Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede Pïérô » 27 Déc 2016, 10:02

Tours
Les résidents occupent le foyer Albert Thomas

La fermeture du foyer d’hébergement d’urgence Albert Thomas, à Tours, a été annoncée pour le lundi 26 décembre. La préfecture a fait une proposition d’hébergement provisoire dans le gymnase Paul Racault jusqu’au 2 janvier. Communiqué des résidents.

« Nous, résidents du foyer Albert Thomas de Tours [1], déclinons la propositon précaire de relogement dans le gymnase Paul Racault envisagée par la préfecture et la DDCS.

Nous demandons une solution d’hébergement sûre pour tous après le 2 janvier, ayant peur de l’inconnu ultérieur à cette date dans le plan proposé et certains résidents étant malades ce jour.

Nous savons que le 115 ainsi que les autres foyers de la ville sont saturés et les expériences passées nous poussent à agir ainsi [2].

Nous appelons à un rassemblement le lundi 26 décembre à 9h devant le foyer Albert Thomas, 12 rue Albert Thomas à Tours.

Merci à toutes les personnes qui entendront ces mots et les relayeront.

Les résidents du foyer Albert Thomas, Tours le samedi 24 décembre 2016. »


Notes
[1] 29 signataires sur 36 résidents
[2] en décembre 2016, des résidents se sont retrouvés à la rue malgré des promesse

http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1652


Soutien aux résidents et salariés du foyer Albert Thomas à Tours.

Nous, citoyens, militants associatifs, politiques, syndicaux apportons notre soutien à la lutte des résidents du foyer Albert Thomas et leur revendicatif :

Le maintien de leur condition d’hébergement dans le lieu actuel.

Les résidents comme les salariés ne sont pas responsables de la situation et de la mauvaise gestion de l’association.

Nous exigeons la pérennité de la structure d’accueil actuelle (le foyer Albert Thomas et les appartements gérés) et de l’équipe salariée en place dans le dispositif départemental d’accueil.

Les pouvoirs publics doivent prendre leur responsabilité. Il est inacceptable de mettre des hivers dans la rue en plein hivers et que l’on bafoue ainsi le droits des migrants et des salariés.

Nous demandons aux pouvoirs publics la désignation d’un administrateur provisoire.
Nous demandons à être reçu dans les plus brefs délais par le maire de Tours, le préfet d’Indre et Loire et par la ministre de la santé et de la cohésion sociale


Premiers signataires : SUD Santé-Sociaux, SOLIDAIRES 37, JC 37, UEC 37, NPA 37, SDAS FO 37, PCF 37, des citoyens…

http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1653
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede bipbip » 29 Déc 2016, 18:26

Hébergement d’urgence. à Tours, un Noël sans répit pour les sans-abri

Depuis deux jours, les pensionnaires et les employés d’un foyer d’accueil de la capitale d’Indre-et-Loire occupent leur lieu de vie pour ne pas en être expulsés.

« Nous déclinons la proposition précaire de relogement dans le gymnase Paul-Racault envisagée par la préfecture et la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) », lançaient, samedi 24 décembre, les résidents du foyer Albert-Thomas de Tours (Indre-et-Loire), après avoir appris qu’ils devaient être mis à la porte, ce lundi. Depuis, ils occupent ce qui constitue leur seul lieu de vie, avec le soutien des employés de l’association gérante du foyer, qui, pour leur part, craignent pour leurs emplois.

... http://www.humanite.fr/hebergement-durg ... bri-629321
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32999
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede Pïérô » 29 Déc 2016, 20:35

Tours
Manifestation de soutien ce vendredi 30 décembre 2016 : Rendez vous au 12 rue Albert Thomas, à 10h30, à Tours, avant de se diriger vers la mairie de Tours.

Nous avons demandé une entrevue avec le maire de Tours ce vendredi 30 décembre. Voir ci-dessous :

" Le 28 décembre 2016

Monsieur Serge Babary
Maire de Tours

Nous, citoyens tourangeaux, avons appris par la presse la situation dans laquelle se trouvent les résidents du Foyer Albert Thomas, menacés de se retrouver à la rue à brève échéance, à la suite de la liquidation de l’association qui gérait le Foyer, aucune solution d’hébergement digne et pérenne ne leur ayant été proposée, ainsi qu’en atteste le communiqué de presse que vous avez publié cet après-midi même.

Afin de mieux apprécier leur situation, nous nous sommes mis en rapport directement avec eux, ce qu’à ce jour vous n’avez pas accepté de faire.
Après les avoir écoutés et avoir constaté qu’aucune réponse pertinente n’avait été apportée par les Pouvoirs Publics (Préfecture d’Indre et Loire et Mairie de Tours) à leur besoin d’hébergement autre qu’un hébergement précaire de quelques jours dans un gymnase de la Ville, sans perspective de logement au delà de début janvier 2017, nous ne pouvons que comprendre et approuver leur décision de se maintenir dans les lieux en attendant qu’un hébergement digne et durable ne leur soit proposé. Et ce alors que les conditions d’accueil dans ce Foyer n’ont en aucune manière été dégradées.

Tout à fait conscients des difficultés qui les attendent dans la situation incertaine qui veut que le Mandataire désigné par le Tribunal de Grande Instance n’ait pas encore pris contact avec eux, qu’elles soient juridiques ou pratiques (comme la simple question de leur approvisionnement en nourriture), non seulement nous approuvons leur maintien dans les lieux mais nous sommes résolus à nous organiser pour leur apporter tout le soutien nécessaire dont ils ont et auront besoin.

C’est ainsi que nous nous sommes organisés en un « Comité de soutien citoyen aux résidents du Foyer Albert Thomas ».

Il nous apparaît que pour trouver une solution humaine à une situation dont la complexité n’est pas telle que vous puissiez vous abriter derrière des « arguments » juridiques pour la rechercher, il serait de l’intérêt de tous, y compris de la Ville, qu’un dialogue direct s’instaure entre vous et les représentants des résidents. Autrement préférable à une bataille de « communiqués de presse » ! Ils vous en ont fait la demande et nous ont affirmé souhaiter vous rencontrer le vendredi 30 décembre prochain.

Nous nous associons à cette demande et nous tenons prêts à participer à cette démarche ".

Pour appuyer cette démarche, nous appelons à une manifestation de soutien ce vendredi 30 décembre 2016 : Rendez vous au 12 rue Albert Thomas, à Tours, à 10H30, avant de se diriger vers la mairie de Tours,

Le « Comité de soutien citoyen aux résidents du Foyer Albert Thomas », auquel s’associent les organisations : SUD Santé-Sociaux, SOLIDAIRES 37, JC 37, UEC 37, NPA 37, SDAS-FO 37, PCF 37, CGT 37, « Les Verts » 37.


http://solidaires37.org/spip.php?article1106
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede Pïérô » 05 Jan 2017, 10:50

Tours
Nouvelles dates de mobilisation contre la fermeture du foyer Albert Thomas

La mobilisation se poursuit autour du foyer d’hébergement d’urgence, officiellement fermé depuis le 26 décembre. Les résidents occupent toujours le lieu, et réclament des solutions dignes et pérennes.

Ce mercredi 4 janvier, le mandataire désigné pour assurer la liquidation de l’association qui gérait le foyer a annoncé aux salariés que les locaux devaient être vidés dès ce jeudi [1], et qu’ils n’avaient plus rien à y faire. Les six salariés devraient être licenciés sous quinze jours.

Le collectif qui s’est constitué autour du foyer et de ses résidents continue à réclamer des solutions de relogement dignes et pérennes. A ce jour, la seule solution proposée a consisté à mettre à disposition un gymnase appartenant à la ville de Tours, jusqu’à la fin du mois de janvier, afin d’« éviter un retour à la rue pour les personnes concernées ». Mais les résidents l’ont dit : ils ne veulent pas de cette solution précaire.

Les autorités n’ont pas pour autant mis le gymnase à disposition des autres personnes à la rue, auxquelles le 115 ne propose pas de solutions d’hébergement.

Après une première manifestation qui avait rassemblé une centaine de personnes le 30 décembre, un nouveau rassemblement est prévu ce jeudi 5 janvier à 11 heures, devant la mairie de Tours (un départ collectif est prévu à 10h30 depuis le foyer Albert Thomas, situé 12 rue Albert Thomas).

Une autre manifestation est prévue le jeudi 12 janvier, au départ de la place Jean Jaurès à 18 heures.

https://larotative.info/nouvelles-dates ... -2019.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede Pïérô » 06 Jan 2017, 10:07

Nouvelle mobilisation pour le foyer Albert Thomas et ses résidents ce jeudi 5 janvier

Ce matin, un cortège s’est rendu du foyer Albert Thomas à la mairie de Tours. Après avoir fermé les portes, un représentant de la mairie a orienté une nouvelle fois les résidents vers le gymnase Paul Racault, traduisant la surdité du maire quant aux revendications des résidents et du comité de soutien qui grandit chaque jour.

... https://larotative.info/nouvelle-mobili ... -2020.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede Pïérô » 07 Jan 2017, 21:48

Tours
Manifestation de soutien pour le foyer Albert Thomas le jeudi 12 janvier

SOUTENONS LES RESIDENTS ET LES SALARIES DU FOYER ALBERT THOMAS !

TOUTES ET TOUS A LA MANIFESTATION DE SOUTIEN ! JEUDI 12 JANVIER 2017, à 18H, PLACE JEAN JAURES, A TOURS

Le 22 décembre dernier, le Tribunal de Grande Instance de Tours a décidé la liquidation judiciaire de « l’association Albert Thomas », gestionnaire du foyer d’urgence Albert Thomas (accueillant 36 résidents) et bailleur d’appartements comptant 21 places d’hébergement d’urgence. Cette liquidation peut entraîner de facto l’expulsion des 36 résidents actuels du Foyer.

Une solution d’accueil temporaire et inadaptée a été proposée par “les autorités” avec la mise à leur disposition par la Ville de Tours d’un gymnase. Cette proposition est indigne et ne constitue en aucun cas une réponse pertinente alors que les locaux même du foyer, qui appartiennent à la Ville de Tours, sont conçus et équipés pour accueillir des personnes dans un hébergement stable et durable. Alors qu’au contraire, dans un gymnase, les accueillis doivent quitter celui-ci entre 9h et 18h, ce qui est inconcevable dans les conditions climatiques actuelles et alors que la santé de certains nécessite la permanence de leurs soins.

Nous, “comité de soutien citoyen aux résidents du foyer Albert Thomas”, réclamons l’application immédiate de l’article 4 de la loi du 5 mars 2007, dite loi DALO, qui reconnaît à la personne bénéficiant d’un hébergement d’urgence un « droit au maintien dans les lieux », selon le principe dit de continuité. Le non-respect de ce droit engagerait la responsabilité du représentant de l’État dans notre département, en la personne du Préfet d’Indre et Loire. Ce droit a pour effet que la personne accueillie peut rester dans la structure où elle est hébergée jusqu’à ce qu’une solution adaptée à ses besoins la conduise vers une structure d’hébergement stable ou un établissement de soins, ou, mieux encore, vers un logement.

Nous demandons donc à la Mairie de Tours, propriétaire des lieux, d’autoriser les 36 résidents actuels à se maintenir dans les locaux constituant le Foyer Albert Thomas jusqu’à ce qu’une éventuelle solution alternative adaptée, durable et digne, leur soit dès que possible proposée.

Nous demandons également au Préfet que la DDCS 37 garantisse la pérennité des 36 places d’hébergement d’urgence disponibles sur le département :

 en lançant dès maintenant un appel d’offre à d’autres associations gestionnaires pour la reprise de l’activité du Foyer,

 lesquelles veilleront au respect de la décence de l’accueil,

 se verront attribuer par les pouvoirs publics des moyens de fonctionnement suffisants

 en veillant à ce que les libertés individuelles des résidents soient respectées

 laquelle association devrait également s’attacher à la reprise des contrats de travail de l’équipe professionnelle en place actuellement, compétente et expérimentée.

Le principe de continuité a été acté pour les appartements extérieurs gérés jusqu’à sa liquidation par l’association Albert Thomas. Nous demandons qu’il en soit de même pour le foyer lui-même.

Par ailleurs, au regard de la situation dramatique de l’hébergement d’urgence dans le Département d’Indre et Loire, nous demandons que les 36 places d’hébergement déployées en urgence au gymnase de la Ville soient maintenues au profit d’autres personnes sollicitant le 115, lequel ne peut actuellement répondre à la demande faute de places d’hébergement d’urgence en nombre suffisant.

TOUTES ET TOUS A LA MANIFESTATION DE SOUTIEN, JEUDI 12 JANVIER 2017, à 18H, PLACE JEAN JAURES, TOURS

Le " Comité citoyen de soutien aux résidents du Foyer Albert Thomas "
soutienfoyeralbertthomas@gmail.com (téléphone : 06 75 47 19 10)
auquel s’associent les organisations SUD Santé-Sociaux, SOLIDAIRES 37, JC 37, UEC 37, NPA 37, SDAS-FO 37, PCF 37, CGT 37, « Les Verts » 37, FSU 37, LGBT 37, Le Ptit Kawa de Tours, PCOF 37, Les Amis de Demain Le Grand Soir, ATTAC 37, Alternative Libertaire 37, Resf37, « Touraine je t’aime », Chrétiens-Migrants, POID 37 .


http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1656
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede Pïérô » 11 Jan 2017, 22:38

Foyer Albert Thomas : petites manœuvres et gros mensonges

Depuis l’annonce de la fermeture du foyer Albert Thomas, on assiste à diverses manœuvres d’élus, anciens élus et représentants politiques. Certains ont été reçus ce lundi par la préfecture, alors que la demande d’entretien des résidents et du comité de soutien restait sans réponse. Mardi 10 janvier, à l’occasion de ses vœux aux habitants de Tours Est, le maire répondait à l’interpellation du comité de soutien en l’accusant de « récupération politicienne de la misère ». De son coté, la préfecture met fin dans un courrier à tout espoir de dialogue.

... https://larotative.info/foyer-albert-th ... -2028.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede Pïérô » 12 Jan 2017, 22:38

Foyer Albert Thomas : réponse des salariés au préfet et au maire

Ce communiqué de la part des salariés vient en réponse aux propos des institutionnels (Mairie, Préfecture) concernant la mise en cause de la qualité de travail des salariés ayant conduit à la liquidation judiciaire de l’association gérant le foyer Albert Thomas.

Nous, les salariés rappelons que la gestion de l’association était sous l’entière responsabilité des membres du bureau (M. Moindrot , président, M. Gondrant, responsable du personnel, et M. Chardin, trésorier) qui ont avancé des arguments mensongers pour entériner la liquidation judiciaire. Les principaux responsables sont totalement absents depuis le 21/12/2016 et injoignables, malgré de nombreuses sollicitations de notre part.

Nous souhaitons aussi revenir sur les propos tenus par Mr Le Préfet le 09/01/2017 concernant « les problèmes récurrents constatés dans l’exercice de la gestion.... ». Nous vous rappelons que le public accueillis à Albert Thomas est orienté par l’OFII (Office Français de l’Immigration et de l’Intégration) et par le SIAO (115). De plus, une veille sociale est envoyée quotidiennement (7jours sur 7) à ce même organisme régulateur, en plus de l’enquête flash DDCS envoyée tous les 6 mois. Cette situation est identique dans les différentes structures d’hébergement à Tours, due au flux de migrants, c’est pourquoi nous nous étonnons que seul le foyer Albert Thomas soit pointé du doigt.

Nous sommes d’autant plus désappointés par les propos tenus par la mairie et la préfecture, avec qui nous avons toujours travaillé en étroite collaboration afin d’assurer au mieux notre mission, jusqu’à ce que la liquidation judiciaire soit prononcée.

De plus, les deux institutions ont été prévenues à plusieurs reprises par nos soins de la mauvaise gestion interne au sein du Foyer Albert Thomas.

Il est surprenant de mettre en cause la qualité du travail fourni par l’équipe constituée principalement par des salariés avec plusieurs années d’ancienneté dans le secteur social et au sein de la structure.

Il est d’autant plus surprenant de mettre en cause l’absence d’accompagnement social qui n’est pas du ressort de l’association. D’ailleurs il y a quelques années des assistants sociaux externes étaient présents au foyer, postes supprimés faute de budget.

Nous, les salariés, sommes outrés des propos tenus à notre encontre sachant que nous avons proposé aux pouvoirs publics d’assurer la gestion du centre de manière bénévole, dans l’attente que les organismes trouvent des solutions dignes et humaines pour les accueillis.

En conclusion, nous nous offusquons qu’en plus d’être licenciés pour des raisons douteuses, nous apprenons que nous sommes en partie responsables de la mise en liquidation judiciaire de l’association.

Les salariés


https://larotative.info/foyer-albert-th ... -2031.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede Pïérô » 13 Jan 2017, 21:57

Emission Demain Le Grand Soir du 11 janvier 2017, autour du soutien au foyer Albert Thomas :
http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1660

Compte-rendu de la manifestation du 12 janvier pour le foyer Albert Thomas
Retour en photos sur la manifestation de soutien au foyer Albert Thomas et à ses résidents. Plus de trois cent personnes se sont mobilisées.
... http://larotative.info/compte-rendu-de- ... -2032.html

Ce samedi 14 janvier
Journée Portes ouvertes
à partir de 11h, Durant toute la journée, des débats, de la musique, des happenings ; Apporter son boire (non alcoolisé) et son manger...
Les résidents du foyer Albert Thomas vous accueillent et font le lien avec les salariés du café "La barque" et du comité de quartier Colbert qui se bat contre la fermeture se don bureau de Poste.
http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article913
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede Pïérô » 14 Jan 2017, 21:54

La journée de solidarité a bien eu lien, malgré la basse manœuvre de la mairie.

Réponse à l’acte d’huissier dépêché par le maire de Tours pour interdire la journée de solidarité prévue ce samedi 14 janvier 2017.

Lettre du comité de soutien aux résidents et aux salariés du foyer Albert Thomas au maire de Tours

Monsieur le Maire,

Nous accusons réception de votre courrier remis par huissier de justice ce jour.
Concernant la journée ouverte du samedi 14 janvier dans le quartier Colbert, vous parlez dans votre courrier d’une journée « portes ouvertes » au foyer Albert Thomas. La journée est dite « ouverte » dans notre communication afin de mentionner qu’il s’agit d’une journée de solidarité, de rencontre et d’échange avec les habitants, associations, etc. Le comité de soutien, tout comme les résidents et les salariés, n’ont jamais souhaité ou envisagé l’utilisation du foyer à des fins autres que celles auxquelles il est destiné, le bien-être des résidents restant au centre de nos préoccupations premières.

Nous prenons bien en compte vos recommandations et n’incitons aucunement le public à entrer dans les locaux ce jour.

Par ailleurs, nous nous réjouissons de vous lire enfin, « le dialogue » que nous avons tenté d’initier s’étant jusque-là limité à des communiqués de presse. Nous espérons que cela présage une meilleure communication par la suite.

En effet, si vous aviez accepté de nous rencontrer jusqu’alors, vous auriez ainsi pu savoir que :

le comité de soutien est composé d’habitants du quartier, de certains salariés, d’associations locales et de syndicats (vous en trouverez la liste précise en fin de ce courrier) ;

contrairement à vos propos, tenus lors de vos vœux le 10 janvier dernier, les résidents ne font l’objet d’aucune « pression », sont autonomes dans leurs décisions et ne sont aucunement les otages du comité de soutien, comité apolitique que vous avez accusé de « récupération politicienne » ;

le comité de soutien s’est créé afin d’aider les résidents à porter leurs propres revendications et n’a pas attendu vos recommandations pour les aider matériellement depuis le début de leur lutte (comme vous le recommandez de manière déplacée lors de vos vœux également) ;

malgré les circonstances, les salariés ont correctement assumé leurs missions professionnelles (acceptant notamment d’assurer le « service minimum » demandé par le liquidateur) contrairement aux véritables responsables, Monsieur MOINDROT, le président d’« Accueil Albert Thomas », Monsieur CHARDIN, son trésorier, et Monsieur GONDRANT, son responsable du personnel, personnes que vous ne citez jamais et qui ne sont pas poursuivis à ce jour.

Comme vous nous le notifiez enfin, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, nos salutations distinguées, comptant à notre tour sur votre engagement à servir au mieux les intérêts des personnes les plus démunies.

Le comité de soutien aux résidents et aux salariés du foyer Albert Thomas
Soutenu par SUD Santé-Sociaux, SOLIDAIRES 37, JC 37, UEC 37, NPA 37, SDAS-FO 37, PCF 37, CGT 37, « Les Verts » 37, FSU 37, LGBT 37, Le Ptit Kawa de Tours, Les Amis de Demain Le Grand Soir, ATTAC 37, PCOF 37, Alternative Libertaire 37, Resf37, « Touraine je t’aime », Chrétiens-Migrants, POID37 les" Insoumis Val de Brenne ", les salariés de "La Barque", CATDP, Autour du Peuple, Lutte Ouvrière 37, La Ligue des Droits de l’Homme


http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1662
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede Pïérô » 16 Jan 2017, 02:26

Trois cents personnes mobilisées pour le foyer Albert-Thomas :
http://www.solidaires37.org/spip.php?article1112


Lettre au préfet d’Indre et Loire
En réponse aux calomnies et mensonges du préfet.

Monsieur Le Préfet d’Indre et Loire,

Le Comité de Soutien aux résidents et aux salariés du Foyer Albert Thomas tient à répondre à vos attaques et calomnies dont il fait l’objet.

Le Comité de Soutien milite pour une solution globale, juste et durable, tant pour les résidents que pour les salariés.

Contrairement à vos accusations, le Comité de Soutien, ne « fait pas la loi », mais il œuvre pour que les droits des résidents et des salariés soient respectés. D’ailleurs, la loi précise bien que « Toute personne accueillie dans une structure d’hébergement d’urgence doit pouvoir y bénéficier d’un accompagnement personnalisé et y demeurer, dès lors qu’elle le souhaite, jusqu’à ce qu’une orientation lui soit proposée. Cette orientation est effectuée vers une structure d’hébergement stable ou de soins, ou vers un logement, adaptés à sa situation ». (Code de l’Action Sociale et des Familles, article L.345-2-3).

La DDCS 37 n’a jamais été empêchée, contrairement à ce que vous affirmez, de rencontrer les résidents au sein du foyer. Plusieurs témoins peuvent en attester, et pour votre information la scène a été filmée.

Les résidents ont été informés à 11h le 11 janvier 2017, par voie indirecte, alors même qu’ils vous réclament un rendez-vous au foyer ou dans vos locaux depuis maintenant trois semaines, de la venue de la DDCS 37 à 14h le même jour. Votre secrétariat a tout de suite été informé de leur indisponibilité immédiate et de leur demande de reporter le rendez-vous au lendemain afin de pouvoir informer l’ensemble des résidents d’être présents. Ils ont été assurés de la transmission du message. C’est la même demande de report qui a été relayée à la délégation qui s’est malgré tout déplacée au foyer.

Concernant les salariés, il est scandaleux de leur faire assumer la liquidation de l’association. Vous, comme le Maire de Tours, ne pouviez pas en ignorer la situation financière et la mauvaise gestion puisque vous en êtes les co-financeurs et de fait, avez l’obligation du contrôle des fonds publics qui lui étaient alloués. De plus, les salariés vous avaient déjà alerté par courrier le 19 juillet 2016 de leurs inquiétudes dans ce sens. Malgré les circonstances, ils ont correctement assumé leurs missions professionnelles (acceptant notamment d’assurer le « service minimum » demandé par le liquidateur) contrairement aux véritables responsables, Monsieur MOINDROT, le président d’« Accueil Albert Thomas », Monsieur CHARDIN, son trésorier, et Monsieur GONDRANT, son responsable du personnel, personnes que vous ne citez jamais et qui ne sont pas poursuivies à ce jour.

Des solutions d’hébergement en CADA ont été proposées à certains résidents. Sachez que nous restons attentifs à ce que l’ensemble des résidents, qui ne peuvent assumer les conséquences des manquements ayant mené à cette situation, obtiennent une réponse décente, quelle que soit leur situation administrative et conformément à l’inconditionnalité de l’hébergement d’urgence (Code de l’Action Sociale et des Familles, article L. 345-2-2).

La mobilisation citoyenne en cours, et qui grandit de jour en jour, n’est que le fruit de votre silence et de votre dédain face aux tentatives de dialogue sollicitées par les résidents et les salariés depuis le ??? et par le comité depuis le 30 décembre 2016, restées à ce jour, sans réponse.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Préfet d’Indre et Loire, nos salutations distinguées.

Le comité de soutien aux résidents et aux salariés du foyer Albert Thomas
Les soutiens : SUD Santé-Sociaux, SOLIDAIRES 37, JC 37, UEC 37, NPA 37, SDAS-FO 37, PCF 37, CGT 37, « Les Verts » 37, FSU 37, LGBT 37, Le Ptit Kawa de Tours, Les Amis de Demain Le Grand Soir, ATTAC 37, PCOF 37, Alternative Libertaire 37, Resf37, « Touraine je t’aime », Chrétiens-Migrants, POID37 les" Insoumis Val de Brenne ", les salariés de "La Barque", CATDP, Autour du Peuple, Lutte Ouvrière 37, La Ligue des Droits de l’Homme


http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1663
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede Pïérô » 16 Jan 2017, 23:54

Samedi 21 janvier 2017 à 15h

Nouvelle manifestation de soutien aux résidents et salariés du foyer Albert Thomas

FOYER ALBERT THOMAS : ON LÂCHE RIEN !

Le 22 décembre dernier, le Tribunal de Grande Instance de Tours a décidé la liquidation judiciaire de « l’association Albert Thomas », gestionnaire du foyer d’urgence Albert Thomas (accueillant 36 résidents) et bailleur d’appartements représentant 21 places d’hébergement d’urgence. Cette liquidation peut entraîner de facto l’expulsion des 36 résidents actuels du Foyer.

Depuis, un Comité de soutien s’est constitué et a multiplié les actions en faveur des résidents et des salariés : demandes de RDV en mairie et en préfecture, rassemblements, journée de débat.

Face à une mobilisation croissante, les autorités font la sourde oreille : la mairie refuse de recevoir le Comité et feint de n’avoir aucune responsabilité dans cette affaire, le préfet menace et bougonne, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, par les propos de son directeur, cherche à opposer SDF et réfugiés.
Face à l’élargissement de la mobilisation, les autorités manient désormais les armes du mensonge et de la calomnie : elles en sont à accuser les salariés d’être responsables de la situation de faillite de l’association alors que Monsieur MOINDROT, le président d’« Accueil Albert Thomas », Monsieur CHARDIN, son trésorier, et Monsieur GONDRANT, ne sont pas inquiétés pour leur gestion calamiteuse du foyer Albert Thomas.

Pire, la DDCS a failli dans son devoir de contrôle des comptes de l’association et le préfet, qui en est le représentant et le superviseur officiel, est directement impliqué dans ces manquements.

Elles perdent même tout contrôle en accusant le Comité de soutien de manipuler les résidents !

Nous demandons donc aux autorités de cesser immédiatement de se « refiler la patate chaude » et de :

Maintenir officiellement l’accueil des résidents dans le foyer, le temps de leur apporter une solution individuelle adaptée (pas de transfert temporaire au gymnase, ni de remise à la rue)

Garantir la pérennité des 36 places d’hébergement d’urgence disponibles sur le département :

Que la future association gestionnaire veille au respect de la décence de l’accueil.

Que les pouvoirs publics donnent des moyens de fonctionnement suffisants.

Que les libertés individuelles des résidents soient respectées.

* Que laquelle association également s’attache à la reprise des contrats de travail de l’équipe professionnelle actuelle, compétente et expérimentée.

Par ailleurs, au regard de la situation dramatique de l’hébergement d’urgence dans le Département d’Indre et Loire, nous demandons que les 36 places d’hébergement déployées en urgence au gymnase de la Ville soient maintenues au profit d’autres personnes sollicitant le 115, lequel ne peut actuellement répondre à la demande faute de places d’hébergement d’urgence en nombre suffisant.

TOUTES ET TOUS A LA MANIFESTATION DE SOUTIEN,
SAMEDI 21 JANVIER 2017, à 15H, PLACE JEAN JAURES, TOURS

Le " Comité citoyen de soutien aux résidents du Foyer Albert Thomas, "soutienfoyeralbertthomas@gmail.com (téléphone : 06 75 47 19 10) auquel s’associent les organisations SUD Santé-Sociaux, SOLIDAIRES 37, JC 37, UEC 37, NPA 37, SDAS-FO 37, PCF 37, CGT 37, « Les Verts » 37, FSU 37, LGBT 37, Le Ptit Kawa de Tours, PCOF 37, Les Amis de Demain Le Grand Soir, ATTAC 37, Alternative Libertaire 37, Resf37, « Touraine je t’aime », Chrétiens-Migrants, POID, 37 les" Insoumis Val de Brenne ", les salariés de "La Barque", CATD, LDH 37, Convergence des services publics, LO 37, sections Sud, CGT et CFDT de l’Entraide Ouvrière.


http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1664
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede Pïérô » 21 Jan 2017, 20:06

La Ligue des droits de l’Homme demande au préfet de réquisitionner des locaux vacants

Communiqué des associations Convergence Services Publics 37 et Ligue des Droits de l’Homme 37 à propos de la situation du foyer Albert Thomas.

Gymnase, continuité du service public d’accueil au centre Albert Thomas, ou réquisition de locaux vacants et immédiatement habitables ?

La Préfecture privilégie la première de ces solutions et tente d’accréditer que cette mise à l’abri par grand froid serait la seule réalisable. Or c’est la plus mauvaise. La moins digne quant à l’hygiène et l’intimité dont chacun a besoin. La moins conforme à la mission d’accompagnement confiée aux salariés de ce Foyer, dont le licenciement a été annoncé alors que leur contrat doit juridiquement se poursuivre avec la nouvelle association qui répondra à l’appel d’offre lancé.

Dans l’attente de la réponse à cet appel d’offre, aucune raison sérieuse ne s’oppose au maintien des résidents et du personnel. D’autant plus que les murs du Foyer n’appartiennent pas à un bailleur privé mais à la Ville de Tours. Aucune raison valable n’est de nature non plus à repousser la solution de réquisitionner des locaux vacants et immédiatement habitables qui sont actuellement recensés. Le critère de l’urgence étant rempli, il ne reste plus à la Préfecture qu’à user de son pouvoir de réquisition pour assurer non seulement la transition nécessaire, mais aussi la continuité d’un service public essentiel, dans les conditions de dignité exigées par la loi.

Nous citoyens, ces « chers compatriotes » comme on nous appelle en cette période électorale, posons les questions suivantes : l’état de cessation des paiements relevait-il d’erreurs de l’Association 1901 à but non lucratif qui gérait le Foyer destiné aux sans-abri ? Ou de l’insuffisance des moyens financiers alloués par l’État ? Autrement dit, pourquoi les comptes de cette Association se sont-ils trouvés dans le rouge ?

Les anciens responsables associatifs du Centre ont avancé un certain nombre de raisons. En premier, l’agression dont a été victime le personnel en septembre 2016, qui a nécessité l’intervention de la police et engendré des « dépenses imprévues », à savoir « une caméra de vidéo-surveillance et le recours à des agences de surveillance privés la nuit ». Comment se fait-il qu’une association 1901 ait dû supporter des dépenses de sûreté incombant exclusivement à l’État ? Quant aux autres dépenses invoquées, « aux prud’hommes » (?), les salariés de l’association s’en sont dits « surpris », la masse salariale étant « en baisse ».

Comme il s’agit de l’emploi de fonds publics pour assurer une mission de service public, nous restons dans l’attente de la réponse des pouvoirs publics à nos questions citoyennes. Nous leur demandons également de bien vouloir nous faire connaître les moyens alloués à la nouvelle association qu’ils chargeront de cette mission d’aide aux plus précaires d’entre nous.


http://larotative.info/la-ligue-des-dro ... -2038.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede Pïérô » 23 Jan 2017, 01:56

200 manifestants en soutien au Foyer Albert Thomas

Près d’un mois après la liquidation de l’association gérant le Foyer Albert Thomas, une nouvelle manifestation de soutien aux résidents et aux désormais ex-salariés s’est tenue hier dans les rues de Tours.

... http://www.37degres-mag.fr/actualites/2 ... rt-thomas/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la fermeture du foyer Albert Thomas à Tours

Messagede Pïérô » 24 Jan 2017, 02:53

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Suivante

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité