Agressions néo-fascistes en France

...Sans Papiers, antifascisme...

Re: [Communiqué] : TIRS FASCISTES AU PISTOLET A CLERMONT-FER

Messagede charlelem » 21 Jan 2014, 17:26

MDR Cheïtanov qui demande plus de répression :haha:
Avatar de l’utilisateur-trice
charlelem
 
Messages: 436
Enregistré le: 26 Oct 2009, 19:16
Localisation: Poissy

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede Durruti » 22 Jan 2014, 13:56

Ce texte n'est pas de moi. Il est écrit nul part qu'on veut plus de répression.
Durruti
 
Messages: 55
Enregistré le: 10 Juil 2010, 20:26

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede Denis » 22 Jan 2014, 22:00

tu te fous de notre gueule ou tu prends le métro ??

que ce texte soit de toi ou pas (ça serait bien de citer les sources), il est publié ici; et Charlelem a raison, il est clair que celui qui a écrit ce texte regrette que les bleus n'aient pas été plus sévères sur ce coup-là .

ça fait juste plusieurs siècles que c'est la réalité, et maintenant le lascar qui a écrit cet article s'étonne que les flics soient du mauvais coté, et qu'il aurait aimé qu'ils tapent un peu plus ...

Je rêve !
Qu'y'en a pas un sur cent et qu'pourtant ils existent, Et qu'ils se tiennent bien bras dessus bras dessous, Joyeux, et c'est pour ça qu'ils sont toujours debout !

Les Anarchistes !
Avatar de l’utilisateur-trice
Denis
 
Messages: 1089
Enregistré le: 16 Sep 2011, 22:07
Localisation: Oraison, Alpes de Haute Provence, le zéro-quatre

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede Durruti » 23 Jan 2014, 01:45

Mais vous rêvez putain, le texte est signé, vous voulez son adresse et son vrai nom au mec ?

Il est juste dit qu'un anar aurait pris plus. Il demande nul part plus de tôle. AL de son côté dit que le lieu est un squat institutionnel alors que c'est des conneries. On a fait un communiqué que je posterais après où on dit que la tôle ne sert à rien, la CGA ne dit pas un mot là-dessus (mais c'est pas des dogmatiques). En fait je voulais juste poster le comm' vu que c'est une actualité et que j'ai eu un mandat du syndicat auquel j'adhère.
Durruti
 
Messages: 55
Enregistré le: 10 Juil 2010, 20:26

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede SchwàrzLucks » 23 Jan 2014, 15:10

Durruti a écrit:Mais vous rêvez putain, le texte est signé, vous voulez son adresse et son vrai nom au mec ?

Il est juste dit qu'un anar aurait pris plus. Il demande nul part plus de tôle. AL de son côté dit que le lieu est un squat institutionnel alors que c'est des conneries. On a fait un communiqué que je posterais après où on dit que la tôle ne sert à rien, la CGA ne dit pas un mot là-dessus (mais c'est pas des dogmatiques). En fait je voulais juste poster le comm' vu que c'est une actualité et que j'ai eu un mandat du syndicat auquel j'adhère.


J'espère que vous assumez les conséquences d'un tel communiqué : affirmer que la confrontation est nécessaire...

Ou alors ça signifie qu'une fois de plus vous faites une déclaration purement idéologique bien confortable sans rien assumer. "On ne fout rien, mais au moins on a raison".

Par ailleurs, très intelligent l'idée de donner son prénom/nom à la presse. :roll: J'ose espérer que c'est un faux nom !

Soit dit en passant, va falloir arrêter et rapidement de donner des leçons, notamment sur le féminisme. Parce que, pour ceux qui ne le savent pas, une affaire de violences sexistes a récemment frappé la CNT-AIT 63 : un gars du groupe a agressé une camarade. Résultat ? Après avoir promis que le gars n'aurait plus sa place à la CNT-AIT, les autres du groupe ont exclu la fille des AGs sans virer le mec. "C'est leur vie privée, c'est pas l'affaire du syndicat".
Elle est allée, à juste titre, porter plainte. M'étonnerait pas qu'ils aient répondu "on va pas chez les flics !".
SchwàrzLucks
 
Messages: 406
Enregistré le: 18 Oct 2010, 22:39

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede Kzimir » 23 Jan 2014, 15:15

Malheureusement c'est le genre de trucs qui peuvent arriver (et qui arrivent) dans n'importe quel groupe militant, je vois pas trop le rapport avec le sujet en fait.

Par contre à titre perso je vois pas ou est le problème à demander plus de répression pour les fachos. Si la bourgeoisie veut taper sur les nazis, autant qu'elle le fasse le plus fort possible, ça nous débarrassera.
Kzimir
 
Messages: 782
Enregistré le: 13 Fév 2010, 17:15

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede Durruti » 23 Jan 2014, 15:52

Alors on y va...

SchwàrzLucks a écrit:J'espère que vous assumez les conséquences d'un tel communiqué : affirmer que la confrontation est nécessaire...

Ou alors ça signifie qu'une fois de plus vous faites une déclaration purement idéologique bien confortable sans rien assumer. "On ne fout rien, mais au moins on a raison".


Je t"invite à venir ici.

SchwàrzLucks a écrit:Par ailleurs, très intelligent l'idée de donner son prénom/nom à la presse. J'ose espérer que c'est un faux nom !

C'est le journaliste. On l'a appelé pour lui dire de virer ça tout de suite.

SchwàrzLucks a écrit:Soit dit en passant, va falloir arrêter et rapidement de donner des leçons, notamment sur le féminisme. Parce que, pour ceux qui ne le savent pas, une affaire de violences sexistes a récemment frappé la CNT-AIT 63 : un gars du groupe a agressé une camarade. Résultat ? Après avoir promis que le gars n'aurait plus sa place à la CNT-AIT, les autres du groupe ont exclu la fille des AGs sans virer le mec. "C'est leur vie privée, c'est pas l'affaire du syndicat".
Elle est allée, à juste titre, porter plainte. M'étonnerait pas qu'ils aient répondu "on va pas chez les flics !".

Alors on y va, ça tu sais pas ce qui s'est passé. Le gars a été exclu pour violence sexiste, pas de chance. Il a essayé maintes fois de revenir, il a été viré à chaque fois. Sauf que la fille elle a fait autre chose que je ne dévoilerais pas ici. Le fait est qu'en effet, en pleine réu on est venu nous dire les violences et nous sommer de choisir, avec évidemment 2 versions contradictoires. Bref t'en sais nada et tu baves. Ah le monde merveilleux de facebook.

Kzimir a écrit:Malheureusement c'est le genre de trucs qui peuvent arriver (et qui arrivent) dans n'importe quel groupe militant, je vois pas trop le rapport avec le sujet en fait.

Par contre à titre perso je vois pas ou est le problème à demander plus de répression pour les fachos. Si la bourgeoisie veut taper sur les nazis, autant qu'elle le fasse le plus fort possible, ça nous débarrassera.

Oui j'ai vécu ça dans d'autres groupes et lieux militants. Par contre non la prison change rien.
Durruti
 
Messages: 55
Enregistré le: 10 Juil 2010, 20:26

Re: [Communiqué] : NI FASCISME, NI REPUBLIQUE BOURGEOISE

Messagede Durruti » 23 Jan 2014, 15:54

« Il n’y a que deux routes pour la classe ouvrière, la Liberté, ou la victoire des fascistes, qui veut dire la Tyrannie. Les combattants des deux côtés savent ce qui est en réserve pour le perdant. Nous sommes prêts à mettre fin au fascisme une fois pour toutes, même en dépit du gouvernement Républicain. » Buenaventura Durruti, 1936.

Le 17 janvier, Kevin Pioche, néo-nazi de 21 ans, venait tirer au fusil à canon scié sur des spectateurs-trices d’un concert de soutien à des sans-papiers. Deux personnes furent blessées par les plombs. Lundi 21, il passait en comparution immédiate.

Avant toute chose, nous souhaiterions dénoncer le rôle des médias. Il suffit de lire les trois articles de la Pravda locale, La Montagne, à ce sujet : le tireur a utilisé une carabine, c’est une querelle pas un acte politique, on parle de cet acte de terreur dans un article sur les comparutions immédiates… Le tireur n’aurait pas d’idéologie vu qu’il n’appartiendrait à aucun parti… L’utilisation « extrême droite » permet de ne pas utiliser ce dont il se revendique : le nazisme, et le fascisme. Sans compter la différence de traitement : lors de l’occupation de la Place de Jaude en septembre dernier, lors du procès de la militante arrêtée suite à notre évacuation par les CRS, lors du procès du militant MNCP… La Montagne prend toujours la version policière. Dès lors nous nous interrogeons : qui insuffle la peur ? Au delà de la Montagne, c’est la presse bourgeoise en sa totalité qui joue ce jeu puant. A travers de tels articles, ce sont les groupes antifascistes et le soutien aux personnes en situation d’étrangisme qui sont visées.

Pour un procès annoncé comme « non-politique », c’était super fliqué… 10 flics dedans, 10 devant la porte, 10 dehors plus RG et civils. Le procès passe en deuxième, il faut évacuer ça très vite. L’accusé a eu un parcours chaotique. Sa version est remplie de contradictions, sans aucune logique : « C’est fait, c’est fait ». Il refuse de s’excuser devant les deux blessé-es, bien que ses camarades ne soient pas venus dans la salle de procès. Il veut garder sa fierté mais refuse de divulguer ses idées. Notons des éléments troublants : on nous explique qu’il n’avait pas l’intention de tuer, son casier judiciaire a « disparu ». Le procès a été bâclé, des témoignages et plaintes ont été refusés (pour ne pas « polluer l’enquête »), la plaque d’immatriculation de la voiture de ses complices ne sera jamais utilisée…

Cependant, nous pensons que ce n’est pas le tireur qu’il faut mettre en cause. La responsabilité revient au capitalisme. Avec un parcours comme le sien, comment se fait-il que le tireur s’est jeté dans l’idéologie nazie ? Le capitalisme a besoin de cela, de nous diviser entre exploité-es selon notre lieu de naissance, notre couleur… Or nous appartenons toutes et tous à la même classe. De plus quand on voit qu’une ministre se fait insulter de « gueunon » et que son propre gouvernement ne réagit pas, on comprend que les fascistes se sentent en toute impunité. Nous savons aussi qu’historiquement, « la gauche est la salle d’attente du fascisme » (L. Ferré). Banaliser les idées fascistes n’est qu’un outil, l’État veut réellement faire monter le fascisme.

Nous nous interrogeons: imaginons qu’un entarteur anarchiste s’en prenne au futur maire PS, que se passerait-il ? La presse parlerait de « terrorisme ». Rappelons-nous que les accusé-es de Tarnac ont fait un an et demi de tôle… en préventive. Qu’en Espagne, deux compagnons de la CNT-AIT ont pris un an ferme pour… un piquet de grève. Que la répression s’abat de manière bien plus violente sur nos compagnons de l’ASI-AIT en Serbie, de la ZSP-AIT en Pologne…

Si l’antifascisme est une nécessité, reste à savoir comment. Localement, nous pensons que la solution n’est pas dans un collectif de cartels virant vers la sociale-démocratie, ni la version extrême gauche, testostérone et violence jusqu’à ce que ça dérape complètement… Il faut des luttes de classe victorieuses, autonomes.

Enfin, pour nous anarchosyndicalistes, il est clair que la tôle ne résout rien et n’a jamais rien résolu. La prison n’éliminera rien puisque l’État ne va pas tuer ce qu’il engendre… Il faut abolir cette société capitaliste, autoritaire, qui a besoin du fascisme pour se maintenir en vie. Il faut reprendre la lutte des classes, sans aucun compromis que ce soit.



Syndicat des Travailleurs-euses et Précaires/CNT-AIT 63

22 janvier 2014
Durruti
 
Messages: 55
Enregistré le: 10 Juil 2010, 20:26

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede Durruti » 23 Jan 2014, 15:55

(Communiqué du squat pas institutionnel où a eu lieu la fusillade)

Bal tragique à l’Hôtel des Vil-e-s, 2 blessé-e-s, Marion Tefflon et Boris « Pare Balles » Noris sauvent soixante personnes du fusil d’un chasseur myope non idéologisé.

L’histoire commence dans la principauté de Chamalières, havre de paix et de sécurité pour une trentaine de néo nazis qui s’épanouissent dans une réserve naturelle protégée : 12 % de logements vides, 15% de logements sociaux, 30 policiers municipaux et 65 % des ménages qui paient l’impôt sur le revenu, une sorte de Center Park dirigé par un roi aimable et doux. Mais quelle mouche a bien pu pousser les sympathisants des panzers et des chants de la Waffen SS à quitter leur belles côtes pour le centre ville (tout noir) de Clermont ?

1 – le refus des clermontois d’un local FN à Clermont
2 – la menace d’une invasion maoïste
3 – leur grands frères de Lyon qui les traitent de couille molle
4 – rendre une bd à la bibliothèque
5 – aller voir un concert qui dénonce les expulsions illégitimes d’immigrés

Tout cela à la fois sans doute. Mais maintenant, après des heures d’enquête et des témoins dignes de foi, nous pouvons nous positionner :
Vous ne nous ferez jamais dire que depuis un an, des milices d’extrême droite en mal de pluralisme politique ont multiplié leurs agressions dans le centre ville de Clermont, tabassant et violant « de temps à autres » le militant de gauche, la maghrébine… Nous ne sommes pas de cette engeance paranoïaque et complotiste !

De même, nous tenons à faire taire les rumeurs comme quoi la police aurait bâclé ou précipité l’enquête. Grâce à leurs services, nous sommes maintenant persuadé-e-s que l’auteur de la fusillade se promenait seul, perdu hors de Chamalières, un fusil à canon scié lui servant de cane (quand on a rien chez soi, on fait avec ce qu’on a, à quoi vous réduit la misère je vous jure), se rendant au Raymond Bar à la recherche d’un hypothétique concert. Quelle ne fut pas sa surprise de tomber sur un squat dont il ignorait l’existence et dont il apprend consterné qu’on y pratique le prix libre. Il a eu ce geste noble (vu dans un « Envoyé spécial » sur l’intervention Serval au Mali) de tirer huit coups en l’air pour prévenir qu’il arrivait et dégager la chaussée encombrée de pré-pubères communistes. Mais par une grande maladresse, combinée à notre malchance naturelle, il n’a pu éviter que les plombs tirés ne croisent quelques malheureuses têtes, mains, coudes et autres mollets. Toutefois, nous aurions souhaité une meilleure répartition des plombs dans le public. Avec deux victimes, on voit bien qu’encore une fois ce sont toujours les mêmes qui vont toucher de la thune, ce qui va à l’encontre de notre aspiration à une répartition égalitaire des richesses.

Ce communiqué en hommage aux victimes permettra de rééquilibrer la partialité des médias locaux toujours prompts à crier au loup quand la bergère est occupée à vendre de la coke. Et si pour vous la plaisanterie a assez durée, alors unissons nous autour de positions communes, refusons le fascisme, la misère qui l’alimente, son impunité, pour qu’il ne revienne plus frapper à notre porte.
Durruti
 
Messages: 55
Enregistré le: 10 Juil 2010, 20:26

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede Béatrice » 23 Jan 2014, 16:28

Malheureusement c'est le genre de trucs qui peuvent arriver (et qui arrivent) dans n'importe quel groupe militant, je vois pas trop le rapport avec le sujet en fait.
viewtopic.php?f=76&t=4575&start=30#p139275


Oui j'ai vécu ça dans d'autres groupes et lieux militants. Par contre non la prison change rien.
viewtopic.php?f=76&t=4575&start=30#p139276


BRAVO
Il y a a au moins un point de consensus rassembleur là !!! :mrgreen:
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2791
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede Durruti » 24 Jan 2014, 13:54

Oui :)

Une réaction sur l'article de Regards.fr

Salut, je suis une des personnes citées dans cet article qui ne me conviens pas et j’ai des précisions à apporter. Voici ce que je compte envoyer à l’auteur du texte:
« Je ne sais pas si vous avez mal interprété mes propos ou si c’est moi qui ai manqué de clarté en vous racontant les faits mais l’article ne me convient pas des masses.
Tout d’abord, je n’ai reçu qu’un seul plomb. En en comparaison à l’autre personne, je n’ai été que très légèrement blessée.
Le policier n’a pas détourné la qualification « d’agression politique » mais l’affirmation de ma part que Kevin Pioche avait une arme à feu. J’ai dit au policier que je pensais avoir vu un canon scié dans la main droite de l’agresseur ce qui, d’ailleurs, m’avait fait réagir et dire « on rentre » à mon pote. Ce à quoi le policier m’a demandé « - vous l’avez vu tirer avec ? », « - non, j’ai pris le plomb à l’arrière de la tête, il a dû tirer alors que je me tournais », « - alors vous ne pouvez pas affirmer que c’était une arme ».
Le policier n’a pas non voulu faire apparaître la plaque de la Twingo dans mon procès verbal, sous prétexte, encore une fois, que je ne l’avais pas vue de mes yeux mais qu’elle m’avait été communiquée. Avec un procès expédié en 3 jours, les complices courent toujours. Je soutiens les propos de B. quant aux raisons de la comparution immédiate.
C’est la défense qui a essayé de tourner l’affaire en « querelle de voisinage », prétendant que Kevin Pioche aurait été provoqué plus tôt dans la soirée – faux selon moi -, ou en « règlement de comptes ». S’il est vrai que Pioche a de gros « différents » – le mot est léger mais je ne savais pas quoi mettre d’autre – avec d’autres antifas et amis à moi, il est important de préciser qu’ils sont d’ordre politique – ce qui en fait dans tous les cas une affaire politique. Ceci dit, force est à constater que Pioche a tout bêtement tiré dans le tas, mes amis n’ayant même pas été éraflés par les plombs…
Je finirai avec ce qui a été le plus désagréable à lire pour moi. Quand j’ai dit que je trouvais que la peine était légère, il ne faut pas comprendre que j’estime qu’il aurait dû prendre davantage mais qu’il semblerait – à ce qu’on m’a dit – que les peines prononcées ont tendance à être plus sévères pour les faits de ce genre. Je suis anti-carcérale, je ne souhaite la prison à personne, pas même à lui.
J’ai porté plainte parce qu’il a fait est super grave, parce que cela fait plusieurs mois que les violences d’extrême droite se multiplient en toute impunité à Clermont-Ferrand, parce que la violence politique vient de gagner un échelon dans cette ville et qu’il y a un moment où ces conneries doivent cesser. C’est tout. »
Durruti
 
Messages: 55
Enregistré le: 10 Juil 2010, 20:26

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede Nico37 » 26 Jan 2014, 22:05

Nouvelle agression néofasciste hier soir samedi en centre ville. 26/01

Hier avait avait lieu un concert à l’Hurricane’s (1) organisé par l’asso » Turone Fuckin’ Crew / Dernier Combat » (2). Un événement facebook (3) a été créé pour ça annonçant la présence du groupe SHARP (4) parisien Maraboots, un groupe de Oi! skinhead antiraciste. Les néofascistes (dont plusieurs Loups Turons (5) ont été identifiés) ont attaqué à coup de gazeuses, matraques, triplex et chaises (sans doute pour imiter PL Mériguet) certains spectateurs ciblés à l’avance qu’ils ont discrètement suivi à la sortie du concert. Quelques minutes plus tôt un trio au look assez casual (6) prenait d’ailleurs verbalement à partie des spectateurs venant aussi de quitter le concert :

Les individus, malgré leurs intentions ouvertement violentes ne nous ont pas agressé, ce qui m’amène à penser qu’ils se réservaient pour une descente prévue et organisée [arrivée en petits groupes pour ne pas être repérés, pas de perte de temps avec des cibles jugées secondaires NDLR].

Maraboots a publié un statut sur facebook (7) assez équivoque :

Maraboots et son public ont subi ce soir une attaque de bâtards de fascistes en marge de notre concert à Tours. Toute notre affection et nos pensées de reconfort vont à nos amis blessés ce soir. Nous ne changerons jamais, nous sommes antiracistes et fiers. On vous emmerde et on continuera !

Dans les commentaires, plusieurs sections SHARP de France et d’Europe témoignent leur solidarité, certains blessés témoignent :

• j’ai le nez pété et une dent, ptetre une côte, j’sais pas j’peux plus m’asseoir

• Ben quand des types arrivent à 15 en gazant tout le monde et jetant au hasard chaises tables et triplex sur n’importe qui y compris des passants et clients n’ayant rien à voir avec la scène, ben tu peux être champion de Krav Maga c’est mort. Ces lâches ne connaissent pas le combat à la loyale.

• Mec j’ai beau faire des sports de combat depuis quelques années déjà quand ils m’ont gazé et matraqué à plusieurs j’ai pas pu faire grand chose hein, j’ai pris une chaise et je suis parti vers mon pote qui se faisait fracasser par terre à 5 sur 1.

(1) 16 bis rue de la longue échelle 37000 Tours (proche de la place du Grand Marché)
(2) https://www.facebook.com/oitfcoi
(3) https://www.facebook.com/events/1442999475913829/?fref=ts
(4) Skinheads Against Racial Prejudicies : Skinheads antiracistes se différenciant des Redskins par leur idéologie politique réformiste et classiste (trade-unioniste) là où les Redskins (RASH : Red and Anarchist SkinHeads) se caractérisent par une idéologie politique révolutionnaire et classiste (syndicaliste révolutionnaire).
(5) Groupe informel affinitaire néonazi rassemblant environ une 20aine de membres, adepte de RAC (Rock Against Communism) et de RIF (Rock Identitaire Français) : Vox Populi Turone, Loups Turons et concerts néonazis en Touraine et agressions physiques ; Quand la réalité rattrape un groupuscule en quête de respectabilité.
(6) càd décontracté, passe partout, discret
(7) https://www.facebook.com/Maraboots/posts/10152025370367737?stream_ref=10
Nico37
 
Messages: 8481
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede mimosa rouge » 29 Jan 2014, 22:53

• Mec j’ai beau faire des sports de combat depuis quelques années déjà quand ils m’ont gazé et matraqué à plusieurs j’ai pas pu faire grand chose hein, j’ai pris une chaise et je suis parti vers mon pote qui se faisait fracasser par terre à 5 sur 1.

Les individus, malgré leurs intentions ouvertement violentes ne nous ont pas agressé, ce qui m’amène à penser qu’ils se réservaient pour une descente prévue et organisée

... donc ... faire un sport de combat chacun dans son coin et vivre sa vie comme d'habitude c'est pas possible quand on a affaire aux fascistes ou autres bandes violentes et organisées. soit on est organisé (y compris en réorganisant sa vie) et on peut appeler réellement à l'autodéfense ... soit on prend en considération l'état d’organisation collective et la capacité collective d'auto-défense avant de jouer a durruti .

Sans rentrer dans la polémique "auvergnate" je pense qu'il est utile de rappeler que durruti dans les années 20 agissait clandestinement (c'était pas des fascistes mais des bandes de pistoleros payé par le patronat... mais le rapport à la violence était le même )
le problème c'est que cette stratégie d'avant garde à entrainé aussi le reste du mouvement syndicale a subir le face à face, même si il avait choisit une autre voie face au reflux révolutionnaire et la fragilité du mouvement ouvrier pour se préparer à ce face à face ... résultat c'est les militants qui n'avaient pas voulut faire monter la violence de la réponse aussi vite et aussi haut qui sont morts . Et je dis ça en gardant bien en tête qu'on fait face à une violence, on la subit, on ne peut pas l'empecher par pacifisme ou par les institutions évidemment.
d'ailleurs pour être sincère dans le communiqué plus haut j'avais plutôt l'impression que les auteurs essayaient de décrédibiliser un peu plus les institutions d'Etat... ce qui est la moindre des choses dans la situation et plus largement pour une intervention révolutionnaire .
mimosa rouge
 
Messages: 472
Enregistré le: 10 Sep 2011, 19:13

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede bipbip » 15 Fév 2014, 01:36

Deux personnes poignardé-e-s par des fascistes dans le Vieux Lyon

Ce vendredi 14 février, dans la soirée, deux jeunes militant-e-s ont été pris pour cibles par des nervis d’extrême-droite dans le vieux Lyon. Attaqué-e-s au couteau par les fascistes, les deux agressé-e-s ont été pris en charge à l’hôpital et sont hors de danger.

RASSEMBLEMENT ANTIFASCISTE à 14h demain samedi 15 Février sur la place de la Comédie, LYON 1er


Ce soir, des cama­ra­des de lutte ont été atta­qués par une dizaine de nervis néo-nazis en pleine rue. Deux d’entre eux ont été poi­gnar­dés. Leurs jours ne sont pas en danger mais ils res­te­ront en obser­va­tion pour la nuit.

La bana­li­sa­tion des idées fas­cis­tes a tué. A Lyon, cette agres­sion s’ins­crit mal­heu­reu­se­ment dans une longue série d’atta­ques ultra-vio­len­tes ciblées sur toute per­sonne s’oppo­sant ou ne cor­res­pon­dant pas à l’idéo­lo­gie fas­ciste.

Nous appe­lons à une réponse immé­diate. L’anti­fas­cisme, c’est l’affaire de toutes et tous.

RASSEMBLEMENT ANTIFASCISTE à 14h demain samedi 15 Février sur la place de la Comédie, LYON 1er

NO PASARAN
Des cama­ra­des


P.-S.
Beaucoup d’informations ont pu circuler dans les heures qui ont suivit cette attaque. La plupart de ces informations étaient, soit imprécises, soit partiellement fausses (notamment sur la gravité des blessures, sur les suites immédiates, etc). On incitera tout un chacun à se poser la question de diffuser de telles information, via téléphones et réseaux sociaux, sans vérifier ses sources et sans avoir consulté les principaux intéressés.

http://rebellyon.info/?Deux-antifascist ... ardes-dans
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede Nyark nyark » 15 Fév 2014, 11:51

Un appel à ras­sem­ble­ment pour 14h demain, samedi 15 février, sur la place de la Comédie cir­cule depuis ce soir.
L’ini­tia­tive ne vient pas des vic­ti­mes, de leurs cama­ra­des ou de leurs pro­ches.

Plus d’infor­ma­tions seront publiées ici demain dans la jour­née.
P.-S.

Beaucoup d’informations ont pu circuler dans les heures qui ont suivi cette attaque. La plupart de ces informations étaient, soit imprécises, soit partiellement fausses (notamment sur la gravité des blessures, sur les suites immédiates, etc). On incitera tout un chacun à se poser la question de diffuser de telles information, via téléphones et réseaux sociaux, sans vérifier ses sources et sans avoir consulté les principaux intéressés.
La religion est la forme la plus achevée du mépris (Raoul Vaneigem)
Avatar de l’utilisateur-trice
Nyark nyark
 
Messages: 1203
Enregistré le: 30 Oct 2011, 17:46
Localisation: Région parisienne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Luttes contre les frontières, racisme, xénophobie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité