Agressions néo-fascistes en France

...Sans Papiers, antifascisme...

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede bipbip » 06 Juil 2017, 17:48

Nantes : le GUD passe aux aveux dans l’agression d’Erwan et Steven

Les quatre gudards soupçonnés d’avoir passé à tabac d’Erwan et Steven le 7 mai dernier à Nantes, et qui avaient été interpellés mardi et mercredi, ont été écroués dans la soirée de jeudi, mis en examen pour « violences en réunion susceptibles d’entraîner une infirmité permanente et violences aggravées » et incarcérés. Les agresseurs ont reconnu lors de leurs auditions leur appartenance au GUD, et avoir eu ce soir-là, selon le procureur de la république de Nantes, « l’idée de retrouver des manifestants pour se venger et aller au règlement de comptes. L’objectif était clairement de tomber sur des antifas. » [Source : Ouest-France]

Pour rappel, notre camarades Erwan, 18 ans, est toujours à l’hôpital, avec une incapacité totale de travail (ITT) d’un an. Quant aux auteurs de cette attaque aussi lâche que violente, ils sont, comme le rappelle Nantes révoltée, « des fils d’élus et d’aristocrates qui tabassent en bande deux ados isolés« , et présentés ainsi par les antifascistes nantais :

... http://lahorde.samizdat.net/2017/06/24/ ... et-steven/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede bipbip » 08 Juil 2017, 13:31

Nouvelle attaque de la Ligue du Midi

Alors que dans le 06 un élu FN (Laurent Bettati) attaque en justice l’association Roya-Citoyenne pour qu’elle soit dissoute (audience le 18 juillet), dans l’Herault un groupe d’identitaires (Ligue du Midi), dont certains membres ont déjà été condamnés pour port d’armes, injures racistes et saluts nazis, vient de saccager les locaux d’une association qui s’occupe de l’accueil des mineurs isolés (Réseau d’Accueil et d’Insertion de l’Hérault). Descriptif repris de Citoyens Solidaires 06.

... http://lepressoir-info.org/spip.php?article931
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede Pïérô » 11 Déc 2017, 13:12

Lyon
Communiqué suite à l’agression fasciste après la manifestation en soutien aux migrant·e·s

Samedi 2 décembre, une manifestation en solidarité avec toutes et tous les migrant-e-s a rassemblé environ 800 personnes.

Cette mobilisation en plein mois de décembre a été une réussite et a permis de rassembler une bonne partie des collectifs et associations en lutte sur Lyon.

À la fin de la mobilisation, un groupe de fascistes a attaqué rue Sainte-Polycarpe un groupe de militant-e-s remontant à la Plume Noire.

Peu de temps après, ce sont d’autres membres du groupe Bastion Social (anciennement GUD) qui se sont montrés place des Terreaux et ont provoqué à la fin du rassemblement.

Cette nouvelle appellation du GUD (Bastion Social) sous couvert de pseudo-actions sociales-nationales ne doit pas masquer la base de leur militantisme axé sur la haine raciste et la violence fasciste.

La CGA Lyon réaffirme qu’elle ne reculera pas devant de telles actions des groupes fascistes.

La CGA Lyon continuera son engagement sur les luttes dans lesquelles elle est impliquée depuis de nombreuses années (lutte antifasciste comprise).

La CGA Lyon ne lâchera pas un pouce de terrain aux fascistes et est consciente de la facilité avec laquelle ces groupuscules naviguent sur Lyon sans jamais être inquiétés par les autorités publiques.

C’est donc à la base que nous devons organiser notre autodéfense, dans nos quartiers et dans nos manifestations.

No pasaran !


http://cgalyon.ouvaton.org/spip.php?article256
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede bipbip » 13 Mar 2018, 02:13

Ligue du Midi : séries d’agressions impunies dans les Cévennes

Installés depuis près de trente ans dans le château d’Isis, à Saint-Julien-de-la-Nef, les Roudier proposent aux touristes des chambres d’hôtes et des produits bio. « Au détour de vos balades, vous pouvez vous arrêter dans cette ferme pour vous procurer des produits de qualité. Richard vous réserve un accueil chaleureux » précise le site internet du château d’Isis. Derrière cette image d’Épinal se cache en réalité un clan violent à la tête d’une organisation raciste et homophobe fondée en 2011 : la Ligue du Midi. Rejetés par les électeurs de la région, ce groupuscule d’extrême-droite mise sur les actions chocs pour se faire connaître : saluts nazis, coup de couteau, saccage de locaux associatifs, etc. Ces coups d’éclat ont défrayé la chronique, mais ce qui a été injustement passé sous silence, ce sont les multiples accusations d’agressions qui s’accumulent à l’encontre d’Olivier Roudier, fils du patriarche et porte-parole de la Ligue du Midi. Tabassage gratuit, expédition punitive, déambulation armée. Partiellement repris du Poing

... https://lepressoir-info.org/spip.php?article1157
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede bipbip » 22 Mar 2018, 23:52

Le lycée autogéré de Paris à nouveau attaqué par l’extrême-droite

Vendredi 16 mars, vers 17 heures, le lycée autogéré de Paris (LAP) a été attaqué par une dizaine d’individus se réclamant du GUD (Groupe Union Défense). Ces individus, dont certains étaient armés de barres de fer, sont rentrés dans le jardin de l’établissement ; ils ont alors effectué des saluts nazis, proféré des insultes (homophobes et autres) à l’encontre des élèves et des professeurs, jeté des projectiles cassant une fenêtre et agressé deux élèves qui seront légèrement blessées. L’établissement a porté plainte et l’institution judiciaire est saisie. Des élèves et des professeurs du LAP avaient déjà été violemment passés à tabac à plusieurs reprises les dernières années et, plus récemment, le 8 décembre 2017 des militants d’extrême droite avaient tenté de s’introduire violemment dans notre établissement.

http://monde-libertaire.fr/?article=Le_ ... eme-droite
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede bipbip » 25 Mar 2018, 16:56

Le lycée autogéré de Paris à nouveau attaqué par des individus d’extrême-droite

Ce vendredi 16 mars, vers 17h, le lycée autogéré de Paris a été attaqué par une dizaine d’individus se réclamant du GUD (Groupe Union Défense).

Ces individus, dont certains étaient armés de barres de fer, sont rentrés dans l’établissement ; ils ont alors effectué des saluts nazis, proféré des insultes (homophobes et autres) à l’encontre des élèves et des professeurs, jeté des projectiles cassant une fenêtre et agressant deux élèves qui seront légèrement blessées. L’établissement a porté plainte et l’institution judiciaire est saisie.

Les insultes et les slogans criés ne laissent aucun doute quant à la volonté de ces individus de s’en prendre au Lycée autogéré pour ce qu’il représente : un espace de liberté et d’émancipation dans le vivre ensemble. Cette attaque s’inscrit dans un long historique d’agressions fascistes à notre encontre : des élèves et des professeurs de notre établissement avaient déjà été violemment passés à tabac à plusieurs reprises les dernières années et, plus récemment, le 8 décembre 2017 des militants d’extrême-droite avaient tenté de s’introduire dans notre établissement.

Ces agressions, aussi imbéciles que violentes, ne font que renforcer nos valeurs humaines, pédagogiques et politiques.

Les membres du lycée autogéré de Paris


https://paris-luttes.info/le-lycee-auto ... ris-a-9793
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede bipbip » 28 Mar 2018, 03:56

Lille, Paris, de nouvelles agressions fascistes

A quelques jours de la violente attaque de Montpellier, de nouvelles agressions fascistes ont eu lieu à Lille et Paris.

Ce lundi 26 mars, plus de 250 personnes se sont réunies à la faculté de Lille 2 (sciences juridiques, politiques et sociales) à 18h afin d’organiser une Assemblée Générale. Cette Assemblée Générale, organisée dans le cadre de la mobilisation contre la loi ORE, avait pour revendication « flics, fachos, hors de nos facs », en solidarité avec les étudiants de Montpellier attaqués par une milice d’extrême droite. A l’issue de la discussion, l’Assemblée a dés lors revendiqué la fin des interventions policières sur le campus - qui, comme le montre le cas de Montpellier, ne servent qu’à réprimer les étudiants et ne les protègent pas - ainsi que l’abrogation de loi ORE (Orientation et Réussite des Etudiants).
L’assemblée a par la suite été interrompue par des militants d’extrême droite qui rodaient autour de la faculté et qui ont violemment agressé les étudiants se trouvant devant le bâtiment. Des habitants du quartier sont sortis défendre les étudiants et montrer aux agresseurs qu’ils n’étaient pas les biens venus. Face à cette nouvelle attaque fasciste, les étudiants de Lille 2 ont décidé d’organiser une manif sauvage à 21h30. Ils étaient plus de 150 à manifester de la faculté de droit à la gare, en passant par la place de la république. Plusieurs slogans ont été scandés dont « Flics, Fachos, Hors de nos facs, on répondra chaque fois qu’on nous attaque », ou encore « Du Rail au Mirail, on bloque tout ! » en passant par « Lille 2, première fac de droit révolutionnaire » ainsi que « Solidarité avec les Cheminots ! ».
Dix jours avant, le vendredi 16 mars, ce sont des élèves d’un lycée autogéré de Paris qui s’étaient fait agresser par des militants d’extrême droite du GUD, le Groupe Union Défense. Ces derniers sont arrivés armés de fumigènes rouges et de barres de fer, et se sont mis à scander “Groupe Union Défense”, puis à insulter les élèves. Résultat : des vitres brisées et deux personnes ont été frappés. Plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs effectué des saluts nazis dans la cours du lycée. Ce genre d’attaque n’est, hélas, pas rare du tout dans ce lycée situé dans le XVème arrondissement de Paris, un quartier historiquement connu comme un repaire de militants d’extrême-droite.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Lill ... -fascistes
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede clateuf » 02 Avr 2018, 12:52

Communiqué de la Fédération Anarchiste

Solidarité avec la CNT de Lyon attaquée par des fascistes

Dans la nuit du 30 au 31 mars le local de nos camarades de la CNT Lyon a été attaqué par des fascistes, grille arrachée, vitre brisée, vol de matériels militants, tentative de destruction du rideau de fer. Depuis de nombreux mois les agressions et les attaques fascistes se succèdent dans les rues de Lyon dans une impunité totale, la CNT de par son engagement contre l’extrême droite et notamment pour la fermeture du local fasciste, bastion social, se retrouve à son tour attaqué. Il y a quelques mois, c’était le local de la CGA, quelques centaines de mètres plus loin, qui en faisait les frais.

Nous apportons tout notre soutien à la CNT lyonnaise et condamnons fermement cette énième attaque fasciste.

Face aux nervis d’extrême droite et leurs idées nauséabondes, ripostons !

01/04/2018
Fédération Anarchiste
Avatar de l’utilisateur-trice
clateuf
 
Messages: 121
Enregistré le: 01 Mar 2015, 20:55

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede bipbip » 04 Avr 2018, 07:49

Lyon
Rassemblement après l’attaque fasciste contre le local de la CNT le mercredi 4 avril

L’Union Départementale des syndicats CNT (Confédération Nationale du Travail) appelle à un rassemblement mercredi 4 avril à 18h devant son local situé au 44 rue Burdeau dans le 1er arrondissement de Lyon. Celui-ci a en effet été attaqué dans la nuit du vendredi 30 au samedi 31 mars. Un groupe de fascistes a arraché la grille et brisé la vitre, tenté de casser le rideau de fer et dérobé du matériel militant.

L’Union Départementale des syndicats CNT (Confédération Nationale du Travail) appelle à un rassemblement mercredi 4 avril à 18h devant son local situé au 44 rue Burdeau dans le 1er arrondissement de Lyon. Celui-ci a en effet été attaqué dans la nuit du vendredi 30 au samedi 31 mars. Un groupe de fascistes a arraché la grille et brisé la vitre, tenté de casser le rideau de fer et dérobé du matériel militant.

En mars 2010, trois camarades de la CNT étaient violemment agressés par des fascistes dans le Vieux Lyon. Mars 2018, le local de la CNT a été pris pour cible par des fascistes. En 2010 les identitaires avaient un local dans le Vieux Lyon, depuis de nouveaux locaux ont été ouverts (Pavillon Noir du GUD, local du PNF, local de l’Actione Française, et des locaux commerciaux proches de ses idées). Ces implantations et ces lieux d’émulation pour des groupes de jeunes fascistes ont engendré des agressions, provocations lors de manifestations des soutiens aux réfugiés, et attaques de locaux. En particulier sur le 1er arrondissement de Lyon où depuis 18 mois pas moins de 4 lieux militants ont été la cible d’attaque : la Plume Noire (local de la CGA, coordination des groupes anarchistes) en novembre 2016, Radio Canut en décembre 2016 et mars 2017 puis le local du PCF en février 2018, et enfin le local de la CNT.

Cette nouvelle attaque sur Lyon s’inscrit dans un cadre national tout aussi préoccupant où les différentes mouvances de l’extrême droite font le choix de s’en prendre aux luttes sociales et à ses acteurs. Entre autres, cela a été le cas à Paris avec des agressions dans le jardin du lycée autogéré de Paris par une dizaine de membres du GUD le 16 mars, l’attaque par des nervis cagoulés à la fac de Montpellier dans la nuit du 22 au 23 mars, l’agression de 2 personnes à la sortie d’une assemblée générale à la fac de Lille le 26 mars.

L’attaque du local se veut une intimidation de la part de ces groupuscules, elle ne freinera pourtant pas l’action de la CNT qui lutte aux côtés d’autres organisations afin d’obtenir la fermeture du local quai pierre Scize (Pavillon Noir, Bastion Social, émanation du GUD). Nous ne sommes pas dupes : si ces groupuscules se développent, c’est que les gouvernements successifs, en banalisant des discours voire des pratiques racistes et en détruisant les droits sociaux font le lit de leurs idées. Que ce développement se fait grâce au silence (voire à la complicité) de l’état, à la passivité de la police. En effet depuis plusieurs années, les groupuscules fascistes ont pignon sur rue, ils ne cessent de mener des actions violentes et la seule réponse de la préfecture (représentant direct de l’état) a toujours été de minimiser cela et de faire croire à une guéguerre entre des groupuscules d’extrême-droite et d’extrême gauche.

Face à cela l’union départementale des syndicats CNT réaffirme sa volonté de continuer à lutter contre le fascisme et les idées haineuses qu’il transmet, sa volonté de lutter au sein des luttes sociales pour une société plus juste, émancipatrice, anticapitaliste et anti-fasciste.

Face au fascisme et à ses idées,
¡No pasarán !

https://rebellyon.info/Attaque-fasciste ... e-la-18932
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede bipbip » 07 Avr 2018, 15:49

Attaque fasciste sur le site de Paris 1 Tolbiac

Dans la nuit de vendredi 6 au samedi 7 avril, une vingtaine de fascistes ont attaqué le campus de Tolbiac sans conséquence pour l’occupation en cours.

C’est vers 23h qu’un groupe d’une vingtaine d’hommes casqués a essayé d’attaquer la faculté de Tolbiac. Accompagné par un journaliste embeded d’une webtélé d’extrême-droite [1] qui nous permet de voir depuis l’intérieur le pathétique de cette attaque, ils ont tenté une opération commando... à pas très nombreux. Le réel est têtu et les fascistes une vingtaine environ quand l’occupation de Tolbiac implique des centaines de personnes au moins. Le but est plus sûrement de se faire mousser sur les réseaux sociaux en mode gloriole pour une action vaine. Mais il s’agit surtout d’une nouvelle tentative de porter des coups et de faire peur aux participant.e.s du mouvement contre la sélection, dans la lignée des différentes attaques fascistes à Montpellier, Lille, Strasbourg, Nantes...

Arrivés devant les portes closes de la fac, ils lancent directement de nombreux projectiles ainsi que des fumigènes sur les étudiant.e.s présent.e.s dans la fosse.
Après un très court temps de surprise les occupant.e.s de l’université ont répondu à l’attaque par le jet de projectiles. On a pu entendre des slogans « siamo tutti antifascisti ! »

... https://paris-luttes.info/attaque-fasci ... te-de-9921
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede bipbip » 07 Avr 2018, 17:35

Six personnes en garde à vue après des échauffourées au site de Tolbiac de l’université Paris-I

Six personnes ont été interpellées et placées en garde à vue après des échauffourées, vendredi 6 avril au soir, devant les locaux de Tolbiac de l’université Paris-I, déclenchées par des jeunes casqués qui ont lancé des projectiles contre des étudiants occupant ce site depuis la fin mars.

Ces échauffourées, qui ont duré moins de quinze minutes et n’ont pas fait de blessé, ont eu lieu peu après 23 heures, selon une source policière et la présidence de l’université de Paris-I Panthéon-Sorbonne.

« Entre 20 et 30 personnes antiblocage se sont présentées devant le centre Tolbiac-Pierre-Mendès-France, avec des bâtons, des battes de base-ball et des fumigènes », a expliqué à l’Agence France-Presse un responsable de l’université. « Ils ont lancé des bouteilles en verre et des fumigènes dans le centre dont les grilles étaient fermées », a poursuivi cette source. « Beaucoup d’étudiants et d’étudiantes ont été choqués par cette situation. »

« L’université condamne très fermement ces actes de violence venus de l’extérieur et regrette la situation au site Pierre-Mendès-France qui dépasse le cadre d’une mobilisation étudiante classique », a dit la présidence de l’université, qui se dit « très inquiète ».

Une journaliste des Echos a publié sur Twitter une courte vidéo de la scène.

... http://www.lemonde.fr/campus/article/20 ... BG4L3G3.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede bipbip » 08 Avr 2018, 01:09

Les fachos de l’Alvarium menacent une AG à la Fac de Droit d’Angers

Jean-Eudes Gannat et sa cohorte de mouches-à-merde se sont violemment invités ce jeudi 3 avril à la Fac de Droit d’Angers. Impunément, comme toujours ! Le ramassis de fachos qui gravitent autour de l’Alvarium sont venus scander leur haine au cours d’une Assemblée Générale étudiante. Des rebelles en carton en défenseur de l’ordre établi et d’une université qui saurait choisir les siens avant les autres.

Image

https://nantes.indymedia.org/articles/40749
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede bipbip » 02 Mai 2018, 18:21

Angers: L’extrême-droite agresse physiquement des membres de l’Étincelle

Après les tags et la colle dans la serrure de la porte d’entrée, les membres de l’Alvarium agressent physiquement les membres de l’Étincelle dans la rue.

L’Étincelle, lieu associatif alternatif, militant et culturel proposant des activités ouvertes à tous et toutes (et pas seulement aux personnes « blanches »…) depuis plus de 20 ans à Angers a régulièrement été la cible des identitaires, fascistes et autres groupes d’extrême-droite angevins. À coups de croix gammées ou de messages signés par le GUD (une ancienne organisation étudiante française d’extrême droite réputée pour ses actions violentes), leur petit rituel de venir peinturlurer notre portail a pris de l’ampleur depuis le mouvement Manif pour Tous.

Les fachos ont ouvert au mois de janvier un bar plus ou moins clando à Angers (l’Alvarium) et cherchent à tout prix à se donner une image d’enfants de chœur « qui font du social », se photographiant en allant distribuer des sandwichs au porc aux SDF qu’ils considèrent comme suffisamment blancs, se targuant ainsi de venir en aide à leur Prochain (à condition qu’il soit « français de souche ») et prétendant être des jeunes « à cheval sur la loi ».

Ces charmants enfants de chœur ont visiblement trouvé une nouvelle façon d’aider leur Prochain la semaine dernière : en lui cassant la gueule en pleine rue.

En effet, outre le fait que nous ayons retrouvé un tag identitaire sur notre hall d’entrée, et la semaine dernière, de la colle dans les serrures, ils s’en sont pris physiquement à des personnes.

Lundi de la semaine dernière des membres de l’Étincelle se sont retrouvés encerclés par des individus se présentant comme des « membres de l’Alvarium ». Les membres de l’Étincelle se sont littéralement fait racketter puis agresser physiquement. Nez en sang, coup de poing, de pieds, etc. Nos camarades se sont fait agresser parce que « membres de l’Étincelle » et portaient des sweats « antifa » et des badges de musique… Parmi ces enfants de chœur, on aura facilement reconnu Paul Alexis Husak et Baudouin Le Nalio, qui commencent à cumuler les actions « pas très légales » type agressions, provocations, etc.

Outre le fait qu’ils véhiculent des idées de haine sur les réseaux sociaux, ils sont aussi violents dans la vraie vie, et ne se gênent pas pour cogner des personnes qu’ils soupçonnent être de près ou de loin « antifascistes/zadistes/communistes/membres de l’Étincelle ».

L’Étincelle apporte tout son soutien aux camarades victimes de ces violences et les soutiendra dans toutes les démarches qu’ils souhaiteront entreprendre contre les fascistes. De plus nous invitons toutes et tous ses membres du lieu, et tous et toutes ses sympathisant.e.s à se méfier lorsqu’ils et elles croisent ce type d’individus dans la rue, et les invite également à se montrer vigilant.e.s lors des rassemblements divers à ne pas tomber seul.e.s devant ces types-là. Elle invite aussi les personnes victimes d’agressions à ne pas rester seules et à signaler s’ils et elles reconnaissent ces individus.

Nous n’avons visiblement pas la même perception de ce que pourrait évoquer « aider son prochain », et encore moins la même notion de ce qui est légal et ce qui ne l’est pas. En attendant, nous, membres de l’Étincelle, de quel collectif ou horizon soit-on, n’avons jamais cassé la gueule à qui que ce soit en pleine rue pour une inscription sur un sweat-shirt ou pour un badge, et c’est là toute la différence.

Quoi qu’il advienne l’Étincelle est et restera un lieu viscéralement antifasciste, tenez-le-vous pour dit.


https://etincelleangers.wordpress.com/2 ... etincelle/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede bipbip » 07 Mai 2018, 00:47

Lyon
Retour sur une soirée attaquée par l’extrême-droite : appel à soutien pour notre camarade qui passera en justice

Retour sur la soirée du le 11 avril 2018 attaquée par les membres du Pavillon Noir organisation néo-fasciste appartenant au mouvement Bastion Social et appel à soutien face à la justice pour notre camarade qui passera en cours d’appel dans les prochaines semaines

... https://rebellyon.info/article19150-19150
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Agressions néo-fascistes en France

Messagede bipbip » 11 Mai 2018, 01:06

Paris 4 : L’extrême droite attaque l’occupation et blesse un camarade

Suite à une attaque de l'extrême droite sur les occupations des sites Malesherbes et Clignancourt de l'université Paris 4, nous relayons ci-dessous le communiqué des étudiant-es de Paris 4 suite à l'attaque.

Ce matin, un groupe d’une vingtaine d’anti-blocus - dont un bon nombre de militant.e.s d’extrême-droite, pour certain.e.s portant des gants coqués - sont venu.e.s sur le site de Clignancourt, dans le but évident d’agresser les occupant.e.s et de tout saccager. Nous nous sommes enfermé.e.s dans la fac, iels n’ont donc pas pu rentrer.

Iels sont ensuite parti.e.s pour Malesherbes, où il y a également occupation. Iels ont réussi à rentrer dans l’enceinte du site, et ont tout saccagé, en plus d’avoir volé des téléphones et des ordinateurs et d’avoir insulté et gifflé les quelques camarades ne s’étant pas caché.e.s à temps. Un camarade s’est fait agressé par 10 personnes et est actuellement hospitalisé.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Univ ... n-camarade
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Luttes contre les frontières, racisme, xénophobie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité