Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

...Sans Papiers, antifascisme...

Re: Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

Messagede Lila » 12 Juin 2016, 18:10

Emission de radio

Le jour de la sirène, juin 2016.

Le jour de la sirène revient sur le parvis de basilique Saint-Denis lors de la fête de l’Insurrection gitane le 15 mai dernier. Introduction avec le discours de la fête, puis des infos et enfin la table ronde organisée le 15 mai avec le collectif des femmes d’Hellemmes-Ronchin qui lutte pour accéder à une aire d’accueil adaptée et quitter celle enclavée entre une usine de béton et une usine de concassage qu’elles occupent depuis dix ans et qui a de lourde répercussion sur la santé de tous et des plus fragiles en particuliers. Elles représentent le premier collectif autonome féminin de gens du voyage, françaises, rromnia. Elles sont en train de terminer un film où elles exposent très clairement leur conditions de vie sur cette aire d’accueil et nous font visiter d’autres aires d’accueils de la métropole de Lille.

en écoute : https://radio-graphie.net/2016/06/02/le ... juin-2016/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2187
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

Messagede Pïérô » 27 Juil 2016, 19:03

Un bidonville est indigne : il est temps que l’Etat propose des alternatives efficaces pour les roms

Deux expulsions viennent d’avoir lieu sur notre territoire le 6 juillet à Coignet à Saint Denis, le 26 juillet à Saint Ouen.

Les occupants de Coignet étaient suivis par le Préfet de région dans le cadre d’une plateforme dite "Accompagnement Insertion Orientation Soutien (AIOS 1)". Elle s’est révélée inefficace en termes d’alternatives de logement et d’accompagnement.

Les occupants de Saint Ouen, installés de longue date n’étaient pas suivis.

La récente expulsion du bidonville des Poissonniers à Paris le 3 février démontre qu’en absence de propositions durables, les bidonvilles se reconstituent dans la proximité territoriale (Saint Denis, Pierrefitte, Saint Ouen...)

Nous savons que des menaces pèsent sur le terrain Wilson et au 51 rue de Strasbourg tous deux à Saint-Denis.

Le MRAP 93 considère que ces deux terrains constituent une urgence d’intervention pour la nouvelle plateforme régionale gérée par M. Normand sous l’égide de M. Carenco le Préfet de Région. Cette nouvelle plateforme dite AIOS 2 doit tirer des leçons des échecs précédents et se fixer des objectifs de solutions alternatives pérennes, autres que des nuitées d’hôtels ou la reconstitution de bidonvilles souvent à proximité ou dans les villes voisines, afin de sortir dignement de la précarité et construire des projets de vie.

Les associations de terrain doivent être informées et être associées au comité de pilotage chargé du suivi et de l’avancement des dossiers.

Les collectivités quant à elles doivent pendant cette période prévenir au mieux tout risque d’accident, d’épidémie et assurer le confort et l’hygiène.

Nous constatons que les bidonvilles sont majoritairement installés sur des territoires socialement fragiles : c’est un handicap pour la qualité de l’accès aux droits fondamentaux. L’Etat doit être plus efficacement présent dans nos territoires où se concentrent le plus de bidonvilles, territoires qui, se sentent trop souvent, du fait des discriminations multiples, les oubliés de la République.

La disparition des bidonvilles, doit obéir à une autre logique que l’expulsion sèche, quels que soient les prétextes invoqués. Un véritable plan régional doit organiser l’accompagnement et l’accueil de ces minorités maltraitées au sein de petites structures réparties sur la région et qui valorisent les compétences et le savoir-faire des Roms.

Toutes les collectivités doivent être concernées, y compris de manière contraignante.

MRAP 93

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21983
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

Messagede Pïérô » 01 Aoû 2016, 00:03

Montreuil : les Rroms toujours à la rue suite à leur expulsion le 28 juillet

Les expulsions des sans logis, mal logés et squatteuses/squatteurs s’enchaînent sans temps mort : campement des réfugié·es à Jaurès le 22 juillet, le 25 juillet le Kremlin-Bicêtre : ouverture-expulsion du squat du 41 avenue de Fontainebleau, Saint Ouen : expulsion des habitant·es du foyer CARA le 26 juillet et le 28 expulsion des 13 familles Rroms du 250, boulevard de la Boissière à Montreuil...
Un groupe de Montreuillois·es et l’association Rom réussite lancent un appel aux militant·es et aux « pouvoirs publics » afin que tout·es les expulsé·es soient logé·es de façon pérenne et que la scolarisation des enfants continue sans changement d’école.

... https://paris-luttes.info/montreuil-les ... -a-la-6508
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21983
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

Messagede bipbip » 04 Aoû 2016, 11:36

Manifestation devant la mairie de Montreuil pour des familles de Roms expulsées

Quand les Roms de Montreuil (Seine-Saint-Denis) collaient les affiches du candidat Patrice Bessac (PCF), au second tour des élections municipales de mars 2014, ils ne se doutaient pas que, deux ans plus tard, ils seraient expulsés sans solution de relogement. Jeudi 28 juillet, 40 personnes, dont 19 enfants, ont été expulsées d’un hangar insalubre. Les Montreuillois se sont mobilisés, mardi 2 août, et se sont rassemblés avec les 13 familles, devant la mairie

... http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... fj9Z2tK.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33972
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

Messagede bipbip » 06 Aoû 2016, 13:54

Montreuil : où en sont les Rroms (pour)chassé⋅es par la mairie FdG ?

Communiqué de l’association Rom Réussite suite au rassemblement du 2 août en soutien aux 13 familles expulsées du 250 boulevard de la Boissière.

Le 28 juillet 2016, 13 familles (dont 19 enfants) ont été expulsées du lieu où elles vivaient depuis 6 ans au 250 boulevard de la Boissière à Montreuil sans que la date ne leur soit communiquée en amont. Elles viennent de passer 6 nuits à la rue et ont été harcelées quotidiennement par la police, qui les a forcées à changer de lieu plusieurs fois par jour.

Le mardi 2 août, les familles et l’association Rom réussite ont appelé à un rassemblement devant la Mairie, qui a fini par les recevoir. Ce rendez-vous a été un échec cuisant, la Mairie a passé le plus clair de son temps à dire que la situation était « inacceptable » mais sans proposer de solutions durables pour ces familles à la rue.

... https://paris-luttes.info/montreuil-ou- ... rroms-6525
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33972
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

Messagede Pïérô » 08 Sep 2016, 18:55

Montreuil : les Rroms toujours à la rue, Bessac sous les huées, la lutte continue !

Que ce soit les agent·es municipaux ou les Rroms, pour le maire Patrice Bessac c’est cause toujours, tu m’intéresses pas. C’est pourquoi samedi 3 au soir, lors de la fête de la libération de la ville, le maire s’est fait fraîchement accueillir...

... http://paris-luttes.info/montreuil-les- ... -a-la-6610
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21983
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

Messagede Béatrice » 06 Fév 2017, 18:58

mercredi 8 février 2017 à MARSEILLE

-18 h 30 Équitable café, 54 cours Julien, 13006

Les Roms : entre préjugés et réalité

Qui sont les Roms ? D’où viennent-ils ? Quelles sont leurs conditions de vie une fois sur le territoire français ? Quels sont les obstacles qu’ils affrontent au quotidien ?

En partant d’idées reçues, ce débat propose de déconstruire les clichés dont fait l’objet cette population et ainsi d’imaginer des perspectives d’avenir.

Avec la participation de Rencontres tsiganes, Médecins du monde et Habitat alternatif social (HAS)

www.rencontrestsiganes chez gmail.com
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Re: Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

Messagede bipbip » 03 Mar 2017, 20:06

Paris samedi 4 mars 2017

Roms, mineur-e-s isolé-e-s et jeunes majeur-e-s étranger-e-s Interdits d'école !

à 10h, La Bellevilloise, 21 rue Boyer, Paris 20e

Une partie de l'enfance et la jeunesse de France est aujourd'hui Interdite d'école,

Parce qu'ils sont pauvres et perçus comme roms, habitent avec leurs parents dans des squats et des bidonvilles, parce qu'ils sont "mineurs isolés étrangers" ou "jeunes majeurs", l'Etat les prive arbitrairement du droit élémentaire à l'Éducation, leur interdit l'avenir et les voue à l'exclusion.

Si quelques uns accèdent malgré tout à l'école, ils doivent alors faire preuve d'efforts exceptionnels pour choisir leur destin et accéder à des études supérieures contre l'avis de l'administration.

Il y va du sens de notre société dont la valeur doit se mesurer à son pouvoir d'offrir à un enfant ou un jeune, quelle que soit sa condition, les moyens d'apprendre, de grandir, de choisir un métier.

Invité-e-s :
• Anina Ciuciu, élève avocate, pour La Voix des Rroms
• Liliana Hristache, présidente de l'association Rom réussite
• Un-e intervenant-e non-Rrom
• Sonia Nemo, soutien solidaire des mineurs isolés
• Joao, jeune majeur
• Pierre Linguanotto pour CPMJIE

https://paris.demosphere.eu/rv/53412
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33972
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

Messagede Béatrice » 10 Mar 2017, 18:53

dimanche 12 mars 2017 à GARDANNE

-16 h Cinéma 3 Casino, 11 cours Forbin, 13120

Projection en présence du réalisateur
« Romeo et Kristina », film de Nicolas Hans Martin
Proposé par le Collectif Roms Gardanne

Quand le film commence, le bidonville où vivaient Romeo et Kristina, jeune couple tsigane, n’existe déjà plus. Ils errent au jour le jour à Marseille, où la police empêche leur petit groupe de s’installer durablement sous un pont. Bientôt, la chronique de leur quotidien bifurque…

Dans le cadre des 12e Rencontres du cinéma éco-citoyen de Gardanne http://www.cinema3casino.fr/rencontres-eco-citoyen/
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Re: Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

Messagede Pïérô » 25 Mar 2017, 11:43

Soutien aux 202 Roms expulsées
• 25 mars à 16h - Fête de solidarité pour les 202 - Cirque Romanes
• 29 mars à 16h - Rassemblement - préfecture du 94

4 années de labeur commun : scolarisation des enfants, accès aux soins, au travail, amélioration de la vie et la recherche de solutions… Et au bout 32 premières familles qui obtiennent enfin un logement. Mais, profitant du long week-end, la police de François Hollande brise cet élan le 12 juillet 2015 : les 70 familles restantes sont expulsées, certaines sont provisoirement mis à l'abri en hôtel mais toutes se retrouveront à la rue, dans des squats ou dans d'autres bidonvilles.

Ce sont eux, les 70 familles, 202 personnes, laissées-pour-compte qui organisent cette fête et vous y invitent.

En plus de l'invitation voici un document qui raconte l'histoire de ce bidonville et décrit la situation de leurs anciens habitants http://www.ujfp.org/IMG/pdf/ivry_alerte ... 17-1-2.pdf ainsi qu'une lettre qui sera remise à Laurent Prévost, préfet du Val de Marne, le 29 mars prochain http://www.ujfp.org/IMG/pdf/lettreouver ... se_s-1.pdf.

Merci aussi de signer la pétition de soutien à la lutte des 202 laissés-pour-compte du Bidonville Truillot.
https://www.change.org/p/soutien-aux-20 ... e-truillot

https://paris.demosphere.eu/rv/54047

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21983
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

Messagede Béatrice » 26 Avr 2017, 06:49

mercredi 26 avril 2017 à AIX EN PROVENCE

-19 h Les 3C Café Culturel Citoyen, 23 Boulevard Carnot, 13100

Exposition photos et projection documentaire
« Roms de Marseille »
« La maison, le violon et le sac Tati »


19 h Vernissage de l’ exposition : « Roms de Marseille » de Kamar Idir

L’exposition « Roms de Marseille » retrace dix ans d’une quête à vivre décemment dans un pays qui semble avoir oublié ses propres principes d’accueil et du vivre ensemble dans la liberté, l’égalité et la fraternité.
Exposition du 7 avril au 2 mai

20 h Projection du film : « La maison, le violon et le sac Tati » de Dominique Idir

Marseille. De 2008 à fin 2012. Histoires de plusieurs familles originaires de Roumanie qui ont émigré en France pour des raisons économiques, et se sont installées dans le quartier de la Capelette. Sans aucun droit, à part l’aide médicale d’état, elles occupent les marges abandonnées de nos villes. Elles parlent romanès, le hongrois, le roumain, l’italien et le français (surtout pour les plus jeunes). Elles doivent résister au rythme des évacuations, des expulsions, et des pressions de tous genre. Elles trouvent l’énergie de survivre grâce à nos surplus, d’envoyer leurs enfants à l’école, de faire la fête et de respecter leurs traditions familiales. Juin 2012 : les terrains se font rares et les conditions de vie s’aggravent. Les évacuations s’intensifient…..C’est une petite partie de la vie de Sabina, Estera, Daniele, Vandana, Dorin, Samson, Mamushka, Moise, Razvan et les autres …
Documentaire, France 2013
Autoproduction ARTRIBALLES

plus d’infos :

http://cafeculturelcitoyen.org/ http://cafeculturelcitoyen.org/

Brulez-moi, comme ça, je peux chanter http://www.millebabords.org/IMG/pdf/brulez_moi.pdf
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Re: Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

Messagede Pïérô » 16 Mai 2017, 20:16

Marseille: La mobilisation de tout un quartier pour sortir trois enfants roms de la rue

Les merguez chauffent sur le barbecue, dans la petite cour de l’école des Accoules, en plein cœur du Panier, quartier historique de Marseille. Malgré les apparences, ce n’est pas une fête d’école qui a rassemblé les nombreux parents et riverains présents ce mercredi autour d’une part de tarte ou de gâteau, entre quelques gouttes de pluie, mais un repas solidaire. Depuis plusieurs jours, des dizaines d’habitants et acteurs de la vie locale du Panier se mobilisent pour que trois élèves de cette école primaire ne dorment pas dehors.

... http://www.20minutes.fr/marseille/20656 ... s-roms-rue
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21983
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

Messagede bipbip » 25 Juil 2017, 08:20

Bidonville de Bobigny : Un sursis...et une victoire

Le terrain attribué depuis cinq ans aux familles roumaines le long de la rue de Paris à Bobigny a permis l’insertion sociale de ses habitantes et habitants. Malgré sa réussite, il est remis en cause pour des raisons politiques.
En 2012, sous la pression d’un collectif de solidarité et d’enseignantes et enseigants mobilisé.es pour scolariser les enfants, la mairie communiste attribue une friche industrielle le long de la Nationale 3 à quelques familles roumaines, présentes sur la commune depuis de longues années malgré plusieurs expulsions de leurs bidonvilles successifs. Des aménagements minimum (eau, douches, électricité, toilettes...) sont installés en échange d’une indemnité d’occupation, que les familles ont toujours eu à cœur de payer chaque mois. Une association est mandatée pour accompagner les familles vers le droit commun : papiers, travail, logement... Depuis ce temps, ni les conditions d’occupation ni le nombre de résidents n’ont changé. Quelques familles ont trouvé un logement. Toutes ont pu profiter de cette stabilité sécurisante pour régulariser leurs situations avec un recours au statut d’auto-entrepreneur pour plusieurs ­ferrailleurs. Et la parcelle de terrain qui finira par accueillir la construction de logements neufs n’est toujours pas concernée par la rénovation des berges du canal. Aucune urgence donc à briser net un parcours d’insertion. Mais l’UDI a pris la mairie en 2014 avec dans ses dix promesses de campagne l’expulsion des familles installées en bidonvilles. C’est chose faite pour deux autres zones, malgré la longue mobilisation du terrain des Coquetiers, par exemple, qui a permis d’obtenir quelques résultats pour les familles. L’expulsion est plus difficile à justifier dans le cas de la rue de Paris, car l’occupation a été au départ contractuelle avec la mairie, jusqu’à ce revirement.

Changement de couleur politique

Le tribunal de grande instance a déjà retoqué par deux fois en 2017 la demande d’expulsion du propriétaire (Sequano, une société d’économie mixte dont la mairie est actionnaire). Un ultime jugement en appel aura lieu en octobre mais pour l’instant le TGI fait valoir l’intérêt supérieur des familles face au droit de propriété, position conforme au droit et pourtant rarement adoptée hélas. Pour contourner ces décisions de justice défavorables, le maire a pris fin mai un arrêté municipal demandant l’expulsion dans les 48 heures pour «  péril imminent  ». Curieuse façon d’avouer avoir mis les familles en danger pendant quatre ans, puisque rien n’a changé sur le terrain  ! Ou bien piteuse manœuvre dans l’espoir que le tribual administratif de Montreuil, connu pour ses jugements favorables aux propriétaires, ouvre au préfet le recours à la force publique ? Toujours est-il que ce même tribunal administratif, saisi par l’avocate des familles, a suspendu l’arrêté d’expulsion. Un sursis, et une nouvelle victoire pour quelques 150 personnes, soutenues par les enseignants de la ville et les associations La Voix des Roms, Mouvement du 16 Mai, l’Aset 93, la LDH, le Mrap etc.

Jean-Yves, (AL 93 Centre)

http://www.alternativelibertaire.org/?B ... e-victoire
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33972
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Tsiganes, Rroms... lutte contre exclusion et racisme.

Messagede bipbip » 11 Aoû 2018, 19:37

Des Roms manifestent à travers l’Europe contre le racisme

Des rassemblements ont eu lieu dans plusieurs pays pour dénoncer la politique du gouvernement italien et des attaques racistes.

... https://www.lemonde.fr/europe/article/2 ... _3214.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33972
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Luttes contre les frontières, racisme, xénophobie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité