Actualité et luttes intermittence du spectacle

Re: Actualité et luttes intermittence du spectacle

Messagede Pïérô » 13 Juin 2016, 13:20

Paris, RDV 13,14 ET 16 JUIN…

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Actualité et luttes intermittence du spectacle

Messagede bipbip » 14 Juin 2016, 00:59

Boycott de l’Euro 2016 par les intermittents de l’audiovisuel

Cette compétition de millionnaires aura lieu du 10 juin au 10 juillet 2016. 51 match seront diffusés sur les chaines TF1, M6, TMC et beIN Sports. Appelons à la grève des intermittents de l’audiovisuel les jours de diffusion de ces match, tant que les accords avec l’Unédic ne sont pas totalement débloqués, et que le projet de loi El Khomri n’est pas totalement retiré !

... https://paris-luttes.info/boycott-de-l- ... r-les-6000
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Actualité et luttes intermittence du spectacle

Messagede bipbip » 16 Juin 2016, 14:42

LOI TRAVAIL TRAVAIL GRATUIT ASSURANCE CHÔMAGE

Manuel Valls prend prétexte des incidents violents en marge de la gigantesque manifestation parisienne du 14 juin pour menacer la Cgt (seule organisation ciblée sur 7) de façon haineuse, d’interdiction de manifestation ! les amalgames avec les meurtres odieux de policiers et tous les actes terroristes sont inacceptables. La démocratie est bien malade quand les Valls, Gattaz et autres éditorialistes des « Echos » ou « Point » remettent en cause le syndicalisme qui défend réellement les travailleurs en usant du droit constitutionnel de grève et de manifestation.

Des rendez-vous de mobilisations seront donnés pour les 23 et 28 juin prochains avec toute l’attention portée au Sénat et l’Assemblée nationale.

Pendant ce temps, les artistes, lyriques en particulier, sont mobilisés contre l’article 11A de la loi « liberté de création, architecture et patrimoine » (LCAP), qui prévoit de légaliser le travail gratuit, par exemple de choristes sur des opéras pourtant avec billetterie : des grèves ont eu lieu sur des spectacles avec cette revendication.

Tant que la ministre de la Culture et de la Communication cédera aux lobbys encourageant l’exploitation éhontée d’amateurs en concurrence avec des professionnels, la bataille continuera !

Enfin, nous réclamons plus que jamais l’entrée en vigueur de l’accord du 28 avril, signé unanimement dans la profession et ouvrant de nouveaux droits à l’assurance chômage pour les artistes et les techniciens intermittents du spectacle. Une ultime réunion de négociation du régime général doit se tenir jeudi 16 juin après-midi. Nous continuerons à y réclamer la mise en œuvre intégrale et sans délai de notre accord avant la pleine saison des festivals d’été !

La très forte mobilisation de nos professions à la grève du 14 juin - comme à France Télévisions, Radio France, l’Opéra National de Paris, l’Odéon, La Colline, Chaillot ou encore des spectacles, des téléfilms et longs métrages en grève partout en France - est la preuve de notre détermination face à tous les libéraux casseurs de droits sociaux !

Cgt Spectacle




Marseille
Appel à action 16h devant le théâtre de la Joliette

NOUS VOUS APPELONS A NOUS REJOINDRE POUR ACTION
aujourd’hui JEUDI 16 JUIN à 16h
devant le théâtre Joliette, Place Henri Verneuil 13002 Marseille / [accès Tram2 & 3 arrêt Euroméditerranée – Gantès].

L’action de la Coordination Intermittents et Précaires de Marseille et Sud-Culture a pour objectif d’informer les travailleurs, les précaires, les chômeurs, le public, des enjeux de la nouvelle convention d’assurance chômage en cours portant sur le régime général et ses annexes. Stop aux "économies" sur nos salaires ! Stop à la casse de nos vies !

Alors FINI DE JOUER !
Les négociations sur l’assurance chômage ne sont que le prolongement de l’autre machine à précariser : la Loi Travail.
Nous appelons à action JEUDI 16 JUIN, dernier jour de négociations pour les annexes 8 et 10.
Par cette action, nous dénonçons l’opacité des négociations sur le Régime Général, nous dénonçons le cadrage budgétaire imposé par le Medef et le gouvernement qui demande 800 millions d’euros d’économie sur le dos des chômeurs. Nous dénonçons le simulacre de démocratie sociale du Medef et du gouvernement réfractaires à tout progrès social. Nous dénonçons la mise à mort de l’intermittence. Et l’hypocrisie totale du dialogue social. et et et

https://mars-infos.org/appel-a-action-1 ... nt-le-1300
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Actualité et luttes intermittence du spectacle

Messagede bipbip » 19 Juin 2016, 15:21

Entretien avec une militante de la Coordination des intermittentEs et précaires (CIP)

Intermittents. Le rêve du Medef : « une caisse autonome » pour l’assurance chômage

Entretien. Depuis maintenant plusieurs mois, les intermittentEs et les précaires sont mobilisés pour leurs droits à une indemnisation chômage plus juste. Pour faire le point, nous avons rencontré Claire Marx, comédienne et militante de la Coordination des intermittentEs et précaires (CIP) d’Île-de-France.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Inte ... ce-chomage
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Actualité et luttes intermittence du spectacle

Messagede bipbip » 25 Juin 2016, 12:10

LES NÉGOCIATIONS ASSURANCE CHÔMAGE

Nous recevions Élisa et Fred ,membres de la CIP IDF- coordination des intermittents et précaires ile de France- En leurs compagnie,nous revenons sur les dernières négociations concernant les indemnisations assurance chômage.

Emission à écouter : https://actualitedesluttes.info/?p=1004
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Actualité et luttes intermittence du spectacle

Messagede Pïérô » 30 Juin 2016, 17:36

Nous ne sommes pas dupes !

La journée du 16 juin 2016 marque une étape sur le terrain du droit des chômeurs.
La convention de 2014 est prorogée par l’Etat suite à l’échec des négociations. Certains syndicats comme la CFDT acceptent les propositions du MEDEF de poursuivre la casse des indemnisations des chômeurs, mais ils réclament en contrepartie une augmentation des cotisations patronales. C’est la raison du blocage.
Dans le même temps, malgré l’opposition du MEDEF et de la CFDT, l’accord signé le 28 avril concernant spécifiquement les intermittents est, lui, acté. Paradoxe ? Erreur de parcours ?

L’accord du 28 avril sur les annexes 8 et 10 et sa prochaine validation par décret de l’Etat aurait dû tous nous réjouir.
Enfin un système plus mutualiste, plus égalitaire. Enfin un retour à une indemnisation sur 12 mois avec date anniversaire. Enfin la prise en compte des heures d’enseignement, jusqu’à 70h. Enfin un minimum pour l’allocation journalière. Enfin le retour dans l’intermittence de milliers de personnes qui n’arrivaient plus à faire leurs heures.
Tout cela, nous le réclamions depuis 2003.
Nous avons multiplié les actions et les occupations, nous avons analysé, discuté, élaboré en commun. Nous avons démontré qu’un système plus mutualiste, plus juste est possible. Après 13 années de hautes luttes, nos propositions sont entendues.

Pourtant, une fois le premier mouvement de contentement, cette nouvelle nous laisse un goût amer.
Les grandes lignes paraissent favorables mais nous savons que le diable se cache dans les détails. De fait, l’État a l’entière liberté des conditions de mise en application de l’accord.
Par ailleurs, sa participation financière est entourée d’un flou savant. Selon Manuel Valls, l’allocation journalière minimale et la prise en compte des maladies longue durée et des congés maternité font d’ores et déjà partie de la cagnotte. Quant à Mme El Khomry, elle a laissé entendre que l’État pourrait financer l’écart entre les économies demandées par la lettre de cadrage et les économies effectivement réalisées. Cette somme pourrait atteindre les 100 millions d’euros annuels.
Cette participation est une nouvelle étape dans la sortie progressive de la solidarité interprofessionnelle vers une caisse autonome d’assurance chômage. Celle-ci conduirait purement et simplement les annexes 8 et 10 à leur perte. Tant que nous y sommes, pourquoi ne pas glisser vers une caisse privée ?
Face à un État qui multiplie les signes de collusion avec le patronat, face à l’administration de l’UNEDIC réglée par le MEDEF, la gestion de l’assurance chômage doit revenir à tous ceux qui cotisent et qui en bénéficient.

Une goutte de mutualisme dans un océan de précarité. Cet accord sur les annexes 8 et 10 se met en place dans le même temps qu’est prorogée la convention sur l’assurance chômage de 2014. Celle-ci lamine les intérimaires et accentue la pression sur les chômeurs. Et les nouvelles négociations qui pourraient reprendre à la rentrée 2016 laissent présager le pire : le projet du Medef et de la CFDT est de réduire encore plus les indemnisations des personnes en contrat court. Les intermittents du spectacle se retrouvent seuls à bénéficier d’un régime qui répond aux pratiques d’emploi discontinu.
Le gouvernement cherche à cliver le mouvement contestataire en constituant un secteur de privilégiés. Mais nous ne sommes pas dupes. Ce n’est certainement pas le soi-disant sauvetage de « l’exception culturelle à la française » qui apaisera notre rage face au mépris et à la provocation. Nous rappelons que nous luttons pour un élargissement du régime de l’intermittence à tous les précaires, à l’indemnisation de 10 chômeurs sur 10, à ne pas faire d’économies sur les indemnisations, à la fin de la mainmise du MEDEF dans l’UNEDIC, contre les logiques de contrôle à Pôle Emploi.

Ils ne se débarrasseront pas de nous comme ça. À un an des présidentielles de 2017, à deux semaines des festivals d’été, et dans le contexte de mobilisation générale contre la loi « Travaille ! », le décret du gouvernement concernant les annexes 8 et 10 s’inscrit dans un jeu de calendrier : il s’agit clairement d’éteindre un foyer potentiel de résistance lorsqu’il aurait pu être un relais de la contestation en marche depuis quatre mois.
La loi « Travaille ! » constitue une véritable régression sociale. Elle nous concerne tou.te.s, chômeur.se.s comme travailleur.se.s, précaires comme salarié.e.s du régime général. Elle s’inscrit comme une enième pierre ajoutée aux politiques taillées par des technocrates européens sous l’égide des puissances financières. Contre la loi « travaille ! » et son monde, nous continuons à nous mobiliser.
La criminalisation des mouvements sociaux en cours ne nous arrêtera pas. Nous luttons contre les violences policières et l’état d’urgence permanent. Nous exigeons l’abandon des poursuites à l’encontre de tous les inculpés du mouvement social et la libération de celles et ceux actuellement incarcérés.

Parce que tout est lié, parce que nous ne sommes pas résignés, nous continuons à lutter. Nous choisissons notre temporalité, nous agissons avec fantaisie, nous expérimentons, inventons, nous nous réinventons, nous nous associons à toutes celles et ceux qui partagent nos envies. Et nous n’aurons de cesse d’insister.

Le 27 juin 2016,
Coordination des Intermittents et Précaires d’Ile de France

http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=8224
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Actualité et luttes intermittence du spectacle

Messagede Pïérô » 06 Juil 2016, 08:41

Toulouse
Coordination des Intermittent-es et Précaires de Midi-Pyrénées (CIP-MP)

Intermittent-es, précaires, ... la lutte continue !

Le 30 juin 2016 (64ème jour) la CIP-MP a acté la fin de l’occupation du TNT (théâtre National de Toulouse) non pas parce que nous arrêtons la lutte mais tout simplement parce que bon nombre d’entre nous devons partir pour des raisons professionnelles sachant que nous continuerons la lutte et l’information ailleurs entre autres sur les festivals,…

Pour celles et ceux qui restent sur Toulouse d’ores et déjà nous appelons à la prochaine manifestation régionale interprofessionnelle et intersyndicale
contre la loi Travail et pour de nouveaux droits sociaux ce mardi 5 juillet, RDV intermittents, chômeurs, précaires,... 11H45 au métro François Verdier (côté Halle aux grains).

Depuis 1 an l’activité de la CIP a été dense. Concernant les négociations UNEDIC, au-delà de la lutte engagée contre les contrôles de Pôle Emploi et pour défendre des dossiers, nous n’avons pas cessé
• d’informer, de décrypter, d’expliquer (réunions unitaires AG, conférence de presse,…).
• de tisser voire de renforcer les liens de solidarité avec d’autres composantes du mouvement social (Nuit Debout, Ya pas d’arrangement, Droit au Logement,...) ainsi qu’avec d’autres secteurs en lutte (projectionnistes, étudiants de l’ESAV, Ligue de l’enseignement, étudiants, lycéens,..…).

Ces liens nous ont permis dans le cadre d’une solidarité exemplaire de faire nombre et d’assurer la réussite de nos actions. Nous les en remercions !
Pour faire pression et populariser notre lutte nous avons occupé, bloqué (DRAC, Pôle Emploi, Théâtre Garonne, TNT, Théâtre du Capitole, Rio Loco,...) et manifesté moultes fois contre la loi travail et pour de nouveaux droits sociaux.
Toutes ces initiatives menées sur Toulouse comme dans de nombreuses autres villes ont participé fortement à la construction du rapport de force qui a permis l’accord du 28 avril.
Et durant ces 3 derniers mois l’occupation du TNT fut pour nous essentielle dans la construction de cette mobilisation.

Nous remercions toutes celles et ceux qui ont participé à nos côtés aux actions que nous avons initiées ou qui nous ont témoigné leur soutien y compris lors des plaintes que nous avons eu à subir tant de Pôle emploi que de la CFDT, plaintes qui ont été chaque fois classées sans suite légitimant de fait la pertinence de nos actions.
Nous remercions celles et ceux qui au TNT parmi les salarié-es nous ont apporté leur soutien.

https://iaata.info/Intermittent-es-prec ... -1437.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Actualité et luttes intermittence du spectacle

Messagede bipbip » 07 Juil 2016, 00:20

AG interpro/inter-lutte IDF - la lutte continue !

Nouvelle assemblée générale ce Jeudi à 18h à la Bourse du travail de République.

Ordre du jour :

- point sur la mobilisation jusqu’à maintenant : coordination et répression
- s’organiser pendant l’été ? Il y a encore des dates : 9-10 (grand fête de la mobilisation) et 14 Juillet (journée de mobilisation contre les violences d’État à République)
- la mobilisation à la rentrée (appels à la grève etc.)

La lutte continue ! Assemblée ouverte à toutes et à tous !

https://paris-luttes.info/ag-interpro-i ... df-la-6380
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Actualité et luttes intermittence du spectacle

Messagede bipbip » 24 Juil 2016, 01:56

Signez l’appel « Assurance chômage, droit du travail… le Medef nous les brise »

Peut-être avez-vous vu passer cet appel, vous l’avez sûrement déjà signé, vous l’avez peut être fait suivre à vos contacts et …

Vous jouez cet été à Avignon, sur différents festivals. Alors n’hésitez pas à en profiter pour faire passer l’info : Un petit mot au public en fin de spectacle, des tracs distribués à l’entrée, disponibles à l’entrée et à la sortie, en bonne place sur votre stand ou ce que vous inventerez de mieux.

Rien ne s’obtient sans combattre, souvenons nous de l’occupation de l’Odéon, de la Comédie Française, suivie de celle du Medef.

La lutte a permis des avancées sur le régime d’indemnisation chômage des intermittents du spectacle mais rien n’est réglé concernant le régime général et la loi Travail suit son cours. Il est inadmissible que des militants soient inquiétés par la justice.

On compte sur vous !

Comité de soutien à Loïc et aux inculpés du mouvement social

* Cet appel, imprimé, est disponible à la bourse du travail d’Avignon.

... http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=8299
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Actualité et luttes intermittence du spectacle

Messagede Pïérô » 04 Sep 2016, 01:13

Les intermittent.es ne lâchent pas la scène

En plein combat contre la loi El Khomri, la réforme du statut des intermittent.es a réveillé leur lutte. Retour sur deux mois de mobilisations où les interluttant.es ont bousculé la scène militante.

Dans la lutte contre la loi El Khomri, la coordination des interluttant.es 59 / 62 a trouvé le moyen de s'organiser pour ne laisser aucun répit au pouvoir en place. Comment ? En frappant fort là où les bourreaux décident du sort des travailleurs.es. Récemment ils sont à l'origine d'un pique-nique fiscal chez les Mulliez à Néchin et d'une occupation spectaculaire du centre des impôts à Lille.

« Il faut dire qu'avec notre historique syndical pour les plus engagés d'entre nous, on commence à savoir y faire » ironise Nicolas de Sud Culture. « Avec la création de la coordination en 2003, on a réussi à faire un collectif plus ouvert. On a étendu notre lutte aux précaires et pas uniquement sur notre régime. Au-delà des intermittent.es, c'est l'ensemble des intérimaires, des travailleurs précaires et des chômeurs qui sont concernés par les attaques des gouvernements et du Medef ».

... http://labrique.net/index.php/thematiqu ... s-la-scene
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Actualité et luttes intermittence du spectacle

Messagede Pïérô » 30 Nov 2016, 02:30

Montreuil mercredi 30 novembre 2016

Assemblée générale - intermittents et précaires - CIP-IDF

à 19h30, La Maison de l’Arbre / La Parole Errante
salle du haut
9 rue François Debergue, Montreuil (93)

https://paris.demosphere.eu/rv/51578
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Actualité et luttes intermittence du spectacle

Messagede Pïérô » 11 Jan 2017, 22:20

Jeudi 12 janvier 2017 à Saint-Denis (93)

Réunion débat avec la CGT-Spectacle

à 20h, La Belle étoile / Jolie Môme
14 allée Saint-Just, La Plaine Saint-Denis (93)

Venez vous informer, discuter et débattre, jeudi 12 janvier à partir de 20h à La Belle Étoile avec la Fédération CGT Spectacle et ses syndicats, à propos des thèmes ci-dessous :
• comprendre le nouvel accord assurance chômage pour les artistes et les techniciens intermittents du spectacle quelle actualité des luttes sociales ?
• quelles suites a a bataille contre la loi travail?
• comment être représentés face au Medef et a leurs allies ?

entrée libre

Image

http://cie-joliemome.org/?ai1ec_event=r ... -20h#print
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Actualité et luttes intermittence du spectacle

Messagede bipbip » 02 Juin 2018, 18:01

Les travailleurs.ses de l’Odéon solidaires des luttes

En réponse à l’action menée par les Intermittent.es du désordre le vendredi 25 mai, les travailleu.rs.ses de l’Odéon ont pris position devant les spectateurs du 26 mai, avant la représentation de « Tristesses ».

L’intervention des Intermittent.es du désordre le vendredi 25 mai aura au moins permis aux travailleu.rs.ses du Théâtre de l’Odéon de prendre une position claire vis à vis des enjeux politiques et sociaux actuels et de leur donner l’occasion de se démarquer publiquement de leur direction.

Le lendemain d’une interruption du spectacle « Tristesses » dénonçant la répression des étudiants venus manifester lors de la commémoration du 7 mai, une banderole était accrochée sur la place du Théâtre : « Il s’agit donc de faire société, après nous ferons peut-être du bon théâtre ». La citation est de Jean Vilar.

Ce même soir, samedi 26 mai, les ouvreu.rs.ses, technicien.nes et personnels de l’Odéon ont aussi tenu à lire un communiqué au public venu assister à la pièce avant que celle-ci ne commence.

... https://paris-luttes.info/les-travaille ... deon-10373
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité