Contre projets d'autoroutes inutiles Imposés

Nucléaire, OGM, projets inutiles, ZADs ...

Contre projets d'autoroutes inutiles Imposés

Messagede Pïérô » 11 Juin 2015, 02:47

A La Réunion, manifestation massive contre le projet fou d’autoroute sur pilotis

Dimanche 7 juin 2015, a eu lieu aux Avirons, près de Saint-Leu, dans l’ouest de la Réunion, la plus grande manifestation en faveur de l’environnement de toute l’histoire de l’ile. A l’appel du collectif Touch pa nout’ roche, 4 500 à 5 000 personnes se sont réunies autour de la Ravine du Trou. L’objectif : protester contre la « Nouvelle route du littoral » et l’ouverture de la carrière de Bois Blanc qui doit approvisionner en matériaux de construction le futur chantier.

Alors que l’enquête publique concernant l’ouverture de la carrière est en cours, la mobilisation citoyenne s’amplifie donc. Ils n’étaient en effet que 400 à s’être rassemblés la semaine dernière sur le site. "Notre mobilisation va aujourd’hui au-delà des territoires concernés directement par la méga carrière de Bois Blanc. Nombreux sont les Réunionnais qui nous ont rejoints au cours de ces derniers jours. Plus de 10 000 signatures ont été apposées sur notre pétition en ligne", se félicitent les organisateurs.

http://www.reporterre.net/spip.php?page ... ticle=7635
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre projets d'autoroutes inutiles Imposés

Messagede bipbip » 13 Jan 2016, 04:08

Un projet absurde d’autoroute menace l’Eure-et-Loir

En Eure-et-Loir, la machine administrative s’est mise en branle pour porter un projet d’autoroute payant, l’A154, au détriment de l’intérêt général. Les écologistes font valoir l’inutilité, le coût exorbitant et les dommages environnementaux de cette opération. D’autant qu’une alternative existe, utilisant en partie les voies disponibles.

... http://www.reporterre.net/Un-projet-abs ... re-et-Loir
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32742
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre projets d'autoroutes inutiles Imposés

Messagede bipbip » 08 Oct 2016, 19:00

A Rouen, le contournement autoroutier veut dévorer des terres agricoles

Lancé dans les années 1970, le projet de contournement routier de Rouen a muté en une autoroute à péage de 40 kilomètres de long. Validé au nom du « développement économique », le projet menace paysages, terres agricoles, biodiversité, ressource en eau… Ecologistes et communistes s’unissent contre ce gâchis.
- Rouen (Seine-Maritime), reportage

... https://reporterre.net/A-Rouen-le-conto ... -agricoles
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32742
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Contre Grands Projets Inutiles Imposés

Messagede bipbip » 13 Oct 2016, 14:59

Strasbourg samedi 15 octobre 2016

contre le GCO,
pour des mobilités alternatives


à 14h30, Place Adrien Zeller (Wacken), Strasbourg

Image

Le concessionnaire VINCI/ARCOS n'a pas encore fini ses études environnementales, mais annonce déjà l'arrivée d'engins de forage géotechnique courant septembre et le début des travaux pour fin 2017… Peut-être avant ! Ne laissons pas ce projet aberrant, inutile et climaticide se faire !

Le Contournement Ouest de Strasbourg (autoroute à péage), ce serait :
• Le gaspillage de 300 hectares de terres agricoles ;
• L'atteinte à 50 hectares de forêts autour de Vendenheim et Kolbsheim ;
• Le massacre de paysages exceptionnels dans le Kochersberg et le Ried de la Bruche;
• La destruction d'espèces remarquables : Grand Hamster d'Alsace, Crapaud vert, … ;
• Plus de bruit (impact sur les habitants de 24 communes);
• Une augmentation de la pollution et donc une baisse de la qualité de l'air, ainsi qu'une aggravation du dérèglement climatique….

Ce projet d'un autre âge ne règle pas les problèmes d'accessibilité de Strasbourg. C'est même écrit dans le rapport final de la commission d'enquête : « le désengorgement n'est ni l'enjeu ni l'objectif du GCO ».

Nous ne baissons pas les bras, la lutte continue !

Plusieurs recours n'ont pas encore été jugés par les tribunaux et l'enquête publique relative aux impacts liés à la loi sur l'eau n'a pas encore eu lieu. Le dossier n'est donc pas encore ficelé et son financement nébuleux non plus !

NOUS DEVONS AGIR MAINTENANT !!

VENEZ NOMBREUX !!


http://gcononmerci.org/manifs/appel-a-m ... trasbourg/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32742
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre projets d'autoroutes inutiles Imposés

Messagede bipbip » 08 Mai 2017, 17:51

Autoroutes : Vinci goudronne (et il n’est pas le seul)

Malgré la saturation du territoire français en la matière, huit nouveaux projets autoroutiers sont en construction, principalement motivés par le développement économique qu’ils vont créer. Mais cet argument est démenti par les faits.

Quels que soient leurs objectifs locaux et leurs formes, les projets dont il est question reposent sur un argument qui n’est en fait qu’une croyance : qui dit grands travaux et « mobilité » dit croissance, création d’emplois, dynamisme économique.

Cette foi aveugle, et la détermination des élu.es à goudronner tout ce qui se présente, se maintiennent au mépris des connaissances scientifiques montrant que ces résultats tant attendus ne sont pas forcément au rendez-vous.

Et non seulement l’argument est fallacieux, mais il masque les impacts négatifs de ces projets sur certains territoires, qui vont subir les travaux sans être desservis par l’autoroute.

Une partie de ces projets territoriaux sont dans les tuyaux depuis quarante ans, telle l’autoroute A355 appelée « GCO » (grand contournement ouest) à Strasbourg, ou l’A680 entre Toulouse et Castres. Les deux chantiers, issus des Trente Glorieuses où l’État pensait la réforme en termes d’investissement, sont devenus des investissements assumés par Vinci en échange d’une concession (durable) sur le territoire.

Développement territorial et autres fausses prophéties

Si la conscience écologiste actuelle amène à contester ces projets pour défendre le cadre de vie, la propriété terrienne, ou pointer la pollution, et si les riverains et riveraines de ces projets (élu.es, habitantes et habitants) s’affrontent en fonction de leurs intérêts, il semble qu’un front de lutte organisé ait du mal à se développer. Alors que ces projets sont d’ordre structurel, relevant de l’idéologie de l’aménagement du territoire, on ne dépasse pas le stade de luttes ponctuelles et isolées. Il y a là un vide politique et syndical.

Pourtant, en regardant de près les deux cas de l’A355 et de l’A680, on peut dégager plusieurs axes de lutte communs. En premier lieu, il faut faire un sort à l’argument des créations d’emplois. Les économistes et les géographes ont compris depuis les années 1970 que les infrastructures de transport ne créent pas d’emplois mais contribuent plutôt à leur relocalisation aux points d’entrée (cf. les travaux de F. Plassard ou encore l’article de J.-M. Offner [1]), et qu’il en va de même pour les logements. Or à Castres, on prophétise que l’A680 engendrera une revitalisation du bassin d’emploi Castres-Mazamet. Même son de cloche du côté de Strasbourg, où on promet 2000 emplois et 450 logements nouveaux (déjà, cherchez l’erreur) grâce à la reconversion de l’ex-raffinerie de pétrole de Reichstett en « écoparc » et en zone industrielle, desservis par l’échangeur de Reichstett...mais d’ici 2030 [2].

Tout cela est bien évasif. Par ailleurs, un emploi dans une zone industrielle de chargement veut juste dire une qualification de cariste et un Smic. On est loin de la requalification des 900 emplois perdus lors de la fermeture de la raffinerie en 2011 ! Pas de requalification mais de la « relocalisation », et les élu.es font passer ça pour du progrès. Pour finir, les 450 logements seront bâtis sur 30 hectares de terres aujourd’hui agricoles.

Mais ces contre-arguments sont totalement absents des luttes, probablement parce que le chantage à l’emploi calme les esprits, et aussi parce que les habitants et habitantes de ce futur territoire dévasté ne sont pas encore là.

Au-delà de la question de l’emploi, le soi-disant développement économique promis repose toujours, depuis les années 1970, sur un modèle de création destructrice. À Castres, à l’époque des premières négociations autour de l’A680, les élu.es et décideurs s’étaient affronté.es sur la pertinence de cet axe routier vers Toulouse, du fait de liens économiques plus forts avec les ports méditerranéens qui favorisaient d’autres axes. Aujourd’hui la donne a changé, les industries de peaux, cuirs et textiles ont fermé leurs portes et l’agglomération Castres-Mazamet se tourne plus vers la métropole toulousaine, d’où le retour au projet d’A680. Mais que les lubies autoroutières soient nouvelles ou anciennes, elles empêchent toujours d’envisager la réduction des réseaux pour favoriser le développement local, mot pourtant cher aux décideurs.

Vernis écologiste

Voilà pourquoi on taxe ces projets d’ « inutiles », car du point de vue de la qualité de vie, la seule certitude que peut donner le renforcement des réseaux routiers, c’est qu’on trouvera du travail… plus loin ; qu’on sera obligé de posséder une bagnole pour ça. Et qu’on aura détruit des espaces naturels et agricoles supplémentaires pour la construction de zones d’activités et de pavillons à proximité des échangeurs (lire sur les Cafés géographiques de Toulouse, Qu’est-ce qu’une autoroute ?, Michel Cohou [3]). Création destructrice, donc, malgré le vernis écologiste contemporain qui vante des chantiers « responsables » grâce à la dépollution des sites et à la gestion des déchets engendrés. Tout ceci est connu, il s’agit donc d’accepter que ces projets sont néfastes bien plus qu’inutiles.

La question du prix des autoroutes est aussi un gros morceau. Comment faire accepter qu’un Toulouse-Castres-Toulouse coûtera désormais 15 euros, pour garantir une rente à Vinci, concessionnaire du nouvel axe ? Y interdire le transit aux poids lourds ne fait qu’augmenter leur temps de trajet, et donc le prix de vente final des produits (mais ça on ne le dit pas).

Comme cela ne suffit pas, les arguments de l’écologie capitaliste peuvent entrer dans la bataille. À Strasbourg, l’autoroute actuelle pourrait redevenir une nationale, avec feux rouges, etc. La mairie fait valoir le bien-être dans la ville, la réduction du trafic... En fait, le conducteur friqué rejoindra le GCO payant, tandis que le prolo ira sur sa nouvelle nationale pleine de camions, avec moins de véhicules certes, mais toujours à l’arrêt. Il semble en effet complètement illusoire de voir une quatre voix désertée, tout autant que la pollution se dissiper.

Les premiers opposants de poids à tous ces projets sont les maires, ce sont aussi les premiers informés comme les 18 maires contre l’A680, la suite viendra ou non. Ce sont aussi eux qui peuvent faire entrave, comme le maire de Reichstett qui soutient le GCO et musele un magnifique nœud de contestation. En Alsace plusieurs foyers d’en-zad-ification se font jour contre l’autoroute, un journal est créé, Béton et biftons. Mais les foyers de luttes, éloignés, ne parviennent pas à globaliser concrètement leur contestation.

Paul et Reinette Noyée (AL Tarn et Aveyron)


[1] Voir sur le site Persee.fr, « Les “effets structurants” du transport : mythe politique, mystification scientifique ».

[2] Voir sur Alsace.alternativelibertaire.org, « La friche de Reichstett, comme on nous parle ».

[3] Voir le site Cafe-geo.net.

http://www.alternativelibertaire.org/?A ... as-le-seul
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32742
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre projets d'autoroutes inutiles Imposés

Messagede bipbip » 19 Mar 2018, 17:57

Rouen

Contournement Est : début d’une lutte prolongée ?

On relaie une vidéo de Rouen dans la rue à propos de la lutte contre un projet autoroutier près de Rouen.

Des articles sortent désormais régulièrement sur le projet de contournement est de Rouen : vieille breloque dont les premières études remontent aux années 70, ce vaste plan d’aménagement du territoire a été validé récemment par une Déclaration d’Utilité Publique.

Quelques habitants concernés par le projet se mobilisent pour alerter sur les risques certains d’expropriation qu’entraînerait le début des travaux. Par ailleurs, le silence de nombre d’élus – à propos des conséquences réelles de ce contournement sur les paysages et la vie des riverains – inquiète à juste titre. Rencontre avec deux soeurs qui tentent de faire germer l’opposition (spoiler : c’est pas facile).

https://a-louest.info/Contournement-Est ... longee-350

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32742
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre projets d'autoroutes inutiles Imposés

Messagede bipbip » 15 Sep 2018, 22:42

Rouen
Le projet de « Contournement Est », et la lutte est à peine commencée

Le projet lancé au début des années 70 devait être au départ une simple rocade et s’est transformé, au cours des années, en une autouroute à péage de plus de 40 kilomètres de long et 300 de large, avec les conséquences écologiques et sociales qui vont avec. Il a été déclaré d’utilité publique en novembre 2017 et son montage financier validé par l’Etat au cours de l’année 2018.

... https://a-louest.info/Contournement-est-523
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32742
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre projets d'autoroutes inutiles Imposés

Messagede bipbip » 20 Sep 2018, 20:38

Mobilisation contre le projet de seconde autoroute entre Lyon et Saint-Etienne

Un projet de décret pour construire une deuxième autoroute entre Lyon et Saint-Etienne, parallèle à l’A47 qui relie déjà les deux villes, est sur la table de la ministre chargée des Transports, Elisabeth Borne. Face aux mobilisations contestant ce projet, les autorités commencent à évoquer un plan B. Localement, les collectifs citoyens en appellent à un véritable débat public : « Nos territoires méritent mieux qu’aligner des kilomètres de bitume pour des projets définis à l’abri des regards. » Ils appellent à un rassemblement festif le 22 septembre à la Talaudière (Loire) afin de mettre en valeur des alternatives. Basta ! relaie leur appel.

... https://www.bastamag.net/Mobilisation-c ... nt-Etienne
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32742
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre projets d'autoroutes inutiles Imposés

Messagede bipbip » 02 Oct 2018, 07:31

Pétition pour des alternatives à l’élargissement de l’A480

Plus de routes, c’est plus de voitures. Ce phénomène s’observe dans tous les pays. AREA reconnaît que la circulation va augmenter à côté des écoles Vallier et Diderot et que 5 000 véhicules s’ajouteront aux 100 000 circulant déjà quotidiennement sur l’A480 ! Le projet augmente la capacité de l’autoroute de 50 %.

Plus de voiture, c’est plus de pollution et plus de CO2 alors que :

L’impact de la pollution sur la santé est prouvé, surtout pour les plus fragiles (enfants, personnes âgées). La France fait d’ailleurs l’objet d’un contentieux européen pour non respect des normes de qualité de l’air.
Le réchauffement climatique prend des proportions alarmantes et que la France s’est engagée dans l’accord de Paris à réduire fortement ses émissions de gazs à effet de serre.

Mais plus de voitures, c’est aussi plus de recettes pour les péages d’AREA...

Nous ne nions pas les problèmes de congestion qui pénalisent de nombreux habitants et entreprises. Nous demandons des solutions adaptées qui faciliteront la mobilité tout en améliorant le cadre de vie et l’environnement :

limiter la vitesse à 70km/h, pour réduire le bruit, la pollution, l’accidentologie, sans pénaliser les temps de trajet (+1m20s)
installer des murs antibruit le long de tous les quartiers traversés,
ne pas élargir l’emprise de l’A480 et utiliser la bande d’arrêt d’urgence comme 3ème voie,
réserver les 3èmes voies aux transports collectifs et au covoiturage pour impulser un réel développement de ces alternatives et permettre à ceux qui le peuvent de laisser leur voiture au garage.
En signant la pétition et en participant à l’enquête publique, vous donner du poids à ces revendications de bon sens. Aidez-nous à peser face à l’État et AREA.

→ Pour participer à l’enquête publique, envoyez un mail à ddt-enquetepubliqueA480@isere.gouv.fr avant le 3 octobre à 17h50,
→ pour signer la pétition, rendez-vous sur change.org
→ pour approfondir la question, jetez un oeil à cet article d’Ici Grenoble

Qui sommes nous ?
Nous sommes un collectif informel d’habitants et de citoyens mobilisés pour améliorer le projet de l’A480 et réduire ses impacts sur l’environnement et notre cadre de vie. Rejoignez-nous !

Contact : alternativesa 480@gmail.com


https://cric-grenoble.info/infos-locale ... l-a480-742
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32742
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre projets d'autoroutes inutiles Imposés

Messagede bipbip » 04 Oct 2018, 19:17

Autoroute payant pour Castre !

Retour sur l’actualité brûlante du projet d’autoroute à péage Castres-Toulouse …

En réponse à la Déclaration d’Utilité Publique du premier ministre ce 19 juillet 2018, le collectif PACT encourage les citoyens à soutenir les recours en annulation qui viennent d’être lancés à la fois par le collectif des maires de la vallée du Girou et par l’association La Coulée Verte.

Depuis des années, le collectif PACT rappelle que ce projet n’est pas d’utilité publique, qu’il n’est en aucun cas une réponse adaptée aux besoins de notre territoire et aux enjeux de notre époque. Mais le plus inacceptable c’est que les décideurs refusent toujours de demander aux services de l’État d’étudier un aménagement sur place de la RN 126. Pourtant cette pré-étude existe, cofinancée en 2016 par 16 collectivités locales et 2 communautés de communes du Tarn et de Haute-Garonne (sur 24 communes concernées), toutes opposées au projet autoroutier, et avec le soutien de la Région et du Conseil départemental de Haute Garonne. Cette étude a démontré que cette solution d’aménagement sur place est possible et la plus à même de répondre, économiquement et écologiquement, à l’intérêt général !!

Quelques chiffres éloquents :

– Une autoroute privée estimée à 457 M€ lors de l’Enquête Publique (coût qui ne cesse d’augmenter) dont 236 M€ d’argent public, à ce jour, contre 180 M€ pour une route sécurisée et gratuite et qui préserve la capacité financière des collectivités locales pour l’entretien du réseau et pour le développement des alternatives propres.

– Une autoroute hors de prix : 15€ A/R à minima

– Un équipement surdimensionné : une capacité (40.000 véhicules/jour) 4 fois supérieure à l’estimatif de transport (entre 8000 et 13000véh/ jour à long terme)

– Un gain de temps dérisoire : ~10 minutes de gain par rapport au projet d’aménagement de la RN126

– Un accaparement des terres agricoles : 450ha pour l’autoroute + 150ha pour les travaux … sans compter l’étalement urbain qui en résulterait.

—————————————————–

En réponse à cette urgence, l’association TILT! de Verfeil fait appel à votre convivialité et votre combativité pour une grande et belle soirée de soutien au PACT dans le but de soutenir financièrement les associations dans leur démarche !!

Elle aura lieu le samedi 20 octobre à En Solomiac (VERFEIL) à partir de 19h !!

Au programme, apéro-concert, prise de parole et table de presse des associations, cabaret cirque et concert de clôture !!!

De Notre Dame des Landes à Val Tolosa, nombreux sont les exemples où l’initiative citoyenne vient à bout de projets d’infrastructure aujourd’hui dépassés …

On lâche rien et on reste mobilisés !!!

T.I.L.T.!

https://alternativelibertairetoulouse.w ... ur-castre/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32742
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Retourner vers Écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 3 invités