FN & ses satellites

...Sans Papiers, antifascisme...

Re: FN & ses satellites

Messagede bipbip » 01 Aoû 2017, 08:09

Avis de grand vent sur le FN

Le FN entretient le flou sur la ligne politique qu’ il entend adopter, au lendemain des dernières élections.
Réunis à huis clos les 21 et 22 juillet en « séminaire de refondation », les membres du bureau politique n’ont pas décidé de retirer la sortie de l’ euro de leur programme, cheval de bataille de son vice-président Florian Philippot tout en prenant acte « des inquiétudes exprimées par une partie » des français à ce sujet, mais ils font de leur lutte contre l’ immigration une priorité.
Le parti d’ extrême droite ambitionne de « retrouver de manière successive et sur la durée d’ un quinquennat, (nos) différentes souverainetés, en commençant prioritairement par la souveraineté territoriale et donc la maîtrise de nos frontières migratoires et commerciales » .
Le secrétaire général Nicolas Bay, lui, a défendu un retour au tryptique « sécurité-immigration-identité », véritable fond de commerce du FN.
Charge aux adhérents de s’ exprimer sur la stratégie et le projet, via une « grande consultation » organisée en septembre portant à la fois sur les modalités de sortie de l’ euro, mais aussi sur le principe d’ un changement de nom du parti , avant un congrès de « refondation » prévu en février ou mars 2018.
Il n’ en demeure pas moins que les temps sont durs pour le FN aux lendemains des élections : échec à la présidentielle avec un pourcentage au 1er tour légèrement inférieur à celui de 2012, échec aux législatives avec seulement 8 députés, dont 2 n’ ont pas leur carte de membre…on est loin des espoirs annoncés d’ entrer par dizaines à l’ Assemblée nationale.
Non seulement le FN n’ a pas de groupe parlementaire, mais il n ‘est que la 8ème formation en nombre d’ élus au Palais Bourbon, un peu dur pour ce parti qui se proclamait le « premier parti de France ».
En interne, certains cadres désignent les responsables de ces échecs et accusent la « GUD connection » de Frédéric Chatillon et Axel Loustau accusés de nuirent à l’ image du parti, d’ autres au contraire attaquent la « ligne Philippot » accusé de « gauchir » le FN avec son souverainisme social, et la création par celui-ci d’ une association baptisée « Les Patriotes ».
Ainsi, le 30 juin dernier, Sophie Montel députée européenne et très proche de Florian Philippot, a été déchargée par Marine Le Pen de sa fonction de présidente frontiste au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. Deux autres conseillers régionaux de cette même région ont également été suspendus pour avoir critiqué l’ organisation des législatives placée sour la responsabilité de Nicolas Bay. Sans oublier la pause politique (provisoire?) de Marion Maréchal-le Pen sans doute pour mieux rebondir….
Un autre cadre historique Pascal Gannat, secrétaire du parti dans la Sarthe, conseiller régional des Pays de Loire( mais lui sur la tendance droitière du FN) est également dans le collimateur…
Le FN va également être confronté à des difficultés financières, à la fois à cause de la baisse de la subvention publique annuelle, mais aussi à quelques ennuis judiciaires : enquête sur le financement des campagnes de 2012 pour soupçons d’ escroquerie au détriment de l’ Etat, et affaire des emplois fictifs d’ assistants parlementaires européens.
L’ éternel débat posé au FN est donc toujours de : soit prendre le pouvoir et se substituer à la doite soit d’ essayer de nouer des alliances et de s’ asseoir sur certains fondamentaux…
A quand et comment le dénouement de la crise ? Par des exclusions ? Par des scissions ?

A suivre….

http://www.raslfrontrouen.com/avis-de-g ... sur-le-fn/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FN & ses satellites

Messagede bipbip » 20 Aoû 2017, 13:02

Avis de tempête au Front national

Des lendemains qui ne chantent pas

Déstabilisé par sa défaite à l’élection présidentielle, que Jean-Yves Le Gallou (ex Fn, ex Mnr) qualifie de « fiasco intégral », le Front national voit les difficultés s’amonceler. Le vaisseau frontiste tangue et les couteaux sortent du placard. Marine Le Pen semble affaiblie : cacophonie sur la question de l’Euro, retraite de Marion Maréchal Le Pen, ratage du face à face avec Emmanuel Macron (Marine Le Pen semblait bien loin du slogan « La France apaisée ») , fronde contre Florian Philippot et son équipe accusée de sectarisme, vie interne sclérosée, remise en cause de l’organisation, manque de démocratie flagrant car le Comité Central renouvelé depuis 2014 n’a jamais été convoqué, aucune réunion du Bureau Politique depuis 2016 – car Jean-Marie Le Pen en est membre de droit et chacun sait que les relations sont très tendues entre Marine Le Pen, la direction frontiste et le « Président d’honneur ». La question « de la profonde transformation » promise par la présidente est renvoyée au congrès qui devrait se tenir au début de l’année 2018.

... http://www.raslfrontrouen.com/avis-de-t ... -national/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FN & ses satellites

Messagede bipbip » 21 Sep 2017, 18:31

Départs en chaîne au Front national après la démission de Florian Philippot

L'ancien vice-président du Front national a annoncé qu'il quittait le parti d'extrême droite et plusieurs militants et responsables ont fait part de leur décision de le suivre.

... http://www.francetvinfo.fr/politique/fr ... 82464.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FN & ses satellites

Messagede bipbip » 23 Sep 2017, 17:39

Le Front national et l’avortement (tract d’information)

L’Union Antifasciste Toulousaine (UAT) a réalisé un tract d’information sur les positions du Front national relativement au droit à l’avortement

http://lahorde.samizdat.net/2017/09/22/ ... formation/

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FN & ses satellites

Messagede bipbip » 01 Oct 2017, 11:56

L’école : un des enjeux de l’actuelle crise au FN ?

Au Front national, la démission de Florian Philippot a immédiatement été suivie de celle de ses plus proches partisans. L’un d’entre eux, le n° 1 du parti en Loire-Atlantique, n’est autre qu’Alain Avello, également président du Collectif Racine des « enseignants patriotes », le premier des collectifs créés au sein du Rassemblement Bleu Marine…

L’action de Florian Philippot et de ses amis s’était en effet résolument inscrite dans l’obsession historique de l’extrême droite pour l’éducation. En lui donnant toutefois une nouvelle coloration – républicaine et souverainiste – en phase avec l’évolution qu’ils souhaitaient donner au parti de la dynastie familiale Le Pen.

Le FN, porte-parole de ceux qui rêvent d’un retour à l’ordre scolaire d’antan…

Longtemps partisan d’un ultralibéralisme scolaire (avec la promotion du « chèque éducation » dans son programme jusqu’en 1996 et la revendication de parité de subvention entre l’enseignement public et le privé), porteur d’une vision religieuse de l’enseignement (suppression de l’école maternelle, par exemple pour le retour des mères au foyer, etc.), le FN avait progressivement repris à son compte les diatribes du courant réac-publicain, son déclinisme et sa nostalgie de l’école d’avant 68. Surfant sur le succès de trente ans de pamphlets alarmistes sur l’effondrement du niveau, le FN entendait devenir le porte-parole de ceux qui rêvent d’un retour à l’ordre scolaire d’antan…

... http://www.questionsdeclasses.org/?L-ec ... rise-au-FN
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FN & ses satellites

Messagede bipbip » 04 Oct 2017, 19:45

Exit Philippot ou les mésaventures d’ un ex n°2

Florian Philippot, celui qui avait rejoint le Front national en 2011 « pour Marine Le Pen », principal acteur, avec Marine Le Pen, de la « dédiabolisation » et défenseur de la sortie de l’Euro a fini par claquer la porte du Front national, alors que le parti aborde le chantier dit de « la refondation ». Cette démission met fin aux tensions entre la présidente et sa garde rapprochée et Florian Philippot. Ce dernier est jugé responsable de l’échec de la campagne présidentielle, surtout du débat calamiteux de l’entre-deux-tours entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, semble avoir servi de bouc-émissaire et le fusible a sauté. Le départ de l’ex-vice-président du Front National s’inscrit dans la saga des ex-numéros 2 (Mégret, Lang, Gollnisch). Florian Philippot accuse le mouvement de « relepénisation » et de « régression terrifiante ». En effet, lors de son discours de Brachay, le 9 septembre, Marine Le Pen a réaffirmé les fondamentaux du Front national (immigration, anti-islamisme, défense de l’identité…) : un retour aux années noires pour Florian Philippot. Deux lignes politiques s’affrontaient et la cheffe a tranché. C’est la retour d’une ligne plus droitière avec la montée en puissance d’ex-mégretistes : Nicolas Bay et surtout Philippe Olivier. Cependant, Marine Le Pen joue sur les deux tableaux : la réaffirmation des fondamentaux et le maintien d’une ligne « Ni gauche, Ni droite ». La rupture du tandem Marine Le Pen-Florian Philippot, ne semble pas être un divorce idéologique. C’est essentiellement la stratégie Philippot, partagée par la cheffe, qui a conduit la direction frontiste à mettre en avant les questions économiques et sociales, tout en désertant le terrain de la Manif pour Tous (ce qui a encore accentué chez certains cadres frontistes l’anti-philipponisme).

... http://www.raslfrontrouen.com/exit-phil ... -un-ex-n2/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FN & ses satellites

Messagede bipbip » 07 Oct 2017, 13:56

Le maire FN et ses adjoints se substituent aux grévistes des cantines et garderies à Mantes-la-Ville

Depuis 2014, Mantes-la-Ville (78) est la première commune d’Ile-de-France conquise par le FN. À sa tête, Cyril Nauth, ex-prof de lycée.

Depuis une dizaine de jours, les personnels de la mairie sont en grève pour refuser la suppression de 11 jours de congés. La mobilisation est massive, près de 90 % de grévistes selon la CGT.

La grève a débuté le 21 septembre, jour de mobilisation nationale, avec des rassemblements réguliers sur le parvis de la mairie à 10h30.

Le Maire est ses adjoints FN ont décidé de remplacer les grévistes, en particulier à la garderie et à la cantine. Une véritable attaque contre le droit de grève (qui révèle bien la nature de classe de ce parti anti-syndical) mais aussi une forte inquiétude pour les parents d’élèves dont les enfants ont été confiés à des personnes dont les compétences et les aptitudes sont loin d’être avérées...

Le Parisien a rapporté les propos de Céline Brionne, parent élue à l’école des Hauts Villiers :

Nos enfants ont été accueillis dans des conditions de sécurité inacceptables et inadaptées. L’adjointe aux affaires scolaires [Mme Geneix, Ndlr] s’est par exemple retrouvée avec quarante-sept enfants de 3 à 5 ans à gérer. Sans compter la qualité des repas servis à la cantine. » Cette mère de famille et d’autres font circuler une pétition pour réclamer « un service de qualité et encadré de façon sécurisée pour les enfants sur le temps du déjeuner. »

On ne peut en effet n’être que choqué, comme les parents mobilisés, de cette prise en main du péri-scolaire par des militants politiques d’extrême droite. Et, en particulier, par la chargée des affaires scolaires et seconde adjointe, Monique Geneix : une élue de 76 ans, militante intégriste, qui déambule dans les rues de la ville en arborant une croix démesurée (et que l’on retrouve aussi dans les cortèges de Civitas, tenant la banderole de tête aux côtés de Farida Belghoul, l’initiatrice des fameuses "Journées de retrait de l’école").


http://www.questionsdeclasses.org/?Le-m ... antines-et
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FN & ses satellites

Messagede bipbip » 20 Oct 2017, 20:39

Réactions de l’extrême droite après le départ de Philippot

Un peu plus de deux semaines après son annonce, voici quelques réactions et conséquences du départ du FN de Philippot, en attendant une véritable recomposition du Front national et donc du camp nationaliste, qui permettra de mieux cerner ce à quoi nous serons confrontés dans les années à venir.

Après l’annonce fracassante de sa démission du Front National (FN), Florian Philippot a donc, sans surprise, annoncé la mutation de son association les Patriotes en formation politique. Conscient de la difficulté, dans le camp nationaliste, d’exister à la marge du FN, il fait preuve d’ouverture (« on n’est pas sectaire », a-t-il déclaré) en acceptant par exemple la double appartenance partisane (alors que l’article 6 des statuts du FN l’interdit) tout en continuant à espérer rassembler nationalistes de droite et de gauche.

Philippot cherche aussi de nouveaux amis, et se tourne logiquement vers Nicolas Dupont-Aignan. Mais Marine Le Pen ne compte pas se laisser priver de ce nouvel allié, et a elle aussi rencontré le patron de Debout la France pour tenter de pérenniser l’accord de l’entre-deux-tours. Enfin, histoire de compliquer encore un peu les choses, Debout le France a connu une scission suite au soutien de Dupont-Aignan à Marine Le Pen : l’Union Nationale Citoyenne (UNC), lancée par trois des quatre anciens vice-présidents de Debout la France, dont Dominique Jamet, a ainsi organisé sa première réunion publique le 23 septembre dernier, afin de réunir « les républicains des deux rives »…

... http://lahorde.samizdat.net/2017/10/10/ ... philippot/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FN & ses satellites

Messagede bipbip » 12 Nov 2017, 19:55

Bordeaux : le sanglier identitaire Vardon vient trouver les glands du FN33

Pas de surprise à Bordeaux du côté de l’extrême droite : après avoir été au cœur de la création et de la gestion du bar clandestin « le Menhir », qui jusqu’à récemment rassemblait tout ce que l’extrême droite locale a de plus abruti (militant.e.s royalistes, frontistes, identitaires et néo-nazi.e.s), le Front national impose à Bordeaux la présence d’un invité de marque. En effet, Philippe Vardon, vice-président du groupe FN au conseil régional de PACA, animera le 16 novembre prochain en compagnie d’Edwige Diaz (conseillère régionale FN de nouvelle aquitaine) une conférence intitulée : « Comment préparer les prochaines victoires locales ; agir sur le terrain et communiquer. »

Outre l’amateurisme du montage et un sens original de la perspective, ce flyer nous montre un Philippe Vardon à l’image du Front National d’aujourd’hui : propre sur lui, d’allure sérieuse, mais cachant difficilement une réalité nettement plus brutale, nettement moins assumable. Petit retour sur la carrière du personnage.

Philippe Vardon fait ses débuts en politique au sein d’Unité Radicale, organisation nationaliste révolutionnaire dissoute suite à l’attentat de juillet 2002 visant Jacques Chirac, alors président de la république. A partir de 2000, il est également chanteur au sein du groupe de rif (rock identitaire français) « Fraction Hexagone », qui avait défrayé la chronique en 1998 avec le morceau « Une balle », promettant d’assassiner tout.e opposant.e, des « sionistes » aux « marxistes », en passant par les « cosmopolites », morceau qui vaut au groupe d’être convoqué par la justice avant que l’affaire ne tombe à l’eau suite à un vice de procédure.

... http://lahorde.samizdat.net/2017/11/11/ ... s-du-fn33/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FN & ses satellites

Messagede Pïérô » 17 Nov 2017, 07:24

L’ancien chef des identitaires de Tours se délocalise au conseil régional de Bourgogne

Dans un article du Journal de Saône et Loire (12/11/17) [1], on apprend que Pierre-Louis Mériguet, l’ancien leader du groupuscule d’extrême-droite tourangeau Vox Populi, a été recruté par le groupe FN au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté :

« L’un des deux nouveaux assistants recrutés par le Front National au conseil régional a longtemps milité dans un mouvement d’ultra-droite. (...) Pierre-Louis Mériguet sera en charge de la communication du groupe et de l’animation des réseaux sociaux. »

L’article rappelle quelques-unes des frasques de Mériguet quand il sévissait encore à Tours : défilés homophobes, bagarres de rues, marches aux flambeaux... jusqu’à la gifle collée à un de ses compères d’extrême-droite, Stanislas de La Ruffie, à la sortie de la messe. Cette petite biographie n’a pas plu à Pierre-Louis, qui a tenu à rectifier [2] :

« Je n’ai jamais été opposé aux homosexuels. J’ai simplement combattu l’activisme LGBT, en plein contexte de la loi Taubira. »

Apparemment, Mériguet a la mémoire courte : les actions menées contre la Gay Pride par son groupuscule ont démarré dès 2010 (bien avant la loi Taubira), et leur premier slogan était « Pas de défilé pour les enfilés ». Le caractère homophobe de l’expression ne fait aucun doute. Pierre-Louis semble aussi oublier le temps où il chantait « Maréchal nous voilà » et rendait hommage à Charles Maurras.

D’après Sylvie Beaulieu, vice-présidente du groupe FN au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté interrogée par Le Journal de Saône et Loire, Pierre-Louis Mériguet exerçait déjà la fonction d’assistant « depuis plusieurs mois en région Normandie ». Vu les casseroles qu’il se traîne à Tours, l’identitaire a apparemment jugé préférable de s’expatrier, quitte à passer de région en région. Et tant pis pour l’enracinement, vertu pourtant tant vantée par sa famille politique. Comme son pote Philippe Vardon, devenu vice-président du groupe Front National de la région PACA après un long parcours dans les rangs des identitaires, Mériguet semble en passe de réussir sa reconversion professionnelle. Bon débarras.


Notes

[1] Cet article a été publié dans plusieurs titres du même groupe de presse, dont Le Bien Public et L’Est Républicain.

[2] Article « Au sujet de Pierre-Louis Mériguet, assistant du FN au conseil régional », Le Journal de Saône et Loire du 13/11/17.


http://larotative.info/l-ancien-chef-de ... -2502.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20639
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Précédente

Retourner vers Luttes contre les frontières, racisme, xénophobie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité