L'université en lutte

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 02 Fév 2018, 00:34

Loi sur "l’orientation et la réussite des étudiants" : des motions comme s’il en neigeait

Des AG, des départements, des UFR, des CA, des COMUES, des Intersyndicales, la FCPE, et même des présidents d’Universités… de Marseille à Dijon… de Rennes à Marne-la-Vallée.

... http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article7947
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede Pïérô » 02 Fév 2018, 12:32

Contre la loi Vidal : retour sur la journée de mobilisation à Tours

Plusieurs syndicats avaient appelé à une journée de grève et de mobilisation contre la sélection à l’université ce jeudi 1er février. A Tours, le Collectif étudiant contre la loi Vidal avait appelé à une assemblée générale à la fac.

Un peu plus d’une centaine de personnes étaient réunies ce jeudi midi pour une assemblée générale aux Tanneurs à l’appel des étudiants. En plus des étudiant-es, majoritaires, se trouvaient aussi quelques lycéen-nes, des salarié-es BIATOSS, des enseignant-es du Secondaire et du Supérieur.

L’assemblée générale a commencé par la présentation d’une vidéo réalisée par USUL qui, quoiqu’un rien caricaturale, résume assez bien ce qui se cache derrière la loi Vidal, à savoir une sélection assumée à l’entrée de l’Université. Pour l’anniversaire de Mai 68, rien de moins symbolique.

Les débats qui suivirent la vidéo ont été un rien confus au début, entre réflexions sur le caractère exclusivement bourgeois de la réforme ou sur la pertinence d’une analyse marxiste de lutte de classe dans ce cadre-là ; voire sur les difficultés administratives de la mise en œuvre de la réforme etc. Cela partait un peu dans tous les sens, jusqu’à ce que plusieurs étudiant-es interviennent afin de recentrer les discussions autour de ce qu’il était possible de faire maintenant.

Ainsi, après discussions, a été voté en fin d’AG :
• la mise en place d’un barrage filtrant [1] dès vendredi et jusqu’à mardi 6 février ;
• une demande de banalisation de la journée du 6 février suite à l’appel national de mobilisation ;
• une demande de mise à disposition d’un amphi pour en faire un lieu d’échanges ;
• un accès à la messagerie des tous les étudiants pour pouvoir communiquer directement avec eux etc.

Après l’AG, une trentaine d’étudiant-es se sont réuni-es en commission afin de s’approprier correctement les tenants et les aboutissants de la loi Vidal. Préparation essentielle afin de pouvoir contrer toute argumentation visant à vanter cette réforme.

A la suite de cette commission, à 17h, le groupe a investi les salons de l’Hôtel de ville où la CCI organisait « la nuit de l’orientation ». Des tracts furent distribués jusqu’à ce que les personnes responsables de la sécurité viennent les menacer d’appeler les flics. Tout le monde a fini par sortir, dans le calme.

Plus tôt dans l’après-midi, une quarantaine de profs (du Secondaire et du Supérieur) se sont rassemblés devant la préfecture après avoir tenu une conférence de presse, avant de se réunir en fin de journée dans une nouvelle assemblée générale. Une vingtaine de personnes étaient présentes dont un peu plus d’ une quinzaine d’enseignants.

Un rendez-vous quotidien est organisé par les étudiant-es mobilisé-es chaque jour dès 7h15 sur le site des Tanneurs, devant le local syndical, en salle 120. Tous les étudiant-es, le personnel et soutiens éventuels y sont invités pour discuter et préparer la journée de mobilisation du 6 février.


Notes

[1] Il s’agit non de bloquer l’accès aux bâtiments mais de faire en sorte que chaque personne voulant entrer se voit obliger de passer par des accès contrôlés où des informations lui sont données. L’opération consiste principalement à informer.


https://larotative.info/contre-la-loi-v ... -2623.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21646
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 02 Fév 2018, 21:43

Aujourd’hui dans la rue demain on continue
Plus de 20 000 étudiants et lycéens ont manifesté contre la sélection le 1er février aux cris de « Macron t’es foutu dans la jeunesse est dans la rue »
Prochaine grève et manifestation le 6 février
Paris, 10 000 manifestants, Toulouse 2 500, Marseille 1 000, Aix en Provence 1 000, Rouen 1 000, Lyon 600, Grenoble 600, Lille 500, Clermont-Ferrand 500, Nantes 400, Bordeaux 300, Montpellier 300, Caen 200, Rennes 200, Thiers 200, Issoire 200, Massy 200, Reims 200, Pau 150 (AG), Strasbourg 150, Auxerre 150, Neufchatel en Bray 150, Angoulème 130, Cergy 100, St Etienne 100, Dijon 100, Tours 100, Amiens 100, Brest 100, Blois 100, Angers 50, Istres 50, Besançon, Nice…
http://www.anti-k.org/2018/02/02/aujour ... -continue/

Le point sur la mobilisation dans les autres villes :
Lyon : 3 lycées bloqués dans l’agglomération.
Tours : Mise en place d’un barrage filtrant à partir de vendredi et jusqu’au Mardi 6 ou il y a une demande de cours banalisés
Rennes :L’université de Rennes 2 est bloquée.
Toulouse : 1200 personnes en AG et blocage de la Fac du Mirail. Nouveau blocage mardi 6.
Caen : 3 lycées bloqués hier.
Nantes : Blocage de la Fac hier et manifestation dynamique !
https://paris-luttes.info/parcoursup-selection-a-l-9414


Appel de l’AG inter-établissements du 1er février

Appel de l’AG inter-établissements qui s’est tenue à la Bourse du Travail de Paris jeudi 1er février.

Nous, étudiant.es, personnel.les, lycéen.nes réuni.es en AG, ce jeudi 1er février, répétons notre opposition au projet du gouvernement de casse de l’éducation. Nous exigeons :

• Le retrait de la loi Vidal et du plan Étudiants
• Le refus de toute sélection
• Le retrait du projet de réforme du lycée et du bac.
• Des moyens pour les facs, les lycées, les collèges et le premier degré pour la réussite des élèves et étudiant.es.

Nous sommes déterminé.es et resterons mobilisé.es jusqu’à satisfaction de ces revendications. Nous appelons les lycéen.es, étudiant.es et personnel.les à se réunir partout en AG, à se mobiliser massivement le 6 février, nouvelle date de l’intersyndicale, et à mettre en débat une nouvelle date de mobilisation. Nous affirmons notre soutien total à la mobilisation des étudiant.es sans-papiers en région parisienne pour leur régularisation et revendiquons une université ouvertes à tou.tes.

Nous appelons à une nouvelle AG inter-établissements le 6 février à la Bourse du travail à 17h.


https://paris-luttes.info/appel-de-l-ag ... ments-9502
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 03 Fév 2018, 19:36

Manifestation du 1er février à Paris
[PHOTOS] Étudiants, personnels et lycéens manifestent contre le Plan Étudiants du gouvernement
Des milliers de manifestants à Paris ont foulé le pavé de la Sorbonne à Jussieu contre la sélection sociale que compte mettre en place Macron allant conduire à priver une grande partie (la plus précaire) des lycéens et des étudiants d’accéder à la formation de leur choix. Nous publions le photoreportage de Serge D’Ignazio que vous pouvez retrouver en intégralité sur son compte Flickr.
... http://www.revolutionpermanente.fr/De-J ... -selection

10 000 manifestants à Paris
De Jussieu à la Sorbonne : en marche contre la sélection !
« Vider le plan Vidal ». Comme on pouvait le lire sur des pancartes, depuis l’université de Jussieu jusque la place de la Sorbonne, les personnels de l’éducation des universités et des lycées, les étudiants et lycéens, ont battu le pavé pour s’opposer à la sélection à l’université et la réforme du lycée et du bac. Des revendications et une mobilisation unitaire qui lance les festivités contre le projet d’éducation Made in Macron. Reportage dans les cortèges à Paris.
http://www.revolutionpermanente.fr/De-J ... -selection

Mardi c’est chienlit !
Une sélection vide comme Vidal. Un point de vue sur la journée parisienne du jeudi 1er février. Mardi 6 ? On continue.
Black out dans la presse muselée ce vendredi matin sur la folle journée parisienne de jeudi contre la Sélection. France Culture, radio maintenant bien macronisée, se permet même de relayer aux matinales de 7h 30 la confession de foi d’un Lucien Rebatet, écrivain fasciste, confession enregistrée… en 1969.
Tout cela ne rassure pas, parce que du côté du réel, l’AG de Tolbiac -vue depuis la tribune- montrait quand même tout autre chose. Il y avait d’abord le fait d’une nouvelle génération politisée, très à l’écoute, nombreuse, avide de se former, prompte à s’organiser. Il n’y avait pas du tout ce brouhaha des AG habituelles. On sentait 700 personnes concentrées, qui venaient pour comprendre ce qui leur arrivait : cette histoire de sélection sordide.
... https://paris-luttes.info/mardi-c-est-chienlit-9505
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 03 Fév 2018, 22:42

Communiqué mobilisation étudiante Nancy

Action Université de Lorraine Plan étudiant
1er février 2018

Pour information, la salle A028 du campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy est en état d’occupation par un Comité étudiant suite à l’assemblée générale qui s’est tenue aujourd’hui.
Vous êtes largement invité.e.s à venir vous joindre à nous et nous soutenir.
Nous, étudiant.e.s, nous nous sommes approprié.e.s la salle A028 afin de concrétiser la lutte dans laquelle nous sommes engagé.e.s.

Suite à l’annonce du « Plan étudiant » du gouvernement Macron et à la logique de rentabilité appliquée à et par l’Université de Lorraine, nous constatons la mise en péril, voire la destruction de l’université en tant que service public et lieu d’émancipation.

À l’échelle nationale et locale, ce plan est un rouleau compresseur néo-libéral nous poussant toutes et tous à l’élitisme ou à la mort sociale. Ce « projet » n’est pas pour nous l’objectif, ni passé, ni futur de l’enseignement supérieur :
• Sélection à l’entrée de l’Université via la nouvelle plate-forme « Parcours Sup’ »
• Suppression de la compensation
• Suppression des rattrapages
• Réduction des heures de Travaux Dirigés
• Gel de postes d’enseignant.e.s chercheur.euse.s face à une augmentation du nombre d’étudiant.e.s
• Fin du régime social étudiant au profit de mutuelles privées
• Augmentation des frais d’inscription
• Etc.

La logique de ce plan n’est pas réservée à l’université, nous la refusons et la combattons par diverses actions menées tant par les étudiant.e.s, lycéen.ne.s, enseignant.e.s, que par le personnel administratif : Assemblée Générale, blocage de Conseil d’Administration, occupation de salle afin d’informer, interventions dans les salles de cours, etc.

Cette occupation de salle concrétise plusieurs attentes :
• celle de rendre visible notre mobilisation à travers la mise en place d’un point d’information et de lutte permanent
• celle de faire de l’Université un véritable lieu de vie et non un lieu de consommation de cours et de biens ; celle de briser l’isolement croissant des étudiant.e.s
• celle de mettre en pratique notre vision de la culture et de l’Université comme facteur d’émancipation et lieu d’élaboration d’un savoir critique.

Pour une Université publique, gratuite, et accessible à toutes et tous ; pour un enseignement diversifié, de qualité et insoumis aux lois du marché ; pour des relations entre étudiant.e.s débarrassées de tout rapport de domination.

MOBILISONS-NOUS, LUTTONS, OCCUPONS !


https://manif-est.info/Communique-mobil ... y-406.html


Échos des mobilisations n°2 contre la sélection & l’école du tri social - 02 février 2018
Bulletin d’information et de mobilisation de Sud éducation Paris contre le projet de loi relatif à « l’Orientation et à la Réussite des Étudiants » dit Plan étudiant et les projets gouvernementaux de réforme du lycée. La sélection ne passera pas !
... https://paris-luttes.info/echos-des-mob ... ontre-9503
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 04 Fév 2018, 00:25

Marseille
Un récit de la manifestation étudiante et lycéenne du 1er février 2018
Le 1er février, des lycéen-ne-s et les étudiant-e-s se sont mobilisé-e-s contre le "Plan étudiant", voici un récit de cette journée.
... https://mars-infos.org/un-recit-de-la-manifesttion-2848

La modeste mobilisation étudiante du 1er février appelle à devenir grande le 6 février
Plus de 10 000 étudiants et lycéens ont manifesté jeudi 1er février dans une petite vingtaine de villes. À l’appel de nombreux syndicats d’étudiants, de lycéens et d’enseignants, ils ont dénoncé la mise en place d’une sélection à l’entrée de l’université. Une nouvelle journée de grève est prévue la semaine prochaine.
« Nous sortons juste des partiels. Le temps de mobilisation a été très court, et le travail militant a été accaparé depuis plus d’un mois par une occupation de l’université pour héberger des mineurs isolés », explique un militant nantais de Solidaires étudiants. Loin d’être déçu par le faible nombre de manifestants dans sa ville, il met en avant une diversité de niveau de sensibilisation d’une université à l’autre. Tout en pronostiquant une mobilisation en construction, amenée à grandir.
... https://rapportsdeforce.fr/classes-en-l ... r-02021547
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 04 Fév 2018, 19:09

Montpellier 3

Après 5 jours d’occupation de la Maison des Etudiants, la lutte prend un nouveau tournant.

Communiqué sur le déroulement de l’occupation pacifique de la Maison des Etudiants de l’université Paul Valéry - Montpellier 3, la désinformation et la répression de la présidence de l’université, et sur la suite de la lutte.

... https://lepressoir-info.org/spip.php?article1138
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 04 Fév 2018, 20:09

Appel de l’AG inter-établissements du 1er février

Appel de l’AG inter-établissements qui s’est tenue à la Bourse du Travail de Paris jeudi 1er février.

Nous, étudiant.es, lycéen.ne.s, personnel.le.s et travailleur.se.s précaires de l’éducation, réuni.e.s ce jour en Assemblée générale, répétons notre opposition au projet du gouvernement de casse de l’éducation.
Nous exigeons :

• Le retrait de la loi Vidal et du Plan Etudiants
• Le refus de toute sélection
• Le retrait du projet de réforme du lycée et du bac.
• Des moyens à la hauteur des besoins dans l’éducation, du premier degré à l’université

Nous sommes déterminé.e.s et resterons mobilisé.e.s jusqu’à satisfaction de ces revendications. Nous appelons les lycéen.es, étudiant.es et personnel.les de l’éducation à se réunir partout en assemblées générales, à construire la grève et à appeler au blocage, à se mobiliser massivement le 6 février, nouvelle date de l’intersyndicale nationale, et à mettre en débat une nouvelle date de mobilisation.

Nous appelons les travailleur.se.s du premier degré à rejoindre le mouvement pour amplifier la lutte.

Nous affirmons notre soutien total à la mobilisation des étudiant.es sans-papiers en région parisienne qui se battent pour leur régularisation et revendiquons une université ouvertes à tou.tes.

Nous appelons à soutenir matériellement et rejoindre le mouvement d’occupation de l’université de Paris 8 par des exilé.e.s en lutte.

Nous appelons à la tenue d’une nouvelle assemblée générale de l’éducation, le 6 février à la Bourse du travail de Paris à 17h30.


https://paris-luttes.info/appel-de-l-ag ... ments-9502


Liste des AG en Ile de France contre la sélection à l’université !
Le mouvement des profs, des étudiants et des lycéens semble prendre de l’ampleur : un point sur les mobilisations de la semaine du 5 février.
... https://paris-luttes.info/liste-des-ag- ... rance-9514
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 04 Fév 2018, 21:23

Facs en luttes #2 : pour lutter contre Vidal, s’informer devient vital

Partout, les étudiant-e-s et lycéen-ne-s s’organisent : blocages d’universités, blocages de lycées, assemblées générales, réunions d’information, motions en conseils et en assemblée générale…

La journée du 1er février a été un succès avec plus de 13.000 manifestant-es dans toute la France, le 6 février sera la deuxième journée qui marquera une nouvelle étape dans la construction de la mobilisation étudiante contre le Plan Etudiant et la réforme du Bac.

Voici une compilation non-exhaustive des mobilisations dans chaque université.

https://www.solidaires-etudiant.org/blo ... ent-vital/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 06 Fév 2018, 12:58

Education en lutte n°1

Bulletin de mobilisation - 4 février 2018

Construire, ancrer et développer la mobilisation

La première journée de mobilisation, lancée à l’initiative d’une interfédérale regroupant organisations de personnels de l’éducation, syndicats d’étudiant-e-s et de lycéen-ne-s, associations de parents d’élèves et disciplinaires est un succès.
Des assemblées générales réunissant personnels et étudiant-e-s se sont tenues dans de nombreuses universités et les personnels des lycées se sont réuni-e-s pour discuter des annonces concernant la future réforme du bac et du lycée, la mise en place de la sélection à l’université ou encore la baisse des moyens en heures d’enseignement pour l’an prochain. La perspective d’une réforme du lycée qui n’a pour seuls buts que la réalisation d’économies (notamment via la réduction des horaires disciplinaires) et l’accentuation de la sélection à l’entrée de l’Université (le bac s’appelle maintenant « fiche Avenir »), réalisée dans un contexte d’austérité budgétaire, révoltent légitimement les personnels comme les étudiant-e-s et les lycéen-ne-s.

Ces réformes répondent à une logique globale et cohérente qui aura pour principal effet de creuser les inégalités. C’est pourquoi il est essentiel de poursuivre et amplifier la mobilisation dès le mardi 6 février, par la grève et en réunissant des assemblées générales afin d’auto-organiser le mouvement.

Contre la casse des statuts, la baisse des moyens, la dégradation des conditions de travail, la mise en place de la sélection à l’université, mobilisons-nous ! Pour une éducation égalitaire et ouverte à toutes et tous !

Mobilisations passées

La première Coordination nationale de l’éducation s’est réunie samedi 27 janvier à Paris 3 rassemblant une trentaine d’universités. Un appel a été rédigé appelant à la grève les 1 et 6 février, à la tenue d’assemblées générales dans les lycées et les universités et à une prochaines Coordination nationale de l’éducation le 8 février.

Assemblées générales dans les Universités

Université Paris 8 mercredi 31 janvier : 150 étudiant-es et personnels. Une motion a été votée et une prochaine AG aura lieu le 5 février.
Université Paris 1 : barrage filtrant à l’entrée du site Tolbiac suivi d’une assemblée générale qui a réuni 700 personnes avec une présence des lycéen-nes.
Sorbonne Université : une centaine d’étudiant-es et de personnels se sont réuni-es en assemblée générale et ont décidé de la mise en place de comités de mobilisation sur le campus de Clignancourt. À Jussieu, l’université a été bloquée quelques heures avant une AG de 80 personnes et un départ commun à la manif.
Université de Nanterre-Paris 10 : 400 personnes en assemblée générale.
Université de Villetaneuse-Paris 13 : AG de 200 personnes, étudiant-es et personnels.
Université Toulouse 2 Le Mirail : 800 personnels et étudiant-e-s en AG mardi, plus de 1000 jeudi 1er février avec blocage de l’université, les personnels sont en grève contre la fusion des universités toulousaines et à présent contre les réformes de l’orientation post-bac et du lycée.
Université de Nancy : AG à la fac de Lettres le 1er février. Il a été notamment décidé de créer un comité de mobilisation et d’occuper une salle de l’université, de faire une prochaine AG le 6 février à 12h et de partir en manif de l’université pour converger avec la manif Education Nationale de Nancy.
Université de Caen : AG à la fac de Lettres sciences humaines. Une cinquantaine d’étudiant-e-s, une petite soixantaine d’enseignant-e-s-chercheurs-euses et de Biatoss
Université de Nantes : AG de 300 personnes le 1er février suivie d’une manifestation en direction du rectorat
Université Paul-Valéry Montpellier 3 : AG de 200 personnes rassemblant des lycéen.ne.s, étudiant.e.s et personnels des universités de Montpellier
Centre Universitaire d’Angoulême : 30 personnes en AG
Université de Rennes 2 : Assemblée générale de 300 personnes et blocage de l’Université
Université de Nice : 200 personnes à l’AG de la fac de Sciences avec un tiers d’étudiant et deux tiers de personnels. Les parents d’élèves étaient représenté-e-s.
Une motion à été votée et la décision a été prise de prendre part aux actions du 6 février. Une centaine de personnes à la fac de lettres. La décision a été prise de se réunir le lundi pour préparer les banderoles, affiches, tracts...
Université de Limoges : une centaine de personnes en AG à la fac de lettres, prochaine AG le 6 février.
Université de Brest : 30 personnels en AG, un comité de mobilisation s’est créé.
Université de Lille 1 : 80 personnes en AG
Université de Lille 2 : 50 personnes en AG
Université de Lille 3 : 200 personnes en AG
Université de Clermont-Ferrand : 600 personnes en AG
Université de Grenoble : 100 personnes en AG
Université de Pau : 150 personnes en AG
Université de Tours : 100 personnes en AG
Paris : le 1er février au soir s’est tenue une assemblée générale francilienne de l’éducation qui a rassemblée 250 personnes a la Bourse du travail. Elle se réunira de nouveau, au même endroit, après la journée de grève du 6 février. Une AG inter-lycées se tenait en même temps.
Et aussi des AG à Lorient, Aix-Marseille, Strasbourg, Amiens, Bordeaux, Poitiers...


Grève & manifestation du jeudi 1er février : une première journée de mobilisation réussie !

►Manifestations : 6 000 personnes à Paris, 2500 à Toulouse, 1000 à Rouen, 800 à Lille, 500 à Lyon, Clermont-Ferrand et Marseille, 300 à Bordeaux et Montpellier, 200 à Nantes, Caen, Grenoble, Strasbourg et Angoulême, 150 à Aix, 100 à Dijon, …
L’interfédérale a comptabilisé 20 000 manifestant-e-s dans toute la France.
►Blocages : Des blocages de lycées ont eu lieu dans plusieurs villes dont Paris, Marseille, Lille, Caen... Plusieurs blocages ont été levés par l’intervention de la police (lycée Vilgenis à Massy, universités de Nantes et Lille3, Jussieu...)

Second degré : ça se bouge. DHG, rapport Mathiot, sélection à l’université… les heures syndicales se multiplient dans les établissements du second degré où les collègues décident de ne pas appliquer la sélection en rendant des avis favorables pour tous les vœux ou en refusant d’en rendre (conformément à la consigne syndicale diffusée par SUD-Éducation), discutent des manques de moyens et se mobilisent pour le 6 février.

Agenda

06/02 2ème journée de grève nationale contre la sélection, la réforme du bac et du lycée, la baisse des DHG.

08/02 Deuxième Coordination nationale de l’éducation. Journée de mobilisation à Toulouse, des appels à la mobilisation sont en préparation dans d’autres villes.

http://www.sudeducation.org/Education-en-lutte-no1.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 08 Fév 2018, 18:01

3ème Coordination Nationale de l’Education : tou-te-s à Censier le 8 février !

Les organisations FSU, FNEC FP-FO, FERC CGT, SUD Education, SGL, Solidaires étudiant-e-s, UNEF, UNL, UNL-SD, ASES, FCPE et Sauvons l'université, appellent à participer à la Coordination nationale de l'éducation le 8 février à Paris de 17 h à 20h dans l'amphithéatre A de l'université paris 3, métro Censier Daubenton ! Venez nombreux
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 08 Fév 2018, 19:59

Motion de l’AG de l’Université de Lille - 6 février 2018

Nous, enseignant.e.s-chercheur.se.s, enseignant.e.s, personnels BIATSS, étudiant.e.s de l’Université de Lille, réuni.e.s en assemblée générale ce lundi 5 février 2018, affirmons notre attachement à une université ouverte de droit à tous les bacheliers, donnant le temps et la liberté à chacun.e de construire son parcours de formation et de vie.
La réforme de l’entrée dans l’enseignement supérieur va à l’encontre de ce droit à étudier pour tou.te.s. Elle a été pensée sans nous consulter, elle est mise en œuvre avant même d’être votée : jusqu’où ira ce déni de démocratie ?
Si la ministre ne veut pas nous entendre, c’est à nous qu’il revient de faire en sorte que le système ne puisse pas fonctionner. Il est encore temps de ne pas agir dans le sens de cette réforme et de ne pas réaliser le travail de sélection que le dispositif Parcoursup prétend imposer à tou.te.s.
Pour les licences générales, dans chaque discipline, nous appelons nos collègues à ne pas examiner les C.V, les lettres de motivation, encore moins les questionnaires et autres tests sélectifs ; à ne pas ouvrir les fiches Avenir remplies par les conseils de classe de Terminale.
Nous continuerons à considérer le baccalauréat comme le seul prérequis légitime pour l’inscription en première année à l’université.
Nous demandons pour l’accueil à l’Université des moyens pérennes et suffisants, équivalents à ceux qui sont octroyés aux formations sélectives (CPGE, IUT, BTS, grandes écoles…).
Nous demandons à Monsieur le Président de l’Université de Lille de prendre acte de notre position, de la relayer et de l’appuyer auprès du recteur et de ne pas aller à l’encontre de la communauté universitaire
Nous appelons tous les collègues des différents UFR et Universités à faire de même et les étudiants, lycéens et parents d’élèves à poursuivre et amplifier leur mobilisation.

Motion votée à l’unanimité moins une voix, le 5 février 2018


http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article8073


[Nantes - 6 fév] Récit de la mobilisation contre la sélection à l'université - "Nassé.e.s comme jamais"
Aujourd'hui mardi 6 février, des étudiant.e.s, quelques lycéen.ne.s mais aussi des professeur.e.s du secondaire et de l'université, et des personnels administratifs, se sont réunis en Assemblée Générale à 12H. Nous étions environ 300. Parmi les soutiens étaient présent des syndicalistes de la FSU, les représentants de l'union départementale CGT et Solidaires, qui ont affirmé un soutien ferme à la mobilisation qui vient. De nombreux étudiant.e.s parmi nous étaient bien déterminé.e.s à ne pas se laisser faire, à ne pas se faire marcher dessus par le capitalisme triomphale de Macron, alias Jupiter.
... https://nantes.indymedia.org/articles/40035


[Nantes] Blocus de l'Université contre la sélection

le jeudi 8 février 2018 à 6h, Pôle Etudiant - Université de Nantes, Chemin de la censive du Tertre

LA MOBILISATION CONTINUE ! Afin de poursuivre le mouvement contre la sélection et le plan étudiant, une Assemblée Générale composée de plus de 300 étudiant.e.s, professeurs et personnel de l'université de Nantes a décidé d’appeler à un blocus intégral de l'université.
C'est une manif qui approchait les 1 000 personnes qui a ensuite parcouru plusieurs campus pour les débrayer.
RDV devant le Pôle Étudiant à 6H ! Partagez et invitez vos potes et vos collègues !

POURQUOI BLOQUER :

Le blocage permet de concrétiser la protestation face à la réforme. Il se place dans une stratégie collective avec d'autres universités et lycées. Comme n'importe quelle grève l'objectif est de paralyser l'institution. C'est une action concrète qui permet de créer le rapport de force avec le gouvernement et la présidence chargée d'appliquer la réforme.

Le blocage permet aussi de mettre le problème sur la place public de manière incontournable. Il créer évidemment quelques tensions mais aussi de l'intérêt et suscite du débat et de l'interrogation.

Le blocage permet de dégager du temps pour se mobiliser sans que qui que personne ne soit pénalisé. Certes certain·e·s ont le sentiment de subir et on le comprend. Mais en réalité, les cours seront le plus souvent rattrapés ou adaptés. Les gens qui se mobilisent ne sont pas moins sérieux que les autres. Et ceux qui ne se mobilisent pas ne sèche pas moins que la moyenne. Donc une journée de blocage c'est la mort pour personne et ça permet de faire un truc plus utile qu'un lendemain de cuite à décuver.

Le blocage a une portée symbolique. Avis à celles et ceux qui se révoltes à l'idée même de ne pas pouvoir aller une journée en cours : imaginez donc ce que ça fera à celles et ceux qui n'auront pas de places en licence ou master à l'avenir. Faire fermer la fac une journée en signe de protestation pour tous ceux qui ne pourront pas y accéder ou y rester à l'avenir, c'est un geste lourd de sens.

Plus que jamais nous affirmons être :
- Contre la sélection à la fac (à l'entrée ou en master)
- Pour la liberté d'étudier !
- Contre la fin de la compensation.
- Pour le droit à l'erreur !
- Contre l'austérité et les coupes budgétaires.
- Pour de vrais moyens pour l'université !


https://nantes.indymedia.org/events/40038
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 08 Fév 2018, 23:34

A l'université Toulouse Jean-Jaurès, le personnel et les étudiants bloquent le site et manifestent
Entre 700 et 1500 participants
Ce mardi après-midi, les grévistes se sont réunis devant le rectorat à 14 heures. Le cortège s'est rendu ensuite vers le monument aux morts, près des allées Forain-François-Verdier.
Les lycéens, qui protestent eux contre la réforme du baccalauréat, participent également part à la manifestation.
... https://www.ladepeche.fr/article/2018/0 ... -site.html

Montpellier
Compte Rendu Assemblée Générale 06.02.18
https://solidairesetudiants34.wordpress ... -06-02-18/

Le local de l’Unef fracturé par l’administration de Rennes 2
Dans le cadre du blocage de l’université ce jeudi 8 février, des agents de l’administration se sont permis d’ouvrir un local syndical au pied-de-bicheet d’en sortir par la force des étudiants pour assurer le lock-out du bâtiment Ereve.
le communiqué intersyndical

Image

https://expansive.info/Le-local-de-l-Un ... nnes-2-824
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 10 Fév 2018, 22:07

Lyon
Retour sur la journée d’action contre la sélection du 6 février
Le 6 février nous étions 1500 dans la rue pour nous opposer aux réformes du lycée et de l’université ! Soyons encore plus nombreux/euses aux prochains rendez-vous : mardi 13 février à 12h Assemblée Générale Etudiante à Bron et jeudi 15 février une nouvelle journée de grève et de mobilisation contre les réformes du lycée et de l’université.
... https://rebellyon.info/Retour-sur-la-jo ... e-la-18690

Toulouse
Les Journées Portes Ouvertes annulées au Mirail sur décision de la présidence
A la dernière minute, le Président de l'Université toulousaine du Mirail, Daniel Lacroix, a décidé d'annuler les Journées Portes Ouvertes (JPO) prévues ce samedi 10 février, essayant par là même décrédibiliser les grévistes de l'université.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Les- ... presidence

Nantes, 8 février :
« penser printemps », les étudiants bloquent la fac et occupent le rectorat

Le mouvement étudiant nantais s'amplifie ! Dès l'aube ce jeudi matin, d’impressionnantes barricades barrent les accès au campus du Tertre, poussant la présidence de l'université à annuler les cours pour la journée. A 10H, une Assemblée Générale regroupant plus de 400 étudiants dans un amphi de la fac de droit vote la poursuite du mouvement : prochaine date de blocus et de manifestations le mercredi 14 février. A noter dans tous les agendas !
... https://nantes.indymedia.org/articles/40057
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'université en lutte

Messagede bipbip » 11 Fév 2018, 15:28

[Radio] Contre la sélection à l’université : reportage sur les journées de mobilisation du 1er et du 6 février
Dans les deux émissions qui suivent, l’Actualité des Luttes – FPP- participe aux mobilisations contre la sélection à l’université des 1er et 6 février et au rassemblement contre la répression syndicale qui vise, cette fois-ci, Gaël Quirante, délégué syndical SUD PTT. Des émissions denses de témoignages, interventions, slogans et moments d’organisation pour continuer la lutte. Bonne écoute !
... https://paris-luttes.info/radio-contre- ... n-a-l-9568


Échos des mobilisations n°3 contre la sélection & l’école du tri social - 09 février 2018
Bulletin d’information et de mobilisation de Sud éducation Paris contre le projet de loi relatif à « l’Orientation et à la Réussite des Étudiants » dit Plan étudiant et les projets gouvernementaux de réforme du lycée. La sélection ne passera pas !
Rappel des dates, AG, manif’ et grèves en région parisienne.
... https://paris-luttes.info/echos-des-mob ... ontre-9566
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité