Pour le droit à l'avortement

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Lila » 21 Mai 2017, 20:13

Café Féministe : Avortement, un droit fondamental à gagner partout

samedi 27 mai à 17h à la Maison des Femmes - Montreuil

Organisé par Marche Mondiale des Femmes France

- Avortement en Europe : des pays encore sans droits ou avec peu de droits, des batailles à gagner, de la solidarité à exercer ;

- Avortement en France : quelles priorités maintenant ;

- Mon corps, mes choix, mes droits : une mobilisation européenne pour gagner partout la dépénalisation

Intervenantes à confirmer
Ce Caf’éministe sera suivi d’un apéritif.

Entrée gratuite

https://www.facebook.com/events/3225595 ... null%22%7D
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2172
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Lila » 25 Juin 2017, 21:53

Belgique
Les plannings familiaux dans la rue contre la décision de De Block sur la pilule

Une centaine de manifestants se sont réunis jeudi place Surlet de Chokier à Bruxelles pour défendre le droit des femmes à avoir accès à une contraception d’urgence si elles le désirent. Sous le slogan « la pilule ne passe pas », les quatre fédérations francophones des centres de planning familial ont contesté le refus de la ministre de la Santé, Maggie De Block d’autoriser la délivrance de la pilule du lendemain, par quelqu’un d’autre qu’un médecin ou un pharmacien.

La fédération laïque des centres de planning familial, la fédération des centres de planning et de consultations, la fédération des centres de planning familial des femmes prévoyantes socialistes et la fédération des centres pluralistes de planning familial sont entrées « en résistance » jeudi contre la décision de la ministre De Block. « Nous manifestons aujourd’hui pour continuer un droit, le droit des femmes à pouvoir obtenir la pilule du lendemain dans les centres de planning familial. Ce droit est acquis depuis vingt ans et aujourd’hui, on se rend compte qu’il est illégal. On voudrait dès lors faire changer la législation, tout simplement, pour que le bon sens revienne », a déclaré Gaëtan De Laever, directeur de la fédération laïque des centres de planning familial.

la suite : http://bx1.be/news/les-plannings-famili ... la-pilule/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2172
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Béatrice » 29 Juin 2017, 23:00

Avortement: une cagnotte du groupe anti-IVG "Les Survivants" suspendue

"Les Survivants" avaient lancé une cagnotte en ligne pour réaliser un tour de France contre l'avortement. La plateforme de financement participatif l'a finalement suspendue.

http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... 22662.html
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede bipbip » 09 Juil 2017, 12:51

Avortement : « La loi de 1975 est une loi de compromis »

Entretien. Après la disparition de Simone Veil, nous avons rencontré Suzy Rojtman, porte-parole du Collectif national pour les droits des femmes, pour parler de la lutte pour le droit à l’avortement et de son actualité.

... http://www.anti-k.org/2017/07/07/avorte ... %e2%80%89/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Lila » 12 Juil 2017, 20:44

Plus de quarante ans après la loi Veil, « l’IVG est le parent pauvre de l’hôpital »

A l’heure des obsèques de Simone Veil, icône de la lutte pour la légalisation de l’avortement, la coprésidente du Planning familial revient sur l’état de ce droit.

En 2016, à l’occasion de son 60e anniversaire, le Mouvement français pour le planning familial mettait à l’honneur trois « Simone ». Trois femmes qui ont marqué l’histoire de l’association et celle des droits des femmes : l’écrivaine et philosophe Simone de Beauvoir, la militante Simone Iff et Simone Veil, qui a porté en 1974 le projet de loi de légalisation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Après la mort de cette dernière, le 30 juin, Véronique Séhier, la coprésidente du Planning familial, salue le combat de « celle qui a permis de reconnaître l’avortement comme un droit humain fondamental ». Mais plus de quarante ans après l’entrée en vigueur de la loi Veil, et alors qu’un tiers des Françaises ont recours au moins une fois dans leur vie à l’IVG, selon l’Institut national d’études démographiques (INED), ce droit « n’est toujours pas considéré comme un droit à part entière », souligne-t-elle.

la suite : http://www.lemonde.fr/sante/article/201 ... QVfyszt.99
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2172
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Béatrice » 13 Juil 2017, 18:42

En arrière toute !

70 % des médecins en Italie refusent l'IVG par objection de conscience !

"Le cas italien a quant à lui de quoi alarmer, avec 70 % des gynécologues refusant de pratiquer l’avortement en invoquant la clause de conscience, qui permet aux obstétriciens de refuser une IVG pour des raisons personnelles et/ou religieuses ; c’est également le cas en France mais beaucoup moins pratiqué."
http://fr.blastingnews.com/societe/2017 ... 24017.html


Dans l'Arkansas, les femmes ne pourront pas avorter sans l'accord du père de l'enfant


La loi, qui devrait entrer en vigueur fin juillet, ne prévoit pas d'exception en cas de viol ou d'inceste.
http://www.francetvinfo.fr/societe/ivg/ ... 81013.html

Ouf !


la Suède veut couper les vivres aux ONG respectant le décret Trump


La Suède a menacé mardi de couper les vivres aux ONG qui suspendraient leur mission de conseil et d'aide à la contraception de crainte de perdre les financements américains après le décret anti-avortement de Donald Trump.

"Les accords pourront être dénoncés et l'aide financière supprimée", a prévenu l'Agence suédoise de la coopération internationale pour le développement (Sida), un organisme public.
http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direc ... ctant.html
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Béatrice » 21 Juil 2017, 19:19

IVG : la carte des pays où l'avortement est interdit

Alors que le Chili s’apprête à alléger sa législation sur l’interruption volontaire de grossesse, de nombreux pays sont encore très stricts à ce sujet. En Amérique latine ou en Afrique, certains pays prohibent totalement l’avortement, quand certains ne l’autorisent qu’à des conditions très restrictives.

http://www.francetvinfo.fr/sante/grosse ... 92339.html
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Béatrice » 26 Juil 2017, 19:40

En plein hommage au père Hamel, l'archevêque de Rouen rappelle son opposition à l'avortement

Mgr Lebrun a regretté que notre société "se croit libre de faire tout ce que chacun souhaiterait, y compris abréger sa vie ou l’empêcher de naître".

http://www.huffingtonpost.fr/2017/07/26 ... _23049288/
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Béatrice » 23 Aoû 2017, 18:46

Droit à l'avortement : un accès très inégal dans le monde

Après 28 ans d'interdiction totale, le Chili autorise l'avortement sous certaines conditions. Dans le monde, seules 39,5% des femmes ont pleinement accès à l'avortement.

C’est une petite avancée pour les droits des femmes au Chili : l’avortement est désormais partiellement autorisé. Le Tribunal constitutionnel du Chili a validé lundi la loi de dépénalisation de l’avortement thérapeutique, déjà approuvée par le Parlement. C'est Augusto Pinochet qui avait interdit en 1989 l'avortement quelle qu'en soit la raison, alors qu'il était autorisé pendant plus de 50 ans auparavant .Avec cette ouverture, qui reste limitée, le Chili quitte le groupe des pays dans le monde où l’avortement est totalement interdit.

https://www.franceculture.fr/geopolitiq ... s-le-monde
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede bipbip » 27 Sep 2017, 18:06

Avortement. L’égalité face à la loi n’existe pas

Le droit à l’IVG – qui est sans cesse attaqué dans le monde entier – est une revendication qui fait accord dans les milieux féministes. Mais la journée internationale pour le droit à l’IVG, le 28 septembre, est l’occasion de s’interroger sur les inégalités qui subsistent même dans les pays où l’avortement a été légalisé.

Il suffit de regarder une carte du monde montrant les pays où l’accès à l’avortement est fortement restreint, voire purement et simplement interdit, pour s’apercevoir qu’en fonction de leur lieu de vie, les femmes voient leur droit à disposer de leur corps fortement bafoué.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Avor ... existe-pas
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Lila » 01 Oct 2017, 18:11

Près de la moitié des avortements dans le monde pas assez sûrs

Près de la moitié des avortements réalisés chaque année dans le monde (25,5 millions sur un total de 55,7) ne se déroule pas dans des conditions de sécurité suffisantes, s'alarme l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans une étude publiée jeudi.

à lire : http://www.lapresse.ca/sciences/medecin ... um=twitter




Journée internationale du droit à l'avortement: même en Belgique, il y a des soucis

Ce 28 septembre, c’est la journée internationale du droit à l’avortement. Un droit qui est encore souvent dénié aux femmes. Certains pays en Europe continuent de l’interdire.

Des rassemblements et des manifestations sont prévus ce jeudi dans de nombreux États membres pour rappeler à quel point les femmes européennes ne sont pas égales sur cette question. Si la majorité des pays de l’Union européenne autorisent l’avortement jusqu’à 10 ou 12 semaines de grossesse, voire plus pour certains, la situation est loin d’être identique pour tous les États.

Sylvie Lausberg, vice-présidente des femmes francophones et directrice du département d’étude et stratégie du Centre d’action laïque, rappelle que l’interdiction est totale à Malte. "En Irlande, elle n’existe que s’il y a un danger imminent pour la vie de la femme. Et alors vous avez encore la Pologne, où vous avez vu des manifestations parce que c’est déjà très réduit et ils veulent encore restreindre le droit, et à Chypre".

En Belgique, pas de dépénalisation et problème de médecins

En Belgique, la question de la dépénalisation de l’avortement fait toujours débat, mais d’autres points doivent aussi être réglés, rappelle Sylvie Lausberg. Les médecins ne sont formés que sur base volontaire, ce qui pourrait conduire à terme à une pénurie de médecins pratiquant l’IVG. Et puis il y a aussi la clause de conscience: "La loi prévoit que les médecins qui ne veulent pas pratiquer peuvent utiliser cette clause de conscience pour refuser, mais ils ne sont pas obligés de référer à un autre médecin. Et donc la femme qui arrive chez le médecin qui ne la réfère pas à quelqu’un d’autre, avec le délai de 12 semaines qui est assez court et les 6 jours incompressibles entre le premier rendez-vous et l’interruption de grossesse, se retrouve dans une course contre la montre qui peut vraiment être une entrave directe à l’interruption de grossesse".

Rappelons qu’en Belgique pratiquement 20 000 avortements déclarés ont lieu chaque année. On estime par ailleurs qu’il y en aurait aussi 10 000 non déclarés. En marge de cette manifestation qui est prévue ce jeudi dans le quartier européen de Bruxelles, une pétition doit être remise au Parlement européen.

https://www.rtbf.be/info/societe/detail ... id=9721331
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2172
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede bipbip » 07 Oct 2017, 17:59

Biars sur Cère (46) mercredi 11 octobre 2017

IVG, 40 ans après - Ciné débat

IVG, 40 après Documentaire de Yves Campagna - Durée 52 mn

à 20h30, Cinéma Robert Doisneau, Biars sur Cère

Image

Interruption Volontaire de Grossesse. 40 ans après, où en sommes nous ? Des femmes nous font face, elles témoignent. Et aussi des médecins, gynécologues, conseillers, chercheuse, parlent des fragilités et des à-priori qui perdurent, et du nécessaire accompagnement des femmes, pour sortir l'IVG de la culpabilité, du tabou. En 2017 les femmes qui ont recours à l'IVG ont encore socialement du mal à en parler. Entre droit revendiqué et silence contraint, l'IVG est un droit fragile qui pose question.

Dans une approche humaine, ce documentaire porte des paroles fortes qui dépoussièrent l'apparente tranquillité du droit à l'IVG.

Soirée proposée dans le cadre de la mobilisation européenne pour le droit à l'avortement par le Planning Familial du Lot qui animera un débat à l'issue de la projection. Un pot convivial clôturera la soirée.

Tout public - Tarif projection : libre participation

https://lot.demosphere.eu/rv/1910
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Lila » 24 Oct 2017, 21:21

"L'Entrave" : un court-métrage engagé pour défendre le droit à l'avortement

Dans "L'Entrave", le réalisateur Nicolas Doretti filme le parcours du combattant de Marie, une jeune femme cherchant à mettre un terme à une grossesse non désirée. Ou comment entre fausses informations et discours moralisateur, avorter reste encore un chemin de croix en 2017.

Quarante-deux ans après l'adoption de la loi Veil, est-il possible d'avorter sereinement en France ? Alors qu'en février dernier, les député.e.s ont définitivement adopté la loi portant sur l'extension du délit d'entrave à l'IVG, la question peut sembler dépassée.

Ce n'est pourtant pas le cas. La loi a beau désormais sanctionner les militant.e.s "pro-vie" (ou plutôt anti-choix) qui délivreraient de fausses informations sur l'interruption volontaire de grossesse via leur site Internet ou leur plate-forme téléphonique, les sites qu'ils gèrent n'ont pas disparu des moteurs de recherche. Pire : ils sont encore extrêmement bien référencés.

Il n'y a qu'à taper "IVG" dans Google pour s'en convaincre. Après les sites hébergés sous le nom de domaine .gouv.fr, et qui donc fournissent une information juste et impartiale sur le droit à l'avortement, le troisième résultat donné renvoie toujours vers un site créé par des anti-IVG.

C'est de ces militants déguisés qui, sous couvert de renseigner les jeunes filles et femmes sur l'IVG, leur fournissent une information erronée et partisane que le réalisateur et photographe Nicolas Doretti a choisi de parler.

Un court-métrage réaliste

Dans L'Entrave, le court-métrage qu'il a co-écrit avec la comédienne du film Marie Coutance, on suit une jeune femme qui, enceinte, cherche à mettre un terme à cette grossesse non-désirée. Comme beaucoup d'autres, Marie appelle une hotline pour se renseigner sur l'interruption volontaire de grossesse. Déjà isolée, se posant de multiples questions, la jeune femme devient la proie d'une militante anti-avortement qui la suit jusque chez elle. Culpabilisé pour son choix de mettre fin à sa grossesse, méprisé par le gynécologue qu'elle consulte lorsqu'elle lui fait part de son désir d'avorter, le personnage joué par Marie Coutance subit les mêmes épreuves que celles de milliers de jeunes filles et femmes en France.

la suite : http://www.terrafemina.com/article/-l-e ... _a336337/1

à voir sur Vimeo : https://vimeo.com/236902318
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2172
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede bipbip » 27 Oct 2017, 00:46

Apéro-débat : Mon corps mes choix, le 27 octobre à Rennes

Alternative Libertaire lance sa campagne antipatriarcale « Mon corps mes choix » à la suite de la journée internationale du droit à l’avortement. A Rennes, on vous propose un apéro-débat pour venir débattre autour d’un verre !

Vendredi 27 Octobre de 20h00 à 22h00
au bar Le pananma 28 Rue Bigot de Préameneu, 35000 Rennes

Venez vous inscrire sur l’évenements Facebook
http://urlz.fr/5Ycn

Image

http://www.alternativelibertaire.org/?A ... -mes-choix
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Lila » 13 Déc 2017, 22:07

IVG et contraception : le droit des femmes régresse selon le Conseil de l'Europe

Des "restrictions rétrogrades" ont entraîné un recul des droits des femmes en matière d'accès à la contraception et à l'avortement en Europe, estime le Conseil de l'Europe qui publie ce mardi 5 décembre un rapport, accompagné d'une série de recommandations aux États membres.

Dans ce rapport rendu public le 4 décembre, Nils Muižnieks, le commissaire aux droits de l'Homme souligne que "ces dernières années, des menaces résurgentes pour la santé et les droits sexuels et reproductifs des femmes ont émergé en Europe".

Dans le viseur du conseil de l'Europe, l'Arménie, la Géorgie, la Macédoine, la Russie et la Slovaquie qui ont adopté récemment "des mesures renforçant les critères à remplir pour les femmes afin d'avoir accès à l'avortement".

Le document rappelle aussi qu'en Pologne, "une loi a réintroduit l'obligation d'obtenir une prescription médicale pour accéder à un moyen de contraception d'urgence". "Ces procédures entraînent beaucoup de souffrance chez les femmes (...) elles relèvent du droit à la vie, à la vie privée, à la santé, à la liberté de prendre ses propres décisions", souligne le commissaire letton.

Outre la Pologne, le document pointe également des juridictions en Irlande du Nord, Irlande, Andorre, au Liechtenstein, à Malte, Monaco, et San Marin pour leur législation "hautement restrictive" en matière d'accès à l'avortement, qui n'est souvent autorisé qu'en cas de risque pour la vie ou de viol.

Dans la plupart de ces juridictions, des peines de prison -jusqu'à la perpétuité en Irlande du Nord- sont prévues pour les femmes ne respectant pas la loi, rappelle le rapport.

"Mais même dans les pays où la loi est moins restrictive, les femmes doivent parfois faire face à des obstacles importants", relève M. Muižnieks. En Italie, sept professionnels de santé sur dix refusent d'autoriser un avortement, invoquant une clause de conscience, souligne le rapport. En Turquie, une femme mariée doit obtenir le consentement de son époux pour avorter.

la suite : http://www.huffpostmaghreb.com/2017/12/ ... 1512495096
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2172
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

PrécédenteSuivante

Retourner vers Féminisme et LGBTI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité