Homophobie, lutte contre l'homophobie

Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Pïérô » 28 Mai 2009, 19:36

Image

.

Où est passée la libération sexuelle ?

40 ans après 1969, année érotique, les violences sexistes et homophobes sont toujours courantes et insuffisamment reconnues, et nous sommes toujours pieds et poings liés aux catégories traditionnelles de genre. On nous avait promis une révolution sexuelle, on a rêvé de pouvoir mener nos vies et exprimer nos identités librement, mais qu'en est-il aujourd'hui ?

Un homme qui s'écarte du modèle traditionnel de la virilité se fait traiter de "pédé", les pédés ont le droit d'exister mais pas de montrer qu'ils existent (et encore moins de revendiquer les mêmes droits civiques que les hétéros), les femmes continuent d'être battues (une femme meurt sous les coups de son conjoint tous les 3 jours en France) et violées (une femme violée toutes les 2 heures en France), les publicités sexistes continuent de polluer notre environnement et nos mentalités.


Contre les violences sexistes et homophobes, contre l'hétérosexisme ambiant, et contre les normes sociales aliénantes, binaires et conservatrices qui nous contraignent chaque jour, le collectif féministe La Toison Rouge organise une

MANIFESTATION
NOCTURNE


le jeudi 4 juin 2009
à partir de 21h.


pour la déconstruction du genre et pour une véritable libération sexuelle.

Départ prévu à 21h, au Phénix de l'Université de Caen.



Source : http://toisonrouge.canalblog.com/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Homophobie, lutte contre l'homophobie

Messagede Pïérô » 20 Jan 2011, 11:35

Manif samedi 22 à Nantes, riposte contre caillassage du centre LGBT :

Ils ne sont pas normaux, ils sont seulement hétéros

Suite au re-caillassage du centre LGBT de Nantes, rassemblement samedi 15 heures place Royale

Le 8 janvier, pour la 2ème fois en un mois, et la 4ème fois en 2 ans, le centre LGBT (lesbien gay bi et trans) de Nantes a été vandalisé. Visant explicitement notre centre cette acte homophobe est la preuve s'il en est que les haines homophobes, lesbophobes et transphobes sont encore actives et continuent a faire des ravages.

Ces attaques répétées ne nous renverrons pas dans ce placard dont les agresseurs n’auraient jamais voulu que l’on sorte. Aujourd’hui nous ripostons par cette manifestation publique en affirmant que lesbiennes, gays , biEs et trans, nous sommes fièrEs et visibles et nous résisterons à ces attaques. La légitimité est de notre côté car ce sont bien les lesbophobes, les transphobes et les homophobes qui sont à combattre, et ceci à tous les niveaux de la société :
- Contre ces agresseurs qui refusent l’existence de nos lieux communautaires
- Contre cette homophobie ordinaire qui déprécie les LGBT et qui mène à l’isolement, au mal-être, aux conduites à risques, aux suicides (5 à 8 fois plus élevés chez les jeunes gays)
- Contre les agressions de rue, des insultes aux crimes (viols punitifs/correctifs contre les lesbiennes, meurtres…)

Nous combattons au quotidien ces manifestations d’une haine éclatante, mais nous refusons la compassion bien pensante de ceux qui, notamment au gouvernement, nous plaignent quand nous sommes victimes mais maintiennent les discriminations légales (couple, parentalité, droit au séjour, changement d’état civil) à notre égard. En effet, les inégalités de droits perpétuent cette idée que nos couples, nos familles, nos vies…. ont moins de valeur que celles des hétérosuexuelLes. Ces inégalités donnent raison à nos agresseurs : nous aurions moins de valeur du fait de nos identités de genre et de nos sexualités.

Mais nous refusons ces discriminations.
Nous refusons d’être des victimes.
Nous refusons la compassion bien pensante.
Nous ripostons publiquement contre les agressions, contre les discriminations, et pour une égalité totale et réelle, en droits comme en faits

TouTEs ensemble, nous appelons à un rassemblement samedi 22 janvier à 15h place Royale à Nantes

http://nantes.indymedia.org/article/22774
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Homophobie

Messagede Nico37 » 25 Aoû 2011, 22:54

La petite musique homophobe de Christine Boutin sur Europe 1 Publié par Paul Denton

La présidente du Parti chrétien démocrate et candidate déclarée à l’élection présidentielle était l’invitée de l’émission de Laurent Guimier, David Abiker et Guy Birenbaum, Des cliques et des claques sur Europe 1, hier soir. Il a beaucoup été question d’économie et d’internet mais aussi d’homosexualité.

«CECI PERMET TOUT UN TAS DE COMPORTEMENT»

Interrogée par une auditrice sur son opposition à la théorie du genre (vers la 29e minute), Christine Boutin a resservi aux auditeurs son couplet réchauffé sur la différence des sexes. «La théorie du gender, déclare-t-elle, c’est une théorie qui affirme que si Laurent Guimier [l'un des journalistes de l'émission, ndlr] est jusqu’à présent un homme et moi une femme, ce n’est pas pour une raison de nature ou de biologie ou de différence entre nos corps, mais c’est une distinction culturelle et sociale. Ceci permet donc tout un tas de comportements.»

À ce moment de l’émission, aucun des trois journalistes ne prend la peine de demander à Christine Boutin à quels types de «comportements» elle fait référence. Ce qui lui permet d’enchaîner en minaudant: «Quand on regarde la liste, c’est une théorie qui vient des États-Unis, plus de 30 comportements sont possibles. Je pense qu’aucun d’entre nous ne les a expérimentés, même si nous sommes très actifs».

«COMPLÈTEMENT TARTUFFE»

Lorsque Guy Birenbaum l’interroge sur la discrétion dont Luc Chatel, le ministre de l’Éducation nationale, a fait preuve sur le sujet, la madonne des catholiques-conservateurs du web n’est pas tendre avec son ancien collègue: «Je lui ai écrit une lettre, il m’a répondu quelque chose, c’est complètement tartuffe». «Il faut parler de ce sujet car c’est très important», affirme-t-elle, au point de déclarer qu’il sera «l’un des thèmes» de sa campagne.

HISTORIENNE DE L’HOMOSEXUALITÉ

Au cours de l’émission, Christine Boutin n’hésite pas à réécrire l’Histoire: «Depuis que le monde est monde, que ce soit des régimes démocratiques, totalitaires, de tribus… toutes les organisations de société ont été fondées sur la différence sexuelle hommes-femmes, assène-t-elle doctement. Or aujourd’hui, on veut établir une société dans laquelle il n’y aurait pas de différence sexuelle».

Lorsqu’une autre intervenante lui rappelle qu’on l’accuse «souvent d’homophobie» puis lui demande, sur le ton de la blague, quel conseil elle pourrait «donner aux hétéros qui n’arrêtent pas de faire des bébés gays», l’intéressée répond sur un ton qui se veut compatissant: «Je leur conseillerais de faire comme moi, c’est de les recevoir quand ils sont devenus adultes pour passer des vacances, ce qui a été mon cas cet été». L’historienne se fait dame patronesse. Son meilleur rôle, assurément.

COMPARÉE À ALESSANDRA MUSSOLINI

Sur une note plus sérieuse, Emery Doligé, chroniqueur-web, revient sur les propos de Christine Boutin en 1998. «Les civilisations qui ont reconnu l’homosexualité ont connu la décadence», avait-elle déclaré à l’époque pour justifier sa croisade anti-pacs. Des propos qui ont franchi l’Atlantique et lui ont valu d’être comparée à Alessandra Mussolini par les associations LGBT lors de la dernière Fierté gay de Montréal, souligne le chroniqueur.

«Groupuscules!», l’interrompt Christine Boutin, pour mieux minorer les groupes LGBT. Sans paraître s’offusquer d’être comparée à Alessandra Mussolini. Petite-fille de l’ex-dictateur fasciste italien Benito Mussolini (1883-1945), Alessandra Mussolini est connue pour ses dérapages racistes et homophobes. Elle a notamment déclaré à plusieurs reprises «Il vaut mieux être fasciste que pédé!».

Emery Doligé cuisine Christine Boutin sur sa déclaration de 1998: «Les civilisations qui ont reconnu l’homosexualité ont connu la décadence, est-ce que vous l’avez dit?». L’intéressée botte en touche: «Je ne me rappelle pas quand je l’ai dit mais c’est possible que je l’ai dit». «Mais vous le pensez», insiste-t-il. «Je le pense assez, oui», répond finalement Christine Boutin. La boucle est bouclée.
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Le poulet fast-food symbole de la lutte anti-gay aux USA

Messagede Ulfo25 » 02 Aoû 2012, 20:44

Article le Monde.
DRIVE-IN – Contre le mariage gay, des Américains mangent du poulet

Alors que le débat sur le mariage gay s'est imposé dans la campagne présidentielle américaine, les entreprises commencent à leur tour à prendre position. La chaîne de fast-food Chick-Fil-A, forte de quelque 1 600 restaurants aux Etats-Unis, a ainsi pris position contre l'union des homosexuels, devenant le symbole de ralliement pour les opposants à la mesure, comme l'explique le Los Angeles Times.

Son dirigeant, Dan Cathy, s'est en effet exprimé dans un journal baptiste sur le sujet et en a appelé au "jugement de Dieu" pour dénoncer le mariage homosexuel. "Nous supportons la famille au sens biblique de sa définition […], nous vivons encore dans un pays où il est possible de partager nos valeurs et d'opérer selon des principes bibliques", avait-il ajouté.

Alors que les associations homosexuelles ont vivement réagi, une journée de soutien à la chaïne de fast-food a été organisé par les opposants au mariage gay. Le principe : venir manger du poulet, tout simplement. Des centaines de personnes se sont ainsi retrouvées mercredi à consommer le produit phare de Chick-Fil-A dans un but politique. Des files d'attente et des embouteillages devant les restaurants étaient filmés et publiés sur Internet alors que 630 000 personnes ont affirmé sur Facebook qu'elles participeraient à cette journée de soutien à la chaîne.

"Je viens d'acheter du poulet et ma voiture sent l'odeur de la liberté", a indiqué Steve, interrogé dans un talk-show du présentateur conservateur Mike Huckabee depuis la Floride. Mike Huckabee, ancien prétendant à la présidence des Etats-Unis, avait appelé à participer à cette journée de soutien. "Tout le monde vient pour Chick-Fil-A, la liberté et le Christ. C'est merveilleux", a ajouté une auditrice appelée Vicky. La chaîne familiale très implantée dans le sud des Etats-Unis est célèbre autant pour ses valeurs chrétiennes – ses restaurants sont fermés le dimanche – que pour ses sandwichs au poulet.

Les associations homosexuelles ont appelé à une "journée du baiser" vendredi devant les restaurants. Certaines enseignes de la chaîne ne partagent d'ailleurs pas cette prise de position. Le directeur de la seule franchise de Chick-fil-A dans le New Hampshire a ainsi choisi de sponsoriser un festival gay prévu le 11 août. Le restaurant du centre commercial de Nashua "a des employés homosexuels et sert des clients homosexuels avec honneur, dignité et respect", a lâché Anthony Picolia dans un communiqué.
Ulfo25
 
Messages: 354
Enregistré le: 04 Juil 2012, 18:09
Localisation: Besançon

Re: Homophobie

Messagede Nico37 » 09 Aoû 2012, 00:12

Les opposants au mariage des homos, une famille éclatée 08/08 Vincent Daniel

MARIAGE ET HOMOPARENTALITE - En coulisses, chacun fourbit ses armes en vue de la bataille sur l'ouverture du mariage et de l'adoption aux personnes du même sexe. C'était l'une des promesses de campagne de François Hollande, l'engagement 31 du candidat. Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille, a répété jeudi 2 août sur Europe 1 que le texte portant sur ces mesures "devrait être voté dans le premier semestre 2013".

Et déjà les opposants au mariage et à l'adoption pour les couples homosexuels s'organisent. Ils marchent des œufs : comment protester sans apparaître caricatural ? De quelle façon intervenir dans le débat ? Les stratégies pour aborder le sujet divergent.

Les traditionalistes promettent une lutte " crescendo "

L'Institut Civitas, mouvement catholique traditionaliste, a déjà frappé fort en lançant des affiches ouvertement hostiles aux homosexuels fin mai. Mais ce n'était qu'un début, promet Alain Escada, secrétaire général de Civitas. Interrogé par FTVi, il explique la mobilisation de son mouvement "ira crescendo". Pour lui, l'accès au mariage et à l'adoption pour les couples homosexuels constituerait une "dénaturation du mariage et une remise en cause de la famille telle qu'on la connaît depuis des siècles, c'est quelque chose d'inacceptable". "Si l'on remet en cause l'une des conditions du mariage, l'union d'un homme et une femme, pourquoi ne pas remettre en cause la seconde condition, à savoir l'union de deux personnes ? Pourquoi ne pas légaliser la polygamie ?", ironise le secrétaire général de Civitas.

Alain Escada prévoit donc de lancer une "mobilisation méthodique" dès septembre. Organisations de débats, communication sur les réseaux sociaux, tractages, manifestations, mais aussi "lobbying auprès des députés, des sénateurs et de l'ensemble des élus", une campagne "tous azimuts" pour faire en sorte que "semaine après semaine, des opérations soient lancées partout en France", affirme-t-il.

Les modérés veulent " débattre et argumenter "

Mais cette communication choc dérange nombre d'opposants. A l'image de Xavier Lacroix, théologien catholique et membre du Comité consultatif national d'éthique, qui dit à FTVi "redouter des actions coup de poing". Selon lui, le discours tranché et provocateur de Civitas "attire le regard des médias". "C'est totalement contre-productif. On pointera l'intégrisme et l'extrême droite... " Ce professeur de théologie morale aimerait pouvoir "débattre et argumenter" en mettant en avant "l'intérêt de l'enfant, qui est de grandir avec un père et une mère". Pour Xavier Lacroix, "le mariage n'est pas que la consécration d'un amour, c'est aussi une institution qui fonde une famille". "Il faut aussi faire valoir les manuels de psychologie, remplis de dizaines de milliers de pages qui montrent tout ce qu'un enfant doit au fait de grandir avec un homme et une femme", explique-t-il.

Prendre la parole ou se taire ? "Dès que l’on exprime un questionnement, on est assimilé à des ringards ou à des intégristes", regrettait, début juillet, François Fondard, président de l’Union nationale des associations familiales (Unaf), interrogé par La Croix (article payant). L'Unaf a prévu de participer au débat, mais refuse pour le moment de s'exprimer, preuve que le sujet est sensible. En juin, la ministre de la Famille, Dominique Bertinotti, s'est fait huer lors de l'assemblée générale de l'Unaf à Toulon : elle s'y était prononcée en faveur de "l’adoption et du mariage pour tous les couples", comme le rapporte Var Matin.

L'Eglise catholique " appelle à la prière "

Jusque-là plutôt discrète sur le sujet, l'Eglise commence aussi à se mobiliser. Le cardinal André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques de France, a lancé le 30 juillet un appel national à la prière pour mobiliser les catholiques contre le projet du gouvernement d'ouvrir le mariage et l'adoption aux homosexuels. La lettre du cardinal doit être lue dans toutes les paroisses le 15 août, jour de la fête catholique de l'Assomption. Une démarche exceptionnelle de la part de l'Eglise, qui entend ainsi ne pas laisser le monopole de la parole aux intégristes.

Cette prière s'adresse "à celles et ceux qui ont été récemment élus pour légiférer et gouverner". "Que leur sens du bien commun de la société l’emporte sur les requêtes particulières et qu’ils aient la force de suivre les indications de leur conscience", dit la prière, qui souhaite aussi que les enfants "cessent d’être les objets des désirs et des conflits des adultes pour bénéficier pleinement de l’amour d’un père et d’une mère".

La pasionaria Christine Boutin souhaite un référendum

Chef de file de la lutte contre le Pacs en 1998, Christine Boutin, ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, compte également faire entendre sa voix. "C'est une question extrêmement grave qui nous est posée, il s'agit d'une affaire de civilisation et d'organisation de la société", répond-elle à FTVi. La présidente du Parti chrétien-démocrate souhaite une "débat pacifié" : "Il ne faut pas jouer la passion, il faut être dans la réflexion et la raison car les conséquences sur l'avenir seraient trop importantes, notamment pour les enfants."

Christine Boutin réclame donc la tenue d'un référendum sur la question pour que "la société s'empare du débat". "J'en ferai la demande solennellement à la rentrée au Premier ministre, poursuit l'ex-ministre. Un débat à l'Assemblée nationale serait confiné, avec des combats et des joutes oratoires violentes et les Français ne seraient pas au courant des tenants et des aboutissants." Si le gouvernement n'accède pas à sa demande, Christine Boutin prévient qu'elle est "prête à aller jusqu'à l'incivilité citoyenne". Et elle ne redoute pas d'être caricaturée par les partisans de l'ouverture du mariage et de l'adoption aux homosexuels. "Mon destin et mon image m'importent peu, cette question me dépasse totalement", nous confie-t-elle.

Et face à eux, le gouvernement " tient le cap "

Le gouvernement, lui, fait le dos rond. Pas question d'organiser un référendum, il s'agit de respecter un engagement de la campagne présidentielle. "On tient le cap fixé par François Hollande, c'est notre objectif", explique une source proche du gouvernement à FTVi, rappelant toutefois qu'un dialogue avec les associations sera organisé.

Nicolas Gougain, porte-parole de l'Inter-LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans), se montre confiant. "Il faudra bien sûr déconstruire les faux arguments réactionnaires, mais le gouvernement, la majorité parlementaire et les Français, dans leur grande majorité, sont favorables à l'ouverture du mariage aux couples homosexuels", estime-t-il. Pour lui, les partisans de cette réforme doivent "éviter la confrontation". "On a tout intérêt à prendre de la hauteur face à certains arguments ridicules."
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: Homophobie

Messagede MélusineCiredutemps » 15 Aoû 2012, 11:55

La prière universelle d'André Vingt-Trois divise l'Eglise

Pour le curé de la paroisse de Saint-Merri à Paris, la messe du 15 août n'est pas "le lieu pour faire de la propagande vis-à-vis des hommes politiques".

A l'occasion de la fête de l'Assomption, mercredi 15 août, le cardinal André Vingt-trois propose une prière universelle qui provoque la polémique en raison de sa dimension sociétale et politique. Revenant sur la question du mariage et de l'adoption au sein de couples homosexuels, le cardinal appelle en effet à prier pour "ceux qui ont été récemment élus, pour que leur sens du bien commun de la société l'emporte sur les requêtes particulières".

Cette prise de position de l'Eglise catholique n'est pas partagée par tous ses représentants. A l'instar du curé de la paroisse Saint Merri à Paris, certains estiment que la messe du 15 août se trouve détournée de sa véritable fonction. "Pourquoi cette initiative maintenant alors que l'actualité n'est pas là-dessus. Comment voulez-vous que les chrétiens reçoivent ça ? On se sert d'eux pour envoyer un message en dehors de l'Eglise. Est-ce que la messe du 15 août est le lieu pour faire de la propagande vis-à-vis des hommes politiques ?", s'est interrogé mardi Jacques Mérienne, curé de Saint Merri, sur France Inter.
"Les couples homoparentaux existent"

André Vingt-trois veut une prière pour "que les familles en attente légitime d'un soutien de la société ne soit pas déçues", et "pour que les enfants "cessent d'être les objets des désirs et des conflits des adultes pour bénéficier pleinement de l'amour d'un père et d'une mère".

Un appel que ne soutient pas le curé de Saint Merri : "Cela va exacerber des conflits. Les couples homoparentaux existent. Ce n'est pas cette loi qui va les inventer. Et en même temps, c'est une toute petite minorité, quelques dizaines de milliers de personnes pour soixante millions d'habitants. On en fait un signe de société. Qu'est-ce que ça veut dire ? On est dans un faux débat qui repose sur une homophobie latente qui n'est plus celle de nos contemporains. (…) Il y a dans cette réaction de l'épiscopat un immense déficit en réflexion et en écoute", regrette Jacques Mérienne.

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/ ... glise.html
MélusineCiredutemps
 

Re: Homophobie

Messagede altersocial » 03 Sep 2012, 12:40

La commission LGTBI des Alternatifs s'est réunie le 26 août dernier :

La commission s’est réunie pour la première fois

La COM LGBT devient LGBTI

Un relevé des décisions

La com LGBT s’est réunie à l’UE des Alternatifs à Méaudre le dimanche 26 août à midi. Nous étions 4 de la COM : Aline de Nantes, Christelle de Nîmes/ le Grau du Roi, Patricia de la Drôme, Salima de Mulhouse et Veronika de Toulouse.

La COM LGBT se réunira à nouveau, le 22 septembre 2012

L’Ordre du jour était :

Présentation de chacun-e et motivations pour faire parti de la COM.
Quels contacts de chacun-es avec des instances qui s’intéressent à la question ?
Quels champs d’action possibles ?
Motions au Congrès ??
Proposition de la question du genre pour un débat interne à la COM dans la période à venir.

Voici le relevé de décisions suite à la tenue de la COM.

-1- La COM s’appellera COM LGBTI, le I, signifiant Intersexe, correspond, à la différence des trans qui souhaitent changer de sexe physique pour qu’il soit en harmonie avec leur sexe ressenti ou des bi qui se sentent à la fois ou alternativement hétéros ou gays, les intersexes ont le souhait de faire eux-même le choix d’un sexe H ou F ou d’une bi-sexualité et se situent souvent hors champ des considérations du genre masculin ou féminin.

2- La COM estime ne pas avoir à donner de modèle et se met donc à l’écoute des personnes.

3- La COM se positionne en faveur du mariage des personnes de même sexe, de l’adoption, même hors mariage, de la procréation assistée des personnes qui en font le souhait, de la dépsychiatrisation des trans au niveau international et souhaitent que le genre de la personne puisse être changé dans l’état civil sur simple déclaration.

4- La COM souhaite, dans la mesure de ses pouvoirs, favoriser la création de tout lieu de vie de nature à décomplexer les LGBTI : au travail, dans les lieux de pratique sportive, dans les lieux d’apprentissage et de formation etc. À l’école dès le plus jeune âge, la déconstruction des stéréotypes est à encourager.

5- La COM souhaite, à long terme, s’investir dans la création de lieux d’accueil pour les jeunes rejetés par leur famille et d’y introduire un mode de fonctionnement en accord avec la pratique auto-gestionnaire.

6- La COM propose de débattre de la question du genre en interne, éventuellement d’inviter des personnes engagées pour l’informer sur la démarche de leurs créneaux associatifs ou militants.

7- La COM souhaite obtenir l’autorisation des différentes autres commissions de se faire présente dans l’une de leurs réunions afin de s’assurer que leur travail inclut les considérations liées à la lutte contre l’homophobie et autre LGBTI-phobie.

8- La COM demande que ses positionnements soient exposés aux délégués de la prochaine Coordination Générale (une énumération de ses positions devant être proposée à l’avance pour discussion dans les Fédérations). Si certains points ne faisaient pas l’unanimité, les positionnements pourraient ainsi être débattus et votés lors du prochain Congrès en novembre.

Ce relevé ne saurait en rien résumer les discussions de la COM qui ont été riches et prometteuses en terme d’avancée de notre mouvement sur les questions concernant les LGBTI et la lutte contre les discriminations.
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 19:51

Re: Homophobie

Messagede Nico37 » 03 Sep 2012, 19:57

Jugé pour des propos homophobes contre Delanoë

Un militant d'extrême-droite a été jugé mardi pour avoir proféré sur son blog des injures homophobes à l'encontre du maire de Paris. Ce dernier réclame 20.000 euros. Verdict le 2 octobre.

Le maire de Paris lui réclame 20.000 euros de dommages et intérêts. Le militant d'extrême-droite Hervé Lalin, alias Hervé Ryssen, a été jugé mardi en son absence pour avoir proféré sur son blog personnel en octobre 2011 des injures homophobes à l'encontre de Bertrand Delanoë (PS).
Le procureur a demandé au tribunal correctionnel de Paris de le condamner à "une peine d'amende très importante", sans en préciser le montant. La représentante du ministère public a souligné que le prévenu dit "assumer ses écrits mais ne se présente jamais quand on le convoque".

" Pulvériser " le maire de Paris

Sur un blog fermé depuis, il avait proféré à l'encontre de M. Delanoë des insultes à caractère homophobe et se disait persuadé que la police allait venir le chercher car elle aurait eu connaissance de son projet de "pulvériser" le maire de Paris. Ce dernier propos a fait parallèlement l'objet d'une plainte pour menace de mort.
Le tribunal a mis son jugement en délibéré au 2 octobre. En février dernier, Hervé Lalin avait été condamné à 5.000 euros d'amende pour avoir diffamé la communauté juive dans le journal d'extrême-droite Rivarol en lui imputant une propension à l'inceste.

" Provocation à la haine raciale "

En février 2009, il avait également été condamné à 7.500 euros d'amende pour provocation à la haine raciale, après avoir publié sur son blog des propos antisémites critiquant le président d'honneur de la Ligue des droits de l'Homme (LDH), Michel Tubiana.
Figure de l'extrême droite, ex-membre du FN et professeur d'histoire, Hervé Lalin avait aussi été condamné en 2004 à quatre mois de prison avec sursis pour avoir entarté, avec un mélange de mousse à raser et d'encre, un prêtre de la basilique de Saint-Denis à qui il reprochait d'avoir accueilli des sans-papiers.
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: Homophobie

Messagede ivo » 14 Sep 2012, 20:11

Le cardinal Barbarin s'oppose violemment au mariage gay
fr info
13 commentaires
Le cardinal Philippe Barbarin exprime sa farouche opposition au mariage gay. Dans une interview réalisée ce vendredi à des médias locaux, l'archevêque de Lyon y voit une "rupture de société" qui ouvrirait la voie à la polygamie et à l'inceste.

Image
Le cardinal Barbarin en tête du chemin de croix célébrant Pâques © Maxppp

Pour le cardinal Barbarin, le mariage gay ne serait qu'une étape. Ensuite ? "Après, ils vont vouloir faire des couples à trois ou à quatre. Après, un jour peut-être, l'interdiction de l'inceste tombera", explique l'archevêque de Lyon à la radio RCF et à la chaîne TLM. Un point de vue qui rejoint celui exprimé en début de semaine par plusieurs maires de communes qui ont annoncé qu'ils ne célèbreraient pas ces mariages "non-conformes aux lois de la nature".

"Pour nous, la première page de la Bible (qui dit que le mariage unit un homme et une femme) a un peu plus de force et de vérité qui traversera les cultures et les siècles que les décisions circonstancielles ou passagères d'un Parlement" (cardinal Barbarin)

Dans un entretien publié mardi dans le quotidien catholique La Croix, la ministre de la Justice a présenté son projet de loi ouvrant le mariage aux couples homosexuels. Il leur permettra d'adopter "dans les mêmes conditions que les hétérosexuels", mais ne prévoit pas d'élargir l'accès à la procréation médicalement assistée.

Le Premier ministre avait le premier ouvert ce dossier. "Au premier semestre 2013, le droit au mariage et à l'adoption sera ouvert à tous les couples, sans discrimination", promettait Jean-Marc Ayrault lors de son discours de politique générale à l'Assemblée nationale. "Notre société évolue, les modes de vie et les mentalités changent. Des aspirations nouvelles s'affirment", justifiait le chef du gouvernement.

voir les commentaires ....
>>>
http://www.franceinfo.fr/societe/le-car ... 2012-09-14
.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2
ivo
 
Messages: 2806
Enregistré le: 02 Nov 2011, 12:11

Re: Homophobie

Messagede ivo » 18 Sep 2012, 13:10

Mariage gay : la mise au point du cardinal Barbarin
http://www.franceinfo.fr/societe/mariag ... 2012-09-18

voir les commentaires .................
.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2
ivo
 
Messages: 2806
Enregistré le: 02 Nov 2011, 12:11

Re: Homophobie

Messagede ivo » 19 Sep 2012, 10:18

Australie: un député lie mariage homosexuel, polygamie et zoophilie
http://www.tahiti-infos.com/Australie-u ... 56928.html
.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2
ivo
 
Messages: 2806
Enregistré le: 02 Nov 2011, 12:11

Re: Homophobie

Messagede ivo » 23 Sep 2012, 13:03

Polémique sur le mariage homosexuel en outre-mer
fr info
L'idée du mariage homosexuel passe mal auprès de certains élus et membres du clergé en Outre-mer. La semaine dernière, en Martinique, trois maires ont annoncé qu'ils refuseraient des mariages de personnes du même sexe. Cette semaine, c'est l'évêque de l'île de Réunion qui s'est exprimé dans ce sens. Journal présenté par Tessa Grauman d'Outre-mer Première.

L'évêque de la Réunion, Monseigneur Gilbert Aubry a dit son opposition au mariage homosexuel lors d'une messe à Notre-Dame de La Salette : "La famille c'est toujours un homme, une femme, les enfants". Les fidèles sont partagés.
.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2
ivo
 
Messages: 2806
Enregistré le: 02 Nov 2011, 12:11

Re: Homophobie

Messagede ivo » 25 Sep 2012, 10:24

Ahmadinejad : l'homosexualité est "très laide"
http://www.bfmtv.com/international/iran ... 43160.html
Interrogé lundi par CNN, le président iranien a affirmé que cette "conduite" a été "condamnée par tous les prophètes, toutes les religions et toutes les croyances".

Image
Mahmoud Ahmadinejad, invité de CNN lundi (Capture d'écran / CNN)1 / 1

Elle "met fin à la procréation", elle est "laide" et va à l'encontre des "valeurs humaines" : voici les termes choisis par Mahmoud Ahmadinejad pour décrire... l'homosexualité.

Pour le président iranien, cette "conduite" est d'ailleurs affaire de "capitalistes endurcis". Dans un entretien accordé lundi à CNN, il s'est moqué des hommes politiques qui apportent leur soutien aux gays et aux lesbiennes "pour quatre ou cinq voix de plus". "Cette sorte de soutien est uniquement ancrée dans les pensées de ceux qui sont favorables à l'accroissement du capital plutôt qu'aux valeurs humaines", a-t-il déclaré.

Et s'il apprenait que l'un de ses trois enfants étaient homo ? A cette question, le président iranien n'a pas daigné répondre.
.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2
ivo
 
Messages: 2806
Enregistré le: 02 Nov 2011, 12:11

Re: Homophobie

Messagede MélusineCiredutemps » 02 Oct 2012, 22:45

“Il ne faut pas mettre sur le même plan l’homophobie et le racisme. Faut arrêter les conneries. Le racisme a fait beaucoup plus couler de sang que l’homophobie. Donc, il ne faut pas faire d’amalgame entre les minorités noires et les minorités homosexuelles. Après, la tolérance, elle a des limites aussi. J’ai reçu une éducation telle que l’homosexualité est un tabou et ne rentre pas forcément dans le cadre de mes valeurs. Chacun fait ce qu’il veut. Mais je ne pourrais pas te dire que je trouve ça extraordinaire. Je ne vais pas partir en croisade contre les homosexuels, j’en ai rien à foutre, ils font ce qu’ils veulent.”

La Rumeur (Ekoué) - in a 2003 interview for Abcdrduson.com
MélusineCiredutemps
 

Re: Homophobie

Messagede ivo » 03 Oct 2012, 09:06

le Figaro relance la polémique sur le projet d'ouvrir l'adoption aux couples homosexuels...
fr info
Le Figaro en fait son titre à la Une, "Les psys mettent en garde contre l'adoption". Le quotidien affirme que le projet sur l'adoption fait réagir de nombreux médecins qui redoutent de "lourds bouleversements" pour les enfants et que la plupart des pédopsychiatres s'inquiètent pour ces enfants.

Pour les médecins opposés à l'adoption par les couples homosexuels, un enfant a besoin de la diffrence des sexes pour se structurer, notamment parce que le rapport à l'enfant d'un père et d'une mère n'est pas le même et que les deux sont complémentaires et indispensables à l'équilibre de l'enfant.

Le Figaro donne aussi la parole à Maurice Berger, chef de service en psychiatrie de l'enfant au CHU de Saint-Etienne, qui est aussi membre de plusieurs commissions ministérielles concernant la protection de l'enfance. Il met en doute le sérieux des études sur lesquelles s'appuie ce qu'il appelle le "lobby homoparental". Des études qui concluent que les enfants concernés se portent aussi bien que les autres : pour Maurice Berger, il s'agit d'études pseudo-scientifiques, il parle même d'intoxication.

C'est donc la mise en garde contre l'adoption par les couples homosexuels que le Figaro a choisi de mettre à la Une. Mais le Figaro évoque aussi les autres pédopsychiatres, ceux qui restent favorables à ce projet et qui préfèrent penser que ce qui est primordial, c'est l'entité familiale et au sein de la famille, l'éducation.

D'ailleurs dans les mêmes colonnes du Figaro, son chroniqueur Luc Ferry prévenait récemment ses lecteurs qu'il risquait de les choquer, mais il expliquait pourquoi il fallait soutenir le projet de loi, qui sera présenté dans un mois et qui risque de diviser l'Assemblée. Au Figaro, le débat semble tranché à la Une, mais il reste ouvert dans les pages intérieures.
.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2
ivo
 
Messages: 2806
Enregistré le: 02 Nov 2011, 12:11

Suivante

Retourner vers Féminisme et LGBTI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité