Contre les caméras de surveillance.

Re: Contre les caméras de surveillance.

Messagede Pïérô » 01 Juin 2017, 16:56

Manosque : manifestation au lycée Félix Esclangon contre l'installation de caméras de vidéosurveillance

Jeudi, à l'initiative de l'Union nationale lycéenne, un rassemblement était organisé devant l'établissement, quelques jours après l'installation de 8 caméras.

"Big Brother is watching you", "Non, non, non aux caméras !", "La liberté se meurt en toute sécurité"... Voilà quelques-uns des slogans scandés par la dizaine de lycéens à l'initiative de la manifestation organisée ce jeudi 1er juin à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence), devant l'entrée principale du lycée Félix-Esclangon. Objet de leur mobilisation ? L'installation le mercredi 24 mai dernier de huit caméras de vidéosurveillance au sein de l'établissement, dans le cadre d'un plan de sécurisation porté par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

"On considère que c'est une atteinte à notre vie privée. Ces caméras sont censées filmer les entrées de l'établissement, or certaines sont placées d'une telle manière qu'elles filment une grande parcelle de la cour" expliquent les jeunes membres de l'Union Nationale Lycéenne (UNL 04) à l'origine du rassemblement. "Et puis, on constate une baisse importante des budgets liés aux projets pédagogiques ou aux travaux urgents, et là on dit oui aux caméras... Il y a des moisissures dans les douches de l'internat et ailleurs, on a l'impression que certains endroits du lycée sont laissés à l'abandon..."

... http://www.hauteprovenceinfo.com/articl ... lance.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20684
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre les caméras de surveillance.

Messagede bipbip » 08 Oct 2017, 15:45

Rennes, vivre sous surveillance
Les caméras poussent comme des champignons cet automne à Rennes. Dans le métro, sur la route ou dans la rue, tous les prétextes sont bons pour fliquer un peu plus la population.
... http://www.rennes-info.org/Rennes-vivre ... rveillance


Nantes
La vidéosurveillance n’est pas une solution !
La maire de Nantes, présidente de Nantes métropole et l’adjoint nantais délégué à la sécurité viennent de présenter le déploiement dans l’agglomération de 139 caméras, dans les rues à Nantes (97), St Herblain (22 déjà existantes), Rezé (13) et Vertou (7) et d’un centre de supervision urbain. Le coût de la création de celui-ci s’élèverait à 1,4 million d’euros, les frais de fonctionnement se chiffreraient à 342 000 € par an. Il semblerait que l’achat et l’installation d’une caméra reviendraient à 10 000 €.
... https://nantes.indymedia.org/articles/38719
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 24241
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Contre les caméras de surveillance.

Messagede Pïérô » 13 Nov 2017, 11:59

La guinguette de Tours s’équipe de caméras de vidéosurveillance

Alors qu’une vingtaine de caméras municipales sont déjà disposées sur les quais de Loire, entre le pont Napoléon et le pont de fil, l’entreprise qui gère la guinguette a obtenu l’autorisation d’installer son propre dispositif.

... http://larotative.info/la-guinguette-de ... -2497.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20684
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre les caméras de surveillance.

Messagede bipbip » 16 Nov 2017, 21:18

Vidéosurveillance à Rennes : un rapport démontre son inefficacité

Lancée début 2010, la vidéosurveillance ne devait être qu’un « outil, mis en expérimentation, pour une durée d’un an » [1]. Force est de constater qu’elle s’est pérennisée et normalisée. Une nouvelle décision d’extension « pragmatique et maîtrisée [2] » selon les mots de Nathalie Appéré fait pourtant suite à la remise du rapport commandé par la Ville sur l’efficacité de l’outil.

... https://expansive.info/Videosurveillanc ... cacite-683
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 24241
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Contre les caméras de surveillance.

Messagede Pïérô » 03 Déc 2017, 12:35

Extension de la surveillance à Joué-lès-Tours

Alors que le nombre de caméras de vidéosurveillance a augmenté de 130 % depuis le début de son mandat, le maire Frédéric Augis veut continuer à en quadriller la ville.

lès-Tours, Vincent Téléga, a présenté une délibération visant à souscrire à un marché pluriannuel pour étendre le dispositif de vidéosurveillance de la ville. Quand Frédéric Augis est arrivé à la tête de la mairie, la commune comptait déjà 29 caméras de vidéosurveillance installées sur la voie publique. Aujourd’hui, elle en compte 67 (auxquelles s’ajoutent 20 caméras en intérieur), mais la municipalité ne compte apparemment pas mettre un frein à cette politique de flicage.

Pourtant, l’efficacité de ces dispositifs très coûteux est loin d’être démontrée. Frédéric Augis a d’ailleurs reconnu pendant le conseil municipal que la ville n’avait enregistré que dix réquisitions judiciaires visant à obtenir des images filmées par ces caméras depuis le début de l’année 2017. Un chiffre dérisoire.

En fait, comme l’a reconnu le maire, la question n’est même plus celle de la lutte contre la délinquance, mais du quadrillage de la ville :

« C’est pas la question de la délinquance qui me fera changer la politique de vidéoprotection dans cette ville. (...) Au-delà des chiffres, [le but] c’est de faire une aide à la police nationale et à la police municipale avec la vidéoprotection dans des lieux stratégiques de la ville. »

« Il n’y pas de question de Big Brother ou n’importe quoi. Nous avons décidé de mettre en place un certain nombre de caméras. Je rappelle que la règle c’est avant tout dans la sécurité des plus jeunes, donc c’est les lieux de vie et devant les écoles où un certain nombre de caméras sont actuellement installées (sic). J’assume ce choix. Je continuerai d’installer des caméras dans cette ville. »

Le plan d’extension des caméras dans la commune comprend d’ailleurs un volet « écoles » pour un budget de 276 000 euros, subventionné à hauteur de 200 000 euros par la préfecture d’Indre-et-Loire. Quand il s’agit de fournir des armes aux policiers municipaux ou d’installer de nouveaux dispositifs de surveillance, on peut toujours compter sur l’État.

Deux déclarations étaient particulièrement remarquables au cours de cet échange sur la vidéosurveillance. Celle de Jean-Christophe Turot, élu de la majorité, d’abord :

« La plupart des gens s’accommodent très bien des caméras de vidéosurveillance. (...) Une caméra de vidéoprotection, ce n’est pas attentatoire aux libertés individuelles à partir du moment où on a rien à se reprocher. »

Celle de Vincent Tison, élu de l’opposition (PS) ensuite :

« Il y a la question des libertés individuelles. Mais la réglementation le règle, puisqu’il y a la présence de panneaux aux abords de ces zones qui précisent effectivement que ce sont des zones sous vidéosurveillance.

Le panneau d’information, garant des libertés individuelles... Cette déclaration illustre bien comment le Parti socialiste (ou ce qu’il en reste) s’est converti aux doctrines sécuritaires au cours des trente dernières années.


https://larotative.info/extension-de-la ... -2521.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20684
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Précédente

Retourner vers Répression-anti-répression, résistance et soutien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités