Tarnac : quand la répression s’appelle anti-terrorisme

Tarnac : quand la répression s’appelle anti-terrorisme

Messagede jean » 11 Nov 2008, 12:22

TRANSPORTS
Sabotage à la SNCF : huit interpellations dans l'ultra-gauche

11.11.2008, 08h04 | Mise à jour : 08h12

Huit personnes «appartenant à l'ultra-gauche, mouvance anarcho-
autonome», ont été arrêtées dans le cadre de l'enquête sur «les actes
de sabotage commis contre des caténaires SNCF ces derniers jours», a
annoncé mardi matin la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie.

«Cette opération réussie, conduite en plusieurs points du territoire,
a été rendue possible grâce au travail de renseignement effectué
depuis des mois sur cette mouvance par la Direction Centrale du
Renseignement Intérieur (DCRI), et aux investigations conduites sur
ce groupe par la Sous-Direction Anti-Terroriste (SDAT)», souligne Mme
Alliot-Marie.

La ministre «adresse ses plus vives félicitations aux services de
police et de gendarmerie dont la diligence a permis l'identification
et l'interpellation de huit personnes appartenant à l'ultra-gauche,
mouvance anarcho-autonome, en lien avec les sabotages commis contre
les caténaires SNCF ces derniers jours», dans un communiqué transmis
à l'AFP.
jean
 

Re: DCRI versus "MAAF" :arrestations TGV.

Messagede Olé » 11 Nov 2008, 12:33

Sabotages à la SNCF : huit arrestations

Des personnes appartenant à la mouvance anarcho-autonome ont été interpellées dans le cadre de l'enquête contre les actes de malveillance commis sur les voies de chemin de fer.

Les premières interpellations n'auront pas traîné dans le cadre de l'enquête sur les sabotages commis le long des voies de chemin de fer en France. Michèle Alliot-Marie annonce mardi matin que huit personnes ont été arrêtées.

Ces personnes, selon le ministère de l'Intérieur, qui ne donne que peu de détails à leur sujet, appartiendraient à «l'ultra-gauche, mouvance anarcho-autonome». Elles sont soupçonnées d'être à l'origine de la pose de fers à béton sur les caténaires des voies de chemin de fer, qui ont eu lieu à six reprises ces dernières semaines.

L'Intérieur précise que cette opération a été conduite «en plusieurs points du territoire», grâce «au travail de renseignement effectué depuis des mois sur cette mouvance par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), et aux investigations conduites sur ce groupe par la sous-direction anti-terroriste (SDAT)». Michèle Alliot-Marie salue «services de police et de gendarmerie dont la diligence a permis l'identification et l'interpellation» de ces personnes.

Six «sabotages» en quelques semaines

Au total, six actes de malveillance ont été commis le long des voies de chemin de fer ces dernières semaines. Mis à part le dernier en date, la pose ce weekend de blocs de béton sur les rails d'une voie de TGV près de Narbonne, qu'un train a heurté à pleine vitesse, provoquant un retard d'une heure, le mode opératoire était identique : à chaque fois, les malfaiteurs utilisaient des fers à béton tordus, qu'ils fixaient sur les caténaires SNCF.

Au passage du train, ces morceaux de métal suffisaient à arracher plusieurs dizaines de mètres de câble, provoquant des retards massifs. Le week-end dernier, quatre objets de même nature ont été disposés à des endroits similaires dans l'Oise, l'Yonne, la Seine-et-Marne entraînant des retards sur la ligne TGV Paris-Lille.

La SNCF a annoncé lundi soir qu'un autre incident du même type s'était produit le 26 octobre en Moselle, à proximité de Baudrecourt. Une tige de fer à béton a été posée sur des caténaires, provoquant la dégradation de 250 mètres de caténaires. Une trentaine de TGV avaient été affectés, avec des retards allant de 5 à 40 minutes.

Un point intriguait les enquêteurs : la précision des dispositifs et la difficulté à les accrocher sur des câbles à haute tension situés à sept mètres de haut demandaient des connaissances techniques affirmées.

Les peines encourues pour ces actes de dégradations de bien public vont de trois à dix ans de prison ferme et jusqu'à 75.000 euros d'amende
. Le Figaro


Ca m'a tout l'air d'être de la manipulation pure et simple de la part du pouvoir. Certains en savent un peu plus?
Pis matériellement, grimper sur des câbles à 7mètres de haut en pleine nuit pour installer cela... et quel intérêt en plus? bref pour moi ça sent instrumentalisation et le mensonge pour radier du champs de la contestation une frange radicale qui se fait entendre ces derniers temps.
Olé
 

Re: DCRI versus "MAAF" :arrestations TGV.

Messagede sebiseb » 11 Nov 2008, 13:38

Léo a écrit:Ca m'a tout l'air d'être de la manipulation pure et simple de la part du pouvoir. Certains en savent un peu plus?
Pis matériellement, grimper sur des câbles à 7mètres de haut en pleine nuit pour installer cela... et quel intérêt en plus? bref pour moi ça sent instrumentalisation et le mensonge pour radier du champs de la contestation une frange radicale qui se fait entendre ces derniers temps.

Là, tu t'avances un peu vite..
..ceci dit, personnellement je ne vois pas qu'elles peuvent être les motivations de conduire ces actes !
$apt-get install anarchy-in-the-world
$world restart
Avatar de l’utilisateur-trice
sebiseb
 
Messages: 1093
Enregistré le: 14 Aoû 2008, 14:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: DCRI versus "MAAF" :arrestations TGV.

Messagede Roro » 11 Nov 2008, 13:45

sebiseb a écrit:
Léo a écrit:Ca m'a tout l'air d'être de la manipulation pure et simple de la part du pouvoir. Certains en savent un peu plus?
Pis matériellement, grimper sur des câbles à 7mètres de haut en pleine nuit pour installer cela... et quel intérêt en plus? bref pour moi ça sent instrumentalisation et le mensonge pour radier du champs de la contestation une frange radicale qui se fait entendre ces derniers temps.

Là, tu t'avances un peu vite..


Heu... Non, je ne pense pas... Il suffit juste de lire quelques tracts "totos" pour s'apercevoir assez vite qu'ils n'ont probablement rien à voir là-dedans, ou alors ce serait très inquiétant... Quel intérêt politique y-aurait-il à saboter les lignes SNCF ? A part chercher à lancer une grève (qui serait certainement réactionnaire, demandant plus de sécurité dans les trains), je n'en vois aucun.

Je pense comme Léo, qu'il s'agit "simplement" pour l'état de répandre la terreur dans les milieux contestataires. En envoyant un message assez clair "quoiqu'il se passe sur le territoire, vous porterez le chapeau, quoi que vous ayez fait.
La Nature n'a fait ni serviteurs ni maitres, c'est pourquoi je ne veux ni commander ni recevoir d'ordres.
Avatar de l’utilisateur-trice
Roro
 
Messages: 760
Enregistré le: 15 Juin 2008, 19:28

Re: DCRI versus "MAAF" :arrestations TGV.

Messagede sebiseb » 11 Nov 2008, 13:48

Roro a écrit:
sebiseb a écrit:
Léo a écrit:Ca m'a tout l'air d'être de la manipulation pure et simple de la part du pouvoir. Certains en savent un peu plus?
Pis matériellement, grimper sur des câbles à 7mètres de haut en pleine nuit pour installer cela... et quel intérêt en plus? bref pour moi ça sent instrumentalisation et le mensonge pour radier du champs de la contestation une frange radicale qui se fait entendre ces derniers temps.

Là, tu t'avances un peu vite..


Heu... Non, je ne pense pas... Il suffit juste de lire quelques tracts "totos" pour s'apercevoir assez vite qu'ils n'ont probablement rien à voir là-dedans, ou alors ce serait très inquiétant... Quel intérêt politique y-aurait-il à saboter les lignes SNCF ? A part chercher à lancer une grève (qui serait certainement réactionnaire, demandant plus de sécurité dans les trains), je n'en vois aucun.

Je pense comme Léo, qu'il s'agit "simplement" pour l'état de répandre la terreur dans les milieux contestataires. En envoyant un message assez clair "quoiqu'il se passe sur le territoire, vous porterez le chapeau, quoi que vous ayez fait.

Moi j'attends d'en entendre plus de la part des mouvements autonomes eux-mêmes sur l'accusation !?
$apt-get install anarchy-in-the-world
$world restart
Avatar de l’utilisateur-trice
sebiseb
 
Messages: 1093
Enregistré le: 14 Aoû 2008, 14:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: DCRI versus "MAAF" :arrestations TGV.

Messagede croquemitaine » 11 Nov 2008, 14:08

Je suis sceptique, par contre sur l'instrumaentalisaion par l'Etat ça ne fait pas de doute.

Elle est quand meme pratique cette mouvance qui isole les libertaires et fait de Besancenot et son NPA l'adversaire, institutionnalisé par Sarko depuis un moment déjà.
croquemitaine
 

Re: DCRI versus "MAAF" :arrestations TGV.

Messagede Pïérô » 11 Nov 2008, 14:59

Pour info, le communiqué de SUD-Rail...

Sabotages SNCF.

La fédération SUD-Rail prend acte des déclarations du gouvernement qui, après une série de sabotages, annonce l’arrestation « d’une dizaine de personnes suivies par la Police depuis des mois ».

La fédération SUD-Rail n’a pas d’avis sur la réalité ou non de cette « mouvance » répartie aux quatre coins du pays, et qui serait si bien organisée.

La fédération SUD-Rail met en garde ceux qui frisent la diffamation en voulant confondre « terrorisme » et action syndicale. La fédération SUD-Rail et ses militants ont choisi l’action collective avec les salariés : c’est par exemple le sens de notre rassemblement devant le ministère à Paris (La Défense) demain 12 novembre à 10h30, contre la dégradation de la réglementation du travail.

La fédération SUD-Rail rappelle qu’il y a un an, des évènements du même genre s’étaient produits et certains avaient utilisés pour décrédibiliser celles et ceux qui poursuivaient la lutte pour défendre les retraites : le matin même, des dirigeants SNCF de très haut niveau disaient savoir qui avait fait ça. Un an après … ?

La fédération SUD-Rail souhaite que le chemin de fer cesse de servir d’exutoire, redit l’urgence de moyens et de mesures de fond pour assurer une maintenance correcte des installations et matériels ferroviaires. Pour cela, il faut arrêter de supprimer les emplois de cheminots, et mettre un terme à la casse du chemin de fer, notamment en réintégrant les missions de RFF dans la SNCF.

Le 11 novembre
12h40


quoiqu'il en soit, cette histoire de "mouvance autonome" va encore servir à criminaliser les mouvements sociaux, comme toute expression politique ou syndicale contestant l'ordre existant et croquemitaine n'a pas tort, méme si en plus on est parfois aussi et souvent capables de s'isoler tout seul...
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21203
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: DCRI versus "MAAF" :arrestations TGV.

Messagede sebiseb » 11 Nov 2008, 15:27

croquemitaine a écrit:Je suis sceptique, par contre sur l'instrumaentalisaion par l'Etat ça ne fait pas de doute.

Elle est quand meme pratique cette mouvance qui isole les libertaires et fait de Besancenot et son NPA l'adversaire, institutionnalisé par Sarko depuis un moment déjà.

On est d'accord !
$apt-get install anarchy-in-the-world
$world restart
Avatar de l’utilisateur-trice
sebiseb
 
Messages: 1093
Enregistré le: 14 Aoû 2008, 14:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: DCRI versus "MAAF" :arrestations TGV.

Messagede happilhaouer » 11 Nov 2008, 15:46

En tout cas l'Etat se fait plaisir, un jour férié pour que l'info n'échappe à personne surtout.
Avatar de l’utilisateur-trice
happilhaouer
 
Messages: 106
Enregistré le: 15 Juin 2008, 15:19
Localisation: Treger - Trégor

Re: DCRI versus "MAAF" :arrestations TGV.

Messagede Malval » 11 Nov 2008, 18:53

Puis faut bien faire oublier la crise, la retraite à 70 ans, le travail le dimanche, etc. en assimilant "révolte sociale" et "terrorisme"...

Ca pue la merde
Malval
 

Re: DCRI versus "MAAF" :arrestations TGV.

Messagede jean » 11 Nov 2008, 19:00

je viens d'être interrogé par un journaliste de presse régional sur les évènements attribués à des " anarcho-autonomes " ( SNCF ).

J'ai d'abord pris le soin de dire que je ne répondais qu'en mon nom, et non pas comme porte-parole,..

Concernant Alliot-Marie et son expression sur les " anarcho-autonomes",

j'ai dit que la FA participait au mouvement social et contestait radicalement la politique mise en place aujourd'hui, hier et demain ( certainement ), de la manière la plus pacifique.
Egalement, j'ai dit que MAM balançait un amalgame supplémentaire, en regroupant ensemble les militants anarchistes, et tous les autres ( totos,..) de façon à discréditer notre participation au combat social. Elle ne prendra jamais le soin de faire la part entre ceux qui mettent des blocs de pierre sur les rails,..et ceux qui, au quotidien, dans les syndicats ou à côté, défendent le service public, même de manière plus ou moins radicale ( blocage des rails pacifique,..), grève générale,..
J'ai ajouté que ces évènements et l'anathème, par voie de conséquence qui nous est balancé, arrangeait bien le pouvoir, comme d'habitude, à la veille de mouvements sociaux, comme les grèves à la Poste, dans l'éducation, le rail,..
Ils arrangent bien Pépy aussi, quant l'on considère tout le désastre social, et même dans le maintien même de la mission de service public, sabotée par les dirigeants de la SNCF.

Le journaliste m'a demandé si je condamnais ( éternel piège ) ces évènements: je lui ai répondu que ce n'étaient pas nos pratiques. Je ne les ai pas condamnées, mais ai condamné les propos de MAM et Pépy qui criminalisaient le mouvement social.
jean
 

Re: DCRI versus "MAAF" :arrestations TGV.

Messagede vroum » 11 Nov 2008, 19:12

Communiqué de la Fédération Anarchiste.

Un grand battage médiatique accompagne l'annonce par le Ministère de l'Intérieur de l'arrestation d'une vingtaine de personnes appartenant à «  la mouvance anarcho-autonome ». elles auraient été identifiées comme les auteurs des récents sabotages survenus sur les voies ferrées.

Ces interpellations éclairent les propos du ministre des Transports le 3 novembre dernier, lorsqu'il déclarait que c'était «  l'incident de trop ». Il fallait être bien candide pour se prendre à espérer que Réseau Ferré de France, société née de la volonté du gouvernement Jospin de démanteler la SNCF et portée sur les fonds baptismaux par un ministre PCF: Jean-Claude Gayssot, il fallait être bien candide, donc, pour espérer que RFF disposerait de l'argent nécessaire à l'entretien des infrastructures qu'utilise la SNCF. Ces paroles sonnaient plutôt comme un appel à la répression, et la répression s'est rapidement abattue sur des individus repérés lors de la lutte anti-CPE, promus pour le coup saboteurs-en-chef.
Image
Pour la Fédération Anarchiste, il est à tout le moins surprenant d'attribuer la responsabilité de ces actes de sabotage à des individus dont la compétence technique n' a pas encore été établie et dont l'équipement adapté n'est à ce jour pas retrouvé: il faut rappeler que dans les caténaires d'une ligne TGV passent 25.000 volts, et qu'il n'est pas aisé sans risquer de créer un puissant arc électrique d'y nouer un cable. Il est tout aussi surprenant que les auteurs des sabotages de novembre 2007, eux, n'aient pas été appréhendés aussi rapidement. En outre, cette opération de police, à l'heure où la direction de la SNCF fait du chantage à la fermeture de l'activité de fret et tente d'imposer à son personnel un volontariat visant à ne plus respecter les dispositions statutaires du travail des cheminots-es, codifiées dans le règlement RH0077, tombe à point pour faire passer la pillule. Dans cette affaire, pas plus que dans beaucoup d'autres, on ne cherche à qui profite le crime, et, pour la Fédération Anarchiste, aucune provocation n'est à exclure, jusqu'à plus ample informé.

Si le sabotage est une arme à laquelle peut légitimement recourir le mouvement social dans une situation où un rapport de forces s'est constitué, il n'est en revanche d'aucune utilité dans le cas contraire, les cheminots-es le savent. Même si la Fédération Anarchiste n'a jamais fait le choix de l'avant-gardisme, elle demande la libération immédiate de tous les personnes arrrêtées et appelle les cheminots-es à entrer en lutte pour gérer sans patron le service public ferroviaire.

Les véritables saboteurs, ce sont les capitalistes et l'Etat!

Fédération Anarchiste

le 11 novembre 2008


http://public.federation-anarchiste.org/article.php3?id_article=353
vroum
 

Re: DCRI versus "MAAF" :arrestations TGV.

Messagede kuhing » 11 Nov 2008, 20:57

vroum a écrit:
Communiqué de la Fédération Anarchiste.

...

Si le sabotage est une arme à laquelle peut légitimement recourir le mouvement social dans une situation où un rapport de forces s'est constitué, il n'est en revanche d'aucune utilité dans le cas contraire, les cheminots-es le savent. Même si la Fédération Anarchiste n'a jamais fait le choix de l'avant-gardisme, elle demande la libération immédiate de tous les personnes arrrêtées et appelle les cheminots-es à entrer en lutte pour gérer sans patron le service public ferroviaire.

Les véritables saboteurs, ce sont les capitalistes et l'Etat!

Fédération Anarchiste

le 11 novembre 2008

http://public.federation-anarchiste.org/article.php3?id_article=353


D'accord avec ce communiqué de la fédération anarchiste.
J'entends par les médias officiels que l'on cherche à faire des amalgames et rien n'est fait au hasard.
L'anarchisme, en tout cas celui tel que je le conçois, se bat pour l'autogestion généralisée , la démocratie directe.
Dans ce cadre , rien du genre de ce qui vient de se passer ne peut se faire sans qu'il soit appuyé par une volonté massive et démocratiquement décidée à la base.
L'ultra avant-gardisme n'a pour moi pas grand chose à voir avec l'anarchisme, de tels actes "sans rapport de forces constitué "comme il est précisé dans le texte de la FA, n'ont seulement n'ont pas d'utilité pour l'avancée du mouvement social, mais sont utiles à l'état pour renforcer sa repression et discréditer le mouvement anarchiste.
Ceci dit les vrais saboteurs sont effectivement les capitalistes, l'état et ceux qui les défendent dont les exactions et les crimes dépassent de loin un retard de train.
kuhing
 

Re: DCRI versus "MAAF" :arrestations TGV.

Messagede happilhaouer » 11 Nov 2008, 21:22

et au 20h: La sécretaire sud rail qui se felicite de l'arrestation + l'autre spécialiste qui dit que ce qui est appellé action directe dans le jargon est en fait du terrorisme
allez c'est gratuit, on se lache.
Avatar de l’utilisateur-trice
happilhaouer
 
Messages: 106
Enregistré le: 15 Juin 2008, 15:19
Localisation: Treger - Trégor

Re: DCRI versus "MAAF" :arrestations TGV.

Messagede Olé » 11 Nov 2008, 21:41

Marrant de voire toute cette mise en scène ( oui le terme convient) quasi théâtrale de la part du pouvoir politique et ses chiens de garde médiatiques.
Ça en devient une affaire nationale pour des faits qui ne sont somme toute pas d'une gravité extrême, même pour le petit conformiste républicain de base.
Là d'un seul coup oublié l'élection du messie Obama.
Reste que je me pose tjs une question qui n'a pas eu de réponse...est ce que ces faits se sont biens produits? ( pas de la parano de ma part, mais vu le contexte de tension sociale, je crois le pouvoir capitaliste assez malin pour inventer une affaire de toute pièces)
Et si jamais les faits sont avérés...qu'est ce qui doit faire croire que c'est l'agissement de la "mouvance anarco-autonome"?
Olé
 

Suivante

Retourner vers Répression-anti-répression, résistance et soutien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité