Harcèlement sexuel en général

Re: Harcèlement sexuel en général

Messagede Lila » 01 Avr 2018, 21:43

L’Ecole des beaux-arts à l’épreuve du harcèlement

Après une pétition et des témoignages anonymes, l’établissement parisien prend la mesure du problème.

Il n’allait pas de soi, pour l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris (Ensba) d’accueillir une réunion du Collectif de lutte contre le harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur (Clasches). Après l’onde de choc de l’affaire Weinstein, en octobre 2017, cinq longs mois auront été nécessaires pour que la direction de ce haut lieu d’enseignement artistique s’engage à faciliter les démarches des élèves victimes de comportement sexiste. Entre-temps, il aura fallu une séance « d’échanges et de dialogue » avec la ministre de la culture, Françoise Nyssen, sur le sujet en octobre 2017, et dans la foulée une pétition, lancée par des élèves, pour que l’école s’ouvre à cette question et qu’une réunion d’information de deux heures sur le harcèlement sexuel soit organisée vendredi 16 mars à l’attention des étudiants, des professeurs et des personnels.

Dans leur pétition, un petit groupe de cinq étudiants (trois filles et deux garçons) s’était fait lanceur d’alerte pour tenter de libérer la parole dans cet établissement bicentenaire qui compte 60 % de femmes parmi les 650 élèves, contre 30 % parmi les 60 professeurs. Evoquant « des mains sur la cuisse, des insultes sexistes, des élèves contraints d’éviter des professeurs, des humiliations, des remarques sur l’apparence, des présupposés sexistes sur la qualité du travail, etc. » et réclamant à la direction que « des mesures – avertissement, sensibilisation, structure d’écoute – soient prises », leur texte a réuni en quelques jours plus de 800 signatures.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/culture/article/2 ... p1Wf1sH.99
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2140
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Harcèlement sexuel en général

Messagede Lila » 29 Avr 2018, 20:19

Violences sexuelles dans le sport : les raisons de l'omerta

L'affaire Weinstein a libéré la parole des victimes d'agressions sexuelles. Mais dans le milieu sportif, le silence demeure.

Cinéma, politique, médias : depuis l’affaire Weinstein, plusieurs secteurs ont été touchés par des révélations de faits de harcèlement ou d'agressions sexuels. Mais dans le monde du sport, et notamment chez les athlètes de haut niveau, le silence est assourdissant. Les récentes révélations du Monde concernant deux entraîneurs d'athlétisme de haut niveau, Pascal Machat et Giscard Samba, visés par des plaintes de jeunes femmes pour agressions sexuelles pour l'un et viol pour l'autre, font figure d'exception dans ce milieu, très secret. Pourquoi une telle omerta?

Pour Véronique Lebar, présidente du Comité éthique et sport, l'importance de la performance dans le monde du sport joue un rôle important dans la rareté des témoignages. Elle estime que la volonté de réussir est "intégrée dans l'inconscient du sportif". "Il ne faut jamais baisser la tête et ça peut aussi s'appliquer lorsqu'ils subissent de la maltraitance. Certains sportifs vivent ça comme une énième épreuve à surmonter", explique-t-elle au JDD. Difficile alors d'admettre son statut de victime. Pour se protéger, on "banalise ou relativise en se disant : 'j'ai du mal comprendre' ou "j'ai du mal ressentir'".

Une remise en cause de la parole des victimes

"Le monde du sport est un monde d'hommes", commente pour sa part Philippe Liotard, anthropologue du corps et enseignant-chercheur à l'Université Lyon I. "Il y subsiste une culture masculine de l'effort, de la virilité et en conséquence un manque de respect des femmes qui sont bien souvent considérées comme des proies sexuelles." Difficile donc de témoigner pour les jeunes femmes victimes d'agression car elles encourent souvent le risque que l'on remette en cause leur parole.

Autre caractéristique du monde du sport : une proximité physique forcément importante. Pour Véronique Lebar, "il y a moins de tabou sur le corps dans ce milieu. On se touche pour rectifier un geste, pour empêcher de tomber. La limite est ténue et c'est là-dessus que jouent les prédateurs sexuels."

Avec aussi une certaine fascination des sportifs pour leur entraîneur, qui est l'une des clés de leur succès, présent ou à venir. Contributeur de l'ouvrage Sport et virilisme, Philippe Liotard a recueilli des témoignages de victimes qui, même longtemps après leur carrière, restent toujours fascinées par leur coach. "Des années après, elles me disaient : "C'était le meilleur entraîneur."

la suite : https://www.lejdd.fr/societe/violences- ... ta-3619649
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2140
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Harcèlement sexuel en général

Messagede Lila » 27 Mai 2018, 22:24

«On t’a eu Harvey» : des actrices qui ont accusé Weinstein réagissent à son inculpation

L’ancien producteur hollywoodien a été inculpé pour viol et agression sexuelle ce vendredi.

« On t’a eu Harvey, on t’a eu ». L’actrice Rose McGowan, qui a fait partie des premières à dénoncer les agressions sexuelles d’Harvey Weinstein, n’a pas tardé à réagir ce vendredi à l’interpellation et l’inculpation de l’ancien magnat d’Hollywood à Manhattan. Son cri du cœur a connu un franc succès sur les réseaux sociaux. En quelques minutes, il comptait plus de 12 000 partages.

à lire : http://www.leparisien.fr/laparisienne/a ... 735713.php
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2140
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Harcèlement sexuel en général

Messagede Lila » 03 Juin 2018, 22:04

En finir avec l’idée archi-fausse des pulsions sexuelles masculines irrépressibles

63% de la population considère qu’il est plus difficile pour les hommes de maîtriser leur désir sexuel qu’il ne l’est pour les femmes. Mais est-ce vraiment le cas ?

à lire : https://legroupef.fr/en-finir-avec-lide ... ressibles/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2140
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Harcèlement sexuel en général

Messagede bipbip » 17 Juil 2018, 16:42

Des dizaines de femmes témoignent d'agressions sexuelles pendant les fêtes pour la victoire des Bleus

On est les champions, mais c'est pas une raison pour harceler ou toucher de force des femmes qui n'ont rien demandé.

Pour fêter la victoire de l'Équipe de France à la Coupe du monde 2018, des millions de Français sont descendus dans les rues du pays.

Mais de nombreuses femmes qui sont descendues dans la rue fêter ça avec leurs compatriotes ont été embrassées par surprise ou de force, touchées, frottées... Bref, agressées sexuellement.

Car les caresses non consenties, les «baisers volés», les attouchements (oui, même une main aux fesses) font partie des agressions sexuelles.

... https://www.buzzfeed.com/ceciledehesdin ... .lrP2QVYpe
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Harcèlement sexuel en général

Messagede bipbip » 03 Aoû 2018, 17:51

Frappée au visage par un harceleur à Paris, elle lance un site pour encourager les femmes à témoigner

"L'objectif de ce site, 'Nous Toutes Harcèlement', est de recueillir des témoignages de harcèlement dans la rue, au travail, dans la sphère privée, a expliqué Marie Laguerre, 22 ans.

La vidéo de son agression avait fait réagir des personnalités politiques. Mardi 24 juillet, Marie Laguerre a été frappée par son harceleur dans les rues de Paris. Depuis, son témoignage a été relayé dans de nombreux pays. Mercredi 1er août, elle a lancé une nouvelle plateforme en ligne pour partager les témoignages de femmes victimes de harcèlement.

"L'objectif de ce site, 'Nous Toutes Harcèlement', est de recueillir des témoignages de harcèlement dans la rue, au travail, dans la sphère privée, a expliqué Marie Laguerre, 22 ans. C'est anonyme, et ça doit permettre de libérer la parole des femmes."

... https://www.francetvinfo.fr/societe/vio ... 77043.html

http://noustoutesharcelement.fr/
https://www.facebook.com/Noustoutesharc ... 532739000/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Harcèlement sexuel en général

Messagede bipbip » 13 Aoû 2018, 20:49

Le maire communiste de Firminy, Marc Petit, renvoyé en correctionnelle pour agression sexuelle

Les faits se seraient déroulés vis-à-vis d’une employée du conseil départemental du Puy-de-Dôme, en 2016, lors d’une réunion de l’Unesco au palais des congrès d’Istanbul.

Le maire communiste de Firminy (Loire), Marc Petit, comparaîtra devant le tribunal correction de Saint-Etienne le 24 janvier pour agression sexuelle, a appris l’Agence France-Presse (AFP) de source judiciaire, vendredi 10 août.

Les faits se seraient déroulés avec une employée du conseil départemental du Puy-de-Dôme, en juillet 2016, lors d’une réunion de l’Unesco au Palais des congrès d’Istanbul. La plaignante, qui avait déposé plainte à son retour en France, accuse l’élu de l’avoir conduite dans un endroit isolé du centre de congrès « pour tenter de l’embrasser et lui caresser un sein », a déclaré à l’AFP son avocate, Anne Paccard. En retour, sa cliente l’aurait giflé.

... https://www.lemonde.fr/societe/article/ ... _3224.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Harcèlement sexuel en général

Messagede bipbip » 01 Sep 2018, 16:38

Pourquoi la loi contre les violences sexuelles et sexistes de Marlène Schiappa déçoit toutes les associations féministes ?

Dans une tribune publiée sur le "Journal du dimanche", 65 membres d'associations et professionnels de la protection de l'enfance se disent "unanimement déçus" par la loi contre les violences sexuelles et sexistes votée au début du mois d'août. Ils dénoncent aussi des attaques du gouvernement.

Dans une tribune publiée sur le site du Journal du dimanche ce week-end, des associations de victimes, des personnalités féministes comme Caroline De Haas ou la psychiatre Muriel Salmona se disent "unanimement déçues" par la loi contre les violences sexuelles et sexistes. Les 65 signataires expriment ici leur "immense colère" d'avoir une loi qui "ne protège pas mieux les enfants". Pour eux, "cette loi maintient le quasi statu quo en matière de protection de l'enfance en France, un secteur totalement en berne". Et rappellent les deux affaires très médiatisées dans lesquelles des fillettes de 11 ans ont été considérées par la justice comme consentantes à des relations sexuelles avec des majeurs. Les signataires dénoncent également les "attaques" du secrétariat d'Etat de Marlène Schiappa dont ils expliquent faire l'objet à cause de leur opposition à la loi. Fatima Benomar, porte-parole de l'association féministe Les Effronté.es et co-signataire de la tribune nous fait part de ces regrets.

... https://www.lesinrocks.com/2018/08/21/a ... 111116045/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Féminisme et LGBTI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité