Soutien aux sans papiers et exilé-es

...Sans Papiers, antifascisme...

Re: Soutien aux sans papiers et exilé-es

Messagede bipbip » 16 Sep 2017, 18:50

Metz

Retour sur le rassemblement pour dénoncer les conditions d’hébergements au Camp de Blida
Samedi 9 septembre, environ 150 personnes se sont réunies et ont défilé dans le centre ville de Metz pour dénoncer les conditions d’hébergement des demandeurs d’asile du Camp de l’avenue de Blida.
... https://manif-est.info/Retour-sur-le-ra ... p-308.html

Témoignage sur le camp de Blida à Metz
Le camp de Blida est situé en face de la déchetterie, à coté du campements des gens du voyage, et non loin du cimetière, le comble du cynisme...
Le camp est "géré" par ADOMA (du Latin Domus, qui signifie maison). ADOMA est une société d’économie mixte Française dont le capital est détenu par des acteurs publics (outil de l’état, SNI...) chargée de construire et gérer un grand nombre d’habitats à vocation sociale (foyer travailleur migrant, centre d’hébergement, centre d’accueil des demandeurs d’asile, aire d’accueil des gens du voyage...).
Je rappelle qu’à Metz, environ 8000 logements sont vacants...
Le camp est composé principalement de réfugiés Albanais, Kosovars, Serbes, mais aussi d’Ivoiriens et de Guinéens.
Le 03 Septembre, j’ai pu rentrer à l’intérieur du camp sans aucun problème et sans signer la feuille de présence. Ce jour là, à Metz, il y a un peu de soleil, le ciel est dégagé...
... https://manif-est.info/Temoignage-sur-l ... z-307.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21510
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Soutien aux sans papiers et exilé-es

Messagede bipbip » 16 Sep 2017, 19:30

Lyon lundi 18 septembre 2017

Appel à rassemblement pour le respect des droits des migrant-e-s

Rassemblement le 18 septembre 2017 à 19h pour demander le respect des droits de l’Homme et de la Convention de Genève en faveur des migrant-e-s. Rendez vous sur la dalle devant la Métropole, 20 rue du Lac Lyon 3ème métro tram Part Dieu.

Suite à la lettre ouverte adressée le 29 août 2017 à Messieurs M. COLLOMB Ministre de l’Intérieur, M. INGLEBERT Préfet Délégué pour l’Egalité des Chances, M. KIMELFELD Président de la Métropole, M. KEPENEKIAN Maire de la ville de Lyon, M. PHILIP Maire du 3ème arrondissement de Lyon, nous n’avons reçu aucune réponse.

Nous sommes le collectif Agir Migrants Lyon constitué de 120 citoyen-ne-s qui viennent en soutien au 150 personnes en demande d’asile qui sont localisés sur l’Esplanade Nelson Mandela à Lyon 3ème.

Ces demandeur-se-s d’asile ont été expulsé-e-s une cinquième fois en 7 mois sans solution
d’hébergement acceptable.

Ces migrant-e-s subissent de harcèlements et de violences policières que nous avons documentés :
• les personnes ont été contraintes certaines nuits de dormir assises ou debout
• des papiers et des affaires personnelles ont été jetés à la déchetterie
• des familles avec des enfants en bas âge et des femmes enceintes sont concernées

Ces migrant-e-s ont des droits !!! Il est de la responsabilité de l’Etat, de la Métropole et de la Ville de Lyon de veiller à ce que ces droits soient respectés.

Ces personnes ont faim, ont soif, ne dorment pas, ne se lavent pas correctement, n’ont pas de
toilettes suffisantes, ne peuvent pas se soigner, les enfants ne sont pas scolarisés. En tant que
citoyen-ne-s nous avons honte de voir le pays des droits de l’Homme traiter des familles avec si peu d’humanité.

Nous exigeons :
• la fin du harcèlement et des violences policières
• des hébergements pour la durée des demandes d’asile
• des réquisitions d’immeubles
• des mises à disposition de bâtiments publics
• l’ouverture de terrains
• le versement de l’ADA dans des délais acceptables (4 mois de retard enregistrés)
• l’ouverture quotidienne des restaurants sociaux aux personnes en attente de rendez-vous à la
Préfecture
• des points d’eau et d’assainissement en nombre

• des actions de scolarisation pour les enfants

Nous demandons également à ce que l’Albanie ne soit plus considérée comme un pays sûr. Les migrant-e-s présent-e-s sur ce camp craignent pour leur sécurité en retournant dans leur pays. Nous ne sommes pas dans des cas de migrations économiques.

Au nom de la Convention de Genève, nous demandons une politique d’accueil digne de ce nom.

Au vue de l’urgence de la situation, nous avons saisi le Commissaire européen des droits de
l’Homme, ainsi que le Défenseur des Droits.

Avec le soutien de 2MSG et du Collectif 69 de soutien aux réfugié-e-s et migrant-e-s, composé de : ATTAC-Rhône, CGT Vinatier, CGT-Éduc’Action Rhône, Union Départementale CGT, Union Départementale CNT, Collectif 69 Palestine, Comité d’Information pour une Syrie Libre et Démocratique, Coordination Urgence Migrants, Émancipation-69, FSU 69, LDH Rhône, MRAPLYON 1-4, MRAP LYON 3-7-8, RESF-69, Solidaires 69, Solidaires EtudiantEs, UJFP Lyon, Alternative Libertaire, Coordination des Groupes Anarchistes Lyon, EELV 69, ENSEMBLE !, L’insurgé, Lutte


https://rebellyon.info/APPEL-A-RASSEMBL ... -19H-18176
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21510
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Soutien aux sans papiers et exilé-es

Messagede Pïérô » 20 Sep 2017, 04:56

Marseille, vendredi 22 septembre 2017

Présentation du livre " Luttes contre la frontière franco-italienne à Vintimille, 2015 – 2017"

Juin 2015 : la France ferme sa frontière avec l’Italie, pour empêcher les migrants venus de l’autre côté de la Méditerranée de gagner l’Hexagone. Discussion vendredi 22 septembre de 20h à Manifesten (51, rue Thiers 13001 Marseille).

Mais ceux-ci ne se laissent pas faire. À Vintimille, un groupe de migrants menace ainsi de se jeter à l’eau et refuse de monter dans les cars de la police italienne venue les expulser. Le point de départ d’une longue lutte à la frontière franco-italienne, toujours en cours. Que raconte, en multipliant les témoignages, Luttes contre la frontière franco-italienne à Vintimille, 2015 – 2017, beau livre de Lucia Le Maquis tout juste publié chez Niet !Éditions. Ça valait bien une soirée de présentation/discussions - en présence d’au moins un des éditeurs et des auteurs/traducteurs.

http://mars-infos.org/presentation-du-livre-luttes-2580
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20048
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Soutien aux sans papiers et exilé-es

Messagede bipbip » 23 Sep 2017, 21:13

Strasbourg lundi 25 septembre 2017

Manifestation en faveur des réfugiés à Strasbourg

Des associations et collectifs aux demandeurs d’asiles, migrants et réfugiés appellent à une manifestation lundi, place Kléber à Strasbourg, pour protester contre l’évacuation à venir d’un camp derrière la gare.

Le tribunal des référés de Strasbourg a ordonné que le camp situé rue du Rempart, derrière la gare de Strasbourg, soit évacué dans un délais de deux mois. Le tribunal a répondu à une plainte de la Ville de Strasbourg, qui refuse de voir se créer un camp de tentes et d’abris de fortune à cet endroit.

Plusieurs associations et collectifs d’aide aux personnes migrantes, demandeurs d’asile ou réfugiés, organisent un rassemblement lundi à 14h30, place Kléber à Strasbourg, pour dénoncer le manque d’hébergements d’urgence.

... http://www.rue89strasbourg.com/manifest ... urg-125690
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21510
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Soutien aux sans papiers et exilé-es

Messagede bipbip » 27 Sep 2017, 12:35

Paris mercredi 27 septembre 2017

Le Réseau Education Sans Frontières appelle à un large rassemblement mercredi 27 septembre à partir de 17:30 heures, sur le Parvis de l'Hôtel de Ville, à Paris

Rassemblement "un toit, un lycée, des papiers"

Jeunes isolés étrangers : ouvrons les verrous !

Ces jeunes migrants, qui sont venus seuls, savez-vous dans quelles conditions ils vont au lycée tous les jours, ou essaient de s'y faire admettre, et avec la même ténacité que celle qui a accompagné leur parcours ? Des jeunes à la rue pendant des mois parce que les institutions (y compris l'Aide Sociale à l'Enfance- ASE) mettent toute leur énergie à contester leur minorité . Des jeunes lycéen(es) à la rue pendant des mois parce que le quota des places disponibles dans le dispositif mis en place par la Mairie de Paris, la Préfecture de Région et le Rectorat serait atteint ? Y-a-t-il aussi des quotas d'humanité ? Et qu'est-il advenu du vœu du Conseil de Paris demandant le passage de 110 à 150 places? Le terme de maltraitance vous semblerait-il exagéré ?

Et l'école ?

La même contestation de minorité entraîne pour de nombreux jeunes mineurs isolés le refus d'une place en lycée. Pour d'autres, scolarisés, la délivrance d'autorisation pour un contrat d'apprentissage, comme la loi le prévoit, comme les entreprises le demandent, tarde parfois tellement que la porte ouverte se referme, renvoyant ces jeunes à la plus totale précarité. Désespérance, gâchis... pendant qu'on nous vante l'apprentissage à tout propos ! Et ensuite, si un emploi se profile, la taxe d'embauche d'un étranger (900€) a un effet dissuasif sur les patrons. Xénophobie réglementaire !

« Des Papiers ! »

Certes, les jeunes obtiennent des rendez-vous en préfecture pour demander un titre de séjour , mais quel parcours d'obstacles !...et parfois, au bout, c'est une « Obligation de quitter le territoire français » (OQTF), ou un titre de séjour inadapté et sans autorisation de travail. Ils s'inquiètent, perdent espoir, est-ce le but ? Il faut débloquer tous ces verrous, créateurs de souffrances. Ils sont profondément injustes, destructeurs, pour ces jeunes, et pour notre société. Rien ne les justifie !

Pour le dire haut et fort, nous nous rassemblons mercredi 27 septembre place de l'Hôtel de ville à 17 h 30.

Un toit ! Un lycée ! Des papiers !

https://paris.demosphere.eu/rv/57019
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21510
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Luttes contre les frontières, racisme, xénophobie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité