Un retraité en garde à vue pour un doigt d’honneur à Macron

Un retraité en garde à vue pour un doigt d’honneur à Macron

Messagede bipbip » 22 Avr 2018, 13:32

Blasphème à Jupiter ?

Un retraité en garde à vue pour un doigt d’honneur à Macron

Lors de la visite du Président de la République dans les Vosges, un retraité fut placé en garde à vue pour avoir été soupçonné d’avoir injurié Emmanuel Macron avec un « doigt d’honneur ». Des cheminots étaient présents lors du rendez-vous pour manifester eux aussi leur colère contre la réforme du statut cheminot.

Mercredi dernier, le Président de la République était en visite dans le département des Vosges, plus exactement dans la ville de Saint-Dié-des-Vosges, dans l’objectif de promouvoir son nouveau plan de revitalisation des villes moyennes, nommé « Action cœur de ville ». Le nouveau président aime les bains de foules, c’est déjà une habitude et ce, en dépit de son court mandat et malgré les habituels interpellations, huées et sifflements des habitants à son encontre.

Cette fois-ci, alors que Macron se faufilait encore une fois entre les sifflements, les huées et les cris, devant la mairie de Saint-Dié-des-Vosges, où pas mal de monde s’était rassemblé pour protester contre sa présence, un retraité en colère l’interpelle et a un échange tendu avec lui par rapport à la hausse de la CSG. Lors de cet échange, l’ancien travailleur finit par honorer le chef de l’Etat en lui montrant son majeur. Geste « obscène » pour certains ou « outrage à une personne dépositaire de l’autorité publique » pour la jurisprudence bourgeoise, en fin de compte notre pauvre et courageux retraité de 61 ans a été interpellé par les forces de l’ordre et a fini sa journée en garde à vue.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Un-r ... ode=calcul
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Un retraité en garde à vue pour un doigt d’honneur à Mac

Messagede bipbip » 24 Avr 2018, 07:41

Doigt d’honneur au chef de l’État

Pourquoi le placement en garde à vue du retraité était illégal - Par notre juriste

Je vous avais déjà conté comment la justice est capable de déployer trésor d’astuces pour faire s’abattre la répression contre des gueux qui s’aviseraient de s’en prendre publiquement aux puissants . Cette dernière semaine nous en a donné une nouvelle illustration.

L’Est républicain nous apprenait vendredi qu’un homme de 61 ans a été placé en garde à vue le mercredi précédent du chef d’outrage à personne dépositaire de l’autorité publique pour avoir fait un doigt d’honneur à Emmanuel Macron, avant d’être finalement remis en liberté avec une convocation pour mai prochain au Tribunal de Saint-Dié en vue d’un rappel à la loi.

On pourrait déjà discuter sur la disproportion consistant à recourir à un placement en garde à vue pour un doigt d’honneur même à supposer l’infraction d’outrage à personne dépositaire de l’autorité publique constituée, mais le problème est surtout que ce placement en garde à vue était illicite, de même que le sera le rappel à la loi s’il a lieu…

Chacun se souvient du « cass’toi pauv’con » écrit sur une pancarte brandie à Laval en 2008 lors d’un passage de Nicolas Sarkozy et qui avait valu à son porteur une condamnation à une peine d’amende du chef d’offense au chef de l’État. Ce dont en revanche beaucoup se souviennent moins, c’est que la France a ensuite été condamnée, pour cette affaire, par la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) pour atteinte à la liberté d’expression.

Les parlementaires avaient du reste tiré les conséquences de cette condamnation par la CEDH en abrogeant purement et simplement ce délit d’atteinte à l’offense du chef de l’État, délit qui n’était d’ailleurs passible que d’une simple peine d’amende [1], et ne permettait donc pas de placer en garde à vue, puisque seuls les délit pour lesquels une peine d’emprisonnement est encourue peuvent entraîner un tel placement en garde à vue [2].

Aïe, merde. Le délit d’atteinte à l’offense du chef de l’État n’existe plus et il y a quelqu’un qui fait un doigt d’honneur au Président Macron ! Que peut-on faire ? Et bien on interpelle et place en garde à vue pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique pardi !

https://lundi.am/Du-doigt-d-honneur-au- ... -de-l-Etat
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Retourner vers Répression-anti-répression, résistance et soutien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité