Non au barage de Testet! (81)

Nucléaire, OGM, projets inutiles, ZADs ...

Non au barage de Testet! (81)

Messagede Kayline Electra » 23 Fév 2014, 13:25

Les ami(e)s, la sauvegarde de la biodiversité, la protection de l'environnement, sont des choses qui nous concernent tous! L'ignorer c'est tuer son avenir. Merci à ceux qui prennent du temps pour y contribuer et devenir messagers d'une Terre qu'on ne cesse de détruir.
Appel pour un moratoire du projet de barrage de Sivens et des études indépendantes
Porté par le Conseil Général du Tarn et par la Préfecture, le projet de barrage de Sivens (sur le Tescou au nord-ouest du Tarn) est présenté comme d'intérêt général. Il est en fait destiné à 70% pour lirrigation intensive (retour du maïs irrigué) d'une vingtaine de fermes et pour 30% au soutien d'étiage (dilution des pollutions au lieu de les réduire à la source).
C'est un projet inadapté, dont le coût environnemental et financier est très élevé (voir ci-dessous), au profit de pratiques agricoles qui sont une impasse pour les agriculteurs comme pour la société dans son ensemble.
Après avoir analysé les rapports qui fondent le projet, le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet considère que ce barrage est inutile et quil devrait être abandonné dès maintenant au profit de mesures daccompagnement des agriculteurs (pratiques agricoles économes en eau, ventes directes à la restauration collective locale, etc) et de la mise en valeur pédagogique de la zone humide.
Mais, pour mobiliser plus largement, le Collectif demande le moratoire du projet et des études indépendantes qui constateront, comme nous lavons démontré, que le barrage est inadapté aux besoins actuels.
Plus d'infos: http://www.collectif-testet.org/
Offrez une bouteille d'eau du barrage de Sivens à votre élu(e) !
http://www.collectif-testet.org/ac (...)
Envoyez un email aux élus du CG :
http://www.collectif-testet.org/10 (...)
Faites signer l'Appel à des élus, des agriculteurs, des personnalités, etc :
http://www.collectif-testet.org/10 (...)
Un projet surdimensionné
qui détruirait un écosystème majeur pour la biodiversité
Selon les services de lEtat, le site du projet fait partie des milieux à « forts enjeux environnementaux » identifiés par le SDAGE Adour-Garonne, du fait de la présence de zones humides, dhabitats despèces protégées et de la caractérisation du Tescou en tant quaxe à grands migrateurs amphihalins.
De ce fait, tout le cours du Tescou aurait dû être proposé au classement en liste 1 (ce qui empêcherait la construction de tout nouvel obstacle à la continuité écologique) alors qua été exclu le tronçon qui va de la source au barrage. Cette exclusion na donc pas été prise au regard de considérations écologiques mais du fait du projet de barrage dont lintérêt public majeur na toujours pas été démontré.
La totalité de lemprise du barrage est incluse dans le périmètre de la Zone Naturelle dIntérêt Ecologique, Faunistique, ou Floristique (ZNIEFF) de seconde génération. La zone impactée par la retenue comporte un important secteur boisé, en partie classé, qui serait défriché. Cela concerne notamment le verger porte-graines ONF de pin laricio de Calabre « Les Barres-Sivens-VG » qui est le seul verger de cette espèce en France.
Létude dimpact du projet a montré que la zone humide du Testet « fait certainement partie des zones humides majeures du département du point de vue de la biodiversité » notamment en raison de la présence de 94 espèces animales protégées dont 5 à enjeux importants.
En décembre 2012, le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel (CSRPN) a rendu un avis défavorable à la demande de dérogation à la loi sur les espèces protégées. Par deux fois (avril et septembre 2013), le Conseil national de la protection de la nature (CNPN) a également émis un avis défavorable à cette demande.
En novembre 2012, la Commission denquêtes publiques avait donné un avis favorable au projet de barrage sous réserve que la déclaration dutilité publique et lautorisation de travaux soient subordonnées à lavis favorable du CNPN. Aujourdhui, le CNPN ayant donné deux avis défavorables, lutilité publique ne devrait pas être déclarée et les travaux ne devraient pas être autorisés.
Le Conseil Général du Tarn et la Préfecture considèrent que les besoins de soutien détiage et la sécurisation des revenus agricoles, via lirrigation, nécessitent, malgré ces avis défavorables, la réalisation du barrage. Ils se fondent sur lanalyse réalisée en 2009 par la Compagnie dAménagement des Coteaux de Gascogne (CACG) après quelle ait été nommée maître douvrage délégué du projet.
Le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet considère que cette analyse justifiant le projet nest pas fiable car elle présente de nombreuses contradictions et, surtout, repose sur des données datant de 2001. La CACG na pas pris en compte les changements profonds intervenus depuis comme lamélioration de létat biologique du Tescou, la baisse significative des surfaces irriguées et lévolution des assolements. Selon le Collectif, le dimensionnement du projet serait ainsi au moins trois fois supérieur aux besoins actuels de stockage en eau.
Un gouffre pour les finances publiques !
Le coût global est aujourdhui estimé à 7.8 M? HT. Le soutien à lirrigation est donc, pour linvestissement,de lordre de 200 000 ? par ferme sur des fonds publics. Le plan de financement repose en effet uniquement sur des financeurs publics : 20 % par les CG 81 et CG 82, 50 % par lAgence de leau et 30 % espérés par lUE.
Pour le coût de fonctionnement, il est prévu au moins 220 000 ? pour le suivi écologique des surfaces compensatoires et 140 000 ? pour la gestion du barrage soit un total de 360 000 ?/an pendant 20 ans. Environ 16 000 ? seraient payés par les irrigants soit moins de 5 % du coût total Quels que soient les financeurs finaux pour les 95 % (CG 81 et CG 82 ? Agence leau ?), cest le contribuable ou le consommateur deau qui réglerait la différence (344 000 ?/an).
Il faut encore ajouter les intérêts à payer sur les emprunts. Une hypothèse de 3% aboutirait à un total annuel de 234 000 ? (7.8 M? X 3 %). Au final, le poids sur les finances publiques serait de lordre de 600 000 ?/an pendant 20 ans !
Ramené à la part du barrage dédié à lirrigation (70 %), cest une dépense publique annuelle denviron 1350 ? / ha donc probablement plus élevée que le complément de revenu agricole à lha obtenu par lirrigation
Alors que le Tarn a été récemment classé comme le département le plus mal géré de France, le barrage de Sivens risque de peser lourdement sur les finances publiques des Tarnais pendant les 20 prochaines années. Cest pourquoi le Collectif a décidé dalerter la Cour des comptes régionale sur le risque de gaspillage de largent public quentraînerait la réalisation du barrage de Sivens.
En savoir plus sur les dépenses publiques pour ce projet
http://www.collectif-testet.org/ac (...)
http://www.avaaz.org/fr/petition/A (...)
Merci de signer et diffuser en masse!
À notez, que se tiendra le 26 février, à 17 h, une réunion de soutient contre la construction du barage à Toulouse, à La réquiz
10 quai St Pierre
L'occupation se met en place sur le lieu mais il y a également besoin de soutien sur Toulouse afin d'informer au mieux la population.


Salutations fraternelles!
Kayline Electra
 
Messages: 15
Enregistré le: 23 Avr 2013, 15:52
Localisation: toulouse

Re: Non au barage de Testet! (81)

Messagede Pïérô » 06 Aoû 2014, 00:21

Vendredi 15 aout

Appel à Réoccupation de la zone humide du Testet / Forêt de Sivens jusqu’à l’abandon définitif du projet de barrage (Tarn, 81 / Gaillac 10 km, Montauban 40km)

... http://rebellyon.info/RAMENE-TA-CABANE- ... AD-du.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Non au barage de Testet! (81)

Messagede Pïérô » 17 Aoû 2014, 13:03

Rencontre 22-23-24 août

Mobilisons nous pour le Testet

rencontre des 22/23/24 août

Tous les opposants au barrage de Sivens ont gagné une première victoire en début d’année en empêchant la destruction de la zone humide du Testet. Le déboisement des 29ha n’était pas possible d’avril à fin août du fait de la présence d’oiseaux nicheurs. Mais le danger est à nouveau là, plus que jamais.

La CACG a annoncé aux entreprises sous-traitantes pour la construction de la digue que le déboisement serait terminé fin septembre. Sachant que cela lui prendrait 3 semaines pour tout déboiser, il y a urgence à se mobiliser pour faire reculer les tronçonneuses.

N’ayant reçu aucune réponse du Conseil Général ou de l’Agence de l’Eau sur les questions précises que nous leur avions posées, aucun nouvel élément n’est venu nous convaincre que ce projet de barrage servira bien l’intérêt général.

Nous restons déterminés à nous y opposer, y compris si la zone humide devait être rasée, parce que ce projet est inacceptable pour de multiples raisons qui sont rappelées sur le première page de la présentation des Rencontres d’été (ci-joint).

Ce projet est en complète contradiction avec les beaux discours du Conseil Général, de l’Agence de l’Eau et du gouvernement. Pour continuer à l’expliquer et à convaincre que les alternatives que nous proposons sont plus intéressantes pour l’intérêt général et moins coûteuses, nous avons décidé d‘organiser ces Rencontres d’été. Les expositions, les vidéos, les stands et les débats traitent de ces différents sujets, les novices comme les citoyens experts trouveront matière à découvrir, réfléchir, débattre, agir...

Mais face à la menace de déboisement dès le 1er septembre, l’urgence est aussi dese préparer à résister. Comment mener des actions légitimes, et si possible légales, de manière non-violente ? Quels sont les droits des manifestants que les forces de l’ordre doivent respecter ? Ces Rencontres doivent nous apporter des réponses concrètes également pour qu’une résistance citoyenne légitime s’oppose à ce projet inacceptable.

De nombreux artistes sont solidaires de notre lutte et beaucoup ont souhaité participer au succès de ces Rencontre d’été en exposant leurs œuvres (certaines seront en vente au profit du Collectif), en animant des ateliers pour les petits et les grands, en nous faisant rêver et danser…

Merci d’avance pour votre participation, pour votre contribution au bon déroulement de ces Rencontres qui reposent sur une formidable mobilisation bénévole.

Le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet et tous ses partenaires

http://alternativelibertaire-toulouse.o ... 74800.html

Programme détaillé PDF : http://www.collectif-testet.org/uploade ... out-14.pdf
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Non au barage de Testet! (81)

Messagede Pïérô » 27 Aoû 2014, 18:53

Appel a presence, soutien et occupation

APPEL A OCCUPATION DE LA ZAD DU TESTET

Parce que nous n’acceptons pas d’être classifié-e-s, monétisé-e-s et déterminé-e-s par d’autres que nous mêmes, nous occupons clandestinement la zone et nous opposons à ce gigantisme destructeur. Anti-autoritaires, autogestionnaires nous nous organisons en mettant en pratique les idées qui nous animent.

Aujourd’hui le temps nous est compté. La machine capitaliste est déterminée à faire dérailler les rouages de la résistance. Depuis le 15 août, une forte répression est en mise en place, tentant de nous affaiblir.

MONTRONS LEUR QUE NOUS SOMMES NOMBREUX-SES
Ami-e-s Grimpeures, Pacifistes, Barricadièr-e-s, Pirates, Bâtisseures et tous les autres,

VIENDEZ!!!!



"Les barricades vont lâcher, les flics sont dans les bois avec les naturalistes, les travaux de terrassement continuent, ont essaie de les retarder, des coups de flash balls ont été tirés du coup ont réplique avec des cocktails molotovs, on va pas tenir longtemps, on a besoin de barricadier.e.s ! Faites tourner l’info au plus grand nombre, on a besoin de monde, on résiste !"
... http://rebellyon.info/ZAD-du-Testet-App ... sence.html

Lancement d'une grève de la faim illimitée
Ce mercredi 27 août 2014, trois grévistes* du Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet ont commencé une grève de la faim devant le Conseil Général. D’autres s’organisent pour les rejoindre, le déroulement de la grève de la faim sera communiqué plus tard.
... http://www.collectif-testet.org/actuali ... mitee.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Non au barage de Testet! (81)

Messagede bipbip » 31 Aoû 2014, 12:32

dimanche 31 août

15h, rassemblement de soutien aux grévistes de la faim
plan d'accès (PDF) : http://www.collectif-testet.org/uploade ... -barat.pdf
Il y aura des prises de paroles et la présentation du Comité de soutien aux grévistes. Ceux-ci en sont à leur 3ème jour sans s’alimenter et n’ont toujours pas de nouvelles du CG à propos de leurs demandes de réponses et d’un débat public contradictoire.

Le soir, il y aura une veillée de soutien sur le même lieu privé, prévoir des tentes, sacs de couchages et lampes. Amenez aussi de quoi manger et boire.


Comité de soutien aux grévistes de la faim
http://www.collectif-testet.org/actuali ... -faim.html


Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22404
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Non au barage de Testet! (81)

Messagede Pïérô » 02 Sep 2014, 06:15

[Lundi 1er Septembre] Bilan de la journée

Grosse journée de lutte sur la ZAD du Testet : le déboisement a débuté.

Gendarmes et gendarmes mobiles sont arrivés vers 8h et ont de suite attaqué au niveau du pont sur le Tescou. Leur objectif a été de sécuriser sur la rive gauche du Tescou un périmètre pour permettre aux employés de la SEBSO de bosser.

La mobilisation et la pluralité de modes d’action était au rendez-vous : citoyens en mode blocage pacifique, clowns rigolos, agriculteurs avec tracteurs, barricades de véhicules de particuliers et zadistes à gogo. Malgré un harcèlement constant, ils ont pu mener leur tâche à bien.

Leur stratégie ne semble pas être d’expulser les lieux de vie (des procédures avec venue d’huissier sur certaines parcelles occupées ont encore été lancées aujourdh’ui) mais de déboiser coûte que coûte sous haute protection policière, même avec des occupants sur site.

Entre 5 et 7 copains interpellés, voire en garde à vue. Plus de news là-dessus demain.

Il faut tenir bon et défendre la forêt encore et toujours pour ne plus entendre les chênes centenaires tomber, comme aujourd’hui !

On entend que les grands médias commencent à s’intéresser à nous, la pression sur nos notables locaux et mafieux doit devenir insoutenable, tout comme sur la SEBSO qui envoie de pauvres marocains bosser sur le site sous les lacrymos ! Si vous êtes loin, faites leur regretter à tous l’invention du téléphone et du mail. Voir tous les liens ici ! http://wp.me/p4a0HO-j4

https://tantquilyauradesbouilles.wordpr ... a-journee/

Des échauffourées et situation très tendue à Sivens alors que le déboisement commence
Des échauffourées ont lieu sur la zone humide du Testet dans le Tarn. Les opposants à la construction du barrage de Sivens entendent bien empêcher les premiers déboisements. Les forces de l'ordre sont sur place.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 41458.html

Les soutiens se multiplient pour sauver la zone humide du Testet
Après les affrontements de la semaine passée, la mobilisation ne faiblit pas sur la zone humide du Testet, dans le Tarn, pour contrer le projet de barrage. Tandis que trois résistants poursuivent une grève de la faim, les occupants de la zone se préparent à l’assaut policier et à la tentative de déboisement, prévue pour ce lundi 1er septembre.
Reportage : http://www.reporterre.net/spip.php?article6239
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Non au barage de Testet! (81)

Messagede spleenlancien » 03 Sep 2014, 11:24

Témoignage de Nad, étudiante tabassée par la police. [recueilli le 2 septembre]

Nad pour Reporterre a écrit:J’ai 19 ans, je suis étudiante en 2e année de licence de droit à l’université Champollion d’Albi. Depuis quelques temps, je participe à la mobilisation contre le barrage inutile du Testet. Ce matin, sur la ZAD du Testet, au lever, avec quelques dizaines de personnes, nous avons décidé de nous grouper pour ralentir la progression des gendarmes et bucherons qui menaçaient d’arriver sur le site par la route départementale D999.

Vers 8 heures et quart, nous avons vu arriver de nombreux fourgons chargés de gardes mobiles et des voitures de gendarmerie. Au total, une bonne cinquantaine. À peine étaient-ils sortis des fourgons qu’ils brandissaient déjà leurs boucliers et leurs matraques télescopiques. Ils ont directement chargé sur nous, sans sommation. La plupart des militants ont aussitôt reculé. Avec Alain, mon voisin de circonstance, nous sommes restés pour nous opposer de manière non-violente. Mais nous n’étions plus que deux devant eux.

J’ai reçu un premier coup de tonfa sur la fesse droite, la douleur m’a immobilisé par terre quelques instants. Les gendarmes ont alors continué à me tabasser au sol. Alors qu’Alain tentait de s’interposer, ils s’en prirent violemment à lui en disant : « On n’en n’a rien à foutre, qu’elle crève et toi aussi, tu n’as qu’à crever ». Ils s’en sont alors pris à ses jambes. Il a protesté expliquant un problème de santé au genou. Leurs coups ont alors redoublé sur sa rotule déjà meurtrie.

Avant que je ne puisse réagir, ils m’ont tiré par les cheveux sur vingt mètres et m’on plaqué sur le dos en m’insultant copieusement : « Salope, connasse. Tu ferais mieux d’aller travailler ». Ils étaient extrêmement agressifs, quatre ou cinq sur moi et une trentaine autour. Ils ont continué de m’engueuler et m’ont ensuite frappé ma tête contre le sol à coups de pied.

Ils m’ont ensuite hurlé dessus en me reprochant de ne pas me mettre sur le ventre, alors qu’ils m’empêchaient tout mouvement. L’un d’entre eux a sorti un couteau et tranché les lanières de mon sac à dos et de ma sacoche. L’un d’entre eux m’a écrasé la tête sur le bitume avec son pied et m’a répété : « On n’en a rien à foutre que tu crèves, pauvre connasse ». Il a alors écrasé ma tête avec ses rangers comme si j’étais une merde. C’était impressionnant, je pensais que je n’allais pas m’en tirer.

Tout s’est passé très vite. Mais je me souviens qu’il était 8 heures 30 du matin quand ils m’ont passé les menottes m’ont signifié ma mise en garde à vue. Ils m’ont alors appris que j’étais accusée d’avoir lancé un cocktail molotov sur eux. Au cours des événements, je n’ai pas pu tout voir, mais si j’ai bien vu une bouteille vide brisée par terre à un moment donné, j’ai réagi de manière non violente et je n’ai certainement pas lancé de cocktail molotov.

Une fois en garde à vue, j’ai fait valoir mes droits et j’ai pu avertir mes proches, voir un médecin qui a listé toutes mes contusions, puis disposer d’un avocat, que j’ai préféré commis d’office. J’ai été relâchée au bout de quatre heures, mon interpellation n’ayant aucun fondement. Alain a quant à lui été accusé indûment d’avoir jeté des pierres et a été relâché lui aussi au bout de quelques heures. J’ai encore beaucoup d’hématomes, je boite un peu mais je n’ai aucune lésion interne. Je m’appelle Nad’, je suis étudiante et je m’oppose à la construction du barrage du Testet.


http://www.reporterre.net/spip.php?article6252
spleenlancien
 
Messages: 270
Enregistré le: 07 Oct 2011, 21:17

Re: Non au barage de Testet! (81)

Messagede Lerat » 03 Sep 2014, 17:56

Défense de la Foret de Sivens - ZAD du Testet

plus d'infos sur

https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/
&
http://www.collectif-testet.org/

[Mercredi 3 septembre]

[16h] Les bûcherons continuent à travailler et mettent en danger physiquement DES GENS QUI SONT PERCHE-EES SUR LES ARBRES!!!! C’est non seulement une folie dangeureuse mais certainement pas reglementaire du tout!!! Entre chaque arbre des banderolles incitant à la protection et à l’amour de la nature ne touchent pas les forces du désordre… BESOIN URGENT DE SOUTIENS PHYSIQUEMENT SUR PLACE !!!!

Les bleus poursuivent EXPULSION ILLEGALE DE LA BOUILLONANTE

Depuis ce matin : un paysan de la Confédération Paysane s’est fait démettre l’épaule par les gendarmes. Une vieille dame a été violemment poussée dans un fossé par les mêmes bleus. Après les rudes violences de toute la semaine, quel bilan ce soir???

article de Reporterre sur une des multiples violences policière : http://www.reporterre.net/spip.php?article6252

[15h] L’armée encercle le camp de la Bouillonnante ! Faut dire que depuis le début, il y a une semaine, les Gendarmes Mobiles (GMs du PSIG : Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie) saccagent et volent dès qu’ils peuvent. Tout à l’heure, ils sont rentrés sous le chapiteau, ont cassé tout ce qu’ils pouvaient casser, ont gazé les légumes et la nourriture, ont volé des sacs à dos d’affaires personnelles. Lundi à la cabane près de la parcelle déboisée, ils ont bousillé des vélos, gazé le matelas, cassé une vitre.

[14h] À la pinède près de la Métairie : une dizaine de personnes perchées dans les arbres. La machine abatteuse exécute les arbres autour malgré le danger.

[13h] L’abatteuse est parvenue juqu’à la Pinède.

La débroussailleuse travaillait dans la zone humide.

Les bucherons sont en train de finir "leur" parcelle.

Un groupe des forces policière a attaqué le chapiteau: gazage et ils sont repartis avec des sacs d’affaire personnelles. Rien de grave apparement. Le chapiteau est toujours là.

Besoin de renfort. Besoin de renfort. Besoin de renfort.



[ sur Toulouse]

Rendez-vous 13h30 métro Ramonville pour départ en action.

Soyons nombreux.
La CACG "valorise le territoire"

La CACG "valorise le territoire"
L'abatteuse arrivée par Barat

L’abatteuse arrivée par Barat
abatteuse sous escorte

Sous escorte

[10h20] Une abateuse /débroussailleuse s’avance, dans le champ de l’autre côté du Tescou en face de la Bouille ! Une abatteuse arrive par le Nord sur la D132, barricade tracteur enfoncée. Besoin de renforts pour les retarder au maximum !

Affrontements,barricades, lacrymos, résistance mais ils avancent toujours.





[Mercredi 3 septembre]
Publié le septembre 3, 2014

[16h] Les bûcherons continuent à travailler et mettent en danger physiquement DES GENS QUI SONT PERCHE-EES SUR LES ARBRES!!!! C’est non seulement une folie dangeureuse mais certainement pas reglementaire du tout!!! Entre chaque arbre des banderolles incitant à la protection et à l’amour de la nature ne touchent pas les forces du désordre… BESOIN URGENT DE SOUTIENS PHYSIQUEMENT SUR PLACE !!!!

Les bleus poursuivent EXPULSION ILLEGALE DE LA BOUILLONANTE

Depuis ce matin : un paysan de la Confédération Paysane s’est fait démettre l’épaule par les gendarmes. Une vieille dame a été violemment poussée dans un fossé par les mêmes bleus. Après les rudes violences de toute la semaine, quel bilan ce soir???

article de Reporterre sur une des multiples violences policière : http://www.reporterre.net/spip.php?article6252

[15h] L’armée encercle le camp de la Bouillonnante ! Faut dire que depuis le début, il y a une semaine, les Gendarmes Mobiles (GMs du PSIG : Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie) saccagent et volent dès qu’ils peuvent. Tout à l’heure, ils sont rentrés sous le chapiteau, ont cassé tout ce qu’ils pouvaient casser, ont gazé les légumes et la nourriture, ont volé des sacs à dos d’affaires personnelles. Lundi à la cabane près de la parcelle déboisée, ils ont bousillé des vélos, gazé le matelas, cassé une vitre.

[14h] À la pinède près de la Métairie : une dizaine de personnes perchées dans les arbres. La machine abatteuse exécute les arbres autour malgré le danger.

[13h] L’abatteuse est parvenue juqu’à la Pinède.

La débroussailleuse travaillait dans la zone humide.

Les bucherons sont en train de finir "leur" parcelle.

Un groupe des forces policière a attaqué le chapiteau: gazage et ils sont repartis avec des sacs d’affaire personnelles. Rien de grave apparement. Le chapiteau est toujours là.

Besoin de renfort. Besoin de renfort. Besoin de renfort.



[ sur Toulouse]

Rendez-vous 13h30 métro Ramonville pour départ en action.

Soyons nombreux.
La CACG "valorise le territoire"

La CACG "valorise le territoire"
L'abatteuse arrivée par Barat

L’abatteuse arrivée par Barat
abatteuse sous escorte

Sous escorte

[10h20] Une abateuse /débroussailleuse s’avance, dans le champ de l’autre côté du Tescou en face de la Bouille ! Une abatteuse arrive par le Nord sur la D132, barricade tracteur enfoncée. Besoin de renforts pour les retarder au maximum !

Affrontements,barricades, lacrymos, résistance mais ils avancent toujours.



[Lundi 1er et Mardi 2 Septembre 2014] La forêt de Sivens gazée et mutilée par le Conseil Général avec l’armée

Voici un récimage minuscule de deux folles journées (et nuits)
sivens-gazee

Gaz au petit matin du 1er septembre
Trouée dans la forêt au soir du 1er septembre

Trouée dans la forêt au soir du 1er septembre

Les promoteurs-décideurs-bénéficiaires (le "3 en 1" c’est Cabot) montrent leur vrai visage : c’est l’armée qui leur fait le projet. Après ces deux jours, voilà, la forêt de Sivens est gazée et mutilée. Mais quand même, c’est très compliqué pour eux. Et ça fait que commencer les emmerdes, Messieurs. Vous n’aurez que ce que vous méritez, mafieux.

La Préfecture a mobilisé 120 militaires pour protéger dix bûcherons. Ils sont arrivés escortés, ont attendu que les GMs délimitent un périmètre militairement, mis leur casque sur les oreilles, les oeillères sur les côtés, ont tronçonné toute la journée avec une pause d’1/4 heure au déjeuner, sont repartis escortés. On espère pour eux qu’ils sont bien payés par la SEBSO.
Déploiement des militaires et des bûcherons (casques rouges)

Déploiement des militaires et des bûcherons (casques rouges)

On a vu divers modes d’action pour les freiner, faire obstruction. Sans grand résultat pour l’instant. Faut bien avouer qu’on a pas comme eux le métier de producteur de violence.
Ça gaze

Ça gaze
Ça latte

Ça latte
Ça "flashball" (comme une mine anti-personnelle, ça peut mutiler) ; un touché à la nuque le 1er, un touché au bras le 2

Ça "flashball" (comme une mine anti-personnelle, ça peut mutiler) ; un touché à la nuque le 1er, un touché au bras le 2
Ça scotche le canon du flashball sur la tempe... Le geste mortel n'est plus bien loin...

Ça scotche le canon du flashball sur la tempe… Le geste mortel n’est plus bien loin…
Ça s'auto-gaze aussi, suivant la direction du vent...

Ça s’auto-gaze aussi, suivant la direction du vent…
Ça ne vient pas avec son sac poubelle pour récupérer les capsules des gaz de combat.

Ça ne vient pas avec son sac poubelle pour récupérer les capsules des gaz de combat.

Mardi 2 septembre, une manifestation de la confédération paysanne s’est improvisée sur la D999. Les tracteurs ont fait faire l’escargot aux automobilistes de Gaillac à l’ancienne nationale, tout près de l’embranchement pour la vallée du Testet. Un gigantesque ralentissement de plusieurs kilomètres s’est formé de 15h à 17h. Distributions de tracts. La manif s’est terminée par une haie d’honneur pour les déboiseurs, mais contrairement à hier, ils sont partis dans l’autre sens pour nous éviter.

sivens-pour-tous
Escargots pour tout le monde !

Escargots pour tout le monde !
Cars de GMs qui viennent chercher les poulets pour les ramener à la volière où elles mangeront et elles défèqueront à leur aise, à défaut de penser par eux-mêmes.

Cars de GMs qui viennent chercher les poulets pour les ramener à la volière où elles mangeront et elles défèqueront à leur aise, à défaut de penser par eux-mêmes.

Le 2 vers 18h, les GMs ont quitté la zone. Le moral sur la ZAD est très haut. Énormément d’énergie et d’idées pour continuer de faire obstruction à ce projet destructeur, et à ce monde qui le génère. Merci à toutes celles et tous ceux qui nous aident, qui s’aident donc, d’une manière ou d’une autre.

[Mardi 2 Septembre] Communiqué

Collectif Tant qu’il y aura des bouilles

Lisle-sur-Tarn, 2 septembre 2014

Au Testet, les aménageurs s’enferment dans la confrontation. La lutte continue et se renforce.

Lundi matin 1er septembre, le déboisement a commencé sur la ZAD du Testet. Des chênes et des hêtres ont été abattus sur une petite parcelle, sous protection dense de 200 gendarmes mobiles, PSIG et brigade canine, pour certains venus de Paris. Ils ont subi un harcèlement constant par des clowns, zadistes, paysan.ne.s, révolté.e.s de tous bords. La répression a été plus brutale que lors des confrontations précédentes. Mardi matin, les forces de l’ordre sont de retour avec des engins de chantier

Ces nouveaux événements démontrent le mépris que Conseil Général du Tarn entretient pour le dialogue et pour les opposant.e.s. Il s’agit d’un passage en force que nous condamnons. Ce comportement nourrit la rage, y compris chez les opposant.e.s les plus pacifistes, et légitime pour tous des actions de plus en plus radicales. L’impression partagée est que se faire entendre nécessite de monter encore les enchères.

teste1-05Nous constatons cependant une victoire. Nombre d’opposant.e.s se sont récemment résolus à l’action de terrain, et sont prêts à entraver physiquement l’avancement du projet, à immobiliser leurs véhicules sur les voies d’accès. C’est sans doute un tournant dans la forme que prend la mobilisation.

Que ceci soit bien clair pour les aménageurs, le Conseil Général et ses soutiens. Le démarrage des travaux ne marque pas la fin de la mobilisation, au contraire. Le mouvement de résistance est plus nombreux, plus solidaire, plus diversifié et plus déterminé que jamais. La répression nous rend plus forts. Notre position est claire : nous voulons l’interruption des travaux.


[Mardi 2 Septembre] Bilan de la journée

Nouvelle journée d’affrontements dans les bois.

Les gendarmes mobiles (GMs) ont débarqué sur le site moins nombreux qu’hier mais en mode bourrin (flashball, etc). Comme hier, ils ont réussi à isoler un périmètre de travail pour les tronçonneurs. Puis, on a cru un moment que l’assaut allait être donné sur la Bouille (AKA Bouillonnante) pour expulsion: en effet une décision de justice était attendue ce matin à 10h. Mais le rendu a été reporté à ce vendredi, ce qui a dissuadé l’hélico qui nous tournait autour depuis un bon moment. Les GMs ont du coup un peu reculé pour se consacrer à sécuriser le chantier qui a été assailli toute la journée.

Au moins 7 copains ont tenu dans les arbres toute la journée sur la parcelle qui était déboisée, sous les menaces des GMs et avec les arbres alentours qui tombaient tout près. On a eu peur pour eux car il y avait un bon périmètre sécurisé autour et il était difficile de les avoir en visuel.

3 blessés par flashball, une interpellation mais personne libérée rapidement. Selon nos infos, tous-tes les gardé-e-s à vue d’hier ont été relaché-e-s sans poursuite. A confirmer.

On attend les gros engins d’un jour à l’autre. Besoin de monde, de nourriture, de matos !

Lire le dernier Communiqué des Bouilles sur la situation

Reportage sur place de Greg pour Reporterre : Au Testet, la police stimule la croissance en coupant les arbres

Les hackers d’AnonBloc nous soutiennent !

We are AnonBloc!
In solidarity with the ZAD struggle in Testet that is being violently repressed.
In solidarity with the wounded
In solidarity with those whom got locked up
We stand by you
By this we have been attacking www.tarn.fr and www.ville-lisle-sur-tarn.fr by means of denail-of-service. This is our barricade! This is our statement.
We watch over and fight side by side with those who have the courage to create and make change happen for a better and just world.

We are AnonBloc
We act legion
We do not forgive
We fight back
Expect us


[Lundi 1er Septembre] Bilan de la journée

Grosse journée de lutte sur la ZAD du Testet : le déboisement a débuté.

Gendarmes et gendarmes mobiles sont arrivés vers 8h et ont de suite attaqué au niveau du pont sur le Tescou. Leur objectif a été de sécuriser sur la rive gauche du Tescou un périmètre pour permettre aux employés de la SEBSO de bosser.

La mobilisation et la pluralité de modes d’action était au rendez-vous : citoyens en mode blocage pacifique, clowns rigolos, agriculteurs avec tracteurs, barricades de véhicules de particuliers et zadistes à gogo. Malgré un harcèlement constant, ils ont pu mener leur tâche à bien.

Leur stratégie ne semble pas être d’expulser les lieux de vie (des procédures avec venue d’huissier sur certaines parcelles occupées ont encore été lancées aujourdh’ui) mais de déboiser coûte que coûte sous haute protection policière, même avec des occupants sur site.

Entre 5 et 7 copains interpellés, voire en garde à vue. Plus de news là-dessus demain.

Il faut tenir bon et défendre la forêt encore et toujours pour ne plus entendre les chênes centenaires tomber, comme aujourd’hui !

On entend que les grands médias commencent à s’intéresser à nous, la pression sur nos notables locaux et mafieux doit devenir insoutenable, tout comme sur la SEBSO qui envoie de pauvres marocains bosser sur le site sous les lacrymos ! Si vous êtes loin, faites leur regretter à tous l’invention du téléphone et du mail. Voir tous les liens ici !





[Lundi 1er Septembre] Rendez-vous devant le Conseil Général

Le déboisement est en cours sur le site du Testet …..

Nous proposons à tou.te.s celles et ceux qui ne peuvent pas venir sur la zone de nous rejoindre, cet après-midi à 13h30 devant le Conseil Général à Albi.

Venez protester et montrer votre colère ! Refusons la destruction de la zone du Testet !
[Lundi 1er Septembre] Semaine décisive
Beaucoup de monde en ce beau dimanche après-midi au Testet. Les gendarmes étaient au repos on dirait. Nous nous attendons à une grande opération militaire à notre encontre les jours qui viennent, sans doute dès demain : expulsion, début des travaux, etc…

Nous serons tous sur le terrain mais on essaiera de relayer les actus au mieux.

Pour ceux qui sont loin : vous pouvez faire pas mal de choses, surtout en utilisant ordis ou téléphone. Voici une liste de politiques/entreprises à qui profite le crime et que vous pouvez joindre par mail ou téléphone pour exprimer votre colère :

- Tout d’abord les Conseillers Généraux du Tarn à commencer par leur président Thierry Carcenac : thierry.carcenac@tarn.fr. Pour écrire à votre conseiller, prénom.nom@tarn.fr. Si vous n’êtes pas du coin, vous pouvez insister sur André Cabot (andre.cabot@tarn.fr) et Maryline LHERM (maryline.lherm@tarn.fr). Ou encore téléphoner au Conseil Général !

Au Conseil Général, la direction de l’eau et de l’environnement est au 05 63 48 68 42 et quant à notre pôte Stéphane Mathieu, responsable du Service Eau et en charge du dossier, on peut lui écrire à stephane.mathieu@tarn.fr
La boîte qui déboise, c’est l’entreprise SEBSO à St Gaudens. Vous pouvez appeller notamment les responsables intervenants dans le 81 (Tarn), 31 (Haute Garonne) et 82 (Tarn et Garonne).

Un de leur sous-traitant est connu, on se renseigne pour les autres : Claude Aversenc à Peyrole.

Bien sûr n’oublions pas la Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne et l’Agence de l’Eau Adour Garonne qui ont toutes deux des bureaux sur Toulouse par exemple.

Voilà, faites chauffer les standards, à défaut de venir sur le terrain !
Lerat
 
Messages: 13
Enregistré le: 24 Mar 2013, 09:58

Re: Non au barage de Testet! (81)

Messagede Lerat » 04 Sep 2014, 06:56

[Mercredi 3 septembre] Bilan de la journée


Encore une rude journée au Testet.

Aujourd’hui, attaque sur deux fronts. De bon matin, "comme d’habitude" côté Bouille, on les a vu arriver à l’heure pour dégager le terrain aux bucherons de SEBSO et, nouveauté, à une énorme broyeuse qui a commencé à défricher la rive gauche, en pleine zone humide à proximité du Tescou. Des copains sont restés perchés toute la journée, ce qui a permis de sauver une belle petite surface (on a besoin de plus de grimpeur-ses !). Par contre la cabane le Contre-Temps a été broyée et ses restes brulés. Alors que c’était un lieu de vie constaté et qu’une procédure est en cours !
Pendant ce temps, escarmouches multiples qui ont vu les gendarmes mobiles progresser vers la Bouille à coup de tir tendu de lacrymos et en profiter pour la mettre à sac avant de se replier (voir vidéo sur FacedeBouc, groupe Zad Testet).

Puis vers 10h, côté Barat, une abatteuse est arrivée pour s’occuper de la Pinède, avec dans le cortège de fourgons de GMs, 2-3 cadres de la CACG qui, sous les quolibets, ont détourné le regard, remonté les vitres et finalement discrêtement enlevé le logo de leur foutue boite de leur voiture (attendez un peu, on va vous en faire voir de toutes les couleurs les gars !). Résistance pacifique sur ce front mais brutalement réprimée. L’abatteuse a eu du mal à se mettre en route mais a finalement pu faire son œuvre de mort, en évitant des arbres occupés par des copains.

A noter le comportement irresponsable des conducteurs d’engins, dangereux pour les occupants des arbres ! On va préciser le nom des boites sous peu histoire de leur faire de la pub. En fin de journée, on a également vu une petite équipe (du GIGN ?) monter à un arbre pour descendre une palette perchée.

Beaucoup de violences policières encore aujourd’hui (voir aussi un article de Reporterre sur une des multiples violences policière de la semaine dernière)

A noter, le passage dans l’après-midi d’élus verts de la Région, dont Mr Onesta du Conseil Régional, qui ont eu un discours plutôt pêchu nous soutenant.

Action à la CACG Toulouse en début d’après-midi, on fera un topo plus détaillé demain.

Un article énorme dans la dépèche, avec la logorrhée obscène de stupidité de Thierry Carcenac, président du CG du tarn, qui laisse pantois. Il ignore même l’existence de recours déposés par le Collectif testet et d’autres associations de défense de l’environnement !

Soutien de l’ACIPA et de la ZAD, merci les copains et copines !
Lerat
 
Messages: 13
Enregistré le: 24 Mar 2013, 09:58

Re: Non au barage de Testet! (81)

Messagede Lerat » 04 Sep 2014, 07:53

[3 septembre] Reconstitution de zone humide dans les locaux de la CACG Toulouse – Auzeville.
Publié le septembre 4, 2014

Mercredi 3 Septembre, un groupe comprenant des membres de la Brigade Activiste des Clowns a investi les bureaux de la CACG à Auzeville, proche de Toulouse. Une zone humide est promptement recréée avec diverses plantes et déchets verts. Une banderole est suspendue, à la satisfaction de La Dépèche, toujours en retard. Les salariés de différentes structures installées sur le même site sont interpellés et informés du projet de barrage de Sivens et de notre opposition. Une bonne proportion des personnes rencontrées sont au courant et sont plutôt réceptives à nos arguments (y compris des salariés de la CACG).

Après une heure d’activité clownesque et de tractage, une discussion s’engage sur le fond du projet avec Mme CHADIRAT, Chargée de Mission Aménagement Hydraulique à la CACG, fort bien renseignée sur le projet de Sivens et sur le mouvement des opposants. L’ouverture au dialogue nous encourage à persévérer dans cette piste.

La discussion part du constat d’une situation « perdant-perdant » telle qu’elle est actuellement. Elle est ponctuée de pauses régulières, qui permettent à Mme Chadirat d’envoyer des sms « jusqu’ici, tout va bien » à sa hiérarchie inquiète mais absente. La discussion aboutit sur la nécessité d’initier un débat autour du projet de barrage de Sivens, avant que le conflit ne prenne une tournure dramatique.

Finalement, les modalités d’une hypothétique « table ronde », débat public sur le projet de barrage, sont imaginées. Nous voulons évidemment qu’il s’accompagne d’une suspension des travaux. Le départ de la bande de clowns est négocié. Nous obtenons un contact téléphonique avec Mr Philippe GARNIER, Directeur des Opérations présent sur la ZAD pendant notre visite. Celui-ci s’engage à rencontrer des représentants des opposants Jeudi 4 Septembre afin de renouer avec la voie du dialogue. Considérant que cette issue est favorable, nous quittons les lieux de notre plein gré au bout de 3 heures, sous le regard des gendarmes, en promettant de revenir vite si la situation l’exige.


[4 septembre]
Publié le septembre 4, 2014

[8h00] Camions de soldats à la Métairie, soldats dans la forêt dans la zone humide ; des gens dans les arbres mais pas assez, comme d’hab’.

Article à connaître : En plein dans le mille [tribune publiée dans Libération du 18/08/14]

Quelques infos utiles :

- entre 8h et 18h, les accès D999 et D32 sont obstrués par des soldats de l’empire des machines ; en dehors de ces horaires, on arrive normalement à la bouillonnante par ces routes

- pendant la journée, on peut se garer sur la D999 mais là, il faut passer par les bois parce que les soldats n’aiment pas qu’on les traverse en civil, et ils ont embauché un vigile pour garder l’entrée de la D999 (véridique !). On peut aussi se garer en haut de la vallée et descendre à pied le long du Tescou car à la métairie, la route sera obstruée par Darth Vador et ses poules.
Lerat
 
Messages: 13
Enregistré le: 24 Mar 2013, 09:58

Re: Non au barage de Testet! (81)

Messagede Lerat » 05 Sep 2014, 15:22

La déforestation en force s'intensifie!
Les gendarmes mobiles saccagent et volent toutes les affaires personnelles sans surveillance: vélos, camions, sac à dos, tentes, duvets, etc... La liste est longue. Humiliations verbales et physiques régulières. Plusieurs plateformes cassées, affaires perso brûlées, expulsion et destruction illégales du "Contre Temps" le 3 septembre.
Ce matin le tribunal a rendu le jugement pour la Bouillonnante: expulsable sans délais mais insistances explicites que l'expulsion doit se faire en règle avec assignation d'huissier, etc... Et la demande du con-seil gêne-et-râle de mettre les autres parcelles dans la même procédure (ce qu'il avait déjà fait en février dernier et jugée liberticide en avril par le tribunal d'appel) a été rejetée.
Tous les jours, les bûcherons n’hésitent pas à travailler au pied des arbres dans lesquels il y a des grimpeurs, mettant l'intégrité de ces derniers en grand danger. Une plaine va être déposée.
Mais on ne lache rien!
Même s'ils arrivaient à déboiser la zone, on continuerait à leur pourrir le boulot jusqu'à l’arrêt du projet! parce que nous luttons aussi contre la quinzaine de barrages qui sont les tiroirs de la CACG!
Continuez à venir!!! Nous avons toujours besoin de vous!!!

Vidéos sur youtube : ZAD Testet
plus d'infos:
http://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/
http://www.collectif-testet.org/
Lerat
 
Messages: 13
Enregistré le: 24 Mar 2013, 09:58

APPEL de SOUTIEN à la ZAD du TESTET - weekend du 6/7 sept

Messagede Lerat » 05 Sep 2014, 21:10

[Samedi 6 - Dimanche 7] TOUS EN ACTION

Communiqué du Collectif Tant qu'il y aura des bouilles :

Appel à rassemblement samedi 6 septembre à Albi (11h30 Place du Vigan) en soutien aux grévistes de la faim !

et dimanche 7 septembre sur la ZAD du Testet pour préparer la suite de la lutte avec tous les opposants réunis !

Le Conseil Général du Tarn détruit notre cadre de vie, méprise les opposants et la nature ! Il fait appel à une répression policière brutale pour briser la résistance légitime de citoyens révoltés par le carnage et par l'autoritarisme des porteurs de projet. Après une semaine de violences policières, nous dénombrons de nombreux blessés, et encore plus de personnes, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, molestées par les forces de l'ordre.

Malgré les tentatives d'intimidation et de passage en force, le mouvement d'opposition a réussi à porter la contestation à l'échelle nationale, et la pression politique ne cesse de croître en faveur d'une suspension des travaux indispensable à un apaisement de la situation.

La forêt est certes mutilée, mais la zone humide se restaurera et retrouvera son équilibre si le barrage ne se fait pas. Nous ne laisserons pas le dernier mot aux aménageurs. Notre colère est plus forte que jamais.

Face au massacre en cours, contre l'autoritarisme du Conseil Général,

Apportons nos soutiens aux grévistes de la faim, qui pour certains entament leur 11e jour de jeune, samedi 6 Septembre à 11h30 sur la place du Vigan à Albi.

Retrouvons nous nombreux dimanche 7 septembre, sur la ZAD, pour constater les dégats, crier notre dégout et affirmer notre détermination à nous opposer à ce projet destructeur imposé.

Organisons dès à présent la suite de la lutte contre le barrage et son monde morbide !
Lerat
 
Messages: 13
Enregistré le: 24 Mar 2013, 09:58

Re: Non au barage de Testet! (81)

Messagede Pïérô » 06 Sep 2014, 01:29

Nantes : Action solidaire avec la lutte du Testet
Ce jeudi midi, en soutien à celles et ceux qui se battent dans le Tarn contre les flics et les aménageurs qui sont en train de détruire une forêt pour imposer un barrage, une soixantaine de personnes est allée occuper l'Agence de l'eau Loire-Bretagne à Nantes.
... http://nantes.indymedia.org/articles/30035


Tensions et affrontements autour d’un projet de barrage dans le Tarn
http://www.bastamag.net/Tarn-en-greve-de-la-faim-pour
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Non au barage de Testet! (81)

Messagede Pïérô » 07 Sep 2014, 08:21

Testet : le massacre des arbres continue mais la résistance populaire grandit
http://www.reporterre.net/spip.php?article6265

Bilan de la semaine de carnage en image
http://tantquilyauradesbouilles.wordpre ... -en-image/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Non au barage de Testet! (81)

Messagede Pïérô » 08 Sep 2014, 15:12

Mobilisation réussie !
Environ 1200 personnes ont participé au pique-nique festif !
http://www.collectif-testet.org/actuali ... ussie.html

Lundi 8 septembre
infos en continu : http://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/


Le Testet - Notre-Dame-des-Landes, même combat ! Rassemblement de soutien à Brest le lundi 8 septembre 2014 à 18h30 (Place de la Liberté)

En soutien à la mobilisation contre la destruction de la zone humide du Testet dans le Tarn et dénoncer les violences policières toujours en cours, le Collectif brestois de soutien à la lutte de Notre-Dame-des-Landes appelle à un rassemblement...

Image

http://nantes.indymedia.org/events/30041
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Suivante

Retourner vers Écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité