mégalopoles, de développer durablement les aires péri-urbaines et d’administrer efficacement la circulation des hommes et des marchandises qui traversent des villes toujours plus peuplées et plus étendues. Il cherche donc sa justification dans l’efficacité.

C’est – très souvent – une efficacité fantasmée, mais c’est plus fondamentalement une fausse efficacité et une efficacité technocratique : car sa raison d’être est le profit et sa forme politique est le contrôle.

Le méchant loop

BIG est actuellement chargé de la mise en œuvre d’un masterplan qui connecte Copenhague à dix autres municipalités voisines dans une immense boucle transnationale.

... https://paris-luttes.info/loop-city-la- ... poles-8472
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21646
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Grand Paris

Messagede Pïérô » 01 Sep 2017, 01:15

Paris, samedi 2 septembre 2017

Assemblée des collectifs contre le Grand Paris, GPII et démolition des quartiers

Après midi de rencontres, discussions et mise en place d’initiatives : samedi 2 septembre à partir de 14h au Centre Social Autogéré, 37 rue Marceau, Ivry sur Seine.

Appel aux nombreux collectifs qui luttent contre des Grands Projets Inutiles Imposés et démolitions du Grand Paris

Au sein de la COSTIF (Coordination pour la Solidarité des Territoires d’Ile de France et contre le Grand Paris), du DAL (Droit au Logement), et d’autres mouvements, nous sommes nombreux à lutter sous différentes formes contre le Grand Paris et son projet de mégapole, avec ses conséquences comme la démolition de quartiers populaires et de logements sociaux, la marchandisation du patrimoine public, la spéculation immobilière et foncière, la crise du logement, les politiques d’urbanisme autoritaires entretenus et accélérés par les Jeux Olympiques, l’exposition universelle...

Tout cela se fait au profit des grands groupes, des promoteurs, des milieux du BTP et entraîne la hausse des prix des loyers et le logement cher, la disparition des terres agricoles, la dégradation de notre environnement, les expulsions et l’épuration sociale des quartiers populaires...

Ne nous laissons pas faire, organisons-nous ! Nous pouvons être plus forts, contre ces intérêts puissants. Pour mieux nous coordonner et élaborer des projets d’actions très larges, rencontrons-nous.

Après midi de rencontres, discussions et mise en place d’initiatives : samedi 2 septembre à partir de 14h au Centre Social Autogéré, 37 rue Marceau, Ivry sur Seine.

Liste des collectifs ayant déjà répondu présents à cet appel :

AGIV (Gentilly), APPUII, Cité Jardin de la Butte Rouge (Châtenay-Malabry), ARIVEM (association des riverains de l’usine de méthanisation de Romainville), Collectif 3R (Ivry-sur-Seine / Paris XIII), Collectif Baron Leroy (Paris : Bercy Charenton), collectifs actifs pour la préservation du Parc de La Courneuve (Collectif pour la défense du Parc de La Courneuve - Georges Valbon et collectif Notre parc n’est pas à vendre), CSA (Ivry-sur-Seine), COSTIF, CPTG (Triangle de Gonesse), DAL, DAL HLM, Environnement 92, Journal charIVaRY, La Révolution est en marche (Aulnay-sous-Bois), Métr’Auber (Aubervilliers), Mur à pêche (Montreuil) Non aux JO 2024 à Paris, Association des locataires du quartier de La Coudraie (Poissy), Quartier Ledaux Le Plessis Robinson, Terres fertiles (Saclay), ZAD Patate (Montesson)

https://paris-luttes.info/assemblee-des ... re-le-8518
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21646
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Grand Paris

Messagede bipbip » 30 Sep 2017, 17:02

À Aulnay, le Grand Paris sert à « chasser les pauvres »

Le Galion, immeuble de la Cité des 3.000 d’Aulnay-sous-Bois, est destiné à la destruction. Et leurs occupants, pauvres, iront voir... ailleurs. Cette décision est contestée par des habitants, qui dénoncent la « gentrification » et l’absence de concertation de cette opération représentative du Grand Paris.

... https://reporterre.net/A-Aulnay-le-Gran ... es-pauvres
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Grand Paris

Messagede bipbip » 13 Oct 2017, 11:35

Urbanisme

Avec le « Grand Paris » et les JO, une vague de béton s’apprête à submerger l’Île-de-France

« Chantier colossal », « troisième révolution urbaine », « porte d’entrée de l’Europe continentale »… Autour du Grand Paris, immense projet de réaménagement urbain touchant toute la métropole, les discours s’enflamment. Mais sur le terrain comme en coulisses, les grues, tunneliers et autres bétonnières s’apprêtent à imposer leur loi, loin du contrôle des citoyens. Entre les constructions de tours, l’extension des lignes de métro, ou les grands projets comme Europa City, les promoteurs et géants du BTP se frottent déjà les mains.

... https://www.bastamag.net/Avec-le-Grand- ... r-l-Ile-de
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Grand Paris

Messagede bipbip » 27 Oct 2017, 00:33

Suite

Urbanisme

Climat, qualité de vie, inégalités : vers un « Grand Paris » des alternatives ?

Avec le « Grand Paris » et les JO, l’agglomération parisienne s’apprête à connaître une vague de grands projets urbains, portés par des élus et des multinationales. D’un côté, plusieurs de ces projets répondent à des préoccupations sociales indéniables. De l’autre, ils entraîneront une nouvelle hausse de l’immobilier et contribueront à bétonner davantage la région. Qu’en est-il des prétentions de leurs promoteurs à l’excellence environnementale ? Pouvait-on faire autrement et dessiner un « Grand Paris » plus proche des habitants ? Second volet de notre enquête.

... https://www.bastamag.net/Climat-qualite ... ternatives
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Grand Paris

Messagede bipbip » 09 Jan 2018, 03:32

Réunion publique - lutte contre le Grand Paris

samedi 13 janvier à partir de 14h au Centre Social Autogéré, 37 rue Marceau, Ivry sur Seine.

Le 2 septembre dernier, de nombreux collectifs qui luttent contre des Grands Projets Inutiles Imposés et démolitions du Grand Paris se sont réunis et par la suite constitués en une « Assemblée des collectifs en lutte contre le Grand Paris ».

En effet , nous sommes nombreux à lutter sous différentes formes contre le Grand Paris et son projet de mégapole, avec ses conséquences comme la démolition de quartiers populaires et de logements sociaux, la marchandisation du patrimoine public, la spéculation immobilière et foncière, la crise du logement, les politiques d'urbanisme autoritaires entretenus et accélérés par les Jeux Olympiques, l'exposition universelle...

Tout cela se fait au profit des grands groupes, des promoteurs, des milieux du BTP et entraîne la hausse des prix des loyers et le logement cher, la disparition des terres agricoles, la dégradation de notre environnement, les expulsions et l'épuration sociale des quartiers populaires...

Ne nous laissons pas faire, organisons-nous ! Nous pouvons être plus forts, contre ces intérêts puissants. Pour mieux nous coordonner et élaborer des projets d'actions très larges, rencontrons-nous.

L'Assemblée organise une nouvelle réunion publique de rencontres, discussions et mise en place d'initiatives, où nous parlerons des luttes pour le logement et de l'ANRU, de la Butte Rouge à Chatenay Malabry, de la loi olympique et paralympique , de l'Exposition Universelle qui doit s'installer à Saclay et ailleurs. Nous réserverons aussi une large place pour échanger sur les luttes de nos collectifs respectifs et sur la manière de créer du commun entre elles.

Cette réunion aura lieu le samedi 13 janvier à partir de 14h au Centre Social Autogéré, 37 rue Marceau, Ivry sur Seine.

Assemblée des collectifs en lute contre le Grand Paris

https://paris.demosphere.eu/rv/59081
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Grand Paris

Messagede bipbip » 13 Fév 2018, 12:28

Argenteuil : non à la destruction de la salle Jean Vilar, stop à la vente d’Argenteuil à la découpe !

Les associations et militant·es réunies en collectif pour la défense de la salle Jean Vilar organisent une réunion publique importante ce mercredi 14 à 20h à la salle Paul Vaillant Couturier (face au Mac Do) afin de faire le point sur les derniers événements et dernières informations.

4e ville d’Île-de-France avec plus de 110.000 habitant·es, Argenteuil est dirigée d’une main de fer [1] par un maire LR, Georges MOTHRON.
Avec le grand Paris, Mothron comme les autres maires se sentent pousser des ailes, chacun y va de son (ou plutôt ses) grand(s) projet(s) immobilier(s)... Ainsi à Argenteuil le conseil municipal du mercredi 30 mars 2016 a déclassé l’ile Héloïse pour pouvoir la vendre au promoteur Fiminco pour y édifier un complexe cinématographique avec restaurants voire commerces ainsi que 150 logements ce qui fait notamment disparaitre la salle Jean Vilar très utilisée par les associations et organisations argenteuillaises.

Deux ans après la décision du conseil municipal de vendre au groupe immobilier Fiminco, cette réunion publique du collectif Jean Vilar intervient à un moment crucial : l’enquête publique [2] va bientôt démarrer d’où une série de 6 réunions publiques organisées par la mairie pour expliquer les différents grands chantiers où l’ile Heloïse est le projet phare. L’expression n’est pas de trop quand on sait que c’est en zone inondable que le maire situe ce grand projet. D’ailleurs le promoteur pas fou a obtenu une clause scandaleuse dans le protocole de vente qui stipule qu’ « Au cas où le vendeur ne régulariserait pas l’Acte de Vente alors même que toutes les conditions suspensives sont réalisées ou que l’acquéreur y aurait renoncé, le vendeur devra verser à l’acquéreur en réparation forfaitaire de son préjudice, la somme correspondant à 10% du prix de vente hors taxe, à titre de clause pénale, conformément aux dispositions des articles 1226 et 1231-5 du Code civil. » ce qui signifie que « si la commission nationale d’aménagement commercial [3] casse la décision initiale, si le promoteur Fiminco s’aperçoit que le projet est trop coûteux, si la mairie renonce finalement … , alors, il faudra verser quoi qu’il arrive 10% des 7,5 millions euros au promoteur Fiminco, soit 750000 euros » comme le détaille le collectif sur son blog. Mais ce n’est pas tout : Engagés pour Argenteuil précise sur son blog que la structure provisoire pour remplacer Jean Vilar coûtera au total près de 2 millions d’€ !

C’est dire si le collectif qui a réuni plus de 6.000 signatures physiques contre la destruction de la salle Jean Vilar a un argumentaire ultra solide que vous découvrirez en détail lors de cette réunion publique.

En attendant souhaitons à ce projet mégalomaniaque le même sort que le port industriel de Triel/Carrières sous Poissy


Notes

[1] Notamment par l’usage de la censure, en particulier cinématographique contre deux films parlant de mariage gay et du conflit Israelo-palestinien tout en passant l’éponge sur les propos racistes d’une élue https://www.pressreader.com/france/la-g ... 3003750349

[2] Une précédente enquête publique http://www.argenteuil.fr/actualite/79/3 ... eloise.htm consacrée à l’époque à l’ile Héloïse condamnait les projets sur cet espace boisé, poumon vert d’Argenteuil

[3] 50% des décisions prises par cette commission en décembre 2017 https://www.entreprises.gouv.fr/cnac/de ... union-cnac ont été des refus


https://paris-luttes.info/argenteuil-no ... on-de-9569
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité