Petite enfance en luttes, " Pas de bébés à la consigne ! "

Re: " Pas de bébés à la consigne ! "

Messagede bipbip » 01 Juil 2015, 03:50

Les professionnels de la petite enfance en grève pour réclamer des emplois

Des personnels de la mairie de Paris manifestaient ce lundi, et des crèches de la capitale étaient en grève pour réclamer des créations de postes, afin de défendre la qualité de l'accueil des tout-petits.
Read more at http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... oQ2q6h0.99

... http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... 94362.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: " Pas de bébés à la consigne ! "

Messagede Pïérô » 03 Jan 2016, 02:14

Argenteuil, mercredi 6 janvier 2016
Grève et assemblée générale - crèches d'Argenteuil

En ces temps difficiles pour nos porte-monnaie et notre moral, il n'est pas évident pour certains d'entres-nous de prendre la décision de perdre des journées de salaire. Mais rassurez-vous, le D.R.H d'Argenteuil vous retire cette épine du pied !

Comme annoncé dans notre précédent tract, nous avions déposé le mardi 9 décembre 2015 un préavis de grève reconductible à compter du mercredi 16 décembre. Le D.R.H. nous annonce le lundi 14 décembre à 14 H 16 que ce préavis est illicite : il ne comporte pas l'heure de début de la grève !!Étonnant lorsque l'on sait que le préavis déposé en intersyndicale en février 2015 et rédigé de la même façon (sans précision sur l'heure) a été accepté.

Nous ne pouvons qu'admirer le zèle de Fidèle Disciple :« la D.R.H. s'améliore » nous dit-il. Cette information n'étant pas, à l'heure où nous écrivons redescendue dans les services et ce pour chaque agent, que va-t-il se passer demain ?

Que va-t-il être dit aux parents des enfants des crèches ce soir, alors qu'hier soir on leur annonçait que leurs enfants ne seraient pas accueillis mercredi ?

A vouloir nous couper l'herbe sous le pied aussi tardivement, l'administration porte l'entière responsabilité de la désorganisation des services municipaux.

Quant à nous, pas de problème : nous appliquerons la loi. Mais ce n'est que partie remise, car nous déposons à nouveau un préavis de grève reconductible et ce en bonne et due forme après consultation de nos avocats pour le mercredi 6 janvier 2016, 0 h 11 mn 37 s et 4 dixièmes. Pour dire une fois de plus :
• NON aux 38 heures,
• NON à la mise en place autoritaire et inéquitable des nouveaux horaires,
• NON à l'application unilatérale des textes de loi lorsque cela arrange l'employeur.

Toutes et tous en greve mercredi 6 janvier 2016

Assemblée générale de grévistes a 9 h 00 devant l'hôtel de ville

http://paris.demosphere.eu/rv/43985
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: " Pas de bébés à la consigne ! "

Messagede Pïérô » 07 Jan 2016, 14:30

Agglo de Saintes : préavis de grève au service petite enfance

Les agents réclament deux jours de congés supplémentaires et une équité de salaires. Trois crèches pourraient fermer jeudi

Deux jours supplémentaires liés à la pénibilité du travail et une équité de salaires pour toutes les auxiliaires de puériculture. Voilà en résumé ce que réclame la CGT des agents territoriaux de la Ville et de la CdA de Saintes pour le personnel du service petite enfance.

... http://www.sudouest.fr/2016/01/05/agglo ... 1-1531.php
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: " Pas de bébés à la consigne ! "

Messagede Pïérô » 21 Jan 2016, 15:35

Bobigny, vendredi 22 janvier 2016

Grève et manifestation des crèches départementales
• 10h : Assemblée Générale salle des conférence Immeuble Picasso,
• 14h : Manifestation à sur le parvis de la préfecture

Agents des crèches départementales, parents d'enfants en crèche : grève le vendredi 22 janvier

L'assemblée des personnels du 12 janvier 2016 a décidé d'un mouvement de grève le 22 janvier 2016, jour du comité technique qui doit examiner les modalités d'application du nouveau règlement intérieur des crèches et l'organisation des congés d'été.

Assez du mépris de l'administration, assez des pseudo réunions de concertation où tout est décidé d'avance, des sondages pré orientés ; ras le bol des conditions de travail dégradées !

Le service ferme toutes les crèches les 2 premières semaines d'août et incite fortement les agents à poser leurs congés à cette période ; il refuse les congés bonifiés en septembre aux agents qui les demandent, il oblige à épargner les congés sur un CET, ferme le service public à la population, entrave encore davantage nos conditions de travail, remplace les crèches fermées en août par des assistantes maternelles, ou des Maisons d'Assistantes Maternelles.

Ce que met en place le département est en lien avec la politique du gouvernement qui baisse les subventions de fonctionnement aux services publics, applique la métropole du Grand Paris, division du département en 4 intercommunalités d'ici à 2018 et que le département répercute sans broncher ; le service des crèches départementales éclaterait et disparaîtrait !

Nous exigeons :
• retrait du nouveau règlement intérieur des crèches ; aucun régime spécifique de congés pour les personnels des crèches départementales ;
• maintien de notre statut, des acquis locaux : congés, RTT ;
• aucun remplacement des places de crèches par des assistantes maternelles, ou des MAM ;
• remplacement de tous les postes vacants, renforcement de l'équipe de soutien par des créations de postes, de manière à assurer 1 AP/5enfants sur toute l'amplitude horaire ;
• retour des contrats emploi-formation, véritable moyen de déroulement de carrière pour les personnels et assurer un service avec du personnel qualifié ;
• respect du Schéma Petite Enfance et parentalité ; respect du rythme et des besoins de l'enfant, sur toute l'année.

Agents, parents avec les enfants,
• 10h : Assemblée Générale salle des conférence Immeuble Picasso,
• 14h : Manifestation à sur le parvis de la préfecture

Toutes les crèches doivent être fermées !

Syndicat CGT Crèches et PMI 93 et sa section U.F.I.C.T

http://www.libertaires93.org/Greve-dans ... tales.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: " Pas de bébés à la consigne ! "

Messagede bipbip » 13 Déc 2016, 13:19

Paris mercredi 14 décembre 2016

Repas de soutien aux licenciées de la crèche « La Maison Kangourou »

à 18h, La Nouvelle Rôtisserie, 4 rue Jean et Marie Moinon, Paris 10e

Nos camarades ont été licenciées pour des faits d'insubordination répétés, notamment vouloir se mettre en grève !!!

Mises à pied sans solde, elles subissent l'arbitraire patronal... Faisons jouer à plein la solidarité de classe !

Menu : 8 €

La soirée est organisée par le collectif KIR

Kitchen Is Revolution !

https://paris.demosphere.eu/rv/51838

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: " Pas de bébés à la consigne ! "

Messagede bipbip » 19 Jan 2017, 17:50

Samedi 21 janvier 2017 à Paris

Forum « Pas de Bébés à la Consigne »

Modes d'accueil de la petite enfance :
donner toute(s) leur(s) place(s) aux bébés

de 9h à 17h, Bourse du Travail de Paris, 3 rue du château d’eau

Il était une fois un beau pays qui depuis quarante ans créait des modes d'accueil de plus en plus soucieux d'y bien choyer les bébés et d'aider à bien accommoder la vie familiale avec la vie professionnelle de leurs mamans et papas...

Puis un beau jour le souverain du quinquennat passé et sa ministre décrétèrent qu'il fallait serrer les berceaux pour que plus de bébés fussent plutôt gardés qu'accueillis, quitte à être moins gentiment cajolés.

Le souverain du quinquennat présent, malgré ses promesses de redonner de l'air et du jeu aux modes d'accueil tout en les faisant croître et multiplier, ne revint pas sur l'infâme décret.

Autrefois accueillir les bébés ne valait pas métier, et cet art aujourd'hui doit être remis sur le métier. La fin du quinquennat se profilerait-elle sans que fut confirmé que l'étoffe desdits métiers serait justement redorée ?

Alors le conte de fées se cognerait bien là sur le décompte des faits...

Autrement dit :

Tout le monde s'accorde sur l'enjeu majeur que représente l'accueil des jeunes enfants pour leur développement, celui de leur famille et de la société.

Pourtant l'écart est majeur :
• entre cet enjeu et la réalité des dispositifs d'accueil : en 2014, parmi la population active, quatre familles sur cinq ont un enfant de moins de 3 ans et, malgré des progrès depuis 10 ans, seuls 55 enfants de cet âge sur 100 peuvent être accueillis dans un mode d'accueil officiel (33% chez une assistante maternelle et 16,5% en mode d'accueil collectif 1 ). Il manque toujours 350 000 à 400 000 places d'accueil...
• entre les décisions des pouvoirs publics (le décret Morano non abrogé à ce jour) et les retards accumulés (l'absence d'un plan des métiers de la petite enfance digne de ce nom) d'une part, et la connaissance des enjeux du développement des jeunes enfants et ses conséquences en matière d'accueil d'autre part.

Cependant le rapport de la mission menée par Sylviane Giampino sur «le développement de l'enfant, les modes d'accueil et la formation des professionnels» présente une analyse des enjeux du développement et de l'épanouissement du très jeune enfant et des propositions quant aux modes d'accueil et à la formation des professionnels tout à fait inspirantes pour les pouvoirs publics et les gestionnaires de l'accueil de la petite enfance. Mais le gouvernement saura-t-il s'en saisir et y apporter toutes les suites favorables ?

Pour sa part le collectif «Pas de bébés à la consigne» a rendu publiques ses revendications concernant l'abrogation et la réforme du décret Morano 2 et ses propositions en faveur d'un plan métiers de qualité pour un accueil de qualité 3 (cf. encadré ci-contre).

L'année 2017, celle d'élections nationales décisives, doit remettre «L'accueil de la petite enfance en débat sur la place publique» afin que tous les acteurs concernés, parents, professionnel-les, responsables politiques, élu-es et gestionnaires de modes d'accueil se replacent en situation de peser sur l'avenir des modes d'accueil du jeune enfant.

Si tous ensemble, brandissons la parole et témoignons, le petit rêve des modes d'accueil deviendra grand !

Programme du forum

«L'accueil de la petite enfance en débat sur la place publique»


- Plénière, matin
• Présentation de l'enjeu du développement des modes d'accueil et de la formation des professionnel-les de la petite enfance par le Collectif Pas de Bébé à Consigne
• La construction sociale de la qualité dans les services d'accueil collectif du jeune enfant. Pluralité de modèles d'organisation et enjeux de gouvernance par Cécile Chanut-Guieu, Enseignant-Chercheur en Sciences de Gestion Aix Marseille Univ, CNRS-LEST, Aix-en-Provence, France

- 3 ateliers en parallèle, matinée et début après-midi
• Materner - éduquer - socialiser dans les modes d'accueil : comment «bien» faire tout cela à la fois ?
• De quels métiers avons-nous besoin pour «bien» accueillir les jeunes enfants ?
• Comment «bien s'occuper» des professionnels de la petite enfance pour qu'ils s'occupent «bien» des enfants ?

- Plénière, fin après-midi
• Synthèse des ateliers et clôture «mobilisatrice»

Ont déjà annoncé leur participation au Forum

• Marie Bonnafé, médecin et présidente de l'association ACCES
• Suzon Bosse Platière, formatrice petite enfance
• Catherine Bouve, responsable formation initiale, docteur en sciences de l'éducation
• Marie-Laure Cadart, médecin et anthropologue
• Pierre Delion, professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à Lille
• Agnès Florin, professeur de psychologie de l'enfant et de l'éducation à Nantes
• Bernard Golse, professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent au CHU Necker - Paris
• Frédéric Jésu, consultant et militant associatif
• Danièle Rapoport, présidente de l'association Bien-traitance formation et recherches
• Myriam Rasse, psychologue en crèche, directrice de l'association Pikler Lóczy France
• Sylvie Rayna, maître de conférence en psychologie de l'éducation à l'ENS de Lyon
• Marie-Paule Thollon-Béhar, psychologue du développement

http://www.cgt94.fr/spip.php?breve1817
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: " Pas de bébés à la consigne ! "

Messagede Pïérô » 11 Fév 2017, 21:51

Saint-Etienne : le mouvement de grève des personnels de la petite enfance maintenu

Pas de cantine dans une cinquantaine d’écoles stéphanoises ce jeudi… Et des crèches au fonctionnement plus ou moins perturbé. L’appel à la grève de la CGT auprès des personnels de la petite enfance est maintenu malgré des discussions avec la ville de Saint-Etienne. La municipalité affirme avoir pourtant apporté des réponses à chacune des revendications. Celles-ci portent sur les conditions de travail et sur les effectifs

... http://www.activradio.com/saint-etienne ... -maintenu/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: " Pas de bébés à la consigne ! "

Messagede bipbip » 11 Mar 2017, 15:34

Soutien aux licenciées de la Maison Kangourou

Paris dimanche 12 mars 2017

LudoKrêpe Party
en soutien aux licenciées de la Maison Kangourou

F. et S. ont été mises à pied et licenciées de la crèche "La Maison Kangourou" pour des faits d'insubordination, notamment se mettre en grève...

Vous pouvez les soutenir en venant manger des crêpes et jouer à des jeux de société.

A partir de 14h La Nouvelle Rôtisserie, 4 rue Jean et Marie Moinon, Paris 10e

Prix libre

https://paris.demosphere.eu/rv/53739

Image

http://www.cnt-f.org/subrp/spip.php?article1051
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Petite enfance en luttes, " Pas de bébés à la consigne !

Messagede Pïérô » 19 Mar 2017, 03:31

Le Mans. Préavis de grève dans les crèches ce vendredi
Le projet de nouvelle organisation du service petite enfance de la Ville du Mans est vivement contesté par les personnels. À l’appel des syndicats FSU-CGT, un préavis de grève est déposé ce vendredi jusqu’au 7 avril.
... http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-l ... di-4863582

Le Mans Crèches : les grévistes obtiennent la suspension de la réorganisation
À l'appel de la FSU et de la CGT, plus de 80 agents du secteur des crèches de la ville du Mans ont manifesté ce vendredi après-midi leur mécontentement face à un projet de réorganisation. De nombreuses crèches étaient d'ailleurs fermées cet après-midi dans le cadre de l'appel à la grève.
... http://www.lemainelibre.fr/actualite/le ... 017-184725
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Petite enfance en luttes, " Pas de bébés à la consigne !

Messagede Pïérô » 16 Mai 2017, 21:47

Ajaccio : préavis de grève illimitée dans les crèches municipales

Un préavis de grève illimitée, prenant effet demain, mercredi, a été déposé par le STC de la ville d'Ajaccio pour l'ensemble du personnel municipal de la direction de la petite enfance. Un mouvement qui risque d'impacter très fortement le fonctionnement de l'ensemble des crèches municipales ajacciennes, au point de contraindre à leur fermeture si les discussions avec la direction municipale ne reprennent pas d'ici là.

Le personnel des crèches municipales réclame notamment des recrutements et une revalorisation salariale.

http://www.corsematin.com/article/derni ... unicipales
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Petite enfance en luttes, " Pas de bébés à la consigne !

Messagede Pïérô » 21 Mai 2017, 02:54

Le mouvement se durcit : La colère des personnels des crèches d'Ajaccio

Les négociations de mercredi n’ont rien apporté de nouveau au mouvement entamé par les personnels des crèches de la ville d'Ajaccio. Jeudi matin elles ont donc poursuivi et sont de nouveau descendues dans la rue, à hauteur de la Maison Carrée, pour réitérer leurs revendications en bloquant l’accès de la circulation vers le port et la sortie de la ville

Revenons aux fondamentaux et rappelons les motifs de ce mouvement qui date de deux mois avec le STC, qui a lancé un préavis de grève pour les raisons suivantes : •Les quotas réglementaires d’encadrement ne sont plus respectés, au détriment de la sécurité des enfants
• Les difficultés particulières des conditions de travail auxquelles sont soumis ces personnels ne sont pas reconnus (pénibilité, moyens limités, rémunérations)
• L’autorité municipale semble hermétique aux revendications pourtant légitimes et mesurées des agents
A ce jour, les négociations entamées mercredi n’ont toujours pas abouti.
Et le représentant du STC, M. Antoine Cervetti d’ajouter : « Conscient des problématiques propres au secteur de la petite enfance, le STC est donc entièrement solidaire des personnels des crèches et multi-accueils pour continuer le mouvement. Je rappelle que nous avons eu une discussion avec le Directeur Général des Services, M. Rossini, au terme de laquelle un protocole d’accord a été établi. Mais ce dernier n’a pas été respecté par la ville et nous avons de ce fait remis un préavis de grève. »
En savoir plus sur http://www.corsenetinfos.corsica/Le-mou ... stmdqTZ.99

... http://www.corsenetinfos.corsica/Le-mou ... stmdqTZ.99
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Petite enfance en luttes, " Pas de bébés à la consigne !

Messagede bipbip » 16 Aoû 2017, 16:49

Moins d’emplois aidés : catastrophe pour les crèches

Pour le secteur de l’aide à la personne, la diminution du nombre d’emplois aidés est une catastrophe. Comment les crèches vont-elles fonctionner ?

... http://www.temoignages.re/politique/act ... ches,90361
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Petite enfance en luttes, " Pas de bébés à la consigne !

Messagede bipbip » 11 Jan 2018, 21:46

À Marseille, les salariés de cette crèche travaillent sans être payés

72 salariés n’ont toujours pas perçu leur salaire de décembre. Ils ont entamé un mouvement de grève tout en assurant l’accueil des enfants. La Ville, qui finance en partie les places de crèche, a demandé l’organisation d’un comité de pilotage.

« Nous sommes très inquiets, parce que l’on sait qu’il y a 73 salariés qui ne sont pas payés et des organisations familiales qui dépendent de l’issue de la situation », déplore ce papa d’un petit blondinet de 18 mois, accueilli depuis septembre dernier dans la crèche associative Balou du cours Julien. Une des trois structures sur Marseille, dont les salariés n’ont toujours pas perçu leur salaire de décembre et continuent malgré tout d’accueillir les enfants, tout en observant depuis mercredi un mouvement de grève illimité avec le soutien de la CFDT. Comme beaucoup de parents, ce papa qui soutient le mouvement des personnels commence à sérieusement s’affoler. « On ne sait pas ce qui se passe et nous n’avons aucune lisibilité », assurait-il mercredi en fin d’après-midi, au cours d’une assemblée générale devant la crèche du cours Julien. Sur place, salariés et élus du CE tentaient de répondre aux interrogations des familles, alors que leur avenir est menacé. « Nous avons découvert la situation le 2 janvier au retour des vacances de Noël », affirme Juliette Masson, directrice de la crèche du cours Julien. « L’explication du gestionnaire c’est que la banque nous a lâchés et les subventions ont tardé à venir. Personne ne comprend réellement ce qui se passe. »

... http://www.lamarseillaise.fr/marseille/ ... etre-payes
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités