Initiatives contre repression et violences policières

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede bipbip » 08 Mai 2016, 15:14

Réunion pour converger et s’organiser face à la répression

Contre la répression et la violence policière : organisation, action et convergence !

A l’initiative de la CNT Région Parisienne et des signataires de la tribune parue dans Libération « Un pouvoir qui matraque la jeunesse est faible et méprisable », le mercredi 4 mai s’est tenu une première réunion à la Bourse de Travail de Paris, rue Château d’eau, afin d’échanger et de commencer à s’organiser, ensemble, contre la répression que subit aujourd’hui le mouvement contre la loi travail, mais également au-delà.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Cont ... onvergence
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede Pïérô » 13 Mai 2016, 11:48

Lyon, vendredi 13 mai 2016

Projection du film "Qui a tué Ali Ziri ?"
en présence du réalisateur

Image


Le vendredi 13 mai à 20h, la Plume Noire vous propose la projection du documentaire "Qui a tué Ali Ziri" avec la présence de son réalisateur Luc Decaster.

Nous remercions l’équipe de Zeugma Films qui nous permet de projeter ce documentaire qui servira de support pour aborder la thématique des violence policières, de l’impunité judiciaire à l’égard du corps policier, et du racisme d’État subit par les minorités nationales.

La présence de Luc Decaster, réalisateur du film permettra de répondre aux questions que vous vous posez sur le documentaire et les suites de l’affaire qui n’est pas malheureusement pas un cas isolé en France où la police tue et mutile chaque année.

Comme toutes nos activités, la projection du 13 mai est à prix libre.

Synopsis du film :
Ali Ziri, un homme de 69 ans, décède le 11 juin 2009 après son interpellation par la police nationale à la suite d’un contrôle routier à Argenteuil. « Arrêt cardiaque d’un homme au cœur fragile », déclare le Procureur de Pontoise. Appuyant la famille qui vit en Algérie, un collectif d’Argenteuillais demande une contre-expertise. Deux mois plus tard l’institut médico-légal révèle 27 hématomes sur le corps d’Ali Ziri.
Pendant cinq années, le cinéaste a suivi les pas de ceux qui demandent « Justice et vérité » après cette mort, ignorée des médias, mais que certains considèrent comme un lynchage digne des pires périodes de l’histoire.

Bande-annonce : https://vimeo.com/130078171

En savoir plus sur Zeugma Films :
http://www.zeugmafilms.fr/index.html#anchor-top

Vous pouvez aussi vous rendre sur le blog "Vérité et Justice pour Ali Ziri"

Nous vous attendons nombreuses et nombreux le Vendredi 13 mai à 20h à la Plume Noire au 8 rue Diderot dans le 1er arrondissement !

http://cgalyon.ouvaton.org/spip.php?article197
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede Pïérô » 13 Mai 2016, 12:16

Journée contre la répression policière

(Initialement prévue le 4 mai, l'événement a été reporté au 13 mai).

Répression policière et violence d'état :
quelle réponse du mouvement social et des quartiers populaires ?

Après des semaines de gaz, de coups de matraques, d'interpellations, de gardes à vue et des procès de la mobilisation contre la loi travail qui arrivent...

Ni chair à patron, ni chair à matraque, Paris 8 contre-attaque !

Le vendredi 13 mai, participez à la grande journée pour dénoncer les violences policières qui frappent notre mobilisation et les penser et combattre dans le cadre plus large dans lesquelles elles s'inscrivent.
•Dénoncer !
10h00 ╱ Conférence de presse à la veille des premiers procès
•S'organiser !
15h00 ╱ Atelier droits en manif et en cas d'interpellation
•Penser - lutter !
17h30 ╱ Conférence-débat
•Décompresser - soutenir !
20h00 ╱ Soirée de soutien aux étudiants de P8 poursuivis

Avec la présence de personnes mobilisées de Paris 8 passées en garde à vue et/ou blessées, du Comité du lycée Voltaire contre les violences policières (cas de Ryan 15 ans, qui risque 10 ans de prison), d'Urgence Notre Police Assassine, d'unE représentantE de la Coordination Nationale Étudiante et de la Coordination Nationale Lycéenne, d'unE signataire de l'Appel de Libération "Un pouvoir qui matraque la jeunesse est faible et méprisable", etc.

La soirée sera aussi l'occasion de recueillir des fonds pour les audiences judiciaires à venir... Invitez tous les potes !

https://www.facebook.com/events/1763552013860087/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede bipbip » 13 Mai 2016, 13:31

Paris samedi 14 mai 2016

Soirée de soutien anti-répression contre la loi Travail et son monde

Image

Alors que nos luttes sont confrontées à une féroce répression policière, élargissons notre réflexion à toutes les formes que prennent la violence d’État et la violence économique. Le film « Paris, Grand capital » donne la parole aux populations devenues indésirables des anciennes banlieues rouges en voie de gentrification, il documente les effets des politiques de restructuration urbaine et les résistances qu’elles suscitent.

A partir de 17h. Soirée à prix libre. Les bénéfices permettront de soutenir les victimes de la répression des mouvements sociaux en cours.
◾ Projection du documentaire « Paris, grand capital », et discussion en présence du réalisateur.
◾ Repas et boissons
◾ Concert

CNT, Confédération Nationale du Travail, 33 rue des Vignoles, Paris 20e

http://www.cnt-f.org/soiree-de-soutien- ... =article-3
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede Pïérô » 16 Mai 2016, 03:48

Mercredi 18 mai 2016

Appel à mobilisation
Stop à l'impunité policière

Paris à 11h Place de la République

Libertés dignités résistances

Appel à converger Place de la République le 18 mai 2016 à 11h/ le #78 mars -


Nous, Saint-Denis Debout, réuni-e-s à la Nuit Debout de Saint-Denis, le #72 mars (11 mai 2016), demandons officiellement à Manuel Valls et François Hollande :

L'interdiction du rassemblement policier à la Place de la République organisé le 18 mai prochain à 12h par les syndicats Alliance et la CGC et rejoint par des groupuscules d'extrême droite comme la LDJ.

En l'absence de réaction du gouvernement, nous appelons à manifester le mercredi 18 mai (#78 mars), car ce rassemblement est une véritable provocation par ses choix :
• Choix du lieu : Place de la République, lieu de démocratie populaire des Nuits Debout depuis le 31 mars 2016.
• Choix de la date : Cet appel à manifester le 18 mai est fixé au cœur de grèves pour le retrait de la loi Travail (appel national de l'intersyndicale à faire grève les 17 et 19 mai) et en plein mouvement de luttes des étudiants et lycéens violemment réprimés ces dernières semaines.

Rappelons aussi que, notamment le 1er mai, journée internationale de lutte des travailleurs, des centaines de blessés ont été les victimes de violences policières lors des manifestations en métropole comme aux DOM TOM, que ces violences ne datent pas de la mobilisation actuelle, mais qu'elles existent au quotidien contre les jeunes des quartiers populaires et les migrants.

A travers cette manifestation, la police s'allie à l'extrême droite française pour remettre en cause nos lieux d'expressions populaires pour le retrait de la loi travail et la justice sociale.

Sommes nous anti-démocratiques ?

La démocratie bourgeoise, nous la « goûtons » tous les jours depuis deux mois : gazé-e-s, matraqué-e-s, mutilé-e-s, nassé-e-s, embarqué-e-s, 49-3isé-e-s, nous sommes tous et toutes victimes d'un système de non-droits.

Nous appelons donc le gouvernement Valls à refuser ce rassemblement provocateur à la Place de la République qui est un véritable trouble à l'ordre public. En permettant ce rassemblement là, ce jour là, à cet endroit là, avec des militants de l'extrême droite, le président de la république et son gouvernement porteront toute la responsabilité de leur autorisation préfectorale.

Tous debout et unis, nous appelons les Nuits Debout de Paris, des banlieues et des régions, les syndicats, collectifs, associations, individus attachés aux libertés publiques, à venir manifester pour empêcher un tel rassemblement sur ce lieu symbolique de nos luttes populaires et de nos espoirs et nous continuons de construire la grève reconductible nécessaire au retrait de la loi travail.

#NuitDebout
#78mars

. https://paris-luttes.info/appel-a-la-mo ... tre-l-5639
. https://www.facebook.com/stdenisdebout/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede bipbip » 17 Mai 2016, 09:10

Brest / Pont-de-Buis mercredi 18 mai 2016

Contre les violences policières, tous et toutes devant l’usine d’armement Nobel Sport

Rendez-vous le mercredi 18 mai à 11h devant la gare de Pont-de-Buis, nous nous dirigerons ensuite tou-te-s ensemble vers l’usine d’armement pour le « maintien de l’ordre » Nobel Sport.

Combien de temps tout ceci va encore durer

Déjà deux mois que l’on défile dans la rue et que des actions sont tentées, ici ou là, victorieuses ou non, contre le projet de loi travail d’El Khomri pour certain-e-s, contre l’état capitalo-blablabla d’une manière plus globale pour d’autres. Et jamais le niveau de répression n’a été si important.

Il est temps que cela cesse

Prétextant une « minorité de blocage », Valls dégaine à nouveau le 49-3 pour faire adopter la loi travail. Macron, El Khomri, même combat. À compter du 26 mai, le gouvernement s’apprête à reconduire une troisième fois l’état d’urgence. Allez, on rempile pour 2 mois. L’état d’urgence se banalise, la répression aussi. Alliance, syndicat majoritaire des keufs, appelle quant à lui à une mobilisation « stop à la haine anti-flic » le mercredi 18 mai. On aimerait en rire, mais leur capacité à se placer dans une position de victime laisse plutôt un goût amer au vu des événements des dernières semaines. Matraquages, gazages, tirs de flash-ball, grenades… Des centaines de blessé-e-s du côté des manifestant-e-s ou de simples passant-es, de l’hématome à l’éborgnement. Et ils osent « s’indigner de cet acharnement irresponsable à vouloir faire croire que les policiers sont des brutes sauvages qui frappent aveuglément sur la jeunesse » .

Mais qu’est-ce qu’on attend pour ne plus suivre les règles du jeu ?

« Nobel Sport Sécurité fabrique et commercialise une large gamme de produits pour le maintien de l’ordre. Cette division de Nobel Sport équipe les forces de police, de gendarmerie, et de l’armée en fRance et à l’étranger ». Leur usine de Pont-de-Buis, dans le Finistère, fabrique des grenades lacrymogènes et des munitions de flashball. Le site étant classé SEVESO 3, la simple présence de manifestant-e-s devant les grilles, comme ce fut le cas à plusieurs reprises ces dernières années, permet de stopper la production.

Notre tour est venu, à nous de jeter les dés

Parce que scander des « tout le monde déteste la police » en manif ne suffira pas à la désarmer, il nous faut désormais passer à l’action. Si bloquer la production de l’usine, ne serait-ce qu’une journée, n’inversera pas le rapport de force, ça permettra au moins d’apporter du soutien aux camarades des autres villes qui subissent les violences policières à chaque rassemblement. Et, soyons téméraires, créer une dynamique plus offensive ?

Unissons-nous pour incinérer ce système

Rendez-vous est donc donné le mercredi 18 mai à 11h, devant la gare de Pont-de-Buis (29). Nous nous dirigerons ensuite tou-te-s ensemble vers le site de Nobel Sport, une cantine (vegan) à prix libre y est prévue. Et après ? Toutes initiatives sont les bienvenues pour occuper l’après-midi, musique, peinture et compagnie !

Collectif brestois contre la loi travail - p2b4ever@riseup.net

http://brest.mediaslibres.org/spip.php?article389
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede Pïérô » 04 Juin 2016, 03:31

[Quimper] Samedi 4 juin :
Manifestation contre la répression d’Etat et les violences policières

Manifestation contre la répression d’Etat et les violences policières et en solidarité avec les inculpé.es, bléssé.es, mutilé.es dans le cadre de la lutte contre la loi travail et son monde et au-delà, samedi 4 juin 2016 à partir de 14 h place de la Résistance à Quimper.

Aujourd’hui en France, une répression systématique est infligée à toutes celles et ceux qui s’organisent pour lutter, autant dans les ZAD que dans les centres sociaux, les facs, les lycées, les usines, les entreprises et partout ailleurs.

Depuis le début des mobilisations contre la “loi travail et son monde”, la répression contre les manifestant-e-s s’accentue, la liste des blessé-e-s par les coups des forces de l’ordre et/ou des mutilé-e-s suite à des tirs de Flash-Ball/LBD40 et de grenades de désencerclement s’allonge. Un jeune homme de 28 ans est depuis le 26 mai maintenu dans un coma artificiel, œdème cérébral et boîte crânienne enfoncée, victime d’un tir de grenade dite de « décencerclement ». Un mois plus tôt, le 28 avril, un étudiant de 20 ans à Rennes perdait un œil à la suite d’un tir de lanceur de balles (LBD40) » (source Médiapart).

Alors que les centaines de manifestant-e-s blessé-e-s n’obtiendront probablement jamais justice, cette dernière fait preuve d’efficacité quand il s’agit de museler les opposant-e-s. On ne compte plus les arrestations violentes et massives, ni les condamnations sévères (charges de tentatives d’homicide, d’association de malfaiteurs, d’interdictions de manifestations, criminalisation des syndicats, …). Dans la seule ville de Rennes, douze plaintes ont été déposées contre les forces de l’ordre après les manifestations du 31 mars et du 9 avril (source Le Monde).

A l’heure où le gouvernement s’entête, à coup de 49.3, à refuser le dialogue social ; où le dirigeant du MEDEF invite les entreprises à porter plainte contre les syndicalistes tout en les qualifiant de terroristes ; et où les médias continuent de traiter l’information sociale par simple injonction à se positionner pour ou contre les « casseurs » et en définitive oublient de rappeler l’objet même des mobilisations et des revendications des manifestants ; il nous parait essentiel de rappeler qu’il n’y a pas de bons ni de mauvais manifestants mais une foule en colère que le gouvernement souhaite faire taire. Car si la violence des forces de l’ordre a marqué les corps, c’est avant tout les esprits qu’ils cherchent à frapper : terroriser, dégoutter et dissocier les manifestant-e-s qui défient un pouvoir déterminé à faire passer en force une loi socialement et politiquement inacceptable.

Face à la violence d’Etat et à l’impunité judiciaire totale dont bénéficient les forces de l’ordre encouragées par les dernières lois sécuritaires et les dispositions prévues par l’état d’urgence destinées à renforcer le pouvoir de la police, et afin d’exprimer notre soutien aux camarades blessé-e-s- et/ou mutilé-e-s, interpellé-e-s, condamné-e-s, sous contrôle judiciaire ou incarcéré-e-s,

Nous, collectif contre la violence d’Etat et la répression policière du Pays de Quimper, invitons tout-e-s les personnes (lycéens, précaires, retraités, …), collectifs, organisations syndicales et politiques investies dans LA LUTTE CONTRE LA LOI TRAVAIL ET SON MONDE à rejoindre ce rassemblement qui se déroulera le samedi 4 juin 2016 à partir de 14 h place de la Résistance à Quimper.

Merci de diffuser ce message !

Venez nombreuses et nombreux ! A samedi !

http://brest.mediaslibres.org/spip.php?article427
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede Pïérô » 12 Juin 2016, 12:55

Violences policières : nouvel appel à témoignage

La plainte au défenseur des droits est toujours d’actualité et sera déposée au plus vite. Nous relançons donc un appel à témoignages pour l’enrichir : plus nous en aurons plus la plainte aura de poids !

Créé lors du mouvement social par des militants, lycéens, étudiants, avocats, médecins le collectif "stop aux violences policières" relance un appel à témoins afin de recenser et dénoncer auprès du Défenseur des droits l’usage anormal et disproportionné de la force par la police.
Matraques, tonfas, gaz, grenades, flash-ball, nasses, mutilations...parce que la police ne peut user de la force en toute impunité : victimes, témoins, manifestez-vous !
Face aux violences policières en manifestation, nous allons, entre autre, saisir le Défenseur des droits, autorité indépendante sans lien avec la police ou la justice.

... https://paris-luttes.info/violences-pol ... appel-6103
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede bipbip » 26 Juin 2016, 16:19

Ce dimanche 26 juin 2016 à Montpellier

Journée anti répression à Las Rébès

Le dimanche 26 juin à partir de 15h, sur la colline de Las Rébès, venez participer à un débat sur la répression et les violences policières en présence de Pierre Douillard-Lefevre, auteur de l'ouvrage "L'arme à l'œil" qui traite des violences d'État et de la militarisation de la police.

Zad Las Rébès, Allée de Mourevedre, Las Rébès, 34090 Montpellier

http://www.zadlasrebes.org/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede Pïérô » 04 Juil 2016, 22:31

Paris, jeudi 7 juillet 2016

Soirée de soutien - comité de lycéen contre les violences policières

« La faute à Voltaire »

Soirée de soutien : débats, prises de parole, concerts, repas, buvette

Ouverture des portes à 17h30, La Générale 14, avenue Parmentier, Paris 11e

« Depuis les événements liés aux blocus sur le lycée Voltaire, NOUS, parents d'élèves, élèves, assistants d'éducation et professeurs, avons constitué un comité de soutien aux élèves et leur famille qui ont subi des violences policières, des gardes à vues et des mises en examens.»

Cette soirée de soutien a trois objectifs:
• Aider les familles à faire face aux frais d'avocat et aux amendes engagées par les procédures judiciaires;
• Organiser une première rencontre des différents comités de soutien lycéens (Léonard de Vinci, Bergson…) afin d'échanger, de nous informer sur les situations des différents établissements, et de mettre en commun nos savoirs et nos énergies;
• Passer un moment convivial avec les lycéens, parents, employés ainsi que les militants, de Defcol (Défense collective) et des autres équipes qui se sont mobilisées contre la répression.

Concert avec les groupes Voltaire, Keskiya et les tontons flingueurs
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede Béatrice » 06 Juil 2016, 18:57

samedi 9 juillet 2016 à MARSEILLE à 12 h

Centre Social l’Agora, 34 Rue de la Busserine, 13014

repas, ateliers, rencontre, concerts...
Comment agir face aux violences policières ?
Centre Social l’Agora

À partir de 12h : repas, ateliers, rencontre, concerts ...

Le 9 Juillet 2016, le Centre Social l’Agora (34 Rue de la Busserine, Marseille 14ème) ouvre ses portes pour une journée conviviale intitulée "Hip Hop Justice".

● Dès midi, vous pourrez savourer un repas à PRIX LIBRE et participer aux différents ateliers :

- Atelier d’écriture
- Atelier dessins
- Atelier maquillage
- Boxe
- Cascades (avec le Groupe Elite13)
- Création de T-Shirts (avec Ozas... ramène un T-Shirt uni)

● Une rencontre ouverte autour de la question "COMMENT AGIR FACE AUX VIOLENCES POLICIÈRES ?" se tiendra l’après-midi. Elle aura lieu en présence de familles en lutte touchées par les violences de la police. Nous échangerons ensemble dans l’optique de libérer une parole trop souvent tue et de rompre avec une certaine forme d’isolement. Vous pourrez ainsi venir témoigner et partager librement vos expériences et vos points de vue.

● Un plateau radio sera ouvert à tous et diffusera en direct sur les ondes de Radio Galere (88.4 FM) de 14h à 18h.

● Pour finir sur une note festive, la journée s’achévera avec un SPECTACLE DE DANSE et des CONCERTS DE RAP :

- ALAFOU
- DOUBLE FACE
- CENT BLAZE
- LADJA
- L’AMIR’AL

* Les bénéfices éventuels reviendront aux familles touchées par les violences de la police.
* Alcool et fumette ne seront pas autorisés sur le site.

Événement facebook ICI
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede bipbip » 10 Juil 2016, 17:46

Lundi 11 juillet 2016 à Pantin

« Tiens-toi à carreau, on te lâchera pas ! »

RÉUNION PUBLIQUE D’INFORMATION LE 11 JUILLET À 18 HEURES À CÔTÉ DU 21 RUE AUGER À PANTIN, pour réfléchir collectivement aux moyens de mettre un terme à ces inacceptables méthodes employées notamment à Pantin par certaines brigades de police.

Aujourd’hui, le harcèlement policier continue.

Bilal Kraiker, 19 ans, vient de recevoir, le 22 juin 2016, une contravention sanctionnant un « tapage nocturne » qui daterait du 7 juin 2016 à 2 heures du matin, et qui serait prouvé par les images de vidéosurveillance (avec reconnaissance vocale ?). Pourtant il n’était pas seul dehors cette nuit-là (premier soir du Ramadan !), mais il reste à ce jour le seul à avoir troublé le sommeil du commissariat.
En parallèle, le 20 juin, Bilal a été de nouveau arrêté et placé en garde à vue pour une prétendue « dégradation » infligée à on ne sait quelle barrière de la rue Auger. À cette occasion, le brigadier Ribault a aussi ressorti une vieille histoire, pour impliquer maintenant Bilal dans une « enquête » sur une escroquerie (?) qui aurait eu lieu il y a près de deux ans. Bilal est donc encore une fois convoqué le 12 juillet 2016 en vue d’une « audition libre ». Voilà comment on taille une jolie petite réputation de tapageur nocturne, vandale, escroc peut-être, à un jeune homme dont le pire crime, en réalité, est d’avoir brisé une certaine loi du silence.

Car la famille Kraiker fait face depuis des mois à une série de violences et injustices de la part de la police à Pantin. Un rappel ci-dessous des événements principaux depuis décembre
• Décembre 2015 : Le 14, Bilal est passé à tabac. Gravement blessé, il doit être opéré en urgence en pleine nuit. Il a le courage d’aller porter plainte contre ses agresseurs. Le 26, coups, lacrymogène et insultes sur Zohra, Wassil et Bilal embarqués. (Les détails sont parus dans la presse.)
• 10 février 2016 : Wassil (15 ans) et Bilal sont interpellés à l’aube, vers 6 heures du matin, comme des criminels dangereux, pour « dégradations », sans oublier le chiot, lui aussi embarqué au commissariat, puis carrément emprisonné à la fourrière.
• 12 mars 2016 : Wassil interpellé et placé en garde à vue puis relâché sans qu’aucune charge ait été retenue contre lui.
• En avril, il est établi que le bâtard de labrador accusé d’être un « molossoïde » n’entre dans aucune catégorie de chiens dangereux. Les frais de fourrière et de l’expertise seront remboursés à la famille, et « l’affaire » du « chien dangereux » qui devait servir de justification à l’intervention des policiers mis en cause par Bilal est donc classée. Le procès initialement prévu le 30 juin au tribunal administratif de Vélizy est annulé.
• 19 mai 2016, le procès de Bilal pour « l’affaire » de leur arrestation du 10 février est reporté à septembre 2017, à la demande de l’avocat de Pantin Habitat, incapable d’apporter la preuve de l’existence des « dégradations » que Wassil et Bilal auraient commises.
• 24 et 25 mai, convocation de Bilal, Wassil et leurs amis en tant que témoins assistés dans l’affaire des violences policières du 26 décembre. Ils ressortent mis en examen, accusés de violences sur agent de police, sur la base d’un « témoignage anonyme ».

Quand cela va-t-il s’arrêter ?
Les menaces sont le quotidien de Bilal à qui il a été dit et répété : « Tiens-toi à carreau, on te lâchera pas. » Souvent interpellé dans les rues de son quartier et embarqué au commissariat pour vérification d’identité, comme s’il était inconnu de ceux qui l’embarquent ! On dirait plutôt qu’ils ne connaissent que lui.
Tous ces événements sont bien sûr liés. Il s’agit de faire passer les agresseurs pour des victimes et les victimes pour des agresseurs. La justice considère tous ces faits séparément, comme s’ils n’avaient aucun lien entre eux, alors qu’ils sont de toute évidence la conséquence de la plainte déposée par Bilal contre les policiers qui l’ont passé à tabac le 14 décembre. Tout semble fait pour charger son dossier, dans le but de l’intimider, de le déstabiliser, et finalement de discréditer son témoignage. Voilà que ça recommence, quelques jours avant la première confrontation prévue à la police des polices entre Bilal et ses agresseurs, le 6 juillet.

Un appel à solidarité des voisins, des collectifs de quartiers et autres organisations
de la société civile est lancé. Nous nous proposons de tenir une
RÉUNION PUBLIQUE D’INFORMATION LE 11 JUILLET À 18 HEURES
À CÔTÉ DU 21 RUE AUGER À PANTIN, là où Bilal a été agressé,
pour réfléchir collectivement aux moyens de mettre un terme à ces inacceptables méthodes employées notamment à Pantin par certaines brigades de police.

Comité de vigilance contre les violences policières à Pantin
Contactez-nous par Facebook, Twitter ou par mail : violencespolicierespantin@gmail.com

http://paris-luttes.info/tiens-toi-a-ca ... chera-6391
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede Pïérô » 15 Juil 2016, 00:55

antiREP site d’information sur la répression et les violences policières

Le projet de ce site est de constituer un fond d’information et de documentation sur les violences policières et la répression subie par le mouvement contre la loi travail et son monde tout au long de ces dernier mois

http://antirep.temporaires.net/

Concrètement il s’agit de collecter, classer (par mois, jour, ville, source, par thème, etc.) et rendre disponible un maximum de données qui ont circulé sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook), ou été publiées par les sites militants (en particulier Paris Luttes Info, Rebellyon, Nantes Indymedia, La Gazette Debout, et au-delà l’ensemble des sites du réseau “mutu” et d’autres), par des journalistes indépendants (dont Street Politics, Taranis News, DOC du réel, Collectif OEIL), ou encore dans la presse.

De façon a être le plus complet possible, nous sommes partis d’un premier travail de recension des violences policières réalisé en commun avec un camarade de Rebellyon au début du mouvement (mais devenu trop complexe à maintenir sur une unique page web), et sur un fond de 10.000 tweets sur le mouvement, collectés et insérés dans une base de données et qui sont en cours d’analyse...

Pour compléter ce dispositif, le site proposera aussi bien sûr aussi une recension la plus complète possible des appels et initiatives locales ou globales de solidarité, ainsi qu’un relevé de ressources disponibles plus globalement sur les violences policières et les politiques répressives (état d’urgence, quartiers, ZAD, etc.).

Au niveau politique notre ambition est que tout ceci serve d’abord aux initiatives de solidarité, aux campagnes de sensibilisation et de mobilisation, aux collectifs qui luttent sur le terrain contre la répression et les violences policières. Rien de plus, rien de moins. Il ne s’agit donc ni de parler au nom de qui que ce soit, ni encore moins d’avoir la prétention de coordonner ou d’organiser qui que ce soit. Juste apporter une modeste contribution au mouvement.

https://paris-luttes.info/antirep-site- ... ur-la-6415
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede bipbip » 01 Aoû 2016, 15:19

Montpellier : journée anti-répression et rencontre avec Pierre Douillard, auteur de "L’arme à l’œil"

Cette journée [du 26 juin 2016] a été organisée par l’AG contre l’état d’urgence et l’Etat policier, et la commission anti-répression de l’assemblée populaire, qui gèrent l’aide juridique et financière des inculpés, et sensibilise à la répression policière, à la ZAD de Las Rébès.

... http://lepressoir-info.org/spip.php?article469
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede Pïérô » 14 Oct 2016, 01:10

Paris, samedi 15 octobre

Manifestation contre les violences policières

Le 15 octobre 2016 à 12h30, Place de la République –> Avenue de Flandres,
Convergeons contre la répression !
Manifestation commune en soutien aux inculpés et contre les violences policières en manif, dans les quartiers populaires, envers les migrants, … et dans les ZAD

CONVERGEONS-ORGANISONS NOUS CONTRE LA REPRESSION !

- Sans fouille, sans nasse et sans papiers

Samedi 15 octobre à 12h30 de République à Avenue de Flandres

• 19 juillet : décès d’Adama Traoré, mort des suites de son arrestation par placage ventral.
• 31 juillet-5 octobre : 19 rafles violentes de Migrants à Paris, au moins 90 réfugiés placés en Centre de Rétention Administrative, une centaine d’Obligation de Quitter le Territoire Français.
• 31 août : arrestation de deux Dockers du Havre avec garde à vue à Paris suite à la manif du 14 juin.
• 6 sept : Procès de Burak (manifestant du 9 avril), tribunal de Strasbourg.
• 6 sept : 2 opposants au projet "Bure" pour fichage ADN - 8h45 - TGI de Bar le Duc.
• 6 sept : Procès pour avoir accroché une banderole à un bureau du PS.
• 12 sept : Procès du Hibou autour de "Bure" 14h45 – Appel à soutien au TGI de Bar-le-Duc.
• 15 sept : Laurent SUD Santé éborgné lors de la manif contre la loi travail par un tir tendu des forces de l’ordre.
• 20 sept : Procès des "4 du 28 avril" (SNCF) Marseille, tribunal, 14h.
• 20 sept : Procès de manifestants anti-loi Travail, Lille, TGI.
• 21 sept : Procès d’Alexis (Etudiant et salarié) pour outrage à la parole, geste et menace portant atteinte à l’ordre public, TGI Paris, suite à la nasse du 5 juillet à l’Assemblée Nationale.
• 21 sept : décès d’un homme de 43 ans à Béziers, sur le trottoir, suite à son interpellation par la BAC et des policiers municipaux.
• 22 sept : ouverture du Procès des 5 manifestants arrêtés pendant le 5 juillet devant l’AN. TGI de Paris.
• 22 sept : devant le lycée Voltaire, mise en joue de mineurs avec un Lanceur de Balles de Défense lors du blocage du lycée.
• 22 sept : jugement de 4 militants du mouvement BDS à Toulouse.
• 24 sept : manif contre la répression policière, Paris.
• 27 sept : procès de 5 militant.e.s anti-loi Travail ! tribunal d’Amiens.
• 27-28 sept : Air France chemise arrachée TGI Bobigny.
• 28 sept : arrestation violente et ciblée d’un militant qui venait de sortir de chez lui, à Villejuif.
• 1er octobre : interdiction de manifester à Calais.
• 6 octobre : 12h30, TGI Bobigny Nicolas Jounin et Nicolas P. Cheminots.
• 6 octobre : dès 12h, rue d’Alsace, à côté de Gare de l’Est. Soutien à Alain, militant de SUD Rail, qui passe en conseil de discipline pour faits syndicaux.
• 6 octobre : à 13h30 au TGI de Paris, procès de Fred relaxé une première fois, le parquet a fait appel.
• 6 octobre : à Tolbiac, meeting « violences policières, racisme, islamophobie : faisons front ! » à 18h30.
• 8 octobre : Notre Dame des Landes, Manif-Construction-Fête "Que résonnent les chants de nos bâtons !".
• 13 octobre : à 13h, Cour d’Amsterdam, Gare Saint-Lazare, soutien à Edouard, Sud Rail.
• 16 octobre : Cabaret d’Urgence organisé par Jolie Môme, Épée de Bois, Cartoucherie, Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris, dédié aux réprimé.e.s de l’occupation du Medef et à tou.te.s les réprimé.e.s des mouvements sociaux.
• 18 octobre : à partir de 8h30, au TGI de Boulogne-sur-Mer, procès d’une militante pour avoir soi-disant opposé une résistance violente aux fonctionnaires de la BAC.
• 19 et 20 octobre : Goodyear Amiens, un village militant est prévu. 5 euros A/R, inscriptions sur cars.amiens.rp@gmail.com / http://infocomcgt.fr / Ils appellent également à un large rassemblement contre la répression.
• 22 octobre : manif devant la prison de Lannemezan en soutien à Ibrahim Abdallah, prisonnier politique, qui entamera sa 33ème année de réclusion. http://www.freegeorges.org/fr
• 24 octobre : procès de l’Attiéké à Saint-Denis. https://fr.squat.net/tag/attieke/
• 9 novembre : comparution en correctionnelle de 2 personnes dépositaires du Rassemblement de République en solidarité avec les migrants. 24ème chambre correctionnelle du TGI de Paris (Houssam de La Chapelle Debout et Aubépine du Collectif parisien de soutien aux exilés).
• 14 novembre : appel des condamnés du centre de rétention de Vincennes (2008), 13h30, Cour d’Appel de Paris, pôle 2, chambre 8.
• 25 novembre : à Paris, deux Dockers CGT du Havre comparaîtront pour violences lors du défilé du 14 juin.
• 25 novembre : Procès à Paris d’un militant suite à un mouvement spontané de Migrants le 12 août.
• 8 décembre : à Paris, Procès de Loïc de Jolie Môme.
• 13 décembre : Procès d’Adil (Postier du 92) TGI Paris.
• 5 janvier : 9h00, renvoi du Procès de Valentin, TGI de Paris.
• 31 janvier : 2 opposants au projet "Bure" pour fichage ADN - 8h45 - TGI de Bar le Duc.
• 6 février : 13h30 au TGI de Paris, appel du Procès intenté par Emmaüs contre des personnes qui s’étaient rendues à un appel de migrant.e.s en lutte dans leur centre d’hébergement.
• 7 février : procès d’un manifestant interpellé devant l’Assemblée Nationale le 5 juillet, procès reporté du 29 septembre.

AGISSONS ENSEMBLE


Premiers signataires Premiers signataires : Act Up-Paris, Association Amélior, CGA, CIP IDF, CNT, Collectif La Chapelle Debout, Collectif Ni Guerres Ni état de Guerre, Collectif pour la Libération de Georges Abdallah, Comité du 18 mai, Comité de Soutien à NDDL, Coordination contre la répression et les violences policières, CSP 75 Coordination des Sans-Papiers, Emancipation Tendance Intersyndicale, Ensemble !, Fédération SUD PTT, Fédération SUD Rail, Femmes Egalité, FERC Sup CGT de Paris 8, Info’Com-CGT, NPA, Nuit Debout Répu, OCL, PCOF, Prison Par Terre, RUSF Paris 1 Panthéon Sorbonne, Solidaires Paris, SUD Commerce, SUD Education 75, SUD Education 92, SUD Education 93, SUD Industrie Francilien, Urgence Notre Police Assassine, Vérité et Justice pour Ali Ziri,


https://paris-luttes.info/manifestation ... ences-6836
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Répression-anti-répression, résistance et soutien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité