la justice fait payer le mouvement social en silence (?)...

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 06 Mar 2017, 16:32

Strasbourg : Soirée et concert de solidarité contre les répressions

Ce vendredi 3 mars, au CAJ Molodoï (Strasbourg), avait lieu une soirée-concert de solidarité contre les répressions (sociale, syndicale, militante…) organisée par AFA Strasbourg, Lucha Y Fiesta et Solidaires Alsace. Près de 400 personnes y ont assisté, ravis de l’initiative et de la qualité des interventions, aux côtés des nombreux participants invités : le Collectif Vérité et Justice pour Hocine Bouras, le Collectif contre la radiation de la SNCF de Christophe et Mathieu, le Comité Goodyear Mulhouse / Non à la répression des militants, du Collectif Contre la Répression Alsace, un syndicaliste des “6 de Haguenau”, Vincent Duse, Mickael Wamen, Gaël Quirante…

La première heure fut consacrée à la présentation du tout jeune Collectif Contre la Répression Alsace (voir le texte de constitution et d’appel en fin d’article) suivie d’une prise de parole libre et de témoignages de victimes de répression.

... http://la-feuille-de-chou.fr/archives/94888
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23242
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 06 Mar 2017, 18:58

« Ce dossier est une accumulation de preuves contestables »

Huit personnes, dont les frères Bernanos, ont été mises en examen dans l’enquête sur la voiture incendiée quai de Valmy, le 18 mai dernier.

Antonin et Angel Bernanos sont tous les deux soupçonnés d’avoir participé à l’incendie de la voiture de police le 18 mai dernier en marge d’un rassemblement contre « la haine anti-flic ». Les deux agents étaient sortis in extremis du véhicule en flammes. L’aîné des deux frères est soupçonné d’avoir jeté le plot métallique brisant la vitre arrière du véhicule et le cadet d’avoir agressé à coups de tige de fer Kevin Philippy, surnommé le « policier kung-fu ». Depuis, un certain Nicolas F., 39 ans, petit-fils d’officier militaire et ancien scout, a reconnu avoir agressé Kevin Philippy. Bryan M. et Léandro L., également arrêtés pour ces faits, ont également été remis en liberté le 24 mai, en l’absence d’éléments probants.

... http://www.humanite.fr/ce-dossier-est-u ... les-632858
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23242
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede Pïérô » 07 Mar 2017, 00:53

Appel à soutien au procès de Nico : contre les violences policières et soutien aux migrants

Le procès de Nico, militant actif du quartier Stalingrad / La Chapelle et de la lutte pour les droits des réfugiés, aura lieu vendredi 10 mars au TGI de Paris.
Que lui reproche-t-on ? Son engagement quotidien, constant et généreux en faveur de la cause des exilés. Nico est une nouvelle victime d’une longue liste de militants qu’on tente de faire taire par l’intimidation et la violence.


L’été dans le quartier Jaurès Stalingrad La Chapelle a été particulièrement dur pour les migrants des campements parisiens : des rafles quotidiennes et des violences régulières ont marqué la vie du quartier. Les migrants et réfugiés ont tenu la rue pendant des mois pour se rendre visible et lutter pour leurs droits fondamentaux. De nombreuses personnes solidaires venaient en soutien pour aider les migrants à s’organiser et à résister face à l’État qui cherche à les invisibiliser et à les disperser.
La Cuisine des Migrants, collectif de migrants et de soutiens dont Nico est un membre actif, a été présente sur le terrain durant tout ce temps pour apporter des repas quotidiennement sur les campements.

Vendredi 12 août 2016, pendant une manifestation de migrants qui protestaient contre les rafles et la chasse dont ils sont l’objet quotidiennement, Nico a été sauvagement tabassé par les CRS alors qu’il filmait. Les CRS et la police avaient une fois de plus nassé les migrants et les militants présents à leurs côtés. Nico s’est avancé vers le groupe pour filmer. Un CRS s’est rué sur lui pour lui arracher son appareil photo, rejoint par plusieurs collègues, ils lui ont donné plusieurs coups de matraque. Nico est tombé. Ils l’ont ensuite menotté au sol, puis relevé et embarqué avec son manteau sur la tête jusqu’au fourgon de l’autre côté de la rue.

Le sort qui lui a été réservé relève de la logique mise en place pour saper toute tentative de résistance face à l’état policier. Non contents d’organiser la chasse aux migrants, les pouvoirs publics ont aussi lancé une répression contre les militants engagés à leurs côtés.

Venez soutenir Nico vendredi 10 mars à 9h au Tribunal de Grande Instance de Paris, Chambre 30.

Contre les violences policières et la répression dont font l’objet les migrants et les personnes solidaires, pour soutenir les luttes des migrants et des sans-papiers.
Liberté de circulation et d’installation !

Le BAAM, L’ATMF, la Cip-Idf, la Cuisine des Migrants

• Appel à soutien pour Nico
Vendredi 10 mars à 9h
TGI de Paris, Chambre 30 (M.Cité)
• Soirée d’infos et de soutien
Mardi 7 mars à partir de 19h30
A la Nouvelle Rôtisserie, 4 rue Jean et Marie Moinon, 75010 Paris M. Colonel Fabien ou Belleville
Repas et boissons à prix libre


https://paris-luttes.info/appel-a-souti ... e-les-7650
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20426
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede Béatrice » 08 Mar 2017, 17:57

vendredi 10 mars 2017 à MARSEILLE

-16 h 30 Manifesten, 59 rue Thiers, 13001

Présentation-discussion-bouffe-soirée
Aux inculpés de la LOI TRAVAIL

Image
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2752
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 09 Mar 2017, 14:59

Loi Travail : les « six de Haguenau » condamnés à des peines d’amende

Quatre militants de la CGT, un de FO et un autre de Solidaires ont été condamnés, mardi, par le tribunal correctionnel de Strasbourg, pour un barrage filtrant sur une rocade en plein mouvement social.

Quelques mois après la fin du mouvement contre la loi travail, les sanctions contre des manifestants continuent de tomber. Mardi, ce sont six militants syndicaux, dont quatre de la CGT, un de FO et un de Solidaires, qui ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Strasbourg à des amendes de 500 à 1 000 euros chacun. On leur reprochait d’avoir organisé une manifestation non-déclarée en préfecture, ainsi que d’avoir entravé la circulation à l’occasion d’un barrage filtrant au carrefour de la rocade de la zone industrielle de Haguenau, lors de la journée d’action du 19 mai 2016. Pourtant, aucune dégradation ni aucun heurt n’avait été constaté.

Un quinquennat de « criminalisation du mouvement social »

« Les peines prononcées sont moins lourdes que les peines requises par le procureur de la République qui s’était autosaisi, mais le principe même de leur condamnation constitue une attaque contre les libertés syndicales », a réagi la CGT du Bas-Rhin dans un communiqué. Le syndicat juge en outre que « la criminalisation du mouvement social et syndical restera l’un des marqueurs du quinquennat de François Hollande ». « Elle a accompagné des restrictions des droits des représentants du personnel, un corsetage et un dévoiement du dialogue social », poursuit la CGT, qui s’inquiète que « le discours de plusieurs candidats à la présidentielle sont d’ailleurs dans la même veine ».

... http://www.humanite.fr/loi-travail-les- ... nde-633099
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23242
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 09 Mar 2017, 17:04

La patronne de la CGT de la Manche entendue par la police

La secrétaire générale de l’Union départementale CGT a été entendue par la police, après une plainte pour entrave à la liberté du travail déposée par DCNS.

Entre quatre-vingts et cent militants de la CGT se sont rassemblés, ce mardi 7 mars 2017, devant le commissariat central de police de Cherbourg.

Ils entendaient ainsi soutenir la secrétaire générale de l’union départementale, Nathalie Houllegatte, convoquée après une plainte de DCNS.

... https://actu.fr/normandie/cherbourg-en- ... 45677.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23242
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 10 Mar 2017, 12:17

Plouaret (22) samedi 11 mars 2017

Trégor : Pas de trêve judiciaire pour les opposants à la loi travail

Alors que les partisans de Le Pen et Fillon font campagne pour que pendant la présidentielle leurs héros millionnaires bénéficient d’une trêve judiciaire, le parquet de Saint-Brieuc a eu la brillante idée d’audiencer à Guingamp le 12 mai prochain un procès contre quatre opposants à la loi travail pour avoir prétendument bloqués des trains en gare de Plouaret au printemps dernier suite à une plainte de la SNCF.

Trop heureux de pouvoir bénéficier de ce prétexte pour mobiliser de nouveau contre la loi El Khomri et son monde, les quatre compères et l’appel de Plouaret à l’origine de ces mobilisations en milieu rural donnent rendez-vous aux résistants à l’ordre capitaliste dans la perspective de cette échéance.

Ils encourent jusqu’à 45 000 EUROS D’AMENDE ET 3 ANS D’EMPRISONNEMENT POUR « ENTRAVE À LA MISE EN MARCHE OU À LA CIRCULATION D’UN TRAIN ». Plus précisément, « avoir occupé, dans le cadre d’une manifestation, la gare de Plouaret, et avoir occupé illégalement la voie ferrée en empêchant la libre circulation des trains, au préjudice de la SNCF ». Ceci sur une période définie entre le 19 mai et le 24 juin 2016.

Il n’échappe à personne proche de ces camarades qu’il n’y aucun élément permettant de les impliquer dans l’ensemble des blocages survenues dans cette gare et qu’il n’étaient pas plus identifiables que d’autres lors des rassemblements à Plouaret.

Il est évident qu’ils sont poursuivis parce qu’ils sont connus pour leur engagement anticapitaliste, en faveur de la langue bretonne, l’antifascisme et le droit à l’autodétermination du peuple breton. En effet, Kaou Davay milite activement à Nuit Debout Lannion et Guillaume Bricaud, Gael Roblin et Yoan Colas à la Gauche Indépendantiste.

L’appel de Plouaret vous donne rendez-vous pour affirmer notre opposition à la Loi Travail et en solidarité avec les inculpés :

• Le samedi 11 mars à 11h00 pour une conférence de presse et une manifestation devant la gare de Plouaret
• Le samedi 6 mai à Guingamp pour une manifestation de soutien.
• Le vendredi 12 mai toujours à Guingamp dés 08h pour le procès et un rassemblement de soutien.

D’autres initiatives de soutien auront lieu.

Skoazell Vreizh / Le Secours Breton prend en charge les frais d’avocats. L’UL CGT Guingamp, la FSU locale et l’UL Solidaires ont fait part de leur solidarité et volonté de s’impliquer dans les initiatives de soutien.

http://rennes-info.org/Tregor-Pas-de-treve-judiciaire
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23242
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 13 Mar 2017, 11:12

Caisse de soutien aux victimes de la répression 17/79

Appel à dons.
Pour soutenir les victimes de la répression en Charente-Maritime et en Deux-Sèvres.
https://www.lepotcommun.fr/pot/khe84hnq

https://nantes.indymedia.org/articles/37167
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23242
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede Pïérô » 14 Mar 2017, 02:05

Répression au lycée Louis Armand (Paris 15e)

Après deux jours de blocus, une quinzaine d’élèves du lycée ont passé le week-end du 4 et 5 mars au poste... pour rien pour la plupart. Quelques uns ont été jugés, d’autres attendent leur procès... Et pour les flics qui ont gazé les passants, insulté les gamins, matraqué à tour de bras, c’est pour quand ? Pendant ce temps-là, l’administration applique la double-peine...

... https://paris-luttes.info/repression-au ... rmand-7708
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20426
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 20 Mar 2017, 11:59

Jugé à Montpellier, le jeune militant Jules Panetier dénonce un harcèlement policier

Jugé pour outrage à agent, des accusations qu'il nie, Jules Panetier, encourt jusqu'à 6 mois de prison ferme. Très actif dans les milieux contestaires locaux, le jeune Montpelliérain considère qu'à travers lui, la police veut décrédibiliser le mouvement social.

Jules Panetier a participé aux "Nuits debout" ou encore aux "assemblées contre l'état d'urgence". Sympathisant des squats Luttopia et Royal, il a fondé le journal militant de contestation sociale le Poing il y a 3 ans à Montpellier.

Jugé pour outrage à agent

À la veille de son procès au tribunal de grande instance à Montpellier, le jeune militant, soupçonné d'outrage à agent, s'estime victime de répression policière. Ce jeudi, devant le tribunal correctionnel de Montpellier, il est jugé pour outrage à agent.

Il rejette en bloc les accusations

Il est soupçonné d'avoir insulté à deux reprises le même policier, une première fois en septembre dernier lors d'une manifestaion contre la loi travail, puis en octobre pendant une manifestaion de policiers. Il rejette en bloc ces accusations d'outrage. Avec d'autres militants, il était venu dénoncer la "violence d'Etat". L'été dernier, il a déjà fait deux mois de prison ferme pour menaces téléphoniques à agent, accusations qu'il a toujours niées.

... http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 15183.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23242
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede Pïérô » 25 Mar 2017, 12:44

Témoignage

Loi travail : condamné à 1 100 € pour rébellion sans motif d’interpellation

Recette pour création d’inculpation : inventez un "outrage" comme motif d’interpellation, ajoutez une pincée " d’incitation directe à la rébellion" en cours de garde à vue. Si il y a une vidéo qui prouve l’inexistence des 2 accusations, gardez simplement la "rébellion"

J’ai laissé volontairement la forme d’un journal de bord, car il y a des petites pensées et réflexions propres à différents moments (Interpellation, garde à vue, comparution, renvoi, audience et délibéré). C’est ce que j’écrivais à mes ami.e.s et contact pour les tenir au courant.

... http://paris-luttes.info/loi-travail-re ... 0-eur-7788
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20426
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 26 Mar 2017, 11:32

Paris mardi 28 mars 2017

Rassemblement pour exiger la Libération d'Antonin

à 15h, devant la Fontaine Saint-Michel #FreeAnto

"C'est la 3ème fois depuis 10 mois qu'un juge des libertés et de la détention se prononce, contre l'avis du juge d'instruction, pour la fin de la détention provisoire d'Antonin.

Ce mardi 28 mars 2017, Antonin passera - encore - devant la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Paris.

Venez nombreux-euses montrer votre soutien au rendez vous devant la Fontaine Saint-Michel à 10h."

https://www.facebook.com/events/668452273340854/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23242
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 28 Mar 2017, 12:14

« Je refuse d’être interdit de territoire »

Les mesures d’interdiction de territoire se multiplient contre des militants. L’une a frappé Florent, à Bure, interdit de vivre dans la Meuse. Ce militant anti-nucléaire a décidé de refuser cette condamnation.

Florent a été interdit de Meuse durant l’été 2016, suite à la première occupation du bois Lejuc, à Bure (Meuse), où le projet Cigéo d’enfouissement des déchets nucléaires rencontre une vive résistance. Après être revenu clandestinement pendant six mois sur place, il décide d’assumer publiquement son geste et de ne plus participer à cette logique répressive qui criminalise les luttes.

... https://reporterre.net/Je-refuse-d-etre ... territoire
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23242
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 30 Mar 2017, 14:10

Montpellier vendredi 31 mars 2017

Liberté pour les prisonniers du mouvement social

Mikael, Sylvain et Yann Bo ont été jetés en prison. Dans une
période ou un arsenal de lois liberticides semblent instaurer un
état d'exception quasi permanent, l'arbitraire de la justice se
banalise. Les militant-es issues des mouvements sociaux sont victime
d'une logique de fichage généralisé, de délit d'opinion, de
montages et de témoignages policiers complaisants. Trop souvent la
presse relaye les thèses émanant de réseaux sociaux d'extrême
droite et visent à calomnier et discréditer ces mouvements
populaires.

Dans une situation de paupérisation sociale qui se généralise, la
répression ne concerne pas que les « militant-es », loin de
là, et se sont souvent les personnes les plus pauvres qui font les
frais de l'arbitraire, du racisme ou de la cruauté des
administrations et des juges. Les conditions de vie en prison sont
inhumaines et le seul projet des politiques est d'en construire
encore d'avantage. Cette manière de « gérer la crise »
sur notre dos, nous n'en voulons pas !

Nous appelons les familles et proches des détenus de
Villeneuve-les-Maguelonne ainsi que tous les militants des mouvement
sociaux à se rassembler pour aller porter un message de solidarité
au prisonniers (ramenez votre bonne humeur, vos messages, vos
instruments de musique et vos cotillons).

Le vendredi 31 mars
18H au tram Garcia Lorca pour un covoiturage collectif vers la prison
de VLM (ramener sa voiture si possible)
19 H sur le parking de la prison de VLM

Tout le monde déteste leur in-justice
Tout le monde déteste la prison

https://herault.demosphere.eu/rv/6833
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23242
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 30 Mar 2017, 18:16

Voiture de police brûlée à Paris : Antonin Bernanos va être libéré

Selon nos informations, après dix mois de détention provisoire, Antonin Bernanos, 22 ans, va sortir de prison. Le jeune homme sera libéré d'ici la fin de journée de Fleury-Mérogis, où il est actuellement incarcéré, après une décision de la cour d'appel de Paris. Le parquet de Paris avait fait appel de la décision du juge des libertés et de la détention d'un placement sous contrôle judiciaire, pour la troisième fois.

Cet étudiant en sociologie est suspecté d'avoir participé à l'incendie d'un véhicule de police, où se trouvaient alors deux agents, en mai 2016 à Paris. Seul élément de preuve : un témoignage anonyme, dont on apprendra par la suite qu'il émanait d'un homme de la préfecture de police de Paris.

... http://www.liberation.fr/direct/element ... ere_60666/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23242
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Répression-anti-répression, résistance et soutien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité