SUD éducation - le journal fédéral et publications

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 12 Nov 2017, 21:22

Le Panneau Syndical SUD éducation #050 • Début-Novembre 2017

Au sommaire du numéro 50 :
- Mobilisation du 16 novembre
- suppression des contrats aidés

à télécharger : http://www.sudeducation.org/docrestrein ... e-2017.pdf

lire en ligne : http://www.sudeducation.org/Le-Panneau- ... -7285.html



Le journal n°74 - novembre/décembre 2017

p.2 Pour la relaxe des 9 prévenu-es de Poitiers
p.3 Édito
p.4 Rencontre de Sud éducation avec le ministre de l’Éducation nationale
p.7 Nouvelle offre de formation pour dégraissage de mammouth : violences ordinaires du quotidien
p.8 "La grève illimitée n’aura pas lieu"
p.10 Cacher la poussière sous le tapis ! Cacher l’accident de service...
p.11 De la liberté pédagogique et des tableaux noirs
p.12 Histoire radioactive
p.13 3ème rencontre du Réseau syndical international de solidarité et de luttes
p.14 La question pédagogique : un enjeu syndical
p.15 "Occupons-nous du sens, les sons s’occuperont d’eux-mêmes"
p.16 Tant qu’il le faudra, malheureusement

à télécharger : http://www.sudeducation.org/docrestrein ... rnal74.pdf

http://www.sudeducation.org/Sud-educati ... -no74.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 14 Nov 2017, 13:10

La lettre d’information de la fédération SUD éducation (mi novembre 2017)

Grève le 16/11 ¤ Sélection à l’université ¤ Violences sexistes...

http://www.sudeducation.org/lettre/fede ... 12017.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 23 Nov 2017, 17:24

Blanquer attaque la fédération SUD éducation à l’assemblée nationale

Racisme d’État, personnes racisées, non-mixité, discriminations : mise au point

Une campagne se développe contre un stage de formation syndicale organisé par le syndicat départemental SUD éducation 93. Le fonctionnement de la fédération des syndicats SUD éducation laisse entière l’autonomie de chaque syndicat, en particulier en matière de pratiques syndicales et de politique d’action, notamment sur le contenu des formations locales.

Le ministre de l’éducation nationale s’est exprimé devant l’Assemblée nationale ce mardi 21 novembre. Il y a notamment dénoncé que la fédération SUD éducation ne se soit pas désolidarisée de SUD éducation 93. La fédération SUD éducation tient à faire une mise au point sur un certain nombre de contresens opérés par le ministre à cette occasion.

Contre le racisme d’État

Nous avons pris connaissance de l’intention de M. Blanquer de porter plainte pour diffamation contre le syndicat SUD éducation 93 au motif que celui-ci utilise le terme de “racisme d’État”. Si le ministre veut attaquer en justice toutes les organisations qui utilisent ce terme, la fédération SUD éducation en fait partie. En effet, son dernier congrès, en 2015, s’est donné parmi ses objectifs de combattre le racisme d’État, outil de division des travailleurs et des travailleuses. [1]

Cette expression fait débat, car pour certain-e-s elle renvoie à des systèmes racistes officiels tels que le régime de Vichy ou les États d’apartheid. La législation française ne correspond effectivement pas à ces critères, puisque dans la loi l’égalité de toutes et tous est formellement proclamée et les actes et propos racistes sont interdits.

Ce que notre congrès dénonçait c’est « un système inégalitaire et le "deux poids deux mesures" », un ensemble de politiques institutionnelles, qui font système, et qui permet d’affirmer que l’État dans lequel nous vivons est bien, dans les faits, raciste, au sens où il reproduit, poursuit et aggrave des situations de discriminations racistes, directes et indirectes. Ainsi, le rapport au premier ministre de juin 2016 « Les discriminations dans l’accès à l’emploi public », établit l’existence de discriminations fondées sur les origines ou sur les lieux d’habitation dans l’accès aux emplois publics. [2] La Cour de cassation a condamné l’État pour les contrôles au faciès. Les discriminations dans l’accès au logement sont établies. Etc.

“Racisé-e” = “victime du racisme”

Le terme “racisé” est dénoncé par Jean-Michel Blanquer comme impliquant une vision raciste de la société, alors que c’est exactement l’inverse. Ce terme lui aussi fait débat, mais c’est un terme désormais en usage installé dans les sciences sociales. Il désigne le processus social qui attribue une race à certaines personnes, et qui les discrimine sur cette base.

Affirmer qu’il y a des personnes racisées, ce n’est en rien affirmer l’existence réelle de races, c’est uniquement reconnaître, pour la dénoncer, l’existence d’un racisme systémique (c’est à dire d’un racisme qui ne se résume pas à des actes individuels). “Racisé” signifie en résumé : “victime du racisme”. C’est en ce sens qu’il a été utilisé dans deux textes adoptés par notre dernier congrès fédéral.

La non-mixité est un outil

Le stage de SUD éducation 93 n’est interdit à personne. Il propose deux temps “non-mixtes”, pour permettre aux personnes qui subissent le racisme de se regrouper.
Cet outil de la non-mixité choisie a été mis en œuvre et explicité par la génération fondatrice du Mouvement de Libération des Femmes. Dans des écoles nordiques, les espaces de jeux sont investis en non-mixité. En France, certain-e-s enseignant-e-s mettent en place des moments de non-mixité choisie (certains cours d’EPS, interventions d’éducation sexuelle…).

Ce qui vaut pour le sexisme vaut également pour le racisme. La non-mixité choisie a également été utilisée dans le mouvement pour les droits civiques aux Etats-Unis d’Amérique.

La non-mixité choisie et temporaire est une stratégie de résistance politique à des dominations structurelles telles que le racisme ou le sexisme. Elle libère la parole, la sécurise, permet une mise en confiance. Elle donne de la force pour affronter les situations de discriminations et les stéréotypes. [3]

Le ministère contre les discriminations ? Chiche !

Nous nous réjouissons de voir que M. Blanquer saisit à bras le corps la lutte contre les discriminations. Nous espérons donc que les contrôles policiers au faciès pendant les sorties scolaires, les refus de scolarisation d’enfants migrants, les inégalités de progression de carrière entre femmes et hommes dans l’éducation nationale comme ailleurs cesseront au plus vite et que plus un-e seul-e de nos élèves ne dormira à l’hôtel ou dans la rue.

Nous sommes dans l’attente d’actions concrètes pour lutter contre les inégalités territoriales, pour garantir l’égalité du droit à l’éducation, avec une carte élargie de l’éducation prioritaire (incluant les lycées) et un label sur des critères nationaux et transparents, des moyens pérennes et des droits pour tou-te-s, des postes et des seuils d’effectifs contraignants, permettant la réduction des effectifs par classe.

Enfin, nous constatons que le ministère qui devait recevoir la fédération SUD éducation le mardi 21 novembre a annulé deux heures avant ce rendez-vous prévu de longue date préférant le même jour communiquer par médias interposés. Notre fédération comptait y porter des sujets sur lesquels les personnels attendent des réponses et notamment questionner la DGRH sur la réforme du bac et de l’orientation post-bac, l’annualisation des CUI et reclassement des stagiaires, le reclassement des agents dans les nouveaux échelons PPCR et la mise en oeuvre ou non du protocole, la pénurie de médecins de prévention, les atteintes au secret médical, la reconnaissance des accidents du travail, les nouvelles modalités d’évaluation des personnels. Y répondre n’était manifestement pas la priorité du jour.

De la maternelle à l’université, SUD éducation continuera à porter en toute autonomie ses revendications pour les personnels et le service public.

Contre le libéralisme, contre toutes les discriminations, contre toutes les inégalités. Pour une autre société, une autre école : publique, gratuite, laïque, égalitaire et émancipatrice.



[1] Cf. la partie “II.1.3. Contre les réactionnaires : organiser la contre-attaque” du texte du congrès de la fédération SUD éducation : www.sudeducation.org/Pour-une-remobilis ... monde.html

[2] www.fonction-publique.gouv.fr/files/fil ... _final.pdf

[3] Cf. le texte adopté par le Conseil fédéral de SUD éducation : « Mixité / Non mixité, quels outils de lutte ? » www.sudeducation.org/Mixite-Non-mixite- ... ls-de.html


http://www.sudeducation.org/Blanquer-at ... n-SUD.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 23 Nov 2017, 21:20

Contre les violences faites aux femmes dans l’éducation nationale

Image

Image

http://www.sudeducation.org/25-novembre ... ences.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 27 Nov 2017, 17:03

Le Panneau Syndical SUD éducation #051 • Mi Novembre 2017

Sélection condensée de l’actualité syndicale, le Panneau Syndical SUD éducation est destiné à l’affichage en format A3 ou à l’impression sous forme de tract en A4.

Au sommaire du numéro 51 :
Réforme du bac et sélection à l’université, le tri social en marche !
- Lycée, bac, post-bac : une même logique
- Contre le chômage et la précarité

à télécharger : http://www.sudeducation.org/docrestrein ... e-2017.pdf

à lire en ligne : http://www.sudeducation.org/Le-Panneau- ... -7340.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 30 Nov 2017, 20:30

Post-bac, Mutations, Blanquer attaque SUD éducation

La lettre d’information de la fédération SUD éducation (fin novembre 2017)

A la Une : Post-bac, Mutations, Blanquer attaque SUD éducation
A lire également : Premier degré > CP à 12 : le renoncement ! Macron contredit Blanquer ¤ Enseignement professionnel > Courrier inter-syndical sur la pondération des heures
Fonction publique > Jour de carence : NON ! Elections PSY-EN > Attention, dernière minute pour voter ! Votons SUD éducation et défendons le service public ! Plan étudiants > Fin de la compensation à l’Université, la ministre prise la main dans le sac

http://www.sudeducation.org/lettre/fede ... 12017.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 10 Déc 2017, 15:31

Le Panneau Syndical SUD éducation #052 • Début décembre 2017

Au sommaire du numéro 52 :
- Le conseil fédéral de SUD éducation dénonce l’attaque sans précédent aux libertés syndicales portée par le Ministre de l’éducation nationale
- Contre le chômage et la précarité

à télécharger : http://www.sudeducation.org/Le-Panneau- ... -7375.html

http://www.sudeducation.org/Le-Panneau- ... -7375.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 14 Déc 2017, 15:39

Lecture : offensive réactionnaire de Blanquer sur l’école primaire

Expression de la fédération SUD éducation

M. Blanquer, Ministre de l’éducation nationale, a réagi le 5 décembre aux résultats de l’évaluation internationale PIRLS. Le ministre tire prétexte de cette publication pour relancer son offensive idéologique sur la lecture et contre la liberté pédagogique. Les réponses du ministre sont ineptes et inquiétantes.

Cette enquête cherche à évaluer « l’aptitude à comprendre et à utiliser les formes du langage écrit que requiert la société ». Le ministre y répond par les mêmes vieilles recettes des programmes de 2008 : une réaffirmation de la nécessité d’une dictée quotidienne, le renforcement de l’étude de la grammaire, la récitation quotidienne en élémentaire, le vocabulaire en maternelle… Pourtant l’enquête affirme que les élèves des écoles françaises déchiffrent plutôt bien et qu’ils et elles sont capables de retrouver des informations dans un texte. Ce sont les capacités de compréhension, de décontextualisation, d’application au monde réel qui font défaut. La réponse du ministre est donc complètement décalée et purement idéologique.

L’enquête propose plusieurs pistes d’explication, dont le rapport à la lecture dans la société et les familles et le type d’exercices proposés aux élèves, trop peu axés vers la compréhension. Le rapport pointe surtout le manque de formation continue des enseignant-e-s en France, ce que SUD éducation ne cesse de dénoncer. À cela le ministre répond par les 18 heures annuelles, ce qui est quantitativement ridicule et qualitativement le plus souvent extrêmement pauvre. Et quand on sait que le ministère voudrait que la moitié de ces heures soient effectuées en distanciel devant un ordinateur, on mesure l’inanité de la réponse.

Puisque c’est désormais sa solution à tous les problèmes de l’école, Blanquer met en avant le dédoublement des CP et CE1 en Rep et Rep+ dès l’an prochain. Macron a pourtant rappelé que les dédoublements ne seront effectifs que “dans le quinquennat”. Le Projet de Loi de Finances 2018 en atteste. Du reste, cette promesse prête à sourire au vu des coupes budgétaires qui touchent tous les services publics. Mais surtout, cette mesure ne saurait masquer le reste des politiques de réduction des postes et de suppression des dispositifs existant comme les « Plus de maîtres que de classes ». En se focalisant sur les CP et CE1 en Rep et Rep+, toutes les autres classes sont négligées. Les capacités de compréhension en lecture ne sont pourtant pas acquises en deux ans, loin s’en faut.

Le ministre, qui avait promis qu’il ne réformerait pas les programmes, annonce désormais que finalement, oui, il va les changer. Quand on sait que les programmes qu’ont suivis les élèves évalué-e-s par cette enquête sont ceux de 2008 – sans doute les pires depuis des décennies – que le même Blanquer a mis en oeuvre alors qu’il était directeur de la Dgesco, on peut être inquiet-e-s pour l’école publique et pour les élèves.

Surtout que le ministre veut confier les programmes et la formation à un comité scientifique centré sur les sciences cognitives, au détriment de toutes les approches pédagogiques complexes et collectives des apprentissages. Le principal objectif de ce comité sera de produire des évaluations nationales à foison : en début de CP, au milieu du CP, en fin de CP, au début de CE1, en 6ème… SUD éducation a déjà expliqué pourquoi nous refusons ces évaluations nationales, incompatibles avec les valeurs et les pratiques d’une école égalitaire, émancipatrice et autogestionnaire que nous promouvons.

Enfin, le tour autoritaire de la politique du ministère se manifeste en toute clarté dans son projet de contrôle des manuels scolaires. Le conseil scientifique à la botte du ministère donnera un label aux manuels scolaires. Ce label sera réservé aux manuels qui respecteront la nouvelle doctrine d’État en matière d’enseignement, en premier lieu sur la lecture, cherchant ainsi à imposer la méthode syllabique. Car notre ministre l’affirme : « notre institution doit indiquer le cap. La liberté pédagogique ce n’est pas l’anarchisme pédagogique ».

SUD éducation dénonce cette offensive réactionnaire du Ministre de l’éducation nationale sur l’école primaire. Nous appelons à constituer un vaste front de lutte en défense de l’école publique et de la liberté pédagogique.


http://www.sudeducation.org/Lecture-off ... re-de.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 16 Déc 2017, 17:00

Réforme du bac et du lycée

Combattons la réforme Blanquer

La fédération SUD éducation a été reçue le 6 décembre dans le cadre de la mission Mathiot, que le ministère a chargée de faire des propositions pour réformer le bac et le lycée général en articulation avec la réforme de l’accès à l’université et du premier cycle.

La lettre de mission du ministre et le projet présidentiel fixent une contrainte forte sur cette réforme : la réduction à 4 du nombre d’épreuves terminales au baccalauréat pour faire des économies budgétaires.

La réforme qui est en préparation s’inscrit en continuité avec la généralisation de la sélection pour l’accès aux études supérieures.

Semestrialisation, lycée à la carte, contrôle continu et accentuation du tri social…

Le nouveau lycée et le nouveau baccalauréat sont dans la droite ligne de toute la politique néolibérale de ce gouvernement : réduction de la dépense publique, destruction de tous les cadres collectifs, augmentation des inégalités.

Réforme du bac et du lycée4 pages de SUD éducation

Sommaire :

De quoi parle-t-on ? - Page 2
- Quel calendrier ?
- Quelle réforme du lycée ?
- Quelle réforme du baccalauréat ?
L’analyse de SUD éducation - Page 3
Nos revendications pour un lycée égalitaire - Page 4

à télécharger : http://www.sudeducation.org/docrestrein ... 017_v5.pdf

http://www.sudeducation.org/Reforme-du- ... lycee.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 16 Déc 2017, 18:15

Journal de Sud éducation Paris

Le nouveau numéro du journal de Sud éducation Paris

Au sommaire :
- « Projet relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants » Non à la sélection
- Encore et toujours refuser le LSUN
- Non-renouvellement des CUI : la colère gronde
- Répression contre le mouvement social
- Situation au lycée Bergson
- Soutien à Sud éducation 93
- UPE2A : pour le rectorat, si on peut faire avec 15, faisons avec 20

http://sudeducation75.org/spip.php?article957
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 11 Jan 2018, 19:16

Sud éducation - le journal n°75 - janvier/février 2018

Sommaire
.2 • Leurs lois Travail, nos luttes / désobéissance(s)
• Pédagogies alternatives, pour qui ? Pour quoi faire ?
p.3 Édito
p.4 Le CUI est mort. Vive le service civique !
p.5 La réforme du Bac et du lycée : un projet à haut risque !
p.6 Plan Étudiant-es, Parcourus : pourquoi les combattre
p.9 Comprendre les différences de publics étudiants entre les universités franciliennes : inégalités d’accès, politiques publiques et stratégies d’établissement
p.11 Quand J.M Blanquer se déplace à Toulouse
p.12 Sans papiers : résister par la mobilisation
p.14 Les mensonges de l’école numérique
p.15 • Le Conseil fédéral de Sud éducation dénonce l’attaque sans précédent portée aux libertés syndicales par le ministre de l’Éducation nationale
• Entre hiérarchie et polyvalence, des agent-es techniques en souffrance
p.16 Rétablissement du jour de carence : fausses économies et vrai cynisme

à télécharger : http://www.sudeducation.org/docrestrein ... rnal75.pdf

Lire en ligne : http://www.sudeducation.org/Sud-educati ... -no75.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 13 Jan 2018, 17:57

Le Panneau Syndical SUD éducation #053 • Début janvier 2018

Au sommaire du numéro 53 :
En 2018, agissons tou-te-s ensemble pour stopper la marche régressive
- Construire la riposte sociale à tous les niveaux

à télécharger : http://www.sudeducation.org/docrestrein ... r-2018.pdf

lire en ligne : http://www.sudeducation.org/Le-Panneau- ... -7437.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 27 Jan 2018, 20:59

Le Panneau Syndical SUD éducation #054 • Fin janvier 2018

Au sommaire du numéro 54 :
Lycée, bac, sélection à l’université, moyens…Un février de lutte et de grève
- 1er février • Mobilisation nationale unitaire lycéen·ne·s/étudiant·e·s/personnels
- 6 février • Grève et manifestations intersyndicales des collèges et des lycées
- Apprentissage et orientation délégués aux régions ?

à télécharger : http://www.sudeducation.org/docrestrein ... r-2018.pdf

lire en ligne : http://www.sudeducation.org/Le-Panneau- ... -7476.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 28 Jan 2018, 14:14

Un février de lutte et de grève

Lycée, bac, sélection à l’université, moyens...


1er février • Mobilisation nationale unitaire lycéen·ne·s/étudiant·e·s/personnels
6 février • Grève et manifestations intersyndicales des collèges et des lycées

Vers un lycée à la carte

Le rapport Mathiot préconise d’en finir avec les filières pour instaurer un lycée semestrialisé et modulaire avec différents parcours de majeures, dont certains seront propres à un établissement. Sous couvert d’une liberté de choix, ce qui est imposé c’est l’orientation précoce dès la Seconde, l’accentuation du déterminisme social et des inégalités territoriales, la fin de la notion d’équipe pédagogique puisque le groupe classe disparaît. Les statuts des enseignant·e·s sont attaqués avec la flexibilisation de leur temps de service, vers une annualisation.

Casse du bac national

Le bac réformé ne comportera plus que 4 épreuves terminales, ce qui l’oriente vers un diplôme « maison » dépendant de l’établissement, cassant ainsi sa valeur nationale. Avec le contrôle continu, l’évaluation des élèves deviendra de plus en plus source de tension avec les élèves et leurs familles et il sera beaucoup plus difficile de la faire correspondre à des enjeux formatifs et pédagogiques.

Sélection à l’entrée de l’Université

Dès cette année, le bac ne sera plus suffisant pour accéder à l’université. Attendus différents d’un établissement à l’autre, lettres de recommandations, engagements associatifs seront demandés par les Universités. Organiser la pénurie pour instaurer la sélection : c’est le sale coup de ce gouvernement.

Avec un lycée modulaire, un bac local et la sélection, l’université ne comptera même plus les 11 % d’enfants d’ouvriers/ères qui y étudient actuellement.

Heures d’enseignement en moins

Les DHG sont en baisse avec des heures perdues dans de nombreux établissements. Dédoublements et dispositifs d’accompagnements vont disparaître. Ce gouvernement mène une offensive contre les personnels en dégradant leurs conditions de travail et contre les élèves issus des classes populaires en obérant leur avenir.

Dans l’éducation comme ailleurs, le gouvernement Macron mène une politique pour les riches !

Défendre une éducation égalitaire

Les fédérations FERC-CGT, FNEC-FP FO, FSU, SGL, SUD éducation, Solidaires étudiant·e·s, Unef, UNL, UNL-SD appellent les lycéen·ne·s, les étudiant·e·s, les personnels des universités et des lycées à se mobiliser le jeudi 1er février 2018 sous toutes les formes décidées collectivement, y compris par la grève, dans les universités et les lycées.

SNES, SNUEP, CGT éduc’action et SUD éducation appellent les personnels des collèges et des lycées à faire grève et à manifester le 6 février.

SUD éducation appelle à construire la riposte et à faire du 1er et du 6 février le début d’une grande mobilisation pour le retrait de la réforme du bac, du lycée et de l’entrée à l’université et exiger les moyens structurels et financier pour un service public d’éducation égalitaire et émancipateur.


http://www.sudeducation.org/Un-fevrier- ... greve.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 01 Fév 2018, 17:11

Un février de lutte ¤ Rapport Mathiot ¤ Régionalisation...

La lettre d’information de la fédération SUD éducation (fin janvier 2018)

A la Une : Lycée, Bac, sélection à l’Université, moyens, un février de lutte et de grève / 1er février • Mobilisation nationale unitaire / lycéen·ne·s/étudiant·e·s/personnels / 6 février • Grève et manifestations intersyndicales / Analyse du Rapport Mathiot Apprentissage et orientation délégués aux régions ?

... http://www.sudeducation.org/lettre/fede ... 12018.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité