Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Messagede Lila » 05 Aoû 2018, 20:04

Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Image

L’idée est simple : organiser en France une immense mobilisation féministe contre les violences sexistes et sexuelles. L’Espagne, le Chili, l’Inde ou les Etats-Unis l’ont fait : pourquoi pas nous ?

Premier objectif, jusqu’au 20 septembre : recruter 2000 volontaires #NousToutes pour rendre le projet possible !

Comment ? En diffusant l’info un maximum autour de vous pour que d’autres personnes nous rejoignent !
Je partage sur Facebook : https://www.facebook.com/NousToutes241118/
Je partage sur Twitter : https://twitter.com/nous_toutes

Jeudi 20 septembre, à 19h30, une rencontre de l’ensemble des volontaires est prévue à Paris et en direct sur Facebook pour le lancement de la mobilisation. Rejoignez dès maintenant l’événement Facebook.
Je rejoins et partage l’événement Facebook : https://www.facebook.com/events/206032796762204/

Après le 20 septembre, si nous avons atteint notre objectif de recruter 2000 volontaires bénévoles pour organiser la déferlante féministe contre les violences sexistes et sexuelles, on se lance !

https://marchemondialedesfemmesfrance.o ... #more-1948
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2208
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Messagede Lila » 19 Aoû 2018, 20:52

#NousToutes : Organisons ensemble une déferlante féministe contre les violences sexistes et sexuelles

NousToutes, c’est une idée née en juin dernier. Celle d’organiser en France une déferlante féministe contre les violences sexistes et sexuelles. Dans de nombreux pays, sur les 5 continents, des mobilisations exceptionnelles ont eu lieu contre les violences sexuelles que subissent les femmes et les enfants. « A quoi ça sert ? » pourriez-vous rétorquer « Marcher ne va pas faire reculer les violences ». Faux.



Premier impact : pour toutes les victimes de violences, se rassembler et se mobiliser ensemble, à travers des marches et des rassemblements d’une ampleur inédite nous permet de devenir plus fortes.

Organiser une déferlante féministe crée aussi un événement social dans le pays. La question des violences sexistes et sexuelles s’installe au cœur de l’actualité. On en parle dans toutes les familles, dans tous les médias.

Comme lors de #MeToo, l’impact peut être immense : les victimes sont (enfin) entendues, la question des violences est abordée dans les soirées, les repas de famille, les transformant en lieux de prévention et de sensibilisation ; les enfants entendent que la violence n’est pas normale ; la pression sociale pousse les témoins de violences à réagir plus qu’avant et à intervenir ; les professionnel.le.s en contact avec les femmes victimes sont mieux sensibilisé.e.s ; la détection des violences augmente et la prise en charge s’améliore.

Enfin, cette pression créée par la société peut aussi pousser l’action publique : éducation, formation, aide aux associations, sanctions, places d’hébergements d’urgence, …

Se mobiliser contre les violences a donc un impact immense.

Partout où ces mobilisations ont eu lieu, les féministes racontent à quel point elles ont fait bouger la société. Au Chili, les femmes ont occupé au printemps les universités pour dénoncer le harcèlement sexuel. En Afrique du Sud, les femmes ont marché début août contre le sexisme. Aux États-Unis, la Women’s March de janvier 2017 a marqué par son ampleur et son impact sur la société. En Espagne ou en Italie, les féministes ont déclenché des grèves le 8 mars dernier.

 Bref. Partout dans le monde, des femmes et des hommes se lèvent pour dire stop aux violences.

Et en France ? Si on organisait cette déferlante ? C’est l’idée de #NousToutes : Organiser une déferlante féministe pour en finir avec les violences sexistes et sexuelles.

Première étape : Rassembler des volontaires, c’est à dire toutes celles et ceux qui veulent participer à l’organisation de cette déferlante. Pour devenir volontaire, il suffit de s’inscrire sur http://noustoutes.org.

Si vous êtes à la Fête de l’Huma, on prépare une action surprise pour faire connaître #NousToutes. Si vous voulez participer, inscrivez-vous ici !

Deuxième étape : Nous réunir pour nous organiser ! C’est prévu, le 20 septembre à 19h30 à Paris et en direct sur internet (un système de participation aux échanges sera mis en place pour les personnes connectées) : Je rejoins et je partage l’événement Facebook

Troisième étape : le faire ! On a décidé, avec le Comité d’organisation, que si on avait 2000 volontaires disponibles pour aider le 20 septembre, on se lançait !

Aidez nous à recruter de nouvelles et nouveaux volontaires ! Partagez le site #NousToutes (http://noustoutes.org) autour de vous en proposant à vos amies de s’inscrire : Je partage #NousToutes sur Facebook
Je partage #NousToutes sur Twitter


https://marchemondialedesfemmesfrance.o ... sexuelles/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2208
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Messagede Lila » 26 Aoû 2018, 17:15

Et si on essayait ? #NousToutes




#Noustoutes - Devenez volontaire

Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2208
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Messagede Lila » 02 Sep 2018, 22:33

C'est la rentrée !
Et si vous en profitiez pour rejoindre les 2000 volontaires #NousToutes ? Nous allons organiser une déferlante féministe pour en finir avec les violences sexistes et sexuelles.

inscrivez-vous sur http://noustoutes.org pour recevoir les infos !

Participez à la première réunion des volontaires, à Paris ou en direct ici ! https://www.facebook.com/events/206032796762204/

Jeudi 20 septembre

"Réunion de l'ensemble des volontaires #NousToutes pour lancer l'organisation d'une déferlante féministe contre les violences sexistes et sexuelles, à Paris, en novembre 2018.

La réunion aura lieu à l'annexe de la Bourse du travail, 85 rue Charlot à Paris (République ou Oberkampf). Elle sera retransmise en direct sur Facebook avec possibilité de participer à distance !"
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2208
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Messagede bipbip » 27 Sep 2018, 20:15

Un an après #MeToo, die-in géant

Image

A l’initiative de #NousToutes, un die-in géant est prévu ce samedi 29 septembre, à 14h30, Place de la République pour dire STOP aux violences sexistes et sexuelles.

Une femme sur deux en France a déjà subi des violences sexuelles (Odoxa)
16% de la population française a subi des maltraitances sexuelles dans son enfance (L’enfant bleu)
Plus de 200 femmes sont violées par jour (Insee)
80% des femmes en situation de handicap ont subi des violences (FDFA)
59% des lesbiennes subissent des discriminations (SOS Homophobie)

Alors que nous allons bientôt fêter le premier anniversaire de la vague #MeToo, initiée bien des années auparavant par Tarana Burke, activiste afro-américaine, pour soutenir les victimes d’agressions sexuelles, nous voulons affirmer haut et fort que les violences sexistes et sexuelles qui nous pourrissent la vie ne sont pas une fatalité. Elles ne tombent pas du ciel, elles sont exercées majoritairement par des hommes sur les femmes et les enfants. Elles sont le fruit d’une société profondément inégalitaire. Nous pouvons les faire disparaître ensemble, en changeant la société.

La formidable prise de conscience inédite de 2017 doit se traduire dans la réalité. Nous avons besoin d’un électrochoc social et de mesures ambitieuses pour que notre pays s’engage vers la fin des violences sexistes et sexuelles.

Le die-in sera l’occasion d’inviter l’ensemble des passantes et passants à participer à la marche contre les violences sexistes et sexuelles qui se tiendra le 24 novembre prochain à Paris (voir l’événement Facebook de la marche du 24 novembre qui a déjà rassemblé plus de 7000 personnes)

http://noustoutes.org

L’événement Facebook du die-in : https://www.facebook.com/events/241269146557157/

https://solidaires.org/Paris-Un-an-apre ... Republique
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Messagede Lila » 01 Oct 2018, 20:11

Violence contre les femmes, le Journal
https://paper.li/e-1530568329?edition_i ... 7a0d15fd#/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2208
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Messagede Lila » 29 Oct 2018, 00:11

#NousToutes a besoin de vous !



Pour contribuer au crowdfunding :
https://www.youtube.com/redirect?q=http ... QwNzY4MTYz

Inscrivez-vous sur http://noustoutes.org

Nous marcherons le 24 novembre contre les violences sexistes et sexuelles
https://www.change.org/p/nous-marcheron ... -sexuelles
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2208
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Messagede Lila » 19 Nov 2018, 00:50

Plus de 60 organisations soutiennent #NousToutes et participeront à la marche du samedi 24 novembre

Image

https://www.facebook.com/NousToutes2411 ... =3&theater


Rendez-vous le 24 novembre : A Paris, 14h, place de la Madeleine ; En régions : Rejoignez les 95 comités locaux en France, ou créez-en un : 95 comités locaux à travers la France

Rejoignez la marche en vous inscrivant sur : http://noustoutes.org
Rejoignez l’événement Facebook de la marche : https://www.facebook.com/events/248356775880794/

Une pétition : https://www.change.org/p/nous-marcheron ... -sexuelles
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2208
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Messagede bipbip » 20 Nov 2018, 19:45

« Nous, syndicalistes, nous marcherons pour dire stop aux violences sexistes et sexuelles que subissent les femmes au travail »

Tribune

Au travail, dans le secteur privé ou dans la fonction publique, les femmes ne sont pas épargnées par le sexisme et les violences sexuelles. 80 % d’entre elles déclarent y avoir déjà subi des propos sexistes (enquête du CSEP, 2015), 32 % du harcèlement sexuel ou une agression sexuelle (IFOP, 2018). Plusieurs milliers de femmes sont violées chaque année sur leur lieu de travail (CVS, 2017).

Qu’elles soient le fait d’employeurs, de supérieurs hiérarchiques, de collègues ou d’usagers, ces violences ont des conséquences sur l’état de santé des victimes, elles impactent leur entourage, elles ont des répercussions sur leurs conditions de travail et le déroulement de leur carrière.

Cette réalité, inadmissible, n’est pas une fatalité : des solutions existent qui nécessitent une réelle volonté politique et des moyens au-delà des déclarations d’intention.

Les violences contre les femmes au travail font encore grandement partie de nos angles morts. Ce qui se passe dans les entreprises ou les administrations ne relève pas seulement d’un rapport individuel entre des collègues ou entre l’encadrement et les salarié(e)s.

Devoir de protection des victimes

L’employeur du secteur privé ou de la fonction publique a une obligation inscrite dans la loi de prendre « les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs ». Les victimes qui dénoncent les violences subies doivent être protégées dans leur carrière et leur emploi. Elles doivent pouvoir bénéficier d’aménagements d’horaires et de poste, de congés, de mobilité fonctionnelle ou géographique à leur demande, et de soins. Il doit être mis en place des sanctions envers les employeurs qui licencient des victimes ou les témoins de harcèlement, de violences et de discriminations. Nous avons besoin que les instances représentatives du personnel disposent des moyens suffisants pour exercer leurs missions et prérogatives contre les violences sexistes et sexuelles.

Dans la fonction publique, les ministères, les collectivités, les établissements de santé sont loin d’être exemplaires en matière de prévention des violences, de protection des victimes et de sanction des agresseurs. Nous exigeons la déclinaison et la mise en œuvre effective au plus près des lieux de travail de mesures contraignantes pour la prévention et la lutte contre les violences sexistes et sexuelles

C’est pourquoi, nous, syndicalistes, nous marcherons avec #noustoutes, partout en France, le 24 novembre.

Exemplarité dans la fonction publique

Nous sommes engagé(e)s pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles sur nos lieux de travail et dans nos organisations. Parce que des collègues nous alertent sur certains comportements délictueux. Parce que des femmes victimes viennent nous solliciter pour trouver des solutions. Parce qu’elles se retrouvent face à des employeurs ou des directions qui refusent bien souvent de traiter les violences, de prendre des mesures de préventions, de mener une enquête, de sanctionner l’agresseur et d’accompagner les équipes, préférant changer la victime de poste, pour surtout, « ne pas faire de vagues ».

Le 24 novembre, nous marcherons, partout en France, pour dire stop aux violences sexistes et sexuelles que subissent les femmes au travail. Nous marcherons pour exiger des règles strictes dans les entreprises, afin de protéger les femmes de ces violences, et la mise en place de moyens de prévention et de contrôle. Nous marcherons pour exiger la création d’une obligation de négocier sur les violences sexistes et sexuelles sur tous les lieux de travail. Nous marcherons pour exiger de l’Etat employeur une exemplarité dans la fonction publique. Nous marcherons pour qu’en 2019, l’Organisation Internationale du travail (OIT) adopte une nouvelle convention contre les violences et le harcèlement au travail.

Nous marcherons parce que aucune femme ne doit être victime de violences sexistes et sexuelles. Ni au travail ni ailleurs.


Liste des signataires : https://solidaires.org/Nous-syndicalist ... existes-et
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Messagede bipbip » 21 Nov 2018, 01:17

Marseille

Une marche pour en finir avec les violences sexistes et sexuelles
Collectif d’associations Nous Toutes

Samedi 24 novembre 2018
manifestation 14h30, Cours d’Estienne d’Orves

http://www.millebabords.org/spip.php?article32338


Nantes

Marche contre les violences sexistes et sexuelles

Samedi 24 novembre 2018 à 14H
RDV devant le tramway "gare maritime", à deux pas du Planning familial.

https://nantes.indymedia.org/events/43416
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Messagede Pïérô » 24 Nov 2018, 09:19

Sur Tours 37

Un rassemblement à 14h30 place Jean Jaures à Tours et une projection débat à 17h30 salle de la médaille à Saint Pierre des Corps, par le réseau féministe 37 composé de :
Peuples Solidaires, Osez le féminisme!, Centre LGBT, Scop L'Engrenage, Les Amis de demain le grand soir, LDH, France Kurdistan, Solidaires, Sud Santé sociaux, Sud éducation, PCF, NPA, JC , UEC, AL.

lien vers le tract en pdf : http://www.solidaires37.org/IMG/pdf/pla ... _tirer.pdf
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Messagede Lila » 24 Nov 2018, 10:28

Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2208
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Violences sexuelles STOP ! Manifestons NousToutes !

Messagede bipbip » 05 Déc 2018, 22:06

#NousToutes : Une marée violette contre les violences sexuelles et sexistes

À la veille du 25 novembre, la journée mondiale contre les violences faites aux femmes, des dizaines de milliers de personnes — principalement des femmes — ont brandi pancartes violettes et enfilé écharpes et bonnets mauves pour participer à une cinquantaine de marches à travers la France, répondant à l’appel d’un collectif citoyen, #NousToutes, qui conviait à un « raz-de-marée féministe ».

... https://rapportsdeforce.fr/pouvoir-et-c ... s-11262661


Violences faites aux femmes : Record de mobilisation en France

La manifestation du 24 novembre a été un véritable succés par le nombre de manifestantes et l’inventivité des cortèges. Mais scander la colère ne suffit pas. Nous devons continuer à lutter contre les violences faites aux femmes par tous les moyens et partout où nous nous trouvons.

Le 24 novembre restera indéniablement une date marquante dans la visibilité de la lutte contre les violences faites aux femmes (même si les médias ont fait le choix de faire la part belle aux gilets jaunes, pourtant moins nombreux). Le nombre de manifestantes (et aussi de manifestants), la vitalité et l’inventivité des cortèges auront montré une réelle dynamique mettant en lumière l’envie d’en finir avec ces violences.

Ainsi, ce sont entre 50 000 et 80 000 personnes qui ont défilé dans une cinquantaine de villes. Un chiffre jusqu’ici jamais atteint  ! Pour un certain nombre de femmes (notamment jeunes), c’était la première participation à une manifestation. Cela montre que l’appel a été entendu au delà-des ca¬dres traditionnels. Mais se féliciter de ces chiffres ne peut suffire. Il s’agit maintenant d’aller au-delà et de continuer la lutte quotidienne.

Faut-il le rappeler  : une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son compagnon ou ex-compagnon  ; 225 000 femmes sont victimes de violences conjugales  ; on dénombre 93 000 viols ou tentatives de viol chaque année (sur des majeures) et pas moins de 550 000 agressions sexuelles. Ces chiffres effrayants sont très certainement sous-estimés, même si les enquêtes de victimation deviennent de plus en plus fiables.

Même si les violence sexistes et sexuelles sont définies légalement et condamnables pénalement, peu de femmes franchissent le seuil du commissariat, de peur des représailles, de ne pas être entendues ou crues. Peur également d’être jugées. Et comment pourrait-il en être autrement quand les agresseurs mettent en place des stratégies qui leur permettent d’agir en toute impunité sous les regards complices ou aveuglés des témoins  ?
Ne rien laisser passer

Scander sa colère ne suffit pas. C’est tous les jours qu’il faut agir et réagir, individuellement mais surtout collectivement quand c’est possible. Intervenir quand une femme est harcelée dans la rue. S’interposer quand une femme subit des attouchements dans les transports en commun. L’ouvrir quand des collègues font des blagues sexistes sur le lieu de travail. Réagir quand on entend la voisine crier ou les coups pleuvoir dans l’appartement d’à côté.

Même si l’on peut porter un regard critique sur les modes d’organisation et de communication du collectif Nous toutes (qui n’aura pas réussi à maintenir un consensus large notamment autour de la question de la prostitution), force est de constater que les manifestations étaient une réussite. Pour autant, les tentatives de dépolitiser le débat, d’invisibiliser les organisations qui en étaient partie prenante (la consigne était donnée de n’apporter aucun drapeau ni ballon), peuvent semer le doute quant à l’avenir de ce mouvement et aux intentions de ses organisatrices. Alternative libertaire a fait le choix d’apparaître en tant que telle à Paris dans un cortège commun des féministes libertaires avec nos camarades de la CGA. Pour notre part, nous continuons de lutter contre les violences faites aux femmes par tous les moyens (formation, éducation, auto-défense, interventions, débats…) et partout où nous nous trouvons. Cela va de pair avec la lutte contre toutes les oppressions et tous les systèmes de domination.

Gaëlle (AL Saint-Denis)


http://www.alternativelibertaire.org/?V ... -en-France
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05


Retourner vers Féminisme et LGBTI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité