Egalité des droits, mariage pour tous-es ou pour personne

Re: Egalité des droits, mariage pour tous-es ou pour personn

Messagede K.O.A.L.A » 21 Mai 2013, 17:46

Rassemblement ce soir à Rennes :
Rassemblement contre les LGBT-phobes, la haine et pour l’égalité

RDV mardi 21 mai à 20h30. Place du Parlement à Rennes

Nous sommes des femmes, nous sommes des hommes.
Nous sommes homosexuel/les, nous sommes hétérosexuel/les, nous sommes bisexuel/les, nous sommes transsexuel/les.
Nous sommes athées, nous sommes religieux/ses.
Nous sommes jeunes ou nous le sommes un peu moins.
Nous sommes célibataires, nous sommes en couple.
Nous sommes des parents ou nous ne le sommes pas.

Nous sommes concerné/es.

Nous refusons de vivre dans une société où la haine règne.
Nous sommes uni/es par notre refus de l’homophobie.
Nous sommes uni/es par notre désir d’égalité.

Nous sommes tous et toutes concerné/es.

Ce mardi 21 mai, les opposants à l’égalité ont prévu de se rassembler à deux reprises. La première à 20h pour « un rassemblement bruyant contre la loi Taubira » place de la Mairie, la seconde à 22h pour une fois encore « veiller sur la famille » au Parlement.

Dans le but de faire passer un message clair et de les empêcher de tenir leur veillée et la lecture de textes iniques, nous vous proposons un rassemblement POUR l’égalité à 20h30 au Parlement.
Nous occuperons cette place qui leur est chère en leur montrant à nouveau qu’on ne laissera pas la rue à ce fléau qu’est l’homophobie et à sa banalisation grandissante.

Vous êtes donc invité/es à amener avec vous textes/témoignages, chansons, poèmes, instruments de musique, de quoi faire du bruit (et petite collation si vous le souhaitez, la soirée risque d’être longue !!).

Pour dire OUI à l’égalité, NON à l’homophobie !

Venez Nombreuses et Nombreux !

E., K., L.
Avatar de l’utilisateur-trice
K.O.A.L.A
 
Messages: 341
Enregistré le: 08 Sep 2012, 20:09

Re: Egalité des droits, mariage pour tous-es ou pour personn

Messagede K.O.A.L.A » 22 Mai 2013, 16:18

Nouveau rassemblement aujourd'hui à Rennes :
Nouveau rassemblement contre les LGBT-phobes qui veulent organiser un « barbecue pour tous » (que d’inspiration...).
Hier le rassemblement pour l’égalité à permis de les dissuader de faire leur veille haineuse. Ce soir on les empêche de manger ? Fachos/réacs/ Vous vous êtes bien amusés-es, maintenant nous sonnons la fin de la récré.

Rendez-vous 18h30 place du parlement pour reprendre la rue.

Des TPG et antifascistes
Avatar de l’utilisateur-trice
K.O.A.L.A
 
Messages: 341
Enregistré le: 08 Sep 2012, 20:09

Re: Egalité des droits, mariage pour tous-es ou pour personn

Messagede bipbip » 23 Mai 2013, 15:11

Rennes, ils sont de retour la contre manifestation aussi

http://www.rennestv.fr/catalogue/info/m ... aussi.html

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Egalité des droits, mariage pour tous-es ou pour personn

Messagede fabou » 24 Mai 2013, 12:00

Une initiative faite en dehors du Collectif Antifasciste, qui préfère attendre, dans la majorité de ses composantes, le 4 juin pour agir face aux prières de rue :

Coup dur pour la prière de rue anti mariage pour tous !

Tous les mardis soirs depuis plus d’un mois, une prière de rue contre le mariage pour tous, organisée par des cercles catholiques intégristes et soutenue par le groupuscule d’extrême-droite local la Ligue du Midi, se tient en plein centre-ville de Montpellier, devant la préfecture, sous la protection des forces de police.

Image

Ce mardi 21 mai, une quarantaine de montpelliérains, dont des militants du SCALP 34, ont décidé d’occuper la place avec un apéritif festif et convivial avant l’arrivée des "Veilleurs", afin de ne plus laisser l’homophobie s’exprimer librement dans notre ville. Rapidement rejointe par des dizaines de passants solidaires de la lutte contre l’homophobie, l’occupation conviviale du centre de la place à contraint les "veilleurs" contre le mariage pour tous à changer de lieu de prière. Ces derniers sont finalement aller prier dans un recoin de la place, beaucoup moins visible que l’endroit qu’ils occupaient depuis plusieurs semaines, désormais occupé par un sympathique apéritif aux couleurs des drapeaux LGBT. L’apéritif s’est terminé dans la bonne humeur et sous les applaudissements lorsque les "veilleurs" anti mariage pour tous ont finalement quitté la place.



-> http://scalp34.wordpress.com/2013/05/22/coup-dur-pour-la-priere-de-rue/

-
Avatar de l’utilisateur-trice
fabou
 
Messages: 582
Enregistré le: 12 Oct 2008, 17:12
Localisation: Millau

Re: Egalité des droits, mariage pour tous-es ou pour personn

Messagede altersocial » 01 Juin 2013, 09:26

Homophobie, saluts nazis et extrême droite : j'étais à la Manif Pour Tous (3/3)

Tibo Leclerc est un fervent supporter du mariage pour tous. Pour mieux appréhender ses opposants, il s'est rendu à la Manif Pour Tous du 26 mai à Paris. Sur Le Plus, il partage son étonnante expérience. Après avoir entendu "de toute façon Hollande il est bisexuel", vu une pancarte "les pédés on les encule", voici la suite et fin de son témoignage.

Image

Lire la 1ère partie : "De toute façon Hollande il est bisexuel" : j'ai vécu la Manif Pour Tous

Lire la 2e partie : "Les pédés je les encule" : j'étais à la Manif Pour Tous, j'en ai pleuré



J’aimerais revenir sur la nomenclature utilisée par les médias, les politiques et les organisateurs pour qualifier ces mouvements violents.



Non, il ne s’agit pas de casseurs venus profiter d’une manif pour s’amuser à casser gratuitement, comme s’il existait un groupe de personnes en France, terré on ne sait où, qui sortirait de sa tanière dès qu’une occasion se présente. Non, il ne s’agit pas d’une poignée d’extrémistes radicaux d’un coté qui salirait l’image d’un mouvement pacifiste et profondément républicain de l’autre.



Une idéologie nauséabonde



Ne soyons pas manichéens. Comme il n’y a pas non plus les homophobes d’un côté, les "gay-friendly" de l’autre ; les chrétiens d’un côté, les christianophobes de l’autre ; les sympathisants UMP d’un côté, ceux du FN de l’autre… Tout cela est plus "complexe" au sens d’Edgar Morin. Il y a des nuances plus ou moins marquées de tous ces attributs en chacun de nous.



Certains sont plus excessifs que d’autres sur certains sujets, pour défendre certaines valeurs. Mais ne cloisonnons pas de cette façon les groupes de personnes que l’on étiquetterait de façon définitive. Les valeurs et les idéologies de chacun sont fluctuantes et ne sont jamais exactement les mêmes que son voisin. Untel est plus excessif, l’autre plus modéré, etc.



Les violences du 26 mai sont donc imputables à ces idéologies ultraconservatrices auxquelles la Manif pour tous fait appelle.



Le positionnement de départ souffle sur une idéologie nauséabonde. De la même manière que Sarkozy a décomplexé la parole raciste avec son débat bien maladroit sur l’identité nationale, celle qui se fait appeler Frigide Barjot a décomplexé la parole homophobe.



L'extrême droite peut dire merci à Frigide Barjot



Elle et ses amis ont ravivé les identités ultranationalistes et réuni toute une jeunesse conservatrice qui jusque-là s’ignorait. Cette Manif pour tous a rassemblé ainsi dans son mouvement toute une frange de l’extrême-droite radicale, qui ne demandait qu’à trouver un terreau fertile pour diffuser ses valeurs issues de la collaboration avec le régime nazi.



C’est ce que leur a offert la Manif pour tous sur un plateau d’argent. Le recrutement est idéal !



Les jeunes, las de voir leur mouvement ne pas aboutir, n’hésitent plus à rejoindre les identitaires pour crier les mêmes slogans, jeter la bouteille de bière qu’ils viennent de terminer et participer ainsi à l’effet de meute qui galvanise les plus violents. Voilà ce que j’ai vu.



Ce sont donc bien les mêmes gens qui ont manifesté pacifiquement dans l’après-midi et qui, après la pause apéro, rejoignent soit la veillée, soit les radicaux violents.



L'échelle de l'homophobie



Je crains juste que cette manif n’ait été la plus belle opportunité pour les groupuscules d’extrême-droite de se faire de nouveaux amis, voire de nouvelles recrues. Ces jeunes qui entrent en "résistance", qui détournent des affiches de Mai-68 ainsi que son slogan "On ne lâche rien !", sentent vibrer pour la première fois la flamme de la conscience politique, de l’engagement.



Comment pourraient-ils aujourd’hui ignorer tout ce qu’ils viennent de vivre et retourner à leurs occupations d’avant ? La fièvre de l’indignation est contagieuse. J’espère qu’ils ne rejoindront pas tous les mouvements néonazis que j’ai pu voir ce soir.



Oui, il y a plusieurs degrés de radicalisation, comme il y a plusieurs degrés d’homophobie. De ce que j’ai entendu, oui, Philippe Ariño est homophobe. Mais malheureusement aussi, il y a bien plus homophobe que lui en ce dimanche 26 mai. Est-ce ce contraste qui m’a fait presque ressentir de la sympathie pour les "gentils" veilleurs ?



Ce contraste leur procure sûrement le sentiment de ne pas être homophobes, de la même manière que Frigide Barjot se rassure en entendant Christine Boutin. Et pourtant, ce n’est pas parce qu’on ne plonge pas tout entier dans la piscine que l’on ne peut pas être mouillé. À moins que la piscine ne soit vide…





À lire aussi :

:arrow: la première partie du témoignage : "Manif pour tous : défenseur de la loi Taubira, je suis allé à la manif du 26 mai"

:arrow: la deuxième partie du témoignage : "Manif du 26 mai, j'y étais et j'en ai pleuré"
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: Egalité des droits, mariage pour tous-es ou pour personn

Messagede Pïérô » 01 Juin 2013, 23:25

Le 4 juin à Montpelier
Bal Festif contre l’homophobie, le racisme, et le sexisme
Pour lutter contre la droite extrême et la banalisation des idées fascistes

BAL FESTIF contre l'homophobie
le racisme et le sexisme


19H - MARDI 4 JUIN - PLACE DE LA PREFECTURE

Depuis quelques mois, nous sommes assaillis par toutes sortes d'idées arriérées : homophobes, sexistes, racistes. C'est absurde : l'homosexualité ne nuit ni à autrui ni à l'organisation de la société.

Sous prétexte de «défendre le droit des enfants à avoir un père et une mère » ou encore de « veiller à la sauvegarde de notre civilisation », les « manifs pour tous » déploient des moyens considérables (financier, technique, humain...) pour imposer un ordre moral dont la majorité d'entre nous ne veulent pas.

Se développe en son sein depuis quelques semaines, un mouvement national de prières de rue : « les veilleurs ». Ce mouvement n'est pas inoffensif, il fait le lit au développement de groupuscules identitaires, nationalistes, et fascistes qui profitent de cette occasion pour affirmer leur volonté d'imposer par la force leurs idées d'une France « purifiée » et traditionaliste.

SEXISME car on cherche à nous cantonner dans une case bien définie : avec ce pseudo « équilibre parfait » Papa/Maman, la femme y a surtout le mauvais rôle.

RACISME et HOMOPHOBIE car laisser se développer ces mouvements, c'est ouvrir la porte à un ordre conservateur. C'est regarder passivement et finalement réduire les libertés et les droits fondamentaux de gens « pas assez blancs », des femmes, d'homosexuel-les…

Tout ceci détourne finalement notre colère des vrais problèmes : l'austérité mise en place par les gouvernements capitalistes et ses conséquences dans nos vies quotidiennes. En effet, le vrai danger est social. Dans un contexte général de crise économique, c'est à nous qu'on présente l'addition : Accord National Interprofessionnel, réforme des retraites, reformes des universités…

Ainsi, nous faisons un bal festif pour qu'au-delà des veilleurs, une autre voix se fasse entendre. Nous vous invitons à venir se rassembler pour défendre des mesures sociales ET l'égalité des droits, partager un moment convivial et solidaire... Et pour ne pas se tromper de colère !

19H - MARDI 4 JUIN - PLACE DE LA PREFECTURE

Venez déguisés et colorés !


Collectif Antifasciste 34
Contact : antifa34@riseup.net



Image


http://scalp34.wordpress.com/2013/05/30 ... e-sexisme/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22004
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Egalité des droits, mariage pour tous-es ou pour personn

Messagede Pïérô » 11 Juin 2013, 00:32

5 juin, Lille, encore une forte mobilisation contre les anti mariage pour tous :
Comme la semaine dernière, https://luttennord.wordpress.com/2013/0 ... reinement/, les "veilleurs" organisaient hier des lectures et des prières publiques face à l’opéra de Lille contre le mariage homosexuel. Comme la semaine dernière, un grand nombre de militant-e-s pour l’égalité des droits se sont dressé-e-s, armé-e-s de banderoles, tambours et tracts, face à ces intégristes religieux et extrémistes de droite. Comme la semaine dernière, les homophobes ont dû se cacher derrière les flics qu’ils ont appelés pour les "protéger" (de quoi, on se le demande encore).

Le nauséabond mélange de petits bourgeois à franges, de curés en soutane et de crânes rasés n’a pas pu couvrir les chants et slogans réclamant le progrès social, le droit au mariage pour tous, la PMA, l’ouverture de l’adoption par les couples homosexuels même non mariés, la possibilité pour les homosexuels de donner leur sang…

La marche des fiertés LGBTQI Lille contre l’homophobie de samedi a rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes. Le piteux rassemblement des "veilleurs", dont l’appel fût largement relayé sur internet et dans la presse locale, en a compté à peine une centaine. A peine plus que leurs opposants qui se sont spontanément regroupés.

La semaine prochaine on remet ça ?
https://luttennord.wordpress.com/2013/0 ... pour-tous/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22004
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede fabou » 12 Juin 2013, 13:03

Hier soir à Montpellier ...
Les camardes ont été libérés en fin de matinée aujourd'hui ...

A Montpellier, « ville gay-friendly », la police gaze, frappe et arrête ceux qui s'opposent à l'homophobie !

Ce mardi 11 juin, comme tous les mardis soirs depuis près d'un mois, les « Veilleurs », mouvement de prières de rue homophobe organisé par des cercles catholiques intégristes et soutenu par des groupuscules d'extrême-droite locaux, avait fait part de son intention d'envahir une fois de plus l'espace public, en l'occurrence la place de la Préfecture, avec son discours nauséabond.

Comme lors des semaines précédentes, des militants de la cause LGBT, dont ceux de l’UEC et du SCALP, ont pris l'initiative de ne pas leur laisser l'espace public et se sont organisés afin d'occuper (avant l'arrivée des « Veilleurs ») la place, en proposant un moment de rencontre convivial et festif.

Alors que l’événement se déroulait dans une ambiance détendue et bon enfant, quelques catholiques intégristes ont commencé à s'approcher de la place. L'un deux a alors pénétré au cœur du picnic contre l'homophobie et a commencé, en guise de provocation, à étaler une banderole géante signée « La Manif Pour Tous ». Aussitôt, en réaction, certains se sont assis dessus afin de contraindre ce veilleur et ses comparses de quitter la place.

Les agents de la Police Nationale sont alors immédiatement intervenus, non pour mettre fin aux provocations et violences verbales des « Veilleurs » (soudainement bien loin du « pacifisme » revendiqué sur leurs sites), mais pour tenter de disperser avec violence les militants LGBT.

Devant la résistance passive de ces derniers, les policiers se sont alors mis à gazer à bout portant les opposants à la prière. Dans le tumulte qui a suivi, les agents de police ont interpellé un premier camarade, puis un second, qui souhaitait seulement calmer la situation. Ce dernier, plaqué au sol fut frappé par les forces de l'ordre avant d'être embarqué.

Pendant ce temps, les veilleurs installés de l'autre côté de la place ont débuté leurs « prières », en tournant le dos à leurs opposants et protégés par les forces de l'ordre.

Cette occupation a duré plus de deux heures provocant l'indignation des passants venus s'agréger au contre-rassemblement.

Une question se pose alors : Comment une ville se revendiquant sur tous ses supports de communication, comme étant « la première ville gay de France », peut-elle autoriser et protéger dans l'espace public l'expression de l'homophobie la plus débridée ?

Dans un contexte de flambée des agressions homophobes et d'une recrudescence des violences perpétrées par des groupes d'extrême-droite, il apparaît désormais clairement que la sociale démocratie par sa passivité bienveillante encourage la montée du fascisme.

http://scalp34.wordpress.com/2013/06/12/a-montpellier-ville-gay-friendly-la-police-gaze-frappe-et-arrete-ceux-qui-sopposent-a-lhomophobie/
Avatar de l’utilisateur-trice
fabou
 
Messages: 582
Enregistré le: 12 Oct 2008, 17:12
Localisation: Millau

Re: Egalité des droits, mariage pour tous-es ou pour personn

Messagede Pïérô » 13 Juin 2013, 00:58

Poitiers

Cordon sanitaire contre l'homophobie

Hier soir, 11 juin 2013, un nouveau rassemblement du collectif des veilleurs a eu lieu sur les marches du palais de justice de Poitiers.

Ces rassemblements hebdomadaires s'inscrivent dans le sillage du mouvement réactionnaire qui tente de s'opposer à l'extension du mariage aux couples de même sexe.

Nous nous sommes rassemblées face à cette engeance afin de signifier qu'il n'était pas question pour nous d'abandonner la rue aux cathos, fachos et autres réactionnaires de tous poils. Nous avons formé un grand cordon sanitaire afin de nous protéger de cette canaille et avons gueulé des slogans et chanté notre passion pour la liberté et l'égalité.

Notre présence a évidemment ameuté quelques porcelets en uniforme qui sont venus protéger les" veilleurs" qui pourtant disposent déjà d'un service d'ordre. Les porcs (mille excuses aux vrais cochons qui n'ont pas mérité cette comparaison insultante) n'ont, pour une fois, pas jugé opportun d'interpeller l'un.e d'entre nous. La prochaine fois peut-être ?

Nous avons salué le départ des "veilleurs" par quelques "Homophobes, gros débiles !" et autres "Homophobes assassins, police complice !".

Nous reviendrons, sans doute...
http://nantes.indymedia.org/article/27778
*
Poitiers : un pique-nique pour fêter le mariage pour tous

Le collectif LGBTI, qui regroupe six associations homosexuelles de la Vienne et des Deux-Sèvres, organise un pique-nique pour fêter l’adoption de la loi sur le mariage pour tous, le dimanche 16 juin, à partir de midi, au parc de Blossac, à Poitiers.
http://fa86.noblogs.org/?p=9235
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22004
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Pïérô » 13 Juin 2013, 00:58

Poitiers

Cordon sanitaire contre l'homophobie

Hier soir, 11 juin 2013, un nouveau rassemblement du collectif des veilleurs a eu lieu sur les marches du palais de justice de Poitiers.

Ces rassemblements hebdomadaires s'inscrivent dans le sillage du mouvement réactionnaire qui tente de s'opposer à l'extension du mariage aux couples de même sexe.

Nous nous sommes rassemblées face à cette engeance afin de signifier qu'il n'était pas question pour nous d'abandonner la rue aux cathos, fachos et autres réactionnaires de tous poils. Nous avons formé un grand cordon sanitaire afin de nous protéger de cette canaille et avons gueulé des slogans et chanté notre passion pour la liberté et l'égalité.

Notre présence a évidemment ameuté quelques porcelets en uniforme qui sont venus protéger les" veilleurs" qui pourtant disposent déjà d'un service d'ordre. Les porcs (mille excuses aux vrais cochons qui n'ont pas mérité cette comparaison insultante) n'ont, pour une fois, pas jugé opportun d'interpeller l'un.e d'entre nous. La prochaine fois peut-être ?

Nous avons salué le départ des "veilleurs" par quelques "Homophobes, gros débiles !" et autres "Homophobes assassins, police complice !".

Nous reviendrons, sans doute...
http://nantes.indymedia.org/article/27778
*
Poitiers : un pique-nique pour fêter le mariage pour tous

Le collectif LGBTI, qui regroupe six associations homosexuelles de la Vienne et des Deux-Sèvres, organise un pique-nique pour fêter l’adoption de la loi sur le mariage pour tous, le dimanche 16 juin, à partir de midi, au parc de Blossac, à Poitiers.
http://fa86.noblogs.org/?p=9235
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22004
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Egalité des droits, mariage pour tous-es ou pour personn

Messagede Pïérô » 17 Juin 2013, 01:00

Deux articles dans AL mai et juin éclairant sur des enjeux politiques pour la frange réactionnaire de la droite à l'extrême droite

Mariage pour tous : La bourgeoisie s’encanaille

Depuis quelques mois, le gouvernement tente de faire passer une loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels. Alors que la loi vient d’être adoptée, cette proposition continue de se heurter à une forte mobilisation réactionnaire pluriforme et virulente.
La loi qui autorise le mariage et l’adoption par les couples de même sexe vient d’être votée. Au-delà du mariage et de l’adoption proprement dits, les autres avancées de la loi seront de types juridiques et fiscaux (facilitation d’héritages, etc.). Si la gestation par autrui (GPA) ne figure pas dans le texte – ce dont on peut se réjouir tant le risque de marchandisation du ventre des femmes est grand – la procréation médicalement assistée (PMA) est, quant à elle, repoussée à plus tard malgré les promesses de campagne du candidat Hollande. Cette loi présente donc bien une avancée du point de vue de l’égalité des droits entre couples homosexuels et hétérosexuels, et à ce titre elle doit être défendue. Cependant, elle est loin de correspondre à une revendication d’égalité globale qui passerait a minima et à la fin des inégalités fiscales et juridiques entre personnes mariées et non mariées (en couple ou non).

Oppositions multiples

Si la loi rencontre une telle résistance, ce n’est malheureusement pas sur ces bases. Au contraire, les opposants annoncent défendre la famille traditionnelle en prétendant que seul un couple hétérosexuel serait à même d’éduquer un enfant. Le collectif à l’origine des manifestations, monté pour l’occasion, s’est donné comme égérie une humoriste mondaine : Frigide Barjot. Plusieurs groupes politiques de droite et d’extrême droite se sont ensuite greffés sur les différents rendez-vous, et après plusieurs tentatives de débordement, n’hésitent désormais plus à aller au contact. En marge de ce collectif, d’autres initiatives, proches du courant catholique traditionaliste, existent et jouent sur un registre homophobe assumé.

L’ampleur des manifestations (jusqu’à 340 000 personnes à Paris selon la police) a pu surprendre. C’est oublier qu’une grande partie de la population française se définit comme catholique, et que près de 20 000 « permanents » diffusent la propagande de l’Église dans les paroisses, sans compter la multitude d’associations qui jouent le rôle de courroies de transmission sur des thématiques spécifiques. L’Église conserve donc une importante capacité de mobilisation et est prête à l’utiliser pour défendre le modèle hétéro-patriarcal. Une autre raison du succès des manifestations est leur rôle d’outil de restructuration idéologique de la bourgeoisie.

Historiquement, la droite française est composée d’un courant réactionnaire et d’un courant libéral. Avec la crise du capitalisme, ce dernier est en perte de vitesse. Pour conserver son assise, la droite libérale doit donc se mettre au service des franges les plus réactionnaires de la bourgeoisie, ce que lui permet la mobilisation homophobe.

Contre l’homophobie !

Face à ce rouleau compresseur, les manifestations favorables au mariage pour tous, quoiqu’importantes, ont eu en apparence moins de succès. Il est en effet difficile de mobiliser pour un soutien (même critique) à une loi qui va être votée, et la dynamique s’est souvent limitée aux organisations homosexuelles (Arc-en-ciel, Homosexualité et Socialisme, etc.) dont aucune ne possède une capacité de mobilisation comparable à celle de l’Église. Si la loi a finalement bien été votée, les dernières actions fascistes en date illustrent également la difficulté des forces progressistes à maintenir la pression sur le long terme sur des questions « sociétales ».

Dany (AL Toulouse)

http://www.alternativelibertaire.org/sp ... rticle5341


La mobilisation anti-mariage pour tous : Parenthèse enchantée pour l’extrême droite

L’intense mobilisation des réactionnaires contre la loi Taubira autorisant le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels a permis à l’extrême droite de se refaire une jeunesse au sein d’un mouvement de masse. Au terme de cette période contestataire, elle demeure dans l’ensemble divisée, même si les groupes les plus radicaux ont repris confiance en eux.

Depuis plusieurs mois, situation inhabituelle, la droite est dans la rue. Les premiers rassemblements contre le mariage pour tous et l’égalité des droits laissaient pourtant présager une mobilisation marginale et caricaturale. Hommes et femmes priaient chacun de leur côté, séparé-e-s par une improbable allégorie du couple hétérosexuel  : un type en lycra qui agitait péniblement ses ailes en carton. Mais les réactionnaires ont rapidement réussi le pari de lisser leur image et d’amplifier la contestation. Couleurs vives, musique à tue-tête et communication bien huilée  : les «  Manifs pour tous  » ont bien caché les serre-têtes et les Barbours molletonnés pour mettre en avant de jeunes gens portant des sweats roses et dansant sur Queen.

Manifs pour tous les réactionnaires

Le mariage pour tous est bien la seule réforme du gouvernement PS qui propose une orientation sociétale profondément inacceptable pour les droites conservatrice et réactionnaire. L’UMP, et notamment ses tendances les plus dures réunies autour de Copé et Peltier, en a fait le point de cristallisation de sa stratégie d’opposition systématique. Cela n’a pas fait l’unanimité au sein du parti. Il faut dire qu’au jeu du «  plus radical que moi tu meurs  », l’UMP était confrontée à de sérieux clients dont elle contribue régulièrement à couvrir les agissements dans ses déclarations publiques. On retrouve ainsi les membres de l’UMP au côté de mouvements catholiques anti-avortement, comme l’Alliance vita, une structure proche de Boutin et représentée par Tugdual Derville. Ce genre d’association poreuse permet la rencontre entre militants et militantes de droite classique et d’extrême droite.

Leurs concurrents traditionalistes lefebvristes de Civitas ont semblé hésiter sur la marche à suivre. Minoritaires dans le mouvement, ils ont alterné participation aux «  Manifs pour tous  » en queue de cortège et organisation de manifestations distinctes. Ils ont raté le coche du 24 mars. Alors que, ce jour-là, extrême droite et jeunes exaltés de droite bousculent les CRS bras dessus, bras dessous à l’issue de la Manif pour tous, les intégristes de Civitas organisent eux une manifestation nationale quelques semaines plus tard qui réunira à peine trois cents personnes, pourtant au moment le plus fort de la mobilisation. Si la direction du FN a adopté jusqu’à présent une position plus prudente, préférant cliver sur d’autres sujets, on a pu voir s’afficher quelques personnalités frontistes dans les cortèges des Manifs pour tous, comme Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard.

Un mai 68 de droite  ?

Les plus radicaux, parfaitement tolérés par les organisateurs, ont donc trouvé dans les Manifs pour tous un espace d’intervention inespéré. Celles-ci constituent pour eux la première occasion depuis longtemps d’intervenir au sein d’un mouvement de masse. Le moment est historique et, officieusement, certains dirigeants de la droite dure avouent même vivre leur «  mai 68  ».

À partir du mois d’avril, les actions en marge des manifestations se sont multipliées. Elles sont initiées dans un premier temps par le Printemps français, duquel les militants catholiques traditionalistes du Renouveau français (RF), les identitaires du Bloc ou encore les royalistes de l’Action française (AF) sont assez proches, au moins dans les actions coup de poing. À l’exception de Troisième voie, tous les groupuscules radicaux sont donc bien présents dans la rue. Les pétainistes des Jeunesses nationalistes (JN) et les étudiants du Gud sont aussi au cœur des affrontements avec les forces de l’ordre. Il faut dire que ces manifestations sont du pain béni pour ces groupes.

Depuis l’élection de François Hollande, ils ont opté pour une stratégie d’opposition frontale au gouvernement. Alors qu’ils ne menaient jusque-là que des campagnes thématiques sur l’«  islamisation de la France  », l’insécurité, etc., les Identitaires ont par exemple lancé, en mai 2012, la campagne «  Hollande n’est pas mon président  ». Un bilan en demi-teinte

Alors qu’elles devraient être comme des poissons dans l’eau dans ce mouvement, les organisations d’extrême droite radicales n’ont pas semblé récolter de gains notables de leur activisme en son sein. Leur stratégie s’est limitée aux confrontations physiques, délaissant les tâches d’animation politique. Les Identitaires, plus politiques mais aussi plus présentables, ont réussi à recruter quelques personnes, notamment parmi des proches de l’Union nationale inter-universitaire (Uni, organisation étudiante de droite voire d’extrême droite). Pour les autres organisations, le défilé du 12 mai, date de mobilisation annuelle, n’a pas permis de constater de progression exponentielle de leurs effectifs, malgré l’organisation de montées nationales.

Elles sont par ailleurs profondément divisées  ; la sensation d’être dans un moment idéal pour faire avancer leurs thèmes et faire connaître leurs mouvements engendre probablement une montée des rivalités. Le 12 mai, pas moins de cinq manifestations ont eu lieu dans la journée. Le Gud Lyon, à l’origine proche des JN, a défilé avec le RF, mais c’est bien là le seul début de recomposition politique notable. Les skinheads nationalistes révolutionnaires de Troisième voie se sont isolés, en se fâchant avec tous, dans leur recherche d’hégémonie sur le milieu radical parisien. Le RF et l’AF ont bien gagné quelques militants mais n’ont pas franchi de cap décisif de croissance.

L’audience de tous ces mouvements s’est cependant bien accrue. Ils ont ainsi pu faire l’expérience de pratiques d’intervention de masse et ont bénéficié d’une importante couverture médiatique. Leurs thèmes ont avancé dans la société française, mais, surtout, militants de groupuscules ultra-nationalistes et futurs dirigeants de la droite « classique » se sont côtoyés dans cette mobilisation et ont appris à se connaître. La multiplication des actions de rue semble enfin avoir redonné confiance à l’extrême droite. Chassée du pavé parisien depuis des années, elle s’est crue autorisée à attaquer le rassemblement du 1er mai en mémoire de Brahim Bouarram, assassiné par des skinheads, en 1995.

Des militants antifascistes d’AL

http://alternativelibertaire.org/spip.php?article5366
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22004
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Pïérô » 17 Juin 2013, 01:09

Appel à rassemblement à Montpelier le 18 juin
18/06/2013 : Rendez-vous convivial pour la liberté sexuelle et contre l’homophobie, la transphobie, la lesbophobie et la biphobie

Parce que nous refusons de tolérer l’intolérance, que nous préférons la liberté à la répression et l’humour à l’intégrisme, nous vous appelons à venir à un pique-nique participatif, convivial et coloré mardi 18 juin 2013 à partir de 20h (puis toute la soirée), sur la place des Martyrs de la Résistance (devant la Préfecture) de Montpellier.

N’hésitez pas à ramener de quoi faire de la musique et de quoi grignoter !

-> http://scalp34.wordpress.com/2013/06/14/18062013-rendez-vous-convivial-pour-la-liberte-sexuelle-et-contre-lhomophobie/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22004
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Egalité des droits, mariage pour tous-es ou pour personn

Messagede bipbip » 27 Juin 2013, 07:41

Mariage pour tous : 11 nationalités interdites de noces

Une circulaire du ministère de la Justice interdit aux ressortissants homosexuels de Pologne, du Maroc, de Tunisie et d'Algérie de se marier en France.

Le mariage pour tous ne sera pas pour eux. Les citoyens homosexuels de 11 pays ne pourront pas se marier en France avec un citoyen français, révèle le site StreetPress vendredi 21 juin, http://www.streetpress.com/sujet/96180- ... nationalités+de+mariage+pour+tous&utm_content=Quand+Taubira+prive+11+nationalités+de+mariage+pour+tous&utm_medium=email&utm_source=MadMimi&utm_term=Quand+Taubira+prive+11+nationalit_C3_A9s+de+mariage+pour+tous. Le site a déniché une circulaire du ministère de la Justice, http://www.textes.justice.gouv.fr/art_p ... 12445C.pdf, signée Christiane Taubira, qui précise que les ressortissants de Pologne, du Maroc, de Bosnie-Herzégovine, du Monténégro, de Serbie, du Kosovo, de Slovénie, de Tunisie, d’Algérie, du Laos et du Cambodge ne pourront pas bénéficier du mariage pour tous.

"Ainsi, lorsqu'un mariage sera envisagé entre deux personnes de même sexe, dont l'un des futurs époux est ressortissant de l'un de ces pays, l'officier de l’état civil ne pourra célébrer le mariage. En cas de difficultés, il conviendra que l’officier de l’état civil interroge le procureur de la République territorialement compétent", peut-on lire dans la circulaire.

En cause, les conventions qui ont été conclues avec ces 11 pays. Le ministère de la justice confirme la disposition et renvoie la balle au quai d’Orsay : "La révision de ces accords relève du ministère des Affaires étrangères".

"Cette circulaire est déplorable", juge Elisabeth Ronzier, présidente de SOS Homophobie interrogé par StreetPress. Pour Thomas Fouquet-Lapar, de l’Ardhis (Association pour la reconnaissance des Droits des personnes homosexuelles et transsexuelles à l'immigration et au séjour), "on est clairement face à 'une nouvelle discrimination'".

L'affaire n'est pas passée inaperçue auprès de trois parlementaires qui ont déjà déposés des questions au gouvernement sur le sujet. "Sans réponse", conclut StreetPress.

P.L. - Le Nouvel Observateur
http://tempsreel.nouvelobs.com/mariage- ... noces.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Antifascisme radical et lutte de classes à Montpellier

Messagede Pïérô » 30 Juin 2013, 23:11

Les anti-mariage pour tous ne sont pas prêt-e-s à lâcher l'affaire. Ils continuent de diffuser leur haine par tous les moyens possibles, leur dernière idée et de se réapproprier le tour de France en organisant "le tour de france pour tous".
(taper en attaché +.fr sur moteur de recherche pour tomber sur le site où ils détaillent leurs "valeurs" et leurs étapes, pour ceux et celles qui seraient intéressées de savoir quand les homophobes vont débarquer chez eux...)
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22004
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Egalité des droits, mariage pour tous-es ou pour personn

Messagede Pïérô » 18 Juil 2013, 12:14

Le mariage homo définitivement voté en Angleterre et au Pays de Galles
http://www.francetvinfo.fr/societe/mari ... 71598.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22004
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Féminisme et LGBTI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité