Infos sur la psychiatrie

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 12 Sep 2018, 21:02

On se serre la ceinture, ou on grimpe sur la toiture

Psychiatrie : On se serre la ceinture, ou on grimpe sur la toiture

En Seine-Maritime, les salarié.es de la santé ont compris qu’on ne gagnerait rien sans des actions hors norme, voire dangereuses. Toujours dans l’unité, et de façon parfaitement auto-organisée.

Tout le secteur hospitalier subit la casse néolibérale, mais s’il est une discipline qui souffre particulièrement, du fait de son champ d’activité spécifique et de l’originalité de son organisation, c’est bien la psychiatrie. Les conditions s’y dégradent terriblement. Faute de place, il n’est pas rare qu’on mette des matelas par terre, ou qu’on hospitalise des mineur.es dans des services adultes…

Le 22 mars, la colère éclate au centre hospitalier du Rouvray (76), troisième structure psychiatrique de France : on réclame 52 postes supplémentaires et l’ouverture d’un accueil pour l’adolescence. Mais au bout de deux mois de grève, la direction n’a pas cédé d’un pouce. L’exaspération gagne : huit salarié.es entament une grève de la faim et campent dans le hall. Du bluff ? Nullement. Au bout de dix-huit jours, quatre sont hospitalisé.es, d’autres prennent le relais. Les médias relaient, le soutien grandit, notamment parmi les cheminot.es et les dockers en lutte.

Sur les nerfs, la préfète impose à la directrice de l’Agence régionale de santé (ARS) de s’asseoir à la table des négociations. Résultat : l’ARS cède 30 postes et la création de 2 nouvelles unités, dont une pour l’adolescence. Dans le contexte actuel, c’est une victoire historique.

Victoire contagieuse

Dans une parfaite unité démocratique, la lutte a été animée à la fois sur l’intersyndicale CGT-SUD-CFDT-CFTC, par un comité de grève comptant des syndiqué.es et des non-­syndiqué.es, et par un collectif de salarié.es nommé Les Blouses noires. Les décisions, elles, ont toujours été débattues et tranchées par l’assemblée générale, qui a contrôlé les délégué.es à chaque étape des négociations.

Est-ce la tâche d’huile ? Toujours est-il que le 16 juin, c’est le centre psychiatrique Pierre-Janet, au Havre, qui part à son tour en grève illimitée, avec une intersyndicale CGT-SUD-CFDT. Revendications : 50 postes de soignant.es supplémentaires et l’ouverture d’une nouvelle unité. Interpelé.es, les élu.es de la Région font de vagues promesses – rendre visite aux grévistes, « demander fermement » à l’ARS de débloquer des moyens...

Et, de nouveau, l’action sort de l’ordinaire. Au bout de dix jours, 7 salarié.es campent sur le toit des urgences psychiatriques jour et nuit, sous la canicule, avec le soutien des collègues. Les réseaux sociaux et la presse locale font écho aux « perché.es de Janet ». Le député Ruffin se déplace. Tout ceci oblige les pouvoirs publics à négocier et, le 10 juillet, après vingt-six jours de grève et seize jours sur le toit, la direction concède un accord à l’intersyndicale, validé le jour même par l’assemblée générale des personnels. La forte mobilisation, l’unité syndicale, la jeunesse du mouvement et son inventivité ont permis d’arracher la création de 34,3 postes équivalents temps plein.

Ces luttes feront date tant par leur durée et par leurs modes d’actions que par leurs conclusions victorieuses. Ne le cachons pas : on a eu peur pour les collègues qui ont mis leur santé en danger, d’autant qu’on sentait que le camp d’en face n’était pas prêt à lâcher. Mais à présent, chacune et chacun sait que d’autres victoires sont possibles si on y met le prix. Dans la santé, seul un mouvement général de tout le secteur pourra stopper la mise à mort du service public. En cette année d’élections professionnelles dans la fonction publique hospitalière, les syndicats doivent fédérer les luttes dans le secteur… mais rien ne se fera sans l’auto-organisation des travailleuses et travailleurs !

Éric (AL Rouen, liaison Eure)


http://alternativelibertaire.org/?Psych ... la-toiture
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede Pïérô » 13 Sep 2018, 10:06

VIDEO. La colère éclate en psychiatrie à l'hôpital de Niort

Pour manifester leur ras-le-bol, les agents du service psychiatrique de l'hôpital de Niort ont entamé une grève illimitée et déposé un cercueil devant le hall administratif.

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 15 Sep 2018, 21:24

Mon hôpital psychiatrique va craquer

Le sous-financement de la psychiatrie publique a engendré une pénurie de personnel et de places aux conséquences désastreuses, à la fois pour les patientes et patients et pour le personnel.

Avec sa haute enceinte de brique rouge, le centre hospitalier Philippe-Pinel évoque les asiles psychiatriques que l’on voit au cinéma, de préférence de nuit et par temps d’orage. C’est devant l’entrée de l’établissement, en face d’un rond-point, que les soignantes et soignants campent depuis plus de soixante jours.

«On ne veut pas + de salaires + plus de congés, on veut des moyens humains pour des soins humains», proclame une banderole accrochée au milieu du carrefour giratoire. Sur une pelouse, sous un cercueil en carton portant la mention «Mon HP est en train de crever», des croix figurent ce qui disparaît de leur hôpital: des services («Marcé Nord», «Esquirol Sud»), mais aussi des principes («bientraitance», «qualité des soins», «santé», «sécurité»). Des tentes sont installées des deux côtés du portail.

En quatre ans, quatre services de l’hôpital psychiatrique Philippe-Pinel ont fermé. Pour protester contre des conditions de travail dégradées, une partie du personnel s’est mise en grève depuis le 15 juin.

Après avoir tenté d’occuper l’hôpital, puis l’Agence régionale de santé (ARS) dont elle a été délogée par la police le 14 juillet, l'équipe soignante a décidé de camper devant l’hôpital. Sous le barnum installé à gauche du portail, ses membres discutent, organisent la mobilisation et cassent la croûte.

... http://www.slate.fr/story/167075/hopita ... que-moyens
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 20 Sep 2018, 14:17

Trois mois après la grève de la faim, un nouveau préavis de grève à l’hôpital du Rouvray

Trois mois après la grève de la faim et la signature du protocole de sortie de crise, les syndicats du centre hospitalier du Rouvray menacent d'une nouvelle grève, mi-septembre.

Aucun des responsables du Centre hospitalier du Rouvray de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime) n’a voulu répondre à 76actu. La tension, arrivée à son zénith avec la grève de la faim de 18 jours, n’est pas retombée. Inquiète de la bonne application du protocole de sortie de crise signé le 29 juin et témoin d’un nouveau pic de sur-occupation, l’intersyndicale a déposé un nouveau préavis de grève pour le jeudi 27 septembre 2018.

Un point du protocole de sortie de crise non respecté

Ils avaient promis, fin juin, de « ne pas relâcher la vigilance ». Malgré l’arrivée au 1er octobre, comme prévu, de 11 des 30 postes gagnés, les syndicats du Rouvray sont méfiants… Délégué CGT, Sébastien Ascoet cible le président de la Commission médicale d’établissement (CME) et la directrice des soins : « Ils naviguent à contre-courant. » Trois jours avant de signer du protocole de sortie de crise, les syndicats voulaient le départ de cette dernière.

En cause, l’application mise à mal d’un point du protocole. Il a été convenu, en juin, que la mobilité des agents depuis l’hôpital psychiatrique vers les services de jour, en externe, serait gelée jusqu’à fin 2018. Ce point a pour objectif de poser « une photographie des effectifs », explique le délégué CFDT Jean-Yves Herment, « pour voir où sont les besoins ». Depuis août, six réunions ont été faites avec la directrice des ressources humaines en ce sens.

« Nous avons avec elle un dialogue social de qualité », assurent les syndicats. Une nouvelle réunion aura lieu jeudi 20 septembre à 14h, avant laquelle la direction refuse de s’exprimer, même si l’on ignore si elle s’y rendra. Selon les syndicats leur travail – confié dans le cadre du protocole – est rendu impossible par le non gel de la mobilité.

... https://actu.fr/normandie/sotteville-le ... 70129.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 22 Sep 2018, 21:29

Grève illimitée au CHS d'Auch

La grève illimitée des personnels de la maison d'accueil spécialisée du CHS décidée en assemblée générale le mardi 11 septembre est effective depuis ce jour 20 septembre « 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 », confirme le délégué syndical CGT, Fabrice Lamarque.

Lequel regrette que « le plan santé dévoilé par Emmanuel Macron n’aborde pas la psychiatrie » et rappelle en exemples que Amiens est à son 100ème jour de grève et les villes comme Le Havre, Saint-Etienne de Rouvray et bien d’autres ont les mêmes difficultés que connaît le CHS d’Auch ».

« Sur le plan local en un an il y a eu 14 suppressions d’emploi dont 7 infirmiers », révèle Fabrice Lamarque. « Nous manquons de médecin psychologue, pour le Gers nous avons 1 psychologue pour 17 000 habitants alors que dans le Lot-et-Garonne c’est 1 psy pour 7 000 habitants et 1 pour 8 000 habitants dans les Hautes-Pyrénées. Nous demandons donc la création de plusieurs postes de psychologues ».

Parmi les dizaines de revendications outre la dégradation des conditions de travail, l’accent est mis sur l’embauche de personnels « bien plus que les 14 emplois supprimés » car précise le délégué syndical « les jours de repos et congés sont souvent refusés et il y a donc une dette de congés envers le personnel ».

... https://lejournaldugers.fr/article/2983 ... -chs-dauch
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 23 Sep 2018, 12:52

Grève générale au CHU de Saint-Étienne

Le 14 septembre 2018, le service psychiatrie de l'hôpital de Saint-Étienne lançait un mouvement de grève illimitée. Une semaine après, tous les services du CHU sont concernés par la mobilisation. Une manifestation est prévue dans la matinée pour sensibiliser tous les usagers.

Des moyens pour des soins humains ! C'est le mot d'ordre de la grève générale lancée ce vendredi 21 septembre 2018 au CHU de Saint-Étienne. Plus précisément, c'est le mouvement lancé la semaine passée dans le service psychiatrie qui fait tâche d'huile. Les salariés des autres services rejoignent eux aussi le mouvement.

... https://www.francebleu.fr/infos/sante-s ... 1537473223
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 23 Sep 2018, 16:41

Journée de rencontre et de soutien EPSM Philippe Pinel

Amiens lundi 24 septembre 2018
à 10h, Centre Hospitalier Philippe Pinel - CHPP, route de Paris

Le 24 septembre, journée de rencontre et de soutien aux grévistes de l'établissement public de santé mentale d'AMIENS (CH Philippe Pinel).

En gréve depuis 95 jours ! Ils ont réussi à obtenir une table ronde avec l'ARS le 25 septembre

Partageons et échangeons ensemble sur nos luttes ...

Page Facebook https://www.facebook.com/events/1333454390118459/

Organisé par Hôpitaux en lutte https://www.facebook.com/H%C3%B4pitaux- ... rHYKFvFT-g

https://www.facebook.com/events/1333454390118459/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede Pïérô » 24 Sep 2018, 10:48

Niort
La grève encore reconduite au centre hospitalier

Le mouvement de colère continue à l’hôpital, accompagné du soutien des unions syndicales et des élus.

Devant l’entrée du centre hospitalier de Niort, ce jeudi en fin d’après-midi, les drapeaux de la CGT, FO, de Sud Solidaires, ou de la FSU flottent sous le ciel un peu gris pour accompagner les premières prises de paroles de Sandrine Fournier et d’Alain Rochette.
Les deux secrétaires de section de l’hôpital de la CGT et de FO portent le mouvement à bout de bras depuis le début. Trente et un jours de grève pour réclamer davantage de moyens en psychiatrie, dix jours d’occupation et de camping à l’entrée de l’hôpital, des heures de discussion avec la direction, de longues soirées de préparation des tracts, de contacts avec les salariés… Les deux porte-parole donnent quelques signes de fatigue : « Nous sommes là pour défendre les copains, nous voulons prolonger le mouvement pour espérer enfin une négociation correcte. Nous ne pouvons pas lâcher maintenant, nous n’avons pas fait ça pour rien. Nous devons décider ensemble ce que nous faisons. »

... https://www.lanouvellerepublique.fr/nio ... ospitalier
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 29 Sep 2018, 20:45

Psychiatrie en crise en Normandie : les soignants haussent le ton pour leurs patients

Une centaine de personnes, travaillant dans des établissements psychiatriques s'est mobilisée, jeudi 27 septembre, à Caen pour obtenir de meilleures conditions de soins. Détails.

La colère monte. Plus d’une centaine de personnes, infirmiers et personnels de soins se sont rassemblées, jeudi 27 septembre 2018 aux alentours de 13h, à l’Établissement public de santé mentale (EPSM) de Caen (Calvados). Parmi eux, des personnels du centre hospitalier du Rouvray et de Pierre-Janet (Seine-Maritime), mais aussi de l’EPSM de Caen ou encore des infirmiers de Trouville (Calvados).

... https://actu.fr/normandie/caen_14118/ps ... 97309.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 08 Oct 2018, 15:10

L’hôpital Pinel en lutte

Depuis le 15 juin, une gréve a débuté au centre hospitalier psychiatrique Philippe Pinel et ce Mardi 25 Septembre , l’intersyndicale (CGT, FO, Sud) de l’hôpital ,a obtenu de l’Agence régionale de santé la table ronde qu’elle réclame depuis près de trois mois.

Dans le reportage de ce jour , nous entendrons différente interventions qui ont rythmé cette journée du 25 Septembre à Amiens. Bonne écoute

Emission à écouter : https://actualitedesluttes.info/?p=3604uttes
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 11 Oct 2018, 19:18

Hôpitaux psychiatriques : des infirmiers « comme dans une tranchée en temps de guerre »

Depuis plusieurs mois, un mouvement social d’ampleur agite les hôpitaux psychiatriques. À Amiens, les soignants sont en grève depuis trois mois. À Rouen, ils ont mené une grève de la faim pendant 18 jours. Au Havre, ils ont campé deux semaines sur le toit des urgences. Des collectifs se montent, des manifestations s’enchaînent. Les agents réclament en priorité une augmentation des effectifs, afin d’accueillir dignement le nombre croissant de personnes en souffrance qui se présentent à leurs portes. Alors que de nouveaux mouvements s’annoncent pour les jours à venir, Basta ! est allé à leur rencontre. Ce reportage est le premier volet d’une série sur le malaise de la psychiatrie française.

... https://www.bastamag.net/Hopitaux-psych ... n-temps-de
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 11 Oct 2018, 21:00

Grande journée de mobilisation pour Pinel en Lutte !

Vendredi 12 octobre 2018
à partir de 7h
Centre Hospitalier Philippe Pinel - CHPP
74410 route de Paris, 80044 Amiens

VENDREDI 12 OCTOBRE est une grande journée de mobilisation pour PINEL en LUTTE !!

Dès 7h, nous vous proposons de nous rejoindre pour « Allumer le Feu » de cette journée de lutte !!

A 14h, début des négociations !! On fait du bruit tous ensemble pour encourager nos valeureux Syndicalistes, Guerriers de l'Éthique et de la Bientraitance de nos patients !!

A 18h, on débrieffe le rdv en AG, et après, on vous propose soit un banquet de victoire, soit un conseil de guerre !! Dans tous les cas, venez passer la soirée avec nous , votre présence nous sera précieuse !!

Le repas se fera en mode « auberge espagnole », alors si tout le monde peut ramener un p'tit truc à manger et des amis qui ne nous connaissent pas encore, ça serait vraiment top !!
Pour certains, c'est les voyages qui forment la jeunesse , pour Pinel en Lutte, c'est les rencontres !!

Alors, VENEZ quand vous voulez les Amis !!
Votre soutien est notre force !!
Montrons à notre Direction que nous sommes TOUS concernés !!

Ensemble, nous ne lâcherons rien !!



Image

https://www.facebook.com/PinelEnLutte/? ... 9MaHD3jBLH
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 23 Oct 2018, 19:44

Lot : les personnels de l’Institut Camille Miret à Leyme en grève illimitée

Les personnels, en grève illimitée depuis le 22 octobre, craignent la fermeture définitive d’unités de soins en psychiatrie. La direction affirme que cette fermeture n’est que provisoire.

Depuis lundi matin, à l'appel du syndicat CGT, une partie du personnel de l'Institut Camille Miret à Leyme, dans le Lot, s'est déclarée en grève, une grève illimitée.
Dans un communiqué, la CGT proteste contre "la fermeture d'unités de soins en psychiatrie, le démantèlement progressif des établissements, la baisse des effectifs et la dégradation des conditions de travail".

... https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 9hal-tDA8w
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 02 Nov 2018, 22:05

Pinel en Lutte - Journée de mobilisation pour une psychiatrie humaniste

Amiens samedi 3 novembre 2018 à 10h30
Espace Dewailly, 3 place Louis Dewailly

Image

OUVERT À TOUS

PINEL EN LUTTE organise une grande journée de mobilisation le 3 novembre 2018 pour défendre les soins et l'humanité en psychiatrie.
Plusieurs hôpitaux devraient se joindre à nous pour ce grand événement, qui signe le début d'une vraie convergence des luttes.

Le journée se déroulera en 3 temps :

- 10h30 : Rendez-vous à l'Espace Dewailly pour un grand débat en présence des Dr CHEMLA et Dr CHAPPEROT.
Des délégations des hôpitaux en lutte seront présentes.

- 14h30 : Rendez-vous à la Maison de la Culture pour une grande marche citoyenne.

- 17h30 : Concert et soirée festive !

Que vous soyez soignants, patients, familles de patients, travailleurs sociaux ou simples citoyens, vous êtes tous invités à nous rejoindre et nous soutenir !!!

On compte sur vous !!!! Tous concernés !!!

Page Facebook https://www.facebook.com/events/247370545941479/

Organisé par PINEL en lutte https://www.facebook.com/PinelEnLutte/? ... iRjnWe4q6v
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Infos sur la psychiatrie

Messagede bipbip » 04 Nov 2018, 19:52

à Amiens, radicalisation des grévistes et soutien populaire

Psychiatrie : à Amiens, radicalisation des grévistes et soutien populaire

Depuis plusieurs mois, la psychiatrie s’affirme comme le fer de lance des luttes dans le secteur hospitalier. Avec un niveau exemplaire d’auto-organisation des travailleuses et des travailleurs.

Mépris, oubli, système D et manque de moyens. Cette situation, les salarié.es des hôpitaux psychiatriques la connaissent bien. À l’HP Philippe-Pinel, à Amiens, on a franchi les cent vingt jours de grève et quatre-vingt-dix jours de bivouac !

Face à la fermeture de quatre services en quatre ans – pas moins de 90 lits et la suppression des postes de soignant.es qui vont avec –, les agent.es ont décidé de s’auto-organiser, au-delà des étiquettes, mais avec l’aide logistique de la CGT, de SUD et de FO.

l ne s’agit pas d’une lutte pour l’amélioration des conditions de travail, mais bel et bien d’une lutte pour pouvoir soigner dignement des personnes en souffrance. Aujourd’hui, c’est quasiment impossible ! Les fermetures obligent les services déjà surchargés à accueillir des patient.es supplémentaires. Seuls les soins de base sont assurés, avec deux soignant.es pour 26 patient.es logé.es dans des chambres doubles ou parqué.es dans des dortoirs de quatre.

Le corps médical n’est pas en reste. Les médecins sont las.ses du rôle de « gardien de fous », et de se cogner à un mur. Ce mur, c’est l’Agence régionale de santé (ARS). La demande du collectif Pinel en lutte est claire : une table ronde réunissant tous les acteurs, syndiqué.es ou non, afin d’éviter le double discours. L’ARS refuse.

Après une première occupation infructueuse, suivie d’une deuxième tentative le 14 juillet, brisée dans la violence par les CRS, les Pinel en lutte ont mis en place un campement de grève devant l’hôpital. Pour cela, les personnels peuvent compter sur la solidarité et le soutien de la population, mais également sur celui des autres hôpitaux psychiatriques en lutte (Rouen, Le Havre, Clermont-de-­l’Oise, Prémontré…). C’est un frémissement, une convergence qui s’opère.
Dépeçage au profit du privé

Le 25 septembre, la hiérarchie, protégée par les CRS et les vigiles, a déclaré n’accepter de recevoir que les représentantes et représentants syndicaux. Réplique unanime : c’est tout le monde ou personne ! Il n’y a guère que la CFDT pour essayer de négocier dans son coin… y compris contre ses adhérentes et adhérents qui participent à la grève !

On disait tout à l’heure que quatre services de l’hôpital public ont fermé  ; ça n’a pas été perdu pour tout le monde. Certains des terrains ont été vendus pour y implanter… une clinique privée de psychiatrie ! De ce dépeçage, le grand gagnant est une fois encore le secteur privé, au détriment des malades.

Le camp de grève perdure, aux yeux de toutes et de tous. Malgré la désinformation distillée par l’ARS, malgré les renvois de balles incessants entre l’hôpital et l’ARS, la vie s’organise, et le soutien est loin de faiblir.

De tractages en actions coups de poings, le collectif compte bien se faire entendre ! Après avoir défilé en tête de cortège lors de la journée de grève du 9 octobre, les grévistes se sont enchaîné.es aux portes de l’ARS le lendemain.

Florian (AL Amiens)


http://www.alternativelibertaire.org/?P ... -populaire

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités