néo-nazis à l'échelon international

...Sans Papiers, antifascisme...

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede altersocial » 24 Jan 2013, 18:27

Des néonazis casseurs de resto

Des individus ont lancé une «chasse aux Tamouls» samedi soir dans une commune bernoise. Un restaurateur a vu son établissement détruit.

Scandant «Sieg Heil, Sieg Heil» et faisant le salut nazi, trois hommes au crâne rasé et vêtus de treillis militaire ont arpenté les rues de Huttwil. Samedi soir, ils s'en sont pris à un restaurateur sri-lankais servant des kebabs.

«La prochaine fois, on te tue», l'auraient-ils menacé. La victime a été légèrement blessée. Les excités ont également cassé du mobilier dans l'établissement, démolissant une chaise et brisant un tableau. Selon des témoins de la scène, l'agresseur était armé d'un couteau. Après ces déprédations, le trio a été interpellé par la police.

Au poste, le contrôle d’alcoolémie a indiqué un taux dépassant les 3‰. Ces hommes originaires des cantons de Fribourg, de Zurich et de Berne ont ensuite été relâchés.


Toujours en Suisse, lire aussi :

:arrow: Concert d'extrême droite menacé d'annulation
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede altersocial » 26 Jan 2013, 16:54

Le visage habituelle de l'extrême droite internationale, entre criminalité sordide et pathologie politique :

Un groupe d'extrême-droite démantelé en Autriche

VIENNE, Autriche – Les policiers autrichiens ont démantelé un groupe d’extrême-droite qui aurait commis des dizaines de crimes.

Au moins 10 personnes ont été arrêtées.

La police affirme que le groupe comptait au moins 200 membres qui trempaient dans le trafic d’armes, le cambriolage, la prostitution et autres.

Dans un communiqué publié jeudi, la police indique avoir découvert des armes, des explosifs et du matériel nazi et néonazi lors de perquisitions menées au quartier-général du groupe dans le village de Desselbrunn, à environ 200 kilomètres à l’ouest de Vienne.

La valeur des crimes attribués au groupe est épinglée à 4,7 millions $ US.


:roll:
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede altersocial » 28 Jan 2013, 13:02

L'extrême droite turque (mouvement Loups Gris) dans ses oeuvres dans l'un de ses bastions européens, la Belgique. Affrontements avec les antifascistes kurdes :

Centre culturel kurde incendié: ambiance tendue à Genk

Image

Environ 500 Kurdes ont participé samedi après-midi à une marche dans le centre de Genk pour protester contre l'attentat à la bombe incendiaire commis mercredi contre le centre culturel kurde de Genk. La marche s'est déroulée dans une ambiance assez tendue et a été perturbée par des affrontements avec des personnes d'origine turque.

Un groupe d'extrémistes turcs s'étaient notamment rendus sur la place communale de Genk pour défier les manifestants kurdes.

La police était présente, forte d'une centaine d'hommes, pour prévenir tout dérapage et maintenir l'ordre. Un hélicoptère de la police fédérale survolait également la marche.

Les Kurdes avaient eux-mêmes fait appel à 70 stewards.

Lors des affrontements, trois à quatre participants à la marche ont été blessés. "Ça a un peu dérapé", reconnaît Hasan Üstboga, président de l'association kurde Welat.

La marche, qui avait débuté vers 16 heures, a duré une heure avant de se dissoudre.

Image


Pour rappel :

Mouvement antifa kurde (Allemagne) :



Affrontements antifascistes kurdes contre extrême droite turque à Paris :



Mouvement néofasciste, anticommuniste et raciste, les "militants des Loups gris se sont infiltrés avec des succès divers dans la politique locale de certaines communes aux Pays-Bas et en Belgique".
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede altersocial » 11 Fév 2013, 19:08

La valse carnavalesque des néonazis

Des extrémistes de droite avaient prévu une marche aux flambeaux, samedi à Berne. Mais ils ne troubleront sans doute pas la quiétude des carnavaliers. Le rassemblement aurait été annulé.

Nous savons que des néonazis ont prévu de faire une démonstration fasciste samedi prochain à Berne», a affirmé dimanche l'association Antifa Berne dans un communiqué. Une marche aux flambeaux serait planifiée samedi à 19h, soit exactement au même moment que le défilé de carnaval qui rassemble des milliers de fêtards. La publication de cette nouvelle avait immédiatement inquiété les amateurs de carnaval et les groupes de guggenmusik qui ne souhaitent pas défiler côte-à-côte avec des extrémistes de droite.

Selon Antifa Berne, le groupe «Weisse Wölfe Terrorcrew» serait à l'origine de cette marche. L'ancien politicien des Démocrates suisses, Jonas Schneeberger, fait partie de ce groupuscule. Lundi, le lieu de rassemblement n'était pas encore connu. Mais la nouvelle n'a pas été bien accueillie du côté des différents groupes de guggenmusik: «C'est un scandale. J'espère que la police va empêcher ce rassemblement», s'énerve Max Isler, président des Aaregusler. La présidente du comité du carnaval bernois, Noëlle de Preux, a affirmé que le comité se rassemblera lundi pour discuter de la situation.

Interrogé, le directeur de la sécurité de Berne, Reto Nause, a confirmé qu'aucune autorisation n'avait été délivrée pour cette marche aux flambeaux: «Nous savons qu'elle aura lieu et nous sommes préparés.» Mais la police ne sera pas peut-être pas obligée d'intervenir. Selon des experts, les extrémistes de droite auraient annulé leur marche aux flambeaux.


Lire aussi :

:arrow: Des néonazis se vantent sur Facebook

:arrow: Grèce: intimidation néonazie contre un dispensaire de MDM

:arrow:Un Pakistanais poignardé à Athènes
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede altersocial » 15 Fév 2013, 20:24

Dresde: “Les néo-nazis dehors !”



La cathédrale de Dresde témoin de deux manifestations. D’un côté une chaîne humaine de 10.000 personnes, certains brandissant des croix gammées barrées, un signal contre l’extrême-droite et la xénophobie. Les néo-nazis qui récupèrent cette commémoration – la destruction de la ville, bombardée par les alliés- pour parler de victimes allemandes. “Je pense qu’il est très important de me solidariser avec ma ville et de montrer qu’il n’y a pas de place pour les extrémistes” explique un manifestant. “Je suis ici en mémoire des victimes de la guerre et pour donner un exemple contre le racisme” ajoute cette manifestante.

Aux cris de “nazis dehors”, les manifestants pacifistes ont fait face aux néo-nazis, bien moins nombreux que les années précédentes, environ 600 personnes. Et c’est sous les sifflets que les deux courants de pensée se sont toisés, séparés par un cordon de policiers.


:arrow: Affrontements antifascistes vs police & néonazis :



voir aussi :



No pasaran :antifa:

D'ailleurs ils ne sont pas passés (masse + organisation = victoire) :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede altersocial » 17 Fév 2013, 11:19

:arrow: Suite à la menace d'un rassemblement néo-nazi à Berne :

Manifestation contre l'extrême droite à Berne

Environ 300 personnes ont participé samedi soir à une manifestation contre l'extrémisme de droite. La «promenade du soir antifasciste», comme l'appellent les organisateurs, a eu lieu dans le calme.

Image

Les participants ont défilé de la gare au centre culturel alternatif de la Reitschule en passant par la place fédérale. La marche a duré environ une heure.

Certains manifestants étaient cagoulés ou masqués, notamment avec des masques de carnaval, a constaté un journaliste de l'ats sur place. Ils ont scandé «Berne reste sans nazis» ou «siamo tutti antifascisti» («nous sommes tous antifascistes»).

Quelques fumigènes ont été allumés. La police était elle présente à plusieurs endroits, mais elle n'est pas intervenue.

La manifestation non autorisée était tolérée par la police car elle n'avait donné lieu au préalable à aucune annonce concrète de violence et parce qu'une manifestation non autorisée n'est pas passible de sanction à Berne.

A l'origine, le rassemblement devait servir de contre-manifestation à une marche au flambeau d'extrémistes de droite à travers la capitale. Les organisateurs de cette marche l'ont finalement annulée car elle coïncidait avec le carnaval de Berne.


Contre les fachos, agir au lieu d'élire ! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede altersocial » 20 Fév 2013, 12:43

ivo a écrit:Marine Le Pen bousculée et chahutée à Cambridge
Invitée à prononcer un discours par une association de l’université anglaise, la présidente du Front National a été fraîchement accueillie par des manifestants aux cris de « Pas de nazi ici ».

>>>
http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/ac ... idge-1228/
Image


Décidément sale temps pour la vermine antisociale sur la planète, le fasciste Geert Wilders accueilli lui aussi comme il se doit, en Australie cette fois :wink: :

Geert Wilders persona non grata en Australie



C’est le message adressé par ces manifestants au parlementaire néerlandais, connu pour ses positions radicales anti-islam.
Une quarantaine de personnes ont tenté de bloquer l’accès au centre des congrés qui accueillait Wilders.

“Tous les manifestants ici sont non-violents” explique cette militante. “Ils essayent de montrer que nous sommes contre l’Islamophobie et contre tout ce que disent Geert Wilders et ceux qui viennent assister à son discours.”

Le fondateur du Parti pour la Liberté (PVV) aux Pays-Bas n’a jamais caché sa volonté de lutter contre ce qu’il appelle “l’islamisation de l’occident”.

“Je suis aussi venu ici pour mettre en garde l’Australie sur la vraie nature de l’Islam. Ce n ‘est pas seulement une religion, trop de personnes l’oublient. C’est avant toute chose une idéologie dangereuse et totalitaire.”

Geert Wilders, qui ne se déplace plus sans gardes du corps, va jusqu‘à demander l’interdiction du Coran.
Fin 2010, il a ete jugé pour incitation à la haine raciale, mais finalement relaxé par le Tribunal d’Amsterdam.
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede altersocial » 23 Fév 2013, 11:10

:arrow: Nicosie
Le mois dernier le groupuscule nazi chypriote ELAM a organisé une expédition dans la capitale Nicosie, appelant en renfort les nazis grecs, pour "nettoyer" le quartier Faneromeni -où se trouve un centre social ouvert- des anarchistes et des migrants. 300 antifascistes se sont opposés à une centaine de nazis qui a du attendre le déploiement des forces policières pour faire son petit cirque.



No Pasaran. Nicosia is antifascist.

:arrow: Cambridge
Et pour commencer ce petit week end un petit salut :slt: en vidéo aux antinazis anglais qui ont su accueillir comme il se doit nos boulets locaux en visite dans leur ville :



:arrow: Pontedera (banlieue de Pise)
Les néonazis de Forza Nuova ont été protégés par la violence policière : une centaine de policiers a chargé les contre-manifestants antifascistes. En vain : si les nazis ont tenu leur réunion, la pression antifasciste les a empêché de parader dans le quartier.



:antifa:
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede altersocial » 08 Mar 2013, 15:44

Espagne: 30 ans après, un ex-assassin d'extrême droite assistait la police

La soeur, installée en France, d'une étudiante dont l'assassinat par un commando d'extrême droite avait fait la Une en Espagne sera reçue vendredi au ministère de l'Intérieur espagnol après la révélation des nouvelles fonctions de l'assassin, expert judiciaire de haut niveau, a-t-elle annoncé jeudi à l'AFP.
La nouvelle vie d'Emilio Hellin Moro, condamné en 1982 à 43 ans de réclusion pour l'assassinat de l'étudiante de gauche Yolanda Gonzalez pour le compte d'un commando proche de Fuerza Nueva (extrême droite) avait été révélée par le journal El Pais le 24 février.

"Nous ne savions plus rien de lui. Depuis sa fuite (pendant trois ans, entre 1987 et 1990, ndlr) au Paraguay et sa nouvelle incarcération, il était pour nous entendu qu'il purgeait sa peine. Nous avons vécu notre vie", a déclaré à l'AFP Amaia Hethener, jointe chez elle en Charente, et qui avait 17 ans lorsque Yolanda Gonzalez, 19 ans, a été assassinée.
La mort de l'étudiante de gauche, militante au Parti socialiste des travailleurs, tuée de deux balles dans la tête le 1er février 1980 non loin de Madrid, avait secoué l'Espagne, alors en pleine transition post-franquiste.
Après avoir purgé 14 ans de prison pour ce meurtre, et avoir été libéré par anticipation dans le cadre d'un aménagement de peine, l'homme, un ancien du commando Grupo 41 aux liens établis avec Fuerza Nueva, a changé son prénom, s'appelle désormais Luis Enrique Hellin, 63 ans, et est, selon El Pais, expert judiciaire.
Il travaille pour la police, le ministère de la Défense, ou encore l'Audience nationale (juridiction spécialisée notamment dans les affaires de terrorisme, ndlr) et d'autres tribunaux. Expert en informatique, il exploite notamment les preuves issues de téléphones portables et d'autres dispositifs.

La soeur de la victime, qui vit en Charente depuis 11 ans avec son mari, sera reçue vendredi par Javier Conde, chef de cabinet du ministre de l'Intérieur à Madrid, avec son frère Asier Gonzalez et leur avocat Jose Benitez de Lugo, pour exiger que "cette collaboration cesse", a-t-elle expliqué, confirmant une information du journal Sud Ouest.
"Nous voulons savoir quand (cette collaboration) a commencé et qui a pris cette responsabilité. D'après nous, c'est le cas depuis 2008 au moins, sous le gouvernement de Jose Luis Rodriguez Zapatero", a-t-elle ajouté. "Nous ne comprenons pas comment il a pu arriver là", a-t-elle encore expliqué en exigeant que des responsabilités politiques soient établies.
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede Pïérô » 09 Mai 2013, 13:00

Allemagne : succès de la manif antifa à Francfort

Image

Le NPD (parti Néo Nazi allemand) avait déposé il y a plusieurs semaines une manifestation pour le 1er mai 2013 à Francfort. Très vite, une large mobilisation d’’antifascistes et d’’internationalistes avait appelé à des actions afin d’’empêcher les néonazis de se rassembler.

Le jour dit, dès 10h du matin, plusieurs milliers d’’antifascistes se sont rassemblés pour rejoindre trois principaux points de blocage, dans la rue et sur la voie ferrée. Sous le mot d’’ordre « Frankfurt – Nazi Frei », l’’action visait à empêcher les nazis à rejoindre leur point de rassemblement. De suite, les antifascistes ont été confrontés à un important contingent de police. Les différentes unités des « force de l’’ordre » ont déployé un dispositif destiné, sans succès, à les impressionner (flics à cheval, canons à eau, bulldozers…).

À plusieurs reprises, sur certains points de rassemblement, les flics ont usé de gaz poivré, occasionnant des blessures aux yeux de nombreux manifestants. Les affrontements les plus durs se sont produits sur les voies ferrées où il y a eu des arrestations et de nombreux blessés parmi les antifascistes, dont quatre ont été hospitalisés.
 Les blocages ont été très efficaces. Malgré les efforts de la police pour accompagner un par un les néonazis, très peu d’’entre eux ont pu atteindre leur lieu de rassemblement. Au début de l’’après-midi le responsable du groupe néonazi a retiré officiellement la demande de manifestation déposée. A cet instant, le blocage antifasciste est de fait un succès : les nazis ne se rassembleront pas le premier mai à Francfort : « Frankfurt – Nazi Frei » !

A la suite de cette annonce, les différents groupes de blocage se sont retrouvés à la gare de l’’Est de Francfort pour une manifestation des antifascistes et pour exiger la libération des militants retenus par la police. Il faudra attendre 21H30 pour que les derniers antifascistes soient relâchés.

Le 6/5/2013 – Des internationalistes

http://lahorde.samizdat.net/?p=2133
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede altersocial » 22 Mai 2013, 16:22

Riposte exemplaire, populaire, d'une action antifasciste concrète, à la fois massive et déterminée. Extraits :
L’EXTRÊME DROITE BRITANNIQUE S’EST PRIS SA PREMIÈRE RACLÉE DU PRINTEMPS

À BRIGHTON, LES GENS PÈTENT LA GUEULE AUX FASCISTES PAR HABITUDE


Image

(...)

Ça fait cinq ans que la marche est organisée chaque année à Brighton, mais depuis 2011, les antifas locaux décident eux aussi de se mobiliser contre ce qu’ils considèrent comme une « dérive inacceptable ». La fête de non-bienvenue de l’an dernier avait d’ailleurs si bien réussi à humilier les manifestants que Casual United, un gang de hooligans d’extrême droite, est revenu prendre sa revanche un mois après les faits, pour ne finalement récolter que quelques pétards sur la gueule – de la part de toute les habitants de la ville.

Plutôt que de délocaliser la manifestation vers un coin plus accueillant pour eux, l’organisation de la March for England a fait de Brighton son nouveau quartier général. Un habitant de la ville m’a dit : « Ils ne viennent ici que parce que c’est la ville la plus à gauche et la plus gay-friendly d’Angleterre. » Aussi, ils ne supportent pas l’idée de s’être fait défoncés par des gens qu’ils considèrent comme une joyeuse bande de pédés communistes. Cette année ne devait pas déroger à la tradition, et en conséquence nous nous sommes dirigés vers le bord de mer, histoire voir des droitards bourrés se faire tabasser une nouvelle fois.

Quand on est arrivés sur le bord de mer, une longue ligne de camions de police anti-émeute avait créé un mur infranchissable destiné à séparer la zone de manifestation de celle réservée aux contre-manifestants antifascistes. Environ 700 policiers anti-émeute venus des quatre coins du pays, même du Pays de Galles, se préparaient à mener à bien la plus grande opération de police que Brighton avait jamais connue.

(...)

La masse d’antifascistes était assez dense, concentrée sur un rond-point près de l’aquarium. Chose étonnante, ces gens distribuaient des pancartes antifascistes à tous les gens autour d’eux qui n’en avaient pas. Mais la présence policière était si impressionnante que nous nous sommes demandé si une journée auSea Life Centre (l’aquarium en question) n’était pas plus divertissante que de regarder des gens s’insulter de part et d’autre d’un mur de camions et de policiers épais de 10 mètres.

Heureusement, la vie sauvage a rapidement refait surface avec cette bonne dizaine de débiles sortie de laMarch for England. Ceux-ci avaient décidé d’aller faire les marioles devant la masse d’antifas réunis à quelques dizaines de mètres d’eux.

Image

La multitude les a rapidement accablés d’injures, alors qu’une simple barrière séparait les marcheurs d’une mer d’antifas en colère. Le mec des Black Blocs – que vous voyez en train de se faire attaquer (photo ci-dessus) – a par la suite sauté la barrière pour s’en prendre à cinq ou six mecs plus carrés que lui, et s’est très vite retrouvé dépassé par le nombre de pieds nationalistes – et des manches de leurs drapeaux.

Puis, plusieurs de ses amis sont arrivés à la rescousse, juste à temps pour lui éviter une clavicule pétée. Les coups de poing ont volé et les cogneurs faf se sont retrouvés au sol, convertis en une masse d’où sortaient une dizaine de bras et de jambes (certains racistes, d’autres pas) en train de se débattre avec ardeur. Il est difficile de déterminer le niveau de xénophobie d’un membre quand on ne distingue pas la tête à laquelle il est rattaché.

Image

(...)

Une centaine de mètres plus loin, un groupe de fafs a trouvé refuge dans une agence de la chaîne Coral après avoir été poursuivi par des antifascistes armés de bombes à encre.

Image

(...)

[...] Quelques instants plus tard, un autre groupe de fafs a déboulé d’une rue adjacente, prêt à en découdre, avant de se voir cerné de tous côtés. Voilà comment ça s’est passé :



La police est parvenue à ouvrir une voie pour que les nationalistes puissent s’échapper, mais pas avant que plusieurs projectiles leur tombent dessus. Regardez bien le skinhead avec les lunettes de soleil et le hoodie blanc. On pourrait croire qu’il s’est pris des gros œufs dans la tronche. En vérité, lui et plusieurs autres fafs ont ramassé des cannettes de bière en plein visage, ce qui est bien plus douloureux.

Image

(...)

[Les] rues barrées n’ont posé aucun problème aux antifascistes locaux qui, connaissant la zone, ont pu rallier le front de mer en empruntant les rues adjacentes.

Image

Lorsqu’ils sont arrivés là, des fascistes les attendaient pour une petite bagarre. Un antifasciste, l’air un peu sonné, m’a dit : « On les avait pas vus. Ils nous sont tombés sur le rabe, à mon pote et à moi, au moment où on est arrivés. »

L’effet de surprise n’a pas été très efficace et les fafs, dépassés par le nombre de leurs opposants, se sont faits dérouiller comme de coutume. Avant l’intervention de la police, l’ambiance sonore se résumait à quelques bruits sourds de poings américains et de chaussures éclatant des caboches de néonazis.

Image

Le peuple de Brighton s’est réuni en lignes le long du parcours de la manifestation, pour chanter des trucs comme « From the station to the sea, Brighton will be fascist-free » (De la gare jusqu’à la mer, Brighton ne veut pas voir un seul fasciste) ou un hymne simple mais efficace, « Small dicks ! ». Pendant ce temps, quelqu’un qui disposait d’une grosse sono jouait des hymnes gays, type « I Will Survive ».

La manifestation était en réalité la plus grosse blague du week-end. Les nationalistes ont été autorisés à marcher, fièrement, sur 400 mètres de front de mer. Juste assez pour tomber sur cette banderole antifasciste accrochée à un toit aux abords de leur circuit. Ils ont ensuite été escortés en sens inverse, sans bruit, sans discours, sans rien. Direction le bus, puis la maison.

(...)

Source: vice.com (Par Simon Childs, Photos : Henry Langston), 23/04/2013




Lire aussi :

http://www.indymedia.org.uk/en/2013/04/508176.html?c=on
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede altersocial » 30 Mai 2013, 11:07

Royaume-Uni : Une mosquée offre le thé à des militants d'extrême droite

Le flegme britannique dans toute sa splendeur. Ou simplement un ferme sens du dialogue ? Alors que des militants de la Ligue de défense anglaise (EDL), un mouvement d'extrême droite, avaient appelé dimanche dernier à manifester devant une mosquée de York, dans le nord de l'Angleterre, suite au meurtre le 22 mai à Londres d’un jeune soldat par deux islamistes radicaux, plus d'une centaine de musulmans sont venus les accueillir avec... du thé et des biscuits ! Ils ont également invité les manifestants, venus dénoncer l'islam, à jouer au football avec eux, rapporte le site internet de la BBC.

C'est sur Facebook que la section locale de l'EDL avait posté un message appelant ses membres à se réunir devant la mosquée. Ils n'ont été que six à se présenter. « Quand ils sont arrivés pour manifester, des membres de la mosquée sont sortis pour venir discuter avec eux », raconte l'imam Abid Salik. « Après 30 à 40 minutes de conversations, ils sont même entrés à l'intérieur, et ça a été un très, très beau moment. »

Pour John Sentamu, archevêque de York, cette réaction de la mosquée est « fantastique » : « Du thé, des biscuits et du football, voilà des éléments typiques du Yorkshire quand il s'agit de désamorcer une vision hostile et extrémiste ».

Même son de cloche de la part du pasteur Tim Jones, dont l'église est voisine de la mosquée : « J'ai toujours su que c'étaient des gens intelligents et charitables, et je pense que cette histoire montre à quel point ce sont des gens courageux – un courage évidemment physique, mais aussi un très grand courage moral... Je crois que le monde a quelque chose à apprendre de ce qui s'est passé devant cette petite mosquée délabrée dimanche dernier. »


Lire aussi :

:arrow: L'extrême droite britannique réclame un "printemps anglais"

(...) En fin d'après-midi, des partisans de l'EDL et des contre-manifestants se sont affrontés à coups de bouteille de verre, obligeant des policiers à intervenir. (...) Un défilé similaire avait rassemblé environ deux mille personnes samedi à Newcastle, dans le nord-est de l'Angleterre. Lundi, un petit groupe de militants antifascistes d'Unis contre le racisme a tenté d'organiser une contre-manifestation. la police s'est interposée entre les deux cortèges afin d'éviter tout affrontement. (...)








:arrow: Les Anonymous s'en prennent à l'extrême droite britannique

No Pasaran :antifa:
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede altersocial » 02 Juin 2013, 12:14

Londres : la manif des néonazis du BNP empêchée par la mobilisation antifasciste hier.



Madrid : affrontements le 1er mai entre les antifascistes et la police franquiste qui protégeait un rassemblement phalangiste

Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede altersocial » 17 Aoû 2013, 12:37

Echec de la contre-manif néonazie à Liverpool :

Chaque été la gauche militante, irlandaise et syndicale, de Liverpool rend hommage au révolutionnaire James Larkin. L'année dernière les hooligans des groupuscules néonazis -imprégnés de bigoterie protestante et de racisme anti-irlandais(!)- avaient perturbé la parade :la police avait facilité leurs actions à travers la ville, cette année le rapport de force a obligé la police à contenir les néonazis (pour les protéger).
Toujours sous la bannière ’Working-Class Unity against Racism and Fascism’ (unité ouvrière contre le fascisme et le racisme) les militants ouvriers ont répondu présents pour faire face aux nazis.

:arrow: Fascists Fail to Disrupt Irish March in Liverpool

:arrow:Liverpool Larkin and Lockout parade and rally success

:arrow: Anti-fascists report from Liverpool James Larkin march

Lire aussi :

:arrow: Liverpool and Manchester: a tale of two rallies

Autodéfense contre les fascistes à Birmingham :

A l'initiative de musiciens pakistanais du courant électro-dub britannique étaient créée la Muslim defence league il y a quelques années pour faire face aux agressions physiques dont étaient victimes la communauté asiatique musulmane notamment à l'issue des manifestations des racailles de l'Engllish defence league. Encore une fois les militants antiracistes pakistanais ont du sécuriser le quartier de Chamberlain Square afin de prévenir tout "paki-bashing" (les ratonnades de Woolwich au début de l'été). Plusieurs dizaines d'antifas llibertaires ont également rejoint de leur côté le cortège de l'organisation Unite against fascism. Seule la vitrine d'un restaurant indien a donc été cette fois victime des fascistes.


:arrow: Anti-fascists frustrated as police prevent access to EDL rally in Birmingham

:arrow: Violence erupts as EDL holds rally in Birmingham

Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede altersocial » 14 Sep 2013, 11:49

Jour de la Catalogne: arrestation de militants d’extrême-droite présumés



Arrestation ce jeudi matin de militants d’extrême droite présumés au lendemain d’une agression à Madrid. Un groupe d’une dizaine de militants a fait irruption dans un centre culturel catalan où était organisée une réception pour fêter le Jour de la Catalogne. Ils ont crié: “la Catalogne, c ‘est l’Espagne”. Certains brandissaient des drapeaux de partis nazis.


Le siège de la Generalitat de Catalunya attaqué par un groupe d'extrême droite le 11 septembre

:arrow: VIDEO

Plusieurs membres d'un groupe de phalangistes espagnols ont mené une attaque éclair, mercredi, dans les locaux de la représentation catalane de Madrid.

Un vingtaine d'hommes, dont certains encagoulés ont surgi dans les locaux de la délégation du gouvernement catalan à Madrid au cours d'une réception pour marquer la journée anniversaire du 11 septembre. Une courte attaque a déclenché un vif émoi à Barcelone et dans toute la communauté qui portait ce mercredi le message indépendantiste en réalisant une immense chaîne humaine pour la Diade catalane.



Les intrus ont semé le désordre dans la salle, au cri de "Ne vous méprenez pas,la Catalaogne est l'Espagne". Molestant légèrement quelques participants au passage, ils ont détruit la scène. Ils sont partis en dispersant derrière eux des gaz lacrimogènes. Plusieurs députés étaient présents à cette manfiestation. Selon l'agence d'information catalane ACN, deux des meneurs de cette opération auraient été arrêtés.
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

PrécédenteSuivante

Retourner vers Luttes contre les frontières, racisme, xénophobie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité