Marche Mondiale des Femmes, réseau international

Marche Mondiale des Femmes, réseau international

Messagede Pïérô » 17 Fév 2010, 12:20

Lancement de la 3ème Marche Mondiale des Femmes

Marche mondiale des femmes Troisième action internationale

Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous serons en marche !



COMMUNIQUE INTERNATIONAL

En 2010, une fois de plus, nous, les militantes de la Marche Mondiale des Femmes sur les cinq continents, nous serons en marche. Nous marcherons pour afficher notre persévérance et notre force en tant que collectif de femmes organisé rassemblant des expériences, des cultures politiques et des origines ethniques diverses, tout en ayant une identité et un objectif commun : surmonter l’ordre actuel injuste qui entraine la violence et la pauvreté et construire un monde basé sur la paix, la justice, l’égalité, la liberté et la solidarité.

* Nous marcherons, en solidarité avec les femmes qui n’ont pas la liberté de le faire, à cause de la guerre ou des conflits armés ; de la division sexuelle du travail qui maintient les femmes prisonnières chez elles ; du système capitaliste et patriarcal dans lequel la sphère publique - les rues, les locaux de travail et d’enseignement, les lieux de loisirs - est réservée aux hommes ; du manque de temps du fait que les femmes sont obligées de jongler avec toutes ces tâches, souvent à elles seules dévolues, et qui assurent la vie et la continuité de vie

* Nous marcherons pour réclamer nos droits. Nous marcherons pour résister à ceux qui veulent supprimer les droits déjà conquis au cours de nos luttes, contre l’offensive des fondamentalistes religieux et des secteurs conservateurs de la société et de l’Etat. Nous serons en marche pour le monde que nous désirons : un monde dans lequel l’autonomie, l’autodétermination et la solidarité soient les piliers de l’organisation de nos sociétés.

* Nous marcherons dans la lutte contre la marchandisation de nos vies, de notre sexualité et et de nos corps. Nous ne sommes pas des objets à acheter ou à vendre ! Nous nous refusons à être traitées comme des morceaux de viande par le trafic, les industries pornographique et publicitaires ! Nous n’acceptons pas la violence, à la maison, dans la rue ou dans nos lieux de travail ! Nous serons en marche jusqu’à ce que toutes les femmes puissent vivre sans subir des actes ou des menaces de violences.

* Nous marcherons pour dénoncer le système capitaliste, sexiste, _raciste et homophobe, qui exploite le travail quotidien reproductif et productif des femmes, tout en concentrant les richesses dans les mains de quelques-uns. Nous demandons que le principe de salaire égal à travail égal soit reconnu ; nous demandons un salaire minimum juste, la réorganisation et la distribution des tâches qui assurent la vie et la continuité de la vie et la sécurité sociale, sans aucun type de discrimination. Nous serons en marche jusqu’à ce que toutes les femmes aient leur autonomie économique.

* Nous marcherons pour la fin immédiate des conflits armés et de l’utilisation du corps des femmes comme butin de guerre. Nous marcherons pour dénoncer les intérêts économiques qui se dissimulent derrière les conflits - le contrôle des ressources naturelles et des peuples, les bénéfices de l’industrie d’armement. Nous serons en marche jusqu’à ce que les femmes soient reconnues et valorisées en tant que protagonistes des processus de paix, de reconstruction et de maintien de la paix dans leur propre pays.

* Nous marcherons pour lutter contre la privatisation des ressources naturelles et des services publics. Nous marcherons pour la souveraineté alimentaire et énergétique, contre la destruction et le contrôle de nos territoires, et contre les fausses solutions apportées au changement climatique. Nous serons en marche jusqu’à ce que notre droit à la santé, à l’éducation, à l’eau potable, à l’assainissement, à la terre, au logement et à l’autonomie en terme de semences traditionnelles aient été obtenu.

Joignez-vous à notre action !

La 3ème Action de la Marche Mondiale des Femmes (MMF) sera axée sur deux moments principaux : :

Du 8 au 18 mars, des marches et des mobilisations nationales diverses, de toutes formes, couleurs et rythmes se dérouleront simultanément. Ceci célèbrera aussi le centenaire de la déclaration de la Journée Internationale des femmes, instaurée par les déléguées de la 2ème Conférence International des femmes socialistes qui a eu lieu à Copenhague en 1910.

Du 7 au 17 octobre, des marches et diverses actions auront lieu simultanément à une mobilisation internationale dans le Sud Kivu en République Démocratique du Congo (RDC) afin de renforcer le protagonisme des femmes dans la résolution des conflits.

Des actions et activités seront réalisées entre temps au niveau régional, dans plusieurs pays :
Amériques : du 21 au 23 août en Colombie
Asie et Océanie : du 12 au 14 mai aux Philippines
Europe : le 30 juin en Turquie

L’action internationale est ouverte à tous les groupes de femmes et aux femmes qui veulent se joindre à nous pour lutter en faveur de la construction de ce monde que nous souhaitons, un monde basé sur les alternatives des femmes. Venez et marchez avec nous !


--------------------------------------------------------------------------------

En France

Le 8 mars, lancement de la Marche avec partout des mobilisations unitaires pour défendre les acquis et les droits des femmes.

Le 12 juin, manifestation nationale à Paris à 16h sur la base des revendications discutées dans des groupes de réflexions et des réunions unitaires depuis plusieurs mois, suivi d’une fête et d’un banquet féministe solidaire.

Les 12 et 13 juin, Forum pour les Droits des Femmes à Montreuil. De 10h à 15h le samedi ; de 10h à 15h le dimanche.

Pour vous inscrire, participez financièrement, participer aux groupes de travail par thème, lire les compte-rendus de réunions, connaitre la mobilisation dans les régions... faire le site : http://www.mmf-france.fr ou marchfem@rezisti.org

A bientot

— Marche Mondiale des Femmes, 25/27 rue des Envierges, 75020 Paris
Tel 01 44 62 12 04, 06 80 63 95 25


Marche mondiale des femmes : http://www.marchemondialedesfemmes.org/index_html/fr
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: 8 mars et Lancement de la 3ème Marche Mondiale des Femmes

Messagede Pïérô » 20 Mar 2010, 15:49

Marche, international, Brésil :

Brésil : marche de 10 jours arrive à son point final

Événement public est tenu à São Paulo le 18 mars pour réceptioner les 2000 femmes qui ont marché plus de 100 kilomètres pendant 10 jours de Campinas à Sao Paulo. La marche a renforcé la lutte féministe en cours dans le pays et contribue à l'intégration de divers mouvements sociaux.

Ce jeudi, le 18 mars, près de 2.000 militants de la Mars mondiale des femmes sont arrivés à Sao Paulo, après avoir marché pendant 10 jours à partir de Campinas, où l'action au Brésil a commencé le 8 mars, jusq’à son dernier arrêt, le stade Pacaembu, à Sao Paulo. Au total, environ 3000 femmes de 27 états du Brésil ont pris part à l'action 2010.

Les femmes ont marché 116 kilomètres, y compris les entrées des villes de Valinhos, Vinhedo, Louveira, Jundiaí, Várzea Paulista, Cajamar et Osasco, plus les districts Jordanésia et Perus. Pendant 10 jours, sa routine quotidienne était réveiller à 4 heures du matin et marcher entre le 6 jusqu'au 10 ou 11 du matin. Dans l'après-midi, après le déjeuner et le repos, elles ont participé chaque jour à diverses activités (débats, des séances plénières, témoignages, activités culturelles) autour des quatre champs d'action: bien commun et services publics, paix et la démilitarisation, autonomie économique des femmes et violence envers les femmes.


Pour plus d'information, allez au site web du Brésil :
http://www.sof.org.br/acao2010
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: 8 mars et Lancement de la 3ème Marche Mondiale des Femme

Messagede Pïérô » 30 Mai 2010, 12:17

Manifestation le samedi 12 juin à 16h, Fête et banquet féministeà 18h, forum le samedi et le dimanche.
Des départs en bus s'organisent de province, pensez à mettre les infos ici à la suite.
Dans le cadre de la manif il y aura un cortège libertaire unitaire.

Femmes en marche ! Femmes en luttes !

Quand les femmes bougent, le monde bouge !


Manifestation nationale le 12 juin 2010 à 16h
Place de la République à Paris



A 18h - Fête et banquet féministe, Place de Stalingrad à Paris



Jusqu’à quand ?

Les salaires des femmes sont inférieurs en moyenne de 24 % à ceux des hommes ; leurs retraites sont en moyenne inférieures de 600 euros par mois ; Les femmes représentent 80 % des travailleur-ses pauvres ; 85 % des emplois à temps partiels sont occupés par des femmes ; Les tâches ménagères sont encore assumées à 70 % par les femmes ; En France, une femme meurt tous les deux jours et demi sous les coups de son conjoint ; Une femme est violée toutes les 10 mn ; 48 000 le sont tous les ans (chiffres officiels 2002) ; des milliers de femmes sont victimes de la prostitution ; Seulement 18 % de femmes à l’Assemblée nationale…

Nous marchons pour : nous sentir en sécurité, à la maison et dans l’espace public

• éliminer toute forme de violences sexuelles et physiques envers les femmes

• obtenir une loi-cadre contre les violences qui mette l’accent sur la prévention et l’éducation

• supprimer les clichés contraignants et/ou dégradants, les diktats de la mode et de la publicité, la marchandisation des corps

• donner aux personnes prostituées toutes les chances pour une autre vie

• supprimer le délit de raccolage passif

• protèger les personnes victimes de la traite

• pouvoir avorter librement, dans les délais et dans les meilleures conditions possibles

• refuser la f e r m e t u r e des centres d’IVG et des maternités

• disposer d’un s e r v i c e public de la petite enfance de qualité et à des tarifs adaptés

• répartir les tâches ménagères de façon égale

• choisir librement notre sexualité et nos partenaires

• éliminer la lesbophobie

• Lutter contre la pauvreté en bénéficiant de l’autonomie financière à tout âge et d’assurances sociales fortes

• avoir un salaire digne pour un emploi durable, et un salaire égal pour un travail de valeur égale

• avoir une retraite décente sans travailler plus longtemps

• régulariser les travailleuses sans-papiers et garantir des droits égaux pour les femmes migrantes

• faire respecter la laïcité et la séparation des églises et de l’Etat

• combattre la montée des intégrismes religieux

• dénoncer les féminicides

• nous solidariser avec les femmes des pays en conflits victimes de viols massifs utilisés comme armes de guerre

• lutter contre l ’ impunité des attaquants et des commanditaires

• démilitariser la société

• agir pour une convention d’élimination des armes nucléaires

• promouvoir de nouvelles énergies respectueuses de l’environnement

• exiger un commerce mondial qui respecte les droits humains et contribue à diminuer la pauvreté dans le monde

• changer une société qui considère encore les femmes comme inférieures aux hommes

• Dire Non au patriarcat !


.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . Image

.

Forum « Femmes en marche, Femmes en luttes ! »

Les 12 et 13 juin 2010 à la Salle des fêtes de la Mairie de Montreuil (93) M° Mairie de Montreuil

En France, comme ailleurs dans le monde, la Marche Mondiale des Femmes organise, entre le 8 mars et le 17 octobre 2010, sa 3ème action internationale. Elle se base cette année sur quatre champs d'action : Violences faites aux femmes,

Biens communs et services publics, Travail et autonomie économique des femmes, Paix et démilitarisation.

Le Forum national est l'occasion d'apprendre, de débattre, d'affiner nos revendications, ensemble, femmes et hommes, associations et organisations présentes


Samedi 12 juin :

9h30 - 10h Ouverture

10h - 12h Biens communs - Biens publics : Introduction de Claudine Blasco ; Intervention de Josie Riffaud de Via Campesinas ; des interventions de femmes en lutte pour le service public : CIVG, crèches, maternité, personnes âgées (maisons de retraites…)…
- Jeu de questions/réponses
- Débat et interventions de la salle

13h - 15h Travail - Autonomie économique des Femmes : Introduction de Rachel Silvera ; Interventions sur les thèmes : travailleuses sans-papier en grève ; retraite des femmes, travail et handicap, luttes dans les grandes surfaces…
Débat et interventions de la salle

15h Départ en manifestation jusqu'au métro Croix de Chavaux, vers République


Dimanche 13 juin :

9h30 - 11h45 Violences faites aux femmes : Introduction de Ernestine Ronai (à confirmer) ; Interventions des associations sur le viol, les violences conjugales, la lesbophobie, l'excision, les mariages forcés, la loi sur les violences, les intégrismes religieux…
Débat et interventions de la salle

11h45 - 12h Le rassemblement européen à Istanbul - Turquie le 30 juin

13h - 13h30 Le rassemblement mondial à Bukavu - Congo du 11 au 17 octobre


13h30 - 15h Paix et démilitarisation : Intervention de Marguerite Rollinde sur la situation des femmes dans les pays en guerre ; intervention de Arielle Denis, présidente du Mouvement de la Paix Interventions d'associations des diasporas (Iran, Palestine, Afghanistan, Congo, …)
Débat et interventions de la salle

15h - 16h30 « Moment jeunes » : Féministes de tous âges : quels vécus ? quelles luttes ? Rencontre et discussion entre générations

16h30 - 17h Clôture Avec des animations, des expositions, la restauration sur place, des chansons, des vidéos…
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: 8 mars et Lancement de la 3ème Marche Mondiale des Femme

Messagede Pïérô » 12 Juin 2010, 11:04

programme complet des deux journées sur le site de La Marche Mondiale-France, dans le courier n°161 de la marche : http://www.mmf-france.fr/documents/Cour ... PECIAL.pdf
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: 8 mars et Lancement de la 3ème Marche Mondiale des Femme

Messagede Pïérô » 13 Juin 2010, 09:59

C'était pas la foule. Tant de signataires, et de "gros" signataires pour si peu de monde au final. PS, PC n'ont pas daigné se mobiliser. Quelques militantes de cette gauche venues surtout de province dans les quelques bus et départs collectifs seulement, ce qui était le cas dans le bus de Tours. Petit cortège de la CGT et de Solidaires, un peu de FSU, une apparition honorable du NPA et des alternatifs, et un cortège libertaire non ridicule. Cà questionne en tout cas sur l'avenir de la lutte féministe et anti patriarcale et de l'intérêt porté à ces questions qui pourtant méritent bien d'avantage que la faible mobilisation qu'il y a eu.
Par contre, et parce qu'il ne faut pas oublier que la Marche se situe dans un cadre international, j'ai trouvé plutôt remarquable qu'il y avait autre chose que du "petit blanc", la lutte des sans papiers a trouvé là aussi toute sa place.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Camp européen jeunes Féministes Marche Mondiale Femmes

Messagede Pïérô » 02 Juil 2011, 01:10

Camp européen des Jeunes Féministes de la Marche Mondiale des Femmes.

Camp féministe du 9 au 17 juillet, à Terre Blanque, près de Toulouse.
Manifestation de femmes le 15 juillet.


communiqué de la Marche Mondiale des Femmes contre les Violences et la Pauvreté

Camp européen des Jeunes Féministes de la Marche Mondiale des Femmes.

Camp féministe du 9 au 17 juillet, à Terre Blanque, près de Toulouse.
Manifestation de femmes le 15 juillet.


On va le faire !

Dans un contexte européen et mondial toujours plus hostile aux femmes, nous, jeunes de la Marche Mondiale des Femmes d’Europe, avons décidé d’organiser un camp féministe du 9 au 17 juillet, à Terre Blanque, près de Toulouse.

Nous voulons ouvrir un espace pour nous rencontrer, pour échanger entre jeunes femmes et pour construire des stratégies de luttes contre le système patriarcal, capitaliste et raciste qui nous opprime partout dans le monde.

• Parce que nous en avons assez de la violence systémique et quotidienne envers les femmes ;

• Parce que nous dénonçons et refusons la militarisation de la planète, la privatisation des biens communs et des services publics, la criminalisation de la migration et la répression de la contestation sociale ;

• Parce que nous aspirons à construire un mouvement féministe pluriel et solidaire, hors des logiques sexistes, néolibérales, racistes, coloniales et hétéronormées.

De l’Arménie au Portugal, nous, jeunes femmes de la MMF, venons à Toulouse pour construire ce mouvement. Nous prendrons la rue pour exiger liberté et justice pour toutes les femmes. A toutes celles qui ont en assez de ce système nous lançons cet appel :


Marchons ensemble dans Toulouse le 15 juillet !

A toutes les personnes qui ont envie de découvrir et échanger sur les fruits de cette semaine de travail et de ré- flexion : Nous ouvrons les portes de notre campement le samedi 16 juillet pour débattre avec vous de la construction d’un mouvement féministe

15 juillet
MANIFESTATION de femmes -14h - place Arnaud Bernard, Toulouse

16 juillet
DEBAT « Le féminisme ? Ou plutôt les féminismes ?
15h00 - Terre Blanque

Suivi d’une super soirée concert avec les VAN VAN et O.P.A. (Rock punk) (Chanson alternative)



L’adresse du groupe Jeunes MMF (Marche Mondiale des Femmes) mmfjeunes@gmail.com

Terre Blanque se situe à 20 km de Toulouse :
Direction Tarbes ; Sortie Saint Lys ; ; Sur la D12 entre Seysses et Saint-Lys Saint-Lys Toulouse Seysses


Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Camp européen jeunes Féministes Marche Mondiale Femmes

Messagede MélusineCiredutemps » 17 Juil 2011, 23:02

Salut,
A ce propos, nous (le Collectif Libertaire Anti-Sexiste) avons reçu un message inquiétant à propos du groupe O.P.A., programmé pour le concert du 16 juillet dans ce cadre. Le voici :

" Bonjour,
Je me permets de vous écrire en ce qui concerne le groupe de musique O.P.A, invité le 16 Juillet à la soirée concert du camp féministe. Il est très inquiétant d'inviter O.P.A à nos luttes, au vu de la propagande politique très douteuse de ce groupe sur son myspace
http://www.myspace.com/orchestrepoetique.
Je m'explique : En déroulant le blog d'O.P.A jusqu'à la rubrique « sites d'informations alternatives » , on tombe sur une liste de liens , dont beaucoup trop mènent directement vers des sites d’extrême-droite et/ou conspirationnistes antisémites voire négationnistes:
1. Bellaciao.org qui publie régulièrement des auteurs d’extrême-droite;
2. Lesinsoumis.org portail "classique" vers des sites conspirationnistes et vers le réseau voltaire de meyssan (fasciste d'extrême-droite conspirationniste);
3. Reopen911 qui propage des théories conspirationnistes et qui liste en liens le grand soir (site alter-nationaliste antisémite), mondialisation.ca (qui publie des auteurs d'extrême droite conspis antisémites proches des négationnistes comme meyssan, cattori et Atzmon), et encore le réseau voltaire, we want change (conspirationnistes soraliens) ...etc etc;
4. sytinet site conspirationniste "classique" qui, entre autre, liste encore et toujours le réseau voltaire, tout sauf sarkosy (attention site homologué négationniste par le mrap en 2009), etc etc et de la poudre aux yeux immonde;
Cette liste n'étant pas exhaustive, désirez-vous que je vous envoie une analyse plus détaillée des liens nauséabonds qui apparaissent sur le myspace d'O.P.A ?
De plus, je me permets de vous demander de ne pas laisser O.P.A s'exprimer dans le cadre du camp féministe !
Extrême-droite et/ou conspirationnistes antisémites hors de toutes les luttes !
Merci,
solidairement.
PS : j'envoie le même mail au groupe Jeunes MMF"

Nous ne savons pas du tout ce qui s'est passé le 16 juillet. Est-ce que les organisatrices du camp ont reçu ce mail à temps ? Est-ce qu'elles en ont tenu compte ?
Peut-être que certain-e d'entre vous sont au courant ? Si oui, merci de nous faire suivre l'info.
A+
MélusineCiredutemps
 

Re: Camp européen jeunes Féministes Marche Mondiale Femmes

Messagede chaperon rouge » 24 Juil 2011, 17:45

Je ne connais pas O.P.A. mais de lire que mondialisation.ca et bella ciao sont des sites d'extreme droite ou négationniste, il y a de l'abus à mon avis, c'est pas très sérieux!
GUERRE À LA GUERRE, À BAS TOUTES LES ARMÉES
chaperon rouge
 
Messages: 380
Enregistré le: 21 Sep 2008, 00:13

Camps européen jeunes féministes 2012, 6-12 aout en Roumanie

Messagede bipbip » 21 Juil 2012, 01:43

Camps européen de jeunes féministes 2012 – 6 au 12 aout en Roumanie, à Moroieni.

L’organisation du deuxième campement européen de jeunes féministes est sur les rails. Depuis
plusieurs mois, les contacts se sont multipliés entre nous, et de nouvelles féministes nous
rejoignent chaque semaine. A Bucarest, un petit groupe travaille dur pour organiser le campement.
On attend avec impatience le résultat de notre demande de subvention, qui devrait arriver début
juillet maximum, mais on sait d’ores et déjà que le campement aura lieu. Avec ou sans argent, nous
avons besoin de nous réunir, pour échanger sur ce que nous vivons, sur nos luttes et nos stratégies
aux quatre coins de l’Europe. Si nous avons l’arg ent, on espère pouvoir financer de nombreux
voyages, et on rêve même d’inviter des soeurs d’autres continents, jeunes féministes en lutte au
Mexique, au Kenya, aux Philippines ... Sinon, il faudra que chacune tente de lever des fonds dans son
pays/sa ville, pour pouvoir venir jusqu’en Roumanie et participer aux frais communs. Comme l’année
dernière, l’autogestion est notre principe, de même que la bienveillance entre nous, la sororité et le
partage.
Cette année, la situation des femmes en Europe s’est dégradée, à cause d’une dictature économique
qui prend les peuples en otage sous couvert de la dette et du développement en parallèle de la
pensée conservatrice. Les jeux des banques, gouvernements et marché financiers seraient
amusants s’il ne détruisaient pas nos biens communs, ne provoquaient pas racisme et conflits, s’ils
ne renforçaient pas l’oppression patriarcale et le système hétérosexiste. Les attaques récurrentes
contre le droit des femmes à disposer de notre corps, et notamment contre le droit à l’avortement,
nous inquiètent et nous révoltent.
Mais depuis un an, nous avons acquis de nouvelles techniques de lutte. Le printemps arabe nous
semble plus loin, et les indignéEs font partie du paysage dans de nombreux pays, les luttes
continuent. On observe même une radicalisation évidente dans de nombreux pays. La coordina- tion
européenne de la Marche Mondiale des Femmes a enfin réussi à prévoir une grande cam- pagne, qui
commencera le 17 octobre, contre les mesures d’austérité et pour dénoncer leurs impacts sur la vie
des femmes. Alors plus que jamais on doit se réunir et échanger, renforcer nos liens pour lutter
ensemble contre les systèmes qui nous oppriment.
Pour s’inscrire : Tous les groupes de jeunes féministes actives qui se reconnaissent dans les idées
développées dans le Manifeste des Jeunes Féministes d’Europe (voir http://www.mmffrance.
fr/jeunesfeministes.htm ) sont invités à nous contacter et à se préinscrire.
Pour l’instant, nous attendons la réponse aux financements demandés à l’Union Européenne.
Si la subvention est accordée, les voyages devraient être remboursés à 70 % pour celles qui auront
pris contact avec nous. La participation au campement sera d’environ 20 €.
Si le financement est refusé, nous ne pourrons pas aider pour les voyages, et nous demanderons une
participation d’environ 50 € par personne. Dans ce cas, nous encourageons tous les groupes à lever
des fonds dans leur pays/région, en organisant une fête, en demandant des soutiens de personnes
ou d’organisation, ou des subventions publiques. Nous aurons besoin de cet argent pour garantir la
nourriture, des bonnes conditions pour se réunir (se protéger du soleil et de la pluie) et surtout une
interprétation en plusieurs langues. Un système d’échange de matériel militant (tee-shirts, pins ...)
devrait également s’organiser pour favoriser la solidarité.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Image


Infos, détails...: http://www.mmf-france.fr/jeunesfeministes.htm

contact : mmfjeunes@gmail.com
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29717
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Campagne Européenne Marche Mondiale des Femmes,oct-mars2013

Messagede Pïérô » 28 Juil 2012, 14:18

Campagne Européenne de la Marche Mondiale des Femmes
Du 17 octobre 2012 au 8 mars 2013

Les gouvernements ont une dette envers les femmes,
Pas envers les banques !


La Coordination Européenne de la Marche Mondiale des Femmes, réunie à Romans (France) du 1er au 3
juin, a constaté avec indignation l'aggravation inquiétante des conditions de vie des femmes sur notre
continent.
Dans le Sud de l'Europe (Galice, Portugal, Grèce...), la diminution brutale des revenus - à cause des
licenciements, des baisses de salaires et des retraites - combinée avec le démantèlement des services
sociaux qui augmente le travail gratuit des femmes, a drastiquement atteint le niveau de vie de centaines
de milliers de femmes et de familles.

Les politiques d'austérité servant à la sauvegarde des intérets privés du capital, sont les mêmes dans tous
les Pays, à différents degrés. Nous refusons d'en être dupes.

La MMF Europe commencera le 17 octobre, avec toutes les associations et organisations qui le désirent,
une campagne européenne massive contre les mesures d'austerité qui pénalisent les femmes. Elle mettra
en place une série d'actions simultanées dans les différents pays, pour dénoncer les vrais responsables de
la crise de la dette et exiger un vie digne pour toutes, sous le slogan " Les gouvernements ont une dette
envers les femmes, pas envers les banques".

La Coordination européenne de la MMF s'est opposée frontalement aux attaques conservatrices
croissantes contre le droit à l'avortement et à l'autodetermination des femmes, notamment en Turquie où
le premier ministre veut faire abolir par le Parlement la loi qui permet l'IVG dans les 10 premières
semaines.

Egalement, elle a exprimé sa solidarité avec les femmes grecques qui ne luttent pas seulement en ce
moment contre les impositions de l'UE en matière économique, mais aussi contre l'incarcération
scandaleuse et raciste par les autorités de femmes porteuses du VIH.

Changez la vie des femmes pour changer le monde pour changer la vie des femmes pour... !"

http://www.mmf-france.fr/documents/2012 ... peenne.pdf

Coordination Française Marche Mondiale des Femmes, 25/27 rue des Envierges, 75020 Paris ;
Tel : 0144621204 ou 06 80 63 95 25, mail : marchfem@rezisti.org ; site : http.www.mmf-France
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Camp européen jeunes Féministes Marche Mondiale Femmes

Messagede Pïérô » 15 Juil 2013, 11:18

Du 4 au 12 août 2013 va se réaliser, à Vieira do Minho (au nord du Portugal), la troisième édition du campement européen de jeunes féministes. Le campement de jeunes féministes est une initiative de la Coordination européenne de la Marche Mondiale des Femmes.

Appel à soutien

Le Campement de Jeunes Féministes – Août 2013 au Portugal – Solidarité financière !

Le Campement de Jeunes Féministes est une initiative de la Coordination européenne de la Marche
Mondiale des Femmes, un mouvement social mondial qui rassemble des groupes de femmes de la
base, pour lutter contre le patriarcat, l’exploitation et les violences subies par les femmes dans le
monde. L’idée du campement est de construire un réseau et de la solidarité entre jeunes femmes
féministes d’Europe et globalement pour rendre notre combat plus fort et durable.
Nous avons commencé avec le 1er campement
en 2011 près de Toulouse en France, où environ 70 jeunes féministes de France, Roumanie, Suisse,
Arménie, Allemagne, Pays Basque, Belgique, Macédoine, Portugal, Pologne et d’autres pays d’Europe
ont participé. Le but du campement était de se rencontrer avec des jeunes femmes partageant les
mêmes luttes et pour être plus fortes en unissant ces luttes. Il y a eu de nombreux ateliers autour
de la situation des femmes dans les différents pays et permettant d’apprendre différents outils et
techniques pour nous aider dans les mouvements de femmes. Nous avons aussi fait une
manifestation dans la ville de Toulouse et rédigé un Manifeste commun. Nous avons donné de la voix
à différentes luttes dans lesquelles nous sommes engagées comme le droit à l’avortement, contre
l’austérité, les violences contre les femmes, le racisme, l’homo-lesbo-transphobie, le changement
climatique, etc.
On s’est retrouvées en 2012 en Roumanie pour le deuxième Campement de Jeunes Féministes
d’Europe avec un plus grand réseau incluant des femmes du Chili, du Brésil, de Turquie et de
nombreuses féministes d’Europe venant pour la 1ère fois. De nouveau nous avons eu un super
campement, qui nous a amené à plusieurs projets et actions collectives.
Notre réseau a grandi et s’est développé depuis notre premier campement en 2011 et nous voulons
continuer de grandir. Nous avons besoin de votre aide pour nous rencontrer une nouvelle fois en
Aout cette année. Cette fois, nous nous rencontrerons au Portugal, où la troika – l’alliance du FMI,
de la Commission européenne et de la Banque Centrale Européenne – avec les gouvernements qui
soutiennent leur politique a dévasté le pays depuis 2 ans.
Cette année nous voulons continuer à nous étendre en incluant plus de pays d’Europe de l’est comme
la Bosnie Hérzegovine, la Croatie, la Bulgarie, le Montenegro… et pour inviter des femmes des
Philippines, de Tunisie et du Kenya. Nous croyons qu’il est important de mettre en lien les femmes
malgré les difficultés politiques et les barrières culturelles afin de briser celles qui ont été
construites entre nous pour nous garder faibles et divisées.
Le chômage, la précarité et la pauvreté ont augmenté, hypothéquant la vie de la plupart des gens,
et notamment de millions de femmes. Le droit à la santé sexuelle et reproductive devient de plus en
plus un mirage pour nombre d’entre nous. Le Portugal est un des seuls pays européens à avoir vu la
différence entre les salaires des hommes et ceux des femmes augmenter. Les violences faites aux
femmes ont aussi augmentées et se sont intensifiées.
Alors que les années précédentes, nous étions financées par le programme Jeunesse de l’Union
Européenne, notre financement de cette année est encore incertain. Nous savons que ces
campements ont été des moments cruciaux dans nos vies de jeunes femmes en lutte pour mettre
fin aux violences et aux injustices dans nos vies, nos communautés, nos pays. Nous avons vu nos
luttes réaffirmées, rendues plus fortes et connectées aux luttes des autres jeunes femmes du
réseau des Jeunes Féministes d’Europe des campements des 2 dernières années. Et nous croyons
qu’il est important de continuer de se rencontrer, de partager des idées et des exemples de luttes,
des succès et des échecs, d’engager encore des conversations parfois difficiles entre nous, de
casser les stéréotypes et de collaborer pour rendre le monde meilleur pour toutes les femmes.
Votre contribution nous permettra de nous rencontrer en aout et de continuer de construire le
mouvement. En donnant, vous faites aussi part de ce mouvement qui travaille pour en finir avec la
pauvreté, le racisme, l’homo-lebo et transphobie, et avec toutes les injustices subies par les
femmes dans les différents pays. Si nous atteignons notre objectif de budget, nous pourrons
inviter des femmes d’autres pays en dehors d’Europe pour rejoindre nos luttes collectives et
devenir plus fortes dans l’unité. Si nous n’atteignons pas totalement notre but, nous pourrons …
7 000 € Campement pour 30 jeunes femmes sans remboursement des voyages
10 000 € - Campement pour 60 jeunes femmes sans remboursement des voyages
15 000 € - Campement pour 60 jeunes femmes avec remboursement de certains voyages
25 000 € - Campement pour 60 jeunes femmes avec remboursement de 70 % des voyages pour
toutes.
Vous pouvez en savoir plus sur notre blog : http://youngfeministcamp.wordpress.com/

Courrier de la MMF n°228 du 14 juillet 2013
infos, inscriptions : http://www.mmf-france.fr/jeunesfeministes.htm
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Marche Mondiale des Femmes, réseau international

Messagede Pïérô » 06 Aoû 2013, 01:06

Le Bulletin international de juillet 2013 :
http://www.mmf-france.fr/documents/2013juilBulletin.pdf


Image

Brésil, 25 au 31 août 2013
Rencontre internationale de la Marche Mondiale des Femmes

Cette rencontre importante vise à faire le bilan politique du mouvement Marche Mondiale des Femmes (MMF) afin de déterminer son avenir, planifier la 4e action internationale prévue pour 2015 et élaborer les orientations pour nos actions nationales.

Ce sera l'occasion d'une réflexion sur notre trajectoire : ce que nous avons fait et de quelle manière, ce que nous avons conquis, ce que nous avons appris, nos prochains défis et les changements que nous devons introduire.

Ce sera aussi le moment d’élire le nouveau Secrétariat Internationale et de revoir nos besoins en formation politique féministe.

Les 22 et 23 juin derniers, lors de sa réunion nationale, la MMF France a mandaté trois déléguées : Marie-Thérèse Martinelli de la MMF 31, Clara Carbunar de la MMF Paris-Ile de France, Sarah Gérard du Groupe Jeunes. Chaque pays a droit à trois déléguées dont une jeune de moins de 30 ans.
Pendant cette Rencontre, nous continuerons à travailler pour le renforcement de la MMF comme mouvement permanent capable d’influencer le contexte politique et économique mondiale !
http://www.mmf-france.fr/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Marche Mondiale des Femmes, réseau international

Messagede bipbip » 26 Aoû 2013, 10:36

Blog rencontres internationales : http://encontrommm.wordpress.com/category/francais/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29717
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Marche Mondiale des Femmes, réseau international

Messagede bipbip » 31 Aoû 2013, 00:22

Image

La trajectoire du Féminisme qui change le monde

La mémoire et la trajectoire des années de lutte de la Marche Mondiale des Femmes (MMF), ses approches et l’expérience des jeunes militantes furent certaines des thématiques qu’ont présenté les représentantes du Comité International de la MMF durant la seconde journée de la 9ème Rencontre Internationale de la Marche, qui se déroule actuellement à Sao Paulo, au Brésil.

Reprendre l’histoire de la Marche et la partager avec plus de 15 000 femmes participant à la Rencontre, c’est ce qu’a fait Emilia Castro (Québec), en racontant les débuts du mouvement féministe. Comme elle l’a expliqué, le 26 mai 1995, près de 800 femmes ont marché jusqu’à la capitale de la province du Québec, pour réclamer des réformes économiques. En présentant neuf revendications clés, ces femmes marchèrent pendant dix jours, aux côtés de la population qui les soutenait, et le 4 juillet, près de 1500 personnes les attendaient à la capitale. Plus tard, la délégation se rendit à Beijing, la capitale de la Chine, et de cette expérience naquit l’idée de la Marche Mondiale des Femmes.

«Nous voulions que les femmes du monde entier marchent pour dénoncer les politiques du FMI et s’opposer à la pauvreté des femmes, car si toutes s’unissaient, tout était possible», a expliqué Emilia. Ainsi, en l’an 2000, la Marche fut organisée, pour dénoncer le modèle basé sur la domination d’un système unique, celui du capitalisme néolibéral et du patriarcat, qui se nourrissent mutuellement.

Cette convergence de femmes du monde entier a généré cinq valeurs fondamentales pour le mouvement, au sein de la Charte Mondiale des Femmes pour l’Humanité, qui s’est construite collectivement, en dénonçant les effets du néolibéralisme sur la vie des femmes. «La Marche est un mouvement féministe qui lutte contre les discriminations envers les femmes, et où la solidarité internationale représente une stratégie indispensable. Nous avons construit de façon collective l’échange issu de la Charte Mondiale. Nous avons appris, malgré nos divergences, et c’est cela qui fait notre force et notre crédibilité», souligne Emilia.

Des femmes pour la démilitarisation

La force de la Marche mobilise des femmes de différentes parties du monde, contre un système capitaliste, et dont l’une des stratégies est le contrôle des territoires en Amérique Latine, en Asie et en Afrique, et la militarisation, que les femmes de la Marche ont toujours dénoncé. Nana Aïcha Cissé, du Mali, a expliqué que ce phénomène suscite «une nécessité de parler de paix et de développer une culture de la paix, même après la fin de la guerre. Parler de la paix est une nécessité mais il est encore plus important de parler de démilitarisation».

Au cours des guerres de basse intensité, des milliers de femmes et de petites filles sont utilisées comme butin de guerre, et victimes d’abus sexuels. Ainsi, la MMF envisage comme axe central les problématiques de la paix et de la démilitarisation, qui sont au coeur du conflit dans la région des Grands Lacs en Afrique. «Notre désir d’en finir avec tout cela nous a poussé à analyser le patricarcat et le capitalisme comme des moteurs de l’opression», signale t-elle.

La Troisième Action Internationale de la Marche, réalisée en 2010 en République Démocratique du Congo (RDC), a transformé la MMF en un mouvement à part entière au coeur de la lutte contre la violence. Et au sein de ce processus, Nana Aïcha souligne: «Les femmes ne doivent pas être exclues des processus de négociation. Dans notre Afrique traditionnelle et au sein de la communauté, les femmes ont toujours été là pour renforcer les liens de solidarité entre les familles et les peuples. C’est ce rôle traditionnel qu’il nous faut relancer».

Les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) et l’art féministe

Et au coeur de ce processus de reprise de la trajectoire de la Marche, deux autres éléments fondamentaux dans le renforcement du mouvement sont la communication et l’art. «L’information, ce sont nos idées, notre manière de penser, les textes produits, la musique et la vidéo, c’est notre façon de rompre le silence, de faire entendre notre voix. La communication, c’est partager nos idées et notre réflexion avec le reste du monde. Ce mouvement se construit à partir de notre communication», affirme Judite Fernández, du Portugal.

Faire circuler les idées, les stratégies et les propositions politiques que la Marche développe est un facteur clé pour rendre visible le travail du mouvement des femmes, et en cela les NTIC sont une contribution de plus, qui sont pensées depuis la diversité des femmes qui participent à la MMF. «Lorsqu’on parle de technologie, il faut prendre en compte le fait que toutes n’ont pas accès à internet et qu’il est important que nous soyons capables de créer nos propres technologies. L’Afrique a un taux d’accès à internet de 7%. L’open-code est une solution, car notre pensée doit être accessible partout dans le monde», précise Judite.

Un autre des défis que Judite a exposé aux participantes de la Rencontre est celui de réfléchir «à comment nous produisons et vivons l’art, qui a une force politique très importante. Il nous faut développer au coeur de la Marche une esthétique propre, car nous sommes toutes des artistes et cela ne peut et ne doit pas être quelque chose d’élitiste», a t-elle affirmé.

Les jeunes en Europe

Une autre des trajectoires importantes qu’a vécu la Marche ces dernières années est l’intégration de jeunes militantes en Europe, qui dans un contexte de crise et de transformations idéologiques résistent face au modèle néolibéral, qui actuellement opère une stratégie de privatisation des biens communs et de destruction des services publics. «Notre situation concrète, c’est que nous sommes contraintes à des pratiques nouvelles: du fait par exemple de ne pas avoir accès au logement, nous devons vivre en cohabitation, et la vie en communauté prend un sens nouveau», a expliqué Clara Carbunar, de la MMF en France.

Dans ce contexte, la nécessité d’articuler et de développer des stratégies politiques a poussé les jeunes militantes de la Marche en Europe à organiser chaque année, depuis trois ans, le Campement des Jeunes Féministes en Europe, une expérience de construction politique collective. «Nous devons renforcer notre dynamique à l’échelle du continent, et au sein du Campement nous voulions du temps pour nous connaître et pour vivre ensemble, de façon écologique, avoir une expérience entre femmes, en partant du principe de l’autogestion, en nous répartissant les tâches et les responsabilités. Ces trois dernières années, nous avons réuni des femmes d’une vingtaine de pays», a expliqué Clara, qui souligne que beaucoup des jeunes femmes ayant participé au Campement ont vu leur vie changer après cette expérience.

Le Bilan politique

La diversité de la Marche, ses alliances stratégiques et ses relations avec les institutions furent les thèmes abordés par Miriam Nobre, Coordinatrice du Secrétariat Internationale de la MMF.

Les différences de générations et de cultures, dont se nourrit la MMF est un élément fondamental de l’identité politique du mouvement, en perpétuelle construction. Au coeur de ce panorama complexe, Miriam a expliqué que «nous prenons en compte nos contradictions et nous essayons de les surmonter, et en cela nous nous renforçons par l’autocritique approfondie et non par la dispute». Et cette cohérence au sein de la pratique est importante (la pratique étant politique), puisque le consensus est la base du travail de la MMF.

La MMF comme mouvement international a développé une politique d’alliances avec des acteurs tels que des groupes anti et altermondialistes ou des mouvements sociaux comme la Via Campesina ou les Amis de la Terre, afin de produire des agendas politiques communs. Et en ce sens, la construction de nouvelles formes d’alliances avec les mouvements féministes est un défi permanent.


«Ce que nous sommes en train de construire depuis tant d’années, en tant de mouvements sociaux, est quelque chose de fort, car nous avons réussi à rendre visible l’idée que ce qui dirige nos vies, c’est le marché, bien plus que les institutions. Quand nous remettons en cause l’Etat, nous remettons en cause le marché, en cherchant d’autres formes de cohabitation pour renforcer notre mouvement, afin de continuer la lutte, jusqu’à ce que nous soyons toutes libres», a conclu Miriam.


As mulheres do Pará colocaram as participantes do 9º Encontro Internacional da Marcha Mundial das Mulheres (MMM) para dançar ao som do Carimbó, dança típica da região Norte. A oficina de Carimbó foi realizada hoje à noite (28), no Palco da Liberdade, no Memorial da América Latina, em São Paulo. O Carimbó, que combina passos da dança africana e indígena, chegou a ser proibida no Pará e hoje é simbolo de resistência do povo paraense.

A atividade faz parte da proposta cultura do 9º Encontro que pretende divulgar toda a riqueza de sotaques, regiões, cores, sabores e ritmos de todos os estados brasileiros. As atividades desenvolvidas ao final do dia, recebem o nome de cultura que celebra como forma de fortalecer o intercâmbio entre as participantes e celebrar nossa diversidade cultural.

Esta é a primeira vez que o Encontro Internacional da MMM é realizado no Brasil, que já foi sediado na Índia, em Ruanda e nas Filipinas. A programação segue até o dia 31, no Memorial da América Latina, em São Paulo.

http://encontrommm.wordpress.com/2013/0 ... -le-monde/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29717
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Marche Mondiale des Femmes, réseau international

Messagede bipbip » 12 Sep 2013, 11:50

Le Bulletin international d'août 2013,
Rencontre internationale de Sao Paulo :
http://www.mmf-france.fr/documents/2013aoutBulletin.pdf
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29717
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Suivante

Retourner vers Féminisme et LGBTI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité