Pour le droit à l'avortement

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Lila » 21 Mai 2017, 20:13

Café Féministe : Avortement, un droit fondamental à gagner partout

samedi 27 mai à 17h à la Maison des Femmes - Montreuil

Organisé par Marche Mondiale des Femmes France

- Avortement en Europe : des pays encore sans droits ou avec peu de droits, des batailles à gagner, de la solidarité à exercer ;

- Avortement en France : quelles priorités maintenant ;

- Mon corps, mes choix, mes droits : une mobilisation européenne pour gagner partout la dépénalisation

Intervenantes à confirmer
Ce Caf’éministe sera suivi d’un apéritif.

Entrée gratuite

https://www.facebook.com/events/3225595 ... null%22%7D
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1400
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Lila » 12 Juin 2017, 23:55

Avortement en Europe, Mobilisons-nous !

Le 28 septembre, journée internationale pour le droit à l’avortement, à l’initiative de la Marche Mondiale des Femmes, de nombreuses associations et organisations vont se mobiliser partout afin d’exiger que dans, tous les pays d’Europe, toutes les femmes qui veulent avorter puissent le faire légalement, dans les meilleurs délais, dans les meilleures conditions.
Notez la date ; bientôt une pétition ; et tout ce qu’il faut pour réussir une belle mobilisation. Contact : avortement-libre-en-europe@rezisti.org

L’Appel (à signer par les assocs et les orgas)

Pour le droit à l’avortement dans toute l’Europe !
Pour signer : avortement-libre-en-europe@rezisti.org

En solidarité avec l’ensemble des femmes européennes, après la lutte exemplaire des femmes espagnoles en 2014, polonaises en 2016, nous exigeons que les droits des femmes, la liberté à disposer de son corps, le droit à l’avortement et à la santé soient respectés dans tous les pays européens et inscrits comme droits fondamentaux pour l’égalité en Europe.

Aujourd’hui, le droit à l’avortement au sein de l’Europe relève de la compétence de chaque Etat.
Interdit en Irlande et à Malte, sous hautes contraintes en Hongrie et en Pologne. le droit à l’avortement, même légalisé est, peut ou pourrait être remis en question par le maintien de la clause de conscience des médecins (Italie), l’absence de structures hospitalières adéquat (Grèce, Bavière), les restrictions de personnels et les suppressions des centres pratiquant l’avortement lors de restructurations hospitalières (France), et, dans tous les pays, par l’élection de gouvernements réactionnaires, conservateurs et rétrogrades.

Nous réaffirmons que :
• L’accès à l’avortement est un droit ;
• L’avortement est un choix personnel – mon corps m’appartient, je choisis ma vie ;
• Des moyens financiers doivent être donnés pour que les centres pratiquant l’avortement et les centres de planification soient accessibles à toutes sur les territoires ;
• Des campagnes tous publics sont nécessaires ;
• L’éducation à la vie sexuelle doit être prodiguée à toutes et à tous pour qu’elles et ils puissent avoir des choix libres et éclairés ;
• La formation aux techniques d’avortement et à l’accompagnement doit faire partie intégrante de la formation initiale des professionnel/les de santé ;
• La clause de conscience des professionnel-les de santé doit être supprimée ;
• Les délais légaux pour avorter doivent être harmonisés sur ceux des pays les plus progressistes en Europe et les États doivent dépénaliser totalement l’avortement.

Mobilisations partout en Europe autour du 28 septembre 2017

Vos délégations sont attendues à Bruxelles le 28 septembre 2017


https://marchemondialedesfemmesfrance.o ... #more-1602
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1400
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Lila » 25 Juin 2017, 21:53

Belgique
Les plannings familiaux dans la rue contre la décision de De Block sur la pilule

Une centaine de manifestants se sont réunis jeudi place Surlet de Chokier à Bruxelles pour défendre le droit des femmes à avoir accès à une contraception d’urgence si elles le désirent. Sous le slogan « la pilule ne passe pas », les quatre fédérations francophones des centres de planning familial ont contesté le refus de la ministre de la Santé, Maggie De Block d’autoriser la délivrance de la pilule du lendemain, par quelqu’un d’autre qu’un médecin ou un pharmacien.

La fédération laïque des centres de planning familial, la fédération des centres de planning et de consultations, la fédération des centres de planning familial des femmes prévoyantes socialistes et la fédération des centres pluralistes de planning familial sont entrées « en résistance » jeudi contre la décision de la ministre De Block. « Nous manifestons aujourd’hui pour continuer un droit, le droit des femmes à pouvoir obtenir la pilule du lendemain dans les centres de planning familial. Ce droit est acquis depuis vingt ans et aujourd’hui, on se rend compte qu’il est illégal. On voudrait dès lors faire changer la législation, tout simplement, pour que le bon sens revienne », a déclaré Gaëtan De Laever, directeur de la fédération laïque des centres de planning familial.

la suite : http://bx1.be/news/les-plannings-famili ... la-pilule/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1400
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Béatrice » 29 Juin 2017, 23:00

Avortement: une cagnotte du groupe anti-IVG "Les Survivants" suspendue

"Les Survivants" avaient lancé une cagnotte en ligne pour réaliser un tour de France contre l'avortement. La plateforme de financement participatif l'a finalement suspendue.

http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... 22662.html
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2694
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede bipbip » 09 Juil 2017, 12:51

Avortement : « La loi de 1975 est une loi de compromis »

Entretien. Après la disparition de Simone Veil, nous avons rencontré Suzy Rojtman, porte-parole du Collectif national pour les droits des femmes, pour parler de la lutte pour le droit à l’avortement et de son actualité.

... http://www.anti-k.org/2017/07/07/avorte ... %e2%80%89/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 19359
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Lila » 12 Juil 2017, 20:44

Plus de quarante ans après la loi Veil, « l’IVG est le parent pauvre de l’hôpital »

A l’heure des obsèques de Simone Veil, icône de la lutte pour la légalisation de l’avortement, la coprésidente du Planning familial revient sur l’état de ce droit.

En 2016, à l’occasion de son 60e anniversaire, le Mouvement français pour le planning familial mettait à l’honneur trois « Simone ». Trois femmes qui ont marqué l’histoire de l’association et celle des droits des femmes : l’écrivaine et philosophe Simone de Beauvoir, la militante Simone Iff et Simone Veil, qui a porté en 1974 le projet de loi de légalisation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Après la mort de cette dernière, le 30 juin, Véronique Séhier, la coprésidente du Planning familial, salue le combat de « celle qui a permis de reconnaître l’avortement comme un droit humain fondamental ». Mais plus de quarante ans après l’entrée en vigueur de la loi Veil, et alors qu’un tiers des Françaises ont recours au moins une fois dans leur vie à l’IVG, selon l’Institut national d’études démographiques (INED), ce droit « n’est toujours pas considéré comme un droit à part entière », souligne-t-elle.

la suite : http://www.lemonde.fr/sante/article/201 ... QVfyszt.99
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1400
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Béatrice » 13 Juil 2017, 18:42

En arrière toute !

70 % des médecins en Italie refusent l'IVG par objection de conscience !

"Le cas italien a quant à lui de quoi alarmer, avec 70 % des gynécologues refusant de pratiquer l’avortement en invoquant la clause de conscience, qui permet aux obstétriciens de refuser une IVG pour des raisons personnelles et/ou religieuses ; c’est également le cas en France mais beaucoup moins pratiqué."
http://fr.blastingnews.com/societe/2017 ... 24017.html


Dans l'Arkansas, les femmes ne pourront pas avorter sans l'accord du père de l'enfant


La loi, qui devrait entrer en vigueur fin juillet, ne prévoit pas d'exception en cas de viol ou d'inceste.
http://www.francetvinfo.fr/societe/ivg/ ... 81013.html

Ouf !


la Suède veut couper les vivres aux ONG respectant le décret Trump


La Suède a menacé mardi de couper les vivres aux ONG qui suspendraient leur mission de conseil et d'aide à la contraception de crainte de perdre les financements américains après le décret anti-avortement de Donald Trump.

"Les accords pourront être dénoncés et l'aide financière supprimée", a prévenu l'Agence suédoise de la coopération internationale pour le développement (Sida), un organisme public.
http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direc ... ctant.html
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2694
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Lila » 16 Juil 2017, 21:43

Pétition européenne pour le droit à l’avortement

Avortement, les femmes décident ! – Pour le droit à l’avortement partout en Europe

APPEL Européen
Avortement, les femmes décident !
Pour le droit à l’avortement dans toute l’Europe !


En solidarité avec l’ensemble des femmes européennes, après la lutte exemplaire des femmes espagnoles en 2014, polonaises en 2016, nous exigeons que les droits des femmes, la liberté à disposer de son corps, le droit à l’avortement et à la santé soient respectés dans tous les pays européens et inscrits comme droits fondamentaux pour l’égalité en Europe.

Aujourd’hui, le droit à l’avortement au sein de l’Europe relève de la compétence de chaque Etat. Interdit à Malte, sous hautes contraintes en Irlande, en Hongrie et en Pologne, le droit à l’avortement, même légalisé est, peut ou pourrait être remis en question par le maintien de la clause de conscience des médecins (Italie), l’absence de structures hospitalières adéquates (Grèce, Bavière), les restrictions de personnels et les suppressions des centres pratiquant l’avortement lors de restructurations hospitalières (France), et, dans tous les pays, par l’élection de gouvernements réactionnaires, conservateurs et rétrogrades.

Nous réaffirmons que :

• L’accès à l’avortement est un droit ;
• L’avortement est un choix personnel – mon corps m’appartient, je choisis ma vie ;
• Des moyens financiers doivent être donnés pour que les centres pratiquant l’avortement et les centres de planification soient accessibles à toutes sur les territoires ;
• Des campagnes tous publics sont nécessaires ;
• L’éducation à la vie sexuelle doit être prodiguée à toutes et à tous pour qu’elles et ils puissent avoir des choix libres et éclairés ;
• La formation aux techniques d’avortement et à l’accompagnement doit faire partie intégrante de la formation initiale des professionnel/les de santé ;
• La clause de conscience des professionnel-les de santé doit être supprimée ;
• Les délais légaux pour avorter doivent être harmonisés sur ceux des pays les plus progressistes en Europe et les États doivent dépénaliser totalement l’avortement.

Nous appelons à la construction d’une mobilisation européenne autour du 28 septembre 2017, journée internationale du droit à l’avortement, où chaque pays inscrira ses revendications en vue d’une harmonisation européenne pour le respect des droits des femmes.


http://avortementeurope.org/lappel
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1400
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Béatrice » 21 Juil 2017, 19:19

IVG : la carte des pays où l'avortement est interdit

Alors que le Chili s’apprête à alléger sa législation sur l’interruption volontaire de grossesse, de nombreux pays sont encore très stricts à ce sujet. En Amérique latine ou en Afrique, certains pays prohibent totalement l’avortement, quand certains ne l’autorisent qu’à des conditions très restrictives.

http://www.francetvinfo.fr/sante/grosse ... 92339.html
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2694
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Pour le droit à l'avortement

Messagede Béatrice » 26 Juil 2017, 19:40

En plein hommage au père Hamel, l'archevêque de Rouen rappelle son opposition à l'avortement

Mgr Lebrun a regretté que notre société "se croit libre de faire tout ce que chacun souhaiterait, y compris abréger sa vie ou l’empêcher de naître".

http://www.huffingtonpost.fr/2017/07/26 ... _23049288/
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2694
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Précédente

Retourner vers Féminisme et LGBTI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité