Rouges-bruns : inventaire (PRCF etc.)

...Sans Papiers, antifascisme...

Re: Rouges-bruns : inventaire (PRCF etc.)

Messagede altersocial » 05 Fév 2014, 23:08

Conversation sur les spécialistes radicaux des penseurs radicaux

Retranscription de la 3ème partie de l'émission de Radio Vosstanie du 30 novembre 2013


"Pour moi elle est à gauche mais le débat est biaisé. Comme le dit Jean-Claude Michéa; finalement, ne faut-t'il pas abandonner la dichotomie droite/gauche qui tient à notre histoire ? Par exemple, dois je interdire à Alain De Benoist de se revendiquer de la décroissance sous prétexte qu'il est classé à droite ? Est qu'il est condamné ad vitam aeternam à être enfermé dans cette catégorie ? Sa position devrait être réévaluée, rediscutée"


Serge Latouche, à propos de la décroissance. (source : http://www.reporterre.net/spip.php?article4546)

Paul : Ceci pour introduire le débat sur l'Echappée (1) et sur Jean-Claude Michéa parce qu'on va essayer simplement de poser quelques trucs avant de discuter. Simplement pour dire ce qui s'est passé.

On a eu écho de la sortie aux Editions l'Echappée d'un ouvrage sur des penseurs dits radicaux (on pourra s'étaler ensuite sur ce qu'est la "radicalité" et si les choix sont judicieux mais peu importe) et comme tout ce qui peut parler un peu de près ou de loin de Michéa nous interpelle, raison de plus quand il est sollicité dans le mouvement libertaire, on se demande ce qui se passe derrière et on gratte un peu.

Par curiosité on se demande "mais qui est le contributeur de cette contribution à l'intérieur de ce bouquin sur des penseurs dits "radicaux" édité par l’Echappée?". On fait une petite recherche très banale sur internet et on trouve un dénommé Charles Robin qui sort d'un bois un peu sombre, on le débusque, et finalement on arrive à trouver que ce Robin produit un bouquin qui s'appelle Le libéralisme comme volonté et comme représentation et que celui-ci re-balance sur le site d'Alain Soral, et qu'il le vend par l'intermédiaire du site Kontre Kulture.(2)

lire la suite
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 19:51

Re: Rouges-bruns : inventaire (PRCF etc.)

Messagede Nyark nyark » 10 Fév 2014, 20:17

Génération Palestine : à l'origine, comment pourrait-on être contre ? Dénoncer la colonisation israëlienne, tous autant que nous sommes, nous sentons concernés par la manière dont est traité le peuple palestinien.
http://generation-palestine.org/

Là où ça se gâte par contre :
Michel Collon invité de Génération Palestine Lille
La religion est la forme la plus achevée du mépris (Raoul Vaneigem)
Avatar de l’utilisateur-trice
Nyark nyark
 
Messages: 1205
Enregistré le: 30 Oct 2011, 17:46
Localisation: Région parisienne

Re: Rouges-bruns : inventaire (PRCF etc.)

Messagede Pïérô » 10 Fév 2014, 21:18

En tout cas sur Lille il y a une proximité (géographique et politique) avec ce genre de gars qui va au delà de Génération Palestine et touche d'autres mouvements, comme dans le domaine d'un certain anti-impérilisme ou des composantes de l'antiracisme. Il y a un reliquat de staliniens, ou maos décomposés, qui participent de la confusion politique, mais aussi des proches de ce que distille le PIR (voir des individus qui en ont alimenté, et alimentent encore, une partie du discours confusioniste comme Saïd Bouamama), et c'est dans ce magma confus que peut s'épanouir un rouge-brun comme Michel Collon qui y est toujours bien reçu.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21203
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Rouges-bruns : inventaire (PRCF etc.)

Messagede Nyark nyark » 02 Mar 2014, 15:55

Quand on lit cette prose délirante, d'abord on se dit qu'elle ne peut que sortir d'un "cerveau malade" comme dirait Patrick Cohen. Faites l'expérience : lisez-le sans chercher à savoir d'où il sort. Vous regarderez à la fin.

Résurrection de la Russie millénaire
dans Analyses, International / par La rédaction / Le 12 février 2014 à 22 h 24 min / / 411 vues

De Catherine II à Dostoïevski, à Poutine et à Sotchi

«La critique est aisée mais l’art est difficile»
Philippe Néricault, (Destouches) comédien et auteur dramatique français (1680-1754)

Ça y est, Sotchi a brillé de mille feux! Malgré des critiques infondées, voire méprisantes de l’Occident pour amoindrir la fête. Les médias français ne sont pas en reste. Menés par le Journal Le Monde dont on s’aperçoit qu’il en rajoute pour être dans la ligne, les médias font assaut d’adoubement à l’Empire. Ce journal se permet une sentence: Vladimir Poutine ne montera pas sur le podium. Ce fut exactement le contraire! Ce fut un spectacle grandiose à la mesure de la grande Russie que l’Empire avait trop rapidement enterrée. En 12 tableaux, nous eûmes tableaux à l’histoire de l’Empire russe dont la grande révolution de 1917 ne fut qu’une étape.

La Russie de Gorki, Pouchkine, Dostoïevski, Tolstoï, la Russie de Chostakovitch qui écrivit en plein blocus de Stalingrad, sa fameuse symphonie en hommage aux centaines de milliers de résistants qui ont eu finalement raison de l’armée allemande du maréchal Von Paulus. Nous eûmes droit au «Lac des cygnes» de Tchaikovsky. Nous eûmes droit à la conquête de l’espace autant de réalisations de l’âme russe quel que soit le régime. La presse française rivalise de méchanceté et de jalousie et d’impartialité pour diminuer de la beauté et de la perfection de ces jeux. Comme d’habitude, les journalistes français sans doute frustrés que la France ait été éliminée des jeux lors de la désignation il y a sept ans, font tout pour dévaloriser ces jeux tout en espérant des médailles. Ils s’attaquent à Vladimir Poutine qu’ils comparent à Pierre le Grand: «Les Russes ont dépensé 37 milliards d’euros pour Sotchi, soit quatre fois plus que les Britanniques pour les Jeux d’été de Londres. En l’espèce, c’est moins celui de la Russie que de son hyperprésident, Vladimir Poutine. Ce dernier a voulu Sotchi pour en faire le couronnement de son règne, le triomphe d’une présidence dont l’ambition est de manifester le retour de la Russie parmi les Grands.» (1)

Et alors? Quel mal il y a? Naturellement, la politique nationale russe ne plaît pas.
Personne ne se frottait à l’empire soviétique mais on pensait, que le démantèlement de l’empire permettrait de faire de la Russie un marché à la botte de l’Occident. L’Ocde pointait récemment nombre de points noirs: la Russie importe tout ou presque, elle investit très peu et fait fuir les capitaux. Etre grand inquisiteur est un job très demandé. Est-ce un éditorial sur les Jeux olympiques ou sur la personnalité de M.Poutine? En plus, Est-ce par hasard les pays de l’Ouest qui financent le jihadisme sunnite? Qui ont encouragé la guerre civile en Syrie? Qui encouragent une opposition et financent des truands en Ukraine? La Libye c’est Poutine? L’Irak c’est Poutine?

Le journal Le Monde est en train de devenir une des voix de l’impérialisme/colonialisme de l’Ouest. Le Monde va même plus loin: aucune de ces réalisations ne trouve grâce à ses yeux: «Des montagnes de déchets et des bassins d’eau polluée souillent les environs de ce qui était jusqu’alors une pittoresque station balnéaire subtropicale abritant un fragile écosystème. Des milliers d’habitants ont été déplacés, des maisons et des quartiers entiers démolis. Les régions du Caucase voisines, notamment le Daghestan, sont des foyers d’activité terroriste où pas une semaine ne se passe sans une attaque ou un attentat-suicide.(2)

Dans le même ordre et toujours dans le journal donneur de leçons, le Monde avec cette fois-ci son acolyte l’Agence France Presse pour la bonne cause, celle de dicter la norme aux autres, nous lisons: «Malgré l’absence notable de plusieurs dirigeants, les organisateurs ont pu se targuer d’avoir attiré quarante-quatre représentants politiques, parmi lesquels le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, contesté dans les rues de Kiev, ses homologues chinois (Xi Jinping) et afghan (Hamid Karzaï), ainsi que le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan et son vis-à-vis japonais, Shinzo Abe».(3)

«Plus controversés, le président biélorusse Alexandre Loukachenko et Leonid Tibilov, le président de la région séparatiste géorgienne, l’Ossétie du Sud, reconnue par Moscou, figuraient également au rang des convives. Rappelons simplement que les boycotteurs représentent moins de 500 millions sur 7 milliards qui ont été représentés. La technique de deux fers au feu est celle de ces pays qui ne veulent pas hypothéquer l’avenir pour les jeux qui se dérouleraient éventuellement chez eux. Et pourtant, c’est le sport, l’olympisme.» (3)

Minimisant le spectacle, il le réduit à une potion magique: «Tout ce joli monde aura, à n’en pas douter, apprécié les diverses animations et chorégraphies qui, à travers les âges, ont retracé la glorieuse histoire de la Russie éternelle. Un peu de Moyen âge pour commencer, puis un peu de tsarisme, un peu de bolchévisme et, pour finir, place au pays tel qu’il est vu actuellement depuis le Kremlin: une Russie conquérante.» (3) Comble de la méchanceté et de la conviction de donner des leçons on lit: «S’il a tout de même daigné regarder l’événement à la télévision, le président Obama n’aura pas manqué de constater que seuls quatre des cinq anneaux olympiques se sont ouverts lors de la cérémonie. (…) Par chance, la cérémonie n’a pas été perturbée par l’intrusion d’un horde de chiens errants. Dans les rues de Sotchi, il s’en trouverait pourtant des milliers, voués à un funeste destin. Mais un a tout de même réussi à s’infiltrer dans les tribunes, avant de se faire chasser par la sécurité du stade.» (3) Triste débâcle morale pour ce journal.

Les Occidentaux donneurs de leçons font preuve d’une amnésie sélective. C’est un des leurs, Pierre de Coubertin, fondateur du concept des Jeux olympiques qui adouba les Jeux olympiques de Berlin en 1936. Une information non vérifiée nous apprend qu’il était en bons termes avec le Führer qui lui aurait proposé une pension. De plus, en termes de racisme, De Coubertin n’aimait pas les Noirs et…les femmes qu’il pensait être indignes de participer aux jeux. Croire qu’un boycott à géométrie variable peut faire dévier Poutine de sa route c’est ne pas connaître l’âme russe, celle de Pouchkine, de Tolstoï (il y eut un ballet qui a repris Guerre et paix lors de la cérémonie d’ouverture qui fut grandiose à tous les points de vue). En 11 tableaux 3500 acteurs, l’épopée russe fut racontée. L’une des scènes les plus émouvantes fut celle où l’on voit Valentina Térechkova, la première femme de l’humanité russe et soviétique, s’arracher à la Terre et à la conquête des étoiles comme le fut d’ailleurs Youri Gagarine.
La dette de l’Occident envers l’Union soviétique


La critique si facile est une caractéristique de l’Empire qui lâche sa meute journalistique et pourtant pour l’Histoire, l’Union soviétique a sauvé l’Occident d’une débâcle en donnant un coup d’arrêt aux armées nazies. Ce fut l’armée du généralissime Joukov qui entra la première dans Berlin. De plus, l’épopée de Stalingrad en fut un exemple: «Le 2 février 1943 lit-on dans une contribution de Laurent Brayard, les combats cessaient dans les ruines de Stalingrad, le maréchal Von Paulus fraîchement nommé, capitulait avec les restes de sa 6ème armée. Ce coup de tonnerre qui a retenti il y a 70 ans [2février 1943] a été considéré comme le tournant majeur de la Seconde Guerre mondiale, le coup d’arrêt aux forces de l’Axe qui perdirent définitivement l’initiative »(4).

« Cette victoire fut l’oeuvre du peuple soviétique tout entier, rendons hommage en ce jour à ceux qui sont tombés pour que le monde vive libre. 841.000 soldats allemands et également roumains, hongrois, italiens et croates, dont 91.000 prisonniers lors de la capitulation allemande, ce sont les pertes des forces de l’Axe. Du côté soviétique il y eut 1 129 619 pertes, dont environ 478.000 tués, 650.000 blessés et prisonniers et plus de 40.000 victimes civiles. Tel fut le bilan final de la fournaise de cette bataille titanesque qui se livra sur les bords de la Volga entre le 17 juillet 1942 et le 2 février 1943. Le 30 janvier, Hitler confère à Von Paulus le titre de maréchal pour l’encourager à ne pas se rendre. A Stalingrad l’Humanité restera redevable des milliers de soldats soviétiques qui perdirent la vie dans la bataille. Le sacrifice inouï consenti par eux à cet instant de la guerre, a ensuite permis la défaite totale de l’Allemagne nazie, qui presque au même moment subissait une autre défaite majeure devant el-Alamein en Afrique du Nord. Les héros de l’Union soviétique n’étaient pas tombés pour rien et le monde libre se souviendra éternellement d’eux.» (4)
La réalité économique

Un autre angle d’attaque des médias français qui présente l’absence de l’Empire et de ses vassaux comme une «punition»,-décidément l’Empire aime punir les récalcitrants- est la situation financière russe que l’on présente comme arriérée. Nous lisons dans une contribution de Challenges.fr le contenu objectif de cette «arriération» par rapport aux donneurs de leçons: «A pouvoir d’achat comparable, les quatre premières puissances émergentes ont désormais toutes dépassé la France. Fin décembre 2012, le Center for Economics and Business Research (CEBR) annonçait que le Brésil était devenu en 2011 la sixième puissance économique mondiale devant le Royaume-Uni. La France, cinquième du classement, aurait encore quelques années de sursis.(…) La France se retrouve alors, selon le FMI, reléguée en neuvième position avec 2.217 milliards de dollars de PIB (PPA). Le Brésil, lui, est déjà septième avec 2.309 milliards de dollars de PIB (PPA. (…) L’Hexagone se retrouve même derrière les trois autres Bric: la Chine (2e), l’Inde (3e) et la Russie (6e). Que l’on mesure leur PIB en dollars courants ou à parité de pouvoir d’achat, la Chine, l’Inde, le Brésil, la Russie et les autres vont poursuivre leur ascension dans les années à venir.» (5)
Pourquoi l’acharnement sur le nouveau « tsar de toutes les Russies »?

Les contentieux sont nombreux avec l’Occident, notamment celui coupable d’héberger Edward Snowden en Russie . Laïd Seraghni tente une autre explication qui va dans le même sens: «Les événements qui se déroulent actuellement en Syrie ne sont en aucun cas liés à la question de démocratisation de la société ni pour plus de liberté pour les Syriens. Il s’agit d’un ordre mondial que cherchent à imposer les États-Unis avec leurs vassaux occidentaux prédateurs, à un autre monde qui, à leur tête la Russie, réclame plus de participation dans la gestion des affaires internationales desquelles ils ont été exclus depuis des décennies. Le point de départ pour la nouvelle configuration géopolitique du monde passe aujourd’hui par Damas. L’avenir de la Russie s’y joue actuellement. Poutine sur la ligne de Catherine II qui considérait que «Damas détient la clé de la maison Russie» comprend bien que «Damas est la clé d’une nouvelle ère». Depuis le début des contestations en Syrie, la Russie, appuyée notamment par la Chine et l’Iran, a décidé de faire échouer toutes les tentatives d’un changement de régime car elle était persuadée que si le plan des Occidentaux réussissait, elle serait confinée dans un rôle de second plan et serait menacée dans son intégrité territoriale. C’est pourquoi, dès le début de la crise, la Russie s’était montrée très ferme et s’est opposée à toute intervention militaire, (…) A chaque tentative visant la reproduction du scénario libyen ou yéménite, elle opposa un refus catégorique.(6)

Karl Muller nous explique aussi pourquoi l’Occident s’en prend à la Russie coupable de «ne pas rentrer dans le rang après la chute de l’empire soviétique». Coupable aussi d’avoir soutenu Assad, coupable aussi d’être contre le bouclier antimissile à sa porte.(..) On trouve la preuve de toutes ces manoeuvres dans le livre Le grand échiquier. L’Amérique et le reste du monde, paru en 1997 et dont l’auteur est Zbigniev Brzezinski, conseiller personnel de divers présidents états-uniens.» Contrairement à l’Occident, où l’on met l’accent sur un modèle de politique utilitariste et matérialiste, le gouvernement russe semble s’appuyer sur une conception orientée sur les fondements de l’église chrétienne, c’est-à-dire en mettant l’homme et le monde au centre de son action. Où trouve-t-on encore cela en Occident? Quel gouvernement occidental se réclame encore de cette conception au profit de la famille, de la religion et de la nation pour le grand bien des peuples et du progrès?» (7)(8)

A l’autre bout du curseur, cet aveu d’un député australien. Pour lui: «L’ancien président et actuel Premier ministre russe Vladimir Poutine est le meilleur leader russe depuis Pierre le Grand, a estimé l’ex-député australien Ross Cameron dans les pages du Sydney Morning Herald. Autrefois agent secret en Allemagne de l’Ouest, M.Poutine pouvait constater les avantages incontestables du libre marché, a rappelé M.Cameron, en indiquant que l’Occident avait tort d’insister sur le fait que M.Poutine était issu du KGB (service de renseignement de l’ancienne Union soviétique). Sous Poutine, le pouvoir des oligarques s’est affaibli, tandis qu’augmentaient ses contrepoids, tels que le Parlement, la suprématie de la loi et la classe moyenne qui s’est accrue de manière vertigineuse passant de 8 à 55 millions de personnes», a affirmé M.Cameron. Le député australien a aussi appelé à ne pas soupçonner la Russie d’ambitions impérialistes. Par conséquent, conclut-il, les gens de bonne volonté ne peuvent déplorer le maintien de l’influence de Vladimir Poutine en Russie et dans le monde.» (9)
On le voit que malgré toutes les perturbations, la Russie avance, les Jeux olympiques seront, à n’en point douter, une réussite et l’Occident qui pensait dicter encore longtemps ses ordres n’a pas compris que la barycentre du monde lui a définitivement échappé. L’Occident a perdu son magistère moral dont on s’aperçoit avec le temps que c’était du vent. L’Occident en période d’abondance se permet le luxe d’être bon prince et de distribuer ça et là des leçons de démocratie qui, curieusement, s’appliquent de moins en moins chez lui avec toutes méthodes que la morale réprouve, de contrôler les foules, de pister les ADN pour mater en définitive les faibles. Le vrai combat est un combat planétaire pour la dignité de l’homme quelle que soit sa latitude et les rares journaux objectifs sont étouffés par une cacophonie des médias Main-Stream plus soucieux d’avoir une visibilité sociale qu’informer le citoyen honnêtement comme l’avait promis à titre d’exemple, un certain Hubert Beuve-Méry fondateur du journal Le Monde, il y a de cela soixante ans…

1. http://www.lemonde.fr/jeux-olympiques/ article/2014/02/08/vladimir-poutine-ne-merite-pas-de-podium_4362813_1616891.html

2. Les Jeux Potemkine de Poutine Le Monde | 08.02.2014
3. http://www.lemonde.fr/jeux-olympiques/ article/2014/02/08/la-gazette-des-jeux-une-ceremonie-poutinienne-et-quelques-accros_4362630_ 1616891.html

4. http://french.ruvr.ru/2013_02_02/Il-y-a ... talingrad/
5. http://www.challenges.fr/economie/ 20120103.CHA8709/pib-la-france-derriere-la-chine-l-inde-la-russie-et-le-bresil.html

6. http://www.legrandsoir.info/pour-cather ... e-ere.html

7. Karl Müller Pourquoi ne cesse-t-on pas de s’en prendre à la Russie? 23 décembre 2013 http://www.mondialisation.ca/lirak-glis ... -la-guerre civile/5364331Mondialisation.ca

8. Chems Eddine Chitour http://www.lexpressiondz.com/chroniques ... professeur _chitour/187989-la-force-tranquille-de-poutine.html16 Janvier 2014

9. Aleksey Druzhinin: Poutine meilleur leader depuis Pierre le Grand RIA Novosti.11/01/2010



Professeur Chems Eddine Chitour

Ecole Polytechnique enp-edu.dz


oulala point info/ 2014/02/
$resurrection-de-la-russie-millenaire$

Non, vous ne rêvez pas : ce texte ahurissant a sa place sur le site d'un candidat FdG aux prochaines municipales, René Balme, soutenu par des gens très respectables dont on se demande s'ils sont aveuglés par une incommensurable naïveté, ou s'ils ne veulent tout simplement pas voir...
La religion est la forme la plus achevée du mépris (Raoul Vaneigem)
Avatar de l’utilisateur-trice
Nyark nyark
 
Messages: 1205
Enregistré le: 30 Oct 2011, 17:46
Localisation: Région parisienne

Re: Rouges-bruns : inventaire (PRCF etc.)

Messagede Nyark nyark » 26 Avr 2014, 00:20

Au fil du temps, il y en a qu'on oublie : ainsi Noam Chomsky, héros d'un film réalisé par Michel Gondry sortant ces jours prochains, passe encore, aux yeux de certains d'entre nous, pour un libertaire tout à fait fréquentable.
C'est oublier qu'il y a quelques années, il a très malencontreusement signé une pétition pour le moins sulfureuse :
http://rue89.nouvelobs.com/2010/09/12/c ... tes-166289

;)
La religion est la forme la plus achevée du mépris (Raoul Vaneigem)
Avatar de l’utilisateur-trice
Nyark nyark
 
Messages: 1205
Enregistré le: 30 Oct 2011, 17:46
Localisation: Région parisienne

Re: Rouges-bruns : inventaire (PRCF etc.)

Messagede niouze » 26 Avr 2014, 01:40

doit on forcer quelqu'un à se taire sous prétexte que ses idées ne sont pas les nôtres ? ou doit-on combattre ses idées justement sur le terrain de la parole ? (n'oublions pas que chomsky est un linguiste )
Avatar de l’utilisateur-trice
niouze
 
Messages: 117
Enregistré le: 08 Aoû 2012, 14:55

Re: Rouges-bruns : inventaire (PRCF etc.)

Messagede altersocial » 26 Avr 2014, 10:59

niouze a écrit:doit on forcé quelqu'un a se taire sous pretexte que ses idée ne sont pas les notres ? ou doit on combattre ses idée justement sur le terrain de la paroles ? (n'oublions pas que chomsky est un linguiste )


Doit-on laisser l'escroquerie scientifique se poser en vérité historique sous prétexte de liberté d'expression ?

Doit-on laisser l'ersatz de poser comme l'authentique au nom de la liberté du commerce ?

Le négationnisme c'est l'OGM de l'historiographie contemporaine. Et encore, si ce n'était que ça.
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 19:51

Re: Rouges-bruns : inventaire (PRCF etc.)

Messagede niouze » 26 Avr 2014, 11:55

ok je vais prendre un autre exemple qui me semble intéressant http://blogs.mediapart.fr/blog/kevin-v/ ... rseillaise
est-ce que justement en lisant cette article on ne se dit pas putain qu'ils ont bien joué mettre l'élu fn dans ses contradictions plutôt que de simplement gueuler stop au fascisme !

qu'est ce que j'entends par là ? que bien sur il ne faut laisser les idées nauséabondes tel que le négationnisme se mettre en place mais, à l'instar de chomsky (qui, si vous l'avez un tant soit peu lu, vous saurez qu'il est tout sauf négationniste ou complotiste (d'ailleurs je me sers souvent de son bouquin "09/11 autopsie d'un terrorisme" face aux adeptes du grand complot )). je ne pense pas que ce soit en les interdisant qu'on les combat (car un peu comme les complotistes ceci ne fait que les renforcer dans leur connerie : on nous interdit, donc on a raison) mais plutôt en étant présent à chacune de leurs interventions pour démontrer leurs propres contradictions et démonter leur supercherie , après bien sur ça ne les empêchera pas de continuer à se masturber (intellectuellement parlant) entre eux mais ça, une interdiction ne le ferait pas plus !

bref on sort un peu du sujet de base
Avatar de l’utilisateur-trice
niouze
 
Messages: 117
Enregistré le: 08 Aoû 2012, 14:55

Re: Rouges-bruns : inventaire (PRCF etc.)

Messagede Nyark nyark » 26 Avr 2014, 15:17

:cafe:
Perso, si j'ai posté ce lien concernant Chomsky, c'est qu'on va avoir souvent l'occasion d'en entendre parler en ce moment à cause du film de Gondry. Sans intervenir sur le fond de votre discussion (très intéressante au demeurant), niouze et altersocial, je me dis juste que nous devons faire gaffe à ne pas lui faire de pub non plus.

Sinon, par ailleurs, j'ai déjà eu cette discussion ailleurs (à la lointaine époque où j'étais sur le CCCForum) et je pense qu'elle mène assez loin, à la limite à ouvrir un autre sujet (du genre : "jusqu'à quel point peut-on discuter les opinions de quelqu'un avant de sortir la machine à baffes ?", ou bien : "les manifs anti-fn sont-elles bien utiles et ne devrions-nous pas plutôt consacrer notre énergie à démonter les arguments de l'extrême-droite ?")
La religion est la forme la plus achevée du mépris (Raoul Vaneigem)
Avatar de l’utilisateur-trice
Nyark nyark
 
Messages: 1205
Enregistré le: 30 Oct 2011, 17:46
Localisation: Région parisienne

Re: Rouges-bruns : inventaire (PRCF etc.)

Messagede Pïérô » 27 Avr 2014, 14:43

Il y a un sujet "Liberté d'expression pour les nazillons ?" en partie "Discussions libres" :
viewtopic.php?f=14&t=878
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21203
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Rouges-bruns : inventaire (PRCF etc.)

Messagede Nyark nyark » 30 Avr 2014, 11:33

Image

En matière de rouge-brun, on peut difficilement faire mieux.
Plus triste, mais je ne suis pas plus étonnée que ça :
http://diktacratie.com/jann-marc-rouill ... exclusive/

J'édite car j'ai retrouvé une sérigraphie de sa grande amie Marie-Claire Cordat :
Marie-Claire Cordat
Allez voir, c'est du très très lourd...
La religion est la forme la plus achevée du mépris (Raoul Vaneigem)
Avatar de l’utilisateur-trice
Nyark nyark
 
Messages: 1205
Enregistré le: 30 Oct 2011, 17:46
Localisation: Région parisienne

Re: Rouges-bruns : inventaire (PRCF etc.)

Messagede altersocial » 30 Avr 2014, 15:42

JMR avait déjà fait une mise au point -qui fleurait bon l'ambigüité cependant- à propos de Soral qui tentait de le récupérer. Là finalement ça enfonce le clou mais on est pas surpris.
Diktacratie est un bidule politicard et romantique, d'une quantité d'importance nulle mais il s'inscrit quand même dans un vaste réseau de brouileurs de cartes rouge-brun.
Merci pour l'info' NN je fais tourner pour achever politiquement ce pauvre JMR :confus:
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 19:51

Rouges-bruns et théocratie capitaliste iranienne

Messagede altersocial » 25 Mai 2014, 12:11

En cette semaine de solidarité avec la classe ouvrière iranienne une petite sélection d'articles de SoliranParis dénonçant le soutien rouge-brun à la théocratie capitaliste iranienne :

:arrow: Comment le site Alter de gauche bellacio vire des articles de camarades Iraniens solidaires de la lutte du peuple Syrien

:arrow: Bacharistes et Ahmadinejadolâtres Français vers la création d’un nouvel axe – national-stalinien du type de celui de Limonov en Russie.

:arrow: Nous ne plaisons décidément pas à certains intellos Alters prétendus de Gauche et nous en sommes Ravis

et toujours en embuscade on retrouve les fascistes du PRCF, lien entre l'extrême droite gaulliste ou solidariste ou quenelliste etc.

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 19:51

Re: Rouges-bruns : inventaire (PRCF etc.)

Messagede abel chemoul » 29 Mai 2014, 20:18

Un animateur radio tourangeau a invité Annie Lacroix-Riz pour parler Synarchie, complot, etc et nous explique après qu'il y a complot et complot et que franchement, Lacroix-Riz, c'est du sérieux.
Une réponse antifa là : http://lecombatlibertaire.free.fr/?p=300
Jibédé et Lacroix-Riz : quand une émission de radio tourangelle se fait l’écho de thèses conspirationnistes

Cet article est une réponse à un texte parut sur la Rotative: https://larotative.info/les-complots-ca-existe.html . Ce texte, écrit par Jibédé de Polemix et la voix off, est en fait une tentative de justification après avoir invité et défendu les thèses conspirationnistes d’Annie Lacroix-Riz dans plusieurs de ses émissions.

Jibédé tente de noyer le poisson en instrumentalisant un média alternatif
Jibédé a donc publié un texte sur la Rotative, site d’info local, en réponse à un texte anti-conspirationniste. Tout au long de son texte, Jibédé nous explique que des complots existent, que les nier revient à laisser le terrain à l’extrême-droite. Mais le motif réel de l’article apparaît en post-scriptum : la défense de ses émissions avec Lacroix-Riz, vieille stalinienne conspirationniste (voir plus bas), qui, pour Jibédé, est victime d’une cabale, notamment via Wikipédia.
Jibédé, qui a déjà été taclé par une autre émission de Radio Béton, celle des camarades de Demain le grand soir, a donc décidé de noyer le poisson rouge-brun en publiant un texte qui paraît anodin, bien qu’un peu bas du front, sur un site d’infos alternatif, mais qui se révèle au final être une défense de théories complotistes bien puantes. Ça méritait bien une réponse.

Les théories du complot, une grille de lecture exécrable
Jibédé nous explique donc que dans l’Histoire, les complots existent.
Personne ne nie que des individus, plus ou moins puissants, puissent magouiller dans leur coin pour arriver à leurs fins. Mais la pensée complotiste, dont Lacroix-Riz est l’héritière, relève d’une toute autre logique. Il ne s’agit pas de dire qu’aux marges de l’Histoire, certains magouillent, mais que le complot des puissants est le moteur de l’Histoire. L’Histoire n’est alors qu’une suite d’évènements déclenchés par des complotistes contre les peuples, pour s’enrichir, pour prendre le pouvoir, etc…
C’est là que la fusion rouge-brune a lieu. En effet, la lutte contre le complot peut être vue de deux façons. Tout d’abord, de façon nationaliste, comme une lutte du « Peuple » ou de la « Nation », notions toutes deux interclassistes, contre un ennemi qui voudrait la tromper, la vendre ou la dominer.
Mais la lutte contre le complot peut aussi être vue comme une lutte de classe puisque les complotistes sont forcément issus d’une fraction de la classe dominante et veulent forcément dominer des individus plus bas dans l’échelle sociale. Les notions de Peuple trompé par les élites et de classes laborieuses se rejoignent pour former une entité commune peuple-classe exploitée en lutte contre une même minorité dominante, créant l’unité en révolutionnaires de gauche et réactionnaires toujours en quête de coupables de la décadence ambiante.

Qu’est-ce que la Synarchie ?
Tout d’abord, quelques mots d’explication sur ce qu’est la Synarchie dénoncée par Lacroix-Riz et qui a été au cœur des émissions de Jibédé avec celle-ci.
Il s’agit d’une théorie complotiste mettant en avant l’existence d’une structure composée de grands industriels français qui auraient, dès les années 30, préparé la victoire du Reich contre la France. Le régime de Vichy aurait été pensé par ce groupe, Laval et Pétain étant des pions. La synarchie se serait ensuite maintenu après la guerre et dirigerait toujours la France en sous-main.
Il existe une variante anglo-saxonne de cette théorie, largement plus délirante, mettant la reine d’Angleterre au centre d’un trafic de drogue international dont le but est de pervertir la jeunesse pour l’empêcher de se révolter contre le système, lui même dominé par les synarques. (à dans L’express et et sur Conspiracywatch )

Pourquoi la Synarchie intéresse-t-elle Lacroix-Riz ?
La thématique des complots a toujours intéressé les nationalistes, de gauche (le stalinisme en étant une variante) comme de droite. Le complot permet de désigner une infime minorité comme étant responsable des malheurs de l’immense majorité. La particularité du complot synarchique mis en avant par Lacroix-Riz étant qu’il implique des industriels et non des politiques. Pour une stalinienne, ça a un petit goût de lutte des classes, et, de surcroît, contrairement à nombre de théories du complot, les juifs sont ici absents, évitant l’écueil antisémite que des individus se réclamant du communisme, même stalinien, peuvent difficilement accepter.
Synarchie ou pas, les théories du complot ont toutes la même conséquence : réduire l’Histoire à une série de complots, l’Histoire avançant un peu par coups d’état successifs. On oublie ainsi le contexte socio-économique propre à chaque époque, et on enterre l’analyse matérialiste de l’histoire au profit d’une analyse binaire bien plus facile à faire gober.

Qui est Annie Lacroix-Riz ?

Il est temps de montrer qu’ Annie Lacroix-Riz est tout sauf une personne invitable sur les ondes d’une radio associative comme Radio Béton.
Puisque Jibédé semble détester Wikipédia par dessous tout, voici des arguments garanti 100% sans lien Wiki montrant qui est Lacroix-Riz :
- tout d’abord, Annie Lacroiz-Riz est membre du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) : http://www.humanite.fr/14-18/mercredi-5 ... ann-558296 et
http://www.initiative-communiste.fr/art ... -europeen/ « Dans le cadre de la campagne de boycott de l’élection européenne, notre camarade l’historienne Annie Lacroix-Riz, …»
-le PRCF, auquel appartient donc Lacroix-Riz, est un résidu stalinien issu du PCF défendant l’URSS et Staline :
« considérables sont les mérites historiques de l’URSS et de l’ensemble des militants et dirigeants bolcheviks à l’époque où Staline était secrétaire général du PCUS. De grands choix politiques comme la construction du socialisme dans un seul pays, la mise en place et l’exécution de plans quinquennaux audacieux [...]
Aussi le PRCF affirme-t-il clairement que l’URSS était un pays socialiste quand le PCUS était dirigé par Staline, et qu’elle l’est demeurée, malgré des déviations droitières qui sous le prétexte de corriger les erreurs de Staline, furent de plus en plus dommageables, de 1956 à la victoire de la contre-révolution menée par Eltsine et Gorbatchev.[…]
Toute attaque criminalisant l’URSS y compris à l’époque de Staline, doit aussitôt entraîner une riposte cinglante de la part des communistes fidèles à leurs principes
».
http://www.initiative-communiste.fr/arc ... more-10234
– Annie Lacroix-Riz tient des conférences avec des fafs :
http://www.youtube.com/watch?v=gEpH0CXOrCc
l’UPR est un petit parti souverainiste de droite (voire très à droite!) à tendance conspi/parano. A titre d’exemple, son président, François Asselineau, prétend ainsi que le FN est financé par la CIA pour couler l’UPR (http://www.youtube.com/watch?v=PnSwZHS66mA ).
– Annie tient des conférences pour Solidarité et Progrès, le groupuscule complotiste de Jacques Cheminade, qui comme elle croit à la Synarchie et a été soupçonné de dérives sectaires par la Mivilude: http://www.dailymotion.com/video/x5njza ... acroi_news
– Annie la rouge-brune signe aussi des pétitions de soutien aux dictatures contre toute ingérence extérieure, laissant ces mêmes dictatures assassiner leur peuple : http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2760
Dans cette pétition, sa signature s’étale entre autre aux côtés de celles d’organisations rouge-brunes bien connues des antifa comme le Cercle des volontaires ou celle du Réseau Voltaire de Thierry Meyssan, le type pour qui le 11 Septembre est une farce et Khadafi et El-Assad des héros du peuple. On y trouve aussi des individus comme Ginette Skandrani, antisémite et négationniste proche de Dieudonné. Comme quoi la thématique n’est pas innocente. On trouve aussi pas mal de membres du PRCF et de l’UPR parmi les signataires.
Plus de détails sur cette pétition ici :
http://soliranparis.wordpress.com/2012/ ... en-russie/

Qui, en ayant toutes ces preuves, peut encore défendre Lacroix-Riz ? Jibédé défend les thèses et invite donc une stalinienne qui n’a pas peur de s’afficher à côté de négatio, de rouge-bruns, de complotistes, d’antisémites. Comment une personne ayant un tel palmarès, fricotant avec tout un tas de fous furieux d’extrême-droite, ayant une relation plus que douteuse avec la vérité, pourrait-elle faire un travail d’historien sérieux ? Cela interroge, surtout quand elle est la seule à défendre certaines thèses. Soit Annie Lacroix-Riz a effectivement raison contre le monde entier, soit elle n’est qu’une rouge-brune de plus qui tente de réécrire l’histoire pour l’adapter à ses lubies. Qui peut croire qu’un complot tel que celui de la synarchie existe et serait passé inaperçu ? 40 ans après, on connaît l’implication de la CIA dans moulte coups fourrés (je pense au coup d’Etat de Pinochet par exemple), mais rien sur celui de la synarchie ? Ces synarques seraient-ils donc plus puissants que la CIA-même pour que leurs crimes ne soient toujours pas divulgués par d’autres que des rouge-bruns ?!

Jibédé, un décalage vers le rouge-brun ?
Pour ce qui est de savoir si Lacroix-Riz est une rouge-brune ou une rare diseuse de vérités, Jibédé à tranché, comme l’indiquent les remarques qui accompagnent les podcasts de ses émission sur http://www.polemixetlavoixoff.com . Ce que raconte Lacroix-Riz serait « Une Histoire fort gênante pour les dynasties financières qui gouvernent toujours la France. Histoire bien contrôlée par des larbins qui se prétendent historiens. »( http://www.polemixetlavoixoff.com/avec- ... -controle/) .
« Histoire contrôlée », historiens (tous ceux qui ne pensent pas comme Lacroix-Riz, ce qui fait un paquet de monde!) traités de larbins… pour qui a travaillé sur l’extrême-droite, ce genre de diatribes, venant de quelqu’un de gauche, ne peut que laisser perplexe. Très franchement, cette charge contre les historiens me fait penser aux hurlements des Reynouard et Faurisson en lutte contre « le mythe des chambres a gaz » et « l’Histoire officielle »…
Et à regarder les autres commentaires annonçant le déroulé des émissions, on est là aussi perplexe :
« - Pourquoi la France perd-elle aussi facilement la guerre de 1940 ?
- Quel est ce complot de la synarchie ? Qui sont les synarques ?
[...]
- L’Histoire et son enseignement sont-ils sous contrôle ?» (http://www.polemixetlavoixoff.com/avec- ... itoyables/ )
«[i]Comment l’historienne Annie Lacroix-Riz, archives à l’appui, démontre le complot de la Synarchie dans son livre : Le choix de la défaite.
Comment, dès les années 20, le noyau dur du capitalisme français finance les fachismes d’Europe.
Prépare le tandem Pétain-Laval dans les années 30.
Et en 1940, oeuvre à l’étrange défaite militaire de la France…
» (http://www.polemixetlavoixoff.com/avec- ... -controle/)
Résumé : on nous cache tout, on nous dit rien, la vérité est ailleurs. En fait, en cherchant une autre Histoire que celle qui est enseignée officiellement, Jibédé et ses potes « profs d’histoire » se prennent le pied dans le tapis conspi. Notre clique d’animateurs radio conspi confond les choses. Oui l’histoire enseignée est écrite par les vainqueurs, qui donnent plus ou moins d’importance à tel ou tel fait historique, oui l’Education nationale nous enseigne l’histoire mythique d’une Nation Française fantasmée, oui, l’histoire sociale est amplement passée à la trappe. Mais non, l’histoire n’est pas purement et simplement falsifiée comme le laisse sous-entendre cette série d’émissions avec Lacroix-Riz et comme le gueulent dans un autre registre Reynouard et Faurisson.
Bref, je n’irais pas jusqu’à dire que Jibédé est un rouge-brun même si la dérive vers des idées foireuses est patente, je me contenterais de suggérer à ceux qui captent Radio béton de passer leur chemin la prochaine fois qu’ils tomberont sur Polémix et la voix off.

Samuel Préjean, 29/05/2014

PS : Jibédé, pour écrire cet article, je me suis farci entre autre cette émission : http://www.polemixetlavoixoff.com/histo ... -lisbonne/
Pour des mecs qui prétendez être prof d’histoire-géo et mieux connaître l’histoire que nous autre, pauvres victimes de l’Education nationale manipulatrice, je trouve que vous êtes un peu médiocres sur certains points. Quelques remarques donc. Un de tes potes « prof d’histoire » parle de la fin de l’histoire, thèse d’un certain Francis Fukushima selon lui (et ce n’est pas de l’humour). Il s’agit en fait de Francis Fukuyama
Durant cette émission, vous parlez également de l’Allemagne. Un de tes amis « profs d’histoire » a manifestement du mal avec la matière qu’il est censé enseigner puisqu’il croit que « sturmbannführer » est un grade de la Wehrmacht. Il s’agit en fait d’un grade SS. Cette erreur est assez grave pour un prof d’histoire : la Wehrmacht est l’armée régulière de l’Allemagne, IIIème Reich ou pas, la SS est une émanation militaire du parti nazi. Mais bon, je ne lis probablement pas les mêmes livres d’histoire que toi et tes potes…
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 656
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Un site Marxiste appel a soutenir Vladimir Poutine.

Messagede Blanqui » 03 Aoû 2014, 13:00

Ce site développe sur Poutine la Syrie et l'Iran la même rhétorique que celle d'Alain Soral : http://www.legrandsoir.info/il-faut-san ... 26476.html :(
Blanqui
 
Messages: 16
Enregistré le: 03 Aoû 2014, 00:35

PrécédenteSuivante

Retourner vers Luttes contre les frontières, racisme, xénophobie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité