Les réacs contre une école ouverte et émancipatrice (JRE...)

Re: Les réacs contre une école ouverte et émancipatrice (JRE

Messagede bipbip » 15 Fév 2018, 15:38

Soutien aux enseignant.es visé.es par Riposte laïque

VISA se fait l'écho de communiqués de soutien (SNES-FSU et Q2C) à des enseignant-es en histoire visé-es nommément par une campagne haineuse du site raciste Riposte laïque.
VISA apporte également notre soutien à ces enseignant-es qui œuvrent notamment contre les offensives idéologiques réactionnaires dans les domaines de l'éducation et de l'histoire. Certain-es de ces enseignant-es font partie du collectif Aggiornamento http://aggiornamento.hypotheses.org/, dont faisait partie l'historienne Suzanne Citron, récemment décédée, auteure de Le mythe national : l'histoire de France revisitée (Editions de l’Atelier, 2008)

Communiqué du SNES-FSU

Le SNES-FSU reprend dans les mêmes termes le communiqué publié par le SNPI-FSU :
Le site Riposte Laïque a menacé nommément des enseignantes, des enseignants et des inspectrices en appelant à leur lynchage sur les réseaux sociaux et leur renvoi de l’Éducation nationale, en raison de leurs positions critiques contre l’instrumentalisation nationaliste de l’histoire.

Le SNES-FSU affirme son soutien à ces collègues et encourage la poursuite de leurs travaux pour que, dans le travail didactique et pédagogique des enseignants, soient questionnées les relations entre histoire et idéologie.


Communiqué de Questions de classe(s)

Le site Riposte Laïque, sombre groupuscule identitaire d’extrême droite, vient de publier un texte d’une rare violence consistant à établir une liste d’enseignants (en Histoire) à « virer de l’Éducation nationale ». Un texte totalement délirant comme seuls les rédacteurs de cette officine sont capable d’en produire.

Plusieurs collègues sont nommément ciblé.e.s et jeté.e.s en pâture à la vindicte populaire, dont nos amies Laurence de Cock et Mathilde Larrère, bien connues des lecteurs et lectrices de Q2C.

Nous tenons ici à manifester notre entière solidarité, mais surtout nous voulons rappeler que cette publication est aussi un des nombreux épisodes d’une offensive contre toutes celles et tous ceux - syndicalistes, pédagogues, historien.ne.s, etc. - qui luttent dans l’école publique, pour la transformer et en faire un lieu d’émancipation individuelle et collective face aux nostalgiques réac-publicains de la régression, de la sélection, de l’épuration...

L’extrême droite ne s’autorise ce genre de "coup" que parce que d’autres, considéré.e.s comme plus "policés" et qui se reconnaitront, ont délibérément distillé, dans leurs pamphlets ou leurs prises de position publique, un discours de haine, de violence, de délation.

On constate aussi que notre ministre, Jean-Michel Blanquer, est plus prompt à faire la Une de Valeurs actuelles à accorder ses interviews à SOS éducation ou à brandir la menace judiciaire face aux syndicats de lutte qu’à condamner ces pratiques de l’extrême droite d’appel à la haine...

A celles-ci et ceux-ci nous répondrons simplement que nous considérerions comme une injure de ne pas figurer sur toutes leurs listes noires, passées, présentes et à venir...


http://www.visa-isa.org/content/soutien ... ste-laique
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28927
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les réacs contre une école ouverte et émancipatrice (JRE

Messagede bipbip » 17 Fév 2018, 19:13

Attaques de l’extrême droite - Soutien inconditionnel aux enseignant.e.s d’histoire menacé.e.s

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le site Riposte Laïque, groupuscule identitaire d’extrême droite, miné par le ressentiment, vient de publier un texte d’une rare violence consistant à établir une « liste noire » d’enseignant.e.s en Histoire qu’il appelle à « virer de l’Éducation nationale » et à lyncher sur les réseaux sociaux. Ces menaces indignes révèlent encore une fois l’obsession de la mise au pas de l’école publique par une extrême-droite pour qui l’Histoire n’est qu’un prétexte pour répandre sa propagande nationaliste et à sa rhétorique conspirationniste.

Jusqu’à présent le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a fait silence sur ces appels à la haine proférés contre les enseignant.e.s qui transmettent des connaissances rigoureuses et développent l’esprit critique. Il avait réagi plus rapidement lorsqu’il s’était agi de menacer SUD éducation de représailles judiciaires.

La fédération SUD éducation apporte son soutien inconditionnel aux collègues menacé.e.s et appelle à lutter sans relâche contre les agissements de l’extrême-droite contre l’éducation.


http://www.sudeducation.org/Attaques-de ... roite.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28927
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les réacs contre une école ouverte et émancipatrice (JRE

Messagede Pïérô » 18 Fév 2018, 16:25

Riposte laïque ou la nouvelle inquisition

Lorsqu'un site d'extrême droite calomnie et menace publiquement des professeurs d'histoire, c'est la liberté comme bien commun qui est en jeu. La haine, l'intolérance, la provocation outrancière et le confusionnisme de Riposte laïque vont de pair avec sa volonté de soumettre l'enseignement de l'histoire-géographie à un Credo nationaliste sur le passé et le présent.

... https://blogs.mediapart.fr/dimitris-fas ... tor=CS3-67
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Les réacs contre une école ouverte et émancipatrice (JRE

Messagede bipbip » 21 Mai 2018, 19:11

Derrière la com du Cours Ozanam de Marseille, une école de l’endoctrinement

Conférence / débat Marseille samedi 26 mai 2018
13 heures au local SOLIDAIRES • 29 boulevard Longchamp • 13001 Marseille.
Précédé d’une auberge espagnole, 12h/13h au même endroit ! Amenez votre contribution !

organisée par CNT13, CNT-SO, FSU, Mamans Citoyennes, Pas Sans Nous13, N’autre école, Sud Éducation13

La progression du FN, la banalisation des discours « décomplexés » rappellent les dangers qui pèsent sur la société et sur notre école. L’absence de réponse politique à « la Crise » a laissé le champ libre à des idéologies qui avancent souvent masquées, notamment dans l’Éducation.

Les intervenants principaux :
- CHAHIDA, SANDRINE ET AZIZA, trois ex-parentes d’élèves et membres du collectif Mamans citoyennes qui porte plainte contre cette école nous parleront de leurs expériences.
- PAUL DEVIN, inspecteur de l’éducation nationale, nous apportera le point de vue d’un enseignant sur ces écoles où le discours de morale du directeur et le salut du drapeau font office d’éducation à la citoyenneté, où les enseignants sont choisis sur leurs qualités éducatives, non pour leurs compétences didactiques, et où un conglomérat de présupposés et la culture du bon sens font office de projet.

AUSSI AU MENU !
- Des ex-parents d’élèves de l’école Ozanam de Marseille nous raconteront le voyage scolaire à Paris qui a initié leur prise de conscience.
- Récit de leur choix de cette école, et des pratiques constatées : intrusion, contenu de certains cours, incompétence des professeurs,« baptêmes »... et autres problèmes.
- Échanges avec la salle et les journalistes présents.

L’école Frédéric-Ozanam dans le 13e arrondissement de Marseille appartient au réseau des écoles Espérance banlieues. Moins d’une douzaine d’établissements pour à peine un demi-millier d’élèves... Si les écoles privées hors contrat Espérance banlieues sont un phénomène marginal, leur succès médiatique est indéniable. Des dizaines de reportages aux JT, des documentaires et une centaine d’articles dans la presse encensent le projet. Salut au drapeau, Marseillaise main sur le cœur, uniforme, médailles (Clovis ou Jeanne d’Arc selon le sexe), éloge de la pédagogie d’avant-hier : tout un programme ... et surtout de quoi exhiber de beaux clichés ! Cette puissante officine née en 2013 est liée à la Manif pour tous et reconnue d’utilité publique sous le gouvernement Fillon Pour relooker l’image du hors contrat, ces écoles low cost ciblent les quartiers sensibles. On y brade aussi les exigences pédagogiques et les savoirs (toutes les matières ne sont pas enseignées) au profit d’un scoutisme de bons pères missionnaires avec comme ultime but l’amour de la France. Peu importent des résultats (au brevet des collèges, par exemple) loin de ceux des écoles publiques, c’est l’affichage qui prime, la com’ et le parrainage de personnalités people plutôt que la pédagogie.

Image

http://www.cnt-f.org/derriere-la-com-du ... ement.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28927
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités