Lycéens-ennes en lutte

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede Pïérô » 19 Jan 2017, 20:39

Deux-Sèvres - Thouars
La grève du dortoir a démangé les lycéens

Les générations précédentes l'avaient baptisé plumard ou mieux… le « pucier », le lit. Et un lit, pour un interne, c'est sacré ! Alors, quand on parle de « puces de lit », ça démange comme une révolte.

Une bonne quarantaine d'élèves de l'internat du lycée Jean-Moulin de Thouars se sont rebellés mardi soir. Ils ont déménagé plusieurs matelas dans le hall d'entrée engageant une sorte de grève du dortoir ! Un baroud revendicatif pour se plaindre « des mauvaises conditions de vie » dans un internat partagé par une centaine d'élèves, garçons et filles.

... http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux ... ns-2972447
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20627
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 02 Fév 2017, 20:08

Vitrolles : manifestation mouvementée au lycée Mendès France

Ce matin, les élèves du lycée Pierre Mendès France à Vitrolles ont manifesté devant leur établissement. Empéchés de pénétrer à l'intérieur par les forces de l'ordre, ils se sont dirigés en manifestation devant l'hôtel de ville, avant de marcher vers le lycée Monet.

Une action mouvementée, selon des élèves qui se trouvaient sur place. Depuis le début de la semaine, les lycéens organisent des blocus devant leur établissement, pour protester contre les conditions dans lesquelles ont été entrepris les travaux de rénovation de ce lycée polyvalent de 1 000 élèves.

http://www.lamarseillaise.fr/bouches-du ... des-france
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 08 Fév 2017, 08:35

Rouen
Classes surchargées. Des lycéens manifestent à Rouen et bloquent le boulevard des Belges

Une manifestation a paralysé le boulevard des Belges, à Rouen, lundi 6 février 2017 : les élèves du lycée Bernard-Palissy de Maromme protestent contre les classes surchargées.

Lundi 6 février 2017, une manifestation de lycéens s’est déroulée à Rouen, entraînant le blocage de la circulation, boulevard des Belges. Les élèves du lycée Bernard-Palissy, à Maromme, poursuivent leur mobilisation entamée vendredi 3 février : ils protestent contre la surcharge des classes.

... http://www.normandie-actu.fr/classes-su ... es_254610/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 23 Fév 2017, 11:36

16 lycées totalement bloqués à Paris pour dénoncer les violences policières

Plusieurs centaines de lycéens participent ce jeudi matin au blocus de leur établissement à Paris et en banlieue parisienne, pour exprimer leur colère après l'affaire Théo et dénoncer les violences policières. Selon les informations de LCI, 16 établissements de la capitale étaient totalement bloqués dans la matinée, et 12 autres partiellement.

... http://www.lci.fr/faits-divers/affaire- ... 27030.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 28 Fév 2017, 17:43

Manifestations lycéennes en Ile-de-France : 22 personnes interpellées, une proviseure légèrement blessée

La mobilisation lycéenne contre les violences policières se poursuit ce mardi. Vingt-deux personnes ont été interpellées, la proviseure du lycée Jules Ferry à Paris a été légèrement blessée par un tir de projectile.

Entre 200 et 300 lycéens ont manifesté contre les violences policières, entre Nation et Père-Lachaise à l'est de Paris, mardi en fin de matinée, à l'appel du Mouvement Inter Luttes Indépendant (Mili), collectif d'extrême-gauche.

"Pas de justice, pas de paix" était inscrit sur une banderole, en référence à l'interpellation violente de Théo, le 2 février à Aulnay-sous-Bois. Les manifestants ont renversé sur leur passage un container à verre et des palettes de livraisons.

Quatre lycées parisiens ont été bloqués ce mardi matin, quatre autres établissements l'ont été partiellement, a indiqué le Rectorat de Paris. Au lycée Jules Ferry (9e arrondissement), la proviseure a été légèrement blessée par des jets de projectiles.

... https://www.francebleu.fr/infos/societe ... 1488291455
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede Pïérô » 02 Mar 2017, 08:32

Blocus lycéen contre les violences d'État ce jeudi 2 mars

Les #BlocusPourThéo et contre les violences d'Etat continuent jeudi 2 mars !

Parce-que Théo et Adama ne sont ni les premiers ni les derniers.

Parce-que tous les ans la police tue plus de 10 personnes en moyenne.

Parce-que la police pratique de manière régulière l'humiliation par les attouchements et des fois le viol lors des contrôles.

Parce-que toute l'institution policière et la machine étatique joignent leur force pour couvrir les leurs.

Parce-qu'il est grand temps d'avoir une riposte d'ampleur et de s'organiser.

Parce-que la jeunesse est la première concernée face aux violences policières et principalement la jeunesse issue des quartiers populaires et de l'immigration post coloniale.

Réclamons.
- Dissolution de la bac.
- Justice pour les familles des victimes de la police.
- Arrêt des contrôles aux faciès - racistes.
- Retrait du flash-ball.
- Fin de l'état d'urgence.

Justice pour Amadou Koumé mort le 6 mars, il y a bientôt 2 ans, dans un commissariat du 10ème arrondissement, ainsi qu'avec la famille Bentounsi qui a réussi à emmener une nouvelle fois en procès les policiers qui ont tué Amine en lui tirant dans le dos. Le procès commencera lundi, suivez la page du Collectif urgence notre police assassine.

Bloquons nos établissements pour libérer du temps et nous mobiliser


https://www.facebook.com/events/175577682943471/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20627
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 03 Mar 2017, 23:14

Nouveaux blocus lycéens en région parisienne et rassemblement à Nation
Ce jeudi 2 mars de nouveaux blocages ont eu lieu dans différents lycées contre les violences policières et en solidarité avec Théo.
Place de la Nation une manifestation lycéenne a été empêchée par un dispositif policier complètement ahurissant.
Plusieurs interpellations en fin de manifestation.
Alors qu’un appel à blocus des lycées contre les violences policières tournait sur les réseaux sociaux pour ce 2 mars, plusieurs établissements ont connu des perturbations plus ou moins fortes. Certains ont été bloqués, sur d’autres la police est intervenue pour empêcher le blocage.
... https://paris-luttes.info/nouveaux-bloc ... egion-7663

Marseille
Lycées bloqués contre les violences policières
Aujourd’hui 2 mars, dans le cadre de la journée de luttes contre les violences policières, et alors qu’une manifestation est prévue dès 18 heures au départ du Vieux Port, des lycées ont été bloqués dans la matinée et un cortège sauvage a eu lieu dans les rues du centre-ville.
... https://mars-infos.org/lycees-bloques-contre-les-2135
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 05 Mar 2017, 19:35

Mardi 7 mars 2017

#Blocus contre les violences d’État - mardi 7 mars - manif Paris 13h Denfert-Rochereau

Nouvel appel à bloquer les lycées mardi 7 mars contre les violences d’État et à participer à la manifestation des travailleurs du social, de la santé et du service public qui seront en grève contre les attaques patronales main dans la main avec les gouvernants.

Des violences policières aux violences contre les travailleurs, soyons solidaires ! Tous à 13h au départ de Denfert-Rochereau !

L’affaire Théo est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. La liste des noms des victimes de la police est longue ... Théo, Adama, Lamine, Amine, Amadou et tant d’autres. S’opposer aux violences policières revient à s’opposer à l’État car le rôle de la police est de garantir un ordre. Celui de ceux qui prétendent nous gouverner. S’opposer aux violences policières c’est aussi s’opposer à la logique raciste et néo-coloniale de la police française qui s’attaque principalement aux habitants des quartiers populaires et tue celles et ceux qui ont le malheur de ne pas avoir la bonne couleur de peau.

Dans d’autres cas, comme sur la Zad avec l’assassinat de Rémi Fraisse ou les violences policières lors du mouvement contre la loi travail, les militants ou la jeunesse révoltée expérimentent à leur tour ce qui a d’abord été testé dans les quartiers populaires.

Suite à ça, une jonction assez fragile s’opère entre les banlieues et les centres villes. Elle ne s’exprime pas clairement, mais se traduit dans les actes. Un mois que la jeunesse prend la rue pour réclamer justice pour Théo suite à son viol par trois policiers de la BST. Deux semaines que les blocages dans les lycées ne faiblissent pas et commencent à se répandre dans d’autres régions que l’Île-de-France.

Les médias et les personnalités « politiques » tentent de discréditer le mouvement de protestation en infantilisant la jeunesse et en envoyant la police pour dissuader de bloquer. Dans de nombreux cas, surtout dans les lycées de banlieues, la police frappe les bloqueurs et de nombreuses interpellations ont lieu pour des faits qui ne sont jamais prouvés. Bizarrement les Bfm & co n’en parlent jamais et préfèrent diffuser la parole fasciste du FN.

Réclamer justice pour Théo et les victimes de la police ne signifie pas quémander quelque chose à la justice bourgeoise, mais construire un rapport de force dans la rue en s’autonomisant des institutions (policière, judiciaire et tout le reste).

Nous ne pensons pas que les institutions sont des zones neutres, tout comme l’État, donc notre intervention ne doit pas être dedans, mais extérieure.

Construire un rapport de force signifie s’organiser pour prendre la rue, la tenir et perturber le quotidien de cette société basée sur la marchandise. Cela passe par des blocages d’établissements, des manifestations sauvages, l’occupation d’une salle comme ça a été fait cette semaine à la faculté de Saint-Denis.

Réclamer justice signifie être en mesure de faire comprendre aux gouvernants qu’à chaque fois qu’une personne sera assassinée ou violée par la police nous serons en mesure de prendre la rue et de riposter.

Nous voulons.
- Dissolution de la bac.
- Justice pour les familles des victimes de la police.
- Arrêt des contrôles aux faciès - racistes.
- Retrait du flash-ball.
- Fin de l’état d’urgence.

Les violences policières sont la représentation maximale des violences étatiques qui se couronnent bien trop souvent par des assassinats racistes de la police, mais cette violence s’exerce aussi dans d’autres cadres comme les attaques qu’organisent les patrons avec les gouvernants.

C’est pour cette raison que nous appelons à converger et manifester avec les travailleurs du social, de la santé et des services publics à 13h au départ de Denfert-Rochereau, tout en évitant pour une fois la nasse prévisible de la flicaille !


https://paris-luttes.info/blocus-contre ... -etat-7670
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 09 Mar 2017, 13:50

Appel à blocus et manifestation contre les violences policières dans les lycées de la métropole de Lyon le jeudi 9 mars

Partout en France, un mouvement se lance contre les violences policières, il a commencé par des émeutes en banlieue, notamment à Aulnay où Théo a été violé par la police et à Bobigny, il se poursuit acctuellement par des blocus lycéens qui se lancent dans de nombreuses villes. A Paris, Lille, Rennes, Nantes ou Montpellier, les blocus ont déjà démarré, faisant souvent face à une présence policière énorme. C’est maintenant la rentrée à Lyon et nous ne comptons pas être en reste. Dès jeudi, bloquons les lycées, puis retrouvons nous à Jet d’eau à 11h.

... https://rebellyon.info/Blocus-et-manife ... -les-17553
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 11 Mar 2017, 18:24

Lille
Quatre interpellations et un malaise, les lycéens étaient dans la rue ce matin
Les lycéens se sont dispersés peu avant midi, après une matinée agitée. Les forces de l’ordre ont interpellé quatre personnes, dont la porte-parole du mouvement, Alicia. Une jeune lycéenne âgée de 15 ans a par ailleurs été prise en charge par les secours, suite à un malaise. Elle a été hospitalisée. Notre journaliste sur place a comptabilisé 8 charges de police, dont plusieurs dispersions à la grenade. Les lycéens ont de leur côté brûlé des poubelles et lancé des projectiles sur les forces de l‘ordre. Pour rappel, ils étaient à la fois mobilisés contre les violences policières et des effectifs surchargés dans les classes.
... http://www.lavoixdunord.fr/129458/artic ... e-ce-matin


Val-de-Marne : blocus lycéens contre les violences policières et affrontements à Fresnes et à Cachan
Blocus et mobilisations dans les lycées Frédéric Mistral à Fresnes et Gustave-Eiffel et Maximilien-Sorre à Cachan se sont tenues dès l’aube. Les affrontements ont duré une partie de la journée.
L’après-midi, des manifestations ont eu lieu, 500 lycéen.es à Cachan et une centaine à Fresnes d’après le Parisien [1].
« En fin d’après-midi, le bilan était de 5 interpellations à Cachan, et 3 à Fresnes. Deux blessés étaient à déplorer du côté des lycéens, tous deux après des tirs de flash-ball, aucun du côté des forces de l’ordre.
Les flics n’ont pas hésité à tirer dans le tas à la grenade de désencerclement, au flashball et au gaz lacrymogène. Un lycéen a été sérieusement blessé à la tête.
Toujours d’après le journal, du mobilier urbain et des bagnoles ont été cassées sans plus de détail.
Les mobilisations lycéennes contre les violences policières se poursuivent, pourtant, quand ça concerne la banlieue, les médias délégitiment l’acte politique et le relaient aux faits divers.
... https://paris-luttes.info/val-de-marne- ... ontre-7707
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 18 Mar 2017, 17:34

Lyon

Forte mobilisation au lycée Doisneau : personnels et élèves solidaires pour des conditions d’enseignement dignes
Afin d’obtenir des conditions d’enseignement dignes et face à la surdité de leur administration, ce sont plus de 70% des profs et surveillants du lycée Robert Doisneau de Vaulx-en-Velin qui étaient en grève ce mardi 14 mars. En solidarité, une grande partie des élèves a décidé collectivement de venir se rassembler devant le lycée.
... https://rebellyon.info/Forte-mobilisati ... neau-17587

Première avancées dans la mobilisation du lycée Doisneau : la lutte continue, 4ème jour de grève
Suite à la journée de grève du mardi 14 mars, et face au silence de leur administration, les personnels ont reconduit leur mouvement le jeudi 16 mars a 70% de gréviste toujours soutenue massivement par les élèves et leurs parents. Si le rectorat reconnait la légitimité des demandes et a donnée de premières garantis, elles sont pour l’instant bien trop faible et ne garantissent toujours pas aux élèves et au professeurs de bonne condition de travail nécessitant de fait une poursuite du mouvement
... https://rebellyon.info/Premiere-victoir ... n-du-17597
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede Pïérô » 26 Avr 2017, 21:07

Appel national a bloquer les lycées contre le pen et macron ce jeudi 27 avril ! Manifestation au départ de République à 11h. Ni fascisme, ni libéralisme ! #révolution

Rien d’étonnant, le premier tour des élections a ouvert les portes du second à le Pen et Macron. D’un côté le fascisme et de l’autre le libéralisme, même si personne n’est dupe et que tout le monde sait bien que le premier permet au deuxième de se maintenir en jouant sur les peurs collectives de voir l’extrême droite le pouvoir.

Ces élections n’ont rien de sérieux car c’est la nature même du système électoral de permettre une stabilité en jouant sur ce que les médias appellent les « extrêmes », alors qu’il n’y a que des conceptions de la vie en société différente que l’on pourrait résumer ainsi. Le fascisme, le libéralisme qu’il soit écologique, social ou dur, puis les révolutionnaires qui essayent d’agir au quotidien et localement.

Pour nous la question n’est donc pas strictement celle de voter ou pas, mais d’agir dès à présent pour prévenir Macron que nous sommes prêts et capables de nous mobiliser massivement s’il ose s’en prendre aux acquis sociaux, couvrir les flics racistes qui tuent, cracher sur les travailleurs, déloger la commune de la Zad de Nddl, renforcer la répression contre les migrants, bref, mener une politique dans la droite ligne de ses prédécesseurs.

C’est pour ces raisons que nous pensons plus que nécessaire de bloquer nos établissements ce jeudi 27 avril et de continuer à amplifier la mobilisation contre cette farce du second tour où dans tous les cas on se retrouvera dans la rue pour scander notre dégoût d’un système qui se meurt tous les jours un peu plus.

Que faire ?
• Se réunir en comité d’action pour organiser les blocages, mais aussi d’autres moments allant de la réflexion à diverses actions.
• Se réunir en assemblée inter-comités pour organiser des manifestations, banquets ou autres.
• Occuper des salles dans les lycées ou facultés si le rapport de force le permet, puis s’en servir pour repenser le politique là où l’on passe une grande partie de nos journées.


https://paris-luttes.info/blocus-contre ... acron-7989
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20627
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 06 Mai 2017, 16:40

Ce vendredi 5 au matin, lycées bloqués et manifs sauvages à Lyon

Ce vendredi 5 au matin, 3 lycées lyonnais : St Exupéry, Récamier et Ampère, ont tenté de répondre à l’appel national à bloquer les lycées contre Le Pen et Macron.
A cause d’une forte présence policière, seul le lycée Ampère réussira un véritable blocus.

... https://rebellyon.info/Ce-vendredi-5-au ... s-et-17794
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 05 Sep 2017, 08:04

AG inter-lycéenne contre les ordonnances

Paris mercredi 6 septembre

Assemblée générale pour organiser les blocages et les manifestations lors de la grève du 12 septembre contre la loi travail XXL. Cette assemblée aura lieu au 33 rue des Vignoles, dans le 20e arrondissement.

Le mouvement lycéen fait sa rentrée avec sa première AG sous la nouvelle présidence. Avec lui, le mouvement social fait sa rentrée. Et il ne nous reste plus qu’à nous organiser. Contre les ordonnances, contre la baisse de l’APL et la hausse de l’ISF, contre la banalisation de l’état d’urgence, contre le plan asile - contre ce que Macron incarne sans surprise, un libéralisme autoritaire.
#ContreLesOrdonnancesEtLeurMonde

Rendez-vous le mercredi 6 septembre à 17h30 au 33 rue des vignoles (métros : Avron/Buzenval) pour :

faire un état des lieux de l’organisation lycéenne à Paris
réfléchir à des moyens d’agir dans nos lycées
préparer la mobilisation lycéenne du mardi 12

(l’AG est exclusivement réservée aux lycéens, personne d’autre n’y sera admis.)

https://paris-luttes.info/ag-inter-lyce ... e-les-8625
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05


PrécédenteSuivante

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité