Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede bipbip » 12 Fév 2017, 17:10

Éducatrice, elle dénonce les conditions indignes d’hébergement des mineurs isolés étrangers, et maintenant on veut la licencier !

[Communiqué de la Ligue des droits de l'homme] La LDH soutient Ibtissam et se joint à l’appel demandant le maintien de l’éducatrice à son poste et l’amélioration des conditions d’accueil des mineurs isolés étrangers

... http://www.humanite.fr/educatrice-elle- ... -et-631966
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede Pïérô » 15 Fév 2017, 03:16

Délinquants Solidaires

Intervention d’Ibtissam au rassemblement parisien

Ibtissam, déléguée du personnel pour SUD santé sociaux, est sous le coup d’une procédure de licenciement aujourd’hui après sa dénonciation des conditions d’accueils des mineurs étrangers et le suicide d’un jeune Malien hébergé par l’association.

Voir la page de SUD santé sociaux : http://www.sudsantesociaux.org/maltrait ... ilees.html

Son intervention lors du rassemblement parisien "délinquants solidaires".
https://vimeo.com/203839730

https://www.solidaires.org/Delinquants-Solidaires
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede bipbip » 16 Fév 2017, 12:00

« Les services sociaux risquent de se bunkériser »

Keltoum Brahna et Muriel Bombardi sont assistantes sociales (AS) en Seine-Saint-Denis et syndiquées à SUD Santé sociaux/CT. Ce métier, elles l’ont choisi et le défendent depuis des années contre son dévoiement par le management et la politique du chiffre. Visite dans les coulisses du travail social, où s’affrontent – comme ailleurs – travailleurs de base et managers cyniques.

... http://cqfd-journal.org/Les-services-so ... isquent-de
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede bipbip » 18 Fév 2017, 18:02

ASE, Aide Sociale à l'Enfance, Paris

Souffrance au travail : la mairie de Paris condamnée par le Tribunal de Grande Instance

Une décision qui fera date pour les différents comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de la collectivité parisienne.

Management pathogène, direction autiste : c’est la crise dans les établissements de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) qui dépendent de la Ville de Paris. Les témoignages de nombreux agents sont on ne peut plus clairs ! Ils dénoncent une organisation délétère dont les symptômes sont bien connus des spécialistes de la santé au travail : conflits de valeurs, surcharge de travail ajoutée aux changements intempestifs des plannings, sans parler des réorganisations incessantes des services.

Mais derrière cette organisation, qui peut ressembler à celle subie dans d’autres entreprises publiques, se nichent des pratiques vexatoires, notamment des remises en cause des compétences, et de l’expérience, mais aussi des critiques acerbes sur la manière de travailler. Enfin last but not least, en cas de protestation arrive toujours l’argument classique de l’absence de loyauté envers son employeur... De quoi en déstabiliser plus d’un et d’une ! D’autant que les agents se plaignent « d’attaques verbales parfois violentes et humiliantes ».

Une situation de crise qui avait amené le Comité Hygiène et Sécurité au Travail (CHSCT) d’un de ces établissements de la Direction de l’Action Sociale, de l’Enfance et de la Santé (DASES) à désigner dans un vote unanime un cabinet d’expert agréé par le ministère du Travail pour mener une enquête. Au grand dam de l’équipe qui entoure Anne Hidalgo (pourtant une ancienne inspectrice du Travail !). Et qui, on va le voir, fera tout pour saboter la chose. Elle n’imaginait pas alors qu’elle se ferait taper sur les doigts par les juges.

Tout commence quand le cabinet désigné envoie, comme le prévoit la loi, un courrier à la DASES pour une rencontre avec le CHSCT et la direction afin de déterminer le démarrage de l’expertise et les conditions de sa mise en œuvre, avec communication du programme annuel de prévention ainsi que le rapport du médecin du travail. Un coup dur pour la Mairie qui décide alors de faire la morte. Finalement, coincée par la législation en matière de droit du Travail, un projet de convention est rédigé par les deux parties pour être ensuite envoyé à la signature du cabinet de la maire. Panique à bord dans les couloirs de l’Hôtel de Ville qui ne veut surtout pas que l’on vienne regarder la façon dont elle traite ses personnels.

La Mairie risque pourtant gros dans cette affaire si l’on en croit le Code Pénal : cinq ans d’emprisonnement, 75 000 euros d’amende si la mise en danger d’autrui est démontrée, en cas de négligence, de manquement. A voir l’attitude de la municipalité parisienne, on pourrait finir par penser que… Las : après plusieurs tentatives de manipulation de la part de l’exécutif socialiste de la Capitale pour évincer le cabinet, considéré comme trop indépendant, pour lui substituer un autre moins frondeur, le CHSCT a décidé de porter plainte pour « délit d’entrave » via leur avocat maître Bonnemye en saisissant le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris en novembre dernier. Avec succès !

En effet, si la justice est parfois lente, cette fois-ci, saisie dans le cadre du référé, elle a rendu son jugement au bout de quelques semaines. Et il est sans appel ! Le TGI condamne la Mairie de Paris en lui rappelant quelques règles élémentaires de droit du Travail, notamment que le CHSCT est une instance souveraine et que lui seul peut désigner un cabinet d’expert et non l’employeur.

Et pour rajouter un peu de sel sur les plaies, la justice condamne en outre cette même mairie à verser près de cinq mille euros au plaignant, au titre de frais de justice (voir en pièce jointe). Quand ça veut pas… C’était le 19 janvier dernier. Un jour maudit pour Anne Hidalgo et son équipe une nouvelle fois prises en flagrant délit sur sa douteuse politique sociale. Et une décision qui fera date pour tous ceux, agents et élus des personnels, qui à la Mairie de Paris font face à la souffrance au travail.


https://paris-luttes.info/souffrance-au ... ie-de-7503
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede Pïérô » 04 Avr 2017, 13:11

L'éducatrice qui dénonce les conditions d'accueil des mineurs étrangers réintégrée

Marne : elle avait alerté sur l'accueil des migrants après le suicide d'un jeune Malien, elle garde son emploi

Mise à pied à titre conservatoire le 30 janvier dernier pour avoir dénoncé les conditions d'accueil des mineurs isolés étrangers dans un foyer à Châlons-en-Champagne, après la mort d'un jeune Malien Denko Sissoko, une éducatrice voit son licenciement refusé par l'Inspection du travail.

... https://www.francebleu.fr/infos/faits-d ... 1490975205
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede Pïérô » 07 Mai 2017, 08:07

Un travailleur social sanctionné pour une manifestation

Sidi Boussetta a été menacé de licenciement puis s'est vu signifier une interdiction de remettre les pieds sur son lieu de travail après avoir déclaré en préfecture une manifestation le 22 avril 2017 en hommage à Angelo Garand, tué par les gendarmes.

Sidi Boussetta, 37 ans, travaille auprès des migrants dans un centre d’accueil et d’orientation (CAO) en plein centre-ville de Blois. Il a été embauché en CDD en février 2017 par une association locale, l’ASLD (Association d'accueil, de soutien et de lutte contre les détresses), à qui l’État a confié le suivi social des migrants. En octobre 2016, le préfet du Loir-et-Cher avait réquisitionné 15 logements dans un immeuble pour accueillir une quarantaine d’exilés afghans, érythréens et soudanais expulsés des campements de Calais et de Stalingrad-Jaurès à Paris. Avec un collègue, Sidi Boussetta occupe « un bureau en bas de l’immeuble » et aide ces hommes éloignés de leur pays « à gérer leur budget, la paperasserie, les démarches auprès de l’Ofpra », explique le salarié.

Enfin, il aidait. Car depuis le 24 avril 2017, le travailleur social a interdiction de remettre les pieds sur son lieu de travail, tout en conservant son salaire jusqu’à la fin de son contrat, prévue le 15 juin. Dans un courrier, sa direction lui reproche ses « activités extraprofessionnelles qui sont en contradiction avec les valeurs de l’association et notamment le principe de neutralité ». « Cette décision de dispense d’activité a été prise au regard de vos prises de position contre la politique menée actuellement par l’État français par rapport aux migrants présents dans le pays, contraires à la mission de service publique qui nous est confiée par l’État pour gérer les centres d’accueil et d’orientation à Blois [au nombre de deux – ndlr], de nature à générer du trouble », écrit la directrice générale de l'association Sandrine Fontaine.

... https://www.mediapart.fr/journal/france ... ifestation
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede Pïérô » 27 Mai 2017, 12:39

Charente

Département: les travailleurs sociaux promettent la grève

L’intersyndicale CFDT-CGT a décidé de mettre la pression pour que le Département apporte des réponses aux salariés des Maisons départementales de la solidarité qui dénoncent leurs conditions, leur charge de travail, et qui redoutent qu’une réorganisation des services ne vienne aggraver la situation.

... http://www.charentelibre.fr/2017/05/24/ ... 103976.php
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede Pïérô » 01 Juin 2017, 17:40

Charente : les salariés des services sociaux du Département mettent la pression

Ils ont arrêté le travail et manifesté ce mardi devant le Conseil départemental afin de dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail…

Coup de semonce de la part des agents de la Direction de la solidarité du Conseil départemental de la Charente. Ce mardi, une partie d’entre eux a cessé le travail et manifesté devant l’hôtel du Département, à Angoulême, alors que s’ouvrait une séance du CHSCT. "Le préavis court du 24 mai au 24 juin prochain. La grève est reconductible de jour en jour, à tout moment",

... http://www.sudouest.fr/2017/05/30/chare ... 19-813.php
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede bipbip » 03 Juin 2017, 16:23

Bouches-du-Rhône : les travailleurs sociaux en grève reconductible

Assistantes sociales, éducateurs spécialisés ou encore psychologues, ces travailleurs s'occupent de la protection de l'enfance. Tous estiment ne plus pouvoir faire correctement leur travail. Ils réclament la création de 30 postes ainsi que 200 places d'accueil supplémentaires pour les enfants.

... http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 63593.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede Pïérô » 08 Juin 2017, 15:43

La Structure Accueil Enfance de Carcassonne déborde

Les éducateurs de la SAE de Carcassonne étaient grève hier. Leurs conditions de travail, et l'encadrement des mineurs dont ils ont la charge, sont devenues insoutenables.

Cela fait deux ans que les conditions sont difficiles, et le personnel de la SAE (Structure Accueil Enfance) de Carcassonne a fini par entrer en grève devant le conseil départemental de l'Aude hier matin. La prise en charge en urgence des mineurs, qui est la compétence principale de la structure, est devenue insoutenable : les capacités d'accueil ont largement été dépassées, et le personnel manque cruellement d'effectifs. «Dans notre structure d'accueil, nous n'avons que 18 places, mais la semaine dernière par exemple, nous avions 27 enfants», explique le personnel éducatif. «Certains devaient dormir à plusieurs par lit, ou alors sur des matelas au sol». Deux villas de six places chacune sont en capacité d'accueillir mais sont débordées, et, en dernière solution, l'hôtel, est également contraint de remplir les chambres au-delà de ses possibilités. «Il est arrivé d'être obligé de renvoyer des enfants chez eux, là où ils sont maltraités, en attendant de pouvoir les accueillir. C'est l'éthique de tout le personnel qui est touché».

... http://www.ladepeche.fr/article/2017/06 ... borde.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede Pïérô » 11 Juin 2017, 02:57

Angers, lundi 12 juin 2017

Protection de l'enfance en danger

Un enfant n'est pas une marchandise

L'intersyndicale du Maine et Loire CGT, CFE-CGC, FO et SUD, appelle tous les salariés du secteur privé (social, médico-social), tous les salariés du secteur public (ASE, Sanitaire et

Conseils Départementaux), et leurs partenaires à faire grève ou débrayer le12 juin à Angers.
• NON aux suppressions de postes, aux licenciements et aux démantèlements de l'Action Sociale, de l'Aide Sociale à l'Enfance, de la Protection de l'Enfance, du Médico-social, de la Psychiatrie et de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.
• OUI aux financements des moyens nécessaires à des prises en charge de qualité et à des conditions de travail garantissant les meilleures modalités d'accueil et d'accompagnement dans tous ces secteurs.
• NON aux politiques d'austérité menées par les gouvernements successifs depuis des années et déclinées par les Conseils Départementaux, les Agences Régionales de Santé, le Ministère de la justice et les représentants nationaux de nos employeurs.
• Concernant le Maine et Loire
- NON aux Appels à Projets et à leurs conséquences (disparition d'associations, suppressions de postes, licenciements 350 à 400, et dégradation des conditions de travail)
- NON aux réorganisations maltraitant tous les professionnels de l'ASE et dégradant les conditions de travail, d'accueil et d'accompagnement,
- Non aux suppressions de places en psychiatrie et dans le médico-social.
- OUI à une Protection de l'enfance de qualité

Manifestation à visée nationale le 12 juin 2017 à ANGERS

Rassemblement à 12h00 Place du Ralliement

Accueil-concerts de soutien-Prises de parole

Départ manifestation 14h restauration possible


Appel à soutien des fédérations nationale

Image

http://www.sudsantesociaux.org/enfance- ... on-le.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede bipbip » 21 Juin 2017, 08:04

Grève des travailleurs sociaux et professionnels de la Sauvegarde 69 le jeudi 22 juin 2017

L’assemblée générale de la sauvegarde 69 a lieu le jeudi 22 juin 2017, à partir de 17h à l’espace tête d’or, 103 boulevard stalingrad, 69100 VILLEURBANNE
Venez nombreux manifester votre mécontentement, pour exprimer vos inquiétudes et désaccords sur l’orientation choisie par nos dirigeants !
Un préavis de grève sera déposé pour que chacunE puisse se rendre disponible !

... https://rebellyon.info/Greve-des-travai ... x-et-17958
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede Pïérô » 27 Juin 2017, 08:28

Marche Angers/Paris et manifestation le 4 juillet à Paris

Image

Image

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede bipbip » 29 Juin 2017, 13:24

L’éducatrice qui avait dénoncé les conditions d’accueil des mineurs étrangers dans la Marne à nouveau menacée de licenciement

Elle avait dénoncé les conditions d’accueil des jeunes migrants isolés par la Sauvegarde de la Marne, après le suicide d’un jeune Malien, Denko Sissoko, le 6 janvier 2017. Cette intervention avait fortement déplu à l'association, qui avait engagé une procédure de licenciement contre l’éducatrice. Malgré le refus de l’inspecteur du travail d’autoriser son licenciement, la Sauvegarde de la Marne persiste et signe. Et, dans son dossier, un mail des RG adressé à son employeur...

L’association la Sauvegarde de la Marne, qui prend en charge l’accueil des mineurs étrangers isolés dans le département, n’en démord pas. Elle veut la tête de Ibstissam Bouchaara, éducatrice spécialisée et déléguée du personnel Sud Santé Sociaux au sein de l’établissement, accusé d’avoir dénigré son employeur, après le suicide d’un jeune migrant, le Malien Denko Sissoko. Après avoir imposé à l’éducatrice de 37 ans une mise à pied conservatoire et sans salaire pendant près de deux mois, après l’avis défavorable de l’inspecteur du travail et alors qu’elle avait été réintégrée sur son poste, la Sauvegarde de la Marne a déposé, le 23 mai dernier, un recours auprès du ministère du travail, afin que celui-ci autorise le licenciement de cette éducatrice de l’aide sociale à l’enfance. Ibtissam Bouchaara devrait donc être entendue par la direction départementale du travail le 6 juillet à Châlons-en-Champagne. La CGT, la FSU et Sud organisent le 29 juin un rassemblement de soutien, le 29 juin prochain, devant les locaux de la Sauvegarde.

... http://lautrequotidien.fr/aujourdhui/20 ... cenciement
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Les travailleurs sociaux, chair à canon...

Messagede bipbip » 06 Juil 2017, 15:30

Manifestation contre la casse de la protection de l’enfant
Photos : https://www.solidaires.org/Manifestatio ... e-l-enfant
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité