Défendre la forêt

Nucléaire, OGM, projets inutiles, ZADs ...

Défendre la forêt

Messagede bipbip » 17 Sep 2018, 12:28

Bien commun
Les agents de l’ONF lancent un mouvement contre la marchandisation des forêts françaises

De plus en plus soumises aux « lois du marché », les forêts publiques françaises vont-elles être abîmées dans l’indifférence générale ? Gardes forestiers, salariés et syndicalistes de l’historique Office nationale des forêts (ONF) ne s’y résignent pas. Face à la menace de surexploitation qui pèse sur ce bien commun, face à la mutation de leur métier qui leur impose d’être financièrement rentables plutôt que de préserver les écosystèmes, face au profond malaise social qui les ronge, les forestiers organisent à partir du 17 septembre une grande marche pour la forêt. Voici les raisons de leur révolte.

... https://www.bastamag.net/Les-salaries-d ... sation-des
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Défendre la forêt

Messagede bipbip » 18 Sep 2018, 02:18

Marches pour la forêt

Les forêts publiques sont en danger ! En effet, elles doivent faire face à la privatisation de leur gestion, à la réduction de leur protection et à leur transformation en ’usines à bois’, au seul bénéfice des lobbies financiers, et donc au détriment des citoyens usagers...

C’est pourquoi les personnels de l’ONF, regroupés en intersyndicale, ont décidé d’alerter l’ensemble des citoyens en organisant une grande ’Marche pour la forêt’, en septembre et octobre prochains.

Quatre parcours sont prévus au départ de Strasbourg, Mulhouse, Valence et Perpignan, pour converger vers Cérilly et l’emblématique forêt de Tronçais le 25 octobre, pour un grand rassemblement citoyen !

Chacun est amené à y participer, sur une étape ou tout le trajet, à nous rejoindre le 25 octobre...

Toutes les informations liées à l’organisation de cet événement sans précédent sont disponibles sur un site dédié via le lien ci-dessous.

Alors partagez, faites passer l’information, inscrivez-vous, et à bientôt !

https://marche-pour-la-foret.webnode.fr/

https://solidaires.org/Marche-pour-la-foret
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Défendre la forêt

Messagede bipbip » 29 Sep 2018, 23:26

Marche pour la forêt : montrons-leur de quel bois on se chauffe

4 marches organisées par les syndicats de l’ONF traverseront la France afin dénoncer les dangers pesant sur la forêt.
Une d’elle partira le 2 octobre de Valence. Elles se termineront le 25 octobre en forêt de Tronçais (Allier)

Image

Membres de la coordination des luttes contre les projets de Center Parcs à Roybon (Isère), au Rousset (Saône et Loire), et à Poligny (Jura), nous appelons à soutenir et à rejoindre « La marche pour la forêt » organisée par les personnels salariés de l’ONF et celles et ceux qui se battent contre les politiques destinées à :

Privatiser la gestion des forêts publiques
Réduire leur protection et leur libre accès
Les livrer aux technocrates et aux financiers
Accéder aux exigences mortifères du capitalisme : forêts artificialisées devenues, pour les besoins du privé comme du public, usines à bois, usines à touristes, usines à compensation écologique...

La forêt publique, qui représente 25 % de la forêt française, n’est pas la seule menacée : il s’agit de reconnaitre à toute forêt ses fonctions nourricières, productives ainsi que la part d’ intime et de sensible qu’elle occupe dans nos vies.

La forêt n’aurait jamais dû cesser d’être et doit redevenir :

Un domaine vivant pour la faune et la flore (qu’elles soient ou non répertoriées comme fragiles ou « à préserver ») ainsi que pour tous ceux qui en ont l’usage ou s’y réfugient.
Un milieu permettant de protéger nos lieux de vie contre certains risques naturels (glissements de terrain, avalanches, raz-de-marées, etc...)
Une ressource en bois à considérer de manière non prédatrice et consciente de ses limites, indissociable d’une réflexion collective sur nos besoins, usages et savoirs-faire.
Un espace de promenade de cueillette ; de découverte de la nature, de méditation ou de repos, un refuge parfois, sans valeur marchande et à préserver en tant que tel .

Comme partout, des menaces pèsent sur nos forêts : les promoteurs de Center Parcs (Pierre et vacances, l’Etat et les collectivités territoriales) ont déjà abattu plusieurs hectares de forêt en Isère et menacent de faire de même dans le Jura et en Saône et Loire pour y construire des clapiers à touristes avec bulles tropicales, routes, parkings, fast food, magasins de souvenirs, superettes et autres résidences de tourisme...
N’oublions pas le contournement de Strasbourg, Bure, l’a45, NDDL...
Infos pratiques

4 marches parties de Perpignan, Strasbourg, Mulhouse et Valence passeront par villes et villages pour converger dans la forêt de Tronçais (Allier) le 24 octobre. Le 25 un grand rassemblement pour la forêt aura lieu dans la forêt.
Tout le monde peut participer : marche, hébergement, information...

Pour des raisons pratiques, il est préférable de s’inscrire sur le site de la marche :
https://marche-pour-la-foret.webnode.fr/
Rendez-vous mardi 2 octobre, à 9 heures précises, Place de la Mairie à Valence pour le départ de la marche.

La marche passera par l’Ardèche, la Haute-loire, le Puy-de-dôme et l’Allier.
Toutes les étapes, ici https://marche-pour-la-foret.webnode.fr ... -troncais/.

Vive la forêt espace de vie et de partage, à bas les usines à bois du capitalisme vert !
Collectif Centers parcs, Ni Ici, Ni Ailleurs Lyon
Contact : nina-lyon@riseup.net
http://nina-lyon.tk/

https://rebellyon.info/Marche-pour-la-f ... r-de-19572
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Défendre la forêt

Messagede bipbip » 06 Oct 2018, 19:20

Forêts publiques françaises : une marche contre le silence

Des agents de l'Office National des Forêts lancent une grande marche pour alerter l'opinion sur la gestion actuelle de la forêt publique (un quart de la surface forestière française). Anne-Laure Chouin est allée les rencontrer du côté de Mulhouse, en Alsace.

Comment se porte la forêt publique française ?

Très mal si l'on en croit les forestiers agents de l'Office National des Forêts, qui comptent 2 000 postes en moins depuis une quinzaine d'années. Ils dénoncent par ailleurs une gestion court-termiste de la forêt où sont morts nombre de leur collègues ces dernières années, par accident ou par suicide.

Lassés d'alerter en vain leurs ministères de tutelle de l'Agriculture et de l'Ecologie, ils en appellent désormais à l'opinion publique. Pour cela, ils ont organisé une grande "marche pour la forêt" depuis plusieurs régions forestières de France. Ils doivent tous se rejoindre le 25 octobre dans la forêt de Tronçais, dans l'Allier, où survivent des chênes de plus de 300 ans.

... reportage https://www.franceculture.fr/emissions/ ... le-silence
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Défendre la forêt

Messagede bipbip » 19 Oct 2018, 15:49

Marcher pour la foret

Nous avons accompagné la première étape de la marche pour la défense des forêts qui est partie de Valence le 2 octobre 2018 et qui arrivera le 24 octobre à la forêt de Tronçais. Entretiens avec deux f[..]

Émission à écouter : http://www.zinzine.domainepublic.net/?ref=3823
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Défendre la forêt

Messagede bipbip » 27 Oct 2018, 20:50

Une longue marche lance le combat contre l’industrialisation de la forêt
Après avoir parcouru la France à pied pendant plus d’un mois, les agents de l’ONF veulent créer un large mouvement contre l’industrialisation des forêts. Une première rencontre a lieu aujourd’hui dans la forêt de Tronçais, berceau de la sylviculture, et a débouché sur l’écriture d’un manifeste « Pour la forêt française, notre bien commun ».
... https://reporterre.net/Une-longue-march ... e-la-foret


Appel à un grand débat public sur la forêt, notre bien commun

À l’issue de plusieurs marches qui ont convergé jeudi 25 octobre vers la forêt de Tronçais (Allier), les forestiers et cadre de l’Office national des forêt ont publié un manifeste pour sauver la forêt de l’industrialisation. Le voici :

Manifeste de Tronçais : pour la forêt française, notre bien commun

La planète Terre n’a pas besoin d’émissions de CO2 supplémentaires. Elle a besoin de résilience et de forêts qui la refroidissent. » C’est en ces termes que le 25 septembre 2017, 190 scientifiques de la communauté internationale ont interpellé les responsables de l’Union européenne, posant ainsi en termes clairs l’enjeu vital pour la biosphère d’une gestion forestière réellement durable.

La forêt n’est pas un objet de spéculation financière de court terme.

C’est le rempart de nos enfants face à une crise écologique et climatique qui s’emballe. C’est l’eau potable, la biodiversité et la résilience, l’épuration de l’air, le stockage d’une partie du carbone en excès dans l’atmosphère et la possibilité d’en stocker dans le bois matériau. C’est aussi notre lieu de connexion avec la Nature. Renoncer à tous ces bienfaits serait pure folie. C’est pourtant ce qui se profile en Europe et en France, métropolitaine comme dans les départements ultramarins, avec les incitations croissantes à transformer les forêts pour satisfaire des appétits industriels de court terme non soutenables. Comble du cynisme, ces orientations sont présentées depuis le Grenelle de l’environnement sous couvert d’écologie.

Les forêts publiques françaises incarnent particulièrement ces enjeux. Bien qu’elles ne représentent que 25 % des surfaces forestières de France métropolitaine, elles correspondent aux cœurs historiques des massifs forestiers. Ce sont des surfaces boisées depuis de nombreux siècles, qui concentrent les écosystèmes les plus matures, et ainsi les stocks de biodiversité et de carbone les plus importants de tous les écosystèmes.

Le droit forestier français, vanté dans le monde entier comme une préfiguration historique du concept de gestion durable, consacre la forêt comme bien commun. Il prévoit des outils de protection des forêts privées et publiques par les pouvoirs publics.

Pourtant, le principal instrument de cette politique, l’Office national des forêts, subit un véritable détournement de ses missions d’intérêt général. La privatisation en cours de ses activités régaliennes préfigure la disparition de ce service public et une politique forestière au rabais. Ces évolutions actuelles à l’ONF et celles à l’œuvre dans le privé menacent de tirer vers le bas toutes les « garanties de gestion durable », en forêt publique comme en forêt privée.

La démarche de privatisation de l’Office national des forêts, et l’industrialisation croissante qui l’accompagne doivent être reconsidérées au regard des multiples enjeux des forêts pour la société d’aujourd’hui (climat, biodiversité, emploi et économie). La notion de bien commun impose par ailleurs que la société civile prenne part aux décisions forestières, et dispose d’un droit de regard sur la gestion des forêts publiques qu’elle reçoit en héritage et doit transmettre à ses enfants.

Nous soussignés, citoyens et représentants d’organisations concernés par le sort de la biosphère, réunis ce 25 octobre 2018 au pied des chênes pluricentenaires de la forêt domaniale de Tronçais, demandons solennellement la convocation d’un grand débat public, que la forêt française mérite aujourd’hui plus que jamais depuis plus d’un siècle.

Mobilisés, vigilants et unis, nous entendons nous rencontrer régulièrement pour débattre des orientations cruciales de la politique forestière, élargir et amplifier la dynamique enclenchée ce jour.

SIGNATAIRES :
Les syndicats de l’ONF, les Amis de la Terre, Global Forest Coalition, France Nature Environnement, Action Nature Rewilding France, la Ligue pour la Protection des Oiseaux, Humanité et Biodiversité, Greenpeace, Agir pour l’Environnement, Forêt citoyenne, le Réseau pour les Alternatives Forestières, les syndicats forestiers membres de l’intersyndicale de l’ONF, SOS Forêt France


https://reporterre.net/Appel-a-un-grand ... ien-commun
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Défendre la forêt

Messagede bipbip » 27 Oct 2018, 21:08

Environnement. La forêt publique malade de la course à la rentabilité
Soumises aux lois du marché, les chênaies, frênaies et autres sapinières publiques sont menacées de surexploitation. Face au risque de les voir transformées en « usines à bois », au détriment des écosystèmes, les forestiers refusent de se résigner.
... https://www.humanite.fr/environnement-l ... ite-662730

François-Xavier Drouet : « La forêt est un champ de bataille »
Depuis le mois de septembre 2018, des salariés de l’Office nationale des forêts (ONF) organisent des marches dans toute la France pour dénoncer leur privatisation progressive. L’enjeu peine à percer le mur médiatique. Le film Le Temps des forêts est sorti en salle le 12 septembre dernier : son réalisateur, François-Xavier Drouet, dénonce une gestion forestière calquée sur le modèle de l’agriculture productiviste — elle menace nos forêts autant que les hommes et les femmes qui y travaillent.
... https://www.revue-ballast.fr/francois-xavier-drouet/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Défendre la forêt

Messagede Pïérô » 28 Oct 2018, 17:25

Marche pour la Forêt

Emission l’Egregore du 22 octobre 2018

Le 25 octobre verra la conclusion de la Marche pour la Foret par un grand rassemblement à Saint Bonnet Troncais. Cette marche initiée par l’intersyndicale des personnels de l’ONF et des associatifs aura pendant trois semaines proposé informations et débats sur le sujet de la foret et de sa gestion. Depuis le Grenelle de l’environnement, la France se couvre en effet vde chaufferies à bois et de centrales électriques à biomasse. Sous pretetxe d’exploiter cette ressource « durable », un phénomène d’industrialisation est en développement depuis une dizaine d’année. Cette malforestation, la transformation de la foret en usine à bois a pour corollaire directe sa privatisation, mais également son aseptisation où se joue une représentation de la nature caricaturale et folklorisée. Pis encore la malforestation à pour conséquence directe l’ appauvrissement et épuisement des sols forestiers.
C’est de tout ce la dont nous parlerons ce soir avec Dominique

à écouter : http://www.oclibertaire.lautre.net/spip.php?article2132
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22248
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Défendre la forêt

Messagede bipbip » 02 Nov 2018, 16:59

"Ce n'est pas une usine à bois" : des forestiers manifestent dans l'Allier contre l'"industrialisation" de la forêt
Plus de 1 000 personnes se sont rassemblées à Saint-Bonnet-Tronçais, dans l'Allier.
Ils veulent sauver les forêts publiques. Quelque 1 200 forestiers et simples citoyens se sont réunis jeudi 25 octobre à Saint-Bonnet-Tronçais (Allier) pour dénoncer la privatisation de l'Office national des forêts (ONF) et l'"industrialisation croissante" des forêts publiques. La veille, plus de 200 marcheurs, partis mi-septembre de Mulhouse, Strasbourg, Valence et Perpignan, sont arrivés en fin de journée dans la commune voisine de Cérilly, dans le cadre de leurs "Marches pour la forêt".
A l'initiative de huit syndicats de l'ONF, ces marcheurs avaient rendez-vous dans la forêt de Tronçais, connue pour son emblématique futaie Colbert et ses chênes tricentenaires, "symboles d'une gestion durable de la forêt". "On conteste le principe de gestion forestière avec une vision purement économique et une gestion des ressources humaines déplorable. La forêt n'est pas une usine à bois", dénonce le représentant syndical SNUPFEN Solidaires Philippe Berger.
... https://www.francetvinfo.fr/sante/envir ... cebook%5D-


Manifeste de Tronçais : pour la forêt française, notre bien commun

Image

Image

https://solidaires.org/Manifeste-de-Tro ... ien-commun
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Défendre la forêt

Messagede bipbip » 27 Nov 2018, 00:11

Circuit Dijon-Prenois : Non à la déforestation de 50 ha !

Un projet d’extension du circuit automobile de Dijon-Prenois est en cours de validation, il menace environ 50 hectares de forêt.
Des riverain·es appellent à s’opposer à ce projet absurde.

... https://dijoncter.info/?circuit-dijon-p ... -50-ha-688
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Retourner vers Écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités