Semaine de résistance, Nantes 16-22 février

Semaine de résistance, Nantes 16-22 février

Messagede Pïérô » 09 Fév 2015, 12:26

Semaine de résistance, Nantes 16-22 février

Image

Nous sommes tes voisin-e-s, tes collègues, tes ami-e-s.
Nous sommes de celles et ceux qui luttent contre les violences policières.
Nous sommes de celles et ceux qui résistent au saccage de la nature.
Nous sommes de celles et ceux qui refusent le racisme d'État, les contrôles au faciès, le harcèlement policier.
Nous sommes de celles et ceux qui subissent les politiques néolibérales.
Nous sommes de celles et ceux qui n'attendent pas les élections pour agir


Depuis le 27 novembre 2007 et la première blessure grave infligée par un "LBD" (lanceur de balles de défense) à un lycéen nantais, la liste des personnes blessées et mutilées par ces armes utilisées par la police ne cesse de s'allonger.

Le 22 février 2014, lors d'une manifestation contre le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, trois jeunes hommes sont touchés au visage. L'œil gauche de Quentin n'a pu être sauvé. Damien et Emmanuel ont "seulement" perdu la vue d'un œil.

Ailleurs en France et dans le monde, des dizaines de cas de blessures graves, voire mortelles, sont dues à l'usage par les forces de l'ordre d'armes dangereuses (grenades, flash ball, LBD...) utilisées sans discernement contre la population civile. Manifestant, "suspect", passant... Toute personne passant dans le (large) rayon d'action de ces armes dont sont équipés en France policiers et gendarmes peut potentiellement craindre pour son intégrité physique, voire pour sa vie.

Dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014, Rémi Fraisse, jeune naturaliste et militant écologiste, est tué par un tir de grenade offensive. Cette fois, ce sont les gendarmes qui ont tiré, cette fois un homme est mort.

La liste des victimes ne cesse de s'allonger. Dans la très grande majorité des cas, ces crimes restent impunis. Les forces de l'ordre peuvent donc se permettre d'exercer leur propre "justice", sommaire et arbitraire, condamner sans procès et appliquer immédiatement des "châtiments" qui consistent à blesser des personnes dans leur chair, dans la rue ou dans les commissariats, pour des "crimes" soit véniels soit inexistants. Protégé par un uniforme, on peut commettre des violences sans rendre de comptes. Nous ne pouvons admettre cette "justice" expéditive dans notre État de droit.

Le 22 février 2015, toutes celles et ceux qui s'insurgent contre les violences commises par certains membres de forces de l'ordre et, au-delà, contre toutes les violences institutionnelles et sociales, sont appelées à participer aux actions, débats, rencontres, réflexions et manifestations organisées en France à l'occasion du triste premier anniversaire de la manifestation nantaise du 22 février 2014.

À Nantes, "capitale du flashball", diverses actions et temps de réflexion et d'échange se dérouleront pendant toute la semaine du 16 au 22 février 2015.




Image


Répressions, abus, humiliations, on oublie pas ! Appel à la mobilisation du 16 au 22 février 2015



Site : http://22fevrier2015.jimdo.com/
Facebook : https://www.facebook.com/events/384553468384882/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Semaine de résistance, Nantes 16-22 février

Messagede bipbip » 23 Fév 2015, 07:58

Nantes : Arrestations et comparutions suite à la manif du 21 février
https://nantes.indymedia.org/articles/31099
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33136
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Semaine de résistance, Nantes 16-22 février

Messagede bipbip » 25 Fév 2015, 04:09

21 février 2015 : contre les violences d'État, Nantes en Résistances
https://nantes.indymedia.org/articles/31101
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33136
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Semaine de résistance, Nantes 16-22 février

Messagede bipbip » 26 Fév 2015, 16:07

Communiqué de l'assemblée des blessés
- La manifestation de ce samedi 21 février à Nantes contre les violences policières, sociales et économiques ainsi que la semaine de résistances qui l'a précédée sont des réussites. Bien qu'un important dispositif policier quadrillait la ville, ce sont plus de 3000 personnes qui ont défilé dans des rues qui avaient été interdites lors des précédentes manifestations et l'année dernière.

- Des manifestations ont aussi eu lieu à Toulouse, Le Havre, Calais, Montreuil, etc. A chaque fois, les manifestants ont fait face à d'importants dispositifs policiers. A Montreuil, les manifestants ont été encerclé, bloqués pendant des heures et finalement fouillés.

- Faut-il le répéter, ce ne sont pas les manifestants mais la police qui détermine le niveau de violence d'une manifestation. Il est normal que la colère s'exprime alors que les morts et les mutilations causées par les forces de l'ordre se multiplient. Il est normal que la colère s'exprime quand nous subissons au quotidien la violence de l'économie, la dépossession des territoires où nous vivons.

- Alors même que nous avons été des milliers à défiler contre les violences d'Etat, la police a encore tiré sur la foule à hauteur de tête avec des Lanceurs de Balles de Défense. Dans la capitale des mutilations policières, les forces de l'ordre continuent de blesser en toute impunité, y compris en s'attaquant délibérément aux journalistes chargés de couvrir la manifestation.

- A ces violences s'ajoute une justice implacable qui distribue des peines expéditives et disproportionnées aux manifestants jugés. Un prévenu, blessé par un tir de flashball, a été condamné en comparution immédiate le 23 février. En plus d'une peine de prison il devra payer une amende aux policiers qui l'ont arrêté. D'un côté la justice frappe ceux qui luttent, de l'autre elle blanchit les policiers violents.

Nous continuerons de nous organiser pour que ces violences cessent.

Nous appelons les blessés par la police à nous contacter.


contact : assemblee.des.blesses@gmail.com

L'assemblée des blessés, 24 février

https://nantes.indymedia.org/articles/31112
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33136
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Semaine de résistance, Nantes 16-22 février

Messagede Pïérô » 05 Mar 2015, 13:12

Nantes : bilan de la manifestation du 21 février contre les violences policières
Retour sur la manifestation du 21 février à Nantes, focus sur les tensions entre media et policiers (un article des Inrocks, partagé sur la page Facebook de Bast’Yon De Résistance) et témoignage de Thomas, manifestant membre de QueerFarnaüm, agressé et humilié par la police.
... http://lahorde.samizdat.net/2015/03/04/ ... olicieres/



« Nantes analyse ! » le documentaire

Manifestation de Nantes du 21 février 2015. Si les grands médias n’ont retenu que les violences ("affrontements, heurts"), ce documentaire présente une autre approche.
DOC du réel, 26 mins, de Camille Robert

Depuis longtemps, les autorités gouvernementales savent que la torture ne sert à rien. Si une terreur est maintenue par une autorité quelle qu’elle soit (mafieuse, étatique...), ce n’est pas pour affaiblir -les zones de l’intérieur- mais pour terroriser l’imaginaire collectif -extérieur-. Les flashballs, les lanceurs de balle de défense existent pour contenir une insurrection, et pour démobiliser : le plus de monde possible. "Ne nous laissons pas terroriser par la peur".

Lors de la manifestation du 21 février 2015, la réalisatrice du documentaire "NANTES ANALYSE !" donne la parole aux manifestants pour comprendre ce qu’il se joue à Nantes dans ce contexte, sans le prisme des conditionnements médiatiques.

NANTES ANALYSE ! :



http://paris-luttes.info/nantes-analyse ... taire-2770
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps


Retourner vers Répression-anti-répression, résistance et soutien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité