Georges Abdallah, communiste libanais en prison en France

Georges Abdallah, communiste libanais en prison en France

Messagede Alexandra Kollontaï » 08 Mai 2009, 00:32

Communiqué du collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah

Georges Abdallah, détenu en France depuis 25 ans s'est vu confirmer, ce 5 mai 2009, le rejet de sa demande de libération conditionnelle déposée en octobre 2007.

Arrêté en 1984, Georges Abdallah n'a jamais renié son engagement révolutionnaire aux côtés de la résistance palestinienne et c'est ce qui lui vaut cet acharnement judiciaire.

Bien que libérable depuis 1999, Georges Abdallah ne pourra pas déposer de nouvelle demande de libération avant un an alors que la "justice" a mis plus de deux ans pour statuer sur la demande précédente. La durée de son emprisonnement entrera dans le sinistre livre des records des prisonniers politiques aux côtés de Mumia Abu-Jamal, Samir Kuntar et Nelson Mandela.

La justice française reproche à Georges Abdallah de n'avoir pas renoncé à son engagement politique et de contester à quiconque le droit de lui dicter sa conduite en cas de nouvelle occupation du Liban. Comme le souligne son avocat, Jacques Vergès, on se demande ce qui autorise des magistrats français, à dicter à un citoyen libanais de retour dans son pays, avec l'accord de son gouvernement, son attitude en cas d'agression contre son pays. Le Liban n'est plus sous mandat français.

Le collectif CLGIA dénonce fermement cette nouvelle décision de justice commandée par les intérêts français au Liban et appelle au développement de la mobilisation pour la libération de Georges Abdallah. Nous appelons à un meeting de solidarité le vendredi 15 mai à la bourse du travail de St Denis, à partir de 19H.

CLGIA le 6 mai 2009
contact : liberonsgeorges@no-log.org
Blog : http://liberonsgeorges.over-blog.com
Alexandra Kollontaï
 

Re: Georges Abdallah, communiste libanais en prison en France

Messagede PoussiereDesToiles » 08 Mai 2009, 01:07

je ne suis pas d'accord avec ses idées mais un pays démocratique n'est pas sensé maintenir quelqu'un en détention en fonction de ses idées.
PoussiereDesToiles
 

Re: Georges Abdallah, communiste libanais en prison en France

Messagede RickRoll » 08 Mai 2009, 06:33

Ça me fait malheureusement penser à Rouillan... Ignoble comme d'habitude. Et après ça on a la liberté politique ?
RickRoll
 

LIBEREZ GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Messagede DjurDjura » 01 Mai 2013, 13:34

Georges Abdallah : Procès politique d’un résistant


Image

mardi 30 avril 2013, par La Rédaction


Il a depuis longtemps terminé sa peine de sûreté : pourtant sa huitième demande de libération vient d’être refusée. Il est anticapitaliste et c’est le capitalisme sous un masque de gauche qui multiplie les coups bas judiciaires pour empêcher sa libération et son retour au Liban qui, selon les affirmations du premier ministre libanais lors d’une visite en France, est prêt à l’accueillir.

POURQUOI ?

Parce qu’il s’agit des intérêts impérialistes français et étatsunien (actuellement associés discrètement au Mali contre « le terrorisme »). Des sénateurs étatsuniens se sont même permis d’envoyer une lettre au gouvernement français pour l’enjoindre de ne pas libérer le détenu !

Or, quand on examine sérieusement tous les éléments de ce qui est une véritable farce judiciaire au pays dit des Droits de l’homme, on peut constater que la séparation des pouvoirs a été sérieusement mise à mal et qu’il y a des alliances ou des complicités plutôt glauques. Rappelons que les États-Unis sont partie civile dans le procès et qu’ils parlent en leur nom et en celui de leurs amis sionistes.
Et finalement que conclure de l’examen des multiples péripéties des procès qui se sont déroulés sous divers gouvernements (« gauche » et droite confondues), sinon que le pouvoir juridique n’a été que l’instrument du pouvoir politique.
Car c’est bien de cela qu’il s’agit : le procès politique d’un résistant qui, tout long de ses 29 années de détention, a toujours refusé de se renier et toujours revendiqué ses engagements anti-impérialiste, anticapitaliste et pro-palestinien.
C’est un prisonnier d’exception qui est derrière les barreaux en France. Il est l’exemple et le symbole d’une résistance qui nous honore.

IL S’APPELLE… GEORGES IBRAHIM ABDALLAH !

(30-04-2013 - Collectif pour la libération de Georges Abdallah)
"A mes frères ! à l'Algérie entière !
Des montagnes du DjurDjura jusqu'au fin fond du désert, montrons notre courroux..."
Avatar de l’utilisateur-trice
DjurDjura
 
Messages: 572
Enregistré le: 29 Oct 2011, 20:38

Re: LIBEREZ GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Messagede DjurDjura » 04 Mai 2013, 19:18

Image
"A mes frères ! à l'Algérie entière !
Des montagnes du DjurDjura jusqu'au fin fond du désert, montrons notre courroux..."
Avatar de l’utilisateur-trice
DjurDjura
 
Messages: 572
Enregistré le: 29 Oct 2011, 20:38

Re: Georges Abdallah, communiste libanais en prison en Franc

Messagede bipbip » 18 Oct 2013, 14:18

Campagne pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah
Manifestation le 26 octobre vers la prison de Lannemezan et différentes initiatives d'ici là

Appel
Liberté pour Georges Abdallah ! 30 ans de prison, 30 ans de résistance !

Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste libanais âgé de 62 ans, arrêté à Lyon en 1984, a été condamné à la réclusion à perpétuité pour des actions revendiquées par les Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises (FARL). Il entrera le 24 octobre 2013 dans sa 30ème année de détention.

C'est un résistant qui a combattu l'invasion israélienne du Liban en 1978. Il a combattu, notamment comme membre du Front Populaire de Libération de la Palestine, contre l'occupation de la Palestine.

Il a terminé sa peine de sûreté depuis 1999. Son maintien en captivité est un choix politique de l'État français appuyé par Israël et les États-Unis. A ce sujet, la DST (service secret français) a déclaré en 2007 : « Personnalité emblématique de la lutte anti-sioniste, la libération de Georges Abdallah constituerait sans nul doute, au Liban, un évènement. Il sera probablement fêté comme un héros à son retour dans son pays, mais aussi par différentes mouvances engagées dans la lutte révolutionnaire ».

Le rejet de sa huitième demande de libération conditionnelle en avril 2013, après de nombreuses manœuvres politico-judiciaires, montre bien la volonté de ne pas le libérer. Ce qui lui vaut cet acharnement, c'est de rester un militant anti-impérialiste et pro-palestinien implacable et de n'avoir jamais renié ses opinions.

Au Liban, dans le Monde arabe, mais aussi en Europe et dans le reste du monde, la lutte pour sa libération s'amplifie. Car seule une forte mobilisation populaire fera sortir Georges Abdallah de prison. Nous appelons à un rassemblement le plus large possible, le samedi 26 octobre 2013 à 14h à Lannemezan devant la prison où il est enfermé. Pour reprendre ses mots « Ensemble, camarades, nous vaincrons et ce n'est qu'ensemble que nous vaincrons ».

Palestine vivra, Palestine vaincra !
Libérez Georges Abdallah !

Manifestation le 26 octobre 2013
Rendez-vous à 14 h
devant la gare de Lannemezan


Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, Comité Libérons Georges 33, Collectif Libérons Georges Abdallah PACA, Collectif "Bassin minier" pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah (Pas-de-Calais), Comité Solidarité Georges Lille, AAF-Pau, Abna Philistine, AFPS Nord-Pas de Calais, Les Alternatifs, Alternative libertaire, Américains contre la guerre - AAW, Les Amis de Karl Marx, Breizhistance-IS, CAPJPO-EuroPalestine, Collectif 66 Paix et Justice en Palestine, Comité "Libérez-les !" (59 - 62), Commission arabe des droits humains, Collectif Palestine Libre (Toulouse), Coup Pour Coup 31, parti Egalité (Belgique), Collectif Faty Koumba, Femmes Plurielles, Fondation Eva ( La Réunion), Fondation Frantz Fanon, Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires, OC Futur rouge, Génération Palestine, Gers-Palestine, ISM-France, Jeunesse Emigrée Réunionnais en France, Libertat, Mémoire à Vif (Limoges), NPA, Organisation communiste libertaire, OCML-Voie Prolétarienne, OPA 33 (Orchestre poétique d'avant-guerre), PCF 62, PCF de Grenay, PCmF, Parti des indigènes de la République, Prisoners' Family & Friends Association (Belgique), Résistance (Lille), ROCML, Secours Rouge Arabe, Secours Rouge de Belgique, Commission pour un Secours Rouge International, Comité pour un SRI Baiona, Sortir du Colonialisme, Stop Apartheid (Toulouse), Union Juive Française pour la Paix...


http://liberonsgeorges.over-blog.com/

Image


18 octobre à Toulouse :
à 21h, concert de soutien organisé par Coup Pour Coup, Bar "La Dernière Chance" Place Arnaud Bernard

Bordeaux
19 octobre, concert de soutien à 19h Salle du Point du Jour-Pierre Tachou, 44, rue Joseph Brunet, 33300 Bordeaux (Bacalan)

Limoges
19 octobre, réunion-débat à 20h, salle Jean-Pierre Thimbaud.

Marseille :
20 octobre : à 21h, concert Hip Hop de soutien au collectif, au Molotov, 3 place Paul Cezanne 13006 Marseille.
23 octobre : à 19h apéro militant, chants palestiniens et libanais à La Merveilleuse,18 place notre dame du Mont 13006 Marseille.

Bayonne,
le 22 octobre, le comité Solidarité Georges Abdallah Pays basque Nord organise une soirée-débat au "Patxoki", 22 rue des Tonneliers au Petit Bayonne. Exposition, stand, vidéo, informations, débat, lectures de textes de Georges Abdallah et de Samir Abdallah, réalisateur du film "Après la Guerre c'est toujours la guerre" qui sera projeté également au cours de cette soirée.
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Georges Abdallah, communiste libanais en prison en Franc

Messagede DjurDjura » 30 Nov 2013, 13:11

Ma visite à Georges Ibrahim Abdallah en prison


19 novembre 2013 | Par Solange HANNA


Avec Georges, au parloir de la prison de Lannemezan.

Par Gilbert Hanna*




Récit de ma première Visite à Georges Ibrahim Abdallah.



«On ne peut regarder un homme sans voir l’humanité entière. L’injustice dont est accablé un seul ne peut que frapper les autres»

Calum McCann «Transatlantic»


Le matin du Jeudi 17 Octobre 2013**, à 06 h du matin, direction Lannemezan. «Ting tang tung. France inter «Attention dans la vallée de la Garonne un brouillard épais». Un brouillard, Brr, qui lisse les choses, efface les contours mais donne le spleen pour la visite d’un prisonnier. Et quel prisonnier !



Ah ! la belle autoroute A65, la plus chère de France, que le «privé» veut encore rentabiliser au nom de la sécurité, qui me pousse dans ce brouillard, qui enfume les esprits en même temps que le monde qui nous entoure. Direction les grottes de Médous ; comme une prémonition me traverse l’esprit, les grottes de Médous….le fond du trou. Pensée trouble qui me vient à l’esprit en allant rendre visite à un homme «libre» en prison.



Comment notre conscience collective peut-elle laisser un homme dans l’enfermement total, derrière un mur gris qui absorbe les saisons et lisse l’espace?



Les préoccupations du moment ne sont pas seules en cause, c’est aussi la perte des valeurs de ceux qui nous gouvernent qui ont, dans le brouillard, trempé et trompé la démocratie bourgeoise. Trempées aussi les solidarités humanistes dans les intérêts égoïstes des rapports internationaux. Pourquoi, diantre, le Président de la République, un socialiste qu’il dit, n’a-t-il pas saisi la force des jugements pour ordonner sa libération ? Ah soumission quand tu nous tiens!



Le soleil perce et inonde ma tête. La lourde porte s’ouvre pour m’enfoncer dans la lumière artificielle d’un parloir.
Après un « Abrazo » long et chaleureux comme pour rattraper une longue attente…. Une pièce exiguë sert de parloir qui nous oblige à un Tango ( un pas en avant, deux pas en arrière) pour nous installer l’un en face de l’autre. Désignant l’endroit, Georges, sans doute l’expression dérivée d’une amère dérision, s’exclame: «C’est un énorme acquis des luttes des prisonniers».



Notre première conversation tourne autour des luttes à l’intérieur de la prison et s’oriente vers une analyse des plus précises sur l’évolution de l’univers carcéral en France tant en ce qui concerne les conditions de détention que les bâtiments et les détenus.



J’ai trouvé entre ces murs uniformes, un homme libre, lumineux de sagesse de tolérance mais ferme dans ces idées. J’ai discuté avec un révolutionnaire au fait de l’actualité des révolutions et contre révolutions. Il me cite Gramsci: «"L'ancien monde est en train de mourir, un nouveau monde est en train de naître, mais dans cette période intermédiaire, des monstres peuvent apparaître."



Pendant ce temps les deux «Boursouflés» de la République se «disputent», l’un pour le-tout prison, et l’autre pour punir sans enfermer.



Le brouillard m’envahit à nouveau. Un homme vit et lutte encore.


On y est !!! Les réactionnaires ont privé pendant trente ans (30) les combattants arabes et palestiniens d’un atout majeur dans la lutte contre les obscurantistes américains et religieux.



A l’instar du dirigeant palestinien Marwane Barghouti pris dans les rets des Israéliens, l’Occident a privé les arabes progressistes d’un révolutionnaire d’une grande intelligence. Il en récoltera le prix en termes de djihadisme erratique généré par son meilleur allié, la dynastie wahhabite.



Il a 62 ans, et «ils» tremblent, encore, de le voir sortir ! Combien de militants révolutionnaires, les régimes alliés de l’occident ont-ils éliminés pour asseoir sur notre route l’obscurantisme d’un épais brouillard?



Depuis trente ans, il est derrière un mur gris des geôles françaises de Lannemezan.



Quarante ans ont passé depuis l’étincelle déclencheuse de cette prise de conscience militante. Depuis lors, Ariel Sharon, le maître d’œuvre du siège de Beyrouth et des massacres des camps palestiniens de Sabra Chatila (1982) est depuis belle lurette un légume encombrant , même pour les partisans du «Grand Israël» ; son successeur , Ehud Olmert, carbonisé par la relève militante des Palestiniens, le Hezbollah libanais, artisan de deux défaites psychologiques et militaires de la puissance majeure du Moyen orient, et le djihadisme erratique des paumés de l’islam alimentés par les pétromonarchies se substituait au militantisme pro palestinien..



En contrechamps, Georges Ibrahim Abdallah, la force de l’exemple et de la détermination, est désormais titulaire d’un doctorat en sociologie de La Sorbonne, polyglotte, maîtrisant parfaitement l’arabe, la langue du Liban et de la Palestine, l’âme de son combat, son territoire d’exil et son ressort énergétique, mais aussi le français, la langue de ses geôliers, l’espagnol, la langue d’Emiliano Zapata, de Che Guevara et de Salvador Allende, l’italien pour, grâce à la beauté de cette langue, entonner «Bella Ciao» et bientôt le turc.



Et la France…… ???
La France comme de juste réduite au rôle de sous-traitante carcérale du condominium israélo-américain impose à son personnel politique, la reddition, dans la pure tradition des républiques bananières.



*Gilbert Hanna, Syndicaliste à SUD Solidaires 33, Président de la Radio la clé des ondes 90.10, animateur de deux émissions : tous les lundis , membre de Palestine 33 et du collectif 33 pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah à Bordeaux.

Contact au 06 78 59 23 50




** (52 ans jour pour jour du 17 Octobre 1961 massacre des Algériens à Paris.


MEDIAPART
"A mes frères ! à l'Algérie entière !
Des montagnes du DjurDjura jusqu'au fin fond du désert, montrons notre courroux..."
Avatar de l’utilisateur-trice
DjurDjura
 
Messages: 572
Enregistré le: 29 Oct 2011, 20:38

Re: Georges Abdallah, communiste libanais en prison en Franc

Messagede bipbip » 08 Mai 2014, 14:10

Vendredi 9 mai
Le comité pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah appelle à un rassemblement Fontaine Saint Michel à 18h

Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste révolutionnaire libanais, est détenu en France depuis 30 ans, pour avoir appartenu aux FARL, qui ont accompli des actes de résistance contre les impérialistes et leurs alliés sionistes.

Il est le plus vieux prisonnier politique en Europe, alors même que sa peine de sûreté est terminée depuis 1999.

En novembre 2012, le tribunal d’application des peines avait donné un avis favorable à la libération de Georges Ibrahim Abdallah, en l’attente d’un arrêté d’expulsion… que Valls, alors ministre de l’Intérieur, avait refusé de signer. Le 4 avril 2013, après trois ajournements, deux appels et un recours en cassation, sa demande de libération était finalement déclarée irrecevable.

Une nouvelle demande de libération conditionnelle vient d’être formée par Georges Ibrahim Abdallah. Toutes les conditions légales lui permettant de retrouver la liberté et de rentrer dans son pays, le Liban, sont réunies.

Afin de soutenir son combat, qui est aussi le nôtre, nous vous invitons à participer au

RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ vendredi 9 mai, de 18h30 à 20h30 Esplanade de la Fontaine Saint-Michel (Paris 6e) (métro L4 Saint-Michel, RER B et C, Bus 21, 27, 38, 47, 85)

Le même jour, un camarade qui a fait appel d’une condamnation infligée il y a un an pour avoir participé à une manifestation de solidarité, est convoqué à 13h30 au TGI de Paris (Palais de justice, Pôle 2 de la Cour d’appel, chambre 7).

Soyons présents à cette audience !

Georges Ibrahim Abdallah doit être libéré !

Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah (CLGIA)

http://liberonsgeorges.over-blog.com/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Georges Abdallah, communiste libanais en prison en Franc

Messagede bipbip » 03 Juin 2014, 11:46

Samedi 14 juin à Saint-Etienne

Georges ABDALLAH : soirée de solidarité

et pour l’abolition des longues peines


Depuis la date de son arrestation, le 30 octobre 1984, et alors que nous sommes en 2014, cela fait trente ans. TRENTE ANS maintenant que Georges Abdallah est enfermé dans les geôles françaises...

Depuis la date de son arrestation, le 30 octobre 1984, et alors que nous sommes en 2014, cela fait trente ans. TRENTE ANS maintenant que Georges Abdallah est enfermé dans les geôles françaises. Condamné à perpétuité au terme d’une machination policière et politique qui est aujourd’hui démontrée ; il fût, en réalité, condamné pour ses combats anti-impérialistes et sa résistance au colonialisme israélien, combats qu’il n’a jamais reniés, bien au contraire...

Cet enfermement est d’autant plus ignominieux qu’il est libérable depuis 1999 !

On dit, à l’étranger, qu’Abdallah est le Mandela de la France. Il ne suffit plus de le dire. Il faut le crier à la face du monde, à la face de l’Europe, et surtout ici dans notre pays, à la face de la France elle-même. La France auto-proclamé pays des droits de l’homme qui n’hésite pas à donner des leçons aux autres nations, enferme pour des dizaines et des dizaines d’années des individus tandis que le reste du monde, lui, la dénonce pour ses peines préventives, longues peines, quartiers d’isolement et ses conditions de détention.

A Saint-Etienne, le collectif libertaire anti-carcéral Manuela Rodriguez et la CNT 42 (anarcho-syndicalisme, syndicalisme révolutionnaire), vous invitent le samedi 14 juin 2014 à partir de 18h30, au Chok Théâtre pour une soirée autour de l’affaire de Georges Abdallah et une critique des longues peines carcérales.

Au programme :
- Lecture spectacle de textes sur la Palestine, le Liban, la lutte anti-impérialiste et l’enfermement.
- Présentation de « l’affaire Abdallah » par un membre du Secours rouge arabe.
- Discussion autour des prisonniers politiques et insoumis ; les peines éliminatrices et les quartiers d’isolement.
- Exposition.
- Tables de presses.
- Collation.

http://lenumerozero.lautre.net/article2722.html


Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Georges Abdallah, communiste libanais en prison en Franc

Messagede bipbip » 14 Juil 2014, 14:36

Appel syndical international en cours signatures

Appel pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah

Que cesse un invraisemblable déni de droit !

Georges Ibrahim Abdallah est l’objet d’un invraisemblable déni de droit de la part du gouvernement français, qu’il importe de faire cesser au plus vite.

Militant libanais pro-palestinien, Georges Ibrahim Abdallah est emprisonné depuis 30 ans en France.

Incarcéré depuis 1984, il a battu le record détenu jusque-là par Nelson Mandela (27 ans), le chef du combat nationaliste sud-africain, et revendique désormais le titre de «Doyen des prisonniers politiques en Europe », au même titre que Mumia Abou Jamal, aux États-Unis.

L’homme, il est vrai, est atypique en ce que son parcours transcende les traditionnels clivages ethnico-religieux. Militant communiste issu d’une famille du Nord-Liban, Georges Ibrahim Abdallah a été condamné à la peine maximale prévue par la loi, pour complicité d’assassinat d’un responsable du Mossad israélien et d’un attaché militaire américain à Paris en 1982.

Au-delà du bien-fondé de sa condamnation sur la base de preuves sujettes à caution, l’homme a purgé, plus que largement, sa peine.

Libérable depuis 15 ans, il a été maintenu en détention sur intervention directe des États-Unis. Pour l’exemple, au prétexte qu’un «crime de sang» a été commis à l’encontre de personnes représentant des autorités publiques. Au-delà du débat sur la matérialité de ce crime, il aurait dû être libéré, selon les règles, depuis 1999. De plus la justice, en 2012, a tranché par deux fois, en première instance et en appel, en décidant sa libération, avec à la clé, un arrêté d’expulsion devant être signé par le ministre de l’Intérieur.

Le refus de signer cette expulsion a permis de porter le jugement en cassation. Cette dernière a estimé « qu’un prisonnier de longue durée doit faire une année de libération conditionnelle ». Ce qui est vrai pour un prisonnier français est « faux » pour un étranger qui doit être immédiatement expulsé. Aujourd’hui Georges Ibrahim Abdallah est en détention administrative. Cette exception comme toutes les mesures exceptionnelles a été appliquée à ce prisonnier détenu par la volonté des États-Unis ET de la France qui porte cette responsabilité.

Nous exigeons sa libération sans conditions.

Organisations signataires :
- Union syndicale Solidaires (France)
- TIE Syndicat Allemand (Allemagne)
- Syndicat CSP-Conlutas (Brésil)
- CGT Confederación general de los trabajadores ( Espagne)

http://danactu-resistance.over-blog.com ... allah.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Georges Abdallah, communiste libanais en prison en Franc

Messagede bipbip » 20 Sep 2014, 01:27

Lancement du Collectif Lyonnais de Soutiens à George Ibrahim Abdallah

Dimanche 21 Septembre à partir de 14h au CSAO-Le Harraga, pour se rencontrer autour d’un film, d’une projection/débat animé par des membres du collectif de soutiens Sud/Est terminé par un repas


Image

http://rebellyon.info/Lancement-du-Coll ... is-de.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Georges Abdallah, communiste libanais en prison en Franc

Messagede bipbip » 21 Oct 2014, 01:13

Vendredi 24 octobre à Bruxelles

Rassemblement pour Georges Ibrahim Abdallah

17h30, Résidence de l'Ambassadeur de France, Boulevard du Régent 42, Bruxelles

Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste libanais âgé de 63 ans, arrêté à Lyon en 1984 a été condamné à la réclusion à perpétuité pour des actions revendiquées par les Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises (FARL). Il entrera le 24 octobre 2014 dans sa 31ème année de détention.

En 1978, il résista à l’invasion du Liban par Israël, il combatti aux cotés du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP). Il est libérable depuis 1999, son maintien en captivité est un choix politique de l’Etat français, appuyé par Israël et les Etats-Unis.

En avril 2013, sa huitième demande de libération conditionnelle est rejetée arès de nombreuses manoeuvres politico-judiciaires démontrant une fois de plus cette volonté de ne pas le libérer. Militant anti-impérialiste et pro-palestinien implacable, cet acharnement réprime son refus de renier ses opinions.

En mai 2014, Georges Ibrahim Abdallah dépose une nouvelle demande de libération conditionelle. Après des mois de mobilisation en soutien au peuple palestinien, la lutte doit continuer et s’amplifier pour la libération de Georges, haut symbole de ce combat.

Rassemblement pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah le 24 octobre à 17.30 devant la résidence de l’ambassadeur de France à Bruxelles (Boulard du Régent 42, à Bruxelles)

Liberté pour Georges Abdallah !


Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Georges Abdallah, communiste libanais en prison en Franc

Messagede bipbip » 22 Oct 2014, 11:31

Manifestation de soutien à Georges Ibrahim Abdallah

30 ans de prison, 30 ans de résistance !


Le 25 octobre, tous à Lannemezan pour la libération de Georges Abdallah !

Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste libanais âgé de 63 ans, arrêté à Lyon en 1984, a été condamné à la réclusion à perpétuité pour des actions revendiquées par les Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises (FARL). Il entrera le 24 octobre 2014 dans sa 31ème année de détention.

En 1978, il résista à l'invasion du Liban par Israël, il combattit aux côtés du Front Populaire de Libération de la Palestine.

Il est libérable depuis 1999. Son maintien en captivité est un choix politique de l'État français, appuyé par Israël et les États-Unis. A ce sujet, la DST (Direction de la Surveillance du Territoire, actuelle DGSI) a déclaré en 2007: « Personnalité emblématique de la lutte anti-sioniste, la libération de Georges Abdallah constituerait sans nul doute, au Liban, un événement. Il sera probablement fêté comme un héros à son retour dans son pays, mais aussi par différentes mouvances engagées dans la lutte révolutionnaire ».

En Avril 2013, sa huitième demande de libération conditionnelle est rejetée après de nombreuses manœuvres politico-judiciaires démontrant une fois de plus cette volonté de ne pas le libérer. Militant anti-impérialiste et pro-palestinien implacable, cet acharnement réprime son refus de renier ses opinions.

En Mars 2014, Georges Ibrahim Abdallah dépose une nouvelle demande de libération conditionnelle. Après des mois de mobilisation en soutien au peuple Palestinien, la lutte doit continuer et s'amplifier pour la libération de Georges Abdallah, haut symbole de ce combat.

Le combat pour sa libération rejoint aussi celui pour la libération de tous les prisonniers palestiniens, combat auquel Georges Abdallah prend part régulièrement.

Soyons sûrs que seule une forte mobilisation populaire fera sortir Georges Abdallah de prison.

Le samedi 25 octobre 2014 à 14h nous appelons à une manifestation unitaire de la gare à la prison de Lannemezan où il est enfermé.

Pour reprendre ses mots « Ensemble, camarades, nous vaincrons et ce n'est qu'ensemble que nous vaincrons ».

Premiers signataires :
AFPS (Pau), Alternative Libertaire 31, CCIPPP, Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah (Paris), Collectif Gers-Palestine, Collectif Libérons Georges 33, Collectif Palestine Libre, Coup Pour Coup 31, Commission Egalité des Droits de Ensemble !, ISM-France, Libertat Béarn, Montpellier Rouge, NPA 31, OCML Voie Prolétarienne, Secours Rouge-Belgique, Secours Rouge International, Stop Apartheid-Toulouse,


Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Georges Abdallah, communiste libanais en prison en Franc

Messagede bipbip » 04 Nov 2014, 14:29

Rassemblement Lille 5 novembre

"RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN A Georges Ibrahim ABDALLAH Le mercredi 05 novembre 2014 à 18H Place de Buisses Lille (Metro gare Lille Flandres)

Plus de 30 ans de prison et de résistance. Régime d’exception

Le maintien en détention de Georges Ibrahim Abdallah relève d’un acharnement arbitraire. Il doit être libéré". Le tribunal d’application des peines se prononce le 5 novembre sur sa neuvième demande de libération Les USA , parties civiles , et Israël s’opposent et s’opposeront toujours à sa libération, pour empêcher que le résistant Abdallah regagne son pays, le Liban. Nous ne sommes pas dupes car le sort réservé à ce combattant marxiste , pro palestinien, se joue davantage à l’Elysée que dans les « Palais de Justice » Les organisations ci dessous appellent à un rassemblement le 5 novembre à Lille, jour de la décision des juges, et demandent la présence du plus grand nombre.

Signataires :
Comité Solidarité Georges Abdallah Lille Collectif de soutien à la résistance palestinienne (csrp59) Collectif "Bassin minier" pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah PCF Leforest PCF Liévin Fédération PCF du Pas-de-Calais PCF Grenay Action Antifasciste NP2C (59/62) MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) CNT 59/62, (Confédération nationale du travail) Génération Palestine LDH (Ligue des droits de l’Homme) Comité solidarité basque Lille Coordination Communiste (59/62) capjpo-europalestine-lille csp59, (Comité des sans papiers 59) UJFP (Union juive française pour la paix) Secours Rouge de Belgique et la Commission pour un Secours Rouge International (Bruxelles-Zürich), Comité « Libérez Les » de soutien aux réfugiés et prisonniers politiques 59/62, Résistance ( Collectif de militants du PCF de la section de Lille) Contact : solidaritegeorgeslille DbF aol.fr

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Georges Abdallah, communiste libanais en prison en Franc

Messagede bipbip » 06 Nov 2014, 15:02

Le gouvernement français décide de ne pas libérer Georges Ibrahim Abdallah.

Aujourd’hui, 5 novembre 2014, le tribunal d’application des peines de Paris a rejeté la demande de libération que Georges Ibrahim Abdallah avait formulée en mars dernier.

La demande de Georges Abdallah a été déclarée "irrecevable" au motif qu’il n'a pas fait préalablement l'objet d'un arrêté d'expulsion. Le tribunal a également rejeté la demande d’effectuer une année probatoire, préalable à une libération, dans un établissement pénitentiaire plutôt qu'en régime de semi-liberté ou sous surveillance électronique, sous prétexte que Georges Abdallah n'a pas présenté de "projet" à l'appui de sa demande.

Ce simulacre de justice confirme une fois de plus le régime d’exception appliqué à Georges Abdallah depuis 30 ans ; il confirme que le maintien en prison de Georges Abdallah est une décision politique de l’État français.

L’acharnement contre Georges Abdallah, libérable depuis 1999, s’était déjà manifesté à deux reprises, lorsque des décisions de justice favorables à sa libération avaient été annulées sur appel du parquet, aux ordres du gouvernement. En 2012, M. Valls, alors ministre de l’intérieur, avait refusé de signer l’arrêté d’expulsion permettant à notre camarade de rentrer dans son pays, le Liban. Les autorités de ce pays s’étaient pourtant engagées à le rapatrier dès sa sortie de prison. Aujourd’hui, c’est le nouveau ministre de l’intérieur, B. Cazeneuve, qui refuse d’ordonner la mesure d’éloignement qui aurait rendu recevable la demande de libération de Georges Abdallah.

F. Hollande et le gouvernement Valls ont proclamé l’été dernier leur soutien à l’État d’Israël lors des massacres de la population de Gaza. On ne peut donc s’étonner que la complicité de l’impérialisme français avec le sionisme et les États-Unis se traduise par l’opposition à toute libération de Georges Abdallah.

Georges Abdallah reste un militant communiste, anti-impérialiste et antisioniste. Il demeure un résistant qui n’a ni regrets ni remords à exprimer pour le combat qu’il a toujours mené et continuera de mener pour la justice et la liberté, aux côtés des peuples opprimés, particulièrement le peuple palestinien.

Comme de plus en plus de voix qui s’élèvent dans notre pays et dans le monde entier, nous sommes fiers de soutenir la cause de Georges Ibrahim Abdallah et nous resterons mobilisés pour lui exprimer notre solidarité, jusqu’à sa libération et son retour au Liban.


Le Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah (CLGIA)

Paris, le 5 novembre 2014

http://liberonsgeorges.over-blog.com/ar ... 44650.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Suivante

Retourner vers Répression-anti-répression, résistance et soutien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité