Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Nucléaire, OGM, projets inutiles, ZADs ...

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede bipbip » 31 Jan 2018, 02:28

Appel à contribution pour un livre d’or de la chute du mur

Salut à tou.tes

Le 13 février, deux amis passeront en procès au tribunal de Bar-le-Duc : ils sont accusés de la destruction du fameux mur de béton érigé par l’Andra autour de la forêt à l’été 2016. Quand on songe à la vague d’espoir et de joie, au sentiment profond d’unité et de force qui avaient accompagné ce moment historique, il est clair que nous ne pouvons pas ne pas réagir ! Nous sommes toutes des tombeurs de mur ! Des informations suivront donc bientôt sur ce procès scandaleux, et sur notre appel à mobilisation. Restez aux nouvelles sur vmc.camp !

D’ici là, nous vous invitons à mettre à profit les 21 jours qui nous séparent de l’audience, en rédigeant ensemble un livre d’or de la chute du mur. En une phrase ou en dix pages, que vous ayez été là ce jour là ou non, partagez vos souvenirs, dites-nous ce que cela vous a inspiré, et envoyez vos contribution à livredordumur@riseup.net.

Montrons leur que nous n’avons clairement pas vécu la même journée, ce 14 aout 2016, et que ce qu’ils voudraient réduire à une "déterioration" commise par deux personnes a en fait fait vibrer à l’unisson des centaines voire des milliers de personnes. Individus, collectifs ou associations, nous y étions tous et toutes, ou nous aurions voulu y être : faisons-nous entendre !

On compte sur vous !

A bientôt

Des chouettes hiboux


https://zad.nadir.org/spip.php?article5066


Lecornu n’achètera pas nos âmes !

On nous annonce depuis 3 jours la venue (pas si) discrète à Bure du secrétaire d’état auprès de Nicolas Hulot, M. Lecornu, en tournée sur les sites nucléaires de l’est. Effet d’annonce réussi : les journalistes se pressent au portillon pour la seconde fois consécutive en une semaine. Après nous avoir bombardé de questions, plus absurdes les unes que les autres, sur un éventuel exode massif zadiste entre Notre-Dame-des-Landes et Bure, la blitz-presse aimerait savoir ce que nous suscite cette visite impromptue ?

À la suite de Fessenheim où il a fait miroiter les promesses d’un avenir radieux pour racheter un passé irradié avec des billets verts, l’encorneur vient visiblement rejouer sa partition dans la Meuse auprès d’un parterre « d’élus du territoire« . Après une petite descente dans le gouffre des enfers, Lecornu prévoit de moissonner quelques âmes déjà convaincues par des années de corruption institutionnalisée. L’occasion de prendre par exemple l’habituelle petite photo de poignée de main avec Stéphane Martin, Maire de Gondecourt-le-Château, président de la codecom de la vallée de l’Ornois et fervent promoteur du projet Cigéo devant l’éternel. Mais il manquera, sans aucun doute, un certain nombre d’élu-e-s à l’appel, ceux-là ne signeront pas pour une nouvelle décennie de mensonges éhontés : emplois, développement économique et démographique ne sont toujours pas au rendez-vous, bien au contraire, malgré plus de 800 milliions d’euros déversés par les GIP de Meuse et Haute-Marne en 15 ans.

Étrange de voir M. le secrétaire d’état pointer son nez à l’encornure lorsque M. Hulot n’a pas daigné recevoir lui-même les opposant-e-s à Cigéo venus pour le rencontrer au ministère de l’environnement, il y a un peu plus d’un mois. Cela dit, M. Lecornu n’a pas plus exprimé cette fois-ci le souhait de rencontrer les opposant-e-s lors de sa visite … au moins une hypocrisie qui nous est épargnée.

Et si on nous demande malgré tout ce que nous pourrions attendre de MM Lecornu et Hulot ? Rien, sinon d’enterrer sans attendre le projet Cigéo dans son propre trou et ouvrir la porte de sortie immédiate et inconditionnelle au nucléaire. Après 70 ans de mensonges outranciers et une dangereuse inconséquence envers l’avenir de l’humanité, il paraît inconcevable qu’un gouvernement puisse à la fois se prévaloir de poursuivre le nucléaire et compter un ministère de l’écologie en son sein ; c’est un peu comme vouloir préserver d’une main ce que l’on a condamné de l’autre.

En tout état de cause, l’agenda des ministres n’est pas le nôtre ! En deux ans nous avons engagé près d’une trentaine de procédures administratives qui, pour certaines ont abouti à la condamnation de l’Andra (pour le défrichement illégal du Bois Lejuc au 1er août 2016), pour d’autres ont permis de l’astreindre à des études d’impact (avis de l’autorité environnementale annulé au printemps 2017) et les dernières qui attendent encore impatiemment des suites devant les tribunaux. Dans l’attente, nous avons eu satisfaction de voir l’Autorité de Sûreté Nucléaire reconnaître officiellement dans ses derniers avis et rapports la légitimité de nos arguments scientifiques, qui mettaient sérieusement en doute la viabilité et sûreté du projet Cigéo. Sauf à apporter des réponses à ces questions, que l’Andra elle-même n’est pas en mesure de fournir, la visite de M. Lecornu relève juste à nos yeux d’un énième exercice de langue de bois destiné à rendre l’inacceptable acceptable aux populations locales.

Qu’on se le dise, après les Christian Bataille, les Gérard Longuet; Le Cornu n’achètera pas nos âmes, sa venue ne fait que souffler sur les braises d’un incendie de colère qui n’a pas fini de s’éteindre !


https://vmc.camp/2018/01/29/lecornu-nac ... -nos-ames/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede bipbip » 01 Fév 2018, 23:49

Lourde condamnation d’un militant anti-CIGÉO : un pas de plus dans la criminalisation du mouvement contre l’enfouissement des déchets radioactifs
Aujourd’hui, le tribunal de Bar-le-Duc a rendu son verdict concernant un militant poursuivi pour rébellion et refus de prélèvement lors de la perquisition de la Maison de la Résistance à Bure, le 20 septembre 2017. Alors que le procureur de la République avait plaidé la relaxe concernant la rébellion, le militant écope d’un mois de prison ferme.
... http://www.sortirdunucleaire.org/Lourde ... i-CIGEO-un

Visite du secrétaire des 500 mètres sous terre
Mr.Lecornu, secrétaire d’état auprès de Nicolas Hulot, s’est rendu ce 29 janvier à l’ANDRA, pour déblatérer devant un public conquis d’élu.e.s et de journalistes accrédité.e.s, l’habituel discours consistant à présenter Cigéo comme la seule solution viable de gestion des déchets nucléaires. Une trentaine d’opposant.e.s tentèrent de porter un autre son de casserole mais furent repoussé.e.s par un nombre impressionnant (même selon les normes locales actuelles) de gendarmes mobiles. Quelques retours sur cette journée et les déclarations de notre secrétaire des tas d’ordures :
... https://vmc.camp/2018/01/31/visite-du-s ... ous-terre/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede bipbip » 03 Fév 2018, 21:01

Podcast Ziradio n°4 votre béton sera votre tombe

Un reportage sur la chute du Bure de Merlin

à écouter : https://vmc.camp/2018/02/02/podcast-zir ... tre-tombe/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede bipbip » 10 Fév 2018, 19:36

[Radio Canut] Emission Le chant des meutes - Résistance à Bure

Depuis presque trente ans s’élabore, à la frontière de la Meuse et la Haute-Marne, un projet monstrueux : un site de stockage souterrain de déchets radioactifs. Ce projet, l’un des plus important d’Europe actuellement, vise à accueillir les déchets déjà existants mais aussi ceux des années à venir, entérinant ainsi définitivement le complexe nucléaire industriel français.

Mais tout le monde ne l’entend pas ainsi, et la contestation de cette idée folle enfle depuis plusieurs années.

La 1re partie de cette émission sur Bure est à retrouver ici :
http://audioblog.arteradio.com/post/308 ... ce_a_bure/

La 2eme partie de cette émission sur Bure est à retrouver ici :
http://audioblog.arteradio.com/blog/304 ... es_meutes/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede bipbip » 10 Fév 2018, 20:30

13/02 à 9h : Face au festival des procès absurdes, tou.te.s à Bar le Duc pour le Carnaval des Hiboux !

Un 13 février, deux procès, trois accusés.

Cela commence comme une comptine, un peu trop répétée ces derniers temps, d’ailleurs… Encore des rassemblements devant le tribunal? C’est devenu presque une routine à l’heure de la criminalisation accélérée de la lutte anti-nucléaire, quand les citations directes par le procureur deviennent règle commune. Mais ce rendez-vous là est exceptionnel, tant la charge symbolique de ces trois accusations est forte. Deux personnes devront répondre le 13 février de la destruction du mur de béton érigé illégalement par l’Andra autour du bois Lejus à l’été 2016 ; une autre devra se défendre d’avoir « atteint à l’honneur » du commandant de gendarmerie Bruno Dubois en déclarant s’être faite étranglée par lui lors de son arrestation le 18 février 2017.

Dans le contexte des convocations à répétition que nous connaissons, ces procès s’annoncent potentiellement comme les premières gouttes d’une douche glacée qui pourrait s’abattre sur les opposant.es au projet Cigéo. Mais ce 13 février, mardi gras, jour de toutes les fêtes et de tous les renversements possibles, pourrait aussi être l’occasion d’enrayer leur machine répressive. Nous étions des centaines pour la chute du mur en août 2016, et des centaines encore pour celle des grilles de l’écothèque en février 2018. Leur tentative grotesque de faire porter la répression de ces épisodes sur trois individus isolés doit être accueillie comme elle le mérite : par le grand rire de la fête des fous, qui fait fi des rois, des procureurs et des aménageurs. Soyons à nouveau des centaines pour soutenir nos amis !

... https://vmc.camp/2018/01/27/1302-a-9h-f ... es-hiboux/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede bipbip » 13 Fév 2018, 12:03

Bure : Face à la poubelle nucléaire, nous sommes toutes et tous résistant.e.s !

Le mardi 13 février, trois procès liés à la lutte contre Cigéo auront lieu au Tribunal correctionnel de Bar-le-Duc. Deux militants sont accusés d’avoir participé à la destruction du mur édifié par l’Andra dans le Bois Lejuc durant l’été 2016, le troisième est poursuivi pour atteinte à l’honneur d’agent dépositaire de l’autorité publique. Il semblerait bien que ce sont plutôt leurs convictions qui ont vocation à être incriminées plutôt que les faits très flous qui leur sont reprochés. C’est en ce sens que leurs procès sont les nôtres.

Nous sommes multiples, la lutte contre la poubelle nucléaire et son monde est une lutte qui nous concerne toutes et tous.

Aujourd’hui, nous sommes victimes d’une campagne de diabolisation, uniquement destinée à justifier une répression de plus en plus lourde : désormais, tout est prétexte à nous convoquer, devant les gendarmes jusqu’aux tribunaux.

On nous filme, on nous fiche, on prend nos empreintes digitales et notre ADN, on perquisitionne nos outils de communication et nos maisons, on nous surveille : on nous harcèle.

Pourtant, nous sommes simplement opposé.e.s à un projet d’État.

Depuis qu’une instruction pour "association de malfaiteurs" est ouverte, elle sert à convoquer toutes les personnes engagées de près ou de loin dans cette lutte.

Ce dispositif judiciaire s’appuie sur une motivation politique qui a pour objectifs de :
• décourager et apeurer les militant.e.s ainsi que les personnes de plus en plus nombreuses rejoignant le mouvement anti-nucléaire à travers les récents comités de soutien à la lutte contre CIGEO
• construire de toutes pièces une grossière image d’organisation pré-terroriste, d’un dangereux réseau de militant.e.s écologistes français et même étrangers...

De qui se moque-t-on ?

Tout est bon pour détourner l’attention d’où se trouve réellement le danger : dans toutes les installations nucléaires en France et ailleurs.

Car, personne n’est dupe : cette répression est une stratégie de diversion.

Pour faire taire l’opposition, l’Etat utilise la justice en formulant des accusations évasives et fourre-tout : une tactique déplorable pour réprimer la contestation plutôt que de répondre à 20 ans de contre-expertise militante.

La pluie de convocations que nous subissons depuis quelques semaines est un aveu d’échec de l’Etat, incapable de justifier son projet.

Pendant qu’on nous criminalise, le projet avance, ignorant les impasses techniques soulevées depuis longtemps par des scientifiques indépendants, confirmées maintenant par l’Autorité de Sûreté Nucléaire.

Mais loin de nous diviser, cette stratégie répressive nous rassemble : nous sommes encore plus déterminé.e.s, solidaires, et combatif-ves.

Aucune personne, aucune association n’est propriétaire ni commanditaire de cette lutte : il y a mille manières de lutter.

Oui, c’est la résistance qui nous associe contre cette association de mal-faisants que sont l’Etat, les nucléocrates, les élus, coupables de corruption, de dégradation de territoire en réunion avec préméditation, et de violences aggravées, comme le 15 août dernier quand Robin a failli perdre son pied lors de l’explosion d’une grenade GLI-F4, ce même type de grenades qui ont déjà tué, notamment, Vital Michalon en 1977 et Rémi Fraisse en 2014 pour lequel le gendarme mis en cause vient d’être relaxé.

C’est une stratégie globale qui est à l’oeuvre : la légitimation des recours à la violence par la force publique dans le récent et abject traitement médiatique relatif à certain.e.s militant.e.s « zadistes » de NDDL pour une éventuelle évacuation laisse craindre une banalisation de ces méthodes envers l’ensemble des mouvements sociaux.

Que ce soit à la ZAD de NDDL ou à Bure, nous nous levons contre ces mêmes tentatives de manipulation de l’opinion publique.

Nous sommes toutes et tous des résistant.e.s.

Signataires : Asodedra, Bure stop 55, Bure Zone Libre, Cacendr, Cedra, Eodra, Les Habitants Vigilants de Gondrecourt, Les Habitants Vigilants de Void-Vacon, Meuse nature environnement, Mirabel-LNE et des opposant-es à la poubelle nucléaire

Depuis plusieurs mois, les convocations de militant.e.s opposé.e.s au projet d’enfouissement de déchets radioactifs Cigéo se multiplient, notamment au sujet de l’action collective menée le 14 août 2016 qui a vu des centaines de personnes mettre à bas un mur érigé illégalement par l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs.

Nos organisations souhaitent assurer de leur soutien les associations et militant.e.s signataires du texte ci-dessous. En le diffusant à notre tour, nous souhaitons :
- Refuser collectivement les accusations fictionnelles et extravagantes d’"association de malfaiteurs" à l’encontre des militant.e.s opposé.e.s au projet Cigéo.
- Dénoncer cette stratégie de criminalisation systématique de toute forme d’opposition, qu’elle soit associative, syndicale ou individuelle.
- Nous déclarer pleinement solidaires de la lutte contre la poubelle nucléaire.
- Inviter à signer cette pétition contre la répression et les violences policières http://www.sortirdunucleaire.org/petition-soutien-bure .

Nous invitons également à venir soutenir les militant.es lors du procès qui aura lieu le 13 février à Bar-le-Duc.

Signataires : Adret Morvan, Alternative libertaire, Amis de la Terre France, Alsace Nature, Association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (ACIPA), Association des Décroissants Nancy (ADN), Association pour la Préservation de l’Environnement à Lérouville et la Santé publique (APPELS), Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne (ATTAC), Attac Vosges, Bloc Anti Fasciste Nancy (BAF Nancy), Collectif des Associations de défense de l’Environnement Pays Basque Sud des Landes (CADE) Champagne Ardenne Nature Environnement (CANE), Collectif Alternative Libertaire 54 Collectif STOP-EPR ni à Penly ni ailleurs, Collectif de soutien à Notre-Dame-des-Landes de Tours (Collectif NDDL Tours) Comité Bure Bretagne Sud, Comité de soutien jurassien (Bure stop Jura), Comité Haute-Marne du Parti de Gauche, Comité pour la Sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin (CSFR), Confédération Nationale du Travail Inter-corporatif 54 (CNT Interco 54), Confédération Paysanne, Confédération Paysanne Vosges, Confluence Pour Sortir du Nucléaire (CPSDN), Europe Ecologie Les Verts (EELV) Europe Ecologie Les Verts Lorraine (EELV Lorraine), Emancipation tendance intersyndicale, France Insoumise : Livrets forêt et énergie de la France Insoumise, France Insoumise Meuse, France Nature Environnement Bourgogne Franche-Comté (FNE Bourgogne Franche-Comté), France Nature Environnement Grand-Est (FNE Grand Est), Groupes d’action Haute-Marne de la France insoumise, La Graine (Commercy, 55) Le Parti de Gauche, Les mauvais jours finiront" Chorale révolutionnaire verdunoise, Librairie Quartier Libre « Libre Canut » de Goven, Mouvement pour une Alternative Non-violente de Nancy (MAN Nancy), Nouveau Parti Anticapitaliste Meuse (NPA Meuse) Parti Communiste 52, Parti de Gauche 55 Réaction en Chaîne Humaine (RCH), Réseau "Sortir du Nucléaire" « Santé Ecologie » de Paul, Sortir du Nucléaire 72, Sortons du Nucléaire Moselle, Stop Fessenheim, Stop Golfech (47), SUD Rail, Syndicat CGT retraites multi-professionnel de Chaumont Union syndicale solidaires, Vosges Alternatives au Nucléaire …


https://www.alternativelibertaire.org/? ... istant-e-s
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede bipbip » 15 Fév 2018, 18:29

[Bure - Procès du mur] prison avec sursis et grosses amendes requises
Le procureur requiert pour chaque opposant : 4 à 5 mois de prison avec sursis et 6000 euros pour le mur détruit, ainsi que 300 euros pour le refus de prélèvement d'ADN.
... https://nantes.indymedia.org/articles/40116

Déclaration de Christian à son procès le 13 février
Nos deux amis poursuivis pour avoir participé à la manifestation du 15 aout 2016 qui a vu voler en éclat un kilomètre du mur de l’Andra risquent 4 à 5 mois de prison avec sursis. L’Andra demande également une amende de 12 000 euros. Le rendu sera donné le 10 avril. Plusieurs messages de soutien nous sont parvenus de partout en France.
... https://vmc.camp/2018/02/15/declaration ... 3-fevrier/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede bipbip » 17 Fév 2018, 18:43

CIGéo Papers

Nous venons d'apprendre d'une source sûre, que des salariés de l'ANDRA remettent en cause la faisabilité de CIGéo.

# - Ils déclarent que les modèles mathématiques qu'on leur demande de produire ne peuvent pas démontrer que CIGéo n'aura pas d'impact sur l'homme et l'environnement sur une durée de 100 000 ans, voir 1 million d’années.

# - Ils avouent que la démonstration de sûreté n'est pas une démonstration mathématique mais un agencement cohérent de savoirs, un «faisceau d'arguments» donnant une représentation rassurante de l'évolution du stockage.

Et là, si on compare avec la communication publique, on constate un "double discours". Ces mêmes spécialistes cités dans les documents communiquent dans des journeaux, articles, conférences... et martèlent le contraire !

# - Par ailleurs à la lecture de ces documents on comprend que le rôle la Commission nationale d'évaluation (CNE) , n'est pas d'évaluer la qualité des travaux de l'ANDRA, mais de faire en sorte que la réalisation de CIGéo soit inéluctable.

Le document que nous nous sommes procuré est authentique. On pourrait même le qualifier de "certifié", puisqu'il s'agit d'une thèse publique, qui a été soutenue devant 5 jurés, dans les règles de l'art.

... http://www.villesurterre.eu/index.php?o ... d=124:news
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede bipbip » 22 Fév 2018, 11:40

la Zad de Bure en cours d’évacuation

Une opération de gendarmerie a été lancée ce jeudi matin pour déloger les opposants au projet d’enfouissement de déchets nucléaires.

Près de 500 gendarmes sont mobilisés ce jeudi matin à Bure (Meuse) pour évacuer les opposants au projet d’enfouissement de déchets nucléaires. L’opération a débuté à 6h15, indique le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb sur son compte twitter.

... http://www.leparisien.fr/societe/zad-de ... 573155.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede bipbip » 22 Fév 2018, 11:53

Le site de vmc.camp est difficile d'accès

EXPULSION EN COURS

APPEL A RASSEMBLEMENT DEVANT LES PREFECTURES CE SOIR À 18H,

APPEL A CONVERGER VERS BURE POUR CEUX QUI PEUVENT

FIL INFO

10h35 les flics veulent rentrer dans la maison, font des sommations

10h19 les flics chargent dans la rue de la résistance

10h10 3 fourgons, une dizaine de GM en ligne dans la rue de la Maison, avec flashball.

9h45 Des flics sont entrés dans le jardin de la Maison de Résistance. Ils ont encerclé trois personnes dans le jardin, et les ont laissées passer au bout de 10 minutes.

9h30 (InfoTraFlics) Aucun barrage en cours, les routes pour arriver jusqu’à Bure sont ouvertes. Réquisition pour fouiller les véhicules et contrôler les identités des passagèr.es.

9h20 Drone au dessus de la Maison de la Résistance.Retour ligne automatique
Expulsion en cours du Grand Chêne.

9h00 À la barricade nord : A priori la moitié des personnes à la barricade Nord auraient été interpellées, 4 dont on n’a pas de nouvelles et le reste aurait pu repartir avec vérification d’identité.Retour ligne automatique
La totalité des gentes présentes à la vigie sud-est également. Il n’y a pour l’instant pas de nouvelles de la vigie sud. Une partie des personnes a pu se replier en sécurité.Retour ligne automatique
Plusieurs personnes résistent actuellement dans les arbres, une vingtaine de flics tout en bas.Retour ligne automatique
Sur le chemin du Chauffour une dizaine de personne est encerclée.

08h10 Les flics commencent à détruire la barricade Sud. Deux bulldozers dans la forêt.

7h35 Réquisitions pour fouilles des véhicules et contrôles des passagers à Cirfontaines. Les seules routes bloquées sont celles qui mènent directement à la forêt -Ribeaucourt/Nord, Mandres/Sud.

Un hélicoptère tourne en permanence, voitures banalisées à Bure.

08h00 Les flics commencent à démonter la vigie Sud.

7h05 Deux camions au chauffour, sur la route entre la maison et le bois. des flics entre Ribeaucourt et Nord.

Pas de contrôles depuis Mandres, mais la route vers la forêt bloquée par deu fourgons de GM.

6h35 : ils embarquent des gens

6h15 : 15 camions de GM passent. Les GM rentrent par les vigies sud, sud-est, nord

https://vmc.camp/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede bipbip » 22 Fév 2018, 12:21

COMMUNIQUÉ DE QUELQUES HIBOUX DE BURE – Appel à résistance, rassemblements, création de comités partout !

Ce matin à 6h15 a débuté l’expulsion du Bois Lejuc par 500 gendarmes avec grand renfort de communication de la part du Ministère de l’Intérieur, et les chaînes d’infos en continu branchées sur les images sensationnelles de blindés militaires massés près de ce bois, de cabanes envahies au petit matin, de gendarmes en cagoule munis de tronçonneuse et caméras embarquées...

L’opération, censée mettre à exécution une décision d’expulsabilité rendue l’année passée par le Tribunal de grande instance de Bar-le-Duc, intervient avant l’épuisement des recours juridiques (notamment sur la propriété de l’Andra sur le bois) et avant la fin de la trêve hivernale alors que plusieurs structures d’habitation et d’occupation avaient été installées aux abords et au coeur de la forêt. Alors même également que l’EODRA (association des élus opposés à l’enfouissement) avait domicilié en janvier son siège social dans la forêt. L’Andra ne pourra légalement commencer aucun de ses travaux dans le bois : l’Autorité Environnementale a prescrit en octobre 2017 a l’Andra la réalisation d’une évaluation environnementale avant tous travaux préparatoire, la période de nidification à la mi-mars empêche tous travaux, et l’Andra n’a pas d’autorisation de défrichement.

Comme en 2012 à Notre-Dame-des-Landes, les bulldozers suivent immédiatement les gendarmes, on rase au plus vite les lieux de vie sans laisser le temps de récupérer tous les effets personnels. Déjà suite à une première expulsion du bois en juillet 2016 les machines de l’Andra avaient défriché illégalement une partie conséquente des arbres avant que l’opposition ne réinvestisse et ne réoccupe la forêt à la mi-août 2016.

À cette heure, des arbres restent occupés par plusieurs hiboux. Une vingtaine de gendarmes mobiles sont en bas. Plusieurs personnes ont été interpellées lors de l’opération, de multiples vérification d’identité ont eu lieu, ou sont encerclées sur des chemins menant à la forêt. Au moins une personne a été placée en garde à vue. Des affrontements violents ont lieu dans le village de Bure même et la police tente, sans réquisition et avec des sommations d’entrer par la force dans la Maison associative de la Résistance.

RÉSISTER PARTOUT

Cette expulsion entérinée par le gouvernement Macron intervient dans un contexte de durcissement dramatique du contexte social à l’encontre du monde du travail, des étudiants, des migrant-e-s, . C’est la mise en place d’un modèle industriel et social à l’américaine qui précarise, piétine allègrement l’environnement et les populations et s’impose par la force et l’intransigeance. Le président Macron marche dans les pas de Margaret Tatcher:tolérance zéro, le message est clair.

Cette opération foudroyante est avant tout une manoeuvre politique à la mise en scène minitieusement orchestrée pour empêcher que l’abandon de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ne galvanise la résistance partout en France. Une opération pour tenter d’enrayer tout le soutien national qui s’organise peu à peu, avec comme symbole une petite maisonette crée par le comité de soutien de Dijon qui devait être installée dans la semaine, la première cabane d’un comité de soutien. Dans les mots décharnés de la Préfète, c’est « un projet de construction en dur manifestant la volonté des opposants de s’installer durablement ». Nous disons que c’est un mauvais pari. Nous sommes déjà installé-e-s durablement, dans la forêt et partout autour dans les villages que nous habitons, mais aussi partout ailleurs en France où chaque opération de police multiplie les soutiens. Ce matin l’Etat a choisi d’envoyer un signal très fort qui nous confirme que la résistance doit continuer de s’organiser partout en France et au-delà et que Cigéo est un point crucial dans la pérennité d’une industrie nucléaire qui s’impose par la force sous couvert de concertation.

Lorsque nous avons commencé à occuper le bois Lejuc en juin 2016 nous n’aurions jamais imaginé que nous y serions 1 an et demi plus tard, que l’Andra devrait reculer, que des dizaines de comités se créeraient partout en France. Les ministres auront beau jouer le traditionnel jeu de la dissociation sur BFM entre les « méchants cagoulés » à nettoyer d’urgence et l’opposition citoyenne pacifique, ce discours n’a jamais pris à Bure où nous luttons dans mouvement protéiforme et complémentaire. Tous les médias parlent de la « ZAD de Bure », pour mieux créer le parallèle avec NDDL dans l’esprit des gens. Nous avons toujours dit que s’il y avait une ZAD à Bure, c’était celle de tout un territoire, partout, parce que l’horreur atomique et le rouleau compresseur étatique qui la sous-tend ne connaissent pas de frontières quand il s’agit de broyer les existences des gentes et leurs territoires de vie au nom du profit et du contrôle.

La pornographie policière et médiatique des images de destruction et la mise en scène du « retour à l’Etat de droit » ne satureront pas nos têtes et nos coeurs, ne recouvrira pas tout ce qui s’est vécu depuis des années à Bure et tout autour, et ce qui va se vivre dans les années à venir. Expulser le bois Lejuc ce matin, c’est taper et attaquer partout toutes celles et ceux qui sont venu.es sur place par milliers dans les années passées et portent déjà en elleux partout, un morceau de Bure.

Chaque attaque nous renforce dans notre détermination, on ne nous atomisera jamais !


LES RENDEZ-VOUS

Ce texte est un premier communiqué écrit à chaud, d’autres suivront, d’autres voix, d’autres témoignages. Nous appelons d’ores et déjà :

• À organiser des rassemblements partout en France ce soir à 18h devant les Préfecture et ailleurs, déjà :

•à Bar-le-Duc, préfecture, à 18h

• à Paris, 18h30 place Saint-Michel,

• à Nantes, 18h, devant la Préfecture

• À Saint-Nazaire à 18h30 devant la sous-préfecture

• À Blois devant la Préfecture à 18h

• À Toulouse à 18h devant la Pref

• À Rouen à 18h devant la Pref

• À Nîmes à 18h devant la Préfecture

• À à Fougères à 18h devant la sous-préfecture

• À Lyon à 18h devant la Préfecture

• Au Puy-en-Velay à 18h devant la Pref,

• À Longwy à 18h devant la permanence du député 17 route nationale Villers-la-Montagne

• À Quimper à 18h devant la Préfecture

• À Épinal, 18h, devant la Préfecture

• À Dijon, 18h, place du Bareuzai

• À Limoges, 18h, place de la Préfecture

• À converger à Bure dés maintenant pour celles et ceux qui peuvent pour soutenir : rassemblement à 16h à Mandres-en-Barrois pour la venue du ministre Sébastien Lecornu et à la Préfecture de Bar-le-Duc à 18h.

• À ce que partout des comités de luttes continuent de se créer et s’organiser pour amplifier encore plus la résistance.

• D’autres appels et rendez-vous suivront.


Pour coordonner et lister les appels à rassemblement et autres initiatives : écrire à sauvonslaforet at riseup.net et burepartout at riseup.net


Autres communiqués:

– Coordination Stop Cigeo : burestop.eu

– Réseau Sortir du Nucléaire : http://www.sortirdunucleaire.org/Expuls ... Bois-Lejus


Toutes les infos sur l’expulsion et la résistance sont disponibles sur manif-est.info (en relai quand vmc.camp crash) / vmc.camp


https://vmc.camp/

Expulsion en cours dans le Bois Lejus

Le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce fermement l’opération d’expulsion en cours dans le Bois Lejus, près de Bure, où des militant.e.s occupent la forêt pour empêcher sa destruction par l’Andra.

Cette expulsion, menée par une centaine de gendarmes, survient le jour même de la visite de Sébastien Lecornu en Meuse et Haute-Marne : voilà donc la conception du « dialogue » et de la « concertation » du gouvernement, qui impose un projet par la force, faisant fi d’une contestation large et justifiée ! Comment Nicolas Hulot, qui prétendait « qu’on ne pouvait pas imposer un projet comme ça par la force », compte-il justifier cette opération ?

Cette opération de police est profondément révoltante, alors même que les failles techniques de CIGÉO sont de notoriété publique : risque d’incendie souterrain, impossibilité d’intervenir et récupérer les déchets en cas d’accident, rejets en surface considérables…

Plutôt que d’écouter une contestation légitime, le gouvernement a choisi de donner des gages à quelques élus aveuglés par les subventions promises pour faire accepter le projet. Il a souhaité conforter une agence d’État qui met en danger les citoyens et a procédé à des travaux illégaux dans le Bois Lejus, dont la propriété est toujours contestée.

Cette démonstration de force ne fera pas taire la contestation. Aux côtés des militant.e.s et associations locales, le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle à la constitution de comités de soutien partout en France et relaie l’appel à des rassemblements devant les préfectures ce soir à 18h. Les militant.e.s qui le peuvent sont invité.e.s à converger vers Bure.


http://www.sortirdunucleaire.org/Expuls ... Bois-Lejus
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede clateuf » 22 Fév 2018, 15:50

Communiqué Fédération Anarchiste

22/02/2018

Bure : État nucléarisé – État policier

Ce matin à 6h15, le gouvernement a lancé l'évacuation, à l'aide de son bras armé de 500 gendarmes mobiles, du Bois Lejus et de la Maison de la résistance près de Bure abritant les militant-e-s contre le projet d'enfouissement de déchets nucléaires.

Lors de l'abandon du projet Notre-Dame-Des-Landes, le gouvernement avait promis de se « venger » en évacuant toutes les soi-disante ZAD de France (mais en fait tous les lieux de résistance qui combattent pour un autre monde), Bure en est la première victime. Cette violence d'État se situe dans une logique d'agressivité permanente : surveillance, contrôles, procès...

S'attendant à cette intervention, les opposant-e-s avaient récemment annoncé : « S’ils nous expulsent, nous reviendrons, plus nombreux. Nous n’avons jamais été aussi forts ». Les 3 et 4 mars prochains un « week-end de renforcement de l'occupation » était déjà prévu. Nous soutenons ces résistances qui ont un enjeu essentiel pour toutes et tous : stopper toute la filière nucléaire, industrie annoncée « propre, gérable et peu coûteuse », aujourd'hui au bord du gouffre.

Nous, Fédération Anarchiste, appelons toutes les bonnes volontés à converger sur Bure dès que possible, à créer/rejoindre des comités de soutien et à participer aux rassemblements prévus ce soir à 18h devant les préfectures pour dénoncer cette expulsion, la répression, mais aussi la connivence entre État et industrie nucléaire toute puissante.

22/02/2018
La Fédération Anarchiste
Avatar de l’utilisateur-trice
clateuf
 
Messages: 124
Enregistré le: 01 Mar 2015, 20:55

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede bipbip » 23 Fév 2018, 21:09

A Bure comme ailleurs, dire non au péril nucléaire

Alternative libertaire dénonce le coup de force du ministère de l’Intérieur contre les militantes et les militants opposés à la création de la « poubelle nucléaire » géante de Bure, dans la Meuse.

Comme cela devient la norme dans la France de Macron, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a annoncé par tweet ce jeudi 22 mars 2018 l’expulsion des occupantes et des occupants du bois Lejuc à Bure (Meuse). À 11 heures, c’est la Maison de la résistance qui a été envahie, en toute illégalité. Les 500 gendarmes prévus ont lancé l’opération ce matin vers 6 heures. Celle-ci était encore en cours cet après midi. Plusieurs militantes et militants ont été placé.es en garde à vue, les voies ont été dégagées, des barrages filtrants ont été établis pour éviter toute arrivée de renforts.

Depuis les perquisitions sur différents lieux en septembre, l’État a clairement décidé d’adresser un signal autoritaire et violent en choisissant le passage en force. Le gouvernement a également déclaré, qu’aucune nouvelle "zone à défendre" ne perdurerait après les 50 années de celle de Notre-Dame-des-Landes, "grand projet inutile" emblématique abandonné début février.

Les rodomontades du gouvernement sur "l’état de droit" ne sont même pas fondées. L’Andra, qui gère la construction de la poubelle nucléaire de Bure, a été condamnée pour travaux illégaux dans le bois Lejuc ; l’agence ne disposait même pas de permis de construire !Les opposant.es ont légitimement occupé et démonté un mur que l’agence construisait autour de nouveaux chantiers afin d’en interdire l’accès. Et plusieurs recours juridiques sont encore en cours. L’Andra avance en force en passant outre le droit, et l’État soutient son écurie nucléaire.

Alternative libertaire condamne sans appel ce recours à la violence d’État et soutient la lutte en cours à Bure. Le projet de Notre-Dame-des-Landes est tombé, d’autres tomberont. Nous ne pouvons accepter ni le péril que l’industrie nucléaire fait courir à la société, ni la colonisation de territoires dans des buts capitalistes.

Résister partout

Le 20 septembre 2017, lors de la perquisition sur les différents lieux de vie à Bure, des dizaines de rassemblements avaient fleuri partout en France. Des comités de lutte s’étaient créés dans la foulée. Nous devons maintenant continuer de nous organiser sur place et partout en France. Plus que jamais Bure à besoin de nous, doit être partout, faire partie de nous, nous devons être des milliers à nous lever contre l’horreur nucléaire et l’atomisation qu’on nous prépare, et agir pour en finir.

Comme l’écrivaient Gaspard d’Allens et Andrea Fuori l’an passé : « Ce qui se joue ici est essentiel. S’opposer à Cigéo, c’est refuser de devenir cogestionnaires du désastre atomique. C’est un non clair et déterminé envoyé à l’oligarchie nucléaire qui tente de nous rendre responsables de ses nuisances. Ces déchets ne sont pas les nôtres. Nous n’avons pas eu voix au chapitre, la politique énergétique française nous a été imposée dans la violence et l’autoritarisme. » [1]

Alternative libertaire, le 22 février 2018


http://alternativelibertaire.org/?A-Bur ... -nucleaire

Nous sommes là, nous serons là !

N’en déplaise à la préfète de la Meuse et au secrétaire d’État Sébastien Lecornu qui se pavanaient hier dans le bois lejuc avec les caméras de BFM TV, disant que l’expulsion était terminée et que la forêt pouvait de nouveau accueillir les pires rebuts de la filière nucléaire, des hibous et chouettes de Bure ont profité de la nuit pour refaire leur nid dans la forêt en haut des arbres.

Ils croyaient nous faire tomber avec cette opération éclair, à grand renfort de drone, d’hélicoptère et de bulldozer, mais nous sommes toujours là. Nous n’hibernerons pas. Nous résisterons. Encore et encore.

En automne 2012, l’opération Cesar tentait de mettre fin à la Zad de Notre dame des Landes. En une journée, les gendarmes avaient démoli plusieurs lieux de vie, pensant ainsi étouffer la lutte. Ils étaient en réalité sur un brasier. La révolte n’a fait que de s’intensifier.

Nous ferons tout à Bure pour que le bois Lejuc soit leur nouvelle opération Cesar. Les mobilisations partout en France hier témoignent de notre ténacité.

Nous appelons tous nos proches, toutes celles et ceux qui se sentent toucher par ce qui se vit ici, à venir converger vers le Bois Lejuc.


https://vmc.camp/2018/02/23/nous-sommes ... serons-la/

Ziradio n°5: Interview après Expulsion
Suite à l’expulsion du bois Lejuc et la perquisition de la maison de Résistance, Ziradio revient sur les événements au travers deux témoignages de copaines.
Ziradio@riseup.net
Lien vers l’emmision de radio : http://audioblog.arteradio.com/post/308 ... on_a_bure/
https://vmc.camp/2018/02/23/ziradio-n5- ... expulsion/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede bipbip » 24 Fév 2018, 14:26

Bilan anti-répression des deux premières journées après expulsion

Suite aux expulsions du bois Lejuc jeudi matin :
• La police a procédé à 32 interpellations pour vérification d’identité.
• 5 Personnes ont étés emmenées en garde-à-vue pour différents motifs, allant de l’outrage à la rébellion. ◦Une personne à été vite relâchée, sans charge contre elle pour défaut d’identification.
◦4 personnes ont été relâchées après 20 à 24 heures de garde-à-vue. Pour l’instant 3 des 4 personnes sont convoquées au TGI de Bar-le-Duc le 12 juin à 9h. Une pour outrage, une pour outrage et rébellion, une pour violence sans itt.
• 2 ami.es ont été déférés en comparution immédiate au TGI de Bar-le-Duc vendredi après-midi, après avoir été mis en garde à vue. Les deux personnes ont refusés la comparution immédiate et ont été immédiatement placées en détention provisoire à la maison d’arrêt de Nancy. Jugement le 19 mars à 15h00 au TGI de Bar-le-Duc.
◦1 pour rébellion et refus de signalétique
◦1 pour violence sans itt sur des personnes dépositaires de l’autorité publique ; dégradation ou détérioration de bien par substance explosive ; refus de signalétique.

La colère gronde..

https://vmc.camp/2018/02/23/bilan-anti- ... expulsion/


Compte rendu de seconde journée suivant les expulsions. Nous sommes toujours dans le bois !

Le 16 octobre 2012, le préfet de Loire Atlantique déclarait fièrement à la France entière ces quelques mots : « A 10 heures ce matin, tout était terminé ». 6 années plus tard, la zad de Notre-Dame des Landes vit toujours.
Hier Matin, à Bure, de nombreuses personnes représentantes de l’autorité ont assuré avec la même lueur de pouvoir dans les yeux que le Bois Lejuc était évacué de tout.e opposant.e. Cela fait pourtant plus de 40 heures que les cabanes dans les arbres sont toujours occupées, l’avenir de la forêt est décidément loin d’être vouée à sa destruction.

La maison de la résistance en ébullition

Aujourd’hui, vendredi 23 février, alors que certains nous disent au plus bas nous ressentons à contrario pleinement notre force. Ces deux derniers jours des dizaines de personnes ont afflué vers la maison de la résistance et désormais ses multiples autres lieux de vie qu’elle a engendrée, notamment ces derniers mois. 70 rassemblement de solidarité ont eu lieu partout en France. Depuis deux jours nous passons du rire aux larmes, de la colère à la joie. La frénésie a envahit ceux qui ne veulent pas de l’immonde projet Cigéo. La rage nous anime, la rage qu’ils aient détruit une partie de ce que nous avons pris un an à construire, la rage que la justice ait envoyé deux de nos ami.e.s cet après-midi en prison, la rage qu’une minorité de personne tente par la force de détruire la vie.

Toujours dans le bois

Depuis très tôt ce matin de nombreuses personnes ont réussi à s’infiltrer dans la forêt. Les unes pour aller ravitailler les occupant.es dans les arbres en couvertures, baches, nourriture. Les autres pour surveiller les agissements du personnel de l’Andra et de sa police.
L’agence a annoncé vouloir tout d’abord remettre le bois en état, on ne parle pas de replanter les nombreux hectares défrichés, mais d’enlever le mur détruit qui est devenu le symbole leur défaite. Aujourd’hui il n’y avait pas de signe d’activité d’ampleur dans le bois, ni près du mur, ni dans les parcelles qui doivent être prochainement rasées. Seulement de nombreux véhicules patrouillants sur les chemins remplis d’hommes armés.

Police partout
Le rapport d’égalité homme/femme s’est sérieusement dégradé dans les rues de Bure et ses alentours ces derniers jours. En effet plusieurs dizaines d’hommes (avec bien sur quelques femmes) ont pris position à de nombreux endroits et ne décollent plus d’un poil. Le village s’est brutalement vu une nouvelle fois envahi lors de la visite de Sébastien Lecornu ce matin à la mairie de Bure venu faire un discours plein d’éloquence et vide de sens.

Quand la justice digère le travail
Cet après-midi, deux ami.es ont été transferés à la maison d’arrêt de Nancy pour une détention préventive dans l’attente de leur procès le 19 mars. C’est avec tristesse et amertume que nous recevons cette nouvelle. Le seul juge et procureur s’occupant des affaires de Bure, et espérant visiblement jouer leur carrière dessus, firent preuve de la même condescendance et intolérance qu’à leur habitude. Messieurs,soyez prudent, prenez garde quand vous semez les graines de la colère.

Nous sommes là, nous resterons là.

Un.e défenseureuse du vivant parmi tant d’autres.


https://vmc.camp/2018/02/24/compte-rend ... s-le-bois/

l'occupation du #boislejuc continue à #bure. Beaucoup de passage dans la forêt aujourd'hui et plusieurs nids toujours habités. Besoin de soutiens ! On lâche rien malgré une forte présence policière.
https://twitter.com/ZIRAdies
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre l’enfouissement des déchets radioactifs, Bure ...

Messagede bipbip » 24 Fév 2018, 18:41

Nouvelle expulsion en cours
14h13: Une des cabanes a été expulsée. Les copaines sont libres, fatigué-es mais vont bien. Appel à converger vers la maison dès maintenant pour un départ collectif vers la forêt pour aller soutenir les copaines qui sont encore là bas.
... https://vmc.camp/2018/02/24/nouvelle-ex ... -en-cours/

Nouvelle pression policière à la Maison de Résistance
https://vmc.camp/2018/02/24/nouvelle-pr ... policiere/

Ziradio n°5: expulsion N°2( antirép ,ZDSR, plus interview)
Suite des interview sur l’expulsion avec tout d’abord un point antirép , suivi du Rap de ZSR en soutient à Bure et ses occupant-es (merci les copaines), puis on fini sur un retour de la journée d’expulsion d’un-e copaines.
ziradio@riseup.net
Lien vers l’émission : http://audioblog.arteradio.com/post/308 ... lsion_n_2/
https://vmc.camp/2018/02/24/ziradio-n5- ... interview/

Suivi des rassemblements passés et à venir partout en France et en Europe !
https://vmc.camp/2018/02/24/suivi-des-r ... en-europe/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité