Homophobie, lutte contre l'homophobie

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 03 Juin 2017, 11:24

Homophobie

Coup de com’. Contre l’homophobie, Marlène Schiappa propose un buzzer à Hanouna

Suite aux critiques reçues à l’encontre de l’émission Touche pas à mon poste et son « sketch » homophobe la nouvelle secrétaire d’Etat à l’égalité homme-femme, Marlène Schiappa, a tenu à le rencontrer... pour lui proposer une méthode de lutte contre l’homophobie on ne peut plus ridicule...

Il fallait bien faire passer la pilule d’un ministère des droits de femmes qui devient secrétariat d’état à l’égalité homme-femme. C’est sans doute pour cette raison que Marlène Schiappa a tenu à rencontrer Cyril Hanouna suite à la « polémique » déclenché par son émission. La secrétaire d’Etat, qui se prévaut d’avoir été spécialisée sur les questions LGBT au sein de la mairie du Mans dont elle était conseillère municipale, a en effet rencontré le présentateur pour « privilégier la discussion bilatérale » et le dialogue pour lui faire comprendre ce qu’est la culture du viol et le fait qu’il ne faut pas « outrer » publiquement les personnes LGBT.

Un bon point de départ sans doute, si celui-ci ne conduisait pas, de fait, à relativiser la gravité des actes (agressions sexuelles, insultes...) qui ont eu lieu dans son émission depuis des mois, jusqu’à cette semaine encore où les chroniqueurs ont joué à qui trouverait la meilleure excuse au joueur de tennis Maxime Hamou qui avait agressé une journaliste quelques jours auparavant. Car comment peut-on croire que l’homophobie et le sexisme d’Hanouna soient lié à un manque de compréhension des oppressions ?

Mieux encore, la ministre a discuté avec lui, au cours de la rencontre détaillée dans une interview au Nouvel Obs d’une méthode de lutte contre l’homophobie on ne peut plus clémente. Le principe est simple, quand l’émission « va trop loin », il est proposé au présentateur d’avoir à sa disposition et à celles de ces chroniqueurs un « buzzer », pour pointer les actes qui dépasser les bornes. On peut se demander à quoi servirait ce buzzer, quand on sait que les 20 500 plaintes des téléspectateurs adressées au CSA sont pour l’instant restées lettre morte. En d’autres termes, il n’est pas proposé à Hanouna d’en finir avec son personnage relai des oppressions et de l’idéologie hétérosexiste dominante, mais juste de s’arrêter quand ça va « trop loin » ! Mais trop loin pour qui ? Pour les milliers de personnes LGBT qui subissent au jour le jour les discriminations et les violences, ou pour le « pinkwashing » de la secrétaire d’Etat ? Comme certains internautes l’ont exprimé sur les réseaux sociaux, désormais, grâce au gouvernement Macron « Quand vous vous ferez tabasser par des homophobes, n’oubliez pas de buzzer pour dire que ça va trop loin ! ». Dans ce gouvernement, entre un ministre anti-mariage pour tous et des propositions de ce type, ce n’est peut-être pas qu’à Hanouna qu’il faudra faire un cours sur la réalité de l’homophobie...

http://www.revolutionpermanente.fr/Coup ... -a-Hanouna
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Lila » 12 Juin 2017, 23:40

Il ne faut pas être préssée, et il faudra encore attendre pour l'homophobie, mais il est condamné pour sexisme sur 2016.


"Touche pas à mon poste" : sanctions à l'encontre de la chaîne C8

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a prononcé aujourd’hui à l’encontre de C8 deux sanctions, concernant des séquences diffusées dans l’émission Touche pas à mon poste, lui interdisant de diffuser des séquences publicitaires pendant cette émission, ainsi que 15 minutes avant et 15 minutes après sa diffusion. Cette sanction s’applique aux émissions en direct comme à leurs rediffusions pour une durée totale de trois semaines au cours du mois de juin.

La première sanction concerne une séquence présentée le 3 novembre 2016 durant laquelle ont été diffusées des images tournées en caméra cachée montrant l’un des chroniqueurs victime d’un simulacre organisé par l’animateur-producteur de l’émission. Durant cette scène, le chroniqueur présenté comme témoin d’une agression mortelle commise par l’animateur, est sommé de s’accuser du crime et apparaît n’être informé de la manipulation que le lendemain, ce qui l’a placé dans une situation de détresse et de vulnérabilité manifeste pendant toute la durée de l’émission. Le CSA a estimé qu’en diffusant cette séquence la société C8 a gravement méconnu son obligation de faire preuve de retenue dans la diffusion d’images susceptibles d’humilier les personnes. En conséquence, une première sanction d’une semaine d’interdiction de diffusion des séquences publicitaires lui a été infligée.

La seconde sanction a été prononcée en raison d’une séquence diffusée le 7 décembre 2016 durant laquelle l’animateur de l’émission a conduit une chroniqueuse, qui avait les yeux fermés, à poser sa main sur son sexe. Le CSA a considéré que cette scène méconnaissait les dispositions de la loi du 30 septembre 1986 qui lui donnent la responsabilité de lutter contre les stéréotypes, les préjugés sexistes, les images dégradantes et les violences faites aux femmes, en particulier dans les émissions ayant un impact important sur le jeune public. En conséquence, une sanction de deux semaines d’interdiction de diffusion des séquences publicitaires a été infligée à la chaîne C8.

Le CSA, qui a multiplié en vain les avertissements à l’égard de l’émission Touche pas à mon poste, appelle la société C8 à mettre en œuvre désormais et sans délai tous les moyens garantissant le respect des règles fixées par la loi et par les stipulations de sa convention, qui sont la contrepartie de l’utilisation de la fréquence publique qui lui été attribuée gratuitement.


http://www.csa.fr/Espace-Presse/Communi ... -chaine-C8
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2058
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 09 Juil 2017, 12:39

Œil explosé, pommette fracturée

« Ils ont bousillé ma vie », la victime d’une agression homophobe témoigne

« Ces gens, je ne les connais pas. Ils n’ont pas aimé ma façon de marcher c’est tout. En quelques secondes, ils ont tout bousillé. J’avais un travail, j’économisais pour payer mon permis. Aujourd’hui ? J’ai peur. Peur de sortir, peur des représailles. »

Jeudi 22 Juin, à Saint-Dié-des-Vosges, un jeune homme homosexuel de 20 ans sortait mettre ses verres dans un container de tri, lorsque deux hommes dans une voiture s’approchent et commencent à l’insulter. La victime décide de fuir, mais ses agresseurs n’en n’ont pas fini : « Le passager est descendu de la voiture, il s’est précipité vers moi et m’a donné un grand coup de poing dans la figure. ». Heureusement, deux passants, témoins de l’agression, se sont interposés, et ont évité que les choses n’empirent : « Je ne sais pas ce qu’il se serait passé si personne n’avait vu l’agression. Je ne sais pas jusqu’où ils seraient allés."

... http://www.revolutionpermanente.fr/Ils- ... e-temoigne
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 29 Juil 2017, 14:49

Affaire Hanouna et du canular homophobe: Le CSA condamne C8 à une amende de 3 millions d’euros

SANCTION Le Conseil supérieur de l’audiovisuel n’a pas suivi les préconisations du rapporteur indépendant qui avait suggéré une semaine de suspension de diffusion de «Touche pas à mon poste»...

C’est historique. Le CSA a condamné C8 à une amende record de 3 millions d’euros dans l’affaire du canular homophobe de Cyril Hanouna, une décision aussitôt contestée par la chaîne qui dénonce une sanction au « caractère disproportionné », « inéquitable et discriminatoire », et relevant selon elle d’un « acharnement » du CSA. Cette séquence avait été diffusée dans l’émission spéciale TPMP Radio Baba, le 18 mai.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a rappelé qu’il avait reçu « près de 47.000 concernant ce programme » et a jugé que la séquence incriminée avait « gravement méconnu le principe de respect de la vie privée, ainsi que son obligation de lutter contre les discriminations. » « L’animateur a, tout au long de cette séquence, eu recours à de nombreux clichés et attitudes stéréotypées sur les personnes homosexuelles. Le CSA a estimé qu’en diffusant cette séquence, la société C8 a gravement méconnu le principe de respect de la vie privée, ainsi que son obligation de lutter contre les discriminations », a justifié le régulateur dans un communiqué.

... http://www.20minutes.fr/television/2109 ... ions-euros
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Lila » 05 Aoû 2017, 21:06

Un fonds de dotation pour les causes lesbiennes

La LIG vient de lancer le premier dispositif de soutien financier dédié aux projets lesbiens. Elles financent déjà plusieurs actions.

Elles se sont baptisées LIG, pour Lesbiennes d’Intérêt Général. Huit femmes, issues de divers corps de métiers – associatif, média, culture, sciences, (…) -, toutes militantes de longue date, viennent de lancer ce Fonds de dotation féministe et lesbien.(link is external) « C’est la première fois qu’une organisation s’emploit à financer des projets lesbiens », assure Alix Béranger, présidente de la LIG, à la fois fière et songeuse :

à lire : https://www.streetpress.com/sujet/14992 ... lesbiennes
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2058
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 30 Sep 2017, 17:26

Biphobie: la première enquête nationale vient d'être lancée

Un questionnaire consacré aux discriminations envers les personnes bisexuelles et pansexuelles (attirées sexuellement ou sentimentalement par tous les genres) a été dévoilé ce jeudi par plusieurs associations.

Alors que se tient ce samedi la journée internationale de la bisexualité et de la pansexualité – une «grande marche» est organisée à partir de 14h place du Colonel-Fabien à Paris –, les associations Bi’Cause, SOS homophobie, Act Up-Paris, le MAG Jeunes LGBT et FièrEs ont dévoilé hier les 88 questions qui composent la toute première enquête consacrée à la biphobie en France. Un projet qui, selon Vincent-Viktoria Strobel, président-e de Bi’cause, se veut être «en continuité» avec l’étude de 2012 portant sur la bisexualité et rendue publique en 2015.

«Dans l’enquête précédente, 73% des répondants considéraient que les personnes bisexuelles pouvaient faire l’objet de discriminations en raison de leur orientation sexuelle. Il était donc important de se pencher exclusivement sur cette thématique. Aujourd’hui, nous voulons théoriser et quantifier la biphobie dans le pays.» Première étape du collectif : recueillir au moins 2 000 questionnaires d’enquête, en ligne depuis ce matin, avant d’informer sur les premiers résultats.

... http://www.liberation.fr/france/2017/09 ... ee_1598105
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 05 Oct 2017, 22:42

Nantes, vendredi 6 octobre 2017

APPEL AU RASSEMBLEMENT : Ne laissons pas l'espace public aux réactionnaires !

à 10h, Nantes - Cité des congrès

Rassemblement contre l'homophobie et pour la PMA

[APPEL AU RASSEMBLEMENT]

Ne laissons pas l'espace public aux réactionnaires !

Vendredi, le premier Ministre Edouard Philippe doit venir à Nantes et se rendre à la Cité des Congrès, où il tiendra un discours devant l'Assemblée des communautés de France (les communautés de communes), avant d'aller visiter le Palais de Justice accompagnée de la Ministre de la Justice.

« Les nantais pour la famille », un groupe opposé à la PMA, proche de la « Manif pour tous » nantaise, sera présent et organise un rassemblement pour protester contre l'ouverture de la PMA aux couples de femmes, aux femmes seules et interpeller par la même occasion le premier ministre sur ce sujet.

Les associations ALUN' - Association LGBTQI+ de l'Université de Nantes et APGL Atlantique - Association des Parents Gays et Lesbiens, appellent l'ensemble des associations de défense des droits LGBTQI+ et des droits des femmes à un contre-rassemblement ce vendredi 6 octobre à 10h à la Cité des Congrès.

Mobilisons-nous afin de ne pas accorder du crédit à ces mouvements haineux, rétrogrades et ne leur cédons pas l'exclusivité de la couverture médiatique. Ne laissons pas l'espace publique aux réactionnaires !

https://nantes.indymedia.org/events/38716
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 10 Fév 2018, 20:12

Pontoise : deux lesbiennes agressées, deux mineurs en garde à vue

Deux jeunes homosexuelles ont été agressées, sans être blessées, et ont fait l’objet vendredi en banlieue parisienne d’insultes homophobes de la part d’un groupe de jeunes gens, dont deux ont été placés en garde à vue.

"Putains de lesbiennes"

Le couple de jeunes filles, âgées de 17 et 18 ans, a été pris à partie sur le quai du RER A à Pontoise (Val-d’Oise). Elles ont indiqué à la police avoir été violemment bousculées et avoir eu les cheveux et les vêtements tirés.

"Putains de lesbiennes", "Vous baisez ?", leur auraient notamment lancé leurs agresseurs présumés. Les faits se seraient prolongés durant leur trajet vers Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) où la police, alertée par les victimes, attendait le groupe.

Les jeunes filles ont porté plainte dans la soirée. Elles n’ont "pas été blessées" mais sont "choquées".

http://www.dna.fr/faits-divers/2018/02/ ... arde-a-vue
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 03 Mar 2018, 12:20

SOS homophobie dénonce l’organisation par le diocèse de Bayonne d’une réunion pour “l’accompagnement des personnes à tendance homosexuelle

Un article paru mercredi dernier dans le journal Sud Ouest intitulé « Aider » les homosexuels fait état de l’organisation, par le diocèse de Bayonne-Lescar-Oloron, le jeudi 8 mars, à Pau, d’une réunion sur "L'accompagnement des personnes à tendance homosexuelle” animée par l’abbé Louis-Marie Guitton, délégué épiscopal pour la famille du diocèse de Fréjus-Toulon et aumônier national de l'association Courage.

SOS homophobie dénonce fermement l’organisation de cet événement et les risques sérieux qu’il comporte pour les personnes lesbiennes, gay, bi, trans (LGBT), pour leur santé et notamment celle des jeunes. L’association Courage, partenaire de cette réunion, fait l’objet de plusieurs plaintes aux Etats-Unis où elle organise des « thérapies de guérison » de l’homosexualité. Loin d’aider et de soutenir les personnes LGBT, ce type de réunion peut créer chez elles un sentiment de culpabilité relatif à leur orientation sexuelle ou à leur identité de genre. Elles peuvent entraîner une diminution de l’estime de soi, l’isolement de la personne concernée et peut donner lieu à des tentatives de suicide.

SOS homophobie souligne l’irresponsabilité de la Conférence des évêques de France qui, en laissant libre l’organisation de ce type d’événement, contribue à entretenir dans le pays un niveau d’homophobie élevé. Selon le dernier rapport annuel de SOS homophobie, les témoignages d’actes homophobes ont augmenté de près de 20 % en 2016 par rapport à 2015.

L’association demande au Diocèse de Bayonne ainsi qu’à la Conférence des évêques de France d’annuler la réunion prévue le 8 mars prochain. SOS homophobie a, par ailleurs, saisi la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (Miviludes) chargée, sous l’autorité du Premier ministre, de coordonner l’action préventive et répressive des pouvoirs publics à l’encontre des dérives et pratiques sectaires.


https://www.sos-homophobie.org/article/ ... ion-pour-l


Bayonne : Rassemblement contre l’intégrisme religieux.

IpEH Antifaxista se joint à l’appel des différentes organisations ou mouvements contre la tenue d’une conférence par le Diocèse de Bayonne et son évêque intégriste.

Les personnes LGBTQI+ ne sont ni des malades ni des déviant•e•s!!

Réunissons nous mercredi 7 mars à 19h30 à la maison diocésaine de Bayonne. Parce qu’un représentant de l’église catholique ne devrait plus avoir le droit de taxer l’homosexualité de déviance en toute impunité…

Parce que l’évêché de Bayonne se rapproche d’une organisation aux pratiques sectaires (http://couragefrance.blogspot.fr/), parce qu’on ne peut pas prôner l’amour et la tolérance qu’envers les gens qui pensent comme nous…

INTÉGRISTES HORS DE NOS VIES !

http://ipehantifaxista.org/2018/03/02/b ... religieux/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 21 Avr 2018, 17:57

Agression d’un couple d’hommes et menaces de mort homophobes dans un supermarché Carrefour : SOS homophobie se constitue partie civile aux côtés de Laurent et Jean

Le 3 mars dernier, alors que Laurent et son conjoint Jean faisaient leurs courses dans un supermarché Carrefour à Rueil-Malmaison, une femme qui souhaitait passer devant eux à la caisse les a insultés de « sales gros pédés, tarlouzes et pédales » qui n'ont « pas le droit de vivre en France ». Elle a poursuivi en s’exclamant: « en Algérie, les mecs comme vous on les égorge » puis a appelé quelqu’un de son entourage pour lui dire « qu'il y avait deux clients pédés qui ne méritaient pas de vivre et qu'il fallait les buter ». Ni les client·e·s et ni le personnel du magasin Carrefour, témoins de la scène, dont un vigile de sécurité, n’ont réagi.

Face à cette scène insupportable d’homophobie du quotidien, SOS homophobie se porte partie civile aux côtés de Laurent et Jean et leur apporte son soutien plein et entier. L’association sera représentée par Me Quentin de Margerie, avocat au barreau de Paris. L’affaire sera jugée par le tribunal correctionnel de Nanterre lundi 23 avril à 13h30 pour des faits d’injures publiques en raison de l’orientation sexuelle et menaces de mort.

L’association dénonce l’absence de réaction du personnel de l’enseigne Carrefour présent au moment de l’agression alors que des insultes et des menaces de mort homophobes étaient prononcées sous leurs yeux.

Nous saluons le courage de Laurent et de Jean qui ont rendu publique leur agression par leur témoignage. Ils contribuent à briser la loi du silence qui continue de régner dans notre pays sur les actes LGBTphobes.

SOS homophobie rappelle sa profonde inquiétude face à la multiplication récente, relayée par les médias, des agressions LGBTphobes. Elle en appelle à une véritable politique publique de prévention de l’homophobie et de la transphobie. Dans son Rapport sur l’homophobie 2017, l’association avait constaté une augmentation de près de 20% des témoignages d’actes LGBTphobes.


https://www.sos-homophobie.org/article/ ... -carrefour
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Pïérô » 28 Avr 2018, 02:50

Un mois contre les LGBT phobies

Limoges du 26 avril au 26 mai 2018

Image

Présentation et programme : https://labogue.info/spip.php?article155
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 14 Juin 2018, 14:31

Lutter contre les LGBTIphobies en milieu scolaire, une nécessité !!

4 pages de la fédération SUD éducation

https://www.sudeducation.org/Lutter-con ... es-en.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 16 Juil 2018, 17:46

L’homosexualité dans le football : le même maillot mais pas les mêmes droits

Depuis le 14 juin et jusqu’au 15 juillet, la 21e édition de la Coupe du monde se déroule en Russie. Si la tactique de Deschamps ou la dernière coupe de Pogba nous importent peu, il est un sujet qui est des plus sensibles chez les footeux, qu’ils soient sur le gazon vert ou dans les tribunes : l’homosexualité. Ajoutez à cela un pays-hôte très intolérant envers la communauté LGBT et vous obtenez un état des lieux de l’homosexualité dans le foot, sauce Kremlin.

Une étude récente sur l’homosexualité dans le foot révèle qu’un supporter sur deux déclare avoir un jugement négatif sur l’homosexualité et que celle-ci reste un tabou pour 63% des joueurs professionnels et 74% des jeunes joueurs. «Pédé», «enculé», «tafiole» : nul besoin d’avoir passé son enfance au bord du terrain pour savoir que ces insultes sont monnaie courante quand la partie bat son plein. La course à la performance, la valorisation de la virilité et le fanatisme démesuré des supporters sont autant de raisons qui semblent expliquer l’homophobie dans le football.

... https://www.rue89lyon.fr/2018/07/13/lho ... s-le-foot/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Pïérô » 18 Juil 2018, 01:42

L’homophobie reste présente dans la société française

SOS homophobie a reçu 1 650 témoignages de victimes de discriminations du fait de leur orientation sexuelle en 2017. Principalement dans des contextes de la vie quotidienne.

L’association SOS homophobie a reçu 1 650 témoignages de personnes victimes de discriminations du fait de leur orientation sexuelle en 2017 [1], chiffre qui tend à remonter depuis deux ans, sans atteindre les records de 2013 et de 2014 (on était alors en plein débat sur le mariage pour tous). Un cinquième des témoignages reçus concerne des actes commis sur Internet. 60 % des cas signalés ont lieu dans des contextes de la vie quotidienne : dans les lieux publics, au travail (12 % chacun) et dans le voisinage (9 % chacun), au sein de la famille (14 %), à l’école et pendant les études (6 %), etc. Cette violence est ressentie encore plus fortement par les victimes quand elle émane de ceux que l’on côtoie tous les jours et desquels on attend davantage de compréhension.

Les manifestations d’homophobie sont diverses : il peut s’agir de rejet et d’ignorance (62 %), d’insultes (52 %), de discriminations (34 %), de harcèlement (20 %), etc. Le chiffre des agressions physiques a baissé par rapport à son point haut de 2013, mais il est légèrement remonté en 2017 (139 témoignages). Les personnes qui ont contacté l’association sont majoritairement des hommes (58 %). Un cinquième des appelants sont âgés de 25 à 34 ans.

L’homophobie reste bien présente dans la société française. Après la hausse des indicateurs entre 2012 et 2014 liée à l’effet de médiatisation autour de la loi sur le mariage pour tous, ceux-ci ont baissé. Leurs niveaux rejoignent ceux d’avant la loi. On est loin du jour où tous les couples homosexuels pourront afficher librement leur relation dans l’espace public en présence d’amis, de voisins ou dans leur famille. Où, finalement, elle ne « s’affichera » plus car elle sera banalisée. La société avance : le droit de tous au mariage ne sera pas abrogé, les générations récentes sont beaucoup plus tolérantes. Mais les progrès sont lents pour ceux qui vivent le rejet au quotidien.

... https://www.inegalites.fr/L-homophobie- ... -francaise
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Précédente

Retourner vers Féminisme et LGBTI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité