Homophobie, lutte contre l'homophobie

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Pïérô » 14 Sep 2014, 02:27

Serbie : Un militant allemand pour les droits des homosexuels sévèrement battu à Belgrade

Un militant allemand pour les droits des homosexuels a été sévèrement battu ce samedi à Belgrade, la capitale serbe, où il a participé à une conférence sur les droits de la communauté LGBT, et ses jours sont en dangers, a-t-on indiqué de source médicale.

«Il a été admis avec plusieurs blessures graves à la tête et des saignements. Il a été opéré et placé en soins intensifs», a déclaré Dusan Jovanovic, un responsable du centre d'urgence de Belgrade.

«Ses jours sont en danger à cause de ces blessures», a-t-il ajouté.

Une «enquête urgente» ordonnée

Les circonstances de cette agression contre le jeune homme né en 1987 et dont les initiales sont D.H., selon la police, n'étaient pas claires dans l'immédiat, mais le ministre de l'Intérieur, Nebojsa Stefanovic, a déclaré avoir ordonné une «enquête urgente» et promis que les auteurs de cette attaque seraient trouvés.

«Nous ne permettrons pas que ce genre de choses restent impunies (...) et nous arrêteront les agresseurs du citoyen allemand», a-t-il affirmé dans un communiqué.

L'organisation non-gouvernementale Labris, qui a organisé la conférence sur les droits de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels), à laquelle le ressortissant allemand a participé, a aussitôt appelé à un rassemblement dans le centre de Belgrade au cours duquel plusieurs centaines de personnes ont protesté contre cette agression.

Deux semaines avant la Gay pride

Cet incident intervient deux semaines avant une Gay Pride prévue à Belgrade, la première depuis celle en 2010 qui avait été marquée par de violents incidents.

Les violences provoquées alors par des extrémistes hostiles à la Gay Pride avaient fait plus de 150 blessés, des policiers pour la plupart, et provoqué des dégâts évalués à plus d'un million d'euros.

Les autorités ont depuis interdit tous les autres défilés pour les droits de la communauté LGBT pour des raisons de sécurité.

http://www.20minutes.fr/monde/1442459-2 ... u-belgrade

Et donc "pour des raisons de sécurité" les manifestations pour les droits de la communauté LGBT sont interdites, c'est la double punition, avec cette fois la complicité de l'Etat.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Pïérô » 12 Mar 2015, 18:41

Vendredi 13 mars, Paris

Pour l'égalité des droits et contre l'homophobie :

soutenons notre camarade !


Souvenez-vous, un enseignant, militant à la CGT Educ'action, était arrêté le 22 mars 2013 à Noisy-le-Sec et placé en garde à vus pendant 40 heures. Le motif invoqué par les sources policières est une altercation avec des militants UMP et de « La Manif Pour Tous », diffusant des tracts appelant à la manifestation du dimanche 24 mars contre le mariage pour tous. Un des protagonistes, maire-adjoint à Noisy-le-Sec, était connu pour assumer ouvertement sa volonté, malgré la loi, de continuer à discriminer les couples homosexuels.

À l'issu d'un premier procès, notre camarade avait été condamné à payer des dommages et intérêts ainsi que 4000 euros d'amende avec sursis.

Pourtant, c'est le procureur de la République, représentant l'État, qui a fait le choix de se pourvoir en appel pour demander une sanction plus lourde pour notre camarade. Lors du procès, il avait réclamé une peine d'emprisonnement de 3 mois avec sursis.

Pour la CGT Educ'action 93, cette démarche est à mettre en lien avec la criminalisation du militantisme par l'État.

Nous appelons les militants à participer au rassemblement de soutien le vendredi 13 mars 2015 devant le Tribunal de Grande Instance de Paris, métro Cité, à partir de 12h30.

Salle d'audience : 9eme chambre, pole 2 chambre 9

Pour toutes informations supplémentaires ou soutien financier, vous pouvez nous contacter :
CGT-Educ'action 93,
9 rue Génin, 93200 Saint-Denis,
Tél : 01.55.84.41.02,
Fax : 01.55.84.41.96,
mail : cgteduc93@free.fr
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Pïérô » 25 Avr 2015, 11:35

A Tours, le centre LGBT écarté des commémorations officielles de la déportation

Alors qu’a lieu dimanche 26 avril la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation, le centre LGBT de Touraine n’aura pas le droit de participer aux commémorations officielles, en raison d’une décision préfectorale.

... http://larotative.info/a-tours-la-lgbt- ... s-971.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Pïérô » 14 Mai 2015, 18:24

Rapport sur l'homophobie 2015

Le Rapport annuel 2015 est disponible en téléchargement gratuit. Il est également disponible en commande au format papier sur notre site web, paiement par CB ou chèque.

En 2013, SOS homophobie enregistrait une hausse sans précédent du nombre de témoignages d’actes LGBTphobes (lesbophobes, gayphobes, biphobes et transphobes). Dans le contexte des débats sur le mariage pour tou-te-s, cette hausse s’expliquait à la fois par une libération de la parole homophobe, mais aussi par une libération de la parole des victimes, qui hésitaient de moins en moins à réagir face à leurs agressions et osaient davantage témoigner.
Cette année, malgré une baisse du nombre de témoignages reçus, le niveau reste élevé et toujours préoccupant. 2 197 témoignages ont ainsi été enregistrés au cours de l’année écoulée, soit 41 % de plus qu’en 2011 (dernière année hors contexte « mariage pour tou-te-s »). Dans les contextes relatifs à la vie quotidienne – famille, voisinage, travail, milieu scolaire – la haine et la violence homophobes et transphobes se manifestent toujours autant, montrant à quel point les LGBTphobies ont pénétré les grains les plus fins de notre société.

http://www.sos-homophobie.org/rapport-annuel-2015
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 23 Juil 2015, 02:42

[Sion] On ne guérit pas l’obscurantisme, mais on peut le combattre

Ce texte est l’exposé des motifs d’une demande de débaptisation adressée à l’évêque de Sion. Il a été écrit en réponse aux propos tenus par ce dernier dans la presse, par lesquels il associait l’homosexualité à une "faiblesse de la nature" devant être guérie. Si cet évêque n’aime pas que des homosexuel-le-s affichent leur fierté à la pride, c’est que celles et ceux qui affichent leur souffrance sont plus rentables pour l’Eglise.

Monseigneur Jean-Marie Lovey,

Je compte aujourd’hui parmi les innombrables personnes qui, de longue date, ont rompu tout lien avec les croyances et pratiques religieuses qui leur ont été inculquées, mais dont les noms continuent de gonfler artificiellement votre registre. Ainsi ai-je indirectement contribué à nourrir l’idée que nous vivrions en terre chrétienne, avec toutes les instrumentalisations politiques que cela permet, notamment à des fins racistes, sexistes et homophobes.

... https://renverse.ch/Sion-On-ne-guerit-p ... battre-183
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Béatrice » 16 Sep 2015, 22:57

jeudi 17 septembre 2015 à MARSEILLE à 18 h 30 devant l’Hôtel de Ville, Quai du Port, 13002

Rassemblement contre les violences envers les LGBT

Les associations signataires souhaitent exprimer leur plus vive émotion et leur consternation suite à l’agression homophobe de deux jeunes garçons le weekend dernier à Marseille […] Un événement grave vient de se produire : dimanche 6 septembre 2015, au petit matin, Paul, 26 ans, et Tony, 25 ans, ont été insultés et roués de coups par 5 agresseurs en plein centre de Marseille en raison de leur homosexualité présumée (voir la Provence du 9/9/15) : 40 jours d’interruption temporaire de travail, des fractures multiples, un moral durement éprouvé sont en cette rentrée 2015 le quotidien douloureux de ces deux jeunes victimes. Nous souhaitons tout d’abord apporter notre plus entier soutien et notre solidarité totale aux deux victimes et à leurs proches pour leur souhaiter un prompt rétablissement. L’enquête est actuellement en cours afin de retrouver leurs agresseurs et nous espérons bien-sûr que les coupables seront appréhendés et jugés comme il se doit.
[…]
Un rassemblement sera par ailleurs organisé le jeudi 17 septembre à 18h30 devant l’Hôtel de Ville de Marseille. Toutes les personnes solidaires sont invitées à ce joindre à ce moment de soutien aux victimes de lgbt-phobies.

Lire le communiqué :
http://www.leplanning13.org/Rassembleme ... ences.html

voir aussi :
http://www.lgbt-paca.org/actualites
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2784
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 24 Sep 2015, 13:36

Pas de vacances pour les violences homophobes

SOS homophobie s’alarme de la recrudescence d’actes et propos homophobes survenus, depuis cet été, en France. Elle s’inquiète qu’un simple baiser, que quelques mots échangés entre deux personnes de même sexe puissent encore aujourd’hui finir en drame.

Début juillet, la nageuse Mélanie Hénique portait plainte pour agression homophobe après avoir été insultée et frappée. Quelques semaines plus tard, le président du Paris Foot Gay se faisait agresser avec son mari près de leur domicile parisien. Le 27 août, à Bordeaux, deux lycéennes qui s’embrassaient étaient insultées et frappées par un groupe d’adolescent-e-s. Elles ont reçu respectivement un jour et dix jours d’ITT. Le 31 août, dans un magasin de vêtements à Valence, un couple de jeunes femmes était harcelé puis agressé physiquement par des adolescent-e-s, sans que personne n’intervienne. Elles ont reçu deux et trois jours d’ITT. Enfin, dans la nuit du 5 au 6 septembre dernier, à Marseille, Paul et Tony étaient violemment agressés à la sortie d’une boîte de nuit gay.

Ces agressions nous rappellent de manière brutale la situation des personnes lesbiennes, gays, bi-e-s et trans (LGBT) en France. Notre dernier rapport annuel recense ainsi près d’une agression physique tous les deux jours dans notre pays en 2014. L’enquête sur la visibilité des lesbiennes et de la lesbophobie, publiée en 2015, souligne la fréquence des insultes et des agressions physiques dont sont victimes les lesbiennes dans les lieux publics.

La multiplication de ces agressions physiques témoigne d’un climat accru de haine envers les personnes LGBT. SOS homophobie condamne avec la plus grande fermeté toutes ces formes de violence. Notre association regrette l’absence fréquente de réaction et d’aide des témoins d’actes LGBTphobes.

Dans ce contexte, notre association apporte son soutien à celles et ceux qui la sollicitent. Notre ligne d’écoute anonyme et gratuite (01.48.06.42.41) est ouverte tous les jours pour entendre et recenser les témoignages des victimes d’actes LGBTphobes et de leurs proches. Notre équipe de soutien juridique est également mobilisée pour tenter d’apporter les réponses les plus appropriées aux actes homophobes, biphobes et transphobes dont elle a connaissance.

http://www.sos-homophobie.org/article/p ... homophobes
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Pïérô » 13 Nov 2015, 11:58

L’homophobie s’enracine selon SOS Homophobie

L’homophobie en plus d’être croissante depuis 2013 est surtout en train de s’enraciner comme le montre le rapport annuel de SOS Homophobie.

... http://iaata.info/L-homophobie-s-enraci ... e-874.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 14 Nov 2015, 11:45

Après le lynchage de deux homos, une marche contre l’homophobie à Montpellier

Au lendemain de la violente agression homophobe dont ils ont été victimes, Clément et Aaron ont annoncé cet après-midi avec Vincent Boileau-Autin, dans le local de la Gay Pride Montpellier, qu’une marche contre l’homophobie sera organisée le samedi 21 novembre à 15h, aux Jardins du Peyrou.

... http://www.mediaterranee.com/1242015-ap ... llier.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Lila » 06 Déc 2015, 19:38

Une exposition contre l’homophobie vandalisée à Toulouse

Une exposition photo contre l’homophobie a été vandalisée dans la nuit du vendredi 4 au samedi 5 décembre, sur un grand rond-point de Toulouse, a-t-on appris auprès de la police et du photographe Olivier Ciappa.

Les clichés, affichés sur les grilles d’un parc au centre du « Grand Rond », montrant des couples homosexuels et hétérosexuels enlacés ou encore des familles homoparentales, ont été déchirés ou couverts de graffitis comme « PD » ou « Honte », selon la page Facebook du photographe. Un panneau « Stop à l’homophobie » a été barré d’un trait.

La suite sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... AsAAcbq.99
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2058
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 20 Déc 2015, 18:49

Christine Boutin condamnée à 5 000 euros d'amende pour avoir qualifié l'homosexualité d'"abomination"

Christine Boutin a été condamnée à 5 000 euros d'amende, vendredi 18 décembre, par le tribunal correctionnel de Paris, pour avoir qualifié l'homosexualité d'"abomination". L’ancienne présidente du Parti chrétien démocrate était poursuivie pour "provocation publique à la haine ou à la violence" envers les homosexuels après avoir fait cette déclaration dans la revue Charles, en avril 2014. Christine Boutin a déjà indiqué qu'elle allait faire appel de cette décision.

... http://www.francetvinfo.fr/societe/just ... 29025.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Pïérô » 10 Avr 2016, 01:45

Les Prud'hommes de Paris s'illustrent par leur homophobie

Un jugement du Conseil de Prud'hommes de Paris vient d'être rendu public. Il sidère et indigne, bien au-delà des personnes concernées et de leurs associations.

Rappelons les faits. Un salarié d'un salon de coiffure est congédié pendant sa période d'essai. Estimant que son licenciement est motivé par l'homophobie de son employeuse, la victime saisit le Défenseur des Droits, qui lui apporte son soutien. En effet, la veille de la rupture de son contrat, il avait reçu par erreur un SMS sans équivoque de son employeuse : "Je ne le sens pas, je ne le garde pas, c'est un sale PD, ils ne font que des tours de pute".

Si le salon de coiffure a bien été condamné par les Prud'hommes pour licenciement abusif à 5000€ de dommages et intérêts, le caractère discriminatoire n'a pas été retenu. Le jugement indique en effet que, pour le Conseil des Prud’hommes de Paris, le terme "PD" ne constitue pas une injure dans le cadre d'un salon de coiffure car « il est reconnu que les salons de coiffure emploient régulièrement des personnes homosexuelles, notamment dans les salons de coiffure féminins, sans que cela ne pose de problèmes » !

La Fédération LGBT rappelle que le caractère homophobe de l'utilisation du mot "pédé" par un·e employeur·se n'est évidemment pas dépendant du domaine d'activité ! Le Code Pénal dans son article 132-77 précise que le caractère homophobe est une circonstance aggravante, et le délai de prescription a été aligné sur les propos racistes par la Loi n°2004-575 modifiant l’article 23 de la Loi du 29 juillet 1881. Il n’ y a donc aucune équivoque possible et les juges prud’homaux ont parfaitement méconnus la Loi.

Nous constatons également l'absence de gêne du Conseil prud'homal à faire étalage des stéréotypes homophobes qui l'habitent. Sur quelle étude s'appuient-ils pour qualifier l'orientation sexuelle des employé·e·s de salons de coiffure, et plus précisément les salons féminins ?

La Fédération LGBT constate donc une nouvelle fois le manque criant de formation sur les discriminations dans certaines juridictions françaises. Nous déplorons qu'en 2016 un tel argumentaire puisse encore être déroulé sans honte.

Nous adressons tout notre soutien à la victime, discriminée une première fois par son employeur et recevant par la suite le mépris d'une juridiction ayant pour mission de la défendre. Nous saluons l'annonce de la victime, par le biais de son avocate, qu’elle va faire appel de cette décision.



Même la CGT, qui devrait faire du ménage dans ses rangs...

Discrimination

La CGT condamne l’homophobie

La CGT combat toutes les discriminations, notamment celle envers les personnes LGBT (lesbienne, gay, bi, trans).

Le Conseil des prud’hommes de Paris, dans un jugement récent, n’a reconnu ni la discrimination, ni les propos homophobes tenus par un employeur contrairement à l’avis du défenseur des droits.

Pire, les juges se sont laissé à exprimer des préjugés homophobes dans leur décision : « le terme de PD employé par le manager ne peut être retenu comme propos homophobe car il est reconnu que les salons de coiffure emploient régulièrement des personnes homosexuelles, notamment dans les salons de coiffure féminins, sans que cela ne pose de problèmes ».

Or, il est évident que le terme « PD » est un terme et une injure homophobe vexatoire envers les personnes homosexuelles.

Ce jugement est d’autant plus déroutant que la collégialité reste le meilleur rempart contre la partialité.

Les insultes homophobes sont bien trop souvent banalisées. Les discriminations dans le milieu professionnel, en l’occurrence celles liées à l’orientation sexuelle, sont très fréquentes aussi. Malgré une évolution législative en la matière, les personnes LGBT sont pénalisées et à l’embauche, dans leur déroulé de carrière, au niveau des rémunérations…Des statistiques confirment cet état de faits.

Cette stigmatisation est intolérable, la CGT, continuera à combattre toutes les formes de dominations, de discriminations, dont celles envers les personnes LGBT.

Montreuil le 8 avril 2016

http://cgt.fr/La-CGT-condamne-l-homophobie.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede clateuf » 24 Juin 2016, 02:31

Communiqué du CLAS : Tous les dieux sont homophobes

http://clas.pe.hu/spip.php?article288

49 mort-e-s, plus de 50 blessé-e-s à Orlando dans la boite de nuit « Le Pulse » dans la nuit du 12 au 13 juin. L’assassin, Omar Mateen, aurait prêté allégeance à l’état islamique -qui a d’ailleurs revendiqué ce massacre homophobe-. Cette attaque est la plus grosse tuerie depuis plusieurs décennies perpétrée envers la communauté LGBT. On parle du meurtrier comme d’un homosexuel refoulé qui fréquentait cet établissement entre autres. Même si certain-e-s athées haïssent également les homosexuel-le-s, toutes les religions condamnent l’homosexualité et inspirent de tels actes de violences. Ce massacre est donc l’expression d’une homophobie exacerbée par l’idéologie religieuse.

Aujourd’hui, dans 79 pays à travers le monde (situés en majorité en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie), l’homosexualité est interdite, voire passible d’exécution dans 12 d’entre eux et considérée comme maladie mentale, comme perversion, déviance, atteinte aux bonnes mœurs et actes sexuels contre-nature dans les autres (chiffres d’avril 2014)… Et tout cela au nom des religions. A cela, on peut encore ajouter bon nombre de pays qui ne l’interdisent plus mais qui ont mis en place des lois conforme à l’ordre moral patriarcal. Aux États unis, alors que certains États ont légalisé le mariage homosexuel, 13 autres ont mis en place des lois dites "anti sodomie", visant en fait la communauté gay. En Russie, l’État a voté une loi interdisant la « propagande homosexuelle » que ce soit dans les journaux, à la TV ou même sur internet sous peine de poursuites. Mais, les discriminations et violences de toutes sortes contre les homosexuel-le-s sont monnaie courante quel que soit le pays et sa pratique religieuse, certaines sont médiatisées notamment grâce aux réseaux sociaux, mais dans la plus grande majorité des cas, elles sont commises en toute impunité et dans un « silence assourdissant ». Mais, même si certains actes sont mis sur le devant de la scène, le système judiciaire les repousse dans l’ombre ou les condamnent. Ainsi, le récent passage à tabac d’un couple d’hommes marocains, dont l’une des deux victimes a été condamnée, dans un premier temps, à 4 mois de prison ferme pour « actes sexuels contre-nature » et « coups et blessures », car la légitime défense n’a pas été retenue, et la 2ème victime avait, quand à elle été placé en détention en attente de procès. . Quant aux agresseurs, seul un sur les cinq avait été condamné à 1 mois de prison ferme pour « possession d’arme blanche ». Dans un deuxième temps, le tribunal sous la pression médiatique et internationale, a légèrement modifié son verdict et a, finalement, condamné deux agresseurs à quatre et six mois de prison ferme, deux autres ont été relaxés et le dernier devrait passer devant un tribunal pour mineur. Quand aux deux victimes, elles ont écopé, au final, de trois mois de prison avec sursis. Telle est la pratique de la « justice » quand elle est au service de la religion et du patriarcat.

La France n’est pas épargnée par l’homophobie : ces dernières années, deux couples ont été roués de coups, l’un en avril 2013 et l’autre le 11 novembre 2015. Et ce n’est malheureusement que le côté émergée de l’iceberg : car celles-ci ont eu la « chance » d’être médiatisées et ont permis de tirer la sonnette d’alarme sur ces actes immondes et cette haine des homosexuel-le-s diffuse dans bon nombre de nos sociétés. Et combien de petites phrases, d’insultes, d’agressions contre les homosexuel-le-s restent sans échos médiatiques, voire pire, sont de fait, silencieusement approuvées ou/et encouragées. Qui n’a jamais entendu des propos, des blagues ou des menaces de ce genre, dans les cours d’école, sur son lieu de travail, dans son entourage, ou dans sa famille ?

On a pu voir où mènent ce mépris et cette haine envers la communauté LGBT lors des fameuses « manif pour tous » qui n’étaient qu’une tribune ouverte à l’expression homophobe d’une partie de la population française. On a ainsi pu voir manifester main dans la main, des représentants de toutes les religions monothéistes dites modérées, à côté de groupes religieux intégristes, tels que CIVITAS et l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), les groupuscules d’extrême droite radicale occidentaliste, du Fhaine, des élus de l’UMP (maintenant LR, avec leurs belles écharpe tricolore en tête de cortège), ainsi que nombre d’associations et de citoyens lambdas manifestant pour la « défense de la famille [patriarcale] et de ses valeurs » chantant et/ou scandant des slogans homophobes. Tout ce beau monde "uni" avec comme prétexte le rejet du projet de loi sur le mariage homosexuel mais qui, en fait, n’exprimait que le rejet global des homosexuel-le-s a nom des "sacro-saintes" religions et des valeurs familiales archaïques qu’elles défendent.

Le Collectif Libertaire Anti-Sexiste apporte son soutien à tou-te-s les proches des personnes blessées ou tuées à Orlando le 12 juin, ainsi qu’à toutes celles de par le monde qui sont confronté-e-s à des actes ou paroles homophobes et lesbophobe.
Solidarité avec toutes les victimes, ni prières, ni pardon.
A bas l’idéologie haineuse de toutes les religions !
Avatar de l’utilisateur-trice
clateuf
 
Messages: 121
Enregistré le: 01 Mar 2015, 20:55

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Pïérô » 14 Juil 2016, 21:53

L’homophobie reste présente dans la société française

SOS homophobie a reçu 1 318 témoignages de victimes de discriminations du fait de leur orientation sexuelle en 2015. Principalement dans des contextes de la vie quotidienne.

L’association SOS homophobie a reçu 1 318 témoignages de personnes victimes de discriminations du fait de leur orientation sexuelle en 2015, un chiffre nettement en baisse par rapport à 2013, année record avec 3 517 témoignages reçus. Il faut dire qu’on était alors en plein débat sur le mariage pour tous. La part des témoignages d’homophobie sur Internet a elle aussi diminué, passant de 51 % en 2013 à 20 % en 2015. 60 % des cas signalés ont lieu dans des contextes de la vie quotidienne : au sein de la famille (14 %), dans les lieux publics et au travail (12 % chacun), dans le voisinage (9 %), auprès des commerces et des services (8 %), etc. La violence est ressentie encore plus fortement par les victimes quand elle émane de ceux que l’on côtoie tous les jours et desquels on attend davantage de compréhension.

... http://www.inegalites.fr/spip.php?page= ... &id_mot=98
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede bipbip » 02 Aoû 2016, 02:09

« Il te défonce ton copain ? »

Victor et Maxime sont tombés sur trois policiers qui n’aiment pas les « pédés »

Victor et Maxime rentrent de soirée quand ils tombent sur 3 policiers en civils sur les nerfs. Quand les fonctionnaires découvrent qu’ils sont gays, les commentaires homophobes fusent.

... http://www.streetpress.com/sujet/146912 ... republique
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Féminisme et LGBTI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité