Nucléaire et syndicats

Nucléaire, OGM, projets inutiles, ZADs ...

Nucléaire et syndicats

Messagede Pïérô » 03 Jan 2012, 03:32

Alors que çà lutte pour la vie contre le nucléaire, et que dans ce champ la centrale de Fessenheim fait enjeu très petit d'ailleurs rapporté au problème, édifiant exemple de patinage à contre-sens et de contradiction syndicale.

Image

Je ne sais pas s'il faut en rire ou en pleurer... :confus:
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22390
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Nucléaire et syndicats

Messagede Kzimir » 03 Jan 2012, 13:26

En fait la question c'est : est ce qu'un plan de reclassement des salarié-e-s a été prévu ? Parce que si la fermeture de la centrale se traduit par du flou ou par un déclassement professionnel pour ceux et celles qui y travaillent, on peut comprendre la réaction des syndicats, même si lu comme ça ce tract fait un peu peur.
Kzimir
 
Messages: 782
Enregistré le: 13 Fév 2010, 17:15

Re: Nucléaire et syndicats

Messagede hocus » 03 Jan 2012, 14:23

voilà à quoi on arrive quand l'objectif révolutionnaire, et d'émancipation radicale et générale est complètement oubliée dans le syndicalisme.

y a rien à "comprendre" quand des gens défendent "l'avenir de la filiale nucléaire".

S'ils veulent des reclassements, des plans de reconversions, ils ont qu'à le dire.

j'ai qu'une envie, c'est de faire bouffer ce tract à ceux qui l'ont écrit.
hocus
 
Messages: 167
Enregistré le: 17 Fév 2010, 17:03

Re: Nucléaire et syndicats

Messagede mimosa rouge » 04 Jan 2012, 01:08

@ Piero : voilà un exemple typique de l'efficacité du syndicalisme d'entreprise au contraire ! indépendance d’esprit, vision claire de l'industrie de production et de distribution d'énergie et de ses capacités et moyens , unité syndicale parfaite, défense de la charte d'Amiens face à cet odieux partis socialiste bourgeois (bohème) ... :haha:

@Hocus : ces travailleurs et leurs délégués sont clairement corrompus ! Mais les "citoyens" des villages environnant aussi. On les achètes.
Les copains qui ont bossés a Flamanville ils ont pas reçus autant en logement décents, en salaires et primes de déplacement que les communes environnantes pour leur 3 ou 4 gymnases et leur mjc neuve.
La capitalisme divise les travailleurs et crée des divisions aristocratiques et donc je suis d'accord avec toi :

voilà à quoi on arrive quand l'objectif révolutionnaire, et d'émancipation radicale et générale est complètement oubliée dans le syndicalisme.
mimosa rouge
 
Messages: 472
Enregistré le: 10 Sep 2011, 19:13

Re: Nucléaire et syndicats

Messagede altersocial » 25 Oct 2012, 18:50

Nucléaire : omerta sur les accidents du travail ?
Nous sommes le 6 novembre 2007. Dominique Samson est en train de souder un robinet sur un tuyau du bâtiment réacteur de la centrale nucléaire de Paluel (Haute-Normandie) quand la machine servant à aspirer les particules radioactives – le déprimogène – s’arrête. « Le temps que je me dégage, en quelques secondes je me retrouve contaminé », raconte Dominique Samson dans les colonnes de Mediapart. L’arrêt de la machine l’expose immédiatement aux radio-éléments émis par l’opération.

Ce salarié d’Endel, une société spécialisée dans la maintenance industrielle et filiale de GDF-Suez, est entendu aujourd’hui devant le Conseil des Prud’hommes. Il demande une indemnisation pour les préjudices d’anxiété et de bouleversement des conditions d’existence. « A ce jour, Dominique, comme d’autres salariés sous traitants du nucléaire, ne sait pas si l’exposition à laquelle il a été soumis va déclencher une pathologie dans un avenir plus ou moins proche, souligne dans un communiqué l’Union départementale CGT de Seine-Maritime. Ne pas savoir est déjà une douleur à part entière pour lui et ses proches, douleur d’autant plus forte que son employeur, pourtant fautif, ne lui apporte aucun soutien ».

Et pour cause : dans les 48 heures qui suivent l’exposition, celle-ci n’est pas déclarée par Endel comme accident du travail auprès de la Sécurité sociale. En octobre 2009, Endel est condamné à une contravention pour défaut de déclaration d’un montant de... 135 euros. Mais le sous-traitant de GDF-Suez s’oppose à cette ordonnance pénale. Et le litige se retrouve devant le tribunal de police de Rouen, avant de terminer devant les Prud’hommes. Bien que le Code du Travail oblige les employeurs à rédiger pour chaque salarié une fiche d’exposition, l’Union départementale CGT déplore que les entreprises n’hésitent pas « à user de tous les moyens pour que leurs responsabilités futures soient écartées ».

Survenant sur les lieux du travail en centrale nucléaire, la contamination radioactive est un accident du travail et doit donner lieu à indemnisation, estime pour sa part l’association Henri Pézerat. « Le combat pour la reconnaissance de tous les accidents du travail, des expositions et maladies professionnelles, comme celui de changer le travail pour ne pas y laisser sa peau, est un combat que nous mènerons jusqu’au bout, tant dans les entreprises que devant les tribunaux », promet l’Union départementale CGT.
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 19:51

Re: Nucléaire et syndicats

Messagede Ian » 25 Oct 2012, 19:51

Kzimir a écrit:En fait la question c'est : est ce qu'un plan de reclassement des salarié-e-s a été prévu ? Parce que si la fermeture de la centrale se traduit par du flou ou par un déclassement professionnel pour ceux et celles qui y travaillent, on peut comprendre la réaction des syndicats, même si lu comme ça ce tract fait un peu peur.
C'est effectivement un problème stratégique du mouvement antinucléaire : il doit s'appuyer sur les travailleurs du nucléaire avec des revendications en terme de sécurité, de conditions de travail, etc, qui se traduisent concrètement par arrêter le nucléaire pour passer à d'autres types d'énergies plus propres, génératrices de plus d'emploi, de meilleurs conditions de travail etc.
Aujourd'hui, on n'est pas capable de faire ça et on laisse le champ libre à des orientations syndicales réactionnaires et pro-patronales, faute d'émettre des revendications concrètes pour les travailleurs du nucléaire et plus généralement de l'énergie.
Avatar de l’utilisateur-trice
Ian
 
Messages: 389
Enregistré le: 13 Déc 2009, 14:43

Re: Nucléaire et syndicats

Messagede Pïérô » 03 Aoû 2014, 00:56

En Alsace, la CGT Equipement demande la fermeture de la centrale de Fessenheim

Non, la CGT n’est pas unie pour le maintien du nucléaire : les syndicalistes alsaciens du premier syndicat français prennent position « pour la fermeture de Fessenheim », dans une lettre que Reporterre révèle

http://www.reporterre.net/spip.php?article6205
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22390
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Nucléaire et syndicats

Messagede Pïérô » 17 Mai 2015, 02:10

Pas touche au nucléaire, les fédérations CGT metallurgie et mines en rempart
RESTRUCTURATION INACCEPTABLE DE LA FILIERE NUCLEAIRE

L'Etat a décidé de saborder la filière nucléaire satisfaisant à une logique financière et de compétitivité au détriment d'une logique industrielle répondant aux besoins actuels et futurs. La direction d'AREVA lors de la rencontre de ce matin avec les représentants syndicaux a confirmé un vaste plan social de l'ordre de 3 à 4 000 emplois supprimés en France et de 5 à 6 000 au niveau mondial.

Ce gigantesque plan social est accompagné de l'ouverture de négociations d'ici fin mai portant sur tous les sujets contenus dans l'ANI : temps de travail, forfait cadres, gel des salaires, mobilité, gel total des embauches.

La CGT revendique un débat national pour un sujet majeur qui concerne tous les citoyens. Les élus de la République doivent prendre leur responsabilité.

La CGT prend toutes les dispositions pour obtenir une réunion de l'ensemble des OS en Europe avec sa Fédération IndustriALL Europe.

La CGT, dans ce cadre, qui touche l'ensemble de la filière EDF, AREVA, Alstom, CEA, Vallourec… avec ses
Fédérations organise le 23 juin les Assises Nationales de la Filière Industrielle Nucléaire.

La loi de Transition Energétique, contestée par la CGT car ne répondant pas aux enjeux de la COP21 *, est déjà appliquée par les grands groupes énergétiques alors même qu'elle n'est pas encore votée au Parlement.
La FTM et la FNME vont dans les jours à venir poser la question de la mobilisation des salariés dans un cadre unitaire.

http://www.cgtnord.fr/2015/05/communiqu ... eaire.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22390
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Nucléaire et syndicats

Messagede bipbip » 30 Nov 2018, 22:44

Centrale nucléaire du Blayais : la CGT ne veut pas entendre parler de fermeture

L’annonce par Emmanuel Macron de la fermeture de 14 réacteurs d’ici 2035 concerne potentiellement la centrale du Blayais et ses quatre tranches. La CGT locale ne veut pas d’un "gâchis industriel"

... https://www.sudouest.fr/2018/11/27/cent ... 0-6149.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Retourner vers Écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité