anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblements

...Sans Papiers, antifascisme...

Re: Mobilisation antifasciste 6 février 2016

Messagede altersocial » 07 Fév 2016, 18:58

bipbip a écrit:La Horde s’associe à l’initiative proposée par l’Action Antifasciste Paris-Banlieue pour se mobiliser et faire face à l’extrême droite qui a prévu ce jour-là différentes initiatives.


Et parmi les initiatives fascistes imprévues, des masculinistes pro-viols tenteront de se rassembler, ce jour là, place de la République, devant la statue du lion, dans le onzième arrondissement de Paris donc.
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 19:51

Re: anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblement

Messagede Pïérô » 20 Fév 2016, 12:03

Toulouse, ce samedi 20 février

Contre un rassemblement fasciste et xénophobe en soutien à Pegida !

à 13h, Place du Capitole, 31000 Toulouse

Le 6 Février, le général Piquemal ( ancien commandant parachutiste et de la Légion étrangère) participait à une manifestation de Pegida (Groupe fasciste "anti-islamisation" originaire d'Allemagne) avant d'être arrêté.
Le 20 Février, des patriotes et nationalistes appellent à une manifestation en soutien à ce général et pour "reprendre le pays". De telles manifestations de soutien aux racistes qui sévissent à Calais n'ont pas leur place à Toulouse ou dans d'autres villes.

Contre ce rassemblement fasciste et xénophobe rendez vous à 13h Place du capitole le 20 Février !

Contre les frontières, le racisme et le fascisme !
Solidarité avec les les migrants de Calais !

http://toulouse.demosphere.eu/rv/12390

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblement

Messagede Béatrice » 18 Mar 2016, 19:19

samedi 19 mars 2016 à AIX EN PROVENCE

à 16 h Allées Provençales - La Rotonde, 13100

Rassemblement pour les libertés et la démocratie
Contre les violences de l’extrême droite à Aix

Nous assistons, depuis quelques mois, à une montée inquiétante de l’extrême droite. Le poids électoral du FN, la libération de la parole raciste engendrent une montée de la haine et de la violence de cette extrême droite décomplexée et visible dans nos rues :

- Un commando d’extrême droite fait irruption dans le local du PCF aixois. Dégradations, tentative d’incendie, agression de militants.
- Des fanatiques d’extrême droite rompent le Cercle de Silence aux allées Provençales.
- Des activistes d’extrême droite font irruption dans une conférence du PS sur la montée de l’extrême droite à l’IEP d’Aix.
- Des extrémistes de droite, viennent faire le coup de poing lors des vœux du Député Jean David Ciot. Dégradation de l’entrée du théâtre -bagarre- menaces de mort à l’adresse du Député.
- Une poignée de militants royalistes et identitaires manifestent le 30 janvier, date anniversaire de l’accession d’Hitler au pouvoir en 1933, au cœur de notre ville.
- Des propagandistes racistes commémorent à Roquevaire les manifestations sanglantes du 6 février 1934, ayant fait 15 morts, date à laquelle les ligues nationalistes ont tenté de renverser la République.

Se rassembler contre le racisme, pour la fraternité et la solidarité.


- Nous demandons aux autorités de dissoudre, sans délai, conformément à la loi, ces mouvements violents s’attaquant à la République et aux libertés : Action Française et mouvements identitaires. Il leur appartient d’être fermes et de mettre un terme définitif à ces trop nombreux troubles à l’ordre public.
- Nous refusons ces discours antirépublicains, racistes et antidémocratiques. Les valeurs de la République sont inspirées de la philosophie des Lumières. Elles s’opposent, comme l’histoire de notre ville et de notre région, à ces résurgences obscurantistes.
- Nous affirmons que les étrangers ne sont responsables en rien de cette situation. Les immigrés et les réfugiés n’ont pas à en être les boucs émissaires. Cette extrême droite violente, haineuse prospère sur le terreau de l’injustice sociale. Les forces progressistes doivent tracer ensemble des perspectives de développement, d’égalité et de progrès pour la combattre.
- Nous refusons cette ambiance nauséabonde, ces pratiques qui rappellent des heures sombres de notre histoire. Ne laissons pas la rue à ces groupes fascisants. Face à eux restons vigilants et mobilisés.

Nous appelons les aixois à se rassembler
Vivent la démocratie et la République !
Liberté, égalité, fraternité


Premiers signataires : Aix Solidarité, Aix Vangard, ATMF, ATTAC Aix, Debunkers des hoax / Rumeurs d’extrême-droite, Ensemble ! , FSU, Génération Écologie, Jeunes Socialistes 13, LDH, Les Déconnomistes, LICRA, Osez Le Féminisme 13 !, Partit Occitan, PCF, PS, Résister Aujourd’hui , Solidaire 13, Syndicat de la Magistrature, Syndicat des Avocats de France, UL-CFDT Aix, UL-CGT Aix, UNEF, Union des Démocrates et des Écologistes , Visa 13.
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2776
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblement

Messagede bipbip » 28 Mar 2016, 16:01

Douvres : antifas anglais et français unis contre les néonazis samedi 2 avril

L’Action Antifasciste Calais et l’Action Antifasciste NP2C appellent à aller soutenir les antifascistes anglais de Kent Anti-Racist Network dans la lutte contre les néonazis de la South East Alliance (SEA) qui organisent avec d’autres une marche dans les rues de Douvres le 2 Avril 2016 à partir de 11h (heure locale).

Le 30 janvier dernier, ces mêmes fascistes avaient semé le chaos dans la ville, et, en dépit de l’absence de soutien dans la population, étaient venu déverser leurs messages de haine en prétendant se soucier de la population locale et des chauffeurs routiers. Or Douvres est une ville fière de son histoire antifasciste et tient à se présenter comme une communauté ouverte et accueillante. En Octobre 2015, environ 500 personnes avaient ainsi manifesté avec comme mot d’ordre « Refugees Welcome Here« , et avaient rendu hommage à la mémoire de 58 migrants chinois morts dans un camion à Douvre en 2000.

Si vous souhaitez participer à cette initiative antifasciste internationale, voici quelques infos pratiques : pour le trajet il y a des ferrys toutes les 45 minutes à partir de 6h45 (heure française) à 19h15 (heure anglaise) au plus tard pour le retour, au prix, pour un passager piéton, de 28€50 par personne (c’est moins cher d’habitude mais il y a majoration à cause du week-end de Pâques). Pour ceux qui souhaitent faire la traversée en voiture contactez le 03 66 74 03 25 pour les tarifs.

Pour plus d’infos, contactez l’AFA Calais ou l’AFA NP2C par Facebook.

Initiative soutenue par :
Act Up London
Brighton Anti Fascist Network
Hastings Solidarity
Lesbians and Gays Support the Migrants
London2Calais
London Anti Fascist Network
Momentum South East Kent
South Thanet Constituency Labour Party

http://lahorde.samizdat.net/2016/03/24/ ... i-2-avril/

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblement

Messagede wlibertaire » 28 Mar 2016, 21:25

Le 16 avril à 14h manif contre le centre fermé de vottem
à l'heure où l'Union Européenne ferme ses frontières,

bafoue le droit d'asile et la liberté de circulation,

à l'heure où le gouvernement belge traque ceux qui ont cherché accueil ici,

pour les enfermer et les expulser,

soyons nombreux à résister!

Vottem, 17 ans, je ne l'accepte toujours pas!

Manifestation le samedi 16 avril à 14H

rassemblement Place St Lambert à Liège, Espace Tivoli,

marche jusqu'au centre fermé pour étrangers de Vottem

CRACPE, cracpe@skynet.be

http://liege.demosphere.eu/rv/3689
Un texte de Wallonie Libertaire
Le centre fermé de Vottem près de Liège a été ouvert il y a de cela 17 ans.

17 ans que l’état belge y enferme des gen.te.s qu’il juge indésirable parce qu’ils/elles ne sont pas jugé.e.s rentable, parce qu’ils/elles ne sont pas né.e.s au bon endroit avec les bon papiers…

Vottem, Steenokkerzeel ainsi que tout les centres fermés ne sont ni plus ni moins que des prisons pour celleux qui ont voulu chercher ici une vie meilleur, qui ont voulu fuir la guerre et/ou la misère.

De nos jours, l’europe ressemble de plus en plus à une immense forteresse entourée de barbelés et de gardes frontières.

Les états jouent de plus en plus sur la stigmatisation des migrant.e.s pour détourner l’attention des mesures d’austérités et de la folie sécuritaire qui est en train de s’installer…

Le patronnat profite allégrement de cette répression pour se servir des sans-papiers comme d’une main-d’œuvre bon marché et docile.

Les passeur.euse.s et les marchands de sommeilles font également leurs beurres sur le dos des migrant.e.s pendant que chaque années des gen.te.s meurent en tentant de traverser.

Une manifestation est organisé ce 16 avril à 14h au départ de la place Saint-Lambert à Liège jusqu’au centre fermé de Vottem.

Venons nombreu.x.se.s y exprimer notre rage contre l’enferment, les frontières et leurs monde de morts!

http://wlibertaire.net/2016/03/vottem-17-ans-deja/
wlibertaire
 
Messages: 16
Enregistré le: 09 Sep 2014, 00:51

Re: anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblement

Messagede Another » 25 Avr 2016, 20:50

Salut à tous,

berneri,

Je souhaitais réagir au passage où tu fais référence à la jeunesse lyonnaise, ainsi que les camps de formations ( Dignes de la jeunesse Hitlérienne hein) qui c'était passé à Aix-les-Bains tout près de chez moi.
étant moi-même lycéen et "immigré" comme aiment dire les petits fachos, un des seuls mots qu'ils ont réussis à garder dans leur misérable petite tête d’ailleurs... j'ai vraiment aimé ta façon de rapporter les choses, car c'est aussi un constat que j'ai pu faire, rien qu'en visualisant ma classe. Des jeunes, pressés d'avoir l'âge de voter, et qui en attendant se donnent des airs de politiciens. Pour te dire à quel point ça me gave, ils parlent de politique comme d'une activité banale à la mode: "Toi tu vas voter pour qui ?, hoo ... j'sais pas FN je pense." l'idée de voter Front National n'est jamais loin ! ces jeunes ne font que répéter bêtement ce que vomit leurs parents... C'est ça le principal problème, au mieux de s'abstenir de voter par manque de connaissances(oui parce que dire qu'on y connait rien en politique ça fait beaucoup moins classe au près des potes), il préfère voter au pif et même comme ça ils ne font une connerie. En tout cas une chose est sur, les "gauchistes" faut même plus leur en parler ...
Viens ces camps de formations, de la façon dont ils sont décrits il ne s'agit pas de camps fait entre amis, mais bien d'une structure accueillant des jeunes pour les conditionner physiquement, et mentalement. Chose toute a fait illégale, car en présence des mineurs, car il doit surement en avoir, des petits cons désireux dé d'utiliser autrement leurs mains que de se toucher devant du porno. Les "animateurs" de ces camps n'ont dans ce cas aucun droit d'influencer leur future vie politique. Je ne parle pas sans savoir, ayant fait des stages en structures accueillantes des mineurs de tout âgés, on me l'a assez rabâché. Bizarrement les autorités ne bronchent pas, même si leurs camps de formations sont à pied d'égalité face au camp d'entrainement de Daech. Même secte,même dangerosité !! en tout cas entant qu'anarchiste antifasciste antimilitariste je ne laisserais pas ces pauvres pions détruire la France avec leur conneries,au risque de devoir utiliser la force ! c'est bête et méchant mais c'est ainsi qu'on à mit fin à la jeunesse Hitlérienne en 45 alors ...pourquoi pas en 2016 ??


Edit admin : lien vers le post de berneri : viewtopic.php?f=76&t=4274#p56632
Another
 
Messages: 10
Enregistré le: 11 Fév 2016, 16:08

Re: anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblement

Messagede Béatrice » 06 Juil 2016, 18:46

samedi 9 juillet 2016 à 11h à Barret-sur-Méouge
Place du village

NON AU CAMP DE SALERANS de Jeune Nation !


NON AU CAMP DE SALERANS !

Du 11 au 17 juillet 2016, Jeune Nation organise un « camp école » dans la commune de Salérans, village des Hautes Alpes (05) dans la vallée de la Méouges, proche de Sisteron. Cest un camp interdit aux Femmes (sauf à celles du groupe nationaliste Caryatides) aux Noirs, Arabes, Juifs, Rom-e-s, Homosexuel-les etc… et qui se réunit sur ce même lieu depuis 3 ans, avec pour thème cette fois, la réhabilitation de Pétain.
Cette organisation d'identitaires d'extrême droite, raciste, antisémiste, sexiste, homophobe et fasciste est issue de l'Oeuvre Française et des Jeunesses Nationalistes. Elle défend la suprématie blanche, une France « toujours blanche », « un futur pour les enfants blancs », combat « la nocivité contre le peuple français par le métissage », le « serpent juif », l'avortement, veut « réhabiliter l'honneur du Maréchal Pétain » et considère « Dreyfus coupable ». Les personnes de ce camp veulent le rétablissement de la peine de mort lorsqu'un délit ou un crime est commis par des Non-Blanc-he-s contre des Blanc-he-s.

Cette organisation s'inscrit dans la tradition raciste et esclavagiste qui légalisait l'interdiction du métissage, une justice pénale spécifique contre les affranchis libres et prévoyait leur condamnation à mort lorsqu'ils portaient atteinte aux biens des blancs ou à leur honneur. Cette même tradition n'est pas sans lien avec celle de l'antisémitisme mise en œuvre dans la déportation et l'extermination des Juifs et des Tziganes, notamment, pendant la seconde guerre mondiale.

Le Maire de Salérans, Eric Deguillame, ne s'oppose pas à ce camp, considérant « qu'ils peuvent défendre leurs idées ». Le lieu a été généreusement prêté par l'Association catholique Notre-Dame de Salérans, dirigée par le curé Maurice Avril, ancien de l'OAS (Organisation de l'Armée Secrète pendant la guerre de l'Algérie) tout comme d'autres membres de cette association. Cette association s'inscrit dans le courant catholique intégriste, traditionaliste et nationaliste, français et dans la tradition des missionnaires chrétiens des 16ème au 20ème siècle . En effet, le curé Avril fait de nombreux voyages au Liban et a écrit l'année dernière La Douzième Croisade , livre ayant pour projet de redonner la chrétienté au pourtour méditerranéen. Des camps de jeunes sont également organisés chaque été sur le lieu de l'association.

Ce camp n'est pas seulement un lieu ayant pour but d'exprimer des idées racistes, sexistes, homophobes etc…Le site internet de Jeune Nation et leur campagne d'affichage le font déjà. Il a pour but de former des gens au combat, à un esprit de corps et de se retrouver entre blancs en pleine nature, dans la continuité des pratiques nazies des Jeunesses Hitlériennes des années 30.

Ce maire, divers droite, appartient à une droite aux idées néocoloniales et racistes exprimées ouvertement sur les scènes politiciennes et médiatiques. C'est cette même droite qui a attaqué en avril dernier dans l'enceinte de l'Assemblée nationale toutes les formes d'organisations non-mixtes contre le racisme en considérant qu'elles sont racistes et antisémites. Mais pas que. Le gouvernement lui-même, par la voix de son Ministre de l'Education Nationale, a « condamné sans faille » la tenue d'un camp d'été décolonial qui aura lieu du 25 au 28 au Champagne-Ardennes, près de Reims et où se réuniront des « personnes subissant personnellement le racisme d'Etat ». Selon le gouvernement, le seul moyen de mettre fin aux discriminations est la République universelle. Rappelons lui que c'est l'universalisme masculin, blanc et hétéro qui est à la source des oppressions et discriminations raciales, sexistes, genrées, etc.

L'organisation de ce camp est facilitée par le climat raciste grandissant actuellement en France où se propagent sans complexe la xénophobie et l'islamophobie à laquelle participe activement le gouvernement avec le contrôle aux frontières, le discours sur la « crise des réfugiés », ces discours islamophobes au nom de la guerre contre le terrorisme.

Face à un gouvernement qui préfère interdire aux travailleur-euses, aux exilées, aux personnes subissant le racisme d'État de manifester, de se rassembler, de se réunir, mais qui laisse se former et s'entraîner des organisations politiques prônant la suprématie blanche universaliste, nous préférons nous organiser par nous-même et combattre à tous les niveaux ces doctrines réactionnaires et rassemblements militaires.

Ainsi, nous appelons toutes et tous à nous rejoindre pour agir contre ce camp, son organisation et les idées qu'il propage, en participant notamment au rassemblement du samedi 9 juillet, sur la place du village de Barret-Sur-Méouges (se situant à côté de Salérans) de 11h à la fin de l'après-midi (pique-nique partagé), à l'initiative de l'assemblée Nuit Debout de Laragne. Ce rassemblement sera l'occasion pour diverses organisations, collectifs et personnes opposées à la tenue de ce camp, de se re-trouver, de prendre la parole et de s'organiser.

Oui au camp d'été décolonial, Non au camp de Salérans !

« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2776
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblement

Messagede Béatrice » 08 Juil 2016, 19:11

Hautes-Alpes : le camp Jeune Nation interdit à Salérans

Le camp Jeune Nation interdit à Salérans. Un camp qui devait se tenir du 11 au 17 juillet sur un terrain privé de la commune de Salérans, mais qui suscité une vague d’émotions. Ce mouvement nationaliste utilise comme credo « La France aux Français » et défend la réhabilitation du Maréchal Pétain. Mouvement créé à la fin de l’année 1949 et dissous plusieurs fois, sans jamais pour autant disparaitre. Selon le maire Eric Deguillame, ce camp a été interdit « pas peur de montées de violences, alors que depuis quelques jours plusieurs bâtiments communaux ont été tagués. » Pour Karine Berger, la députée socialiste des Hautes-Alpes, elle s’est dit satisfaite. « Nous devons défendre les idées républicaines contre cette propagande nauséabonde », a-t-elle déclarée. Autre réaction, celle de Christophe Pierrel, chef de cabinet adjoint de François Hollande : « L'État a pris ses responsabilités en interdisant le camp d'été organisé par Jeune Nation, qui prône l’apologie du nazisme, de l’antisémitisme, du racisme. »


http://alpesdusud.alpes1.com/news/haute ... twitterfee
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2776
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblement

Messagede bipbip » 10 Juil 2016, 17:23

Dieppe : la police avec Pegida contre les antifas

Alors qu’un collectif antifasciste vient de voir le jour, suite à la mobilisation contre Pegida le 2 juillet, Solidaires Dieppe nous a fait parvenir un communiqué pour dénoncer la répression qui, une fois de plus, a visé les antifascistes :

Ce jour, suite au rassemblement pacifiste antiraciste organisé à Dieppe à l’initiative de l’UL Solidaires, auquel se sont jointes plusieurs organisations, six camarades ont été interpellés et maintenus 3 heures dans les locaux de la police. La présence policière était massive et alors que les camarades rejoignaient leurs voitures après la dispersion du rassemblement, les CRS les ont encerclés et ont procédé à des contrôles d’identité ( environ 50 camarades).

Six camarades ont alors été embarqués par la police sans motif. Nous condamnons fermement ces agissements policiers qui s’inscrivent dans la répression actuelle. Que dire d’un état répressif censé être de gauche qui musèle la liberté d’expression et procède à des arrestations arbitraires. La police préfère s’en prendre aux militants antifascistes plutôt que d’empêcher l’extrême droite xénophobe de se déplacer librement dans les rues de Dieppe.

L’union locale Solidaires


http://lahorde.samizdat.net/2016/07/05/ ... s-antifas/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblement

Messagede bipbip » 20 Sep 2016, 14:53

Allex (26) : les fachos refoulés du village

Le conseiller municipal d’extrême droite de Montélimar et les deux ou trois élus FN du département sont de doux rêveurs. Ils se voyaient à la tête d’un « Pegida » drômois qui allait bouter les réfugiés du petit village d’Allex. Ils se sont trouvés à la tête d’un petit cortège d’une centaine de militantEs dont certains arrivés en véhicules immatriculés 06, 13, 69 et 07, avec un SO d’une quinzaine de quadragénaires sentant le pastis à 10 mètres à la ronde.

Partis du parking du village où leurs BMW côtoyaient d’autres voitures de luxe, ils se sont heurtés au barrage de la population devant la mairie, et après deux heures de face à face, ils ont dû repartir sous les huées, laissant le village aux mains de jeunes et moins jeunes citoyenEs, fiers d’accueillir des réfugiéEs dans nos villages.

Car la population drômoise était bien là, rassemblée en 24 heures. 250 citoyenEs frappaient dans leur mains en scandant « Solidarité avec les refugiés » ou encore « F comme fasciste, N comme nazi, à bas le Front national ». Syndicalistes de la CNT ou de SUD, militantEs du NPA, d’EÉLV, de la GR, des « Nuits debout » de Valence, Crest, Montélimar, du Teil ou de Romans, mais surtout une foule de personnes révoltées contre la bêtise crasse de ces nostalgiques des dictatures nazies et fascistes.

... http://lahorde.samizdat.net/2016/09/19/ ... u-village/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblement

Messagede Pïérô » 22 Sep 2016, 20:52

Samedi 24 septembre à Lille :
manifestation contre l'ouverture du local fasciste « La Citadelle »

Image

Fidèles à leur doctrine, les « identitaires » lillois ont annoncé leur intention d'ouvrir un estaminet réservé aux blancs dans le centre ville de Lille.
L'inauguration de ce bar ségrégationniste explicitement nommé « La Citadelle » doit se dérouler le 24 septembre.
Le mouvement identitaire de la métropole fût créé par le tristement célèbre Claude Hermant [1] sur les cendres de divers groupuscules fascistes et néo-nazis de la région. Ce père fondateur du mouvement croupit en prison depuis le début de l'année 2016. Le leader identitaire avait trouvé une solution efficace afin de financer sa famille politique ainsi que son commerce (La Frite Rit, rue Solférino à Lille) : vendre des armes de guerres aux malfrats et aux terroristes. C'est ainsi que 4 pistolets automatiques Tokarev et 2 fusils d'assaut Kalachnikov remilitarisés et vendus par Hermant ont servis à Amedy Coulibaly (Daesh) pour massacrer des juifs lors de l'attentat de l'Hyper Cacher à Paris [2].
Il est à noter que les autorités n'ont toujours pas jugé nécessaire de fermer l'établissement [3] malgré l'instauration de « l'état d'urgence ». Pas étonnant quand l'on sait que Claude Hermant était couvert par rien de moins que des fonctionnaires de de la douane, de la gendarmerie et de la DCRI, que le chef de la police municipale de Lambersart fêtait son anniversaire à la Maison Flamande et que la police a donné une liste de noms et d'adresses de militants libertaires aux identitaires, en toute illégalité [4].
Mais Claude Hermant n'est pas le seul proche de « La Citadelle » à fricoter avec les djihadistes : un autre identitaire, Antoine Denevi est également emprisonné dans le cadre de cette affaire de trafic d'armes. Ce militant de l'extrême-droite nordiste est un proche parmi les proches de Aurélien Verhassel (sulfureux porte parole de « Génération Identitaire » et de leur local « La Citadelle » [5]).
En plus de partager les mêmes idées suprématistes et militer ensemble au sein de l'ultra-droite, Antoine Denevi et Aurélien Verhassel partagent une passion commune : le hooliganisme. Les 2 hommes font en effet parti d'une même bande de hooligans (proches de la « LOSC Army » et de la « Youth Lens ») qui sévissent autour des stades et des bars de la région [6]. Denevi a été arrêté au début de l'été à Malaga et a été extradé vers la France [7]. D'autres identitaires qui étaient employés dans la friterie de Claude Hermant ont été arrêtés lors du démantèlement de ce réseau de trafic d'arme.
Comment expliquer que des militants prônant le « white power » et ayant une haine viscérale des non-blancs et des musulmans puissent en venir à fournir des armes aux djihadistes afin de commettre des attentats sur le sol français ?
La réponse est tout autant financière qu'idéologique. De manière tout à fait pragmatique, l'argent accumulé par les fascistes lillois grâce aux ventes d'armes sert à financer leurs groupuscules extrémistes ainsi qu'à améliorer leurs propres trains de vie. Il serait d'ailleurs judicieux que l'État se penche sur la provenance des fonds permettant aux identitaires d'ouvrir commerces (La Frite Rit, bars, restaurants) ainsi que locaux politiques (La Maison Flamande, La Citadelle) dans une ville aux loyers aussi élevés que la capitale des Flandres.
De plus, lorsque des attentats sont commis sur le sol européen les djihadistes et l'extrême droite se renforcent mutuellement : les djihadistes tentent de profiter de l'extrême précarité économique ainsi que du racisme systémique (promu par les identitaires et repris jusque dans les rangs du Parti Socialiste) subi par les jeunes issus des anciennes colonies françaises afin de recruter et de promouvoir leur fanatisme mortifère. Plus les musulmans (ou assimilés) sont stigmatisés, plus leurs conditions de vies deviennent insupportables, et plus Daesh espère recruter des jeunes en recherche d'idéal et en rébellion contre cette société qui les a abandonnés. Leur calcul est simple : plus les musulmans seront discriminés, plus le repli communautaire sera important, et plus les organisations sectaires tel que Daesh, qui prônent une idéologie ultra-réactionnaire, seront attirantes.
La stratégie de l'extrême-droite est très similaire : chaque attentat est suivi d'une déferlante islamophobe stigmatisant encore plus les musulmans n'ayant pourtant rien à voir avec les fanatiques takfiristes. Plus les djihadistes massacrent en Europe, plus le ressentiment islamophobe augmente et plus l'extrême-droite (dont c'est le fond de commerce) se rapproche des portes du pouvoir.
La « gauche » de gouvernement, complice, vient piocher dans le catalogue de nouvelles mesures discriminantes élaborées par l'extrême-droite afin de masquer leurs trahisons économiques et sociales (loi travail, loi Macron…) ainsi que leurs échecs en matière de sécurité (incompétence des services secrets, soutien à la Turquie qui joue double-jeu avec Daesh, lois sécuritaires qui ne restreignent que les libertés du peuple sans impacter les terroristes…).
L'omniprésence du discours sur la « laïcité », l'interdiction de la viande Halal dans certaines cantines, le harcèlement policier des femmes voilées, les arrêtés anti-burkinis, le refus d'accueillir réfugiés et migrants sur le territoire national ou encore le renoncement sur le droit de vote des étrangers rendent de plus en plus crédible et légitimes les mouvements d'extrême-droite dont le corpus idéologique est - dans les faits - déjà appliqué.
L'extrême-droite sort donc renforcée par les attentats commis par les djihadistes, et réciproquement, ces derniers ont eux tout intérêt à ce que les thèses racistes de l'extrême-droite s'appliquent en Europe. En quelque sorte deal gagnant-gagnant bien que contre-nature.
La Citadelle doit être inaugurée le 24 septembre à Lille. Elle sera le repère de racistes décomplexés, allant jusqu'à publier des vidéos d'eux effectuant des saluts nazis [8]. Aurélien Verhassel et sa petite équipe de néo-nazis et de hooligans sont des habitués des agressions gratuites [9] et [10] contre ceux qu'ils assimilent à des non-blancs ou à des militants progressistes. A n'en pas douter, si nous ne faisons rien, les rues du centre ville vont se transformer en terrain de chasse pour néo-nazis comme c'était le cas il y a peu encore dans le vieux Lyon [10] avant que les militants antifascistes locaux ne reprennent les choses en main.
Mais Lille n'est pas Lyon, et ni l'argent des djihadistes, ni la complicité de la police, ni les méthodes violentes de l'extrême-droite ne nous empêcheront de bouter à nouveau les identitaires hors de notre ville car nous sommes mieux organisés, plus déterminés et numériquement supérieurs.
En 1888, c'est dans l'estaminet lillois « A la liberté » que fût entonnée pour la première fois l'Internationale. Cet hymne à la classe ouvrière et à la solidarité entre les peuples fût composé par un ouvrier de l'usine Fives-Cail, le célèbre Pierre Degeyter.
128 ans plus tard, le peuple de Lille va lui rendre le plus beau des hommages en empêchant l'ouverture d'un autre estaminet, qui lui prône un racisme totalement décomplexé, la haine entre les peuples et la défense des intérêts de la bourgeoisie : « La Citadelle ».

Rendez-vous samedi 24 septembre à 17h place de la République afin de manifester contre l'ouverture du local fasciste « La Citadelle ».

1. https://luttennord.wordpress.com/tag/claude-hermant/
2. http://www.marianne.net/il-est-soupconn ... ux-islamos
3. https://www.facebook.com/FermetureLaFriteRitLille
4. http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Metr ... mand.shtml
5. http://l.facebook.com/l.php?u=http%3A%2 ... MLQDnI&s=1
8. http://www.lavoixdunord.fr/france-monde ... eo-nazies/
9. https://luttennord.wordpress.com/2014/0 ... -et-fiers/
10. http://www.rue89lyon.fr/2015/06/19/le-v ... -radicale/
11. http://www.lavoixdunord.fr/region/un-je ... b0n3339229

https://www.facebook.com/events/1796804230533722/



Image

https://luttennord.wordpress.com/2016/0 ... citadelle/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblement

Messagede Bakounino » 23 Sep 2016, 12:15

Put***, faudra reconnaître une qualité aux fafs : ils sont opiniâtres ! Mais, ça tombe bien : on l'est aussi :D ! Bon courage aux camarades lillois !
Avatar de l’utilisateur-trice
Bakounino
 
Messages: 16
Enregistré le: 05 Aoû 2016, 09:55

Re: anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblement

Messagede bipbip » 29 Sep 2016, 17:51

Lille : mobilisation réussie contre la Citadelle (photos)

Plusieurs milliers d’antifascistes se sont retrouvéEs dans les rues de Lille pour protester contre l’ouverture d’un lieu ouvertement raciste, tenu par un militant des Identitaires locaux (Photos : FB de l’AFA NP2C)

http://lahorde.samizdat.net/2016/09/25/ ... le-photos/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblement

Messagede Pïérô » 07 Oct 2016, 12:15

Trégunc (29)

Trégunc. Migrants : un face-à-face tendu avec le FN

Une centaine de militants du Front national s'est réunie en fin d'après-midi, place de la mairie à Trégunc, pour protester contre l'accueil de migrants dans la commune. Face à eux, 500 personnes rassemblées en soutien à l'accueil des réfugiés par la commune.

Jeudi soir, dès 18 h, la place de la Mairie de Trégunc ressemblait à une véritable place forte. Une cinquantaine de gendarmes du groupement du Finistère et de l’escadron de Brest quadrillait la zone, fouillant chaque personne qui entrait dans le périmètre. Du jamais vu pour de nombreux Trégunois qui pour certains n’avaient jamais vu autant de gendarmes. Et pour cause. Sollicitée potentiellement par l’État pour héberger des migrants installés « dans des conditions indignes à Calais », la commune de Trégunc était le cœur d’un double rassemblement.

D’un côté, une centaine de sympathisants du Front national s’était déplacée à l’appel de leurs élus, pour dire leur opposition à ce projet. De l’autre côté, plus de 500 citoyens de Trégunc, de Concarneau et plus largement de toutes les communes alentour venues scander leur attachement aux valeurs de solidarité et d’accueil de la Bretagne.

... http://www.ouest-france.fr/bretagne/tre ... ts-4540361
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: anti-fascisme, initiatives, manifs, contre-rassemblement

Messagede Béatrice » 07 Oct 2016, 17:31

samedi 8 octobre 2016 à MARSEILLE à 14 h 30

La Plaine, Place Jean Jaurès, 13006

Rassemblement
La Plaine unie contre l’extrême-droite
Action Antifasciste Marseille

Cela fait maintenant plus d’un an que l’Action Française, un groupuscule d’extrême-droite s’est installé dans notre quartier.

Depuis l’ouverture de leur local au 14 rue Navarin, un climat de tensions s’est propagé :
Coups de pression sur les voisins réticents et autres habitants, agressions de personnes de couleur lors de sorties arrosées, tags islamophobes, attaques d’assemblées étudiantes lors du mouvement social, agression d’un couple d’homosexuels, balades nocturnes en bande armée et casqués sous couvert de sécurisation de la rue etc…
Pour couronner le tout, leur dernière action ce jeudi était de jouer les gros bras lors de la conférence d’ Eric Zemmour .

Propulsée par le climat actuel qui règne sur le pays, l’Action Française appelle à une réunion publique de rentrée le Samedi 8 octobre. Ses membres parlent eux-mêmes de reconquête de la ville, tout du moins de reconquête du quartier.
Rappelons qu’à l’occasion de leur dernier meeting, une dizaine de camions de crs se sont interposés afin de les séparer des manifestants ainsi que des voisins et habitants, descendus dans la rue exprimer leur opinion envers le local. Toute la zone était bloquée et les habitants étaient dans l’impossibilité de rejoindre leur lieu de vie ou de travail.

Nous, habitant-es, usager-es, travailleur-ses du quartier appelons à un rassemblement afin d’exprimer notre désaccord avec l’implantation de ce groupuscule.

Notre quartier a toujours été un lieu de vie et d’échange où des personnes de tous horizons se rencontrent et vivent dans une ambiance de tolérance et d’ouverture.

C’est pour cela que nous appelons à nous réunir le Samedi 8 octobre à 14h30 sur la Plaine, afin de défendre l’identité de notre quartier.

Soyons nombreuses et nombreux à être solidaires et à exprimer notre ras le bol face à cette bande d’extrémiste réactionnaire qui n’habitent même pas le quartier, ne le fréquentent pas et le haïssent.

Pour une Plaine Solidaire et Populaire
Pour que notre voix soit entendue
Soyons présentes et présents ! ! ! ! !

Événement Facebook

Image
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2776
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

PrécédenteSuivante

Retourner vers Luttes contre les frontières, racisme, xénophobie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité