Infos sur la psychiatrie

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede Pïérô » 15 Fév 2015, 13:41

Appel à rassemblements lundi 16 février 2015 à 14h devant les administrations hospitalières
Communiqué de la Fédération SUD Santé Sociaux
Psychiatrie, la longue descente aux enfers du dispositif de soin en psychiatrie.

Familles, patient-es, soignant-es, toutes et tous font les frais de politiques qui se succèdent depuis trente ans qui n’ont d’autre objectif que de diminuer le coût des soins pour une population qui n’intéresse pas, à l’évidence, les politiques. Sauf bien sûr pour ces derniers à exploiter des événements dramatiques, qui ne manquent pas de survenir, aux seules fin de jeter un peu plus le discrédit sur un dispositif à bout de souffle et vendre une politique sécuritaire qui ne fait qu’amplifier la situation en la dégradant encore.

Force est de constater que rapports parlementaires après rapports parlementaires la dérive continue, comme si de rien n’était, mettant en pièce en moins de trois décennies un soin qui était en pleine évolution et la politique de secteur qui en était l’organisatrice.

Au regard des évènements survenus à l’hôpital du Vinatier à Lyon, une agression et trois suicides, deux de patients et un de soignant, en l’espace d’un mois, comment ne pas s’interroger sur la nécessité d’arrêter cette descente aux enfers. Comment ne pas chercher par tous les moyens à mettre fin à cette régression.

La Fédération SUD Santé Sociaux appelle, à l’instar de la Fédération CGT, les personnels à se rassembler lundi 16 février 2015 à 14h devant les administrations hospitalières pour porter des motions de soutiens à nos camarades du Vinatier et un moratoire sur l’arrêt des plans d’économie sur la psychiatrie.

La Fédération SUD Santé Sociaux appelle les organisations syndicales de personnels de la psychiatrie (soignants et psychiatres) à se rencontrer rapidement afin de jeter les bases d’un appel à mobilisation propre à reprendre la main sur l’évolution du dispositif de soin, tant sur la formation des personnels, sur les moyens et les effectifs nécessaires que sur la mise en œuvre d’un politique de soin propre à répondre de façon humaine et respectueuse à la demande de soins des populations en souffrance psychique.

http://www.sudsantesociaux.org/psychiat ... e-aux.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21807
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 16 Fév 2015, 15:24

Nouvelle mobilisation du personnel du Vinatier ce lundi

Après une action devant l’ARS jeudi, le personnel du Vinatier est appelé à effectuer une heure de grève ce lundi, en début d’après-midi, pour réclamer plus d’effectifs et l’ouverture de lits supplémentaires.

Le personnel du Vinatier n'entend pas s'arrêter là. Après les tragiques événements qui se sont déroulés dans l'enceinte de l'hôpital ces dernières semaines (lire ici http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon ... se-suicide), les syndicats appellent le personnel à effectuer 1h de grève ce lundi, de 14h à 15h, et à se rassembler devant le bureau des entrées.

Ce jeudi, déjà, près de 300 personnes s'étaient rassemblées devant l'agence régionale de santé (Lyon 3e), après que le Vinatier avait été touché par 3 suicides et une agression en l'espace de 15 jours.

Les syndicats réclament le renforcement des équipes soignantes, ainsi que la réouverture de 40 lits. Ils demandent également la mise en place d'un dispositif d'appel d'urgence dans les plus brefs délais.

... http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon ... r-ce-lundi
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede Tails » 01 Mar 2015, 16:05

Sans remède, un journal contre la psychiatrie:
http://sansremede.fr/

Perso j'ai beaucoup de mal à soutenir les travailleurs de ce secteur, surtout s'ils défendent l'enfermement, le gavage médicamenteux (qui améliore grandement leurs conditions de travail il faut dire...) et le mitard. Je les vois comme des matons de gauche.
Avatar de l’utilisateur-trice
Tails
 
Messages: 19
Enregistré le: 08 Fév 2015, 20:57

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 19 Mar 2015, 14:31

Hôpital d’Uzès : Contre des économies de malade

Depuis six mois, le personnel du centre hospitalier le Mas Careiron, à Uzès, dans le Gard, s’est mobilisé à l’appel de l’intersyndicale SUD – CGT – FO – USP (Union Syndicale de la Psychiatrie) contre la mise en place d’un plan d’économie que le directeur de l’établissement a tenté d’imposer.

L’hôpital le Mas Careiron, qui emploie 600 salarié-e-s, est spécialisé en psychiatrie et présente un déficit de 750 000 euros qui a été organisé depuis plusieurs années par l’Agence régionale de santé (ARS) à travers des coupes budgétaires expérimentales (modulation de la Dotation annuelle de fonctionnement).

UN DÉFICIT CRÉÉ DE TOUTE PIÈCE...

Le nouveau directeur a immédiatement voulu imposer ses solutions toutes trouvées : suppression de 11 jours de repos compensateurs, suppression de dépenses de confort pour les patients (croissant du dimanche, bouteilles d’eau, projet de mutualisation de services avec l’hôpital local (cuisines, administration, jardins, etc.). Tout ceci pour déboucher sur des dizaines de suppressions d’emplois. Droit dans ses bottes, le directeur qui refusait de négocier, cherchait à diviser le personnel en comptant sur la période d’élections professionnelles (qui a vu Sud rester le syndicat majoritaire) pour cliver les organisations syndicales, ce qui n’a pas du tout marché. Il a aussi tenté avec plus ou moins de succès de cliver et de désolidariser une partie du personnel médical du reste des salarié-e-s en leur promettant des financements pour certains « nouveaux projets » grâce au dégraissage.

La détermination et l’unité du personnel et de ses organisations syndicales a mis à mal les desseins du directeur. C’est par une action directe, démocratiquement décidée et forte que le personnel s’est fait entendre.

LA RÉPONSE DES SALARIÉ-E-S : UNITÉ, DÉMOCRATIE, INVENTIVITÉ

Le 8 octobre 2014 a eu lieu une action de grève décidée en assemblée générale (AG). Fortement suivie, elle a débouché sur l’envahissement, bruyant et déterminé, des locaux de l’administration. Entre 200 à 300 salariée- s étaient présents malgré la limitation du droit de grève à l’hôpital par des assignations. Cela a permis d’ouvrir une brèche dans le mur du mépris que le directeur nous opposait. Avec le représentant de l’ARS, il a dû faire face à la colère du personnel. Il a dû reculer immédiatement sur les économies faites au détriment des patients et acter par écrit qu’il suspendait son plan d’économie en l’attente de négociations, après une rencontre de l’intersyndicale avec l’ARS.

Le personnel a aussi décidé en AG d’une grève du zèle (arrêt des saisies d’actes sur l’informatique, retour au dossier patient papier et arrêt des transmissions par informatique, limitation maximale des dépassements d’horaires effectués par le personnel dans le cadre du service, …). Pour compléter son action, le personnel a décidé d’une collecte de fonds pour une démarche juridique collective avec un avocat pour l’ensemble du personnel. Il est aussi décidé de se mettre en lien avec la convergence des hôpitaux en lutte, de lancer une pétition de soutien en direction de la population et d’envoyer une adresse aux unions départementales des syndicats pour les appeler à soutenir lors des prochaines actions.

La réunion avec l’ARS et le directeur ne venant pas (ceux-ci faisant le mort), le directeur manoeuvrant en coulisse pour avancer son plan, le personnel s’est mobilisé devant l’antenne nîmoise de l’ARS et a fini par obtenir, après avoir coupé la route et s’être fait entendre avec les tripes, qu’une délégation soit reçue.

COMITÉ D’ACCUEIL

Il a été obtenu que l’ARS conseille au directeur de retirer son projet de l’ordre du jour du conseil de surveillance (anciennement conseil d’administration) et d’ouvrir des négociations. Le directeur du conseil de surveillance, élu local au conseil général du Gard, a promis sous la pression du personnel d’agir pour le retrait de ce point du conseil de surveillance qu’il préside. Sans s’en remettre aux promesses des uns et des autres, le personnel a décidé dans une nouvelle AG d’une extension de la grève du zèle et d’une action forte le jour du conseil de surveillance, le 17 décembre 2014.

Le personnel avait organisé ce jour-là un comité d’accueil pour les membres du conseil de surveillance. Le directeur s’obstinant à ne rien vouloir négocier, le personnel a envahi la salle et retenu tout ce petit monde pour une discussion de plusieurs heures. L’entêtement autoritaire du Directeur a fortement tendu la discussion et le personnel a fini par réclamer bruyamment sa démission. Résultat, nouvelle promesse écrite de négociation, engagement d’ouverture de négociation en présence de spécialistes de l’ARS sur le temps de travail.

Début 2015 c’est avec cynisme que l’ARS a avoué qu’elle pourrait finalement débloquer un budget de 400 000 euros si un plan d’économie soi-disant « partagé » était négocié par le personnel et la direction, une vraie provocation quand on sait que c’est l’ARS qui a orchestré le déficit de l’hôpital !

Le personnel a suspendu une partie de sa grève du zèle, et après quelques péripéties en comité technique d’établissement (CTE) début 2015, où le directeur a fait dans un premier temps des propositions provocatrices, des négociations vont s’ouvrir sur trois mois avec les représentants de l’intersyndicale. L’intersyndicale a dressé des pistes d’un « contre plan d’économie » qui consiste notamment à restituer à l’hôpital des budgets abusivement détournés vers l’hôpital départemental.

UNE LUTTE EXEMPLAIRE

Même si la victoire reste encore à venir, c’est pied à pied, par l’unité, l’action directe des salarié-es et la démocratie dans la lutte, que les salarié-e-s ont résisté. C’est un exemple fort que montrent les personnels du centre hospitalier Mas Careiron aux salarié-e-s du secteur et du département. L’appropriation collective de la lutte a été un point fort ainsi que la compréhension progressive du fait que pour desserrer l’étau de l’austérité budgétaire, il est nécessaire de se coordonner pour combattre ensemble en tissant des liens solidaires. Une initiative de la convergence des hôpitaux en lutte devrait avoir lieu prochainement, en plus des éventuelles mobilisations intersyndicales auxquelles elle a prévu de participer, pour tenter de contrecarrer le projet de loi santé de Marisol Touraine qui prévoit encore trois milliards d’économie sur les hôpitaux.

Berneri (AL Gard)

On peut suivre la lutte des personnels du CH le Mas Careiron sur le blog : sudsanteuzes.over-blog.fr

http://www.alternativelibertaire.org/?H ... Contre-des
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede Pïérô » 11 Juin 2015, 03:39

Image

Une délégation d'environ 80 agents du personnel en grève au CH LE Mas Careiron à Uzès a défilé ce matin du mercredi 10 juin 2015 dans les rues d'Uzès.

L'objectif était de faire sortir la lutte du personnel qui dure depuis 11 mois et d'interpeller la population ainsi que de faire signer une petition de soutien aux uzètiens.
Cette opération a été une réussite et nous avons défilés durant plus de deux heures dans la ville en nous arrêtant successivement dans plusieurs lieux symbolique:
envahissement de l'administration du CH Local pour interpeller Mr Bruguier et lui faire entendre de notre refus de la fusion de notre hôpital psychiatrique avec l'hopital local, arrêt place aux herbes pour une prise de parole publique et détailler notre refus que le personnel soit la variable d'ajustement d'une politique et d'une idéologie qui n'a pour but que de casser la psychiatrie et d'attaquer les droits du personnel et la qualité des soins, arrêt dans la mairie d'Uzès pour dénoncer la complicité de Monsieur Chapon Président du Conseil de Surveillance de l'Hôpital Local dans le projet de fusion avec notre hôpital.

Nous avons tenté d'interpeller le Dr Thiebaux président de la CME (Commission Médicale d'Etablissement) du CH le Mas Careiron quant à sa collaboration active à la politique de Mr Nogrette, directeur de notre établissement dont nous réclamons la démission avec la nomination d'un médiateur. Malheurseument ce couple infernal avait fui probablement pour ne pas avoir à s'expliquer devant le personnel.

Pour les soins, pour nos droits, pour l'emploi, le personnel a manifesté encore uen fois sa résistance et sa combativité.

L'assemblée générale de l'après midi voté la poursuite de la grève reconductible, le personnel s'est fixé un prochain rendez-vous le le 18 juin : CTE, journée d'action dans l'administration dés 9H avec pique nique et musique




Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21807
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 19 Sep 2015, 12:44

Appel

Contention : la dérive sécuritaire

Un collectif de psychiatres lance un appel contre cette pratique qui consiste à attacher les malades.

... http://www.liberation.fr/politiques/201 ... re_1378418
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 11 Mar 2016, 17:23

A Dijon, les soignants craignent pour l'avenir de la psychiatrie

A Dijon, les soignants craignent pour l'avenir de la psychiatrie. Ils étaient près de 150 à manifester devant l'Agence régionale de santé ce jeudi après-midi. Venus de toute la grande région, ils protestent contre les groupements hospitaliers de territoire (GHT). A partir du 1er juillet prochain, dix hôpitaux de Côte-d'Or et de Haute-Marne seront regroupés au sein d'une même structure.

La psychiatrie, parent pauvre de la médecine

Le but, c'est de faire des économies, mais c'est encore la psychiatrie qui va trinquer. « Par rapport à d'autres spécialités comme la cardiologie ou la réanimation, on sait bien que la psychiatrie a toujours été le parent pauvre de la médecine, dénonce Sylvie Gavezzi, infirmière psychiatrique et secrétaire de la CGT à la Chartreuse à Dijon. La psychiatrie n'intéresse pas : on ne rapporte pas d'argent, on a des patients qui sont hospitalisés longtemps, parce qu'ils ont des pathologies qui nécessitent des hospitalisations longues. »

... https://www.francebleu.fr/infos/sante-s ... 1457636776
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 30 Juin 2016, 03:20

Saint-André: à l’EPSM, la mobilisation a payé

Lundi matin, dès 9 h, suite à l’appel des organisations syndicales de l’EPSM (SUD, CGT et UNSA), une quarantaine d’agents se sont mobilisés : « des personnels venant de Roubaix essentiellement, car ce sont les plus touchés par la remise en cause des accords », a souligné Jan Pauwels, le représentant de la CGT. Les syndicats se sont positionnés contre le fait que les agents de jour, déjà forcés de travailler certaines périodes de nuit, se voient lésés de jours de repos.

... http://www.lavoixdunord.fr/region/saint ... 06n3598613
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 10 Juil 2016, 15:12

HAUTE-SAVOIE
Thonon : les personnels du service psychiatrique en grève lundi

Les personnels du service de psychiatrie adulte des Hôpitaux du Léman seront en grève à compter de ce lundi 11 juillet. En difficultés depuis plusieurs mois, ils manifesteront à 14h30 devant le centre hospitalier.

Les personnels du service de psychiatrie adulte des Hôpitaux du Léman seront en grève à compter de ce lundi 11 juillet. En difficultés depuis plusieurs mois, ils manifesteront à 14h30 devant le centre hospitalier.

Parmi leurs revendications ? Ils exigent des réponses au manque de personnel, à la vétusté des locaux ou encore à la mise en sécurité du site des Morillons. Selon le syndicat CGT, « les soignants subissent de plus en plus de violences physiques et verbales de patients et de familles ».

L’unité chablaisienne se heurte aussi à un risque de délocalisation au profit de La Roche-sur-Foron. « Dans le Chablais, on estime à 4 200 le nombre de personnes souffrant de troubles psychiques sévères.

... http://www.ledauphine.com/haute-savoie/ ... reve-lundi
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede Pïérô » 11 Nov 2016, 21:18

Toulouse, dimanche 13 novembre 2016

Ateliers de discussion : face à la psychiatrie.

à 14h, Pavillons Sauvages, 35 av Jean Dagnaud, Toulouse

Dans le cadre des rencontres "Face à la psychiatrie: deux journées pour en parler" organisées aux Pavillons Sauvages le sam 12 et le dim 13 nov, nous proposons des ateliers de discussions en petits et grands groupes, en partenariat avec SAS (assoc de santé communautaire toulousaine).

Plusieurs thématiques envisagées : Quelles solidarités avec les personnes psychiatrisées ? Nos relations aux soignants et aux médocs ? la folie c'est politique...et toutes les idées qui surgiront sur place !

Ces journées sont organisées par un petit groupe de personnes concernées de très prés ou d'un peu plus loin, par la folie. Les deux journées sont ouvertes à toutes et tous. On prévoit de quoi vous abreuver et vous restaurer.

Entrée à prix libre et adhésion annuelle à 1 euros

https://toulouse.demosphere.eu/rv/13976
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21807
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 16 Jan 2017, 17:24

Lyon

Mobilisation des personnels du CHS Le Vinatier En assemblée générale Le mardi 17 janvier 2017 à 14h30

http://vinatier.reference-syndicale.fr/ ... -a-14h-30/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 08 Avr 2017, 16:38

Vinatier : le personnel en grève pour maintenir la proximité des soins

Une partie du personnel du premier hôpital psychiatrique de France est en grève depuis lundi 3 avril. de pédopsychiatrie. Il proteste contre la dégradation des conditions de la prise en charge des patients notamment en pédopsychiatrie.

Les soignants se rassemblent autour du sort de la pédopsychiatrie, principale victime du nouveau plan de rigueur exigé par l’agence régionale de santé (ARS). 143 grévistes ont été recensés par la direction, lundi 3 avril.

L’hôpital du Vinatier doit économiser 3,5 millions d’euros supplémentaires pour 2017, et la ponction budgétaire devrait se poursuivre en 2018 et 2019.

Afin de mettre ses comptes au clair, et parce que la masse salariale représente la principale charge d’un hôpital, l’établissement doit « rendre » 80 postes. Une situation intolérable pour les soignants.

L’hôpital public à l’abandon

Plusieurs unités de soins, services de jour, centre médico-psychologiques, ferment. La « psychiatrie de secteur », au plus près des patients, est en danger.

Un pédopsychiatre souhaitant rester anonyme et membre du collectif de défense de la pédopsychiatrie du Vinatier, témoigne :

« Ce sont les patients les plus fragiles qui vont trinquer. S’il faut faire 45 minutes ou 1 heure de transport par semaine pour que son gamin voie un psychiatre, beaucoup de familles vont décrocher. »

Pour ce médecin, la réorganisation prévue est le symptôme d’un abandon de « ce qui faisait l’hôpital public ».

... http://www.rue89lyon.fr/2017/04/04/vina ... nce-crise/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 10 Avr 2017, 17:01

Vinatier suite
Appel à la grève pour le 12 avril 2017

Refusons la dictature de la finance !

La CGT du Vinatier appelle tous les personnels à se mobiliser et à faire grève le mercredi 12 avril pour aller au conseil de surveillance.

Depuis maintenant plusieurs mois nous sommes en luttes sur notre hôpital. Nous refusons d’être mis au dos du mur par des enjeux financiers qui détruisent nos métiers, nos missions, nos services.

Nous disons NON au démantèlement de notre outil de travail ! Non aux fermetures de structures extra muros de proximité, d’unités, de foyers, de la radio ! La population ne doit pas être abandonnée !

Nous disons NON aux réorganisations et aux suppressions de postes imposées aux pôles par les mesures d’économies. Nous défendons une psychiatrie publique qui permette l’accès aux soins et à la prévention pour tout le monde. En psychiatrie, le soin c’est l’humain !

Nos revendications :
• Non au démantèlement de la psychiatrie adulte et de la pédopsychiatrie de secteur
• Non aux fermetures de lits, d’unités, de foyers, de la radio, des structures de proximité
• Non à l’abandon des populations au nom des économies
• Pour la défense de la psychiatrie publique de secteur
• Pour l’accès de tous aux soins et à la prévention
• Non à l’institutionnalisation du mépris et de la souffrance au travail
• Non aux réductions d’effectifs, aux 49,5 suppressions de postes et aux économies de fonctionnements (non remplacement de maternités, de maladies, gel de postes vacants)

Face à ces attaques, nous ne resterons pas muets, nous n’accepterons pas en silence. Notre force c’est la solidarité et le mouvement collectif de résistance qui se développent sur notre hôpital !

RDV à 14h30 devant le bureau des entrées.

Nous irons ensuite au Conseil de surveillance qui débute à 15h.


http://vinatier.reference-syndicale.fr/ ... vril-2017/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 12 Avr 2017, 08:24

Dijon : des patients sur des lits de camp au centre hospitalier de la Chartreuse

À la Chartreuse, hôpital psychiatrique de Dijon, certains patients dorment parfois sur des lits de camps faute de vrais lits disponibles. Depuis deux ans, trois unités d'une vingtaine de lits ont été fermé.

Cela fait des années que les syndicats tirent sur la sonnette d'alarme. Des années aussi que la direction promet qu'il s'agit d'une phase de transition en attendant une réorganisation des soins. Peu importe pour les patients et leur famille : les faits sont là, certains malades dorment sur des "lits d'appoint" reconnaît la direction, parfois aussi dans les bureaux des médecins rajoute la CGT de la Chartreuse.

... https://www.francebleu.fr/infos/sante-s ... 1491831279
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede Pïérô » 04 Mai 2017, 21:18

Hôpital psychiatrique d’Allonnes: appel à la grève pour vendredi

L’intersyndicale CGT-FO-Sud de l’établissement public de santé mentale de la Sarthe, à Allonnes, appelle le personnel à participer au mouvement de grève et de manifestation, ce vendredi 5 mai.

« Les restrictions budgétaires et les plans d’économies, menés depuis plusieurs années pour soi-disant réduire les déficits, détruisent progressivement la psychiatrie », estiment les syndicats. Ils évoquent la suppression de sept postes de psychologues en pédo-psychiatrie, à compter du 1er août, « allongeant de fait l’attente de plusieurs mois pour obtenir un rendez-vous ».

... http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-l ... di-4964404
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21807
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité