Lannion, contre le pillage du sable coquillier

Nucléaire, OGM, projets inutiles, ZADs ...

Lannion, contre le pillage du sable coquillier

Messagede bipbip » 11 Sep 2016, 01:39

Dimanche 11 septembre 2016 à Lannion (22)

Manif contre le pillage du sable coquillier

La Compagnie Armoricaine de Navigation (filiale du groupe Roullier) a renforcé son monopole sur l’extraction du sable de la côté bretonne avec dernièrement un permis d’exploitation dans la baie de Lannion (dune sous marine La pointe d’Armor, 4km2). Le Tribunal administratif de Rennes a définitivement clos les recours contre ce permis lundi 5 septembre avec le rejet du référé-suspension déposé le 3 août, entraînant la première extraction par le Côtes de Bretagne dans la nuit de mardi à mercredi...

Cela fait 4 ans que le collectif Peuple des Dunes en Trégor et l’Association Peuple des Dunes de Batz à Bréhat se battent contre ce projet d’extraction de sable qui va ravager la côte à l’image de la privatisation de l’espace public à Saint-Briac-sur-Mer (château du Nessay).

Comme l’explique le collectif sur son site, le projet consiste à :

extraire 400000 m3 de sable coquillier par an sur une période de 20 ans, soit au total 8 millions de m3, d’une dune sous marine située à la « pointe de Lannion » à moins d’un kilomètre de deux zones classées Natura 2000 dont celle de la réserve des sept iles, sanctuaire d’oiseaux marins. Ce sable coquillier est censé servir à l’amendement des sols pour la culture maraîchère. La demande de la CAN fait suite à l’interdiction faite par l’Europe de l’extraction du maerl afin d’éviter la destruction d’habitats marins. La zone que convoite la CAN est un endroit où vivent et se développent notamment les lançons qui sont à la base de la nourriture de nombreux oiseaux marins, de poissons tels le lieu jaune et le bar et des poissons plats tels la barbue et le turbot. Cette zone est critique pour les pêcheurs professionnels qui y passent plus de la moitié de leur temps de pêche et y placent leurs casiers. Elle est également une zone fréquentée par les pêcheurs plaisanciers et les plongeurs soient plus de 10000 personnes par an.

Fin 2014, la CAN a modifié les paramètres de sa demande. Les conditions d’exploitation retenues par le ministère sont :

- un volume d’extraction de 50000 Tonnes la première année et ne dépassant pas 250000 Tonnes
- pas d’extraction pendant les mois de Mai à Septembre
- une autorisation d’extraction renouvelable annuellement

Le projet, comme le prévoit la loi, a fait l’objet d’un décret ministériel et d’une autorisation d’ouverture des travaux signé par le Préfet du Finistère à la fin de l’année 2015 (voir rubrique références). Le décret a en outre instauré un comité de suivi.


La CAN à la pêche, nous aussi

L’extraction de sable dans la baie de Lannion, en face de Plestin-les-Grèves, Trébeurden, Locquirec, Locquémeau... a commencé dans la nuit de mardi 6 septembre. C’est la CAN, compagnie armoricaine de navigation, filiale du groupe Roullier, qui a effectué ce pompage et débarqué son chargement à St Malo. Là, se trouvent le siège du groupe, des immenses quais de déchargement et la principale usine de transformation du sable de la TIMAC, autre filliale Roullier.

Le jour suivant, avant minuit, le bateau de la CAN, le Côte-de-Bretagne, est reparti pour une deuxième opération de pompage et a déposé son butin au port industriel de Tréguier, le lendemain matin. Sable destiné à être transporté par camion jusqu’à l’usine TIMAC de Pontrieux. Ce jour là, jeudi 8 septembre, nous étions une trentaine à envahir les bureaux de la TIMAC à Pontrieux, là où le sable est transformé en engrais. Nous avons perturbé le fonctionnement de l’usine pendant deux heures pour exprimer notre colère face au début de l’entreprise destructrice de la CAN. Au même moment, alors que le Côte-de-Bretagne déchargeait le sable à Tréguier, une dizaine de personnes opposantes se sont rassemblées aux abords du quai pour observer les manoeuvres. Des gendarmes, gardes mobiles et policiers portuaires ridiculement nombreux sécurisaient le site.
Suite à la mobilisation du 8 septembre, la CAN a déclaré dans un communiqué qu’il n’y aurait pas d’extraction dans les jours à venir. Mais il reste à l’entreprise de Roullier, une autorisation de 20 jours de pompage avant fin 2016. Et de nombreux autres pompages en perspective si leur autorisation est reconduite. De nouveaux recours juridiques vont être déposés au conseil d’Etat. Mais pour l’instant, les voies juridiques se montrent insuffisantes pour stopper l’extraction. Alors perturbons, bloquons, sabordons, manifestons, inventons des manières de stopper la catastrophe.

Alors qu’une nouvelle phase de la lutte commence, différentes initiatives vont voir le jour dans les semaines qui viennent.
Nous appelons toutes les personnes et collectifs à construire ensemble, dans la diversité des pratiques de luttes, une opposition solidaire et déterminée.

Quelques dates :
• Dimanche 11 septembre : le Peuple des Dunes appelle à un rassemblement à Lannion à 11h devant la mairie, pendant que les élus opposés à l’extraction se réunissent.
• Lundi 12 septembre : Action contre l’extraction rendez-vous à 9h à Lannion, au parking de Kermaria.
• Jeudi 15 septembre : Participons à la rentrée sociale contre la loi travail pour exprimer notre refus des politiques socialement et écologiquement dévastatrices. Lannion, maison de l’emploi, 11h.

Par voie de mer ou de terre, Roullier dégage ! Résistance et sabordage !

Le grain de sable dans la machine (graindesable@riseup.net)

https://expansive.info/11-septembre-man ... illier-108
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lannion, contre le pillage du sable coquillier

Messagede bipbip » 12 Sep 2016, 11:38

Plusieurs milliers de personnes contre l’extraction de sable dans la baie de Lannion

Entre 3 800 personnes, selon la police, et 5 000, selon les organisateurs, se sont rassemblées, dimanche 11 septembre, à Lannion, dans les Côtes-d’Armor, pour protester contre l’extraction de sable coquillier dans la baie.

« Non au pillage, dune à défendre ! », « Ne restez pas la tête dans le sable, sauvez-le ! », pouvait-on lire sur des pancartes brandies par des manifestants.

... http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... uCdaTXp.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lannion, contre le pillage du sable coquillier

Messagede bipbip » 25 Sep 2016, 02:51

Les pêcheurs ont occupé la baie de Lannion contre l’extraction du sable

Samedi 17 septembre, 120 bateaux avec 500 personnes à bord ont occupé les eaux de la baie de Lannion (Côtes d’Armor) pour s’opposer au groupe Roullier. Le groupe avait obtenu l’autorisation d’extraire le sable coquiller de la baie, entre deux zones Natura 2000

... https://reporterre.net/Les-pecheurs-ont ... n-du-sable
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lannion, contre le pillage du sable coquillier

Messagede Pïérô » 14 Nov 2016, 12:08

Baie de Lannion : l’extraction de sable est suspendue !

La LPO est rassurée de cette décision mais reste vigilante tant que l’extraction n’est pas définitivement annulée.

Le 3 septembre 2016 la Compagnie armoricaine de navigation (CAN) annonçait qu’elle décidait de suspendre jusqu’en novembre ses prélèvements de sable coquillier immergé dans la baie de Lannion pour des raisons d’apaisement. Et pour cause, cette exploitation, débutée dans la nuit des 5 et 6 septembre, avait aiguisé à juste titre la colère des habitants de la Côte du granit rose. Dimanche 11 septembre, ils étaient entre 4 000 et 5 000 à manifester contre cette exploitation industrielle.

Hier, la 3e réunion de la Commission de suivi, d’information et de concertation s’est tenue à la Sous-Préfecture de Lannion. Les Préfets du Finistère et des Côtes d’Armor ont estimé que le climat n’était pas propice à une reprise des extractions, ce d’autant que les inspecteurs de Ségolène Royal ont rendu leur rapport.

L’Etat a donc décidé d’attendre la fin des recours en justice et un retour à l’apaisement.

Il faudra également attendre les résultats des études complémentaires, notamment celles sur les ressources halieutiques, sur le lançon, poisson « fourrage » habitant dans la dune marine et sur la turbidité. Ces protocoles devront être validés par IFREMER.

Dans ce contexte, les opposants, associations, usagers, élus et une grande partie de la population, sont plutôt rassurés, du moins dans le court et moyen terme. Mais tant que l’extraction ne sera pas définitivement annulée, ils resteront vigilants.

... https://www.lpo.fr/actualites/baie-de-l ... -suspendue
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21807
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lannion, contre le pillage du sable coquillier

Messagede bipbip » 11 Déc 2016, 14:13

Le Conseil d'Etat vient de rejeter notre requête en annulation du décret ministériel accordant la concession d'extraction de sables coquilliers en baie de Lannion. Tous nos arguments sont rejetés.
Toutefois, ce rejet ne vaut pas autorisation d'extraire pour le groupe Roullier. La concession annuelle est caduque depuis le 1er décembre 2016. Il reste de nombreuses études à produire et les inspecteurs missionnés par Ségolène Royal ont formulé de très nombreuses "recommandations" aux préfets et à la Direction régionale de l'environnement.
Le combat continue : ni apaisement, ni confiance : nous restons mobiliser contre ce projet destructeur d'une biodiversité exceptionnelle et de très nombreux emplois locaux.
Nous avons aussi une requête en annulation des arrêtés préfectoraux devant le Tribunal administratif et une requête devant le commissaire européen à l'environnement qui pourrait bien avoir des explications à demander à l'Etat français.

https://www.facebook.com/PeupleDesDunes ... NE&fref=nf

Pétition
avant qu'il ne soit trop tard : sauver l'eco systeme du Tregor (Bretagne)
https://www.change.org/p/fran%C3%A7ois- ... ef=Default
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lannion, contre le pillage du sable coquillier

Messagede bipbip » 22 Déc 2016, 18:01

Action contée contre l’extraction de sable en baie de Lannion

Une action contée contre l’extraction de sable en baie de Lannion s’est invitée au rayon fruits et légumes, visant les produits alimentaires du groupe Roullier, multinationale à la tête de nombreuses extractions de sable.

Contre l’extractivisme et son monde.
Que le sable l’emporte !


Roullier, la dune & l’autruche

« There is no alternative »
Margaret Thatcher

Il était une fois, dans une contrée des bords de la mer, des seigneurs, pour changer. Ces seigneurs construisaient un immense château de sable de la mer. Ils affrétèrent un immense navire-aspirateur qui irait puiser des immensités de sable non loin des côtes du royaume qu’ils disaient être le leur. Ils aspiraient eux-même à ériger un château qui démontrerait leur toute-puissance au peuple des bords de la mer et d’ailleurs.
Tout le monde savait que ce sable manquerait là où il ne serait plus, et que là où il irait, ce serait surtout pour imposer la gloire des seigneurs. Tout le monde savait que rien n’est aussi inépuisable que leur faim de richesse. Les seigneurs disaient :
« Nous avons toujours miné cette terre pour l’utiliser à notre guise, cela nous a apporté fortune et pouvoir. Pourquoi ne continuerait-on pas ? » Le peuple se demandait pourquoi les laisser, sans broncher, continuer à s’approprier les ressources qui lui permettaient de survivre.
Laisserait-il s’élever le château ? Le mettrait-il à bas ?

Il était une autre fois, suite aux premières extractions de sable dans la baie de Lannion en septembre dernier, la mobilisation des habitant.es qui fit reculer la Compagnie Armoricaine de Navigation ainsi que le gouvernement. Le préfet déclara qu’il interrompait provisoirement l’extraction de sable « dans un souci d’apaisement ». Le 6 décembre, le conseil d’état rejeta le recours porté par les opposant.es au projet, affirmant que « Si cette exploitation aura une incidence sur l’environnement, il n’a pas été démontré au Conseil d’État qu’il existait une alternative crédible à l’utilisation de ces sables. »
Il n’y a donc pas d’alternative à la privatisation des espaces naturels, au modèle agricole ultra-productiviste, à la destruction des plages, des fonds marins, et des êtres qui y vivent ? Pas d’autre option que de laisser quelques hommes de pouvoir décider de la prise en charge des biens communs ?
Ce sont là les choses telles qu’elles sont, qu’il nous faut accepter ?
Hé mais qui est crédible là ?

Des histoires, tout le monde peut en raconter beaucoup, à nous de choisir lesquelles nous voulons vivre.

Si nous mettons un petit barouf au milieu de vos courses aujourd’hui, c’est parce que l’extraction de sable se cache dans les supermarchés. La C.A.N est une des nombreuses filiales du groupe Roullier. Une multinationale qui a fait sa fortune sur l’exploitation du maërl, dont l’extraction est à présent interdite pour cause de disparition quasi-totale. Ce groupe extrait déjà le phosphate, la magnésie, le sable, partout dans le monde. Par exemple en baie de Morlaix et de St Brieuc, par centaines de milliers de m3.
Mais il produit également de l’alimentation humaine comme les pâtisseries Ker Cadélac ou Le Guillou, dont le marketing surfe sur l’imagerie bretonne. Parce qu’il fabrique des engrais et prétend œuvrer pour une économie durable de la mer et des terres, le groupe Roullier se pose en pionnier contre la faim dans le monde. Et nous pouffons.
Nous n’estimons pas que faire partie des cinquante premières fortunes de France relève de l’altruisme. Nous trouvons assez drôle que le groupe Roullier lustre son image de marque en investissant en Bretagne, et en prétendant que le sable qu’il extrait est principalement destiné à l’amendement des sols agricoles bretons. Moyennement drôle en réalité. En réalité, il nous semble qu’en Bretagne comme dans les dizaines de pays où Roullier est implanté, il opère la même logique colonisatrice, qui s’approprie ou détruit les richesses locales tout en affirmant que c’est pour notre bien.

Nous sommes donc très heureux d’œuvrer contre l’extraction de sable, par des gestes simples que quiconque peut reproduire ou inventer. C’est la ténacité des habitant.es qui a mené à l’arrêt provisoire de cette extraction, c’est elle aussi qui y mettra un terme définitif.

Que le sable l’emporte !

fin ?

Le grain de sable dans la machine, collectif d’habitant.es


https://expansive.info/Action-contee-co ... annion-256
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lannion, contre le pillage du sable coquillier

Messagede Pïérô » 29 Jan 2017, 06:14

Sable de Lannion: le Conseil d'État refuse un pourvoi en cassation contre l'extraction

Rennes (AFP) - Le Conseil d?État a refusé le pourvoi en cassation de plusieurs communes, dont celle de Lannion (Côtes-d'Armor), contre l'extraction de sable coquillier en baie de Lannion, ne jugeant pas les raisons invoquées suffisamment sérieuses, a-t-on appris lundi.

... https://fr.news.yahoo.com/sable-lannion ... 32872.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21807
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lannion, contre le pillage du sable coquillier

Messagede bipbip » 09 Fév 2017, 15:58

M. Macron l’avait autorisé. Le projet d’extraction de sable à Lannion (Côtes d’Armor) est suspendu

A l’occasion de l’émission Dimanche en politique sur France 3, la ministre de l’Environnement Ségolène Royale a précisé dimanche 4 février qu’elle ne donnera pas de nouvelle autorisation d’exploiter les sables coquilliers de Lannion. « L’arrêté préfectoral n’était valable qu’un an jusqu’en décembre 2016 et, sur mon instruction, le préfet n’a pas repris cet arrêté. Donc, pour l’instant, l’extraction est annulée et il n’y aura pas de nouvel arrêté », a-t-elle indiqué.

Le projet avait été autorisé en 2015 par le ministre de l’Economie, qui était alors Emmanuel Macron.

http://www.actu-environnement.com/ae/ne ... 28406.php4
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lannion, contre le pillage du sable coquillier

Messagede bipbip » 16 Aoû 2017, 15:55

Extraction de sable. 2 000 personnes lancent un SOS à Trébeurden

Beau temps, belle mer et belle mobilisation sur le port de Trébeurden, ce dimanche matin. 2 000 personnes ont répondu à l’appel des associations et élus engagés dans la lutte contre l’extraction de sable en baie de Lannion. Ensemble, elles ont composé en lettres humaines un SOS, comme Save our sand. Et ceci, à 15 jours de la rencontre à Bercy d’une délégation trégorroise d’opposants, auprès du cabinet de Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des Finances.

« Prenez ce carton et placez-vous là, indique un placier au public. Quand le drone nous survolera, vous le brandirez. Et à nous tous, et vus de haut, on formera le message SOS, comme Save our Sand » Et il y avait du monde à placer, ce dimanche matin sur le port de Trébeurden qui était le théâtre d’une nouvelle mobilisation des opposants à l’extraction de sable en baie de Lannion.

« Laisser piller nos ressources ? »

Ils ont réussi leur pari en mobilisant 2 000 personnes, parmi lesquelles beaucoup de Trégorrois mais aussi des vacanciers. « Merci d’être si nombreux à venir défendre notre économie et notre environnement, leur a lancé Alain Faivre, le maire de Trébeurden. On ne peut pas laisser piller ainsi nos ressources, si fragiles et si près des côtes. Que laisserons-nous à nos enfants ? Que deviendront nos pêcheurs ? Que deviendrons-nous si nos fonds marins sont ainsi bouleversés ? Alors non, on ne se laissera pas faire. »

... http://www.ouest-france.fr/bretagne/tre ... en-5186537

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lannion, contre le pillage du sable coquillier

Messagede bipbip » 26 Juin 2018, 21:45

Extraction de sable. Les associations restent en alerte

Lors de son passage en Bretagne, Emmanuel Macron a annoncé la fin du projet d’extraction de sable en baie de Lannion. Yves-Marie Le Lay, au nom de l’association, vient d’adresser un courrier au président, pour lever quelques interrogations qui subsistent.

Lors de son passage en Bretagne, Emmanuel Macron a annoncé la fin du projet d’extraction de sable en baie de Lannion. Yves-Marie Le Lay, au nom de l’association, vient d’adresser un courrier au président, pour lever quelques interrogations qui subsistent.

Les associations Sauvegarde du Trégor et Peuple des Dunes de Batz à Bréhat se sont mobilisées contre l’extraction de sable dans la Baie de Lannion. Ils ont été des milliers à répondre à cet appel. Le 11 septembre 2016, une journée de forte mobilisation clôturait provisoirement toute une série de manifestations du même ordre depuis six ans. « Nous sommes heureux qu’aujourd’hui, vous ayez entendu ce grand élan populaire : citoyennes et citoyens, associations, élus, pêcheurs, commerçants, unis pour défendre la biodiversité et le trait de côte de tout un territoire. Vos dernières déclarations publiques valident ce long combat que, dans le Trégor, nous avons tous su mener. Comme vous le dites très bien, les conditions n’étaient pas remplies hier et ne le sont toujours pas aujourd’hui », a écrit Yves-Marie Le Lay. « Mais, poursuit le président de la Sauvegarde du Trégor, pourquoi et comment le seraient-elles demain ? Devons-nous comprendre que vous envisagiez l’arrêt définitif de cette extraction, comme votre gouvernement l’a décidé, pour une extraction du même ordre au large des côtes vendéennes ? Ou s’agit-il d’un aménagement de l’actuel titre minier, avec la poursuite des campagnes de prélèvement de sable, avec des volumes réduits et un nombre de jours plus limité ? ».

... https://www.letelegramme.fr/cotes-darmo ... 004348.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Retourner vers Écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité