Page 23 sur 23

Re: Luttes secteur santé public-privé

MessagePosté: 06 Jan 2018, 16:32
de bipbip
Le Kremlin-Bicêtre : fin de la grève aux urgences pédiatriques

En grève depuis le 27 décembre, le personnel paramédical des urgences pédiatriques de l’hôpital Bicêtre a levé le mouvement ce jeudi à 19 heures. Après un rendez-vous avec la direction des ressources humaines, les représentants du personnel ont estimé avoir reçu des « garanties suffisantes » pour cesser le conflit. Les grévistes — qui ont toujours assuré l’accueil et la prise en charge des patients — réclamaient « les effectifs nécessaires pour prendre en charge convenablement les enfants ». L’AP-HP, dont dépend l’établissement, avait déjà consenti à l’augmentation du nombre de lits d’hospitalisation de courte durée et à ajuster « les effectifs requis en infirmiers et en aides-soignants. »

... http://www.leparisien.fr/val-de-marne-9 ... 483839.php

Re: Luttes secteur santé public-privé

MessagePosté: 08 Jan 2018, 12:20
de Pïérô
CHU de Tours : nouvelle manifestation contre la suppression de lits et postes à l'hôpital Bretonneau

En Indre-et-Loire, le personnel continue de se battre pour éviter la suppression de plusieurs centaines de postes et de lits. Ce vendredi, ils se mobilisaient contre les suppressions prévues dans le service neurologie.

Le personnel de l'hôpital Bretonneau manifeste ce vendredi pour protester contre la suppression de lits et de postes au service neurochirugie où 12 postes devraient être supprimés. Six lits devraient également être supprimés et l’hôpital de semaine fermé à partir du 1er février.

... https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 95805.html

Re: Luttes secteur santé public-privé

MessagePosté: 11 Jan 2018, 18:26
de bipbip
Les urgences de Vannes en grève illimitée
Une majorité du personnel des urgences de l'hôpital est en grève reconductible, depuis lundi matin, pour dénoncer des manques de moyens et de sécurité.
Depuis lundi matin, près d'une trentaine de soignants sont en grève, soit 80 % des effectifs. Un mouvement qu'ils comptent reconduire en attendant une amélioration de leurs conditions de travail.
La mobilisation
Agressions verbales et physiques, manque de lits, de brancards, des temps d'attente qui peuvent atteindre la dizaine d'heures pour les patients... Le personnel des urgences de l'hôpital de Vannes est à cran.
Depuis hier matin, près d'une trentaine de soignants sont en grève, soit 80 % des effectifs. « Nous sommes toujours très en colère sur le plan de la sécurité », explique Olivier Nicolet, secrétaire adjoint de la section CGT du Centre hospitalier Bretagne Atlantique (CHBA), qui avait déjà déposé un préavis de grève en décembre après l'agression physique d'un salarié.
... https://www.ouest-france.fr/bretagne/va ... ee-5493181

Gréve générale aux urgences d'Auch
Il y a longtemps que l’on s’y attendait: un préavis de grève reconductible sine die sera déposé ce jeudi matin aux services des urgences du centre hospitalier d’Auch ! Si, juridiquement parlant, la grève prendra effet à compter de samedi minuit passée, elle ne se concrétisera réellement qu’à partir de lundi. Déjà, à l’automne dernier, les médecins urgentistes avaient envisagé un tel mouvement, puis l’avaient ajourné à la suite d’« espoirs » nés de concertations avec le directeur du centre hospitalier Julien Couvreur, mais aussi de l’intervention dans le dossier de l’organisation des urgences gersoises de l’Agence régionale de la santé (ARS), notamment interpellée par l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf, représentée par son délégué régional le Dr. Franck Becker).
« Il s’agit d’une grève générale de tous les personnels des urgences, médecins et personnels soignants, souligne le Dr. Monique de Brito (médecin au CH et déléguée départementale Amuf). Nous n’en pouvons plus que l’administration se moque de nous. Voilà des mois que l’on tire la sonnette d’alarme. »
... https://www.ladepeche.fr/article/2018/0 ... -auch.html

Re: Luttes secteur santé public-privé

MessagePosté: 12 Jan 2018, 12:27
de Pïérô
Tours
Neurochirurgie au CHU : nouvelle manifestation samedi
Les grévistes ont aussi écrit à la ministre de la santé.
Après le lancement d'une grève et une manifestation devant l'hôpital Bretonneau il y a quelques jours, les équipes de neurochirurgie du CHU de Tours vont poursuivre leur mobilisation ce samedi 13 janvier en allant manifester de 14h à 16h dans le centre-ville, Place Jean Jaurès. "L'objectif est de les informer sur la restructuration du service et ses conséquences sur leur prise en charge" précisent les syndicalistes qui animent ce mouvement.
Soutenu par la CGT et Sud, le personnel en grève depuis le 28 décembre dénonce de "nombreuses" suppressions de postes dans le service de neurochirurgie dans le cadre du programme Nouvel Hôpîtal Trousseau Horizon 2026 et une détérioration de leurs conditions de travail mais aussi du suivi des patients.
... http://www.info-tours.fr/articles/tours ... on-samedi/

Grève du personnel de neurochirurgie au CHU de Tours : lettre ouverte à la Ministre
En grève depuis le 28 décembre, le personnel de neurochirurgie du CHU de Tours alerte sur les conditions de travail au sein du service. Conditions de travail détériorées qui ne peuvent que porter préjudice non seulement aux personnels de santé mais aussi aux usagers. Lettre ouverte à Madame la Ministre des Affaires sociales et de la Santé.
... https://larotative.info/greve-du-personnel-de-2577.html

Re: Luttes secteur santé public-privé

MessagePosté: 13 Jan 2018, 16:59
de bipbip
Côte-d'Or : les salariés de l'Ehpad de Semur-en-Auxois au bord de la crise de nerf

Cette semaine se termine de manière très revendicative au centre hospitalier de Semur-en-Auxois. Le syndicat CGT appelle à une grève générale ce vendredi 12 janvier et dénonce une "maltraitance institutionnelle" générée par le manque d'effectifs.

... https://www.francebleu.fr/infos/sante-s ... 1515682656

Re: Luttes secteur santé public-privé

MessagePosté: 14 Jan 2018, 23:43
de bipbip
Manif du CHU de Bordeaux vers l'ARS.

L'intersyndicale CGT, FO et SUD a déposé un parcours en pref pour une manif qui va consister à faire converger deux mouvements sociaux du CHU vers l'ARS.

Il s'agit des conflits qui ont lieu dans le même temps aux urgences de St André (sous effectif, stop à l'alternance jour/nuit, etc) et l'autre sur l'ensemble du CHU pour le personnel en horaire dérogatoire pour lequel la direction demande des compensations horaires lors des congés maladie en autre.

Le secteur de la santé est en pointe sur les luttes sociales en ce moment. Venez soutenir ce secteur qui en a bien besoin !

Rendez-vous lundi 15 janvier :
A 14h au rond point CH de Charles Perrens/urgence CHU Pellegrin départ vers 14h 30.
Ou rdv à 14h30 sur la parvis de l'église sainte eulalie pour un départ à 15h.
Arrivé à l'ARS vers 15H30.

https://gironde.demosphere.eu/rv/8319

Re: Luttes secteur santé public-privé

MessagePosté: 15 Jan 2018, 21:40
de bipbip
Toulouse : les agents du pôle médecine et traumatologie de Purpan en grève illimité
Les agents du pôle médecine et traumatologie de l'hôpital Pierre Paul Riquet sont en grève illimitée à partir du lundi 15 janvier. Cela concerne 12 services. Le personnel dénonce une réorganisation des services.
... https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 01469.html

Mirecourt : nouvel appel à la grève à Ravenel
" Combattons les vents contraires ! ". C'est ainsi que débute le communiqué envoyé ce lundi par la CGT à la presse. CGT qui lance un nouvel appel à la grève après celui du 17 novembre dernier. Ce jour-là, les manifestants (photo) dénonçaient la suppression d'unités de soins, l'insuffisance de moyens humains et un plan d'économies précipité (2,5 millions d'euros d'ici 2020).
Les revendications sont plus ou moins les mêmes, 2 mois plus tard. "Ne soyez pas dupes, la direction est le bras armé de l'ARS et appliquera, sans scrupules, le démantèlement programmé par le pouvoir de l'argent... " nous explique-t-on dans ce même communiqué avant d'ajouter " La dette est instauré dans le but de favoriser les bénéfices des grands scélérats de ce monde sans humanité...".
Rendez-vous est donné le vendredi 19 à 9h30 devant l'administration générale avant un défilé dans les rues de Mirecourt avec tractage au rond-point de l'Europe.
https://www.vosgestelevision.tv/Fil-inf ... Jve65.html

Re: Luttes secteur santé public-privé

MessagePosté: 15 Jan 2018, 22:17
de bipbip
Le ras-le-bol" du personnel de l'Ehpad de Saint-Hilaire-du-Harcouët

Le personnel de l'Ehpad de Saint-Hilaire-du-Harcouët (Manche) s'est mobilisé devant les locaux de la direction du centre hospitalier pour dénoncer sa "grande souffrance physique et psychologique", ce vendredi 12 janvier 2018.

Le personnel de l'Ehpad du centre hospitalier de Saint-Hilaire-du-Harcouët (Manche) tire la sonnette d'alarme. Depuis plusieurs mois déjà, il dénonce "une grande souffrance physique et psychologique liée à de mauvaises conditions de travail", explique Nathalie Jehenne, représentante syndicale. Une quarantaine de soignantes et d'agents hospitalier a donc manifesté ce vendredi 12 janvier 2018 devant les bureaux de la direction pour dénoncer notamment "la maltraitance institutionnelle" au sein de l'établissement. Le seuil des dix arrêts de travail "pour épuisement a été dépassé la semaine passée, selon la syndicaliste, et l'on note un arrêt pour burn-out". Elle poursuit : "En quittant le travail, notre collègue voulait se foutre en l'air. Très souvent le personnel soignant est rappelé ou appelé à rester pour pallier le manque d'effectif, donc forcément, il finit par s'user après 12 heures de travail". Les agents considèrent, aujourd'hui, ne plus être respectés dans leur mission "qui est de prodiguer des soins de qualité" aux 136 résidents de l'Ehpad de Saint-Hilaire.

"Il y a clairement une maltraitance institutionnelle"

... https://www.lamanchelibre.fr/actualite- ... u-harcouet

Re: Luttes secteur santé public-privé

MessagePosté: 17 Jan 2018, 01:02
de Pïérô
Poissy : une manifestation devant l’hôpital pour accueillir la ministre

Près de 50 personnes rassemblées devant l’hôpital des Yvelines ont cherché à adresser un message à Agnès Buzyn pour défendre l’hôpital public.

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a été chahutée ce lundi après-midi à Poissy. Alors qu’elle participait à la pose de la première pierre du futur bâtiment construit dans le cadre du projet de modernisation de l’hôpital, elle a été interpellée par une cinquantaine de manifestants regroupés devant l’entrée de l’établissement. Déterminés à se faire entendre malgré les bourrasques de pluie et de vent, ces derniers, munis de porte-voix, se sont bruyamment exprimés afin de défendre l’offre de soins de proximité.

Ce mouvement a été lancé à l’appel de la CGT et de Sud-Santé. Il n’y a eu aucun débordement mais l’objectif des manifestants était de faire passer un message au gouvernement. « Les groupements hospitaliers de territoire, appelés GHT, comme celui qui existe dans la vallée de la Seine, provoquent une destruction de l’hôpital public et entraînent des suppressions de postes », insiste l’un d’eux.

Pour justifier leurs propos, les militants évoquent la fermeture en cascade de nombreux services dans le secteur. « La mise en place de groupements affecte les conditions de travail des médecins qui doivent multiplier les allers et retours entre les différents établissements », ajoute un porte-parole.

... http://www.leparisien.fr/yvelines-78/po ... 1481423551

Re: Luttes secteur santé public-privé

MessagePosté: 17 Jan 2018, 21:28
de Pïérô
Hôpital en crise

La grève des urgences prend de l’ampleur en France

Plusieurs services d’urgence se sont mis en grève dans les hôpitaux français ces dernières semaines. Les personnels soignants sont en sous-effectifs chronique et, face à l’épidémie de grippe, la situation devient intenable. Ils réclament plus de moyens humains.

Les grèves s’enchaînent dans les services d’urgence depuis plusieurs semaines. De très difficile, la situation est devenue insupportable avec les épidémies de l’hiver qui gonflent le nombre de consultations.
Au Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne, le mouvement a duré environ une semaine dans le service d’urgences pédiatriques, poussé par un manque d’effectif pourtant nécessaire au bon accueil des patients. C’était à la fin du mois de décembre.
Au même moment à Bordeaux, l’hôpital Saint-André s’est aussi mis en grève pour des raisons identiques : un manque d’effectif qui provoque une surcharge de travail pour les médecins, les infirmier(e)s et les aide(s)-soignant(e)s. Lundi, les grévistes manifestaient dans les rues de Bordeaux avant d’être entendus par l’Agence Régionale de Santé.

... https://www.pourquoidocteur.fr/Articles ... eur-France

Re: Luttes secteur santé public-privé

MessagePosté: 18 Jan 2018, 18:53
de bipbip
Cartographie
Mobilisation dans les hopitaux en France depuis fin novembre 2017
https://www.google.com/maps/d/viewer?mi ... 999734&z=6

Re: Luttes secteur santé public-privé

MessagePosté: 20 Jan 2018, 16:11
de bipbip
Un préavis de grève à l'hôpital de Laval où les urgences sont saturées
Les syndicats CGT et Force Ouvrière du centre hospitalier de Laval ont déposé un préavis de grève illimitée à partir du mercredi 24 janvier. Les personnels de santé réclament de meilleures conditions de travail.
... https://www.francebleu.fr/infos/sante-s ... 1516296455

Un préavis de grève déposé aux urgences de Lyon-Sud
Le personnel souhaite dénoncer la pénibilité des conditions de travail.
Délai d’attente trop long, dysfonctionnement du matériel et manque de place, les soignants n’en peuvent plus et demandent à leur direction des solutions concrètes et rapides.
Selon le Progrès, le temps d’attente moyen aux urgences du Centre hospitalier de Lyon-Sud allait de six à neuf heures entre le 7 et le 13 janvier. "On essaye de faire ce qu’il faut pour les patients mais on a la sensation d’un travail mal accompli", explique notamment une infirmière au journal.
... https://www.lyonmag.com/article/93209/u ... e-lyon-sud