L'université en lutte

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 06 Mar 2018, 23:30

200 étudiants manifestent à Montpellier contre le plan Vidal

Environ 200 personnes, dont une majorité d’étudiants de Paul Valéry, ont manifesté ce matin contre le plan Vidal et la sélection à l’université. Le cortège est parti peu avant 10h de la faculté Paul Valéry, bloquée pour l’occasion, pour rejoindre l’université des sciences et partir vers le centre-ville, en direction du rectorat. La manifestation était dynamique : les tramways ont été bloqués, des boules de peinture ont éclaté sur une voiture de la TAM et sur le rectorat, et les slogans n’ont pas cessé : « Fac fermé, aux intérêts privés, fac ouverte, aux enfants d’ouvriers », « À bas, l’État, les flics et les patrons », « Partage des richesses, partage des savoirs, ou alors ça va péter ! » Plusieurs dizaines de policiers ont suivi de près le défilé, dont un qui portait un LBD 40 (version « moderne » du flashball), le doigt posé sur la gâchette. Les personnels de la faculté Paul Valéry se réuniront en assemblée générale jeudi prochain à 9h30 dans l’amphi E et les étudiants à 10h30 dans l’amphi A pour décider des suites à donner au mouvement.

... http://www.lepoing.net/200-etudiants-ma ... lan-vidal/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 08 Mar 2018, 14:56

Insultes racistes et homophobes, tabassages : récit de l’expulsion manu militari du campus de Bordeaux Victoire

Des étudiants du campus Victoire de l’université de Bordeaux se sont violemment fait expulser hier soir par la police d’un amphi occupé dans le cadre de la mobilisation contre le plan étudiants. Insultes racistes et homophobes, tabassages à coups de poing : le Poing vous livre le témoignage accablant d’un étudiant en sociologie présent au moment de l’évacuation.

... http://www.lepoing.net/insultes-raciste ... -victoire/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 08 Mar 2018, 22:36

Accès à l’université : « Des algorithmes locaux seront utilisés pour faciliter la sélection ! »
La loi « orientation et réussite des étudiants » vient d’être adoptée dans la précipitation par le Parlement. La loi introduit la possibilité pour les universités d’effectuer une sélection des étudiants. Elle risque, tout comme la réforme du bac, d’accentuer encore davantage les inégalités dans l’accès à l’enseignement supérieur entre élèves de centre-villes et de banlieues. C’est bien à la « mise en concurrence des élèves et des établissements scolaires », ainsi qu’à la « constitution d’un marché de l’enseignement » que nous assistons, selon la sociologue Leïla Frouillou, maître de conférence à l’université de Nanterre. Entretien.
... https://www.bastamag.net/Acces-a-l-univ ... ciliter-la

Parcoursup : comment les portes de l’université vont se refermer pour les « bacs pro » issus des classes populaires
Les lycéens titulaires d’un bac professionnel, principalement issus des milieux populaires, devront-ils définitivement renoncer à toute possibilité d’accès à l’université ? La loi dite « orientation et réussite des étudiants », votée par le Parlement le 15 février, institue un obstacle supplémentaire pour entrer dans l’enseignement supérieur. Les pré-requis et nouvelles procédures exigés par la plateforme internet Parcoursup pour les vœux formulés par les bacheliers affectera particulièrement les élèves d’origine modeste. Entre augmenter les moyens dévolus aux universités, ou restreindre encore un peu plus leur accès, le gouvernement a fait son choix.
... https://www.bastamag.net/Parcoursup-com ... r-les-bacs
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 10 Mar 2018, 19:56

L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET LA RECHERCHE MOBILISÉS POUR LES SALAIRES, L’EMPLOI, LES STATUTS ET CONTRE LA SÉLÉCTION À L’UNIVERSITÉ

CGT-INRA, CGT-FERCsup, CGT SNTRS, CGT CROUS, SNESUP-FSU, SNASUB-FSU, SNCS-FSU, SNEP-FSU, SUD EDUCATION, SUD RECHERCHE-EPST, UNEF, SOLIDAIRES-ETUDIANT.E.S

Le jeudi 22 mars 2018 les organisations CFTC, CGC, CGT, FAFP, FO, FSU et Solidaires de l’ensemble de la fonction publique appellent à une journée de grève et de manifestation.

Après le gel de la valeur du point d’indice, le rétablissement du jour de carence, les 120 000 suppressions d’emplois, les annonces unilatérales faites le 1er février constituent de nouvelles régressions potentielles. Que ce soit en matière de pouvoir d’achat, de défense des missions publiques et des moyens qui leur sont attribués, les politiques actuelles vont dans le mauvais sens, tant pour les agent·e·s que pour les missions du service public et la population. Les conditions de travail n’ont jamais été si dégradées. De nouvelles suppressions d’emplois et le plan de départs « volontaires » aggraveront encore cette situation.

L’enseignement supérieur et la recherche publique (ESR) ne sont pas épargnés : gels et suppressions d’emplois, précarité massive, salaires et carrières insuffisants. La loi Vidal, dite loi pour l’« orientation et la réussite des étudiants » (ORE), organise à l’entrée de l’université une sélection qui ne dit pas son nom. Elle restreint et contraint l’orientation des bachelier·e·s, mettant ainsi à mal l’objectif de démocratisation de l’accès à l’enseignement supérieur et remet en cause le baccalauréat comme premier grade universitaire.

La poursuite du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA) et de l’Agence nationale de la Recherche (ANR) induisent des mutations en profondeur de l’ESR. Les établissements sont contraints de se restructurer (fusion d’établissements et d’organismes) et de se mettre en concurrence pour obtenir des financements publics. Cette mise en concurrence se décline au niveau des laboratoires et des personnels qui ne travaillent plus que sur le mode projet. Ces dispositifs mettent à mal la liberté de recherche, dégradent les conditions de travail et augmentent la précarité. L’ESR ne pourra remplir ses missions de service public que si son personnel est rémunéré décemment, dans le cadre des différents statuts de la fonction publique d’État.

Les organisations soussignées exigent :
1. le dégel et la revalorisation du point d’indice, ainsi qu’un rattrapage en nombre de points du pouvoir d’achat perdu ces dernières années ;
2. l’abrogation du jour de carence ;
3. la défense et la pérennisation du système de retraite par répartition et des régimes particuliers ;
4. un plan pluriannuel de création d’emplois de fonctionnaires, enseignant·e·s-chercheur·e·s, chercheur·e·s, ingénieur·e·s, technicien·ne·s, personnels de bibliothèques et administratifs à hauteur de
5. 6 000 créations par an pendant 10 ans ; et dès à présent, le dégel de tous les emplois vacants ;
6. la fin de la politique de précarisation et la mise en place d’un plan de titularisation des contractuel·le·s et vacataires de l’ESR ;
7. une réelle augmentation du financement public de l’ESR : 3 milliards d’€/an pendant 10 ans pour atteindre l’objectif de 1 % du PIB pour la recherche publique et 2 % du PIB pour l’enseignement supérieur ;
8. la préservation et la consolidation du statut général de la fonction publique ;
9. un moratoire sur tous les processus d’expérimentation, de restructuration et de fusion d’établissements et organismes ;
10. le maintien du baccalauréat comme diplôme national et 1er grade universitaire, garantissant l’accès de tous les bachelier·e.s sur tout le territoire aux filières post bac et aux établissements de leur choix ;
11. l’ouverture de places supplémentaires en 1er cycle post-bac et le refus de toute sélection à l’entrée à l’université ;
12. l’abandon de l’instauration de blocs de compétences en lieu et place des diplômes et des qualifications ;
13. l’abandon du projet de loi sur 1er cycle post-bac.

Les organisations syndicales de l’enseignement supérieur et de la recherche susmentionnées appellent, le 22 mars, À la grève et à des manifestations avec toute la fonction publique.


http://www.sudeducation.org/L-ENSEIGNEM ... ET-LA.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 11 Mar 2018, 01:40

Parfum de Mai 68 à l’Université de Bordeaux
Près de 500 étudiants se sont rassemblés ce jeudi devant l’université à la Victoire pour exprimer leurs solidarité envers les opposants à la loi Vidal, violemment évacués mardi dernier par la police. Réunis en AG, ils ont demandé la démission du président de l’Université, Manuel Tunon de Lara.
... https://rue89bordeaux.com/2018/03/parfu ... -bordeaux/

A l’Université Paul Valery de Montpellier, la mobilisation ne faiblit pas. 1100 en AG !
Ce jeudi 8 mars, une assemblée générale était appelée dans le cadre de la bataille contre le plan Vidal. Avec plus de 1100 personnes présentes et une AG de 150 personnels et enseignants, force est de constater que la mobilisation se poursuit à Montpellier !
... http://www.revolutionpermanente.fr/A-l- ... 1100-en-AG
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede Pïérô » 12 Mar 2018, 13:17

Tours
« Si la fac te prend pas... » : réunion d’information sur Parcoursup le 16 mars

La coordination interfédérale d’Indre-et-Loire organise une réunion d’information sur les réformes des lycées et de l’université.

Parents, enseignants, lycéens, étudiants : vous vous posez des questions au sujet des réformes du lycée, du bac, de l’université ? Venez échanger avec avec la Coordination interfédérale 37 le vendredi 16 mars de 17h30 à 19h, dans l’amphi 2 du site universitaire des Tanneurs (entrée par la porte Z).

La Coordination interfédérale regroupe la FSU (snesup, snasub, snes, snep), FO (Fnec fp, snprees), la CGT (sden, ferc), Sud Education, Solidaire Etudiant.e.s et l’Unef.

https://larotative.info/si-la-fac-te-pr ... -2681.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 12 Mar 2018, 22:02

Après les dispositifs de sélection en L1, le gouvernement prépare la refonte de toute la licence

Signée jeudi 8 mars par Emmanuel Macron, la loi « Orientation et Réussite des Étudiants » (ORE), qui met en place la sélection à l'université, entre en vigueur ce vendredi. Comme à son habitude, le gouvernement attaque vite et fort : il se met au travail pour élaborer la réforme de la licence, qui prévoit notamment la fin de la compensation et des rattrapages. Ainsi, le gouvernement s'apprête à mettre en place une sélection durant tout le cursus universitaire.

Jeudi 8 mars, Emmanuel Macron signait en direct la promulgation de la loi ORE, officialisant le système des « attendus » déjà mis en place avec la plateforme Parcoursup. Cette loi modifie considérablement les conditions d’admission à l’université. Les bacheliers sont maintenant sélectionnés sur la base d’attendus, c’est-à-dire de compétences exigées pour entrer dans chaque filière.

Mais Macron ne compte pas s’arrêter là : comme le montrait le rapport Gary-Bobo (dévoilé dans les Macronleaks), les plans de la bourgeoisie pour une université toujours plus rentable et toujours moins accessible sont ambitieux. Ainsi, le gouvernement attaque vite et fort, et à peine la sélection à l’entrée de la fac officialisée, c’est sur la réforme de la licence qu’il faut plancher. Trois mois : c’est le temps que Frédérique Vidal se donne pour élaborer cette réforme de la licence.

Si les détails techniques et la temporalité de la réforme sont à définir, les grandes lignes sont déjà connues puisqu’elles étaient présentées dans le « Plan Étudiants ». Ainsi, on doit s’attendre à la mise en place de licences « modulables » : un parcours personnalisé selon le profil de chaque étudiant, avec la possibilité de passer sa licence en deux, trois, ou quatre ans.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Apre ... la-licence
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 13 Mar 2018, 04:22

Lyon
Mardi 13 mars à partir de midi, sur le campus de Bron, Assemblée Générale contre la sélection à l’université et contre la loi Orientation et réussite des étudiants.
Entre la manipulation du gouvernement et la désinformation médiatique, pas simple de s’y retrouver... Et pourtant, toutes ces réformes rentrent dans la même logique d’offensive du capital contre nos vies, amorcée depuis plusieurs années déjà (Processus de Bologne, LRU, LMDE, Loi Fioraso...). C’est bien la majorité des (futur.e.s) étudiant.e.s et de tous et toutes celles et ceux faisant vivre l’université qui vont subir de plein fouet ces dernières mesures gouvernementales. La loi ORE a été votée par l’Assemblée dans la précipitation le 15 février, mais la mobilisation continue partout en France.
... https://rebellyon.info/Contre-la-select ... orme-18815

Rennes
Blocus et Manif contre la sélection
le jeudi 15 mars 2018 à 05h30, Université Rennes 2
Jeudi 15 mars sera une journée de mobilisation nationale contre la sélection. A cette occasion, l'université Rennes 2 sera bloquée et partira en manifestation pour protester contre cette loi injuste.
IMPORTANT : Cette décision fait suite au refus de la présidence de l'université d'éviter le blocage en banalisant 4h en milieu de journée pour que chacun.e puisse aller manifester. La Direction a ainsi rétorqué que l'AG n'avait qu'à bloqué si elle souhaitait que les cours soit suspendu. Donc acte !
https://nantes.indymedia.org/events/40407

Amiens
Réunion Publique sur l'Université : Austérité, Conditions De Travail, Sélection
Réunion publique avec Annabelle ALLOUCH (Maîtresse de conférence en sociologie à l'UPJV), François RUFFIN (Député de la Somme) autour des lois et réformes menaçant notre université. Coupes budgétaires, conditions de travail, restriction de l'accès au service publique qu'est l'université,.... Tout y passe.
Quel avenir pour notre université ?
Quels choix de société ?
Rendez-vous le jeudi 15 mars de 12h à 14h au Campus Universitaire de l'UPJV (Chemin du Thil - Amiens) dans l'amphi 600 se situant dans la rotonde.
Organisé par Amiens Pas Sans Les Jeunes en partenariat avec SUD Solidaires, la CGT, l'UNEF et la FSU
https://www.facebook.com/events/978764252287791/

Montpellier jeudi 15 mars
AG contre le Plan Etudiant et son monde : FdS - UM
Contre le Plan Etudiant et son monde, contre la casse du service public et de l'enseignement supérieur. Pour le retrait unilatéral et sans concessions de la loi Vidal, l'intersyndicale de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche - Montpellier, réunissant les organisations syndicales étudiantes et des personnels des universités, annoncent une Assemblée Générale contre le Plan Etudiant à la Faculté des Sciences - Université de Montpellier le 15 Mars à 11h15 Amphi 5.01, suivie d'une manifestation en soutient à la lutte légitime des camarades des EHPAD et contre la casse du service public.
https://herault.demosphere.eu/rv/8490
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede Pïérô » 14 Mar 2018, 09:30

Venue de Macron et Vidal à Tours : des étudiant-es occupent la faculté des Tanneurs

Après la décision prise en assemblée générale de bloquer la faculté des Tanneurs le mercredi 14 mars, en réaction à la venue du président de la République et de la ministre de l’Enseignement supérieur, des étudiant-es occupent le site.

... https://larotative.info/venue-de-macron ... -2688.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 15 Mar 2018, 05:17

Les grévistes de l’université Jean-Jaurès à Toulouse votent le blocage de la fac et du périphérique
Encore 48 heures… Après une très longue assemblée générale, ce mardi à l’université Jean-Jaurès de Toulouse, il a été décidé de prolonger le blocage jusqu’à jeudi, le jour où le président de l’université se rend à Paris pour défendre le dossier de l’Idex… que les étudiants rejettent. Les grévistes ont également voté le blocage du périphérique de Toulouse à une date qui n’a pas été déterminée.
... https://www.ladepeche.fr/article/2018/0 ... louye.html

Rennes
Blocus et Manif contre la sélection
le jeudi 15 mars 2018 à 05h30, Université Rennes 2
Jeudi 15 mars sera une journée de mobilisation nationale contre la sélection. A cette occasion, l'université Rennes 2 sera bloquée et partira en manifestation pour protester contre cette loi injuste.
IMPORTANT : Cette décision fait suite au refus de la présidence de l'université d'éviter le blocage en banalisant 4h en milieu de journée pour que chacun.e puisse aller manifester. La Direction a ainsi rétorqué que l'AG n'avait qu'à bloqué si elle souhaitait que les cours soit suspendu. Donc acte !
https://nantes.indymedia.org/events/40407

Paris
Mobilisation contre la sélection : le début continue !
#Parcoursup - Loin de s’être achevée avec les vacances scolaires, la mobilisation contre la sélection à l’université et la réforme du bac se poursuit. Une nouvelle journée nationale de mobilisation est organisée ce jeudi 15 mars, à Paris la manifestation partira à 11h de Saint-Michel. Tour de chauffe avant le 22 !
... https://paris-luttes.info/mobilisation- ... ction-9724

Nantes
Manif contre la sélection
jeudi 15 mars 2018 à 14h30, Place du cirque
Le jeudi 15 mars, nous étudiant-e-s et lycéen-ne-s, répondons à l'appel national à mobilisation pour l'abrogation de la loi Vidal par une manifestation à 14h30 au départ de la place du Cirque.
Nous rejoignons ainsi le rassemblement des retraité-e-s et du personnel des EHPAD contre les conditions de travail et de vie dans ces établissements et la hausse de la CSG.
C'est tou-te-s ensemble qu'il faut lutter!
https://nantes.indymedia.org/events/40443
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 17 Mar 2018, 00:30

Montpellier
Plan étudiants : blocage et occupation de la faculté Paul Valéry jusqu’au 26 mars, grève des personnels le 22 mars
La lutte contre le plan étudiants s’inscrit dans la durée à Montpellier. La faculté Paul Valéry était bloquée ce matin et les étudiants et les personnels se sont réunis en assemblée générale (AG) pour débattre et décider des moyens d’action à mettre en place pour imposer le retrait de la loi. La faculté de sciences, jusqu’alors peu touchée par la mobilisation, a connu ce matin sa première AG contre le plan étudiants, et la faculté de droit devrait rentrer dans la mobilisation à partir du 21 mars.
... http://www.lepoing.net/plan-etudiants-b ... e-22-mars/

A Bordeaux, les étudiant.es battent le pavé aux côtés des retraité.es et du personnel des Ehpad.
Ce Jeudi 15 Mars était placé sous le signe de la mobilisation nationale. En effet, de nombreux secteurs tels que les étudiants et professeurs, mais aussi les retraités en passant par le personnel des Ephad ont manifesté contre les réformes du gouvernement à l’échelle du pays tout entier. A Bordeaux, les étudiants en lutte contre le plan Vidal ont rejoint les cortèges des retraités et des salariés des maisons de retraite dans une ambiance dynamique et avec la volonté de marcher tous ensemble.
... http://www.revolutionpermanente.fr/A-Bo ... -des-Ehpad

Nantes
La situation à la fac après quatre jours de blocage
Dans un mail envoyé hier soir à tous les étudiant-e-s et personnels de l’Université, Olivier Laboux les a appelés à être présents à la fac aujourd’hui, affirmant que les cours auraient lieu mais leur laissant le soin de retirer eux-même les barricades.
... https://nantes.indymedia.org/articles/40486
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 17 Mar 2018, 14:12

Les étudiants votent le « blocage illimité » de l’Université Bordeaux 2

Après l’occupation de l’amphithéâtre Gintrac, de jour comme de nuit, les étudiants de l’Université de Bordeaux ont décidé ce jeudi du blocage illimité du site de la Victoire. Les opposants à la loi Vidal ont pris part à la manifestation des retraités.

Un blocage « illimité » a été imposé ce jeudi à la faculté de la Victoire, puis adopté en AG :

« Blocage illimité de la fac voté cet après-midi à la majorité en assemblée générale, et ce, tant que Tunon de Lara (président de l’université de Bordeaux, NDLR) n’a pas démissionné et que les réformes de l’enseignement supérieur et ce qu’elles contiennent (réforme du bac, sélection en L1, en M1, hausse des frais d’inscription puis à terme fin de la compensation et des rattrapages) n’ont pas été retirées. »

... https://rue89bordeaux.com/2018/03/blocu ... -bordeaux/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 18 Mar 2018, 19:16

Échos des mobilisations contre la sélection & l’école du tri social - 19 mars 2018

Bulletin d’information et de mobilisation de Sud éducation Paris n°6 contre la loi relative à « l’Orientation et à la Réussite des Étudiants » dit Plan étudiant et les projets gouvernementaux de réforme du lycée général et professionnel. La sélection ne passera pas ! Des moyens pour l’éducation !

... https://paris-luttes.info/echos-des-mob ... ontre-9741
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 19 Mar 2018, 18:29

Besançon - Occupation sauvage à la fac des lettres (15 mars)
A Besançon comme dans de nombreuses villes (Montpellier, Nantes, Rennes ou Toulouse), plusieurs facs étaient bloquées ce jeudi 15 mars, journée de grève contre les dernières réformes de l’éducation et de l’enseignement supérieur.
Mais à Besançon, cette troisième nuit d’occupation de l’université de lettres a été particulièrement sauvage, ce que pouvaient laisser présager plusieurs inscriptions sur les murs de la fac depuis le début du mouvement : "soyons sauvages ; nous ne sommes rien soyons fous ; qu’apprends-tu à la fac, si ce n’est à te soumettre ? ; "Nous ne sommes pas des étudiant-e-s, nous sommes des délinquant-e-s ; vivons debout bloquons tout". Aux habituels tags réalisés lors des occupations nocturnes ou en pleine journée "normal" de cours se sont ajoutés quelques destructions de quelques instruments de l’aliénation technologique : dans trois salles informatique du site Mégevand, plus de 40 écrans d’ordinateurs ont été brisés ; des rétroprojecteurs d’autres salles ont été arrachés du plafond, dégradés et dérobés. Sur le site d’Arsenal, des salles info ont été apergées à l’extincteur. De plus, des distributeurs de bouffe et de boissons, ainsi que des machines à café sont régulièrement vidés et saccagés. Les dégâts se chiffreraient en dizaines de millieurs d’euros.
... https://grenoble.indymedia.org/2018-03- ... uvage-a-la

AG n°6 contre la sélection : Tolbiac
Sixième AG à Paris 1 contre la sélection ce mardi 20 mars, 12h Tolbiac !
Forcer le gouvernement à retirer son projet de réforme des lycées et des facs, le fameux #PlanEtudiant, cela se fait en s’organisant, en discutant, en proposant, et en étant présent.es partout où c’est possible. En ce sens, nous serons encore dans les rues de Paname jeudi 22 mars pour exprimer notre mécontentement et notre opposition à un projet de loi tout pourri.
Il s’agit en effet d’une énième tentative d’imposer la sélection à la fac, dès le choix au lycée avec ParcourSup, et qui n’est en réalité rien d’autre qu’une sélection sociale, élitiste et politique. Ce n’est pas en nous sucrant le droit à la compensation, aux rattrapages, et en évinçant les jeunes des classes populaires que l’on améliorera les conditions en fac !
En plus de cela, la manif du 22 mars est la plus importante du mois car elle rassemblera tous les secteurs en lutte, cheminot.es, fonctionnaires, EPHAD, lycéen.es, étudiant.es, enseignant.es, retraité.es, exilé.es... Alors soyez au taquet !
Pour les étudiant.e.s, les profs, personnels de paris 1 qui souhaitent réaffirmer le droit pour tou.te.s d’avoir une place dans l’enseignement supérieur, et qui souhaitent se mobiliser pour ce droit, ça continue à l’assemblée générale de ce mardi 20 mars, à Tolbiac, à 12h00, amphi à préciser.
Les lycéen.ne.s on compte aussi sur vous, pour organiser et penser la mob, venir discuter avec nous, et être présent.es en masse le 22 !
Le printemps sera chaud !
https://paris-luttes.info/ag-no6-contre ... lbiac-9748

Lyon
Réunion unitaire contre la sélection lundi 19 mars à 19h
Dans le cadre de la lutte contre la sélection à l’université, voici un appel à coordination inter-collectifs,syndicats et autonomes le lundi 19 à 19hà l’ENS (métro Debourg).
Appel à coordination inter-collectifs, syndicats et autonomes le lundi 19 à 19h à l’ENS (métro Debourg).
La nouvelle réforme de l’université est encore une manière de nous diviser, nous, lycéen-ne-s, étudiant-e-s, jeunes de partout, entre héritier-e-s de privilèges méritocratiques et exclu-e-s des formations élitistes. Refusons collectivement le tri imposé entre « bons » et « mauvais » élèves, remettons en cause tout principe de sélection, rejetons ensemble tout ce qui nous soumet à des critères d’évaluation, de concurrence, de productivité, de performance, de flexibilité, d’adaptabilité...
Afin de nous organiser, nous appelons à une réunion unitaire, inter-comités, inter-syndicats, inter-établissements le lundi 19, à 19h.
Rendez-vous dans le hall de l’ENS (métro Debourg, sur la B).
Ça sera l’occasion de coordonner un peu plus précisément le cortège étudiant de la manif du 22, et de réfléchir à des actions plus quotidiennes pour s’inscrire dans le mouvement national.
https://rebellyon.info/Reunion-unitaire ... tion-18846

La Belle Endormie n’a pas sommeil
« À Bordeaux, le mouvement contre la loi Vidal a pris une ampleur inédite ces dernières semaines. »
Ce n’est pas un secret : à proprement parler, il n’y a pas eu de mouvement contre la loi Vidal. Mais, comme nous n’avons cessé de l’écrire et de le relayer lors du printemps 2016, qu’une suite de manifestations et de débordements ne soit pas un mouvement n’est pas un signe de faiblesse : c’est tout à son honneur. Car les mouvements se suivent, se ressemblent et se maîtrisent trop facilement, d’un côté comme de l’autre. Il faut alors tendre une oreille plus attentive à ce qui se passe depuis plusieurs mois dans les facs : non pas un mouvement mais une série d’irruptions disséminées qui parviennent à instaurer un rapport de force local plus ou moins intéressant. En plus de Toulouse (fac en partie occupée et régulièrement bloquée depuis deux mois), Rennes, Paris (et d’autres), la fac de Bordeaux est actuellement en proie à une agitation sans précédent. Avant la grande manifestation du 22 mars, voici un récapitulatif en forme d’échauffement de la situation bordelaise (à la fac) depuis quelques mois.
... https://lundi.am/La-Belle-Endormie-n-a-pas-sommeil
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede Pïérô » 20 Mar 2018, 16:01

Tweet

Le Mirail est mis sous tutelle par le ministère, le président ainsi que tous les conseils ont été démis de leurs fonctions, risque d'intervention policière IMMINENTE.
RDV d'urgence au Grand Amphi à 14h. BESOIN DE RENFORTS. À FAIRE TOURNER.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité