néo-nazis à l'échelon international

...Sans Papiers, antifascisme...

néo-nazis à l'échelon international

Messagede kuhing » 15 Mai 2012, 19:28

Tourné en 2005

kuhing
 

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede ivo » 15 Mai 2012, 19:40

thx kuhing.

...
.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2
ivo
 
Messages: 2808
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede kuhing » 21 Mai 2012, 19:13

" Ne pas connaitre le passé condamne à le revivre "

Au moment où les nationalismes progressent en Europe et dans le monde, où les bandes fascistes de rues se reforment tranquillement, ci-joint un reportage diffusé sur Arte sur la police politique du régime nazi, la Gestapo.

à voir.

Ce sont les institutions "démocratiques" de l' Etat qui ont bien sur permis cette accession.

L' Etat reste donc l'ennemi central pour tout changement progressiste.
Avant tout : détruire l' Etat.

Rappelons aussi que Goebbels alors qu'il était encore le secrétaire de Strasser, proposait avec lui "par soucis de socialisme", de taxer les revenus des plus riches industriels allemands et, qu'il se sentait de ce point de vue "proche des communistes" au pouvoir à Moscou à cette époque .

Nous étions en 1925...







kuhing
 

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede Kzimir » 22 Mai 2012, 09:48

kuhing a écrit:Rappelons aussi que Goebbels alors qu'il était encore le secrétaire de Strasser, proposait avec lui "par soucis de socialisme", de taxer les revenus des plus riches industriels allemands et, qu'il se sentait de ce point de vue "proche des communistes" au pouvoir à Moscou à cette époque .

Il y avait en effet une aile "gauche" au parti nazi, dirigée notamment par Strasser, mais elle a été liquidée bien avant la prise de pouvoir lors des journées de Bamberg (un genre de congrès du parti organisé par Hitler en l'absence de cette tendance), puis de manière plus radicale pendant la nuit des longs couteaux. Goebbels a été l'un des rares survivants de cette tendance, et ne l'a du qu'à son retournement de veste en faveur d'Hitler. Hitler se rendait compte qu'il ne pourrait accéder au pouvoir qu'en s'alliant à une partie de la grande bourgeoisie (les Schacht, Thyssen, Krupp, etc.), et pour cela il devait se débarrasser de l'aile du parti qui s'imaginait pouvoir concilier le racisme et le nationalisme avec l'opposition au capitalisme.
De même, si le programme en 20 points contenait certaines propositions pouvant apparaître comme socialistes, celles-ci n'ont par ailleurs jamais été appliquées au contraire de l'application du Führerprinzip dans l'entreprise, donnant tout les pouvoirs au patronat.
Kzimir
 
Messages: 782
Enregistré le: 13 Fév 2010, 16:15

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede kuhing » 22 Mai 2012, 12:29

Le fait qu'une aile "gauche" du parti nazi se reconnaisse d'une certaine façon et fasse un rapprochement avec l'état-major qui dirigeait l'union soviétique à cette époque devrait mettre en lumière le point commun qui existe entre ce parti nazi et le parti dit "communiste" : la gestion avérée ou convoitée de la société par le biais de l'Etat.

C'est ce qui fait, à mon sens le point de clivage infranchissable entre anarchistes, favorables à la destruction de l' Etat et ceux, qui constituent tout le reste du paysage politique, dont l'objectif est de le diriger.

Pour revenir à l'analogie que l'on est en droit d'établir entre le NSDAP et le parti bolchevik (et même de façon extemporanée) :

-Si le "fürherprinzip" nazi n'était pas explicitement indiqué dans les preceptes du parti bolchevik, dans les faits, l' Etat en union soviétique fonctionnait de cette même façon et celà dès l'installation de Lénine à la tête du conseil des commissaires du peuple en novembre 1917.
Aucune organisation "d'extrême-gauche" aujourd'hui conteste cette façon de fonctionner à cette période.

-La "Tcheka" police politique du parti bolchévik créée deux mois après la prise du palais d'hiver, du temps où Trosky Lénine et Staline constituait une équipe soudée, n'avait rien à envier à celle d'Hitler, "la Gestapo", puisque basée sur la défense du parti unique comme gestionnaire de l'Etat.
Ensuite il ne s'agit que de luttes de pouvoir, de chefs de clans au sein des structures de cet Etat.

Strasser a effectivement payé son opposition au chef de sa vie, tout comme Ernst Röhm, chef des SA , les Sturmabteilung, sections d'assault au service des nazis .
(Rappelons que le sigle des "SA" incluait la couronne de feuilles et le glaive que certains membres de ce forum arborent aujourd'hui ici.)

D'un autre coté Trotsky un peu plus tard subissait aussi le même sort pour des luttes de pouvoir tout à fait analogues.
kuhing
 

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede Massinissa » 22 Mai 2012, 16:05

sans commentaires :shock:


AUSCHWITZ – « Que s’y est-il passé ? Vous y étiez, vous ? »




Entrée fracassante. Déclarations fracassantes. "Auschwitz, quoi Auschwitz ? Je n'y suis pas allé. Que s'y est-il passé ? Vous y étiez, vous ?" a feint de s'interroger Nikos Mihaloliakos.

Le leader du groupe néonazi Aube dorée (Chryssi Avghi), dont vingt-six membres sont entrés au Parlement grec le 6 mai dernier, est allé jusque nier l'existence des chambres à gaz. "Il n'y avait pas de fours, ni de chambres à gaz, c'est un mensonge", s'est-il emporté lors d'une émission diffusée dimanche soir par la chaîne privée Méga. Il a également mis en doute la réalité de l'extermination par les nazis de six millions de juifs, se fondant sur "beaucoup de livres " qu'il "a lus".

Il a également redit qu'il tient Hitler pour "une grande personnalité historique du XXe siècle". Au journaliste qui lui demandait s'il maintenait un appel à proférer le salut nazi qu'il avait signé en 1987, il a répondu ne pas dire "'heil', tout simplement car c'est quelque chose qu'on dit pour quelqu'un de vivant". Surnommé le "Führer" par la presse grecque, Nikos Mihaloliakos affectionne également les "Veni, Vidi, Vici", en référence à Jules César.

95 % des Grecs juifs exterminés par les nazis

Le Conseil des juifs de Grèce a appelé "les dirigeants politiques, la société civile, la communauté enseignante et les intellectuels à condamner et à isoler les forces" du type de Chryssi Avghi.

Le porte-parole du gouvernement sortant, Pantelis Kapsis, a également "condamné de la manière la plus catégorique" ces propos "qui déforment l'histoire et constituent une atteinte brutale à la mémoire des millions de victimes de l'holocauste". Il en a profité pour rappeler que parmi ces victimes figuraient "des dizaines de milliers de Grecs juifs". Rare référence officielle à une communauté qui a été exterminée par les nazis à plus de 95 %, mais dont le sort n'est évoqué que depuis peu par les manuels scolaires d'histoire.

En Grèce, le négationnisme n'est pas passible de poursuites, mais c'est la première fois depuis que Chryssi Avghi a conquis 6,9 % de l'électorat que son leader tient ce genre de propos. Profitant de la colère des Grecs face à l'austérité, Nikos Mihaloliakos multiplie les déclarations antisémites et xénophobes.

Il y a quelques jours, il a pris à partie les journalistes étrangers présents, les accusant de répandre des mensonges sur son mouvement. "La Grèce n'est que le commencement", a-t-il crié à leur intention
.


http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/05/16/negationnisme-auschwitz-que-sy-est-il-passe-vous-y-etiez-vous/


Le chef du parti néonazi grec, Chryssi Avghi, nie l'existence des chambres à gaz



Dans un entretien télévisé diffusée dimanche soir, Nikos Mihaloliakos, le chef du groupe grec néonazi Chryssi Avghi (Aube dorée) propulsé au parlement le 6 mai dernier, a nié l'existence des chambres à gaz s'attirant une protestation du gouvernement dans un pays où le négationnisme n'est pas poursuivi.

"Auschwitz, quoi Auschwitz? Je n'y suis pas allé. Que s'y est-il passé? Vous y étiez-vous?" a feint de s'interroger Nikos Mihaloliakos, selon la vidéo d'une émission diffusée dimanche soir par la chaine privée Méga. "Il n'y avait pas de fours, ni de chambres à gaz, c'est un mensonge", a-t-il ajouté. Il a aussi affirmé avoir "lu beaucoup de livres mettant en doute le chiffre de six millions de juifs" exterminés par les nazis.

C'est la première fois depuis son succès électoral que le leader du parti néonazi tient publiquement des propos négationnistes. Chryssi Avghi a conquis 6,9% de l'électorat (21 députés) en jouant sur la colère des Grecs face à l'austérité et leurs réflexes xénophobes. Leur chef a aussi réitèré tenir Hitler pour "une grande personnalité historique du 20ème siècle". "Je ne dis pas heil tout simplement car c'est quelque chose qu'on dit pour quelqu'un de vivant " , a-t-il répondu au journaliste qui lui demandait s'il maintenait un appel à proférer le salut nazi qu'il avait signé en 1987.

Le porte-parole du gouvernement sortant, Pantelis Kapsis, a "condamné de la manière la plus catégorique" ces propos "qui déforment l'histoire et constituent une atteinte brutale à la mémoire des millions de victimes de l'holocauste". Il a également rappelé que parmi ces victimes figuraient "des dizaines de milliers de Grecs juifs", dans une rare référence officielle au sort d'une communauté dont l'extermination à plus de 95% par les nazis n'est évoquée que depuis peu par les manuels scolaires d'histoire.

Le Conseil des Juifs de Grèce avait auparavant appelé "les dirigeants politiques, la société civile, la communauté enseignante et les intellectuels à condamner et isoler les forces" du type de Chryssi.

Chryssi Avghi, un parti néofasciste .
Cette formation a été fondée en 1980 par Nikos Mihaloliakos, un mathématicien de formation âgé de 55 ans. Formé auprès d’anciens dictateurs de junte, cet activiste avait auparavant été condamné pour violences en 1976 et 1978. Longtemps marginal et semi-clandestin, son groupe avait percé en 2010 après avoir noyauté les quartiers pauvres du centre d’Athènes en faisant la chasse aux migrants qui s’y entassent. Elu au conseil municipal à Athènes, M. Mihaloliakos s’y signalera en effectuant le salut hitlérien, même s’il s’emploie depuis 2005 à lisser son profil nazi. Il dénie aussi l’usage de la violence par ses troupes, pourtant avéré.

À lire :

À Athènes, la guerre contre les migrants a bien lieu
Tremblement de terre politique à Athènes


http://www.humanite.fr/monde/le-chef-du-parti-neonazi-grec-chryssi-avghi-nie-lexistence-des-chambres-gaz-496588
La liberté ne se donne pas, elle se prend !
Avatar de l’utilisateur-trice
Massinissa
 
Messages: 198
Enregistré le: 07 Avr 2012, 12:46

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede ivo » 22 Mai 2012, 16:52

ah ouais ...

pourtant les vieux grecs que j'ai pu croiser étaient encore completement traumas par les actes des nazis en grece pdt la WWII ....
et c'était dans les '80 ...
ivo
 
Messages: 2808
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede kuhing » 22 Mai 2012, 17:18

Je crois qu'il ne faut pas sous-estimer la tendance au renouveau de ces bandes néo nazis dans toute l' Europe en rapport avec la situation objective.
7% de votes exprimés en Grèce.
Le phénomène a lieu aussi en France.
La " légalité " n'empêche bien sur rien.

Voici le sigle explicite de ce mouvement qui vient de se former dont le leader est photographié en faisant le salut hitlérien:
ici
Les symboles, quoiqu'en pensent certains, ont leur importance et annoncent clairement la couleur.
La couronne de lauriers est encore présente.
Et si Le Pen ne souhaite pas aujourd'hui un étalage aussi net pour ne pas contrer sa stratégie électorale, on sait bien ce que ce serait si le FN accédait au contrôle de l'Etat.

Il y a quelques jours une manifestation publique rassemblant environ 1500 personnes de ce genre de bandes radicales nationalistes se tenait ouvertement place de la Madeleine à Paris ( je laisse chercher les documents correspondants à ceux qui veulent avoir des précisions là dessus )

La vigilance est plus que jamais d'actualité et elle commence déjà par la démarcation nette qui doit se tenir dans les sigles employés.
Toute confusion est fatale.

Voici un autre sigle, celui des squadristes, paramilitaires du mouvement fasciste italien :ici
Il est repris quasiment à l'identique, seulement colorisé, par un mouvement dont un représentant est inscrit sur ce forum .

C'est pour moi inadmissible.
kuhing
 

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede ivo » 22 Mai 2012, 17:38

wahou ... t'as de la source pour les images^^

sinon je plussoie.

et d'ailleurs à parler d'images et de symboles, un petit jeu.
dans les 3 liens suivants se trouvent l'élysée, l'état français de pétain, et la vison des royalistes
....

end of flood ///
.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2
ivo
 
Messages: 2808
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede kuhing » 22 Mai 2012, 19:19

Effectivement la république a de beaux restes.

Quant à ceux qui lèvent aujourd'hui le bras comme Gabriac ou Benedetti par exemple voici l'histoire d'un de leurs maîtres à penser dont ils souhaitent suivre le parcours.
Que les jeunes qui se laissent abuser par ce genre de projet y réfléchissent.


kuhing
 

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede ivo » 22 Mai 2012, 19:38

ah tiens je ne l'ai pas celui là.
dld direct.
thx.
.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2
ivo
 
Messages: 2808
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede Klément » 23 Mai 2012, 00:19

ivo a écrit:ah ouais ...

pourtant les vieux grecs que j'ai pu croiser étaient encore completement traumas par les actes des nazis en grece pdt la WWII ....
et c'était dans les '80 ...


Effectivement le souvenir des atrocités nazies sous l'occupation et de la dictature des colonels (dont est issu le chef de l'Aube Dorée) sont toujours vivaces en Grèce mais la crise économique provoque un tel bouleversement que des digues tombent à vitesse grand V. Cela dit, une tentative de tournée de l'Aube Dorée en Crète (le "bastion" de la Résistance à l'occupation) s'est très mal passée pour les fafs, ils ont été mis dehors par les habitants des villages où cette mémoire est encore très présente, plus généralement si l'extrême droite est en forte progression, le camp d'en face aussi, et on peut dire que c'est le propre d'une situations de crise violente
Avatar de l’utilisateur-trice
Klément
 
Messages: 37
Enregistré le: 04 Oct 2009, 22:35

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede kuhing » 23 Mai 2012, 08:42

Klément a écrit: plus généralement si l'extrême droite est en forte progression, le camp d'en face aussi, et on peut dire que c'est le propre d'une situations de crise violente


Pour prendre des positions anti-fascistes, il faudrait que tu enlèves le symbole propre à l'empire romain que tu arbores en avatar et qui est reprise par quasiment toutes les bandes nazis qui progressent actuellement.

Et ce n'est certainement pas "l'extrême-gauche" ou les staliniens KKE qui il y a quelques mois tabassaient à coup de barre de fer les anarchistes qui voulaient investir le parlement grec, qui feront barrage aux néo nazis.

Pour l'instant, derrière ta couronne de lauriers, fut-elle verte, je ne vois pas de différence entre un faf et toi.
kuhing
 

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede kuhing » 23 Mai 2012, 09:59

Un document complet et intéressant parce qu'il ne considère pas la montée du nazisme comme le fait d'un seul homme mais la situe dans une contexte économique et politique mondial (qui montre des similitudes avec la situation actuelle) .

3 heures mais à voir.

kuhing
 

Re: néo-nazis à l'échelon international

Messagede ivo » 23 Mai 2012, 10:02

rethx.dld.

il y en a de bons sur la situation européenne avant la WWII et les conséquences.
je partage si je retrouve les liens.
.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2
ivo
 
Messages: 2808
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Suivante

Retourner vers Luttes contre les frontières, racisme, xénophobie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités