N’Autre école, revue thématique

Re: N’Autre école, revue thématique

Messagede bipbip » 05 Déc 2017, 21:37

La revue N’Autre école vient de sortir son 7ème numéro Pédagogies alternatives, pour qui ? pour quoi faire ?

Image

Nous vous proposons d’en consulter gratuitement de larges extraits en suivant ce lien...
http://www.questionsdeclasses.org/7extr ... x.html#p=1

Succès de librairie, films, création d’éco­les hors contrat, projets d’établissements « différents » dans le public…
Les pédagogies alter­na­tives connaissent, depuis quelques années, un regain d’intérêt certain mais, souvent, peu discriminé.

Montessori, Steiner, Freinet, Summerhill et Colibri autant de noms éveillant l’espoir ou la défiance. Enfants épanouis ou futurs inadaptés ? Liberté ou laisser-faire stérile ? Éducation pour tous ou petit paradis pour privilégiés ? Questions légitimes mais oubliant largement que ces diverses pédagogies n’ont souvent que leur opposition au modèle dominant en commun. Loin d’être seulement techniques, ces diver­gences renvoient à un problème fondamentalement politique : pour quel rôle dans quelle société élevons-nous nos enfants ?
Quelquefois explicite, parfois dissimulée, souvent inconsciente, cette face politique de la péda­go­gie apparaît dans les choix de recru­tement des élèves (sélection ou non par l’argent, le niveau, le compor­tement…), dans les contenus enseignés, la relation aux épreuves académiques, le statut juridique des établissements et leur mode de gouvernance, les modes de régulation, le type de réussite individuelle ou collective recherché…
Praticiens, parents, élèves d’hier ou d’aujourd’hui, simples passionnés, c’est à participer à la repolitisation du débat sur les enseignements alternatifs que ce nouveau numéro de N’Autre école vous invite.

http://www.questionsdeclasses.org/?Deco ... utre-ecole
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: N’Autre école, revue thématique

Messagede bipbip » 18 Jan 2018, 20:02

20 janvier 2018 : l’autre école de la République rencontre N’Autre école

Samedi 20 janvier 2018, à 18 heures (et dès 15 heures pour la conférence de rédac ouverte de la revue) au Cicp, 21ter rue Voltaire, 75011 Paris

F. Buisson, J. Guillaume, P. Robin... « l’autre école de la République » !
avec Jean-Charles Buttier

• 15h : Conférence de rédaction ouverte de la revue N'Autre école
• 18h : Rencontre - F. Buisson, J. Guillaume, P. Robin...
« l'autre école de la République » !

15h : Conférence de rédaction ouverte
Le collectif Questions de classe(s) vous invite également à participer au comité de rédaction de la revue N'Autre école.
N'hésitez pas à venir participer, avec nous, à la préparation et à la réalisation des prochains numéros…
Prochain dossier « L'école et le numérique ».

18h : Rencontre: F. Buisson, J. Guillaume, P. Robin... l'autre école de la République
avec Jean-Charles Buttier
Nationaliste, colonialiste, ségrégative, conservatrice, « fille et servante du capitalisme »... assurément l'école dite de Jules Ferry, que nos réac-publicains rêvent aujourd'hui encore de restaurer, est bien loin de l'horizon émancipateur qui est celui de nos luttes syndicales, sociales et de nos pratiques pédagogiques.
Mais si Ferry construisait son école afin de « clore l'ère des révolutions », d'autres, tels Ferdinand Buisson, mais aussi des militants de la Première Internationale (James Guillaume, Paul Robin) ont rêvé, et commencé à mettre en œuvre, une autre école.
Une école sociale pour une république sociale, démocratique et universelle. Ils ont tenté de subvertir de l'intérieur cette institution et nous sommes - syndicalistes, pédagogues, militant∙e·s associatifs - les héritiers et les héritières de leurs combats. La réédition du Dictionnaire de pédagogie de F. Buisson, coordonné par J. Guillaume, nous offre l'occasion d'en reparler.
Jean-Charles Buttier est professeur d'histoire-géographie en collège, docteur en histoire et chargé de cours suppléant à l'Université de Genève. Sa thèse portait sur les catéchismes politiques français (1789-1914). Dans le cade d'un projet de recherche mené à l'Unige, il a travaillé sur la pédagogie libertaire et a plus particulièrement étudié la figure de James Guillaume (1844-1916).
Dictionnaire de pédagogie
Ferdinand Buisson (coordination James Guillaume), rééd. 2017, Bouquins, 32 €.


Image

http://www.questionsdeclasses.org/?Pari ... lectif-Q2C
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: N’Autre école, revue thématique

Messagede bipbip » 27 Fév 2018, 21:09

N’Autre école n° 8
L’école en marché - Décoder les nouveaux marketings pédagogiques

Image

« Si l’école faisait son travail, j’aurais du travail »… tel est le slogan de la campagne sur l’éducation lancée par le Medef au printemps 2017. Mais le patronat français, en réalité, n’a jamais cessé de s’intéresser à l’école pour y imprimer sa marque brutale. Depuis longtemps déjà, l’école est « fille et servante du capi­ta­lisme » (Célestin Freinet). Rappel utile pour celles et ceux qui voudraient nous faire croire que l’école de l’avenir serait celle d’hier ou d’avant-hier…

Ce « nostalgisme », détaché de toute perspective sociale, fournit d’ailleurs des armes aux tenants d’un néolibéralisme offensif et conquérant qui se présente aujourd’hui comme « l’avant-garde » de la transformation de l’institution, pointant des dysfonctionnements qu’il a lui-même contribué à renforcer...

C’est donc « en même temps » au nom de l’employabilité, de la performance, de l’efficacité, mais aussi du « bon sens », du pragmatisme et des vieilles recettes pédagogiques de grand-p·mère qu’avancent ces attaques new-look contre le service public d’éducation. Il s’agit de mettre l’école « en marche » et « en marché », en convoquant les neurosciences, les pédagogies du libre épanouissement (Montessori, Alvarez et autres Colibris), les nouvelles technologies (la « EdTech »), etc. Et, afin que chacun fasse fructifier son « capital humain », se met en place une « offre » scolaire concurrentielle et segmentée : écoles low-cost (Espérance banlieues), établissements « prestigieux » – hors contrat et hors de prix. C’est aussi la célébration de la prise en charge par les individus eux-mêmes du finan­cement de leurs études (voir le boom des crédits étudiants).

Cela nous invite à décoder, derrière tous ces nouveaux marketings pédagogiques, cette « nouvelle guerre scolaire », avec comme volonté de défendre l’école publique, non pour ce qu’elle est, mais pour ce que l’on voudrait qu’elle soit.

Au Sommaire :

Ouverture(s)
Palestine : la classe inversée… / S. Abunada
Inde : « The Hole in the wall » / V. Faillet
Pédagogie des indignés / J. Cornet
Participe ! / J. Triguel
Entretien : Paulo Freire, pédagogue des opprimé·e·s / I. Pereira

Dossier : l’école en marché, décoder les nouveaux marketings pédagogiques
Défendre l’école publique... pour ce que nous voulons qu’elle soit ! / V. Decker
L’école en marché et au pas... / G. Chambat
New Public Management / D. Lopez
Les marchands sont en marche / A. Hart-Hutasse et C. Cailleaux
Petit Lexique « EDTECH »
Innover, dans quel but ? Innover, avec qui ? / Guadalupe Jover
Sous la dictée du patronat... Quand le Medef veut faire école
Nous ne sommes toujours pas programmé·e·s / A. Chevarin
Agir... pour l’école ou pour le marché du travail ? / A. Querrien
Quand les historiens de garde privatisent l’enseignement de l’histoire... / C. Naudin
Cartographie « EDTECH » / C. Morzadec
L’école dans la tourmente / C. Morzadec
L’école du Colibri / M. Marciniak
Loi Vidal et rentabilisation des études / A. Vidal
Le quasi-marché scolaire / S. Laffarge
L’« intérêt » de l’enfant ? / C. Chabrun
Privatiser la formation des enseignants ? / P. Devin
Énergie jeunes, la pédagogie externalisée / P. Langlois
Yvelines, cantine et nettoyage livrés au privé / G. Chambat
Syndicat business / Arthur
Pédagogues, pourquoi une voix si discrète ? / M.-A. Hugon
Gros plan : Espérance banlieues
Entretien Émilie Seto

Chroniques
Le travail manuel : un enseignement de classe, un enseignement pour la classe ? / J.-C. Buttier
Freinet vs Montessori
Philo à l’école / I. Pereira
Écologie
Entretien Vincent Faillet

Notes de lecture

Appel à contribution

Vous pouvez dès à présent pré-commander le prochain numéro de la revue N’Autre école (livraison mi-mars), l’occasion de profiter des frais de port offerts (5 € au lieu de 5,87 €).
N’Autre école n° 8 L’école en marché, décoder les nouveaux marketings pédagogiques, printemps 2018, 100 p., 5 € (en pré-commande).

https://www.questionsdeclasses.org/?L-e ... dagogiques
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: N’Autre école, revue thématique

Messagede bipbip » 07 Avr 2018, 15:44

Rencontre N’Autre école n° 8

Le collectif Q2C et les différent.e.s contributeurs et contributrices du n° présenteront le n° 8 de la revue N’Autre école

Samedi 7 avril 2018
dès 18 h au CICP, 21 ter, rue Voltaire (Paris XI)

L’école en marché

N’autre école, la revue de Questions de classe(s) publie dans son n°8 un important dossier sur la marchandisation de l’école, pour contribuer à "décoder les nouveaux marketings pédagogiques". Nous publions ci-dessous la présentation du dossier.

« Si l’école faisait son travail, j’aurais du travail »... tel est le slogan de la campagne sur l’éducation lancée par le Medef au printemps 2017. Mais le patronat français, en réalité, n’a jamais cessé de s’intéresser à l’école pour y imprimer sa marque brutale. Depuis longtemps déjà, l’école est « fille et servante du capitalisme » (Célestin Freinet). Rappel utile pour celles et ceux qui voudraient nous faire croire que l’école de l’avenir serait celle d’hier ou d’avant-hier...

Ce « nostalgisme », détaché de toute perspective sociale, fournit d’ailleurs des armes aux tenants d’un néolibéralisme offensif et conquérant qui se présente aujourd’hui comme « l’avant-garde » de la transformation de l’institution, pointant des dysfonctionnements qu’il a lui-même contribué à renforcer...

C’est donc « en même temps » au nom de l’employabilité, de la performance, de l’efficacité, mais aussi du « bon sens », du pragmatisme et des vieilles recettes pédagogiques de grand-p-mère qu’avancent ces attaques new-look contre le service public d’éducation. Il s’agit de mettre l’école « en marche » et « en marché », en convoquant les neurosciences, les pédagogies du libre épanouissement (Montessori, Alvarez et autres Colibris), les nouvelles technologies (la « EdTech »), etc. Et, afin que chacun fasse fructifier son « capital humain », se met en place une « offre » scolaire concurrentielle et segmentée : écoles low-cost (Espérance banlieues), établissements « prestigieux » - hors contrat et hors de prix.

C’est aussi la célébration de la prise en charge par les individus eux-mêmes du financement de leurs études (voir le boom des crédits étudiants).

Cela nous invite à décoder, derrière tous ces nouveaux marketings pédagogiques, cette « nouvelle guerre scolaire », avec comme volonté de défendre l’école publique, non pour ce qu’elle est, mais pour ce que l’on voudrait qu’elle soit.

Extraits du sommaire :

New Public Management, par D. LOPEZ

Les marchands sont en marche, par a. hart-HUTASSE et C. Cailleaux

Innover, dans quel but ? Innover, avec qui ? par GUADALUPE JOVER

Nous ne sommes toujours pas programmé e s, par A. CHEVARJN

Agir... pour l’école ou pour te marché du travail ? par A. QUERRIEN

L’école dans la tourmente par C. MORZADEC

Loi Vidal et rentabilisation des études par A. VIDAL

Le quasi-marché scolaire par S. LAFFARGE

L’« intérêt » de l’enfant ? par C. CHABRUN

Privatiser la formation des enseignants ? par p. devin

Pédagogues, pourquoi une voix si discrète ? par M.-A. HUGON

Gros plan : Espérance banlieues

https://www.questionsdeclasses.org/?7-a ... ecole-no-8
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités