Faucheurs OGM

Nucléaire, OGM, projets inutiles, ZADs ...

Re: Faucheurs OGM

Messagede bipbip » 04 Jan 2018, 19:30

Les faucheurs volontaires

La question des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) est en débat dans la société depuis 20 ans. C’est le 7 juin 1997 qu’a lieu le premier fauchage d’une parcelle de colza OGM à Saint-Georges d’Espéranche dans l’Isère. La Confédération Paysanne, soutenue par d’autres mouvements, mobilise contre cette parcelle d’essai de Monsanto. La Confédération Paysanne mène une quarantaine d’autres actions de 1997 à 2003 sur des cultures expérimentales ou des stocks de semences commerciales de colza, maïs, betterave, riz, tabac… transgéniques, pour mettre sur la place publique la question des OGM, de la privatisation du vivant et de la finalité de la recherche scientifique publique et privée. C’est par exemple en janvier 1998 à Nérac (47) où des semences d’un maïs OGM de Novartis sont mélangées avec du maïs conventionnel, en juin 1999 au CIRAD1 à Montpellier où des plants de riz OGM sont détruits, au GEVES2 à Versailles où des essais de maïs OGM sont neutralisés, ou lors de bien d’autres mobilisations citoyennes dans plusieurs régions de France. Des procès font suite à toutes ces actions : Vienne, Agen, Montauban, Carcassonne, Foix, Montpellier, Bordeaux, Toulouse, Valence, Grenoble, Versailles, etc. Puis viennent des condamnations (incarcération de José Bové et René Riesel, amendes et dommages-intérêts, …), et à chaque fois, le débat revient sur la place publique. La Conf.3 est au bord de la faillite financière, mais grâce à ces actions, aucune culture commerciale OGM ne sera implantée en France à cette époque.

... http://www.lesutopiques.org/les-faucheurs-volontaires/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Faucheurs OGM

Messagede bipbip » 27 Fév 2018, 21:02

Les Faucheurs questionnent les pains Jacquet et Brossard

Les Faucheurs volontaires mènent une action globale, cohérente, depuis près de 15 ans. L’opposition des Faucheurs volontaires aux plantes génétiquement modifiées (PGM) ne se limite pas à la destruction des cultures. Certes, ce mouvement a détruit des parcelles de plantes transgéniques et mutées, mais il a aussi questionné les importations de soja génétiquement modifié dans les ports français, la pertinence de développer des variétés mutées tolérantes aux herbicides (VrTH) ou les choix de la recherche tant privée que publique en matière de développement agricole. La dernière action a eu lieu le 16 février 2018, à Écully (Rhône) : des faucheurs ont étiqueté des pains Jacquet et des biscuits Brossard pour questionner la présence d’OGM cachés dans ces produits de la multinationale Limagrain.

... https://www.infogm.org/5676-ogm-pestici ... olontaires
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Faucheurs OGM

Messagede bipbip » 05 Avr 2018, 14:25

Les Faucheurs Volontaires passent en procès à Dijon les 5 et 6 avril 2018

67 faucheurs volontaires passent en procès les 5 & 6 avril à Dijon. Toute une semaine d’évenements et de manifestation est prévue pour les soutenir, et pour continuer à lutter contre les OGM et l’agro-bussiness.

En novembre 2016, 67 Faucheurs Volontaires ont neutralisé des parcelles d’essai de colza génétiquement modifié de Dijon-Céréales en Côte d’or. Ils ont revendiqué leur action en se rendant au siège de Dijon-Céréales où ils ont pu constater la présence de stocks de bidons d’herbicide de la marque BASF (Cleravis et Cleranda) spécifiques aux VrTH (variétés rendues tolérantes aux herbicides). 36 de ces faucheurs sont convoqués au tribunal Boulevard Clemenceau mais tous sont solidaires, et demandent à comparaître.

36 d’entre eux vont être jugés les 5 et 6 avril 2018
Rendez-vous au tribunal de Dijon pour les soutenir !

Ce colza fauché est un OGM qui n’a pas été obtenu par transgénèse (introduction d’un gène complet) mais par mutagenèse (on transforme le gène en place en utilisant des agents mutagènes). Ces colzas ont été mutés pour résister à un herbicide. Ce sont des plantes pesticides reconnues OGM par la directive européenne 2001/18 mais exclues de son champ d’application, puisqu’obtenues par mutagenèse, donc ni évaluées, ni étiquetées, ni appelées OGM. Ce sont des OGM CACHÉS.

Ces plantes mutées ont les mêmes effets sur l’environnement et la santé que les plantes transgéniques. Rappelons que la culture de celles-ci est interdite en France. L’exemption de la loi des « OGM mutés » risque fort de s’appliquer aussi aux NOUVEAUX OGM issus de nouvelles biotechnologies qui ne sont absolument pas maîtrisées. Les conséquences sur tout le vivant seraient incontrôlées et irrémédiables.
Attachés à préserver le bien commun, la nature et le vivant, les faucheurs revendiquent leurs actes de désobéissance civique comme moyen de lutte pour une agriculture saine, sans brevetage du vivant et sans pesticides de synthèse. Ils dénoncent la présence de ces OGM CACHÉS dans les champs et demandent l’arrêt de ces cultures.

Liste de soutiens : Alternatiba-Dijon, AIGUE Beaune, Alliance Ecologiste indépendante 21, ATTAC21, Ami-e-s de la Confédération Paysanne, Les BURE Halleurs, CAP21, Confédération Paysanne21, Collectif 21 ni OGM ni pesticides, connaissance de la santé, Quetigny Environnement, dijon-ecolo.fr, EELV-BFC, Ensemble 21, Espace autogéré des Tanneries, Gauche Alternative de Quetigny, GFA Champs libres, Graine de Noé Greenpeace 21, Les Amis de la Terre 21, Ligue des Droits de l’Homme, Nature & Progrès BFC, NPA 21, Solidaires21, Risomes, Veille au grain...

Image

programme de la semaine de soutien : https://dijoncter.info/?les-faucheurs-v ... proces-057
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Faucheurs OGM

Messagede bipbip » 16 Avr 2018, 01:47

BASF accusée de commercialiser illégalement des OGM

Des faucheurs volontaires ont « neutralisé » en novembre 2016 un essai de colza génétiquement modifié par BASF pour tolérer des herbicides [1]. À l’occasion de leur procès, finalement reporté à l’automne, les collectifs de l’Appel de Poitiers et la Confédération Paysanne accusent la multinationale chimique BASF d’avoir commercialisé illégalement son colza OGM.

Le procès des faucheurs volontaires devait se tenir ce jeudi 5 avril à Dijon. Mais, avocats et magistrats étant en grève, il a été repoussé au 15 et 16 novembre 2018 [2]. Malgré ce report, la Confédération Paysanne, OGM Dangers, Vigilance OG2M, le collectif de soutien aux faucheurs volontaires (CSFV) 49, Vigilance OGM 33 et le Collectif Vigilance OGM et pesticides 16 ont annoncé dans un communiqué [3] apporter leur soutien aux faucheurs volontaires qui ont agi en novembre 2016 sur des parcelles d’essais menés par le groupe coopératif Dijon Céréales, de colzas modifiés génétiquement pour tolérer des herbicides. Car pour ces organisations, les faucheurs sont des lanceurs d’alerte et l’entreprise BASF – qui commercialise les colzas Clearfield - est en tort.

... https://www.infogm.org/6539-basf-accuse ... lement-ogm
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités