Ventimiglia, les migrants à la frontière

...Sans Papiers, antifascisme...

Re: Ventimiglia, les migrants à la frontière

Messagede Pïérô » 29 Juil 2016, 01:43

Sans frontières ! Camp de résistance à Vintimille et alentours du 5 au 10 août

Aujourd’hui, nous sentons encore plus fortement la nécessité de construire un important moment de solidarité active et de lutte partagée contre ce système d’apartheid et la fermeture des frontières : brisons ensemble ces mécanismes d’exclusion.
Plus d’info sur campeggiosenzafrontiere.noblogs.org.

Après l’expulsion du 30 septembre du camp autogéré né durant l’été à Balzi Rossi, l’arrivée à Vintimille de personnes en transit vers la France n’a jamais cessé.

En avril 2016 le ministre italien Alfano, en visite à Vintimille, déclare son intention de "résoudre le problème et nettoyer la ville des migrants". Le dispositif de contrôle et de répression mis en oeuvre se manifeste alors dans toute sa violence : le centre de la Croix Rouge est fermé, les migrant-e-s deviennent l’objet de rafles quotidiennes à bord des trains et dans les rues, sont identifié-e-s de force et déporté-e-s vers le sud de l’Italie. De même, la répression à l’encontre des personnes solidaires est intensifiée.

Dans les derniers mois, malgré la violence et les difficultés grandissantes, est née l’exigence de construire des moments de lutte et de reconquérir des espaces de possibilités et d’action : la ville est toujours plus militarisée et on observe des manifestations croissantes d’intolérance et de racisme.

Aujourd’hui, nous sentons encore plus fortement la nécessité de construire un important moment de solidarité active et de lutte partagée contre ce système d’apartheid et la fermeture des frontières : brisons ensemble ces mécanismes d’exclusion.

Rendez-vous vendredi 5 août à 9h00 à Tende (Vallée de la Roya) pour commencer ces cinq journées par une manifestation contre le doublement du tunnel et la dévastation programmée de la vallée : arrêtons les camions, abolissons les frontières.

Qui aurait besoin d’hospitalité pour la nuit du 4 août est bienvenu-e et peut nous contacter pour avoir d’autres informations.

Tou-te-s les participant-e-s sont invité-e-s à un maximum d’autonomie en apportant le matériel nécessaire à un camp.
Merci d’avance à tou-te-s celles et ceux qui pourraient arriver dans les jours précédents pour accompagner l’organisation et la logistique.
La zone de campement sera communiquée seulement au dernier moment.

Pour info-contact :

site web : campeggiosenzafrontiere.noblogs.org
mail : senzafrontiere(at)inventati.org
téléphone : 0033605789487
facebook : Campeggio Senza Frontiere


https://mars-infos.org/sans-frontieres- ... tance-1426
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Ventimiglia, les migrants à la frontière

Messagede bipbip » 06 Aoû 2016, 14:52

Menton: 200 migrants franchissent la frontière franco-italienne
NICE (AFP) -
Un groupe important de migrants, estimé à 200 personnes et encadré par des militants No Borders, a franchi dans la journée de vendredi la frontière entre l'Italie et la France, a indiqué la préfecture des Alpes-Maritimes.
Ce groupe a franchi la frontière peu avant 18H00 au Pont Saint Ludovic, en bord de mer, indique la préfecture dans un communiqué, précisant qui"immédiatement, en étroite coordination avec les autorités italiennes, ces étrangers en situation irrégulière (ESI) ont été bloqués à quelques centaines de mètres de la frontière, côté français".
... http://www.france24.com/fr/20160805-men ... -italienne


4/5 Agosto: Informazioni dal confine / Informations depuis la frontière
La nuit du 4 août 2016, environ 300 migrant-es ont quitté le centre de la Croix Rouge italienne en direction de la frontière française. Les sans-papiers se sont arrêtés à Balzi Rossi à 50m de la frontière où se tenait l’année dernière le camp No Border. Leur objectif était de quitter le centre de la cri, exigeant l’ouverture de la frontière, la libération de leur compagnon arrêté et déporté au cie-cra de Brindisi.
Quelques solidaires sont arrivés pour apporter de l’eau et ont été arrêtés par la police italienne et emmenés au commissariat de Vintimille. 2 compagnons ont reçu une restriction administrative de territoire (« foglio di via » ) qui leur interdit l’accès à 16 communes de la province d’Imperia. 2 autres ont été détenus au poste de police de la PAF française et ont reçu une interdiction de territoire italien pour 5 ans.
La police a évacué les migrants avec violence, et pendant cette opération 7 compagnons ont été arrêtés et emmenés à la préfecture d’Imperia. Nous ne savons pas s’ils attendent un procès en comparution immédiate pour résistance ou s’ils peuvent être relâchés rapidement. Au total 17 compagnons européens ont été arrêtés par la police italienne et française.
Durant l’opération, 200 migrants ont réussi a échapper a la police italienne. Certains ont traverse la frontière à la nage et ont rejoint Menton. La police française a lancé plusieurs charges violentes et des gaz lacrymogènes sur les migrants dans l’eau. La plupart ont traversé à pied. Une centaine a réussi a échapper a la police, faisant alors l’objet d’une chasse à l’homme dans les rues de Menton, Cannes, Sospel, Nice.
144 migrants ont ensuite été arrêtés et sont actuellement détenus dans les containers et les bâtiments de la PAF de Menton Garavan.
... https://noborders20miglia.noblogs.org/p ... frontiere/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29769
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Ventimiglia, les migrants à la frontière

Messagede bipbip » 07 Aoû 2016, 08:26

SOLIDARITE VINTIMILLE- les migrant débordent le dispositif frontalier

Appel à manifester ce dimanche à Vintimille à 15h

Communiqué de solidarité du congrès du Forum civique européen

Nous étions réunis à plus de 400 personnes de différents collectifs, mouvements et associations des 4 coins du monde, cette semaine à Longo maï, près de Forcalquier, pour le Congrès du Forum Civique Européen (FCE). Nous tenons à réagir fortement après les évènements des ces derniers jours sur la frontière franco-italienne.

Depuis des mois, les mesures de répression des migrants se renforcent, notamment à Vintimille. Le passage de la frontière franco-italienne est de plus en plus dur et la solidarité avec les réfugiés toujours plus criminalisée. La tension est encore montée d'un cran. Dans la nuit du 4 août 2016, environs 300 migrants ont décidé de quitter le centre de la croix rouge italienne et de se diriger vers la frontière. Ils voulaient exiger collectivement son ouverture et la libération d'un de leur compagnon placé en centre de rétention administrative dans le sud de l'Italie.

Alors que la police italienne les évacuait violemment, plus de 200 personnes ont réussi à leur échapper. Ils sont parvenus à passer la frontière à la nage ou à pied, sous les charges et les tirs de gaz lacrymogènes de la police italienne d'un côté et française de l'autre. Après une chasse à l'homme dans plusieurs villes avoisinantes, plus de 144 migrants ont été arrêtés et maintenus en détention dans les containers de la Police aux Frontières (PAF) de Menton Garavan ou ramenés de force en Italie..

La police française a empêché les journalistes de France 3 et de certains organes de presse de prendre des photos. Elle a détruit une partie de leur matériel pour tenter de cacher le fait qu'elle avait alors perdu le contrôle de la frontière. Au cours de ces évènements, 17 personnes parmis celles venues en soutien, notamment pour apporter de l'eau aux migrants massés au soleil, ont aussi été arrêtées, à la fois coté italien et français. Comme cela se pratique de plus en plus couramment pour faire obstacle à la solidarité, 2 d'entre eux ont reçu des restrictions administrative de territoire : interdiction de se rendre dans les 16 communes de la province de Vintimille en tant qu'italien, et interdiction de territoire italien pour 5 ans en tant qu'étrangers. Depuis, les soutiens « no borders » sont accusés dans les médias et par certains politiques d'avoir « encadré » et « fomenté la révolte ».

Depuis le congrès du Forum Civique Européen et en tant que personnes, collectifs et associations actifs aux cotés des migrants, nous voulons affirmer notre solidarité entière avec tout ceux qui sont actuellement détenus et chassés de chaque coté de la frontière. Nous voulons aussi participer à rétablir quelques vérités :

Contrairement à ce qu'impliquent certains réflexes de pensée nauséabonds, les migrants sont tout à fait à même de s'organiser de manière autonome pour tenter de passer la frontière et pour énoncer leurs revendications. Ils n'en ont tout simplement pas le choix après avoir enduré les plus grands risques pour arriver jusqu'ici et échapper aux guerres, à la pauvreté, et aux dégradations environnementales entraînés par les politiques post-coloniales et marchandes. Cette semaine, la police a été débordée à la frontière par une initiative collective des migrants. Ce n'est pas la première fois à Vintimille, et c'est une petite victoire face aux renforcement des politiques racistes et sécuritaires que les migrants subissent de plein fouet.

La mise en avant et la criminalisation des « no borders », dans ce contexte, sert avant tout à invisibiliser l'initiative des migrants. En réalité, depuis un an, la multiplication des arrestations et des interdictions de territoires pour les soutiens rendent de plus en plus difficile les manifestation de solidarité.

Nous appelons néanmoins à continuer à agir en accord avec les revendications des migrants :

- contre les frontières et pour la liberté de circulation, pour la possibilté de vivre là où ils le souhaitent et de rejoindre leurs proches.

- contre les contrôles, persécutions, détentions et l'exercice du racisme d'Etat

- contre l'idéologie de la guerre, la militarisation et les politiques économiques qui les entraînent.

Nous appelons dans un premier temps à manifester ce dimanche à Vintimille à 15h

Signataires : les collectifs, associations et individus réunis à l'occasion du congrès du FCE


https://nantes.indymedia.org/articles/35351
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29769
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Luttes contre les frontières, racisme, xénophobie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité