Nucléaire, alertes et dangers

Nucléaire, OGM, projets inutiles, ZADs ...

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 25 Nov 2017, 11:37

France : Cattenom : Fumée en salle des machines, venue des pompiers pour la seconde fois en 4 jours

Le 22 novembre 2017, les pompiers sont intervenus en salle des machines du réacteur 4. De la fumée émanait d’une pompe surchauffée. Mais on ne sait rien du pourquoi de cet échauffement, ni de la fonction de cette pompe. C’est la seconde fois en 4 jours que les secours sont venus sur le site nucléaire. En effet, ils avaient déjà été appelés le 19 novembre en raison de fumées dans un bâtiment administratif.

... http://www.sortirdunucleaire.org/France ... en-4-jours
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23992
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 30 Nov 2017, 16:59

EN VIDÉO - Dans la Loire, le « village radioactif » souffre toujours de la mine d’uranium

Pendant 20 ans, une mine d’uranium a fait la prospérité du village ligérien de Saint-Priest-la-Prugne. Mais, en 1980, le site a fermé, la carrière a été comblée de déchets radioactifs puis inondée en guise de mesure de sécurité. Areva dit surveiller la situation, les élus voudraient parler d’autre chose et un collectif d’habitants « scandalisés » est inquiet. Reportage en vidéo.

... https://reporterre.net/EN-VIDEO-Dans-la ... -la-mine-d
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23992
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 04 Déc 2017, 20:22

Des centaines de citoyens portent plainte pour dénoncer l’insécurité nucléaire

Ce samedi 2 décembre, on a pu observer des files d’attente se former devant les commissariats de Colmar, Thionville, Bordeaux, Dunkerque et Lyon : en tout, ce sont pas moins de 250 personnes qui ont déposé plainte pour « risque causé à autrui », afin de dénoncer l’insécurité générée par les centrales nucléaires implantées à proximité de leur domicile [1].

Certaines d’entre elles avaient même fait le trajet depuis la Belgique, l’Allemagne, la Suisse et le Luxembourg. Leur acte rappelle que les installations nucléaires françaises situées près des frontières menacent aussi nos voisins européens, qui seraient aux premières loges en cas d’accident.

Le Réseau “Sortir du nucléaire“, tout comme Greenpeace, soutient cette démarche citoyenne. Alors que les menaces sur la sûreté et la sécurité des sites nucléaires n’ont jamais été aussi élevées, l’inquiétude de ces riverains est légitime et fondée. Vulnérabilité des installations nucléaires aux agressions extérieures [2], vieillissement des centrales et des usines, installations équipées des pièces aux aciers défectueux, incapacité d’EDF à assurer une maintenance correcte de ses équipements : l’état du parc nucléaire existant n’incite pas à l’optimisme. Et que dire des risques à venir avec l’EPR de Flamanville, dont la cuve défectueuse a été validée au prix d’entorses aux principes de sûreté ? Cette situation plaide pour la mise en place en urgence d’une sortie du nucléaire, avant que ne survienne un accident ingérable.

Notes
[1] Respectivement Fessenheim, Cattenom, Blayais, Gravelines et Bugey
[2] Voir à ce sujet le documentaire Sécurité nucléaire : le grand mensonge, d’Éric Guéret et Laure Noualhat, qui sera diffusé le 5 décembre à 20h50 sur Arte.


http://www.sortirdunucleaire.org/Des-ce ... ainte-pour
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23992
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 16 Déc 2017, 13:32

Fessenheim : Perte de confinement des locaux du bâtiment des auxiliaires nucléaires

Le 7 décembre 2017, l’exploitant de la plus vieille centrale du parc français a déclaré un nouvel évènement : la perte de pression entre les locaux du bâtiment des auxiliaires nucléaires. Ce qui signifie en réalité une perte du confinement de certains de ces locaux, la différence de pression entre les zones permettant d’éviter une dispersion de la radioactivité et une contamination radioactive de zones normalement non exposées. Classé au niveau 1 pour non respect des règles d’exploitation, si l’évènement n’a eu selon l’exploitant "aucun impact sur la sûreté de l’installation", quid de l’impact sur les travailleurs ?

Les problèmes s’enchainent à la centrale de Fessenheim. Peu de temps après avoir annoncé que le réacteur 1 a fonctionné plusieurs mois sans qu’il soit détecté qu’une de voie qui surveille la température et la pression de l’eau du circuit primaire ne fonctionnait plus, ce sont les opérations de remplacement des filtres du système de ventilation du bâtiment des auxiliaires nucléaires qui ont posé problème début décembre 2017. Dans les 2 cas, l’exploitant n’a pas été capable de respecter les règles d’exploitations et les spécifications techniques.

... http://www.sortirdunucleaire.org/France ... nucleaires
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23992
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 16 Déc 2017, 13:53

Nouvel incident nucléaire en Russie : le silence et l’opacité sont toujours la règle

Fin septembre, une pollution radioactive était détectée au dessus de l’Europe. Malgré les dénégations de Moscou, l’origine du dégagement était rapidement identifiée : le sud de la Russie, et probablement le site de retraitement de déchets nucléaires de Mayak, déjà frappé par plusieurs accidents depuis un demi-siècle. Or les quantités échappées dernièrement sont telles qu’une protection des populations locales aurait dû être engagée. Retour sur cet événement, qui reste marqué par le silence pesant des autorités russes.

... https://www.bastamag.net/Nouvel-inciden ... oujours-la
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23992
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 11 Jan 2018, 16:15

France : FBFC : Quand Areva prend des risques de criticité en manipulant de l’uranium enrichi au mépris des règles les plus élémentaires

Le risque de criticité est le risque de démarrage d’une réaction nucléaire en chaîne lorsqu’une masse de matière fissile trop importante, telle que l’uranium enrichi, est rassemblée au même endroit. Dans son usine de fabrication de combustible FBFC (Romans-sur-Isère), Areva a enfreint le 24 décembre 2017 plusieurs règles d’exploitation qui visent justement à éviter un accident de criticité. Le débouchage d’un entonnoir de collecte de matières nucléaires a été fait sans que l’opération ne soit correctement préparée. Résultat : de la matière nucléaire a été dispersée au sol et un sac en vinyle, qui ne respectait pas la géométrie permettant de garantir l’absence de risque de criticité, a été rempli avec une quantité anormale de matière nucléaire, quantité supérieure à la limite permise. C’est l’Autorité de sûreté nucléaire qui communique ces détails. La présentation de l’évènement par Areva expose les faits d’une manière légèrement différente, évidemment.

... http://www.sortirdunucleaire.org/France ... ementaires
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23992
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités