Luttes secteur santé public-privé

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede bipbip » 28 Fév 2017, 17:04

Ehpad Paul-Mouysset : la grève sera reconduite samedi
C'est une centaine de personnes qui sont venues soutenir le personnel de l'Ehpad de Firmi, qui s'est lancé samedi dernier dans une grève à l'initiative du syndicat CGT de l'établissement Paul-Mouysset. Au final, elle a été suivie par la quasi-totalité du personnel titulaire.
... http://www.ladepeche.fr/article/2017/02 ... amedi.html


Grève au centre hospitalier d’Arras: les syndicats protestent dans la rue
– Les trois syndicats du centre hospitalier d’Arras se sont réunis lundi 27 février dans la matinée en signe de protestation. Cette action s’inscrit dans le mouvement de grève générale et illimitée qui touche l’établissement depuis deux semaines.
– Une vingtaine de manifestants brûlaient des pneus sous la vigilance de la police, devant le centre hospitalier. Un épais nuage de fumée noire s’élevait dans le ciel.
... http://www.lechodelalys.fr/arras/greve- ... 2b0n199921
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28940
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede Pïérô » 02 Mar 2017, 09:37

Plan Social sans précédent au CHRU de Tours!

Et un Echo Spécial de plus pour notre directrice générale. Le 3ème en moins de 2 ans. On pourrait penser qu’en ce qui nous concerne c’est de l’acharnement, à la limite de la mauvaise foi. Mais dans le cas présent, même contre notre volonté, nous n’avions pas d’autre choix que de sortir les informations que nous avons en notre possession...

Image

Echo Spécial à télécharger : http://www.sudsantesociaux37.org/echo/plansocial.pdf

http://www.sudsantesociaux37.org/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede Pïérô » 04 Mar 2017, 11:53

Fin de la grève au centre de réadaptation du Bel Air à la Membrolle-sur-Choisille

Les 130 salariés étaient en grève illimitée depuis le 23 février pour demander une prime de 500 euros. Un accord a été trouvé avec la Croix Rouge qui gère le centre.

Fin de la grève au centre de réadaptation du Bel-Air à la Membrolle-sur-Choisille. Un accord a été trouvé entre les syndicats (CFDT et FO) et la Croix Rouge qui gère ce centre de rééducation fonctionnelle.

Les salariés du centre de rééducation du Bel-Air demandaient à leur direction la revalorisation de leur prime à hauteur de 500 euros et non pas de 150 euros. Ils dénoncaient aussi la différence de traitement entre les médecins (5000 euros de prime) et le reste des salariés.

Finalement, l'accord prévoit une prime de 330 euros. La direction affirme aussi qu'elle va mener une réflexion sur le management dans le centre

https://www.francebleu.fr/infos/sante-s ... 1488528380
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede bipbip » 05 Mar 2017, 20:11

Marseille : à l'hôpital, les internes ruent dans les brancards
Après deux ans de tensions, leur syndicat assigne l'AP-HM devant le tribunal administratif pour non-respect de la réglementation sur leur temps de travail
Nouvel orage dans le climat déjà détestable qui règne à l'Assistance publique des hôpitaux de Marseille. La direction du CHU, en conflit ouvert depuis plusieurs mois avec les syndicats de personnels sur la question des conditions de travail, est désormais ciblée par les internes. Leur syndicat, le SAIHM (syndicat autonome des internes des hôpitaux de Marseille) a déposé plainte contre l'administration du CHU, pour non-respect de la législation sur leur temps de travail.
... http://www.laprovence.com/article/editi ... cards.html


Après 2 mois de grève
La direction de la clinique de l’Ormeau licencie une gréviste !
La clinique de l’Ormeau, à Tarbes, est sortie le 10 janvier 2017 d’une grève qui a duré 64 jours. La fin de cette grève a été permise par un accord entre la direction et les salariés sous la forme d’un protocole de sortie de grève, dans lequel la direction s’est engagée à n’opérer aucune sanction et aucune pression vis-à-vis des grévistes. Pourtant, on apprend aujourd’hui que la direction de la clinique licencie abusivement une salariée gréviste, relançant ainsi la bataille entre les salariés et la direction
... http://www.revolutionpermanente.fr/La-d ... e-greviste

Réunion
CHU : plan gelé mais grève maintenue
MANIFESTATION. À l'issue de leur troisième jour de mobilisation, l'intersyndicale du CHU a décidé de retirer ses piquets de grève. Reçue par la ministre des Outre-Mer à la préfecture, elle a obtenu l'assurance d'une table ronde à Paris le 14 mars prochain et la suspension du plan de retour à l'équilibre. Il n'y aura donc pas d'aide exceptionnelle...
"On reste vigilant et on est toujours en grève." En fin de matinée, les grévistes ont été reçus par Ericka Bareigts. La ministre des Outre-Mer, en visite privée à La Réunion, a annoncé une table ronde à Paris le 14 mars avec le ministère de la Santé, l'ARS OI, le CHU, la CME et les syndicats afin de tout mettre à plat. Des études seront menées également sur le plan du CHU et le surcoût lié à la création d'un CHU dans les DOM. Et le Copermo 2 repoussé ; il devait se tenir fin mars.
En outre, le plan de retour à l'équilibre financier du CHU est gelé. "Il faut maintenant que le DG (Lionel Calenge, N.D.L.R.) stoppe son plan. Mais on reste vigilant. Donc, on suspend nos actions mais la grève est maintenue. Le combat n'est pas terminé", ont déclaré des membres de l'intersyndicale à l'issue de la rencontre. Même s'ils n'ont pas eu, dans l'immédiat, l'aide exceptionnelle de l'État tant espérée, ils ont remercié Ericka Bareigts pour son écoute. Hier, l'intersyndicale a entamé sa troisième journée de grève contre les suppressions de postes et de lits au CHU.
... http://actus.clicanoo.re/article/soci%C ... -maintenue
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28940
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede Pïérô » 10 Mar 2017, 02:40

Suppressions de postes et de lits au CHU de Tours : adresse aux usagers

Des centaines de suppressions de postes, des fermetures de lits et de sites hospitaliers... Dans un tract à destination des usagers, le syndicat SUD Santé Sociaux d’Indre-et-Loire revient sur les conséquences sociales du projet de restructuration du CHU et appelle toutes les personnes concernées à se mobiliser.

... http://larotative.info/suppressions-de- ... -2115.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede Pïérô » 14 Mar 2017, 02:47

Pessac : les aides soignants brancardiers du CHU sont en grève
« C’est la première fois que nous faisons grève depuis leur création à la fin des années 70", soulignent les grévistes du CHU Haut Lévêque
Faut pas pousser… « On n’est pas des pousseurs, mais des aides-soignants brancardiers », précise Florent qui justifie la grève reconductible lancée ce vendredi dans les hôpitaux de cardiologie et François Magendie de Haut-Lévêque, avec le soutien de la CGT.
... http://www.sudouest.fr/2017/03/10/pessa ... 9-2780.php


Hôpital de Wattrelos
L’EHPAD en lutte depuis le 5 décembre
Quinze semaines de lutte pour les personnels de l’EHPAD du Centre Hospitalier de Wattrelos, pour obtenir des conditions décentes d’exercer leurs missions auprès des personnes âgées dont ils ont la charge.
Malgré les pressions et le refus de dialogue de la direction, ils tiennent bon, pour dénoncer les manques d’effectifs et de moyens, l’épuisement professionnel, le non remplacement des personnels en formation ou en arrêt-maladie, le recours aux CDD à répétition, le management pathogène... Ils ont établi une liste de 32 revendications pour empêcher que ne survienne un drame, tant chez les patients que parmi les personnels.
Combien de temps encore devront-ils se battre ?
http://cgt.fr/L-EHPAD-en-lutte-depuis-le-5.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede Pïérô » 19 Mar 2017, 03:42

Indre-et-Loire
Les syndicats opposés à la restructuration du CHU de Tours

Dans une lettre ouverte adressée à la ministre de la Santé et aux élus du Département et de la Région, les syndicats FO, CFTC, Sud et CGT tirent la sonnette d'alarme.

... http://www.lanouvellerepublique.fr/Indr ... rs-3035695
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede bipbip » 23 Mar 2017, 13:36

457 HOPITAUX, EHPAD, CLINIQUES, ETABLISSEMENTS DE SANTE DIVERS, EN LUTTE, GREVE, MANIFESTATION, DEMISSION COLLECTIVE, PETITION, PROTESTATION ET MEME SUICIDES... DEPUIS LE DEBUT DE L'ANNEE 2017...
... et une seule action nationale "tous ensemble" le 7 mars !

Liste : https://www.facebook.com/luttesinvisibl ... 52373960:0
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28940
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede Pïérô » 25 Mar 2017, 13:51

Hôpitaux de Metz : des taies d’oreiller pour sécher les patients
Faute de fournisseurs, la Blanchisserie Lorraine Nord n’a plus assez de serviettes de bain pour fournir l’intégralité de ses clients dont le CHR Metz-Thionville, Legouest, Jury, les Ehpad du secteur et la maison d’arrêt de Metz-Queuleu.
« Certains de nos clients ne savent plus comment faire pour sécher leurs patients, sans serviettes de bain. Certaines infirmières sont parfois obligées d’utiliser des taies d’oreiller ! », s’insurge Norah Ben Hamida, déléguée syndicale CGT du groupement de coopération sanitaire de Blanchisserie Lorraine Nord.
La situation s’avère actuellement compliquée au sein de la structure qui gère le linge du CHR Metz-Thionville, des centres hospitaliers de Legouest, Jury, Gorze, Boulay, Toul, Lunéville (54) mais aussi celui de plusieurs établissements médico-sociaux, des Ehpad ainsi que la maison d’arrêt de Metz-Queuleu. Soit 20 tonnes de linge lavées par jour.
En cause ? Un problème de stock de linge disponible qui s’aggrave crescendo depuis deux ans. À tel point que le 10 février, les salariés de la blanchisserie ont débrayé, pendant une heure. Et une partie du personnel a également participé au mouvement de grève national du 7 mars. Une pétition a aussi été envoyée au service de l’Agence régionale de santé.
... http://www.republicain-lorrain.fr/editi ... ients-hptj


Soutien aux salariés grévistes de la faim du CHU Limoges
Usagers et salariés nous ne pouvons accepter le manque de considération pour les agents qui s'engagent au quotidien pour garantir la qualité de notre hôpital.
Nous refusons la banalisation institutionnelle de la souffrance au travail et la dégradation des conditions de prise en charge.
Nous sommes déterminés à défendre un service public de santé de qualité et accessible à tous.
La situation est grave, l'Humain doit revenir au cœur de notre hôpital.
Nous soutenons les salariés grévistes de la faim et exigeons :
- Des embauches pour pourvoir au remplacement dans tous les secteurs des départs en retraite, mutations, congés longue maladie, maternité.
- Des mensualités de remplacement pour la période estivale
- Des garanties sur le devenir des services techniques
- La titularisation des contractuels
https://www.change.org/p/directeur-gene ... reason_msg
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede Pïérô » 28 Mar 2017, 07:53

Contre le démantèlement du CHRU de Tours, grève et manifestation le 28 mars

Contre le « plan de performance » mis au point par la direction du CHRU de Tours, qui prévoit des centaines de suppressions de postes, les organisations syndicales appellent le personnel de l’hôpital à faire grève le mardi 28 mars.

Extrait du tract intersyndical :

« Depuis son arrivée, notre directrice générale s’est fixé comme objectif principal la restructuration du CHU de Tours sur 2 sites. Depuis des années qu’elle le défend, le projet est présenté uniquement comme un investissement immobilier important. Nous savons aujourd’hui, que pendant tout ce temps, la direction du CHU a menti publiquement par omission.

Nous savions déjà que les investissements architecturaux avaient pour but de faire des économies par la réduction du nombre de sites (fermetures de Clocheville, de l’Ermitage, regroupement des services de psychiatrie) au détriment de la qualité des soins et de la capacité d’accueil.

Nous savons maintenant qu’il existe un projet de plan de réductions massives des effectifs et du nombre de lits de l’ensemble du CHU, appelé « plan de performance ».

Le tract est à télécharger ici : https://larotative.info/home/chroot_ml/ ... ermo-1.pdf.

Les organisations syndicales CGT, CFTC, SUD, FO appellent l’ensemble des agents du CHU à manifester leur refus catégorique de tout plan qui viserait à diminuer le nombre de lits ou le nombre de postes dans l’hôpital.

Un préavis de grève a été déposé pour le mardi 28 mars. Un rassemblement devant la Direction générale, à l’hôpital Bretonneau, aura lieu à 14h30, suivi d’une manifestation jusqu’à la place Jean Jaurès pour interpeller l’ensemble des usager-es et la mairie sur le sort fait au CHU.

http://larotative.info/contre-le-demant ... -2144.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede Pïérô » 01 Avr 2017, 08:24

Tours
Suppression de postes au CHU : personnels et usagers mobilisés

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede bipbip » 08 Avr 2017, 16:35

Grenoble
Les centres de santé en colère contre la baisse de subvention du Département

C’est la colère et l’inquiétude qui prédominaient ce matin au siège de l’Association de gestion des centres de santé grenoblois (Agecsa), au 162 galerie de l’Arlequin à Grenoble. S’y étaient rassemblés dès 8 h 30 les salariés, mais aussi des usagers se sentant concernés. Une mobilisation qui aura attiré plus d’une centaine de manifestants.

La cause de leur mécontentement ? Une baisse de 70 % des subventions octroyées à l’Agecsa, qui gère cinq centres de santé dans les quartiers défavorisés de Grenoble. Le Département va en effet opérer une coupe massive dans sa subvention annuelle, qui passerait de « 548 491 euros en 2016 à 156 000 euros pour l’année 2017 ».

... http://www.placegrenet.fr/2017/04/06/ce ... ent/131358
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28940
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede Pïérô » 08 Avr 2017, 22:52

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede bipbip » 11 Avr 2017, 15:06

PLUS DE 600 HOPITAUX, EHPAD, CLINIQUES, ETABLISSEMENTS DE SANTE DIVERS, EN LUTTE DEPUIS LE DEBUT DE L'ANNEE

TOUS ENSEMBLE TOUS ENSEMBLE !

612 hôpitaux, ehpad, cliniques, établissements de santé divers, en lutte, grève, débrayage, rassemblement, manifestation, occupation, pétition, démission collective, protestation... depuis le début de l'année 2017

... https://www.facebook.com/luttesinvisibl ... 57993406:0
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28940
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes secteur santé public-privé

Messagede Pïérô » 20 Avr 2017, 13:11

Le 20 avril, la ministre et la direction ne doivent pas signer le plan prévoyant des centaines de suppressions de postes et de lits au CHU !

Forts de la mobilisation réussie du 28 mars dernier où, malgré l’urgence de la situation, plusieurs centaines de grévistes et de manifestant-es se sont mobilisé-es, les organisations syndicales CFTC, CGT, FO et SUD maintiennent la pression.

La direction et la ministre persistent, dans la droite ligne de la loi Santé, dont la CGT FO et SUD demandent le retrait, elles refusent de communiquer le projet.

Lors du CHSCT du 27 mars, nous avons demandé la communication de tout le dossier. Devant le refus de la direction, nous avons voté majoritairement la possibilité que le CHSCT entame une action juridique pour obtenir le dossier complet. Elles ont de nouveau demandé un CHSCT extraordinaire afin qu’une expertise soit effectuée sur ce vaste projet de réorganisation qui aura nécessairement des impacts importants sur les conditions de travail, la santé et/ou la sécurité des personnels. Cette expertise ne peut pas être refusée par la direction, le CHSCT étant totalement en droit de la voter.

Le 4 avril, Nous avons rencontré le maire de Tours et président du conseil d’administration pour lui affirmer notre refus de ce projet et lui demander d’intervenir pour que le dossier soit communiqué dans sa totalité. Il a pris acte des revendications sans s’engager sur une dénonciation des suppressions de lits et de postes. Et pour cause !

Lors du conseil de surveillance du 7 avril que le maire de Tours présidait, les représentant-es du personnel y ont défendu avec détermination le maintien de la totalité des postes et des lits et ont demandé un délai supplémentaire avant toute signature pour que toutes et tous aient la totalité du projet afin d’éclairer leur avis.

Les représentant-es du personnel ont été les seuls à voter contre ce projet (Voir le détail du vote au dos). Les représentant-es des médecins, des usagers désignés par le préfet, des élu-es de l’agglomération (conseil départemental, Tours Plus, conseil régional) ainsi que le maire de Tours ont voté pour la suppression des lits et des postes sans aucun état d’âme, ni aucune information précise ! Par leur vote, ils et elles ont avalisé la détérioration des conditions de travail des salarié-es de l’hôpital, les pertes d’emplois sur le plus gros établissement du département et la diminution de l’accès aux soins pour toutes et tous. Ils ont voté sans avoir le projet !!!

De plus, selon le doyen de la faculté de médecine et le président de la CME, tout le corps médical du CHRU serait d’accord avec les centaines de suppressions de postes et de lits !!! Comment les représentants des médecins peuvent-ils donner leur accord, sans une connaissance précise d’un tel plan alors que chaque jour ils constatent les difficultés dans les services ?

Alors, passage en force antidémocratique d’une minorité contre la majorité ? On peut clairement se poser la question. Nous avons, toutes et tous, salarié-es, usager-ères la légitimité à défendre l’hôpital de Tours, les conditions de travail et l’accès aux soins.

VOTE A BULLETIN SECRET DEMANDE PAR LES 2 REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CONSEIL DE SURVEILLANCE DU 7 AVRIL 2017

« Nous demandons que le projet concernant le CHU de Tours soit suspendu afin d’avoir un temps de réflexion

Tous les membres du conseil de surveillance doivent être destinataires des documents.

Tout le monde va être au même niveau d’information pour prendre une décision ».

Les membres du conseil de surveillance présents siégeant à titre délibératif (ayant le droit de voter) :

Monsieur Serge BABARY MAIRE DE LA VILLE DE Tours.

Messieurs Professeur François LABARTHE et Professeur LAFFON, représentants de la commission médicale d’établissement (CME).

Madame Claire DELORE et Monsieur François BAUDRY, représentants désignés par les organisations syndicales.

Madame Dominique SARDOU, représentante de la communauté d’agglomération Tours plus.

Monsieur Thomas GELFI, représentant du président du Conseil Général du département d’Indre et Loire.

Madame Danièle DESCLERC-DULAC, personnalité qualifiée désignée par le préfet d’Indre et Loire.

Monsieur Roger BLANCHARD, représentant des usagers, désigné par le préfet d’Indre et Loire.

Monsieur Edouard de GERMAY, adjoint au Maire de Tours, personnalité qualifiée désignée par le préfet d’Indre et Loire.

RESULTAT DU VOTE : 2 POUR (les représentants des organisations syndicales) 8 CONTRE

Les arguments pour ne pas nous donner le projet sont irrecevables :
« Le dossier serait trop technique, trop volumineux » (alors que chaque jour nous recevons des tonnes d’informations de communication pour des questions bien moins déterminantes...).

« La loi n’autorise pas à les communiquer » (il suffit de faire une simple recherche sur internet pour constater que de nombreux conseils de surveillance sont destinataires de ces infos).

Il faut se dépêcher pendant que la ministre, originaire de notre département est encore là... (Alors qu’avec sa loi c’est elle qui impose une telle restructuration à marche forcée).

La vraie raison est : si ce projet est connu il déclenchera une opposition ferme de tous ceux qui savent que programmer autant de suppressions de postes et de lits est inadmissible.

Dernière minute : La CME prévue le 11 avril est reportée au 25 avril après la signature du projet prévue le 20 avril ?? Est-ce pour éviter la fronde ??

Les organisations syndicales CFTC, CGT, SUD, FO, appellent l’ensemble des agents du CHU à continuer à manifester leur refus catégorique de tout plan qui viserait à diminuer le nombre de lits ou le nombre de postes dans notre hôpital :

Le jeudi 20 avril 2017

Réunion d’information syndicale de 14h30 à 15h30

• Sur Trousseau au local syndical commun

• Sur Bretonneau, salle de réunion de la radio, 1er étage B1

• Sur Clocheville, amphithéâtre, bâtiment Georges Sand

Puis rassemblement place Jean-Jaurès à 16h00 à Tours
Où nous ferons signer la pétition aux usagers et usagères.

Un préavis de grève et des heures d’informations mensuelles ont été déposés
Pour vous permettre de participer à ces initiatives.


http://www.solidaires37.org/spip.php?article1140

MAINTIEN DE TOUS LES LITS ET MAINTIEN DE TOUS LES POSTES A L’HOPITAL !

Union départementale CGT 37
Union départementale FO 37
Union Syndicale SOLIDAIRES 37

Les organisations syndicales départementales CGT, FO, Solidaires 37 se sont réunies ce mercredi 19 avril 2017 et ont décidé d’apporter un soutien actif à l’intersyndicale CGT, FO, SUD et CFTC du CHRU de tours ainsi qu’aux agents qui luttent depuis plusieurs semaines contre la mise en œuvre du « COPERMO » ; plan de performance et de rentabilité qui vise entre autres choses, à supprimer des sites de l’hôpital de Tours, comme à supprimer à minima 350 lits et 400 postes de personnels soignants…

Ce plan de performance est inacceptable pour nos organisations, il s’inscrit pleinement dans le cadre de l’application de la loi Santé (et des précédentes) dont nos organisations réclament l’abrogation immédiate.

Nos organisations départementales reprennent à leur compte les revendications de l’intersyndicale du CHRU de Tours :

Maintien de tous le sites du CHRU

Maintien de tous les lits

Maintien de tous les postes (soignants, administratifs,…)

Elles appellent leurs adhérents et plus largement les citoyens à signer la pétition de l’intersyndicale du CHRU pour le « Retrait du plan COPERMO et de performance ».

Elles soutiennent la mobilisation des salariés du CHRU, le 20 avril 2017 et décident de faire de ce 1er Mai 2017 à Tours, un temps fort et particulier pour la défense de l’Hôpital Public et du CHRU de Tours.

Elles conviennent aussi de prendre une initiative commune pour aider à construire le rapport de force, élément déterminant pour obtenir le retrait définitif de ce plan.

Enfin, les organisations départementales CGT, FO et SOLIDAIRES d’Indre et Loire interpellent directement Madame la Ministre de la Santé, Madame Touraine, pour qu’elle refuse de signer et de valider ce « COPERMO » ; elles interpellent aussi l’ensemble des élus locaux pour qu’ils se positionnent sur les revendications que nous portons :

RETRAIT TOTAL DU PLAN COPERMO dit plan de performance et de rentabilité ;

MAINTIEN DE TOUS LES SITES ( des 13 sites dont l’emblématique hôpital pour enfants de Clocheville) ;

MAINTIEN DE TOUS LES LITS ET MAINTIEN DE TOUS LES POSTES.

Fait à Saint-Avertin, le 19 avril 2017


http://www.solidaires37.org/spip.php?article1143
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité