Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede Lila » 23 Oct 2016, 19:27

« Chair collaboratrice » : le sexisme quotidien raconté par les femmes qui travaillent dans la politique

Le site à découvrir, c’est Chaircollaboratrice, sur lequel les femmes qui travaillent dans la politique (Assemblée Nationale, Sénat, ministères, .. etc) racontent le sexisme quotidien qu’elles affrontent. C’est effrayant. Quand on pense que ces hommes votent les lois, font la politique de notre pays, ça fait peur. Allez lire leurs témoignages, c’est presque un devoir citoyen.

http://slate.us11.list-manage.com/track ... ce7ffc25cf

L’explication de leur démarche et notamment, les spécificités de ce sexisme :
http://slate.us11.list-manage1.com/trac ... ce7ffc25cf

La suite : https://sanscompromisfeministeprogressi ... politique/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1824
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede Lila » 26 Déc 2016, 17:33

Jeuxvideo.com a encore frappé :
STOP L’IMPUNITÉ !


Les effronté-e-s sont scandalisées par la campagne de harcèlement moral et de cybersexisme que vient de subir la militante féministe Flo Marandet depuis le mois de juillet 2016, et qui a pris un tournant extrêmement violent le 18 décembre.

Cette campagne de lynchage et de calomnies, organisée par des utilisateurs du très sulfureux forum 18-25 de jeuxvideos.com, a ciblé la militante traitée de « féminazie » sous prétexte qu’elle se moquait des harcèlements sexistes de la part d’inconnus l’abordant sur Facebook, comme beaucoup d’autres femmes.

Fiers de leur campagne, les forumeurs ont même créé une page wikipédia pour exhiber leur trophée en assumant qu’il s’agissait, selon leurs termes, d’un « raid » et d’une « croisade » sous forme d’insultes et de menaces. Sur d’autres pièces du dossier, il est même fait mention de « fatwa ».

Sans vergogne, on peut lire que le forumeur Limbob offrait son RSA « contre sa tête ». La campagne aurait été coordonnée par le forumeur « OhPleaseDontBan » via un topic sur jeuxvideo.com. Nous rappelons que selon le Code pénal (Article 222-17), « La menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes dont la tentative est punissable est punie de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende lorsqu’elle est, soit réitérée, soit matérialisée par un écrit, une image ou tout autre objet. »

L’attaque a consisté, entre autres, à envoyer des dizaines de mails au rectorat (Flo Marandet étant professeure d’espagnol), au collège, aux parents d’élèves et aux élèves, en se faisant passer pour des parents inquiets de propos antisémites, racistes et de propagande LGBT qu’elle aurait tenu, ou encore qu’elle sous-noterait les élèves masculins, autant de fausses informations. Les forumeurs ont même contacté la LDJ et la LiCRA. Depuis, la LDJ a édité un court article innocentant la militante sur le fond, et la LICRA l’a incitée à porter plainte selon les informations dont on dispose.

Une autre opération menée par les forumeurs a consisté à signaler massivement les deux comptes facebook de Flo Marandet, qui ont été fermés pour plusieurs jours, sans raison. Nous interrogeons de nouveau les failles de modération du réseau social.

Les effronté-e-s se porteront partie civile dans le cadre du procès en rappelant que, selon l’article 226-10 du Code pénal, le délit de dénonciation calomnieuse est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende.

Les effronté-e-s réclament la fermeture définitive ou au moins une réelle modération au sein du forum 18-25 ans de jeuxvideo.com vu les pratiques gravissimes de ses utilisateurs et leurs conséquences réelles qui ont grandement affectée notre camarade féministe qui s’en sort pour l’instant avec 8 jours d’ITT et des anxiolytiques et somnifères prescrits suite à un état de stress intense. Même si le site a supprimé certains topics, nous pouvons en trouver d’autres, comme celui-ci, où en une bonne dizaine de pages, les forumeurs déclarent qu’ils organiseront leurs attaques en MP (messages privés).

Nous exprimons à Flo Marandet notre affectueuse solidarité !

Plus globalement, au delà des nombreux propos extrêmement misogynes qui y sont quotidiennement publiés par une communauté qui assume l’entre-soi masculin autour du mot « khey » pour se désigner (frère en arabe), beaucoup de topics rendent publiques des discussions privées échangées sur Tinder ou sms entre les forumeurs et les jeunes filles qu’ils essayent de séduire, en ne masquant ni les discussions ni les photos de ces jeunes filles, ce qui les mets potentiellement en danger. D’autres, toujours pas modérés, évoquent tranquillement des tutos pour « Violer sans se faire chopper ».

Selon nos informations, fiers des conséquences de leur campagne contre Flo Marandet, les forumeurs auraient pris une autre jeune femme pour cible. Cela doit cesser ! STOP L’IMPUNITÉ À JEUXVIDEO.COM !


https://effrontees.wordpress.com/2016/1 ... limpunite/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1824
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede Lila » 15 Jan 2017, 19:44

Top 13 des propos scandaleux sur le viol qui donnent de légères envies de meurtre

Tout naïfs et innocents que nous sommes, nous avons tendance à nous imaginer qu'au XXIe siècle tout le monde a à peu près compris que le viol c'était mal et que c'était toujours la faute de l’agresseur et non de l'agressé(e).Eh bien pas du tout. Il y a toujours, un peu partout sur notre belle planète, des gens qui ont une perception "particulière" - pour ne pas dire complètement conne - de ce type d'agressions sexuelles.

à lire : http://www.topito.com/top-propos-scanda ... se-perdent
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1824
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede Lila » 05 Fév 2017, 19:45

A Sevran, les femmes sont-elles vraiment indésirables dans les cafés ?

Posté derrière son comptoir en zinc, Amar, 59 ans, la voix éraillée et la chevelure poivre et sel, ne décolère pas. Depuis plusieurs semaines, le propriétaire du Living Stone, un bar PMU situé à Sevran (Seine-Saint-Denis), est au cœur d’une polémique. La cause ? Un reportage du journal télévisé de France 2, diffusé le 7 décembre 2016, et titré Lieux publics : quand les femmes sont indésirables.

Dans une séquence, tournée en caméra cachée, deux militantes de la Brigade des mères, Nadia Remadna et Aziza Sayah, pénètrent dans le bar d’Amar. Face à elles, une clientèle 100 % masculine, et visiblement peu accueillante. Une conversation s’engage, un homme leur enjoint de « patienter dehors », puis, un autre finit par lancer :
« Dans ce café, y a pas de mixité. (…) C’est comme au bled. »

à lire : http://mobile.lemonde.fr/societe/articl ... ook.com%2F
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1824
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede Lila » 12 Fév 2017, 20:38

Nicolas Canteloup plaisante sur un viol avec des blagues homophobes sur Europe 1

“Amis gays, pas la peine de chercher un 2 pièces sur Aulnay, la police ne recommencera plus“. Voilà le genre de propos, à la fois homophobes et qui ironisent sur le viol subi par Théo à Aulnay-sous-bois, qu’ont pu entendre les auditeurs d’Europe 1 mercredi matin. Les journalistes et chroniqueurs autour de la table semblent médusés par la teneur de la “blague” de Nicolas Canteloup. Puis il enchaine, imitant toujours François Hollande: “Si Théo se découvre des sentiments pour le policier qui lui a introduit la matraque, ils pourront grâce à moi s’épouser en toute légalité“. Finalement personne sur l’antenne ne condamnera les propos tenus par ‘l’humoriste”…

à voir : http://www.lesinrocks.com/inrocks.tv/ni ... -europe-1/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1824
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede Lila » 06 Mar 2017, 00:01

Lundi 6 mars

Prix Macho

12h, La boutique des arts ménagés - "Causette"
121 rue de Charonne, 75011 Paris

Image

https://www.facebook.com/events/1913886675601306/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1824
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede Lila » 02 Avr 2017, 20:26

Propos anti-avortement: chasse aux sorcières dans l’auditoire de Stéphane Mercier

Messages agressifs, délation : l’ambiance est délétère au sein de l’auditoire de Stéphane Mercier. Une centaine d’étudiants milite pour le retour du professeur.

C ’était notre tout premier cours d’introduction à la philosophie. Il a commencé en se présentant : «Bonjour, je m’appelle Stéphane Mercier. Aujourd’hui, nous allons parler d’avortement et je vais vous expliquer pourquoi c’est mauvais, dans tous les cas. En gros, voilà ce qu’il a dit pour ouvrir son cours. Mais depuis quand un cours d’introduction à la philo commence-t-il comme ça ? » Au sein de ce vaste auditoire de 350 étudiants de première année en sciences politiques, socioanthropologie et sciences humaines, Laura (prénom d’emprunt) se demande où elle a atterri lorsque le professeur Stéphane Mercier débute son plaidoyer anti-avortement. « Dans son introduction, poursuit Romain, un ami de Laura, il nous a expliqué que si nous étions pour l’avortement, c’est parce que nous étions formatés par tous les discours dominants et que nous n’avions donc pas notre propre avis. Selon lui, nous n’entendons jamais le point de vue inverse. Personnellement, j’entends assez le discours du FN toutes les semaines, merci ! »

la suite : http://plus.lesoir.be/88160/article/201 ... ne-mercier
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1824
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede bipbip » 20 Mai 2017, 16:48

Un groupe aux propos sexistes et racistes qui tourne dans nos lieux : Bonheurs Inutiles.

Salut,

Une découverte musicale gerbante aujourd’hui. Un groupe de chanson française pseudo punk qui tourne visiblement partout en France, en Suisse, en Belgique,... dans les bars, la rue, mais aussi et surtout dans nos endroits militants.

Ça s’appelle Bonheurs Inutiles. Outre le fait que ça n’a aucun intérêt musical, ces deux gars blancs cis hétéro ont des propos ultra misogynes et racistes et disent ainsi dénoncer la société...

« La première fois c’était pas du tout génial la 2eme fois ça faisait très mal la 3eme fois j’ai pleuré la 4ème j’ai gerbé Ca ne s’oublie pas, sa première tournante »

Ben ouais les gars, ça c’est du texte militant ! Dénonçons tous.tes le viol en nous foutant de la gueule des personnes qui le subissent, ça c’est subversif ! Des barres de rire quand on a découvert leur chanson Cocorinne qui raconte l’histoire d’une meuf qui se fait tabasser par son mec et qui finit par en crever. Là où on les a trouvé encore plus fort c’est quand ils gueulent « Elle était nue sous sa burka, la salope, la salope ! Mets ta burka et ferme ta gueule !! ». Ah ouais là on s’est dit que ces gars là ils ont compris un truc sur la société et c’était vraiment nécessaire de stigmatiser un peu plus des personnes qui, c’est vrai, ne le sont pas assez...

« J’aime les petites asiat’ avec leur visage plein d’allegresse J’aime aussi les grandes black avec leur gigantesque fesses Moi toutes les femmes je les respecte Et les seules qui verront pas ma kekettes c’est les fliquettes Ce que t’appelle une grosse salope Moi j’appelle ça une meuf de rêve »

L’humour des dominants ça vend du rêve. En tous cas c’est surement plus facile quand tu n’as jamais été confronté au viol, au sexisme, aux violences conjugales, au racisme ou à l’islamophobie, de déconner avec ça sans imaginer une seconde à quel point ça peut être violent pour certain.es.

Voilà comment ils se décrivent eux même : « Bonheurs Inutiles c’est comme un molotov avec des clous lancé à la gueule d’un putain de CRS, mais en mettant des gants en daim et en disant pardon avant. ». HAHAHAHA ! Mais vous avez le même humour que ces fachos de flics ! Vous pouvez simplement arrêter de chanter, fermer vos gueules sera aussi bien.

Parlons maintenant des salles et lieux qui les programment. En les laissant jouer vous permettez ainsi que cette parole circule librement, et colporte la même violence que celle de l’état et des flics soutenue par l’ensemble de la société patriarcacapitaliste contre laquelle nous sommes "sensé" lutter. Il est grand temps que chancun.e prenne ses responsabilités et se positionne. Laissons nous le racisme et le sexisme à nos portes où l’invitons nous à notre table ?

Voici la liste des endroits où ils ont et vont jouer, visiblement ça concerne beaucoup de monde, dont les ZAD et centres culturels ou sociaux anarchistes : http://www.darksite.ch/bonheursinut...

Note : La photo qui accompagne l’article est le visuel de leur album...

Image


https://grenoble.indymedia.org/2017-05- ... existes-et
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 24201
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede Lila » 28 Mai 2017, 20:19

A Cannes ou ailleurs, pourquoi les femmes sont-elles réduites à leur tenue ?

Dès qu'elles posent un talon sur le tapis rouge, les actrices sont décrites de la tête aux pieds. Des présentations sexistes et stéréotypées qu'on épargne à leurs homologues masculins.

«Lætitia Casta frôle l’accident de culotte», raille Closer ; «Uma Thurman, Emily Ratajkowski, Susan Sarandon… Les décolletés s’imposent sur le tapis rouge», susurre Madame Figaro ; «Monica Bellucci, maîtresse dominatrice de la cérémonie d’ouverture», titre LCI.fr… Soupir. A quarante-huit heures de la clôture du 70e Festival de Cannes, la réduction de la femme à son physique, sa tenue ou sa coiffure reste donc d’actualité. Alors même que le dispositif est en soi coercitif : depuis sa création en 1946, le raout cannois est régi par un protocole vestimentaire strict, toujours en vigueur. Pour gravir les marches, il est indiqué sur le site officiel que «le port du smoking ou d’une tenue de soirée est exigé», injonction à laquelle s’ajoute une autre précision : «A vos smokings et robes de soirées !» Les règles du dress code féminin restent ainsi assez floues et facilitent le moindre faux pas. Des écarts dont les médias se délectent et ne perdent pas une miette.

la suite : http://next.liberation.fr/culture-next/ ... ue_1571711
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1824
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede bipbip » 03 Juin 2017, 10:27

Justice patriarcale

Menacée de mort par son mari, pour le juge « elle se soustrait au devoir conjugal »

A Nanterre, au cours d'une audience pour « violences conjugales », le juge a reproché à la victime, - qui avait fait le choix de dormir dans une autre chambre que celle de son mari pour échapper à ses violentes menaces – de ne pas accomplir son devoir conjugal.

Ce mercredi, au tribunal de grande instance (TGI) de Nanterre, un magistrat a fait la criante démonstration du sexisme qui régit la justice. Présidant les comparutions immédiates, il devait légiférer sur une sordide affaire de violences conjugales.

Une femme a porté plainte contre son mari – Hocine, 48 ans – pour « violences physiques et psychologiques depuis dix ans ». Preuve à l’appui (elle l’avait enregistré avec son portable pour appuyer sa plainte), l’avocate et la victime expliquent que cela fait des années que Hocine hurle sur sa femme, la menace de mort : « Je vais t’asperger d’essence », « Tu rentreras en Tunisie entre quatre planches » ou encore « Je vais te graver un H au couteau sur la peau »… Pour échapper à cette violence, la femme a décidé de faire chambre à part depuis un an.

Des faits accablants, qui malheureusement sont le quotidien de milliers de femmes – en France, une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son compagnon ou ex-compagnon – et que Hocine, au vu des preuves accumulées, n’a pas pu nier. Il a seulement rétorqué que sa femme ne voulait plus avoir de relations sexuelles avec lui. Mais le juge, à mille lieues de se soucier du sort de la victime, a déclaré en conclusion aux déclarations de Hocine, cette phrase incroyable :

Ah effectivement Madame, si vous vous soustrayez à votre devoir conjugal, on peut comprendre...

L’avocate de la victime, Me Migueline Rosset, lui demande de répétée, choquée. Et le magistrat, de réitérer par trois fois ses propos, en ajoutant même « qu’il avait été juge aux affaires familiales, et qu’il connaissait donc bien la question ».

Me Rosset a par la suite envoyé un courrier au président du TGI de Nanterre, rappelant avec raison que sa « cliente, comme toutes les femmes victimes de violences conjugales, n’avait jamais osé jusque-là déposer plainte contre son mari violent, précisément parce qu’elle se sentait coupable. Et lorsqu’elle a enfin trouvé le courage de le faire, l’institution judiciaire, dans sa robe noire, lui a tenu ce discours culpabilisant. Elle était démolie en sortant de l’audience. »

... http://www.revolutionpermanente.fr/Mena ... r-conjugal
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 24201
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede Lila » 02 Juil 2017, 16:17

Sexisme : quand y'en a plus y'en a encore ?

« Charge mentale », « manspreading », « manterrupting », « mansplaining »… Comment l’apparition de ces notions témoigne d’un renouvellement de l’appréciation du sexisme ?

Il faut avoir pratiqué les transports en commun pour en avoir fait l’expérience : tout corps masculin plongé dans une rame de métro a tendance à écarter les jambes lorsqu’il se retrouve en position assise. Y compris aux heures de pointe.
Un comportement qui porte désormais un nom : le "manspreading", autrement dit l’étalement masculin, également appelé "syndrome des couilles de cristal" par certaines associations féministes.

Le "manspreading", c’est le dernier en date des termes aujourd’hui utilisés pour qualifier des comportements qui relèvent du sexisme ordinaire. D’autres l’ont précédé : le "manterrupting", cette manie qu’ont les garçons de couper la parole aux filles ; le "mansplaining", lorsque les mêmes s’évertuent à leur expliquer ce qu’elles savent déjà. Et pour les amoureux de la francophonie, la "charge mentale", qui consiste à faire peser sur les femmes l’organisation de la vie du ménage.

La rapidité avec laquelle ces notions se sont répandues est impressionnante. Elle témoigne d’une utilisation particulièrement efficace des réseaux sociaux par les nombreux collectifs et associations féministes. Mais leur multiplication ne finit-elle pas par amoindrir la force du message ? D’autant qu’on peut s’interroger sur la pertinence du caractère essentiellement sexiste de certains comportements.

"Sexisme : quand y en a plus, y en a encore ?"

Emission France culture à écouter : https://www.franceculture.fr/emissions/ ... yen-encore
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1824
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede Lila » 16 Juil 2017, 19:56

Uber, Facebook, Apple... Comment la culture du sexisme gangrène la Silicon Valley

Gestes déplacés, messages équivoques, pressions: de plus en plus de femmes de la "tech" dénoncent ce qu'elles appellent la "culture sexiste et de harcèlement" de la Silicon Valley, largement dominée par les hommes, et les scandales et démissions se multiplient, comme celle du patron d'Uber.

à lire : https://www.challenges.fr/high-tech/ube ... ley_486046
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1824
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede Lila » 05 Aoû 2017, 20:16

"Sa tenue était peut-être un poil trop ample" : Christophe Castaner accusé de sexisme après une remarque sur Rihanna

POLÉMIQUE - Dans une interview accordée à Konbini, Christophe Castaner revient sur la visite de Rihanna à l'Elysée et déclare qu'il "aurait été un peu déçu" de rencontrer la chanteuse car "sa tenue était peut-être un poil trop ample". Sur Twitter, de nombreux internautes ont pointé du doigt le sexisme de sa remarque.

à lire : http://www.lci.fr/politique/christophe- ... 60342.html
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1824
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede Lila » 20 Aoû 2017, 19:12

Oise : à Salency, ils veulent remettre la «pureté des filles» à l’honneur

Cette tradition qui honore « la vertu » des jeunes femmes pourrait revenir en 2019, après avoir disparu en 1987. Trente ans plus tard, ses critères de désignation font débat.

La fête de la Rosière va-t-elle bientôt revoir le jour dans la petite commune de Salency, près de Noyon ? C’est en tout cas le souhait de la cinquantaine de membres de la Confrérie de Saint-Médard, qui honore la mémoire de l’illustre évêque de Noyon, né dans le village de 900 habitants en 456. Selon eux, cette tradition abandonnée en 1987 pourrait faire son retour, au mieux, à l’été 2019.

à lire : http://www.leparisien.fr/salency-60400/ ... 190988.php
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1824
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Haine sexiste : inventaire contre la banalisation

Messagede Pïérô » 10 Sep 2017, 00:55

Guizmo : la tête d’affiche du festival Imag’IN chante les violences sexuelles

Le festival tourangeau Imag’IN a invité parmi ses têtes d’affiches le rappeur Guizmo, dont les textes banalisent les violences sexuelles et l’utilisation de la femme comme objet du plaisir masculin.

Le festival Imag’IN, organisé dans le quartier du Sanitas les 8 et 9 septembre 2017, est présenté dans la presse locale comme un festival brandissant des valeurs comme la diversité, le vivre-ensemble et la solidarité [1]. On ne peut que regretter de constater que cette année, l’une des têtes d’affiches invitées soit Guizmo, un rappeur dont les textes banalisent les violences sexuelles et l’utilisation de la femme comme objet du plaisir masculin. A ce titre, sa chanson T’es juste ma pote, sortie en 2012, est édifiante.

« Moi j’suis posé avec l’équipe on a la dalle tu sais
On débarque dans ta ruche et de la chatte tu saignes
Tu remarques le sex-appeal, tu remarque mon Vis-lé tu sais que ça brille
Et de la journée tu seras ma 8ème pétasse
J’t’emmènerai au 7ème ciel, au 18ème étage
Si t’es charmante et que t’es une vraie beauté
T’auras le droit à mon bre-chi dans ton gros GN
Ne sois pas vex’ si tu n’es pas la seule
T’auras le maximum si tu n’a pas le seum
Laisse moi le temps de m’occuper de tes copines
On m’a dit que Charlotte et Lucie c’était des coquines
Et si t’as des seins de ouf et des jambes de femme
Je visiterai ta fouf et je serai un gentleman
Ramène tes copines j’te présenterai mon clan
Vous ouvrirez la bouche et dégusterez mon gland

« Ouais ouais j’allume ma clope
Ouais on fait du sexe mais t’es juste ma pote
T’inquiète avec moi t’en auras pour ton grade
Avec Guizmo t’oublieras même ton gars
J’ai la dalle j’serai aussi violent qu’au Pride
Après mon passage faudra changer les draps
Attention réveille pas tes parents
De ton plaisir je me porte garant »

T’es juste ma pote - Guizmo 2012

Le texte est également ponctué de sorties comme « Sale putain de sale pute » ou « Sale putain de catin ». Voilà ce qui se passe quand la culture et l’art sont célébrés sans aucun regard critique sur les discours tenus et leurs sens politiques. Le choix de la programmation de Guizmo est affligeant de la part d’une association qui prétend « [mener] de front plusieurs activités qui ont pour but de soutenir la culture urbaine et le vivre ensemble dans la diversité » [2].

On n’a pas compris comment les organisateurs-trices du festival en sont arrivé-e-s là. On n’a pas vu quelle était cette logique de « partage, d’échange et de convivialité » pourtant défendue dans l’éditorial 2017 du festival... [3]. De notre côté on défendrait plutôt l’idée qu’à Tours, au Sanitas comme partout ailleurs en France on devrait boycotter ce genre d’« artistes » pour participer à défendre l’égalité femmes-hommes.

Des hommes et des femmes en colère


Notes

[1] Voir Festival : Imag’In all the people http://www.tmvtours.fr/2017/09/06/festi ... eople.html sur le site du magazine TMV Tours, 6 septembre 2017.

[2] Voir la page d’accueil du site internet de Prod’Cité : http://www.prod-cite.fr/

[3] Voir l’éditorial signé de Pépiang Toufdy au nom de toute l’équipe du festival Imag’IN http://www.prod-cite.fr/le-festival/programme/

http://larotative.info/guizmo-la-tete-d ... -2395.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20677
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Féminisme et LGBTI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité